Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Manif des policiers : Darmanin, le préfet Lallement et Dupond-Moretti hués

Cela devait être un grand coup médiatique, organisé par les petits génies de l’Élysée et de l’Intérieur, frais émoulus des grandes écoles, bardés de diplômes, nourris au sein de l’IA et des algorithmes, malheureusement ignorants des hommes et du terrain, et ce fut un coup d’épée dans l’eau : le ministre et son petit chien, le préfet de Paris, l’inénarrable Lallement, ont été copieusement sifflés. La police, à la base et au sommet, c’est sensiblement différent.

 

 

 

Plutôt que de se faire tabasser comme de vulgaires Gilets jaunes, les deux représentants de l’ordre ont préféré se faire la valise. Naturellement, le pouvoir (visible) pourra toujours dire qu’il s’agissait de flics d’extrême droite, car on sait d’après le Cevipof (centre de recherches de Sciences po) que 60 % d’entre eux au moins votent ou voteront RN en 2022.

 

 

Justement, en parlant d’extrême droite, la bande à Zemmour avait tenu à défiler avec les hommes de terrain. On a donc vu Zemmour, très futur président de la République, marcher aux côtés de Jean Messiha, ex-RN devenu électron libre et vedette des débats de CNews, la télé droitiste de Bolloré qui mange des parts de marché à BFM TV.

 

 
 
 

En réalité, il n’y avait pas que les RN pour récupérer le vote policier : toute la droite non nationale était là, et même des récupérateurs de gauche, enfin, de ce qu’on appelle la gauche aujourd’hui, loin, très loin des principes sociaux de Jaurès. RT France a listé les démagos de service :

Dans l’opposition, plusieurs parlementaires LR sont venus, comme le patron des sénateurs Bruno Retailleau, celui des députés Damien Abad, la vice-présidente de l’Assemblée Annie Genevard, le député Éric Ciotti et le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez. L’ex-LR Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France et candidat à la présidentielle, a également participé. A gauche, le potentiel candidat EELV à la présidentielle Yannick Jadot était présent, ainsi que le premier secrétaire du PS Olivier Faure et la maire de Paris Anne Hidalgo. Au Rassemblement national, le numéro deux Jordan Bardella est venu « comme citoyen », sans faire de « récupération politique », a-t-il assuré.

Bref, rien de nouveau sous le soleil, à part que l’élection de 2022 va se jouer à droite, et que les policiers et militaires auront leur mot à dire. Du coup, Macron déplace son centre de gravité à droite (il n’a aucun principe ni aucune conviction, à part se maintenir au pouvoir), et il a déjà commencé à acheter les leaders de droite, un par un. Muselier est tombé dans sa muselière, et ce ne sera pas le dernier. L’appel de la gamelle est trop irrésistible !

Du côté des policiers, ébranlés par les policides des derniers temps, Éric Masson abattu par un dealer à Avignon, plus les policiers visés nommément par les racailles, on réclame ce qu’on réclame au gouvernement depuis toujours : du fric et des effectifs. Même son de cloche chez les soignants, qui n’ont rien obtenu, malgré leur sacrifice pendant la grippe wuhanaise. Tous se sont fait, ou se feront avoir par un exécutif qui n’a pas besoin d’une police forte, car les néolibéraux mondialistes ne règnent que par le chaos et la corruption. Autant dire que la droiture et la sécurité sont le cadet de leurs soucis.

 

« Le problème de la police, c’est la justice », s’est par ailleurs insurgé un représentant d’Alliance, alors que le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti a indiqué qu’il envisageait de se rendre à la manifestation. La mention de son nom a été sifflée par plusieurs des participants. Il a fini par répondre dans l’hémicycle, lors des questions au gouvernement. « En tant que citoyen j’aurais pu me retrouver dans cette manifestation pour apporter mon soutien aux services de police, commence-t-il. Ce qui me semble en revanche dangereux pour notre démocratie, c’est que l’on oppose en permanence et à des fins électorales et donc avec un certain cynisme, la justice et la police. Les policiers, les magistrats de ce pays sont dans la même barque républicaine (...) J’affirme que sur le terrain magistrats et policiers travaillent ensemble. » (Le Parisien)

Et puis, la justice est aussi pauvre et mal foutue que la police, en France. Le riche pénaliste en charge des Sceaux a même osé dire que la justice n’était « pas laxiste », alors que le projet du pouvoir profond, qui l’a infiltrée jusqu’à l’os, est de l’affaiblir pour pouvoir continuer à régner sans dommages, et sans enquêtes trop poussées sur la corruption. Dupond a été logiquement sifflé. Mais des sifflets ne font pas une révolution.

C’est ça la justice ?

 






Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2729032

    Carnaval ! On libère des taulards et des terroristes par milliers, on laisse venir des clandestins puis on pleurniche sur l’insécurité et la violence envers les forces de l’ordre et "l’ensauvagement" de la "société " ! Ça défile et ça discoure sans dénoncer les causes ! Bandes de faux-culs !
    A quand une commission d’enquête sur la cause des suicides dans la police ?
    A quand une enquête sur l’origine des tueurs de flics et des racailles du quotidien ?

     

    Répondre à ce message

  • #2729110

    Tentative grotesque, clownesque, de remonter dans l’estime des Gaulois réfractaires, les flics qui ont tiré sur les Français en gilet jaune , il y a quelques mois.

    Les militaires font les zouaves au Mali et construisent des réseaux d’assainissement.

    Quant aux flics, ils sont une milice, et le resteront à jamais.

    L’ordre et la sécurité, c’est une prérogative de la nation, pas des institutions.

    Que les flics soient remplacés par des robots, comme les médecins, au moins, on évitera les ripous.

     

    Répondre à ce message

  • Taper férocement sur la gueule des G.J était fort aise quand c’était "le bon temps" mais affronter la racaille trafiquante et leurs mortiers "accueillants et bon enfant" est une autre paire de manches les "lardus" serviles au Pouvoir et aux Franc-macs !

     

    Répondre à ce message

  • La manifestation des policiers (moquée par la présence de membres du gouvernement), la réintégration de Benzema en équipe de France, Bizitte portant un masque (écran 16/9ème) assorti à sa très longue robe bleue foncée, (telle une moukere touareg), ne sont que des signes favorables destinés aux musulmans, (même les racailles) que Macron oppose ouvertement aux FDS pour sa campagne électorale de 2022.

     

    Répondre à ce message

  • Beaucoup de remous en France actuellement avec les tribunes des militaires , de la police et cette manifestation ...Il sont soutenus majoritairement par les Français las de cette insécurité permanente et de cette immigration imposée (presque 70 % de Français trouvent qu’il faut arrêter cette invasion migratoire )..Pour l’avenir deux schémas possible : un état qui devient policier et totalitaire avec une police omniprésente et qui pourra agir en toute impunité..tout un tas de restrictions (couvre feu , interdiction de manifester ..) pour la population et toujours une impunité totale pour les racailles du haut et du bas vu que cette pseudo justice continuera dans le laxisme ambiant .. ou alors la révolte générale déjà entamée par les gilets jaunes..on verra déjà les résultats des élections régionales si le peuple se réveille..pour anecdote le soir de cette manifestation organisée par notamment Alliance syndicat qui avait appellé à voter Macron..dans de nombreuses villes de France heurts avec la police car bon nombre de personnes ne voulait pas rentrer au bercail à 21 heures..scènes hallucinantes ou l’on voit les petits miliciens avec autour du coup des LBD me semble t’il..gaz lacrymogène...virer les personnes des terrasse..si c’est celà la société de demain...elle ne fait pas rêver..quand aux FDO si elles continuent ces actions à l’encontre de la population..elles vont se retrouver à la fois en face des "vraies racailles" et du peuple...

     

    Répondre à ce message

  • #2729199

    La République n’a pas encore perdu sa police.

    La pute n’a pas encore perdu sa conne.

    La conne continue de brailler sa marseillaise et continue de demander des mesures dont elle sait qu’à supposer votées, elles ne seront jamais appliquées.

    Faites la grève des PVs : municipaux et de la route.

    45 jours après, vous aurez tout ce que vous voulez.

    Pour deux raisons :

    - L’Etat surendetté a vitalement besoin de ces rentrées.
    - La nation comprendra par votre grève que sa police de républicaine et maçonnée est devenue française et nationale : ce qui mettra l’Elysée en panique.

    Sinon ?

    Vos petits camarades continueront de tomber pour rien.

    C’est votre connerie qui les tue.

     

    Répondre à ce message

  • #2729226

    Dans quelques jours,
    une nouvelle pseudo affaire Théo
    qui va surgir comme par hasard ?

    Enfin, j’me comprends !!!

     

    Répondre à ce message

  • Les consommateurs de drogues illicites de la France d’en bas, d’en haut ou d’entre les deux sont aussi responsables de la mort du policier. Vous financez la racaille le lundi et le mardi vous allez pleurnicher. Des voyous qui gagnent en un jour ce que d’autres gagnent en plusieurs mois sont prêt à tout et ne craignent rien, ni les flics ni la justice.

     

    Répondre à ce message

    • Et des policiers ont tué un agriculteur Jérôme Laronze, amputés des gilets jaunes, blessés, incarcéré des bonnets rouges, réprimé dans le sang des communards, des chouans, on peut chialer sur tout le monde

       
    • #2729443
      Le 20 mai à 22:02 par pas de hasard en politique
      Manif des policiers : Darmanin, le préfet Lallement et Dupond-Moretti (...)

      Jesuismoi, il semblerait que tout n’est pas dit concernant la mort de ce policier.
      - Pourquoi un dealer de shit risquerait 30 ans de prison en tuant un policier pour un deal de quartier ?
      - Pourquoi le policier n’avait pas son gilet par balles ni sont brassard ?
      Cette histoire cache beaucoup plus, l’exécution prémédité d’un policier venant de la région parisienne dans un sud de la France corrompu ? CF : l’affaire de la BAC nord de Marseille (la vrai pas le film).

       
    • #2730153
      Le 22 mai à 06:07 par Zézettetichien de supérette
      Manif des policiers : Darmanin, le préfet Lallement et Dupond-Moretti (...)

      Moi j’ai beaucoup de mal à avoir de la compassion ou de plaindre, une police qui assassine les agriculteurs, les gilets jaunes, des militants nationalistes, qui réprime des familles venues paisible à la manif pour tous, qui arrête des patriotes, des catholiques, qui escorte les huissiers venu saisir un artisans, qui verbalise le travailleur français, qui escorte les députés qui nous saignent, qui protège les locaux du CRIF, encadre les manifs de la LDJ, etc... honnêtement, j’arrive pas à me tirer une petite larme pas même une larmichette
      Désolé, je sais que E&R, essaye de faire la jonction, entre nous et eux
      Mais je n’arrive pas à me faire ami, avec des gens qui nous amputent, éborgnent, arrêtent, tuent, verbalisent
      Je vois que toi, tu es à fond
      Chapeau

       
  • 35 000 manifestants selon les organisateurs, 35 000 selon la police. Darmanin est venu les compter en personne. Ils s’est fait siffler en compagnie de Lallement. Voulaient ils annoncer un autre chiffre ces deux là ?

     

    Répondre à ce message

  • il y a en France environ 150 000 policiers et 450 000 agriculteurs, soit 3 fois plus .
    on dénombre chaque année chez les policiers, entre 5 et 15 morts par an, pendant leur service et une cinquante de suicides par an .
    Chez les agriculteurs on dénombre 60 à 80 morts par accident du travail et entre 300 et 400 suicides par an

    Quelle est la profession pour laquelle on devrait avoir le plus de compassion ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents