Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marine Le Pen sur CNN : les sanctions anti-russes sont "complètement stupides"

Interrogée par la célèbre chaîne américaine, la présidente du Front national est notamment revenue sur les premières décisions de Donald Trump, l’immigration ou encore la question des sanctions contre la Russie.

 

« Ces sanctions sont totalement stupides. Elles n’ont réglé aucun problème, elles n’ont amélioré la situation en rien. Tout ce qu’elles ont fait c’est créer un problème économique majeur pour l’Europe. » Marine Le Pen n’a pas mâché ses mots au moment de répondre aux questions de la journaliste de CNN Christiane Amanpour à propos des sanctions économiques prises par les États-Unis et l’Union européenne contre la Russie.

Dans cette interview diffusée le 1er février, la présidente du Front national a souligné que le monde gagnerait un peu de paix à faire marche-arrière dans cette « guerre froide ».

Concernant la Crimée, elle a souligné qu’elle ne considérait pas que la Russie ait « envahi » cette région ukrainienne qui a été rattachée au territoire russe suite à un référendum populaire en 2014. Scrutin non reconnu par l’Occident et qui est à l’origine des sanctions contre Moscou.

 

Marine Le Pen défend Donald Trump

Sans surprise, la question de l’immigration a occupé une partie de l’entretien et a déclenché un moment de tension sur le plateau. Christiane Amanpour a fait référence à une interview donnée en 2012 par Marine Le Pen à la chaîne australienne SBS. Au cours de cette dernière, la patronne du Front national avait déclaré : « Est-ce que vous accepteriez que 12 clandestins viennent s’installer dans votre appartement ? Vous n’accepteriez pas. Et que de surcroit ils changent le papier peint, et que même pour certains d’entre eux ils volent votre portefeuille et qu’ils brutalisent votre femme. Vous n’accepteriez pas. »

Lui rappelant ce passage, Marine Le Pen a dénoncé une erreur de traduction et a souligné qu’elle souhaitait faire la comparaison entre un pays souverain qui peut décider « qui il accepte » et le domicile d’un particulier.

Interrogé sur le décret présidentiel polémique signé par Donald Trump qui prévoit une interdiction de 90 jours de pénétrer sur le sol américain pour les ressortissants de sept pays, parmi lesquels la Syrie, la Libye, l’Irak ou l’Iran, Marine Le Pen a pris la défense du nouveau locataire de la Maison-Blanche. « C’est une mesure temporaire. Elle ne concerne que six ou sept pays qui représentent une menace terroriste », a-t-elle souligné. Avant d’ajouter : « Donc je pense que Donald Trump et ses services spéciaux voulaient établir des critères et des conditions afin d’éviter que des terroristes potentiels arrivent aux États-Unis où ils pourraient commettre des attaques comme la France en a été victime. »

Marine Le Pen a notamment rappelé que certains pays musulmans mettent en place le même type de mesure à l’encontre des citoyens israéliens.

Quant à savoir si, une fois élue, elle prendrait le même type de décision, elle n’a pas répondu directement, rappelant que la France devait se montrer «  très vigilante » et sécuriser ses frontières. Avant de s’en prendre à l’une de ses cibles favorites : Bruxelles. « La France n’a plus de frontières à cause de l’Union européenne », a-t-elle affirmé.

 

Le Parlement européen, « adversaire » du Front national

En outre, Marine Le Pen a rappelé qu’elle organiserait un référendum sur le maintien de la France au sein de l’Union européenne. Elle a réaffirmé toute son opposition au libre-échange en louant à nouveau les récentes décisions de Donald Trump en la matière.

«  Je vois que ces idées sont mises en œuvre par les Britanniques à la suite du référendum sur le Brexit et je pense qu’après l’élection de Donald Trump, les gens appellent également à la fin de cette mondialisation anarchique et sauvage et que nous nous dirigeons vers plus de patriotisme, la préservation de la culture et des emplois locaux », a-t-elle déclaré.

Quant à l’affaire qui l’oppose au Parlement européen qui accuse le Front national d’avoir versé 300 000 euros entre 2010 et 2016 à Catherine Griset, assistante de Marine Le Pen, alors que, selon Bruxelles, elle n’aurait travaillé que pour son parti, la présidente du FN s’est défendue. « C’est inadmissible, Nous sommes persécutés par le Parlement européen. Ils sont nos adversaires », a-t-elle tempêté.

Marine Le Pen, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Sur tous ces sujets , je suis complétement en accord avec ses réponses trés pertinentes !

     

    • Toutes ses reponses tres pertinentes ?????

      "Marine Le Pen a notamment rappelé que certains pays musulmans mettent en place le même type de mesure à l’encontre des citoyens israéliens."

      Ben voyons le jour ou MLP n’essaiera plus de faire techouva elle redeviendra credible à mes yeux... Ce n est guere le cas apparement...


    • francky

      "Marine Le Pen a notamment rappelé que certains pays musulmans mettent en place le même type de mesure à l’encontre des citoyens israéliens."

      La question c’est est ce faux ? si dire une vérité c’est faire téchouva alors okay vive l’émirat de France...


    • @francky

      ben voilà cela n’aura pas duré plus de 15 secondes avant que revienne la logorrhée habituelle anti MLP. Tu as bien raison, jette aux orties la candidate nationale, qui est la seule à ne stigmatiser aucune communauté en évitant justement d’agiter le communautarisme.

      Continues, tu auras Macron, et là mon pote, tu n’auras que tes yeux pour pleurer.


    • Sauf que ces pays ne s’ attaquent pas à une religion mais à l’entité sioniste.


    • @franky

      Sur une entrevue de plusieurs minutes, c’est le seul passage qui a retenu ton attention ? En fait, Marine ne fait qu’énoncer un fait, ce n’est pas faire Tetchouva.
      Ces pays arabes ont par ailleurs tout à fait le droit de restreindre l’accès aux citoyens israéliens ou aux citoyens de d’autres nations on est tous d’accord, mais alors les États-Unis ont également le droit de contrôler leurs frontières.


    • @PV
      Dans ces pays la religion est un identifiant.J’ignore ce qu’il en est aujourd’hui , mais dans les années 60 , pour franchir certaines frontières , le certificat de bapteme était nécessaire . Dans les années 70 , passant un poste de controle au Liban , l’un des "controleurs " constate que la religion mentionnée sur les papiers de mon conducteur était " protestant " .Ne connaissant pas , il va demander à celui qui semblait etre le chef , celui ci lui a répliqué : "c’est bon...C’est bon , c’est ceux qui tuent les maronites en IRLANDE DU NORD "....Il est toujours important d’etre de la bonne religion .Le sionisme passera, pas le judaisme .


  • Du bon sens et du pragmatisme. Les grands ennemis de tous les idéologues.
    Je me pose des questions sur certaines solutions prônées par la présidente du FN, mais force est de reconnaître que sa lecture des événements est souvent très juste.


  • Tant que Poutine ne renoncera pas à défendre "le droit des peuples russes de Crimée et d’Ukraine à disposer d’eux-mêmes" il sera en butte à la haine des partisans du "Droit des sionistes à disposer des peuples" .


  • Dénoncez les faits c’est bien, ça mange pas de pain.
    Cela semble courageux, mais le FN n’est-il pas la pour ça ? Avoir micros ouverts pour
    agglomérer la contestation au premier tour, afin d’asseoir la reconduction du système au second ?
    Apporter les solutions radicales (racine) là, c’est autre chose...
    Nous sommes soumis à l’UE qui nous empêche de faire ce que veut faire le FN, ne serait-il pas plus simple de dire clairement dans le programme, qu’il sortira de l’UE par l’article 50 ? Afin de retrouver, à terme (2 ans max de procédure) notre souveraineté que souhaite le FN et ses électeurs ?

    J’entends d’ici le : " T’inquiète, on prend le pouvoir en ratissant large, donc on parle pas de sujets flippants pour les petits vieux, mais après on fait un ref pour voir si le peuple veut sortir de l’UE"

    Et si le peuple ne veut pas sortir par "peur" infondées ou autre propagande, et qu’on a bien identifier l’UE comme l’impossibilité de souveraineté, on reste comme ça ? On négocie ?
    La sortie de l’UE est très populaire car vitale, je pige pas pourquoi le Fn veut à ce point se dénaturer pour amadouer le chaland, au lieu d’affirmer ses idées, à moins qu’il les affirme déjà....

     

    • Parce qu’en droit constitutionnel français, seul un vote du Congrès à des seuils mirobolants ou un referendum permettrait une sortie "TTA" de l’UE


    • Ont vous a démasqué , l’UPR toujours menteur et stupide , votre
      Asselineau 75 ans et -1% de votants , ça ne vaut pas la peine de perdre
      votre temps en empêchant les électeurs patriotes de voter pour MLP .

      Elle est la seule crédible pour représenter les souverainistes patriotes , car
      elle n’a jamais changé d’avis depuis que l’Europe de Bruxelles existe soit
      environ 20 ans , elle a toujours voté contre les traités Européens , donc
      aucun doute .

      Mr Asselineau d’UPR , 75 ans -1% ferait bien de partir à retraite plutôt que
      de se comporter comme un nuisible inutile .


  • Encore un sans-faute. Je rappelle que pour pouvoir dire tout cela aujourd’hui en France, il faut un très haut niveau de politiquement incorrect.
    C’est même très bien qu’elle ne se lance pas frontalement dans le combat contre l’oligarchie comme à fait Trump. Ce dernier n’avait pas besoin d’être dédiabolisé, mais il subit exactement l’effet inverse de ce que le FN cherche à réaliser.
    Le système cherche à faire passer le FN pour des fadas racistes et conspis. Ne pas leur donner ce qu’ils attendent est beaucoup plus prudent pour ne pas exciter les foules une fois élu.


  • MlP a raison quoi qu’ils disent , tôt ou tard ils lui donneront raison ,parce qu’ils ne pourront faire autrement.Je suis prêt à prendre les paris.


  • Je la trouve beaucoup trop floue sur certains sujets comme l’immigration. Elle est trop dans l’esquive et pas dans l’attaque !

     

  • Elle a toujours sur elle la petite note d’allégeance à l’égard d’Israël qu’elle exprime en forme de clin d’œil et en guise d’étreinte nuptiale.

    La défense de la souveraineté des états-nations ne peut s’accompagner d’une marque de déférence à l’endroit d’un état colonialiste et illégitime aux frontières extensibles et qui n’a cure du droit international et des usages civilisationnels.

    Au point où nous en sommes, Mélenchon ou Le Pen forment le duo programmatique le mieux disant et le moins pire dans la course à la présidentielle.

     

    • Elle n’est pas non plus obligée de dénoncer à tout va Israël et ainsi contribué davantage à l’importation de ce conflit en sol français. D’ailleurs, ce conflit malheureux ne devrait même pas à la base concerner la France et ce, même si c’est ce que souhaite les sionistes.
      Le plus important est que la France sorte de l’Union Européenne et de l’Euro. Le reste n’est que secondaire pour l’intérêt des Français.


    • @ Jean-Philippe

      L’expression que vous utilisez par répétition mimétique, à savoir "importer en France un conflit extérieur par le fait d’en parler", en l’occurrence celui concernent le peuple palestinien pour lequel vous témoignez présentement d’une totale indifférence, est d’une telle inanité qu’elle en devient effrayante, sinon grotesque.

      Si l’on suit votre raisonnement, on ne parlerai jamais des conflits impliquant quelque état qu’il soit, comme la Syrie, la Russie, l’Ukraine, Israël, la Palestine, le Yemen et par extension les conflits internes des états autres que la France comme celui actuel opposant la Présidence Trump à ses innombrables détracteurs, les sanctions US contre la Russie, L’Iran et les sanction US et ainsi de suite.

      Le seul sujet qu’il ne faut pas aborder est celui de l’occupation de la Palestine, car il ne faut surtout pas déplaire à Israël qui a un œil sur ceux qui ambitionnent un destin politique ou administratif de dimension international.

      Ce type d’interdit à géométrie variable est typiquement celui de l’anti-France car l’esprit français, exigeant par nature est aussi très à fleur de peau quand il s’agit de l’indépendance et de la liberté.


    • @Aymard de Chartres

      Je crois que vous avez très mal interprété mes propos. Je dis simplement que le conflit israélo-palestinien, aussi tragique soit-il, ne devrait pas être nécessairement abordé tous les jours et être au centre de la politique Française, même si c’est le souhait de nos maîtres à tous. ll y a tout de même une marge entre dénoncer les injustices subies par les Palestiniens et être centré sur la réalité israélo-palestinienne.
      De plus, vous savez comme moi qu’aborder ce sujet très sensible amène énormément de tensions. Pourquoi alors exiger cela de Marine Le Pen ? Devrait-on uniquement la juger selon ce critère ? Après tout, ce n’est pas elle qui soutient inconditionnellement Israël. Ce sont les politiciens LRPS.
      N’oublions pas non plus que les Français subissent eux aussi d’énormes injustices et voient leurs droits être continuellement bafoués. Demandez non seulement à Alain Soral, mais également à tout les petites gens du quotidien qui souffrent d’insécurité, de chômage, de dépression, du manque de liberté d’expression, de perte de pouvoir d’achat.. Je crois que s’attaquer aux problèmes français est sur quoi Marine consacre le plus son attention et franchement, on ne peut pas lui en vouloir..


  • Elle lui manque quelque chose, elle lui manque des corones....
    Ellen reste trop dans le politiquement correct.
    Il faut qu’elle fasse une cassure,un truc qui la démarque.
    Un truc du genre ::voter Marine cest voter pour aider la Palestine etc....

    C’est mon avis.
    Quand on veut gagner, il faut être prêt à tout !!