Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marseille : les surveillants pénitentiaires dénoncent une situation de crise

Agressions, insultes, menaces, c’est ce que vivent au quotidien les surveillants pénitentiaires depuis l’ouverture des Baumettes II.

 

 

Autour du sujet, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Cette affaire démontre à elle toute seule, les limites de l’ultra libéralisme.

    Continuons puisque cela marche merveilleusement !


  • Désolé, je n’y peux rien.


  • Privatisation de la cantine.
    On sent bien que l’objectif est la privatisation des prisons.
    Aux US les prisons privées sont un business très très très juteux. Mais compte tenu des problèmes posés ils commencent à revenir dessus.
    En France on a encore un train de retard qui permettra aux boîtes américaines spécialisées de s’en foutre plein les poches, vous verrez.


  • #1741229

    "En même temps", si y’avait personne pour faire surveillant pénitentiaire...

    Assume la globalité de l’ensemble de ton métier de merde.
    Ou trouve un autre taf.

    J’ajoute que lorsque j’ai été incarcéré, j’ai jamais eu à me plaindre des surveillants.
    Mais je ne me plains jamais non plus.
    Je préfère agir.

    C’est comme ça.
    C’est pire ailleurs.
    Et si c’est pire pour moi, je vais en trouver l’origine.


  • Marseille, la ville qui a l’image d’un souk à ciel ouvert, j’aimerais connaitre les nationalités des occupants de cette prison. Mais on interdit ces statistiques en France, comme pour cacher l’invasion de notre pays, sous couvert bien entendu, et comme toujours selon le sens du vent, de laïcité ... Je pense que la robotisation sera salvatrice dans ce genre d’endroits ...

     

    • Des nationalité il y en a beaucoup,diverses et variés,et aussi beaucoup de binationaux "franco-quelque chose" en rapport avec les origines familiales,pour faire court disons que Les Baumettes est aujourd’hui la prison la "plus halal" de France vu que 80% des détenus y font le ramadan...


  • #1741235

    Peut-on à la fois se plaindre de Taubira, des bracelets électroniques, et s’inquiéter que ça va pas dans les murs ?

    Qu’est-ce qui ne va pas ?

    C’est pas la faute de la prison, qui est en elle-même un aveu d’échec.
    Et un des berceaux de la criminalité.
    La criminalité du fond de chiotte, celle des nazes, des p’tits coups foireux.
    Des toxs, des voleurs d’auto-radio.

    Rothschild dort tranquille...


  • Cette situation est calculee pour en arriver a la privatisation/Uberisation totale (employees compris) qu’ils (gouvernments/oligrachie) vont presenter comme la seule et meilleure solution pour regler ces problemes.

    Ce n’est qu’une institutions gouvernetementale de plus a suivre ce processus de privatisation, les tactiques sont toujours les memes.

    On creee le probleme (artificiellement - reduction du personel, des services, des equipements, etc), le peuple-mouton bele de mecontentement et demande a son berger-gouvernement une solution. Le berger arrive avec la solution qu’il avait prevu au depart mais dont il savait qu’elle n’aurait pas ete accepte par le mouton-citoyen.

    C’est toujours le meme scenario dans tout, et on reagit toujours de la meme facon.

     

  • " Le travail n’est pas obligatoire en prison " : il devrait l’être, nous n’avons pas à payer l’hébergement et la nourriture de voyous qui sont bien décidés à vivre aux dépens des autres . Le travail obligatoire dégoûterait de la prison cette bande de fainéants, ce qui aurait pour effet de diminuer le nombre des récidives .

     

    • #1741375

      Tu ne connais manifestement rien à la prison, et au monde du crime.
      Bienheureux les naïfs : même pas.


    • Cher Pepère,

      Je me permets de vous répondre, afin de vous inviter à lire sur internet, "Bruno des Beaumettes".
      Ce descriptif noir et sombre de la prison des Beaumette (la première), écrit par un détenu y "séjournant", est effarant...et réel.

      Avant la seconde, le Taux de remplissage était de 200, 300% ?

      Après cette lecture, je comprenais que les conditions de détention en prison Française étaient déplorables, et je pense, qu’une peine de prison ferme, est déjà suffisante.

      Comme le dit Kult, c’est la cour des miracles la dedans, un des berceaux du crime, remplis de misereux.
      80% des détenus souffrent de troubles psychologiques ou psychiatriques.

      Certains aimeraient y travaillé, mais il n’y a pas de place pour tout le monde.
      Il me semble que l’on gagne environ 2,2€ de l’heure en prison.

      Si l’immigration avait été controlée depuis 30 au moins, nous n’en serions pas la.
      Ces voyous emprisonnés sont la conséquence de la politique menée, pas la cause de nos "soucis".

      Un peu comme les idiots utiles, que sont les "Islamos racailles", qui nous divisent, alors que nous souhaitons l’intégration, la réconciliation.

      Je ne forcerai pas à travailler les prisonniers.

      Bien cordialement


  • Vous inquiétez pas les gars, micron va s’occuper de vous et de nous tous cet été par ordonnance


  • #1741382

    Imagine 2 secondes que toute la pénitentiaire quitte le taf...

    Et ces enfoirés de politiques, ces parasites "moi élu"... ils ont aucune solution, juste leur profit personnel.

    Un bon film : Le Général (The General) de John Boorman, les couilles de sortir du noir et blanc en 1997, et le portrait d’un criminel bien crédible, tragique et rigolo.

     

  • Et bien comme d’ab, ils vont brûler 3 pneus (donc nous polluer l’air) et faire une opé escargot ( emmerder les gens qui bossent qu’ils viennent d’enfumer avec les pneus).
    Messieurs, démerdez vous avec ce que vous créez (Macron n’a pas été élu avec des voix extra terrestres).


  • Et si le projet était de fermer toutes les prisons pour faire de l’hexagone une vaste semi-prison avec des délinquants porteurs de bracelets électroniques et des honnêtes gens porteurs de puce RFID ?

    Il y a deux jours j’étais assis sur un banc avec mes courses et mon petit chien (1). Un jeune type arrive avec son gros clebs et les deux bêtes commencent à pas s’entendre du tout en aboyant comme des malades. Je demande au jeune type s’il ne peut pas aller promener son chien un peu plus loin et il me répond qu’il ne peut pas s’éloigner de chez lui de plus de tant de mètres en me montrant son bracelet.

    Faudrait en parler à Lucien Cerise. L’idée étant toujours de faire péter toutes les frontières : homme/femme, parent/enfant, enseignant/élève, animal/végétal pour finir mort/vivant.

    Si on mélange délinquant et honnêtes gens moi je dis que ça fait de nous tous des délinquants. Poil aux dents.

    (1) Un fox-terrier à poils sales.


  • Il faut expulser les détenus étrangers avec interdiction de séjourner sur notre territoire pendant au moins 10 ans. De plus, beaucoup de détenus sont bi-nationaux. Il suffit de les déchoir de la nationalité française pour délinquance d’habitude (multi-récidivistes) et de les expulser vers leur pays préféré. Cela viderait les prisons et en même temps débarrasserait notre société de ces racailles. Mais ne rêvons pas, aucun gouvernement n’aura le courage de le faire...ils sont trop lâches, corrompus et traîtres à leur pays.


Commentaires suivants