Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

Propos recueillis par Kontre Kulture

Voir aussi, sur E&R :

Se procurer l’ouvrage sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #942360

    Son approche est maligne ! Miner le mythe par la bande. J’aimais bien la précision et la concision du style de Martin Peltier lorsqu’il était rédacteur en chef de National Hebdo. Cette interview est passionnante, je vais acheter le livre.
    Je me souviens de son discours de clôture à l’université d’été du parti populiste en 2006 ou 2007. Son antienne était : "foutez les dehors". Il parlait des immigrés et s’adressait au candidat Le Pen. Les militants présents dans la salle lui firent une ovation.
    L’année suivante Soral parlait à la même université d’été de réconciliation avec les mêmes immigrés et les mêmes militants lui firent la même ovation. Allez comprendre...


  • #942368

    glissage de quenelle a 5min
    encore un livre qui sera , je suis certain , qualifié d antisémite
    la frontiere avec la loi GAY SOT est assez mince

     

  • #942381

    Que disent les chiffres des recensements des populations des nations européennes avant et après la guerre ?

    Ces chiffres pourraient certainement aider au décomptage en fournissant des indications, non ?

     

    • #942483

      En Europe de l’est et en Union soviétique , le décompte est impossible : tout le monde a massacré tout le monde ; les juifs et les polonais chrétiens l’ont été par les allemands, puis par les ukr. , les bielorusses, les baltes ...qui eux memes l’ont été par les russes et les allemands...Dans le reste de l’Europe , le décompte est très approximatif : les juifs étrangers déportés de France , sont comptés , par exemple , en France comme juifs , mais pas comme polonais, en Pologne , ils sont comptés comme polonais, les juifs les comptent comme juifs . Et , il apparait que beaucoup de catégories sont comptées plusieurs fois ...


    • Quelqu’un d’autre sur E&R a déjà répondu en partie à votre question : http://www.egaliteetreconciliation....

       ;)


    • #942628

      @ Alex,

      Merci pour le lien.
      C’est curieux mais selon les chiffres qui y sont annoncés et qui prétendent être officiels, la population chrétienne de 1933 à 1948 a chuté de 23% alors que la population juive a augmenté pendant la même période de 2,8%.

      Les statisitques de cette source sont-elles justes ?
      Ai-je fait une erreur de calculs ?
      Y a-t-il eu un taux de natalité sans précédents hors Europe pour la population juive ?

      Si quelqu’un a une piste, je vous prie de la partager de toute urgence : je crois que je ne trouverai pas le sommeil jusqu’à ce que soit percé cet apparemment insondable mystère.


    • #942741
      le 24/08/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

      @ Frédérick

      Vous soulevez ici une vraie question, tout comme fut choisie la population d’élèves de lycée la moins dégradée (Terminale S) pour expérimenter le non-enseignement de l’Histoire, il faut relever que la démographie n’est plus enseignée aujourd’hui.
      Eh oui, la statistique permet souvent une vision objective, on ne peut donc l’enseigner à ceux qui ont choisi des études qui font appel à une modélisation honnête (calcul intégral, équations différentielles etc.) et leur mettre sous les yeux et en même temps les "vérités" de l’histoire officielle... même le plus naïf finit toujours par douter, et douter est un crime dans la société de l’inversion !
      Le véritable problème de la communauté scientifique est la spécialisation, ce cloisonnement (à dessein) veut que toute vision globale de la scène devienne impossible, chacun se retranchant derrière "sa vérité" qu’il n’est plus en capacité d’inscrire dans un contexte plus global.
      Ainsi, on retrouve ici aussi un reportage argumenté sur la dangerosité des rayonnements électromagnétiques pour la santé mais qui fait totalement l’impasse sur "d’autres effets" encore plus terrifiants...


  • #942384

    Super intéressant ! Merci ! Mon opinion est déjà faite sur le sujet : la shoah j’y crois à fond, juré craché !


  • Livre excellent, surtout très bien écrit. Des vitamines pour l’esprit.

     

    • #942758
      le 24/08/2014 par ivan le terrible
      Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

      Livres excellents, car il faut lire aussi les autres ouvrages du même auteur.
      Pour la dose de vitamines hebdomadaire il y a "Rivarol" avec sa tribune en dernière page sous son pseudo Hannibal.


  • à 21min, vous seriez sévère sauf si vous auriez touché beaucoup d’argent. Là vous les remercieriez.


  • "un jeu a somme constante a 6 millions..."...très fort mais tellement juste


  • #942475

    Très intéressant, toutefois, je pense qu’il faudrait regarder plus précisément l’exposé de Faurisson que j’ai découvert très tardivement et j’ai été très surpris par ces méthodes rigoureuses et scientifiques. Il serait normalement facile de le contredire scientifiquement au lieu de lui casser la gueule si les preuves étaient réellement là mais bon c’est un autre sujet.Je souhaiterait surtout savoir pourquoi 6 millions. N’est ce pas le chiffre qui permet de justifier un génocide ? je ne me rappelle plus exactement combien de personnes juives étaient en Europe (14 M ?) et il me semble que cette guerre des chiffres et là pour affirmer qu’il y a eu génocide sinon tout le raisonnement sioniste tombe par terre. C’est pour cela que ce travail doit être fait avec rigueur et scientifiquement. Il me semble qu’il y a un allemand qui a sorti un livre à l’époque mais je ne me rappelle plus son titre. Il traitait des chiffres justement.

     

    • Faurisson explique que le chiffre de 6 millions se retrouve dans des journaux américains avant même le début de la guerre.

      Bring me the pudding !


    • #942738
      le 24/08/2014 par Mitch Bucchanon
      Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

      @Morpheuskk

      Le chiffre de 6 millions a été balancé, pour la toute première fois, par le bolchevique Ilya Ehrenbourg (grand propagandiste Stalinien) dans les années 40, en pleine occupation de l’URSS par l’Allemagne.

      Chiffre qui a ensuite été récupéré par toute la presse juive mondiale.


    • 14 millions ...je ne crois pas non.. :
      http://www.egaliteetreconciliation....


    • #942810

      @Mitch Bucchanon
      C’est même mieux que ça : la propagande juive parlait déjà de 6 millions de juifs menacés d’extermination dès le début du XX siècle !!!!!!
      Voir le bouquin de Don Heddesheimer, The First Holocaust, paru il y a quelques années de ça, qui recense et analyse tous ces bobards, bien oubliés depuis... Ça détruit définitivement le mythe des 6 millions !
      https://archive.org/details/TheFirs...


    • Selon le procureur Robert Jackson, représentant les États-Unis au tribunal militaire international (Nuremberg, 1945-1946) lors de son réquisitoire préliminaire, il y avait dans toute l’Europe, y compris les pays que l’Allemagne n’a jamais occupés, 9,6M de Juifs, 5,7M manquant en 1945, la disparition de 4,5M d’entre eux ne s’expliquant ni par la mortalité naturelle ni par l’émigration. On voit qu’il a tenté de s’approcher de 6M, nombre que trois rabbins lui avaitent certifié être le bon.
      Aujourd’hui, les antirévisionnistes disent qu’il y avait 8,3M ou 8,4M de Juifs dans l’ensemble de l’Europe avant la guerre. Et combien entre les mains d’Hitler ? Le rabbin Heller, de la Z.O.A (Zionist Organization of America), avait donné une estimation de leur nombre, que je ne rapporterai pas : on risquerait de me croire révisionniste !


    • Pour appuyer le commentaire de MelarModelo, consultez ce lien, c’est édifiant ! : http://winstonsmithministryoftruth....


    • #944608

      Le chiffre de 6 millions existent depuis la fin du XIXè siècle et concernait les pogroms.
      La question serait plutôt : Y a-t-il une correspondance religieuse à ce chiffre de 6 millions ?


  • #942478
    le 23/08/2014 par Rapport_Leuchter
    Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

    6-3=6, moi j’ai fait mon "shoa". Qu’est-ce qu’on nous en prend des cons, y’en a vraiment marre. Merci pour votre éclairage Monsieur Peltier


  • #942496
    le 23/08/2014 par Henri XI un peu
    Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

    C’était déjà 6 millions dans les années 1920-30 (Henri Ford "Le juif international") !
    De nombreuses anciennes civilisations faisaient du 6 le chiffre du choix...
    J’y crois ou j’y crois pas à la Shoah c’est ça ?

    Bonus : je m’aperçois que le vérificateur d’orthographe n’accepte le mot Shoah qu’avec la majuscule du Ssssss...

     

  • #942522

    Ouh Martin tu vas avoir des problemes, les flics vont debarquer chez toi apres un coup de fil du p’tit Gregory......

    Ceci dit, ce psychopathe n’a pas 1% de tes connaissances, et ton livre suscite mon interet.....


  • #942542
    le 23/08/2014 par Christian 4TT4LI
    Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

    On ne peut que se réjouir de la dévaluation conséquente du nombre de morts dans les camps : passer de 6 millions à 3, puis 600.000, ce devrait être un véritable soulagement pour nos amis juifs.

     

    • #942612

      En imaginant une seconde que demain la loi Gayssot soit abrogée parce que des sources officielles viendraient démontrer qu’il n’y eut ni génocide pendant la IIème Guerre Mondiale, ni éxecution à échelle industrielle d’êtres humains (je veux dire à part Hiroshima et Nagasaki bien sûr), franchement, je serais profondément soulagé d’apprendre que cette horreur n’avait en fait pas eu lieu.

      Pas vous ?


    • #943006

      Cela ne retirerait rien à la nature scélérate des lois de Nuremberg. On n’exclut pas a priori un citoyen de la vie publique à cause de l’« impureté de son sang ».

      Mais il n’en demeure pas moins que tôt ou tard force sera de quitter l’univers du mythe sacré flanqué de ses interdictions, dont nos désormais impuissants politiques abusent — se vautrer à longueur de commémoration contrite dans le putride et les chagrins, ce n’est pas proposer une vision de l’avenir à la Nation —, et de revenir au libre examen critique du récit dominant à propos des persécutions des Juifs par les nazis.

      En attendant Peltier propose un angle intéressant : que demeure-t-il d’une narration si labile ? Mais où sont donc passés les savonnettes et les abat-jour en peau humaine de mon enfance ? Zyklon B ou échappement diesel ? Comment se fait-il qu’il n’y ait plus désormais de vestiges de camp d’exermination dans la partie de l’Europe qui n’était pas sous contrôle soviétique alors qu’on avait une chambre en gaz en cours de construction (dissimulée en salle de douche) à Ravensbrück ?

      Fouillera-t-on enfin le site de Treblinka afin d’honorer les victimes — sur plus d’un demi million de corps, on trouvera bien des restes, au moins plus d’un million de dents qui auront résisté aux bûchers en bois de sapin — en leur offrant une sépulture décente ?


    • @ Robespierre : note que ce qu’on sait des lois de Nuremberg nous a été enseigné par l’histoire officielle... ;-)


    • #943936

      Robespierre, c est bien vrai on exclut pas par tribalisme.
      Et c était le raisonnement des nazis qui se plaignaient que les postes à responsabilité de la république de weimar, dans l administration ou les universités étaient réservésà la communauté des élus. Et quand ils ont vu que les memes qui avaient entraîné la première guerre mondiale sans aller se battre eux memes, avaient declaré la reddition alors que l’armée allemande n’était pas défaite militairement parlant, et qu’ ils étaient dominants dans les négociations à Versailles, ça les a rendu un peu dingo...l allemand il a pas la patience .... Il semblerait qu’ils aient pris ça comme un manque de patriotisme... Si tu ajoutes la crise de wall street de 1929...là encore assez communautarisee...étudie le contrôle financier à wall street et y a assez peu d aryens...ça a pas arrangé les choses..
      Les allemands ne se sont pas levé un matin avec l envie de tuer toutes les petites Sarah du village. Ça c’est ce qu’ on enseigne dans les écoles et les films hollywoodiens ( là encore avec un contrôle communautaire...)
      Mais cette première partie de l histoire, celles des prémices des crises, elle ne nous est pas enseignée à l école : les griefs, faux ou vrais, des nazis, devraient être mis dans les livres d histoires serieux( quoi que de mon temps en cours d histoire on nous enseignait de longue que la 2 ème guerre mondiale était due à un traité de Versailles mal fait , dû à l intransigeance des français, mais la encore, un petit coup de haine de nous même va peut pas faire de mal pour nous goyim français)..après on regarde ce qui est vrai et ce qui l est pas et on fait en sorte que ça n’arrive ’’plus jamais."
      Mais c est pas le but de la caste politico médiatique actuelle.. Il veulent précisément le contraire...des privileges communautaires. Nous exclure pour l impureté de notre sang comme tu dis


    • Robespierre, les lois de Nuremberg (1935 puis 1938) ne donnent pas, à ma connaissance, d’argument d’impureté. Selon ses Propos de table, Hitler considérait que les Juifs étaient "une race par l’esprit". Il me semble qu’il avait la même conception du Judentum (judaïsme) que Moshe Mendelsohn, distinguant cette culture non seulement de la race mais aussi de la religion. Rappelons que 145 000 "Mischlinge" servirent dans l’armée allemande pendant la guerre, 25 comme généraux et deux comme maréchaux : Milch et von Manstein (merci aux internautes de m’épargner le rappel des ancêtres junkers ou teutoniques de ce dernier, qui n’abolissent pas l’ascendance Lewinski).


  • Interview passionnante, pleine de retenue et d’humour. Cet homme plein de finesse va, bien entendu, être invité sur tous les plateaux de télévision et avoir des articles dithyrambiques dans les journaux... Mais peut-être pas, après tout ?


  • Démonter le mythe shoahtique sans y toucher directement, en s’attaquant à sa construction post-guerre. Ou comment faire éclater la vérité tout en contournant la loi obscurantiste Fabius-Gayssot... Au billard, c’est le 3 bandes de rêve. Comme dirait Dieudo : "très fort, très haut niveau..."

     :-)


  • #942642

    Subtil et de bon aloi... comment passer du verbe croire (3ème groupe) au verbe penser (1er groupe... facile à conjuguer).


  • #942719

    A oui la shoah comme disent les médias, elle est toujours d’actualité en "Israël" où les nouveaux nazis palestiniens font subir aux juifs un nouveau holocauste de 6 millions....Décidément ce malheureux peuple juif n’a pas fini de souffrir, snif, snif.


  • #942796

    Concernant le nombre de morts dans les camps de transit (je ne sais pas pourquoi je n’arrive pas à dire autrement, sans doute mon soucis de l’exactitude) il suffit de se reporter à l’encyclopédie juive qui donne le nombre de juifs en 1940 et en 1945 et là bizarrement c’est quasi le même chiffre avec le même degré d’incertitude (du aux communautés juives des ghettos russes difficile à chiffrer avec précision). Ce chiffre est dans les deux cas entre 18 et 21 million....
    Donc la shoa c’est comme le Canada Dry : " Ca ressemble à de l’alcool, c’est doré comme l’alcool... mais ce n’est pas de l’ alcool ". Remplacez alcool par holocauste...


  • #942807
    le 24/08/2014 par réveillez-vous
    Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

    Une vieille comptine..




    RÉFÉRENCES PRÉCÉDENTES AU CHIFFRE ’À SIX MILLIONS’

    A. À la page 482 de l’article ’de l’Antisémitisme’ dans la 10ème Édition de l’Encyclopédie Britannica (1902) on peut lire : "tandis qu’il y a en Russie et en Roumanie six millions de Juifs qui sont systématiquement dégradés ...". . Cette référence précède et fait allusion au MYTHE des Six millions , 40 ans avant la seconde guerre mondiale.

    B. Dans le Magazine American-Hebrew du 31 octobre 1919, est apparu un article ayant comme titre "la Crucifiction des Juifs Doit s’Arrêter !" Par Martin H Glynn, ancien gouverneur de l’état de New York. Cet article commencecomme ceci "De l’autre côté de l’océan , six millions d’hommes et de femmes nous appellent pour l’aide

    http://www.thebirdman.org/Index/Jew...


     

    • #944215

      C’est pas sorcier, suffit de lire les archives New York Times depuis la fin 1800,le chiffre six millions apparait souvent ...et bien avant l’année 1940. Il est probable que le chiffre six a une signification dans la Kabbale juive, puisque 600 000 personnes ont été concernées par l’exode de moïse (wikipédia), et l’antéchrist : 666, ...


  • #942826
    le 24/08/2014 par attilafucksion
    Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

    c’est une shouha au dessus de la shoah


  • #942830

    J’ai passé mon après midi à chercher les photos aériennes sur le net. devinez quoi ?
    Je cherche encore !
    Bizarre qu’aucun musée, mémorial, conférencier, lobby, fondation n’ai trouvé le temps de digitaliser les originaux pour que tout à chacun puisse aller vérifier les détails... Quand même !

     

    • #964686

      John Ball est e nom de l’expert photographique qui a analyse et publie les photos aeriennes d’Auschwitz et environs pendant la guerre ; J’ai sa publication. Donc si vous cherchez a son nom sur le reseau vous devriez trouver ... autrement je vais tacher de les scanner et de les y mettre. Voila bonne journee !


  • Dès février 1979 paraît dans Le Monde une déclaration rédigée par Léon Poliakov et Pierre Vidal-Naquet et signée par 34 historiens.

    Elle se conclut en affirmant :



    « Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu.

    Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartenait de la rappeler simplement : il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur l’existence des chambres à gaz. »



  • Le World Almanach avait pour habitude de publier des statistiques concernant l’évolution de la population mondiale en fonction des religions.

    Je reproduits fidèlement les statistiques publiés en 1933 et en 1948 par cette très sérieuse publication.




    1933 :

    - population chrétienne : 682400 00
    - population musulmane : 202 020 000
    - population juive : 15 315 359

    1948

    - population chrétienne : 592 406 542
    - population musulmane : 220 978 845
    - population juive : 15 753 638



    Notons les statistiques qui apparaissent sur les troisièmes lignes et qui concernent l’évolution de la population juive entre 1933 et 1948 !

    Ces chiffres semblent être étayés par le rapport de la Croix Rouge en 1948 " selon lequel 272 000 prisonniers des camps de concentrations étaient mort, dont la moitié étaient juifs"

    Les statistiques du World Almanach et ceux de la Croix Rouge n’ont jamais été censurés ! Qu’en serait-il aujourd’hui ????? L’autocensure fonctionnera-t-elle pour écarter ces chiffres extraits de documents sérieux, afin qu’il ne soient pas portés à la connaissance du public ?

    Les chiffres réels du nombre de Juifs en Europe dans les années 40 divulgués dans les documents déclassifiés officiels du FBI reprenant les mémos du Dr Heller, président de la "Zionist Organization of America"
    2 Millions en zone occuppée.


  • #943433

    Bonjour,
    J’ai une question qui me turlupine à ce sujet depuis je m’intéresse à la Shoah et à la question des témoignages, dont à n’en pas douter une bonne majorité sont faux ou reconstruit sur des rumeurs ou obtenus sous la torture pour ceux concernant les allemands. Par contre, je n’ai jamais entendu des révisionnistes, que ce soit Faurisson, Reynouard ou d’autres aborder le sujet des témoignages des ZonderKommandos retranscris dans un ouvrage que j’ai lu il y a fort longtemps "les voix sous la cendre". Ces témoignages auraient été écris par les acteurs même du drame au cœur des événements d’Auschwitz et retranscrits sur des carnets ou feuilles libres et enterrés dans des récipients étanches autours des crématoires et retrouvés après la guerre jusque dans les années 80. Je me souviens de l’évocation par Zalmen Gradowski ou Lejb Langfus du gazage de 5000 femmes et enfants. Texte poignant il va sans dire et qui va à l’encontre des thèses révisionnistes de l’impossibilité d’effectuer de tels assassinats de masse avec du Zyclon B. Alors que penser de l’authenticité de ces témoignages posthumes (puisque leurs auteurs sont sensés avoir péri assassiné bien avant la libération du camp) et si quelqu’un sait de mémoire, si un révisionniste a déjà aborder ce sujet ou a-t-il été évincé volontairement et pour cause, car n’allant pas dans le sens de leur démonstration ? La seule chose dans les témoignages posthumes des zonderkommandos et qui rejoint l’analyse et les conclusions de Jean-Claude Pressac dans les "Crématoires d’Auschwitz" sont les difficultés techniques rencontrées dans les fonctionnement des crématoire et des arrêts à répétition pour modifications, maintenance et réparations (en somme ça marchait pas bien) jusqu’au sabotage en octobre 44 des installations par les prisonniers eux-mêmes. Par contre, "Les voix sous la cendre" ne permettent pas d’évaluer le nombre de victimes exactes du camps.

     

    • #943723

      Grosso modo pour faire vite et rien que pour Auschwitz :
      1 er crématoire (K1) dans le camp 1, trés vite disfonctionnel
      2 eme et 3eme (BK1 BK2) crées dans la foulée dans des baraques modifiées extérieures au camp 2, rapidement abandonnés.
      4 crématoires construit dans le foulée à l’intérieur du camp 2. Les 1 er 2 (K2 K3) en partie souterrain au bout de la voie, les 3 et 4 (K4 K5) de plain pied, disfonctionnels et K4 détruit par les sondercommandos.
      On comprend avec l’histoire des crémas (non contestée) la multitude des contradictions des témoignages suivant les époques et les lieus.
      Pain-béni pour les révisionnistes !
      A leur défense, je dirais que ce sont les seuls à avoir bossé sur le sujet contrairement aux assos de la pleurniche qui copie/colle n’importe quelle donnée chiffrée et photos hors contexte.
      On arrive encore aujourd’hui à lire des additions "officielles" genre :
      100 000+ 75 000+ 250 000 = 4,5 millons !!!
      Et encore toujours du pain-béni pour les révisionnistes !


    • #944134

      Des voix sous la cendre. Très émouvant. Les larmes de suie serait aussi un bon titre.

      Il existe une bonne analyse dans une vidéo américaine d’un « témoignage » de Sonderkommando : Dario Gabbai. Il est impossible de poster un lien, ou une référence, vu que l’équipe de modération, comme elle l’a déjà fait quand j’ai tenté l’expérience, censurerait ce message pour éviter — et m’éviter — des tracas judiciaires.

      Dario, dit Dada le Chagrin, explique comment il sortait les corps de l’usine à gaz en leur enroulant un lien autour du cou pour les traîner ensuite. Je te laisse juger de l’optimisation industrielle du procédé si Gaby le magnifique relate la vérité. Même en partant de l’hypothèse que les victimes ne pesaient plus que 50 kg suite aux sévices des démons allemands, la tâche parait ardue, harassante. Pour t’en convaincre, va juste dans un Décathlon soulever cinq disques de fonte de 10 kg.

      Les forçats de la dépouille n’avaient peut-être pas le numéro du Kiloutou d’à côté pour louer un diable ou un chariot. D’autres papiers « enterrés dans des récipients étanches autours des crématoires et retrouvés après la guerre » — un bon départ pour un film dans le ton des Goonies ou des Aventuriers de l’Arche perdue — nous en apprendront sûrement plus un jour à venir.


  • "Au doigt mouillé", métaphore d’ "au-dessus c’est l’soleil"...
    Trop fort Martin.


  • Bonjour,

    le texte est très certainement intéressant, et je le lirai.
    Par contre j’ai arrêté la lecture de la vidéo dès le début : il est faux de dire que l’historiographie du génocide n’a jamais été faite (http://www.laviedesidees.fr/Nouvell...).
    Là, ça sent l’argument marketing, dommage !

     

    • #944816

      Le nom d’Annette Vieille-vodka, la rentière de la putréfaction qui explique Auschwitz à sa fille (notez en couverture les rayures et l’utilisation astucieuse de la petite guitoune d’où on entend siffler les trains), suivi d’une introduction rayonnante de vérité, « Le champ d’études que constitue la Shoah se caractérise par son ouverture [...] » (sauf dans les cas prévus par la loi, un an de prison ferme et des amendes) m’ont incité à suivre ton exemple.

      J’ai arrêté ma lecture dès le début.


    • #946166
      le 27/08/2014 par martin peltier
      Martin Peltier à propos de son livre Shoah Story

      Il manquait un adverbe : sérieusement. N’a pas été faite sérieusement. Le bouquin dont vous donnez le lien est un cache misère de la propagande dominante. M.P.


  • #944309

    Une vidéo contenant des originaux de journaux anglo-saxons de 1915 à 1938.
    Tous parlent de 6 000 000 de juifs subissant divers maltraitances ou massacres, à divers endroits et époques :

    Six Million Jews

    Et ce n’est qu’un échantillon ! On peut remonter au milieu du 19ème siècle : faites vos recherches !


Afficher les commentaires suivants