Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Matthew McConaughey pense qu’"il est temps d’accepter" Donald Trump

Il y a un an, l’acteur américain Matthew McConaughey osait braver les vents de la presse dominante pour non pas défendre le nouveau président, mais demander à ce qu’on le laisse travailler et qu’on serre les rangs derrière lui. Depuis, le moins qu’on puisse dire, c’est que les chiens ne se sont pas calmés, et que la petite journaliste du Figaro fait bien partie de la meute progressiste qui ne supporte pas le verdict de la démocratie...

« Invité le dimanche 29 janvier [2017] sur le plateau de The Andrew Marr Show, célèbre talkshow hebdomaire de BBC, pour assurer la promotion de Gold, son nouveau film (en salle fin avril), Matthew McConaughey s’est, comme qui dirait, tiré une balle dans le pied. Au journaliste qui lui demandait si Hollywood et l’élite intellectuelle américaine ne devraient par freiner leurs attaques contre le président Trump, l’acteur star de True Detective et d’Interstellar a en effet répondu :

“Eh bien, ils n’ont plus tellement le choix maintenant. Il est notre président. Et si dynamiques et clivants furent les jours qui ont précédé et succédé son investiture, au regard de ses déclarations et de ses premiers décrets, il est peut-être temps de l’accepter et de se montrer constructif.” Puis d’ajouter : “Peu importe les raisons de nos désacords, il va falloir réfléchir à la manière dont on va pouvoir travailler avec lui au cours des quatre prochaines années, au moins.” »

La « journaliste » Julia Baudin du Figaro a visiblement du mal à comprendre qu’on puisse ne pas être contre Donald Trump. Cette posture inconsciente prouve une fois de plus l’existence d’œillères idéologiques chez les petits soldats de la presse française, qui n’imaginent pas une seconde que leurs propos puissent être chargés de propagande.

Par ailleurs, cela montre toute la difficulté, dans un océan de progressisme, pour un titre de presse majeur d’accepter de se considérer comme réactionnaire ou conservateur, ce que Trump admet sans aucun complexe. Et ça l’a fait gagner. Think about it !

Matthew ne s’est pas « tiré une balle dans le pied » : cet acteur très au-dessus du lot à tous points de vue – qualité de jeu, choix des films, conscience politique – est plus beaucoup intelligent que Julia.

À ne pas manquer, la comédie social-trash Killer Joe (2012) avec Matthew dans le rôle du sale flic :

 

 

Son dernier film, Gold, l’histoire (vraie) d’un couillon qui trouve une mine d’or, est raté : effet secondaire de la starisation, MMC se regarde jouer, et crève un peu trop l’écran au détriment du film. La critique du Point est très juste. Mais revenons à la politique.

« Pour le moins inattendues, ses déclarations ont immédiatement déclenché une bronca aux États-Unis comme sur la toile. La version officielle de l’interview a été retirée du site du show mais il est toujours possible de la lire via le compte Twitter @MarrShow et d’en saisir quelques extraits sur YouTube (voir ci-dessous). »

Bof, la « bronca » des comptes Twitter gauchistes et anti-Trump notoires, peut-être, mais pas chez les 30 millions d’adeptes de Breitbart News, par exemple... et encore moins chez les Texans. Les professionnels de l’indignation sur les réseaux sociaux n’ont jamais incarné l’opinion du peuple, c’est un fait. Une opinion qu’ils essayent en revanche sans répit de réorienter, ce qui est un autre fait, et avéré.

 

 

Comme le rappelle justement Julia, Matthew, ce « fier patriote américain », est texan et à ce titre, très attaché à sa terre et à sa patrie. Il sera difficile d’arracher ces individus à leur patrie, comme la presse en particulier et les médias en général l’ont fait depuis 50 ans chez nous...
Le progressisme est vraiment une pathologie de l’esprit, fondé sur des postulats infantiles et une grande ignorance des hommes.

 

 

Petite traduction dans l’esprit de cet échange.

Le Journaliste : « Tout Hollywood déteste Trump, vous ne pensez pas qu’il est temps pour l’élite culturelle américaine de lâcher un peu la grappe de ce type ? »

Matthew  : « Ils n’ont plus le choix maintenant, c’est notre président. C’est à la fois le plus dynamique et le plus clivant qu’on ait eu depuis longtemps. Il est temps pour nous de nous réconcilier, de nous serrer la main et d’être constructifs avec lui pour les quatre ans qui viennent. Donc tous ceux qui sont contre lui, contre ses paroles ou ses actes, ou qui estiment que ses actes ne correspondent pas à ses paroles, devraient penser à être constructifs désormais, parce que c’est notre président pour les quatre prochaines années quand même. »

La gauche progressiste est une calamité pour le peuple,
lire chez Kontre Kulture :

 

Peu populaire dans l’intelligentsia, Trump plaît au peuple américain,
voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vous faites une erreur d’un an ! Ce n’est pas en 2018 que MMC a eu ces déclarations, c’était il y a plus d’un an, et ce film est sorti en avril dernier... même si ce fait est à l’honneur de MMC qui, dès le début a prôné la discussion et la compréhension plutôt que l’affrontement, il n’est pas au votre, qui faîtes une pareil erreur de calendrier. A moins qu’il ne s’agisse en fait d’une malhonnêteté, qui pourtant n’aurait pas lieu d’être !
    Il aurait été recevable de parler de cette interview datant d’un an et d’en étudier les suites, pour monter qu’Hollywood a plutôt censurer de tels discours et encensé l’affrontement (je ne suis pas très press people mais un tas d’exemple me viennent à l’esprit !).


  • Avant que ça leur arrive au cerveau faut un certain temps de réflexion, un an, rien que cela .La démocratie chez eux n’est pas évidente le premier jour .Faut qu’ils s’adaptent.


  • J’adore cet acteur. Content de ne pas être déçu. Alors que De Niro et Merryl Streep qui sont pour moi des icônes, se sont ridiculisés à jamais.

     

  • Une réaction de bon sens mais je comprend la réaction des anti-Trump. On peut faire le parallèle avec Macron ici. On n’imagine pas quelqu’un sur ER ou dans la dissidence en général dire qu’il faudrait travailler avec Macron et accepter son destin...

     

  • Cette grande beauté américaine est un des plus grands acteurs de sa génération.
    Il est de surcroit texan et très virile. Tout ce que l’on a pas vu chez les acteurs français et la population masculine de ce pays depuis Alain Delon, AU MOINS.

     

    • "Tout ce que l’on a pas vu chez les acteurs français et la population masculine de ce pays depuis Alain Delon, AU MOINS."

      Euh, Depardieu, Dujardin et Cassel c’est pas mal non ? Duris, (moins viril) est un très bon acteur aussi. Des bons acteurs, on en a en France. Les réalisateurs c’est autre chose...


    • Je me suis mal exprimée alors. Je parlais surtout de virilité physique et mentale et plus du talent d’acteur. Ce qu’aucun ds acteurs que vous avez nommé n’arrivent à allier. Car soit ils n’ont pas le physique (Depardieu), soit ils n’ont pas de couilles et ne défendent en rien notre pays et son peuple, bien trop peureux qu’""on"" ne leur propose plus de rôle au cinéma (Cassel, Dujardin, Duris).


  • Très bon "Killer Joe", effectivement.
    Avec sa notoriété, lui peut se permettre cette sortie. Et un Clint Eastwood à la rigueur.
    La chasse aux sorcières est passée par là pour les autres Conservateurs qui oseraient l’ouvrir.


  • #1897471

    Bravo ! l’artiste, enfin un comédien qui a les couilles d’aller a contre sens de la pensée unique, dominante,dictatiriale bien pensante et faux cul:la pensée bobo qui lèche les maitres a penser et a chier.
    Cela fais plaisir venant en plus d’un excellent acteur : perso, son meilleur film c’est "killer joe" un film direct ! rock !tu en prend plein la gueule : comme dans le passé"taxi driver" avec le monstre sacré robert de niro.
    Oui ce type a le courage de dire la vérité,une réalité : que ca plaise ou non,il a raison ; il est élu depuis plus d’une pige et il faut arreter de lui chercher des poux ou inventer des mensonges a son sujet.
    se mettre dérrière lui, etant donné qu ’il fut élu par une majorité : pas comme macron, ou ce fut un vote comme en 2002 via chirac.
    Il faudrait qu’en France, nous ayons un mec aussi solide que trump ou poutine : je parle uniquement en terme de volonté et de non consensualité : car notre pays va se barrer en couille ++++++ si (entre autres) des agents de sécurité remplacent dans certaines taches les policiers nationaux ou municipale : aie ! etant donné que les agants de sécu sont a 80% des mecs ou nanas venant de l’immigration et qu’ils maitrisent tres mal le Français : je parle d’un Français correct.
    et beaucoup ont deja un casier judiciaire : oui ce serait une erreur de laisser ces raz la moquette faire la loi.


  • ca me fait penser j’ai bien rigolé l’autre jour quand j’ai appris qu’en Ontario ils ont un parti progressiste-conservateur :D

     

  • L’élection présidentielle américaine n’est pas faite pour satisfaire "Hollywood". Hollywood n’est ni l’expression ni le reflet de l’opinion des citoyens américains. Le monde du showbiz et du sport n’est rien d’autre que le terroir des idiots utiles du Capital. Dans le monde occidental particulièrement.


  • "Le progressisme est vraiment une pathologie de l’esprit, fondé sur des postulats infantiles et une grande ignorance des hommes." - cette phrase dit tout.


  • Un acteur qui n’acte pas ? Sérieusement ?

    Aucun intérêt.


  • Un très beau film avec lui : Mud - Sur les rives du Mississippi

     

    • Et True Detective qui aborde frontalement la pédophilie en n’épargnant ni les rabatteurs ni les milieux politiques et haute bourgeoisie.


    • #1898000

      Dans le film de Jeff Nichols, un personnage féminin, si j’étais complotiste, qui me ferait dire que le rôle a été écrit afin de valider les écrits d’Alain (Soral) sur la question !

      lol, un chouette film sur l’amitié, l’engagement, les déceptions amoureuses, le passage à l’âge adulte, dans un contexte positivement bouseux d’aventures.


  • Excellent acteur notamment dans Mud.
    Et oui moi qui ais prédit la victoire de Trump depuis le 1er jour, il faut comprendre que les USA ce n’est pas De Niro, Beyoncé et cie.... il a été élu il n’a pas volé son élection quoi qu’on en pense (qu’on l’aime ou pas) et surtout quoi qu’en pensent les "medias" mainstream français.


  • ... d’autant plus qu’il est adoré en Israël .


  • Hollywood comme ambassadeur de lui même ou elle même et ce ?
    Depuis longtemps et toujours. Et si la contestation américaine était seulement là pour la présidence et aussi la France présidentielle en une sorte de lutte en vases clos avec belles situations. Quand même avec ce label un peu "gauche ou résistance" grâce à ? Des films assez peu intéressants basés surtout sur des clichés souvent historiques et assez peu en accords avec ? L’histoire justement. Enfin bref.
    Mais aussi les récompenses en vases clos mais hyper médiatisées et donc ?
    L’onction qualitative sans aucun risque et aussi ?
    Des espèces d’invitées et invités étrangères et étrangers pour ?
    Avoir une sorte de côté autre comme ?
    La gauche du spectacle française avec des renforts qui viennent d’Europe ou dans les deux sens.
    Les belles prestances hollywoodiennes ? Avec ? Des espèces "d’enquêtes" quasi historiques comme l’assassinat obsédant de Kennedy puis aussi ?
    Les salles de par le monde dirigées donc pour des documentations filmées car ?
    La France ?
    Une sorte de support aussi pour cette façon de contrer le président outrancier ne serait ce qu’un peu ?


  • Le Figaro, prétendu journal de droite, fait de l’anti Trumpisme du niveau Libé quasi quotidiennement depuis la campagne de 2016, c’est à désespérer de la droite française...


  • il prend rarement position et c’est tant mieux. Reste un acteur incroyable, à voir Dallas Buyers club, True Detective ou encore Interstellar... juste pour ses interprétations qui laisse sur le cul. Rien que DallasBC, sa performance sur ce film restera clairement dans l’histoire


Commentaires suivants