Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mediapart affirme que Macron et un procureur ont sciemment menti sur la blessée à Nice

Bientôt, le mensonge officiel – qui recule au gré des révélations de la presse – va avancer que les retraités qui font partie des Gilets jaunes sont des boucliers humains derrière lesquels se cachent les dangereux radicaux qui « veulent renverser le gouvernement », pour reprendre la terminologie des dirigeants du pays.

La même communication que l’armée israélienne lorsqu’elle tire à balles réelles sur des civils palestiniens. On y vient !

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Alors que le Président et le procureur de Nice ont affirmé que les forces de l’ordre n’avaient pas touché la septuagénaire Geneviève Legay grièvement blessée lors de l’acte 19 des Gilets jaunes, Mediapart a recueilli des « témoignages qui renforcent l’idée d’un mensonge orchestré » sur la charge brutale des manifestants, dont un rapport de la police.

 

Geneviève Legay a été hospitalisée après l’acte 19 des Gilets jaunes pour « hémorragie méningée frontale gauche, hématome occipital droit, hématome cérébelleux droit, fracture de l’os rocher droit, fracture de l’os pariétal droit, [et] fracture médico-sphénoïdale ».

Emmanuel Macron et Jean-Michel Prêtre, le procureur de la République de Nice, ont depuis déclaré que la septuagénaire n’avait pas été blessée par les forces de l’ordre. Le procureur affirmant qu’elle a chuté « et s’est cognée contre un pylône fixe » et le Président assurant que « cette dame n’a pas été en contact avec les forces de l’ordre ».

Pourtant, les témoignages recueillis par Mediapart sont en contradiction avec la version des autorités françaises sur la raison des blessures de la femme âgée. Un rapport de police rendu le jour même atteste même que ce sont bien les forces de l’ordre qui l’ont bousculée.

« Selon les premiers éléments recueillis, la septuagénaire aurait été bousculée par un homme qui portait un bouclier, sans plus de précisions [sic] », a écrit un officier de police judiciaire (OPJ) dans un procès-verbal consulté par le média.

« Nous avons chargé, donc effectivement nous avons poussé les personnes devant nous. […] C’est après la charge en me retournant que j’ai constaté qu’une femme était à terre », a expliqué lors de son audition un autre policier ayant pris part à la charge.

En outre, Arié Alimi, avocat de la famille, a raconté que « lorsque Madame Legay s’est réveillée à l’hôpital, le samedi 23 mars 2019, elle a indiqué que des policiers sont venus à deux reprises dans sa chambre et qu’une policière a essayé avec insistance de lui faire dire que c’était un cameraman qui l’avait bousculée, et non les forces de l’ordre ».

Selon ce procès-verbal consulté par Mediapart,

« lors de l’audition de Geneviève Legay, la policière l’interroge effectivement sur la présence d’un journaliste et lui demande si elle se rappelle de lui et de ses agissements. En revanche, lorsque la victime affirme avoir été poussée par les forces de l’ordre, elle ne lui demande pas de détailler son récit. »

Plusieurs témoins ont confié au média que Geneviève Legay avait été touchée par « un homme qui portait un bouclier. »

« Geneviève Legay a reçu un coup de bouclier au visage et s’est effondrée à ce moment-là. J’étais à un ou deux mètres d’elle avant et pendant la charge des policiers. Elle a bien reçu un coup des forces de police au visage, ce qui l’a fait tomber. Ensuite j’ai dû m’occuper d’un journaliste et je ne l’ai retrouvée que lorsqu’elle était à terre. J’ai voulu l’aider mais des policiers m’ont empêché de le faire », a déclaré le street medic Thibault Huart.

Son collègue René Paysant a publié une vidéo racontant les faits de ce samedi. Il a notamment souligné que les policiers avaient interdit aux street medics de venir en aide à la dame âgée.

 

 

Bernard M. a partagé qu’il avait vu Geneviève Legay « poussée par un policier et son bouclier pendant la charge. Une fois à terre, un policier l’a traînée. Elle a reçu des coups de pied. Et elle a été déplacée à deux mètres de sa chute, près d’un plot, d’un pylône ».

« Le récit de Bernard soulève de grandes interrogations quant à la version du procureur selon laquelle Geneviève Legay aurait heurté un pylône. Ces coups pourraient-ils être à l’origine des côtes fêlées ? », s’interroge-t-on dans l’article.

Mediapart conclut que le commissaire Rabah Souchi a donné l’ordre de charger, des policiers « ont affirmé lors de l’audition avoir poussé des manifestants lors de la charge », quelques-uns « ont enjambé Geneviève Legay alors qu’elle était déjà gravement blessée, allongée et presque inconsciente ».

Plus tôt, « Arrêt sur images » a affirmé détenir la preuve que « contrairement aux propos d’Emmanuel Macron », un policier a poussé la septuagénaire. La preuve basée sur une vidéo de la manifestation filmée par Cnews dont le média ne s’est plus servi.

Lors de la manifestation des Gilets jaunes à Nice, interdite par les autorités, Mme Legay a été sérieusement blessée à la tête près de la place Garibaldi et a été transportée aux urgences à l’hôpital Pasteur.

 

Les « street medics » blessés par les forces de l’ordre

 

 

L’affaire Legay embarrasse Macron, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

57 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • je regardais Cnews en direct lorsque j’ai vu clairement la vieille se faire défoncer par un bouclier en pleine charge. Elle n’était pas visée directement mais elle s’est prise la charge en pleine poire. Les images dont parlent Arrêt sur Images je les ai vues en direct je m’en souviens très bien je les ai commenté en disant à ma femme : "aïe la vieille a pris cher !"

    Bref même plus surpris des mensonges d’Etat, ça fait 4 mois que ça dure faut arrêter de s’offusquer tout en démontrant inlassablement bien sûr. D’ailleurs il ne reste plus que les indécrottables gauchistes pour continuer à s’offusquer et "condamner"...

     

    • Exactement , j’y étais en tant qu ambulancier de Corse. Je voulais rejoindre les médics. Arrivé 10 min avant on s est fait encercler avec un groupe d’une trentaine de personnes dont certaines n avaient rien à voir avec la manifestation ... bloquer de 10h à 16h en plein soleil sans eau avec des personnes âgées. . Paie ton ambiance. Ensuite après l’incident ils nous ont relâché et chargé et gazé directement . J’ai rejoint les médics ils m’ont apprit qu’ils étaient là cible numéro une du jour. Et effectivement nous avons tous été arrêté même sans habits de médics. Drôle de journée dont je me souviendrais longtemps .... Le nombre de force de l’ordre, la puissance des lacrymogènes et cette putain de ville pleine de caméras qu est nice


  • S’il y a peut-être quelques policiers ou gendarmes au comportement honorable, il y a tout de même de très nombreux spécimens de "collabos", qui prennent un plaisir sadique à gazer et matraquer sans distinction, femmes, enfants, vieillards, et le plus souvent dans la plus grande illégalité, et notamment dans le non respect du code de déontologie.
    Sans compter ceux qui avec le même plaisir sadique manipulent les personnes interpellées sans fondement juridique, ou cette policière qui fait une enquête sciemment orientée. Faut-il qu’elle soit pourrie pour agir ainsi.

    Il faudra bien qu’un jour, ce genre de nervis, que l’on peut qualifier de salauds, rendent des comptes, du haut de la hiérarchie, jusqu’au plus bas.

    Avec les déclarations visiblement mensongères de Macron et du Procureur de Nice, ce n’est pas demain, que la confiance va revenir, tant avec Macron, qu’avec les administrations régaliennes de l’état, y compris la police et la gendarmerie, dont tous les postes clés sont occupés par des valets serviles du mondialisme.

     

    • Quel que soit le sujet ou la circonstance, toute cette flicaille est prête à mentir pour ne pas assumer ou faire le minimum.
      Je parle par expérience.
      Dans le centre Paname nous sommes particulièrement "gâtés" par le personnel qui sévit dans le quartier.

      Je me demande comment il sera possible de mettre hors circuit et même punir toute cette racaille institutionnalisée.
      Si l’occasion se présente, rêvons, il faudra au moins s’occuper des donneurs d’ordres et de ceux dont on peut démontrer qu’ils sont de beaux salauds.
      Il n’y en a pas un dixième qui soit digne de la fonction pour laquelle ils se sont fait embaucher.


    • "dont tous les postes clés sont occupés par des valets serviles du mondialisme."

      Et des francs macaques, ne l’oublions pas......


    • Le seul comportement honorable, quand on est dirigé par une hiérarchie pourrie, est la démission. Sinon on est complice et on ne peut plus se targuer d’honorabilité. Les nazillons de base étaient-ils honorables ? Nuremberg a tranché. Alors cessons de jouer sur les mots. Se rendre complice des pourris c’est être soi-même un pourri. Le reste n’est que du pipeau de fonctionnaire.


  • Venir voir la personne sur son lit d’hôpital pour la manipuler faut quand même être un sacré chien de talus !!

     

  • Messieurs de la police, si j’étais à votre place et qu’un collègue se comporte de la sorte .Soit je le dénonce et il est sanctionné lourdement, soit je démissionne .
    Ce sont des comportements de voyous, mais pas de policier .Ou alors il faut m’expliquer s’il y a quelque chose à comprendre .
    Ce comportement est absolument inadmissible et mérite une révocation sur-le-champ .
    « lorsque Madame Legay s’est réveillée à l’hôpital, le samedi 23 mars 2019, elle a indiqué que des policiers sont venus à deux reprises dans sa chambre et qu’une policière a essayé avec insistance de lui faire dire que c’était un cameraman qui l’avait bousculée, et non les forces de l’ordre ».
    Ça ce ne sont pas des comportements de policiers, mais de barbouzes essayant de dissimuler un acte répréhensible .Et ces gens sont payés par le contribuable et censé représenter la loi .Avec un gouvernement complètement corrompu et menteur,des médias collabos et des flics de cet acabit,(on n’a pas encore le cul sorti des ronces)

     

    • Bien dit. Il n’y a rien à ajouter.


    • En fait si, il y a quelque-chose à ajouter suite au développement de l’information. Sputnik vient de publier un article Kafkaïen tout plein sur les policiers qui ne supporteraient pas de passer pour les méchants face aux Gilets Jaunes :

      https://fr.sputniknews.com/france/2...

      Première réaction à chaud inévitable : mort de rire à s’en faire péter la sous-ventrière. Ils déclarent en avoir marre des critiques, comme si elles étaient imméritées. A les entendre, on croirait que Mme Legay aurait été poussée au sol par une rafale de vent ou un coup du sort et que les GJ éborgnés ou mutilés l’auraient été par des moineaux féroces.

      Les charges et gaz lacrymos balancés sur des manifestants pacifiques sont peut-être pour quelque-chose dans la sale image de la police que ces voyous peignent depuis vingt semaines. Mais ces messieurs du syndicat Alliance ne regardent sans doute pas les images diffusés à propos des violences policières et ne font absolument rien pour les dénoncer. Ils en ont raz le bol mais ne font rien de rien pour redorer leur blason, à part pleurnicher. Plus de mauvaise foi que ça, tu meurs.


  • Le procureur affirmant qu’elle a chuté « et s’est cognée contre un pylône fixe ». Ah ouais ? Ça vous rappelle pas la lourde condamnation de ce pauvre Esteban, alors qu’il n’avait fait que repousser une agression.

     

  • J ai vu les images de france3 Régions qui sont juste sans contestation possible. On voit bien la pauvre mamie se faire pousser par un le bouclier d ’un CRS. Elle ne tombe pas sur le plot. Elle tombe sur la tête car à son age on a plus le même sens de l’équilibre et les mêmes réflexes lorsque l’on chute...


  • On aime assez les adeptes des ors durs de la République et autres encartés qui serinent leurs peuples au sujet du passé, celui chinois de Mao, celui russe de Staline, celui allemand d’Hitler, celui italien de Mussolini, celui espagnol de Franco, celui portugais de Salazar, celui chilien de Pinochet, l’on en passe et de meilleurs et qui conservent exactement les même reflexes et les mêmes options pour le siècle qui suit.
    Car oui messieurs, ceux qui « veulent renverser le gouvernement » ont la légitimité de le faire par tous les moyens existants dès lors que ledit gouvernement ne gouverne pas pour le bien de l’ENSEMBLE de sa population.
    Est-ce le cas ?
    Assange a divulgué quelques malsains secrets d’État (ce qui vaut « alerte ») et déjà les ricains veulent le buter. Pense un peu s’il avait vendu leurs barrages et autres fleurons industriels tout en endettant cette population aux intérêts du crédit...
    Aussi convient-il de l’informer (ce peuple) encore et toujours, ignorant qu’il est des possibles méthodes d’émancipation tant on l’a laissé longtemps dans le cul de basse-fosse devenir plèbe. Tant l’allégorie de la caverne de Platon leur est encore fatale. Aussi, répétons.
    Trois opus pour parfaire l’infusion de manière crescendo, infusion valant diffusion de la lumière en addition de celle que vous pouvez trouver par ici afin de comprendre l’Empire (et tenter de s’en débarrasser) :
    - « Le Contr’un - Discours de la servitude volontaire » - Étienne de La Boétie - 1576, qui explique pourquoi l’être humain à cette fâcheuse tendance à se laisser opprimer.

    Ce qui permet de saisir comment s’en delivrer.
    - « Technique du coup d’État » - Curzio Malaparte - 1931, qui explique le modus operandi de l’intitulé. Da difende a so libertà... ♫

    L’ultime solution.
    - « L’art de la guerre » - Sun Tzu - VIe siècle av. J.-C. qui détaille et précise l’intitulé. Alea Jacta Est.

    Les trois gratos, en fouinant : d’autant que la quenelle de l’impôt prélévé à la source étant glissée, mieux vaut faire acte d’économie.

     

  • Sacré procureur va...un pylône fixe..à quand les pylônes ambulants... ?
    Bon sur youtube,on voit la charge des policiers passant par dessus cette brave dame.
    Mensonges éhontés,tentatives d’intimidation,mains arrachées,yeux perdus,gens gazés,utilisation de marqueurs chimiques,répressions outrancières contre le peuple ,violences inacceptables,manipulations en tous genres,voilà .
    Bientôt,nous pourrons dire,à notre tour,nous sommes tous des palestiniens.

     

    • #2168681

      Sacré commissaire surtout. C’est lui qui a donné l’ordre de charger. Rabah Souchi est connu pour son zèle et il n’a pas laissé que des bons souvenir partout où il est passé. L’inspection générale des services est déjà venu lui rendre visite, et il a eu quelques "mots" avec les organisations syndicales. Comme bcp d’immigrés, il en fait trop. Rabah Souchi, Benalla. A qui le tour ? Jamais deux sans trois , n’est-ce pas ?


  • Une video qui montre bien ce qui s’est passé :

    https://www.youtube.com/watch?v=OkS...

    le journaliste fait le démenti...en marchant sur des oeufs !
    Il parle d’ "une petite distorsion de l’information",
    pour parler du gros mensonge bien dégueulasse d’Escrosi !!!

    Au moins, il aura contredit la pseudo version officielle,
    C’est déja ça...


  • Allez voir la vidéo de Michaël(ADBK) gj 14,tu vois à la fin de la vidéo au ralenti que le CrS la pousse bien pendant la charge, donc c’est pas bien mentir.


  • Cette bande de voyous parfaitement illegitimes (scrutin majoritaire a deux tours) ne supportent pas que l on conteste leur "legitimite"


  • un mec avec une écharpe tricolore c’est donc un maire je pense...

    il doit être poursuivi pour non assistance à personne en danger !

    Prison ferme pour Macron qui a du sang sur les mains et tous ces vendus pourris !

     

    • Non, c’est un commissaire de police ... détesté par ses subordonnés ! Un de ceux qu’on ose nous présenter comme une exemple d’intégration réussie mais auquel on n’aurait certainement pas vouloir avoir à faire en 1940 !
      Sur l’explication de son comportement, on hésite entre celle du descendant d’immigré qui veut trop en faire pour se faire bien voir de ses maîtres et celle de la franche ordure qui prend un malin plaisir à faire matraquer du gaulois, de la gauloise septuagénaire en l’occurrence, en s’abritant derrière sa réussite à un concours de fonctionnaire ... tout va bien, pour l’instant, en Vrounze macronienne !


  • #2168616

    Croyez vous qu’après l’attentat de Nice ce gouvernement et ce maire soit à un nouveau mort près ?!

    Bonne méditation...


  • Estrozizi était beaucoup plus... évasif, moins...précis sur la tuerie de masse, dans sa ville, perpétrée par un Tunisien. Bon, ici, c’est un "vioque" de RACE blanche. On ne va pas en chier un pendule. Le Maître des Horloges risque de ne pas apprécier...


  • Une septuagénaire, nommée Geneviève Legay se fait fracturer le visage après une charge policière ordonnée par un commissaire, nommé(e ?) Rabah Souchi :

    Vive la République !


  • Derrière plenel il y a probablement soros, il se sert de l’histoire de Mme LeGuay ce fumier là, pour re motive les gauchiasses contre les flics encore une fois roulés dans la farine !
    Courage aux les Gilets Jaunes !


  • Quand on voit la malhonnêteté du pouvoir, de la justice française maçonnique qui ne cache pas ses partis-pris ...des le 7 mai 2014 revisionner la vidéo de l’audience accusatoire, alors qu’elle devait être contradictoire, de l’avocat de Dieudo, parodie d’audience et de justice complètement truquée... plus de 1.160 million de vues !..
    quand on voit ça...
    on comprend que les FO ne sont que la 66eme # roue du carrosse #, des exécutants volontairement decervelles d’une matrice judiciaire et politique, médiatique, méchamment agressive et spolliatrice !
    Et on comprend mieux Soral, dieudo, ER, et la gravité de nos problèmes, a nous tous. Français.
    L’autisme de Macron n’est pas involontaire du tout sinon ça serait soigne depuis longtemps.
    Il y a plus grave, une matrice maconique prête a truquer la totalité des scrutins, des rouages de chaque administration, a voler nos votes quoi qu’il en coûte !.... pour conserver tout leur fromage !


  • "on arrête pas la destinée de la république" fusse t-on française âgé, de gauche (probablement) et ne représentant aucun risque...handicapé ? pareil...enfant ? pareil..homme de bien, bon contribuable, bon républicain, bon français sans histoire ? pareil ! l’ ordre républicain est prioritaire, sur toutes les libertés et droits collectifs, sur toutes les légitimités identitaires ou citoyennes....
    mais..ou en est la république au fait avec nous, elle ne nous aime plus hein ? on le voit bien.
    ses frais de fonctionnement nous ruine jusqu’ à l’ avenir de nos enfants ; et ses inspirateurs nous haïssent dans tout ce qui fait notre identité, notre culture...notre éthos.
    la république est elle un rêve trahi ou un cyclamen qui a mis 200ans à éclore complètement ?

     

  • Les voyous font ce qu’ils peuvent, malheureusement les magistrats courent toujours.
    Lorsque même le parquet est pourri, les murs et la toiture ne vont pas tarder à s’effondrer.....
    Le "parquet" a mis le "paquet" pour nous enfumer, mais il semble que, le vent ayant changé de sens, la fumée lui revient en pleine figure.


  • J’ai fait 4 mois de prison parceque j’ai, au mois de Septembre 2018, condamné en public les mécanismes que nous connaissons tous à ER, qui conduisent à produire du terrorisme en France, à Saint Laurent du Var devant Cap3000 face à un Mirage 2000 exposé aux badauds, et présenté comme "un avion de sauvetage" par un sergent chef de l’armée de l’air en tenue de combat à des enfants présents sur les lieux.
    Aujourd’hui je dois encore payer des indemnités aux forces de l’ordre pour le caractère anxiogène de mon arrestation, car je portais un sac à dos contenant la batterie de mon vélo électrique, que les policiers ont pris pour une bombe ce qui leurs a permis de m’interpeller comme ils aiment : par derrière et à 7 ou 8, le tout sans sommation mais à grand renfort de tonfas...
    Accusé d’outrage, quand j’ai évoqué mon intention de me constituer partie civile et de déposer plainte contre l’équipe qui m’a agressé, leurs dépositions ont changées en accusations de violence à l’encontre de dépositaires de la "force publique" et MENACE DE MORT À L’AIDE D’ENGIN EXPLOSIF, la batterie de mon vélo pouvant passer, aux yeux du juge pour une bombe, et les témoignages des Schmidts indiquant que je leurs aurais jeté le sac en leur criant "c’est une bombe vous allez tous crever !!!"(la batterie par contre fonctionne toujours très bien...)
    Incarcéré à la fin de ma garde à vue, avant les premières manifestations des gilets jaunes, je n’avais, depuis ma libération, même pas envisagé une quelconque prise de position verbale en public, car je suis sous contrôle judiciaire pendant 2 ans et un peu "calmé", alors, une manifestation, avec 6 mois de sursis et 2 ans de mise à l’épreuve, était presque impensable, mais en hommage à cette dame, en opposition à ce système diabolique, et conformément à la "prière du para", je vais, demain Samedi, rejoindre le premier mouvement des gilets jaunes à Nice !

     

  • Legay l’a échappé belle : un peu plus le Prêtre le lui mettait dans le timbre.
    Et là, il vient apparemment de se retirer, reprenant sa parole primordiale pour en revenir à la vérité : fort heureusement, traînaient quelques capteurs dans les caméras de la ville de Nice : j’en connais un qui va se pignoler de les avoir posées. À moins qu’en tant que chef de la police de « sa » ville, il ne le regrette ; déjà qu’elles n’avaient pas arrêté quelque carnage que ce soit, contrairement aux promesses de l’intéressé.
    Quand ce n’est pas l’État avec son rouleau compresseur, ce sont des camions qui te brisent les reins et lorsque ce n’est pas cela, c’est la maréchaussée du panier à salade(s), couverte un instant par quelque Prêtre sans habits sacerdotaux. Et roule ma poule !

    On aimerait aussi que les condés qui se sont rendus à son chevet se rendent : menottes aux poignets.

     

  • Envoyer une femme pour embrouiller une septuagénaire, quel tact !!!
    Bon, résumons !!! Les femmes dans les forces de l’ordre ont des compétences pour :

    A/ finir les quatre fers en l’air à Collobrières.

    B/ pour tenter de faire changer sa version à une septuagénaire victime des "farces" de l’ordre.

    C/ Se taper leur commandant pour une promotion canapé.

    Depuis Jeanne d’Arc, il a coulé de l’eau sous les ponts car le patron avait raison (une fois de plus), une femme et un homme, ça n’est pas pareil.

     

  • Rabah Souchi, Maroine Benalla, Yassine Belattar
    c’est salut les copains des flics ou/et voyous


  • Le préfet des alpes maritimes vient de reconnaître que cette femme a bien été bousculé violemment par un policier...Après tout ces mensonges de part et d’autres,la vérité filmé au hasard par Cnews (qui s’était empresser de faire disparaître la vidéo des écrans) vient corroborer la vérité face à la version officielle macronnienne.. !!!

    Qu’en fera la justice ?...Rien et vous le savez bien !


  • Je te dis bravo Alexis de Nice pour ton témoignage ! Et ton endurance.
    Oui on a tous vécu a peu près les mêmes choses... même aussi la violence et parfois la mauvaise foi policière... qui dessert le rôle protecteur et social des FO !
    On se débat et on nous dit ensuite avec déposition écrite a l’appui par représentant des FO, qu’on a gravement attaque un FO ! Ça s’appelle mentir grave !
    Un policier de mauvaise foi ou violent, ça doit être dénoncé par ses camarades !
    Je ne vous dis que ça, et je suis habituellement qqun de respectueux de l’ordre...
    Mais aujourd’hui moment donné ça suffit !
    Si les ordres donnes par Castaner continuent d’etre aussi cons, les FO risquent de trouver en face d’eux une armée de BOXADORS et de cacatov, merde !

     

    • MERCI !

      J’ai eu le temps d’y penser et vu comment c’est présenté par les médias dont on sait très bien, ici, qu’ils obéissent aux plus offrant, c’est à dire ceux qui les achètent, je peux affirmer sans crainte de me tromper, puisque corroboré par les moins pires, qu’il y a une volonté des puissants à générer une guerre civile où le peuple effacerait de lui même les fautes de ces mêmes dirigeants, dirigeants qui eux préparent déjà la reconstruction...

      Pensez Printemps !


  • quand vous voyez une photo ou un engrenage losangé se croire obligé de prendre la mesure du pouls carotidien de la victime .... avec ses gants .... en empêchant des "street-medics" de s’approcher
    il faut expliquer a ce losangé que son geste ne sert a rien, avec des gants on ne perçoit rien, tout au plus réussit t on a ralentir une circulation carotidienne au détours d’une situation qui ne le nécessite pas, bien au contraire
    il fallait s’inquiéter des conséquences avant et non après
    quoi qu’il en soit, cette Dame reste encore bien affaiblie une semaine après les faits


  • Macron nie les faits, il était sur place ?
    Je ne vois pas pourquoi cette dame mentirait, elle n’a aucun intérêt dans cette histoire sordide, c’est elle qui a été blessée.
    Quant à la femme flic, elle a été utilisée pour sa finesse d’esprit, sa psychologie ? (ça se saurait).
    Une chose est certaine c’est qu’il ne faudrait pas prendre une septuagénaire pour une personne sénile.
    Tout est là, à partir de 60 ans les gens sont considérés comme des "vieux", incapables de réfléchir et d’agir.
    La preuve que non, cette dame manifestait et pas avec un infirmier psychiatrique à ses côtés.
    Macron nie les évidences, il est toujours de mauvaise foi, il nous ment en se délectant.

     

    • Un président mentant effrontément et pris la main dans le sac devrait présenter sa démission sans plus tarder. Ne pas le faire porte atteinte à sa fonction. Comment voulez-vous que quiconque le respecte s’il se défile comme un lâche ? C’est proprement choquant et le mot est bien faible.


  • Rabah Souchi doit être viré de la police sur-le-champ et rendre des comptes au peuple français ! Il fait partie du marais niçois. Nice, promenade des Anglais, camion fou ! Estrosi !
    Qui est ce Kabyle imposé aux Français depuis 1993 (le socialisme triomphant !) et traitant les policiers sous ses ordres avec arrogance !
    http://dissiblog.canalblog.com/arch...
    " Les gendarmes, qui n’obéissent pas à R. SOUCHI ont dit aux medics « y a un blessé, venez, mettez vous sur le côté, on va vous faire passer, on a besoin de vous » ils nous ont protégés et se préparaient à nous faire traverser la barrière des flics.
    R. SOUCHI arrive et crie : « embarquez moi ça ! » en parlant de nous. Il appelle la BAC
    ."
    La BAC semble être constituée d’éléments proche-orientaux ou africains presque exclusivement. C’est une police du désordre. C’est une police qui blesse grièvement. C’est une police cagoulée. C’est une police qui déteste les Français ! C’est la police de la macronie !
    Etonnez-vous que les policiers sous les ordres d’un Rabah aient envie de se suicider !

     

    • #2169015

      encore un Harki encarté chez les Francs-macs et qui nous fait un excès de zèle ...
      encore une énième preuve que dès qu’un Maghrébin type SOUCHIen accède au sommet pyramidal et bien ils attrapent trop facilement le syndrome de la grosse tête comme par exemple ses compatriotes et coreligionnaires le ripou Benalla, la balance Belattar et de même que l’indic Debbouze .


    • à une époque pas si éloignée que cela , il y avait également des faux-flics du même acabit que Mr le comico Souchi et qui étaient hyper zélés et supers efficaces pour chasser et traquer du Français Patriote et qui s’appelaient M. el-Maadi, M. Saïd, M. Begdane policiers ripoux et mafieux gestapistes de la Goutte-d’Or (Paris)


    • Dés que vous voyez, lisez ou entendez un nom à consonance maghrébine, vous développez instantanément une irritation urticante. Et que faites vous de tous les hauts cadres de la police qui donnent des ordres aux conséquences terrifiantes et dont les noms ont une consonance à caractère européen ou français ?

      C’est quand même flippant cette façon de réagir qui dénote l’expression d’une action qui dépend d’un facteur davantage en rapport avec l’appartenance ethnique supposée des personnes en question que des faits dénoncés pour ce qu’ils sont et seulement pour ce qu’ils sont et non point en relation avec les particularités ethniques des mis en cause.


    • vous n’avez qu’à demander l’avis au grand Mufti de la grande mosquée de Paris Boubakeur ...
      lui un grand Maçonphile après Mahomet .


    • question pour nous faire avaler leurs salades Niçoises les Francs-macs de la côte d’usure sont fortiches et c’est également archi connu que la ville de Nice est connue pour être un panier de crabes des frères trois points...avocats marrons, magistrats corrompus par la mafia, policiers ripoux et policiers-voyous tous pour la plupart des frères la truelle .


  • Nice est l’une des plaques tournantes officiantes de la franc-maçonnerie de la région provence-alpes-côte d’azur où la magistrature et la police y occupent une place prépondérante. Il n’est pas étonnant que les personnalités nommées aux postes stratégiques de la justice et de la police soient des membres serviles et actifs de la FM qui est chérie par la république des cuistres.

     

  • Arié Alimi, avocat de la famille, a raconté que « lorsque Madame Legay s’est réveillée à l’hôpital, le samedi 23 mars 2019, elle a indiqué que des policiers sont venus à deux reprises dans sa chambre et qu’une policière a essayé avec insistance de lui faire dire que c’était un cameraman qui l’avait bousculée, et non les forces de l’ordre ».

    Mais selon le procureur ce serait en fait le pylone qui se serait rendu au chevet de la vieille Dame pour tenter de l’influencer.

    Blague à part le fait que les forces de l’ordre puisse à ce point mentir comme des arracheurs de dents en bande organisée et que tout cela soit accompagné ou influencé par la hiérarchie, montre qu’ils ont définitivement distingué "l’ordre" de la "morale". Je ne vois pas alors une grande différence entre leur mission et celle d’un homme de main de "la mafia".

    Ce qui compte c’est l’argent et les ordres. Même si pour cela une vieille Dame doit crever à leur pieds. Et dire qu’un d’entre eux l’ait trainé, inconsciente à côté d’un pylone, pendant qu’un autre bloquait les secours... Alors là... S’il n’y a pas de lois contre ça, il n’y a plus de droit du tout.

    Jamais quelqu’un de normal ne ferait une chose pareille, même pour tous les crédits immobiliers, ou "une famille à nourrir", du monde.

    Ces gens finiront par tirer sans raison légitime sur quelqu’un, tôt ou tard.

    Quand une organisation n’écarte pas les sadiques notoires qu’elle comporte, c’est qu’elle cautionne ces pratiques.

     

  • cerise sur le gâteau ! le donneur d’ordre est un Maghrébin FM
    c’est le pompon ...


  • Tout ce qui vient de Mediapart est à prendre avec de grosses pincette Plenel taf pour le departement d etat américain, Mitterrand en faisait des blagues déjà à l époque.


Commentaires suivants