Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Meurtre de Sarah Halimi : le grand rabbin Korsia donne ses ordres au petit président Macron

 

 

Suite à l’arrêt de la cour de cassation dans l’affaire Sarah Halimi, les représentants les plus agressifs de la communauté juive organisée ont lancé une offensive dans les médias mainstream et sur les réseaux sociaux pour obtenir un procès, c’est-à-dire changer la loi. En effet, ils considèrent que le meurtrier de Sarah Halimi, s’il a eu une bouffée délirante le soir du meurtre, doit être jugé pour crime antisémite. Tous les agents sionistes de la médiasphère sont donc intervenus, dans un chœur magistral, pour réclamer la négation et la révision du procès, qui a pourtant été définitivement jugé, après appel et cassation.
Mais ce que Lobby veut, Président veut !

 

 

Ainsi, dans sa longue interview accordée au Figaro, le président de la pseudo-république a réclamé un changement du droit français, ce qui ne s’était jamais vu.

Le chef de l’État a-t-il obéi à l’injonction du représentant d’une minorité religieuse, violant de la sorte la loi de séparation de l’Église – ce qui inclut la synagogue – et de l’État ? Heureusement pour Macron, les lois sont violées chaque jour en France à l’Élysée et Matignon, qui ont uni leurs talents pour réduire la plupart des libertés des Français : liberté de mouvement, liberté d’exercer leur travail, liberté d’enseigner, jusqu’à la liberté de soigner.

L’ensemble de ces « restrictions » pour des raisons prétendument sanitaires est si grave que les décisions les plus étranges, les plus iniques, peuvent être prises dans un tel contexte. Et celle de changer la loi de tous pour le profit de quelques uns en est l’illustration la plus délirante.
Quand cette parodie de gouvernance va-t-elle s’arrêter ?

 

Mais avec un président faible, veule et velléitaire, tout est possible pour qui sait faire pression. Et la pression fut, et reste, énorme. Jugez-en par ces tweets :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On remarque que le lobby sioniste de gauche (LSG) et le lobby sioniste de droite (LSD) se sont donné la main pour exprimer une même haine contre la décision de justice, qui fait pourtant honneur à la cour.

 

 

Du côté des petits employés extérieurs du lobby aussi, on a participé à la campagne. C’est ça ou le chômage.

 

 

Siona lex, sed lex

Tout le monde aura remarqué le retour en force (ou le retour forcé) de l’homme qui a fui la France après sa claque aux primaires de gauche de janvier 2017, le Premier ministre des années de sang (2015-2016), reçu chez Haziza, l’homme qui n’a pas été condamné pour ses agressions sexuelles sur la chaîne LCP :

 

 

Il s’agit bien sûr de pourfendre l’islamo-gauchisme, le sparring partner idéal du national-sionisme ou du sionisme de droite. C’est aujourd’hui la faiblesse du Président, ou de la République, trouée de toutes parts par les réseaux de pouvoir occultes, qui permet de tels reculs du droit, qui a pourtant résisté dans le procès du meurtrier de Sarah Halimi.
Mais avec la paire Dupond-Macron aux commandes de la justice, on sent qu’après le recul des libertés, ça va être au tour du droit. Le géographe Christophe Guilluy a eu un mot très juste sur Macron :

 

 

Un vide que la nature s’empresse de remplir.

 

Bonus : toujours plus loin dans la soumission

Cette chronique, tirée du quotidien L’Opinion en date du 18 avril 2021, reste un modèle du genre. L’introduction restera dans les annales du journalisme de cour.

Depuis le 14 avril et l’arrêt de la Cour de cassation qui a dit que Kobili Traoré, étant dans un état de troubles psychiques, ne serait pas jugé pour avoir frappé, défenestré et tué Sarah Halimi, une femme juive de 75 ans, la colère circule de téléphones en réseaux sociaux. Le message inclut généralement un rapprochement avec la condamnation en février, à un an de prison ferme, d’un homme qui, ivre et drogué à la cocaïne, avait jeté par la fenêtre le chien de sa voisine. La conclusion est rude : en France, on est condamné quand on tue un chien, mais pas lorsqu’on tue un Juif.

La suite est payante, mais le devoir d’information nous enjoint à en publier deux morceaux.

Pour finir, nous citerons le rabbin – ou la rabbine – Delphine Horvilleur :

L’antisémitisme est « un prélude à une haine qui frappera tout le monde ».
Pour l’instant, on a surtout l’impression que c’est tout le monde qui est frappé.

La nouvelle affaire Dreyfus

 






Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La chutzpah involontaire maintenant ?

    Messiha : " Dans ce cas pourquoi cette même justice a reconnu le caractère antisémite de ce crime ? Pour être antisémite, faut discerner non ?"

    Ce n’est pas la justice qui a reconnu le caractère antisémite de crime, c’est le CRIF qui a passé ces ordres et ce n’est qu’alors que le crime à été considéré antisémite. La justice ne voulait pas se faire casser les couilles du matin jusqu’au soir par les 800 000 lobbys juifs de France. C’était évident depuis le début que ce type n’était pas la réincarnation d’Himmler et qu’il n’avait pas toute sa tête.

     

    Répondre à ce message

  • Est-ce que, concernant la loi à changer, la navette se fera en Deliveroo ?
    Plus loin, comme les sophistes comiques prennent un malin plaisir à tout comparer (ce qui n’est pas raison), est-ce que l’expression « Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage » sera modifiée aussi ?

    En tout état de cause, les communautés qui se font agresser en France, Cathos, mâles blancs de plus de 50 piges, asiatiques, devraient, comme les autres, exiger de même. Car c’est bien à se faire les corbeaux que se pointe le Président qui en fait tout un fromage : rusés sont les renards.

    Séparation de l’Église et de l’État ? Mon cul...
    Séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) ? Mon cul...

    « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution. »
    Article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26.08.1789

    Vivement le retour du crime de haute trahison et celui de la peine capitale, que nous n’en reparlions plus.

     

    Répondre à ce message

  • Il faut dire qu’ils en ont fait de la pression .Il me souvient un peu avant le Covid d’une manif dominicale( à laquelle j’ai assisté à mon corps défendant) de motards de la communauté dans le rue ou habitait la vieille dame (rue de Vaucouleurs) .Des drapeaux jaunes et noirs de la LDJ ,entre autres, flottaient au vent.....

     

    Répondre à ce message

    • Dites moi vous l’avez échappé belle, la Ldj aime râtonner le passant, surtout s’il est seul, ça en fait de dignes cousins de nos racailles.
      J’ai lu "les guerriers d Israël" du grand Emmanuel Ratier et la Ldj a traditionnellement deux cibles privilégiées, les zarabes indistinctement et les militants nationalistes européens (attaque de mai 1988 contre le rassemblement d’hommage à Jeanne d Arc ou Yvan Benedetti s’est trouvé parmi les blessés cependant qu un des agresseurs était...Meyer Habib. Il ne s’agissait pas de la Ldj mais d’une organisation sœur l Ojc, si mes souvenirs sont exacts)

       
  • Cela me fait penser aux suicides quelques centaines chez les agriculteurs et policiers inclus sur les 11000 annuel.4500 meurtres en France l’an passé, combien de juifs victimes parce que juifs ? La valeur d’une vie est elle proportionnelle au statut socio- professionnel, religieux, ethnique, géographique ?

     

    Répondre à ce message

  • En Palestine monsieur Khalifat, vos coreligionnaires peuvent maltraiter et tuer des Arabes en toute impunité ! retirez vos oeillères !

     

    Répondre à ce message

  • Le principe selon lequel la responsabilité pénale d’un consommateur de drogue serait abolie me pose un problème tout comme le fait que cela puisse constituer pour le coupable une circonstance atténuante.
    Par contre, pourquoi a-t-il fallu attendre la mort d’une française de confession juive pour que Attali, BHL, Goldnadel et consorts exigent une refonte de la loi ? Combien de Français(es) non-juifs sont morts dans des circonstances identiques sans que cela ne déclenche chez les mêmes une telle déferlante de protestations outrées ? Certaines vies valent-elles plus que d’autres ? La justice est-elle la même pour tous ? Auquel cas, il faut bien admettre que c’est avant tout une conception tribale et ethno-centrée de la justice qui est ici défendue par ces illustres représentants de la communauté juive.

     

    Répondre à ce message

  • Un "musulman"...qui fume du shit, hum. Drôle d engin ce "Kolibri" Traore.
    Des engins fabriqués à la chaîne ces 30 dernières années.

     

    Répondre à ce message

  • Dans ce pays j’ai toujours entendu dire qu’on ne doit pas commenter une décision de justice !A part si on fait partie de la communauté des lumières bien sûr

     

    Répondre à ce message

  • Antisemite , antimite , antimoine , cannabis et peau de lapin ou quoique ce soit , le mec zigouille une femme agée, la torture , pour ma part , c’est à la trappe , discernement , drogue ou eau plate .
    Ca suffit de laisser les chiens enragés en liberté et chacun de son evaluation du niveau culpabilité .
    Vous aimez l’histoire de France , alors on va puiser dedans pour résoudre les problèmes , on pourra peut etre passer à l’avenir .
    La ballade des pendus de François Villon , c’est beau .

     

    Répondre à ce message

  • Est-ce que l’endroit où a été tué Saïd Bourarach portera son nom et une plaque avec écrit
    Tué par des extrémistes juifs de la LDJ ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents