Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pakistan : le Premier ministre estime qu’insulter Mahomet est aussi répréhensible que nier la Shoah

Après une semaine de violentes manifestations antifrançaises, au Pakistan, à l’instigation d’un parti islamiste radical, le Tehrik-e-Labbaik Pakistan (TLP), et l’arrestation lundi à Lahore de son chef, Saad Rizvi, pour avoir appelé à une marche destinée à réclamer l’expulsion de l’ambassadeur français, le Premier ministre du pays, Imran Khan, est sorti de son silence, samedi 17 avril, sur Twitter.

 

Le TLP a été à l’origine de plusieurs rassemblements contre les intérêts français depuis l’automne dernier, lorsque le président Emmanuel Macron a défendu le droit à la caricature au nom de la liberté d’expression, au cours de l’hommage rendu à Samuel Paty, tué le 16 octobre après avoir montré des dessins satiriques à sa classe, dans la foulée de la republication de représentations du prophète Mahomet par l’hebdomadaire Charlie Hebdo.

Pour Imran Khan, insulter le prophète blesse les musulmans du monde entier. « Nous, Musulmans, avons le plus grand amour et respect pour notre Prophète », a-t-il tweeté. « Nous ne pouvons pas tolérer ce genre de manque de respect et d’abus. » « J’appelle (…) les gouvernements occidentaux qui ont interdit tout commentaire négatif sur l’Holocauste à utiliser les mêmes règles pour punir ceux qui diffusent délibérément leurs messages haineux contre les musulmans en insultant notre Prophète », a poursuivi M. Khan.

(...)

Nier la Shoah est illégal dans plusieurs pays d’Europe – dont l’Allemagne et la France – et peut être puni par une peine de prison.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

La religion de la Shoah, voir sur E&R :

 






Alerter

45 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Imran Khan a été marié pendant presque dix ans à Jemima Goldsmith (ou Goldschmidt), de la même famille que la grand-mère de Vincent Bolloré. Les deux fils d’Imran Khan font donc partie de la communauté dont on ne peut pas prononcer le nom selon les critères de cette communauté éclairée... quand même !

     

    Répondre à ce message

  • C’est fou, mais dès qu’une personne prend la shoah comme caution ou qu’elle se base sur la sainte échelle de mesure shoatique pour faire de la pédagogie du dimanche, cette personne est définitivement disqualifiée et je ne peux m’empêcher de la voir comme une baltringue émasculée...
    Comme quoi, certaines méthodes peuvent avoir des effets inattendus !

     

    Répondre à ce message

  • Imran Kahn, petite variante de Cohn, Cohen.. Où comment tuer l’Islam de l’intérieur.

     

    Répondre à ce message

  • Il a parfaitement raison !!

    Si les Juifs ont le droit de considérer leur Shoah comme un élément de l’Histoire relevant du sacré, on ne voit effectivement pas en quoi les Musulmans n’auraient pas le droit de dire que leur Prophète relève - lui aussi - du sacré, et d’exiger, à ce titre, le même respect inconditionnel, ce qui est sacré relevant de l’intime de chacun.

    Et l’on ne peut que souhaiter voir cet immonde torchon de Charlie, qui - depuis la venue de Val et Fourrest à sa direction - se complaît exclusivement dans les caricatures obscènes du Christianisme et de l’Islam en épargnant scrupuleusement et servilement le Judaïsme - d’où le départ de Siné et d’Olivier Cyran pour cette raison-même - sombrer définitivement dans les égouts méphitiques, dont il n’aurait jamais dû sortir !

     

    Répondre à ce message

  • Prophètophobe, combien çà coûte ? De toute façon, Castex va aider les entreprises concernées par le boycott avec notre argent. Ceci dit, Imran avalise le pouvoir abusif du CRIF et ses lois religieuses révisionnistes.

    Pourquoi y a t-il autant de pakistanais et de bangladeshis à Paris. Il n’y a pas la guerre chez eux et on ne les a pas colonisé. Tu veux des pressions ?

     

    Répondre à ce message

  • En tout cas, il sait qui possède le vrai pouvoir en France, et ce ne sont pas les Français.

     

    Répondre à ce message

  • #2709539

    je suis contre la Loi Gayssot et la repentance historique (on en voit les conséquences). Mais ne tombons pas dans l’excès inverse. Nous sommes français, et pas mahométans ou pakistanais. Je suis pour retrouver une gouvernance nationale en France, pas pour avoir un gouvernorat islamique.

    La Loi Gayssot est critiquable car elle s’inscrit à rebours de la tradition française et occidentale de la Raison. C’est, en quelques sortes, un retour détourné de l’obscurantisme intellectuel et de la police de la pensée. En réaction, il ne faut pas tomber dans une forme de complaisance vis-à-vis de l’islam. De Poitiers en 732 à Vienne en 1683, nos ancêtres ont lutté pendant des siècles face à la menace islamique. Ce n’est pas un sujet anecdotique. Et ce n’est pas parce-que l’islam est manipulé par le pouvoir profond qu’il ne représente pas un danger.

    Sur les caricatures : elles sont publiées en France et non par la France. Et de toutes façons, cela n’autorise pas le meurtre lâche et déshonorant d’un homme désarmé dans la rue. Car disons vrai : ce ne sont pas les dessins de mauvais goût de Charlie qui sont en cause. La simple représentation picturale, fut-elle de Botticelli, est interdite en islam.

     

    Répondre à ce message

    • #2709709

      Commentaire complètement à côté de la plaque !
      Dans l’article on ne parle pas de l’islam en France mais du Pakistan ! Je ne vois pas où tu vois de la « menace islamique » de la part du Pakistan !
      Des dessins obscènes sur l’islam, montrés à des enfants dans une école de la raie-publique, tu vois ça comme de la « complaisance vis à vis de l ’islam » ?!
      Que ces dessins immondes (et non des « caricatures » !) soient prônées par ce régime (qui représente "la France") comme un « droit au blasphème », érigé en « valeur de la république », c’est encore de la « complaisance vis à vis de l’islam » ?
      Quand à la bataille de Vienne en 1683, le seul pays qui n’y a pas participé c’est justement la France, toujours alliée aux ottomans, comme pour la bataille de Lépante en 1571 !

       
    • Chevalier,

      Au contraire, le Pakistan est une base historique majeure de la mouvance "islamiste" où les services ont pu la faire proliférer. C’est vous qui êtes à côté de la plaque. Le sujet ici c’est bien la loi Gayssot et les caricatures qu’indirectement. On ne peut pas se plaindre de la loi Gayssot et ne pas être contre ce que dit Imran Khan qui appel à son extension en faveur des musulmans et de leurs critères iconoclastes.

      La terre de France n’a pas vocation à devenir musulmane, et tous les immigrés (musulmans ou non) ont vocation à terme (ne vous inquiétez pas on est pas pressés, on fera ça en douceur et avec amour car on sait bien qu’ils ne sont pas responsables), à s’assimiler intégralement à notre culture (et à nos us, malgré qu’on puisse en critiquer violemment certaines "dérives") ou à retourner peupler la terre de leurs ancêtres. Dans le cas contraire cela s’appelle tout simplement du colonialisme (par le bas). C’est la destination (la remigration ou l’assimilation intégrale) du projet de "réconciliation" des français avec eux-mêmes que propose ER si on va dialectiquement au bout des choses en ce qui concerne ce sujet.

      Il y a bien une "menace", insidieuse, un colonialisme par le bas, voulue et encouragée par les élites de ce pays depuis des décennies, parce-que l’islam produit des mentalités soumises qui plaisent au patronat. La menace c’est celle de l’oubli de notre être collectif enraciné dans ce pays grand-remplacé par un être collectif soumis de bledard vaguement réislamisé et déraciné. C’est contre cette menace que s’exprimait cette personne et qu’elle mettait en garde de ne pas tomber dans la complaisance (ne pas tomber dans la complaisance ne signifie pas être dans une haine aveugle pour autant).

      Contrairement au catholicisme 2.0 de Vatican II qui a eu pour résultat une radicale déchristianisation de l’Europe (au moins de la France) car totalement inassimilable par le pouvoir de l’argent, l’islam 2.0 lui à de beaux jours devant lui, car il est totalement récupérable et producteur de mentalités soumises qui plaisent au pouvoir.

       
    • #2709978

      Entièrement d’accord avec vous, Messire Roland !

       
    • anonyme,
      la soumission en juin 1940 puis la collaboration jusqu’en 1944, c’est aussi dû à l’islam ?

       
    • De la complaisance à l’égard de l’Islam ? Vous plaisantez sans doute.
      S’il y a bien une communauté en France qui subit les foudres de notre gouvernement ceux sont bien les français musulmans comme ce fut le cas jadis de l’Église Catholique.
      Encore une fois, il faut arrêter de considérer les musulmans français comme des ennemis. L’énorme majorité est pacifique et pratique sa religion de façon légale. Je pense qu’il est urgent que les congrégations chrétienne set musulmanes se rapprochent davantage pour faire cesser ces discours qui divisent.
      Il s’agit de RASSEMBLER les français. Nous sommes au XXI siècle.

       
  • Les
    Question du foulard,les caricatures,la mise en
    lumière des incohérences contenues dans leur
    " Livre sacré" et les réactions violentes de certains
    Musulmans cachent une réalité :
    Le début de la fin du caractère sacré de cette
    Religion et les leaders les guides spirituels musulmans l’ont compris et font tout pour
    Empêcher ce mouvement de décadence
    Rappelez vous l’affaire Galilée
    La science le rationalisme qui étaient venus remettre en cause "les vérités" contenues dans
    La Bible.
    Si l’histoire a un sens un but
    Quel est-il ?la fin des religions ?
    La raison dans l’histoire ?quel est cette raison ?
    Ou plutôt c’est QI ?
    A qui profite le crime,si crime il y a ?

     

    Répondre à ce message

    • #2709853

      Non Mr Riddick, la comparaison avec le christianisme est fausse, l’islam n’interdit nullement la recherche scientifique, les islamiste oui, n’oubliez pas que les paki ne parle pas arabe donc ils ont besoin d’imam pour leur expliquer donc les manipuler. Sachez aussi que dans une époque violente et décadente comme celle-ci, l’islam nous offre les moyen légitime pour nous défendre avec force, brutalité et même sauvagerie si il le faut contre un occident faible mais arrogant. Lorsque vous perdez un militaire dans un accident de voiture c’est les invalide le président et les sanglot, au même temps, attentat 100 mort chez nous et nous même musulman on s’en fou, c mektoub

       
    • Il y a la théorie et la pratique
      Et les faits sont têtus
      En théorie toutes les religions
      Prônent l’amour de son prochain
      Et le respect de la vie humaine
      Dans les faits elles apportent la mort
      Au nom de dieu
      Quel qu’il soit
      Un autre exemple d’actualité
      Les 3 grandes religions monothéistes
      Tolérent l’esclavage et même le
      Codifient
      "Au nom de dieu"
      Sinon a chacun sa "vérité" si il y en existe
      Une dans ce monde
      Et qui vivra verra !!!!

       
  • Quand je vois les commentaires, je pense que c’est pris au pied de la lettre alors que manifestement ce ministre fait un trait d’ironie. Il met en exergue le deux poids, deux mesures et surtout que le traitement de la shoah à un caractère religieux à notre époque en France et non plus historico sociale. C’est plutôt malin de sa part.

     

    Répondre à ce message

    • Oui, c’est possible...mais c’est à double tranchant.
      Ce qui met le doute c’est que jamais les iraniens, le Hezbollah ou le Hamas ne font ce type d analogie.
      Ou les russes, les chinois...
      C’est quand même prendre pour référence la doxa "occidentale", au sens de l Occident contemporain.

       
  • parce-que l’islam produit des mentalités soumises qui plaisent au patronat ... lol , ce qui plait au patronat c’est la baisse des salaires ....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents