Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Michel Fourniret a-t-il livré des filles à un réseau pédocriminel franc-maçon ?

Jeudi 10 décembre 2020, sur le plateau de C8 dans l’émission Balance ton post !, l’animateur Éric Naulleau invite Selim, le fils de Michel Fourniret, Alix, la fille d’Émile Louis, et Oli Porro Santoro, l’auteur du livre Le Fils de l’ogre, l’ogre étant Michel Fourniret.

 

Commençons par ces échanges, riches en informations inédites ou en pistes.

Selim Fourniret : Il parlait souvent, quand il était à la maison, de la franc-maçonnerie. Dans ses lettres il faisait référence à un maître qu’il avait, et des commandes spéciales, ce qui laisse supposer…

 

 

Oli Porro Santoro : C’est vrai que nous avons reçu une lettre datée du 5 janvier 2015 dans laquelle Michel Fourniret évoque un homme qu’il appelle son maître, voilà c’est cette lettre qui passe là, un homme qu’il appelle son vénérable maître, Paul-Louis Deschamps, qu’il côtoyait à l’époque. Il faut savoir que Selim insiste sur un point, c’est ce que son père n’était absolument pas un loup solitaire, il y avait du passage à la maison, c’est ce qu’il répète sans cesse. En fait il évoque ce monsieur Deschamps, qui lui faisait des commandes de « machines spéciales » pour son laboratoire, son client et concurrent. Qu’est-ce que ça veut dire, est-ce qu’il s’agit d’un message codé ?
Nous on a été auditionnés à plusieurs reprises, suite à notre visite en prison on en a parlé aux enquêteurs, mais le problème est que cette personne n’a jamais, jamais été auditionnée. Aucune suite, ils sont tous au courant de la lettre, on a saisi la police des polices récemment, la police a lancé récemment des appels à témoins alors que peut-être cet homme sait quelque chose étant donné qu’il côtoyait Fourniret durant ses longues années d’impunité, un type quand même qui du jour au lendemain s’achète un château avec de l’argent liquide, Selim m’a dit d’ailleurs qu’ils allaient beaucoup à Bruxelles à l’époque, pour changer l’or en argent liquide, c’est ça, tu te souviens ? Cet homme n’a jamais été entendu, c’est vrai que ça, c’est quelque chose, une zone d’ombre de ce que nous, nous avons trouvé durant notre enquête, qui nous laisse un peu cois, on comprend pas pourquoi cet homme n’a pas été auditionné.

 

 

Éric Naulleau  : Selim, indépendamment de ce qui est encore un peu mystérieux, est-ce que vous redoutez qu’il y ait la révélation d’autres crimes commis non seulement par votre père, mais par vos parents ?

Selim Fourniret : C’est pas une crainte, je sais que y en a d’autres. C’est pas je sais, je suppose qu’il y en a d’autres.

 

 

Karl Zéro : Il y a quelque dix ans où il ne fait rien et ce que semble suggérer Selim, c’est que Fourniret est considéré comme un prédateur uniquement isolé, mais qu’il est tout à fait possible qu’il ait parfois enlevé aussi des petites filles pour les livrer à d’autres personnes et ainsi de suite, donc un fonctionnement en réseau. Parce que comme chacun sait, on peut avoir un cancer et un bureau de tabac, donc on peut être à la fois soi-même prédateur, soi-même consommateur de ce qu’ils appellent « chair fraîche », et aussi malheureusement fournir des personnes contre de l’argent. On a vu précédemment que Fourniret était intéressé puisqu’il n’hésite pas à tuer pour avoir le trésor du gang des postiches. Donc ça pose en fait le problème de tout un système pédocriminel en réseau, auquel il serait étonnant qu’il n’ait pas, d’une façon ou d’une autre, adhéré. Un peu à l’instar d’un Dutroux, d’ailleurs.

Oli Porro Santoro : Oui, d’ailleurs il racontait qu’il était pire que Dutroux, il faut le savoir. Dutroux qui a récemment avoué qu’il se pliait à des commandes.

Karl Zéro : Dutroux avait d’abord expliqué qu’il était un simple prédateur accompagné de sa femme et d’un copain vaguement SDF, et il a eu 20 ans parce qu’on lui a expliqué que s’il disait la vérité, c’était le retour de la marche blanche, la Belgique en colère, tout le monde en colère, « protégeons les enfants » et personne n’avait envie de ça.

Oli Porro Santoro : Selim a été auditionné récemment, encore une fois par la police, et d’après les enquêteurs, y aurait pas que le butin du gang des postiches, il avait encore plus d’argent que ça. C’est vrai que moi j’ai rencontré André Bellaïche, l’ami de monsieur Naulleau, je l’ai questionné sur son film Le Dernier Gang d’Ariel Zeitoun, avec Vincent Elbaz, c’est vrai que le film se termine, on voit Vincent Elbaz qui joue, supposé jouer son rôle, parce que monsieur Bellaïche évidemment n’a jamais été condamné pour ces faits, et le film se termine sur cette phrase : « quand on est sortis, le butin avait disparu ». Y avait plus rien et moi j’ai été lui poser la question : « pourquoi vous avez pas parlé de Fourniret ? » Il est rentré dans une colère terrible, c’est ce que je raconte dans le livre, et selon lui y avait pas tant que ça d’argent, y avait une autre source. C’est vrai que l’argent, il était très intéressé, c’est comme ça qu’il faisait chanter Selim, en lui envoyant des mandats cash, en lui disant « si tu continues à mal me parler » – c’est vrai que parfois on lui rentrait dans le lard – « je t’envoie pas d’argent ».

Puis vient le témoignage de la fille d’Émile Louis, victime de son père, comme les enfants gardés par la famille et issus de la DDASS. Elle explique que son père « rendait des services ».

 

 

Alix Louis : Il y a quand même eu des faillites à tous les niveaux de l’État. Faut quand même bien l’avouer. que ce soit la DDASS, déjà les personnes qui avaient en charge ces jeunes filles, la DDASS, les instances judiciaires, bon qu’est-ce que c’est, ce sont des pauvres gamines qui ne sont pas mentalement aidées, qu’est-ce qu’elles vont faire, être à la charge de la société ? Voilà, je pense que malheureusement bon nombre de personnes pensaient.

 

 

Pour info, et pour ceux qui veulent aller plus loin, nous avons proposé un sujet dans le Financement participatif de la Rédaction qui touche à l’affaire Émile Louis, sujet qui remonte assez haut, voire très haut.

 

L’hypothèse du réseau criminel Fourniret

Passons à l’hypothèse du réseau pédocriminel qui aurait passé des commandes à Michel Fourniret. Ceux qui connaissent l’affaire Dutroux dans le détail savent que Dutroux n’a jamais travaillé seul, qu’il était à la fois le fournisseur et le nettoyeur pour Nihoul, cet organisateur de soirées spéciales pour les élites du pays. Dutroux bénéficiait pour cette raison d’une protection, puisqu’il était « surveillé » par la gendarmerie qui connaissait très bien son pedigree, de trafiquant de voitures mais aussi de ravisseur d’enfants. Il était donc probablement informateur pour la gendarmerie.

Car Dutroux a commencé à rafler des enfants, ou à les acheter, dans les pays de l’Est au cours des années 80. Ensuite, il est passé à des enfants de Belgique, et c’est ce qui a secoué l’opinion. L’hypothèse du réseau, si elle n’a pas été admise par le juge lors du procès Dutroux, a été largement démontrée par les enquêteurs sérieux (par exemple Les Égouts du Royaume, d’André Rogge) qui se sont penchés sur les soi-disant failles du système judiciaire.

Ce sont justement ces « failles » qui sont pointées du doigt par toute la presse aujourd’hui dans les enquêtes sur les tueurs en série français. Or, s’il y a bien eu des « failles » (le mot de la fin des deux commissions d’enquête sur les attentats de 2015 en France...), des manquements et des « défaillances », comme l’écrit Le Monde, il y a aussi eu de l’aveuglement volontaire, de la lâcheté, voire de la complicité.

Émile Louis est mort en emportant ses secrets, mais il reste toute une organisation pédocriminelle qui a profité de ses enlèvements de jeunes filles fragiles. Tout a été décrit dans les articles bien sourcés, à commencer par ceux de Détective et de Minute, qui ont levé le lièvre dans les années 80-90 en rendant compte du travail puis du suicide du gendarme Jambert.

Christian Jambert adresse au parquet d’Auxerre un rapport qui met en cause Émile Louis et des réseaux proxénètes sadomasochistes de l’Yonne qui exploitent les filles de la DDASS. Le procureur de la République René Meyer n’ouvre pas d’information pour manque de preuves, mais demande informellement au gendarme de poursuivre l’enquête. Le rapport est égaré. Mais il sera finalement retrouvé en 1996. [...]

En 1989, Pierre Charrier, ex-directeur et fondateur de l’APAJH de l’Yonne à Auxerre est pris en flagrant délit à l’arrière d’une voiture en compagnie d’une handicapée de 22 ans dont il abuse sexuellement. Il explique qu’il aurait ainsi permis à la jeune femme de « s’épanouir affectivement ». Charrier est un proche d’Émile Louis. Il est condamné à six ans de prison ferme. De manière générale toute la vie d’Émile Louis est liée à la DDASS, devenue ASE : enfant de la DDASS, famille d’accueil de la DDASS, employé par des établissements sous tutelle de la DDASS, il aura fait de la protection de l’enfance son terrain de chasse. (Wikipédia)

Réseau, pas réseau ?

Du côté de Francis Heaulme, qui purge actuellement une peine de prison à vie pour 11 meurtres prouvés, il n’y a pas de réseau, même s’il a pu y avoir des meurtres à deux (selon le livre de Corinne Hermann Un Tueur peut en cacher un autre) : le routard du crime a tué indifféremment, sur son chemin, ceux qui ont eu le malheur de le croiser quand il était en crise, cet état « d’instabilité et d’impulsivité » qui a été étudié par les experts. Lorsqu’il a assassiné un enfant de 9 ans, Heaulme dit avoir vu rouge. Hommes, femmes, vieux, jeunes, Heaulme a tué des innocents de 9 à 65 ans, et encore, on lui impute au mieux 30 meurtres, au pire 70. « Partout où je passe, il y a des meurtres », confiera-t-il au gendarme Jean-François Abgrall, l’enquêteur qui a réussi à le faire coffrer.

Les réseaux « Marc Dutroux » et « Émile Louis », les pistes de Selim Fourniret et de l’auteur du Fils de l’ogre, font écho à l’affaire plus récente des enlèvements et des meurtres de Nordhal Lelandais, le client d’Alain Jakubowicz, l’avocat qui quittera la tête de la LICRA pour aller défendre un assassin d’enfant. Entre le moment où Lelandais a été appréhendé et celui où il a désigné l’endroit où se trouvait la dépouille de l’enfant, de longs mois se sont écoulés qui ont posé questions : pourquoi avoir avoué si tard, alors que tous les faits parlaient contre lui ? Pourquoi avoir tourmenté les parents de la petite Maëlys ? La défense de Me Jakubowicz interroge encore aujourd’hui, surtout que l’avocat communautaire s’est appuyé sur un droit de mentir : « Le mensonge, en droit français, n’est pas un délit ».

Les failles de ces dossiers, qu’ils concernent les affaires de terrorisme ou de faits divers, finissent par se ressembler : des témoignages sont oubliés, des pièces à conviction détruites ou égarées, des pistes fertiles abandonnées, laissant les familles dans le noir et le deuil impossible.
Le concept de « failles », sur lequel Le Monde s’appuie, est pratique. Il exonère en quelque sorte le coupable, mais élimine surtout l’hypothèse du réseau pédocriminel ou terroriste (voir le procès Charlie, qui s’est arrêté à une poignée de lampistes qui ont transporté les armes de Coulibaly et des Kouachi), dans lequel le ravisseur-violeur-assassin n’est qu’un rouage, celui qui prend tous les risques mais qui se « paye » sur les victimes.

Pour prendre la mesure de ces failles, il faut se lancer dans une entreprise de spéléologie judiciaire, plonger dans les tréfonds d’un dossier de cent vingt tomes, relire ces procès-verbaux tapés autrefois à la machine à écrire, s’épuiser les yeux sur de vieilles lettres à l’écriture tarabiscotée du meurtrier, essayer d’analyser les chiffres des tableaux de prélèvement ADN ou des données téléphoniques, se demander pourquoi, un jour de mars 2003, il a acheté 750 kg de sel de déneigement, ou baptisé sa pelleteuse « Dino » et son fourgon blanc « Jojo ».

Il est bien sûr facile de critiquer certaines décisions à la lumière de 2020 et des progrès de l’instruction, de relever ces « points de bascule » de l’enquête, ces moments où il aurait peut-être été possible d’arrêter le couple et de limiter le nombre de victimes. Mais force est de constater que des signaux d’alerte ont bien été négligés. À commencer par le premier d’entre eux, le 11 décembre 1987, à Auxerre… (Le Monde)

Les journalistes spécialisés savent la liste incroyable des ratés des enquêtes sur ces tueurs spéciaux, mais dès qu’on aborde la question du réseau, plus grand-monde ne se bouscule au portillon. À un niveau plus important encore, c’est le cas de l’affaire Epstein, qui est présentée comme celle d’un couple diabolique, Ghislaine (Maxwell) & Jeffrey (Epstein), comme on a eu Michel (Fourniret) & Monique (Olivier). C’est vendeur, mais pas forcément explicatif.

JPEG - 127.7 ko
Des années 1960 à 2003 : 40 ans de chasse
et seulement 5 de prison
(Source : La Nouvelle République)

 

 

Oli Porro Santoro évoque le lien de Fourniret avec la franc-maçonnerie, mais ce n’est pas une preuve : seulement une piste. Fourniret, qui a parlé à l’auteur et à son propre fils, a très bien pu de la sorte s’exonérer en partie des horreurs qu’il a commises. En se présentant comme un rouage, il dégage sa responsabilité vers un commanditaire plus ou moins nébuleux.

Mais on a vu, avec l’affaire Dutroux, que même quand on connaissait toute la chaîne de commandement, la justice était capable de reculer, et de se voiler la face. De Michel Lelièvre, le complice (roué de coups dès qu’il est reconnu dans la rue), à l’épouse Michelle Martin (planquée dans un couvent), en passant par l’organisateur de partouzes Michel Nihoul (qui a bénéficié d’un non-lieu pour l’enlèvement et la mort des quatre fillettes et qui est mort tranquillement fin 2019) et les hauts consommateurs de « chair fraîche », pour reprendre l’expression de Karl Zéro, on comprend que la vérité, même évidente, a du mal à être acceptée par le Système quand elle touche au Système.
Pour cela, il a une défense toute trouvée : le complotisme. Et il paye des gardiens – les anti-complotistes ou chasseurs de complots – pour le dénoncer, à chaque fois que ça chauffe.

 

Après Cohn-Bendit, Jakubowicz défenseur de la pédophilie ?
(Extrait de SAPTR#5)

 

Des loups plus ou moins solitaires...

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "En ce lundi 25 mai 2020, Journée internationale des enfants disparus, le ministère de l’Intérieur indique que 51 000 disparitions de mineurs ont été recensées, en 2019, en France.

    La plupart des enfants disparus sont retrouvés. « Un tiers de ces jeunes revient ou est retrouvé dans les soixante-douze heures, un deuxième tiers dans le premier trimestre suivant la disparition [...].

    Mais un autre tiers, c’est-à-dire des milliers, disparaît définitivement chaque année, sans que l’on puisse retrouver leur trace."

    Source : https://www.ouest-france.fr/faits-d...

    Des milliers d’enfants disparaissent donc chaque année dans notre pays, et la priorité du Gouvernement est de faire la guerre à un virus.

    Que celui qui croit toujours à cette République sataniste lève le doigt.


  • Je ne peux m’empêcher de penser à ce discours du regretté Roger Holeindre :

    https://youtu.be/KLNoFFquRkA

    La pédocriminalité de réseau est pour moi le sujet numéro 1, et si un jour devait se produire une libération de notre pays, il faudra veiller à ne pas oublier le moindre personnage ayant eu un lien avec ces réseaux. Et ne surtout pas pardonner à ces résistants de la dernière heure qui, sentant le vent tourner, commencent à aborder ces sujets à la télévision. Sachant que notre pays est infesté par ces pourritures, le travail sera long mais salutaire...

     

    • Y’a un certaine théorie qui dit que par le biais relationnel, on a tous une connaissance qui est pote avec un pédocriminel... Ça commence à faire du monde à ne pas pardonner.

      Dans les Ecritures il est dit qu’à l’époque qui nous concerne il n’y aura point de "libération" avant le retour du Christ. Et il ne semble pas que sa doctrine soit la même que la vôtre. L’Antechrist tient tout le système bancaire par la pédo criminalité depuis au moins 500 ans, et le système bancaire tient toutes les plus grosses entreprises mondiales, qui font bouffer la moitié de la population mondiale, soit toute la population "occidentalisé. C’est par ces offrandes sacrificielles de milliers voir de millions d’enfants à celui que nos maîtres ont appelé le porteur de lumière que notre société est arrivée à cette profusion de confort et de technologies, car il y a deux types de sacrifices, ceux pour l’élévation vers la science spirituelle, utile pour l’élévation de l’âme et l’augmentation de sa proximité avec Dieu, et ceux pour l’augmentation du confort matériel et de l’assouvissement des passions sensuelles de l’âme, et le moyen le plus rapide pour cette augmentation du vice est de sacrifier le plus sacré aux forces du mal. Il faut savoir que quand les sacrifices pour le Bien sont abandonnés, les sacrifices pour le mal prennent irrémédiablement le dessus. L’équilibre est rompu, est tout le monde prend ensuite le mal pour le bien, sans oser regarder la cause réelle des troubles, s’attachant à la surface, aussi ignoble soit elle, comme avec ce que l’on nomme les réseaux pédophile, ou la pédocriminalité de réseaux, mais en réalité objective on devrait appeler ça les réseaux des cérémonies sacrificielles pour l’augmentation des vices de l’âme de toute l’humanité. Et ces sacrifices là existent depuis des temps immémoriaux. Son opposé dans le bien est le sacrifice demandé à Abraham avec son enfant préféré... Dans la Tradition. Lui seul a été capable de faire un "sacrifice d’enfant" pour le bien de l’humanité. De la descendance de cette enfant sacrifié remplacé par un bêlier, est sorti un peuple qui au lieu de sacrifier des enfants pour la perversion de l’âme humaine, sacrifie des moutons pour son élévation. Ce peuple, comme celui de l’Agneau sacrifié, prône le pardon, la vérité et la patience.


  • quand elle touche au Système.
    Pour cela, il a une défense toute trouvée : le complotisme. Et il paye des gardiens – les anti-complotistes ou chasseurs de complots – pour le dénoncer, à chaque fois que ça chauffe.

    Dans cette phrase tout est résumé .C’est un essaim qui tourne autour savourant le nectar à sa guise ,mais celui qui aura l’audace d’ y gouter sera traité de voleur .
    Ahhh ! comme dirait l’autre ,c’est un métier .

     

    • En parlant de gardien du système, Naulleau, à défaut de chapeau, doit manger son slip plein de caca, notamment après qu’il soit passé à la télé pour répondre à ses “détracteurs” par le foireux “contre Alain Soral !” et ce, après Dialogues désaccordés et Pierre Bergé avec les bébés issus de PMA/GPA… Mange ton slip Naulleau, il est grand temps !

      Sinon je remarque également que Yann Moix est très pointu sur les pratiques de maltraitances : fait-il son autoanalyse ? Et/ou est-il sur le point de découvrir un secret de famille en faisant le film à l’envers ? Hé hé hé.

      A un moment donné, à l’évocation de la franc-maçonnerie, j’ai l’impression que Christine Kelly a fait un Prout !? M’enfin Christine !


    • oui ; j’ ai remarqué la réaction de la christine....j’ ai repassé la scène plusieurs fois...elle s’ est décomposée et a perdu contenance en un instant...ah ! le replay...


  • Le démantèlement des réseaux francs-maçons commencera probablement en 2021 avec l’affaire Epstein à condition que Trump soit toujours président. Parce que le pire des horreurs reste encore située aux États-Unis (grands consommateurs de chère fraîche au sens propre comme au figuré). Ils donneront le "la".

     

    • Il y a à peu près deux heures de cela j’écoutais Radio Courtoisie. Des vieilles et des vieux à la voix chevrotante qui glorifiaient Trump parce qu’il..........avait aidé à faire la paix entre des pays arabes et l’état raciste et racialiste du moyen-orient (mais aucun mot sur ses succès économiques). Ensuite glorification de Biden car il est.........le 2ème président catholique (en fait, il est catholiquide) de l’histoire des USA. Etre con à ce point là, ça doit s’enseigner à l’université. Et dire que je détestais Henri De Lesquen lorsqu’il en était le président. C’était finalement le meilleur, et de loin, de cette radio faite de cathos sans âmes et surtout qui sentent bon la collabore à Sion.


  • Etonnant que ces témoignages soient exposés dans une émission avec une grosse audience,
    Le récent échange entre Zemmour et Bauer m’avais déjà surpris,
    Peut-être que nos amis Banquiers sont tellement sur d’eux même qu’ils n’ont plus besoin de la Franc maçonnerie et qu’ils vont les sacrifier ?

     

    • Je partage votre étonnement. La thèse avancée par Karl Zéro (Fourniret comme Dutroux français, qui agit comme rabatteur pour un réseau) est crédible. Mais que se passe-t-il pour que des médias ayant pignon sur rue donnent la parole à Karl Zéro, à Sélim Fourniret et à son biographe, qui plus est à des heures de grande écoute, compte tenu du caractère explosif de ce qu’ils révèlent ?


    • Ils nous préparent quelque chose...l affaire Baudis aussi avait été médiatisée pour finir en eau de boudin et en haro sur ceux qui mettent en cause les réseaux. Méfiance.


    • @Jean C.
      Il n’est pas impossible que de plus en plus de sans-dents illettrés en parlent et que ça remonte via les profs, les instits,… de l’EN : rappelez-vous de leurs craintes pendant le premier confinement : “ils ont été se renseigner auprès de sites conspirationnistes”.
      Par conséquent et après le désastre du Covid, il faut reprendre, de manière urgente, le contrôle de cette communication mais ils ne feront rien de plus. Dans cent ans encore, nous en reparlerons : Cohn-Bendit, F. Mitterrand,… pérorent toujours sur les plateaux télé pour faire le sale boulot. Hier F. Mitterrand à propos de Macron, et tout dernièrement Cohn-Bendit à propos de l’âge de scolarisation des petits, c’est énorme.
      Ils ne feront rien : ils sont en train de traiter l’aspect émotionnel jusqu’à l’endormissement.
      Si vous entendiez certains jeunes, des précaires, "qui ne sont rien", leur niveau de lucidité, de dureté, ça tourne dans les troquets, ils sont le produit de ce système tordu : c’est fini Hélène et les garçons.


    • @ Pamfli : merci pour votre réponse. Je ne suis pas sûr d’avoir bien suivi votre raisonnement : vous faites l’hypothèse que le gouvernement "lâche la bride" sur des dossiers graves mais un peu anciens (certains réseaux pédo) comme une soupape de décompression, histoire que l’attention du vulgum pecus soit, au moins temporairement, détournée du sujet brûlant du moment (les vaccins) ?

      Ça me semble crédible comme interprétation. Mais est-ce bien cela que vous vouliez dire ?


    • @ Jean C. absolument !
      Ces gens du spectaculaire (cf Guy Debord) ne font que de la comm, du spectacle, écoutez le jingle qui lance le sujet suivant de cette émission, on vient de parler de tortures et de meurtres d’enfants et la décence (cf George Orwell, the common décency) ?
      Ainsi on habitue les sans-dents illettrés à cette violence banalisée, par ce spectacle, en poussant toujours un peu plus (cf « foot-in-the-door » comme technique de manipulation mentale) et on reprend la contestation contrôlée….
      Après avoir mis un édredon pendant 4 décennies au moins sur ce dossier, désormais sous la pression des réseaux sociaux depuis au moins 12 ans (cf Stan Maillaud qui était sur youtube avec son dossier et les photos du juge Rosenczveig en 2008 de mémoire, désormais notre devoir de mémoire) les merdias se retrouvent dans l’obligation de reprendre le contrôle de cette narration un peu comme lorsque vous déposez une plainte qui sera toujours classée sans suite, uniquement pour maintenir la paix sociale : vous l’avez bien entendu, pour éviter une marche blanche comme en Belgique.
      Et depuis que s’est-il passé pour Rosenczveig ? Il a pris sa retraite tranquillou pour bons et loyaux sévices.
      Que s’est-il passé après ces affaires révélées par Karl Zéro ? Il a été viré de la télé, et aujourd’hui il revient avec son bouquin comme porte-parole contre les moulins à vent.
      Que s’est-il passé après la commission d’enquête parlementaire spectaculaire suite à l’affaire Outreau de février 2006 ? Rien, heu si en fait, c’est Dupont Moretti le garde des sceaux aujourd’hui, ancien avocat des notables du réseau, c’est pas beau ça ?
      C’est ça l’enculerie, les sans-dents illettrés n’ont pas connaissance de la mesure de ce cynisme et de cette hypocrisie : une question était posée à propos du Covid, est-ce que notre crédulité nous tuera ?
      C’est déjà fait depuis longtemps et va continuer encore très longtemps hélas.


    • @Pamfli, je suis intéressé par ce dont vous parlez sur le juge Rosenczveig “(cf Stan Maillaud qui était sur youtube avec son dossier et les photos du juge Rosenczveig en 2008 de mémoire, désormais notre devoir de mémoire)“, avez vous un lien à me faire partager pour cette vidéo svp ? Sinon me dire ce qu’il a fait. Ce juge est venu nous exposer son travail à l’université avant de prendre sa retraite.


    • @ Sasou
      Je suis tombé là-dessus, et ça date depuis bien avant Stan Maillaud :

      Le 7 août 2018, le docteur Fanny Bauer-Motti a retweeté Jean-Pierre Rosenczveig, un nom cité dans le scandale pédophile du Coral par le principal accusé Claude Sigala. Le savait-elle ? Si oui c’est questionnant sinon ça l’est aussi car cela signifie qu’elle s’est laissé aller à un jugement superficiel en se contentant du CV du personnage pour lui accorder de la crédibilité. Et oui Jean-Pierre Rosenczveig a été l’un des plus grands magistrats de France, et cité dans le scandale du Coral alors à peine arrivé en poste au gouvernement en 1982, au tout début de sa carrière. Il été alors âgé de 34 ans. Le docteur s’appuyait sur un tweet de cet homme pour mettre en avant la cause des enfants.

      Ce n’est pas tout, après avoir constaté que l’utilisateur de ce compte était Jean-Pierre Rosenczveig j’ai pris contact avec lui et je lui ai adressé plusieurs messages. Chacun peut en prendre connaissance sur cette image et se faire son propre avis :

      http://lhommequimurmuraitaloreilled...

      Nb : l’Ecole en bateau de Léonide Kameneff, les ballets bleus du Coral… tout est là, il suffit de chercher, de passer ½ heure sur un moteur de recherche, de lire, de le digérer en produisant une synthèse, et on retrouve ô surprise toujours les mêmes depuis 1969, depuis la révolution colorée menée par Cohn-Bendit qui propose aujourd’hui de vacciner tout le monde.

      Dieudonné - sketch sur la pédophilie (extrait du spectacle Le Mur)
      https://www.youtube.com/watch?v=1Dp...

      - Celui qui est venu chercher de l’espoir ce soir, il peut repartir tout de suite chez lui. (rires dans la salle)

      Pour rappel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discu...

      Tentative d’intimidation sur Dieudonné ou réelle menace ?!

      Lorsque maître Jakubowicz de la LICRA dit à Dieudonné dans un tribunal devant témoins : "On sait où habitent tes enfants, on va bien rigoler"... Faut-il prendre la menace au premier degré et y voir un lien avec les réseaux pédophiles impliquant des notoires comme démontré par les affaires Zandvoort, Dutroux ou une simple intimidation grossière, maladroite et imbécile ? (Est-ce une coïncidence par exemple que Alain Jakubowicz de la LICRA soit de près ou de loin lié au pédophile Maurice Gutman, membre du CRIF, conseiller municipal UMP du Mesnil-Saint-Denis ?)


  • il peut tout simplement s’étre fait gauler par des flics franc macs et ensuite s’étre fait "persuader" de partager ses butins via les réseaux.

    il n’y a pas besoin de faire mille ans d’enquéte pour considérer la chose.


  • « Comment le tueur en série Michel Fourniret a profité de trente ans de défaillances du système ? » nan mais queuman c’est possible ? Hein ?
    Le titre de l’article de Le Monde est excepSionnel ! Ah non mais là vrrrraiment excepSionnel !

    “Faites entrer l’enculer !”

    Nb :
    - la tête de Christine Kelly et des autres merdiatix à l’évocation d’un réseau de franc-maçonnerie, Gloups ! Trouillas vanitas !
    - très bon le Sleaford Mods à la fin de l’extrait de SAPTR#5, du gros son !

     

    • Toutes ces personnes autour de la table, politiques, milieu journalistique.

      Ils découvrent, ah ben dic tonc ma pauvr dame, c’est incoyable.
      Ils parlent au passé de ces réseaux, comme si cela avait disparu d’un claquement de doigts.
      La FM silence de mort, personne ne relève.

      S’ils ne savent pas, découvrent etc etc ...ils devraient s’adresser aux lanceurs d’alerte, à ceux qui cherchent, qui dénoncent, vous savez ceux qu’ils s’empressent d’appeler complotistes.
      Petite info, Jacques Dutroux en deuxième prénom a celui de notre vendeur de pantalon.


    • J’ajoute même que bon nombre de personnes seraient d’accord pour leur donner des cours de rattrapage.
      Ce petit milieu, qu’on appelle "l’élite". Hommes, femmes confondus, vous vous sentez jamais poisseux.
      C’est juste une question !!
      Savent-ils que le méchand DONALD, le lendemain de son entrée à la maison blanche, à signer un order executif, permettant de faire tomber, ces réseaux.
      Ceci expliquerait-il en partie, le dénigrement de cet homme ??


  • Le hasard c’est une fois , la coïncidence , deux fois , trois fois c’est un début de concept de complot ; ça s’applique , à la pédo-criminalité ; je suis complotiste , et j’emmerde du haut de mes presque 70 piges les bien-pensants du siècle naissant . Alain respect , merci !


  • " en rendant compte du travail puis du suicide du gendarme Jambert "

    Sauf que , comme l’inspecteur Heldric Fredou , le bon gendarme Jambert ne c’est pas " suicidé " , les deux familles concernées le démente formellement ...

     

  • Le réseau de la franc-maçonnerie, point.

    Pourquoi ? Parce qu’il faut l’aval tacite, la protection, de certains éléments présents parmi nous dans les institutions de cette République nauséabonde, Stan Maillaud ne le sait que trop bien, et seul le réseau de la franc-maçonnerie est ainsi infiltré et capable d’une telle organisation.
    Il n’y a pas de place pour deux réseaux ou un ensemble de réseaux, c’est forcément un seul système dans le Système, mais tentaculaire et bien structuré.

    J’espère que cette émission n’est pas une tentative de récup à l’occasion de la sortie du fascicule de Karl Zéro... Mais ça permet à E&R de rebondir sur le sujet.

    En effet, à part l’annulation de la dette, le frexit et autres thèmes récurrents de revendications Gilets jaunes, on peut faire chuter l’hydre mondialiste par l’une de ses autres têtes en ce qu’elle exploite ce qu’il nous reste de plus sacré dans ce monde dégueulasse au-delà des idées partisanes, à savoir : l’enfant - là-dessus tout le monde sera d’accord et de ce fait, la personne publique qui se tait à ce sujet devient suspecte...

    "Liberté, Égalité"... mais surtout "Fraternité" : DE QUI ?

     

    • Les ramifications de la FM sont particulièrement importantes dans les "milieux", de la justice , et de ses dépendances , de la gendarmerie , et de la police ....J’ai connu un commissariat ou le patron ne commandait pas grand chose car un brigadier , FM d’un niveau élevé , traitait directement avec la hiérarchie policière, shintant son patron ....


  • Horrible ce truc, c’est même pas imaginable !


  • Bravo pour ce travail d’archivage !
    Les vidéos s’envolent, les écrits restent.


  • Sept ans de prison en 1987 (dont deux avec sursis, et trois déjà purgés en préventive et un ou deux remis pour « conduite exemplaire ») pour une dizaine de viols et agressions sur mineures ?

    Il fut un temps où on disait « les bénéfices, ça se divise ; la réclusion, ça s’additionne ». Mais depuis cette décennie 1980-1990 la réclusion s’absorbe dans le crime ou délit le plus grave. Donc un pédophile ayant fait 10 ou cent victimes sera en fait jugé pour une seule (et pas sévèrement comme on peut le voir : 3 ou 4 ans accomplis pour viol de mineure).

    Par contre le « délit » d’expression étant public, chaque occasion donnera un procès différent et une condamnation différente.

    Pas facile pour un franc-maçon ordinairement d’entendre évoquer des liens entre la franc-maçonnerie et la pédophilie ; pourtant des auteurs « républicains » parmi les plus réputés ont fait des allusions à la nécessité d’abolir la morale, parfois à l’obligation de la transgresser, et même, à l’occasion, ont suggéré la pédophilie.

    L’adrénaline et les endorphines, comme les drogues, causent une accoutumance, donc sans interdit moral on risque de devoir aller toujours plus loin pour « avoir sa dose » ; l’absence de tabou cause naturellement la destruction. Mais il y a aussi un programme conscient, qui est le luciférianisme.

     

    • Il serait plus facile de ne pas essayer de comprendre le pourquoi et appliquer la peine de mort automatiquement aux assassins d’enfants mais aussi pour les rabatteurs (Nordhal) et procéder à une supervision étroite des magistrats en charge du dossier afin qu’ils ne puissent pas être influencés ou sous la pression d’un préfet, par exemple. Ca c’est déjà vu !
      Enfin, interdire la franc-maçonnerie en France et bien sûr ne nommer que des magistrats exempts de toute tare sociale et/ou psychologique. Cela tombe sous le sens, mais aujourd’hui nous sommes dans un système où les tarés truffent les poste-clefs et les organes de contrôle sont inopérants. C’est voulu !


    • En effet le motif importe peu puisqu’il ne s’agit que de punir des criminels.

      L’idéologie compte en revanche pour comprendre pourquoi on a affaire à ce qui ressemble à une machine à banaliser ces crimes et à les punir le moins possible : ce n’est pas un hasard, ce n’est pas un dysfonctionnement, c’est une doctrine dont la cohérence et les moyens médiatiques, associatifs et étatiques permettent à ses adeptes conscients de semer des principes d’action en chaque citoyen, et de récolter une complicité, passive ou active, partielle ou totale, de tout un chacun.

      Concrètement il faut pouvoir suggérer la pédophilie, la banaliser, rendre la morale relative, répéter sans cesse qu’il faut réduire les peines des criminels alors même qu’on rèprime toujours plus durement et plus obsessionnellement les mal-pensants. Et il faut que la foule des petits rouages, professeurs et journalistes, militants associatifs et fonctionnaires, jouent docilement leur rôle en martelant des mots d’ordre si absurdes qu’ils ne supporteraient pas la contradiction publique et en appliquant des décisions si aberrantes qu’ils devraient se douter de quelque chose.

      Donc c’est pour démonter un mécanisme où les postes cruciaux sont accaparés et où les systèmes de contrôle ne contrôlent rien qu’il faut exposer aux yeux de tous le fonctionnement et les rouages du mécanisme, et son principe de fonctionnement.

      Enfin c’est ce que je crois.


  • Les réseaux pédophiles+ le covid-19+ le confinement+ le couvre-feu+ le port d’un masque ridicule obligatoire+ l’effondrement de l’économie française+ l’augmentation exponentielle du chômage+ une répression policière inégalée dans l’histoire de la 5ème république= le suicide collectif imposé du peuple français.

     

    • Un certain Manuel vous aurait répondu pas d’amalgame, svp ! :)

      Sauf qu’il y a précisément des liens à effectuer entre tous ces sujets, ceux que vous citez ! Parce que ce ne sont pas des « sujets d’étude » mais nous-même, le peuple, les populations les sujets devenus esclaves de ce réseau tentaculaire.

      Le « réseau » est par définition « réticulaire » : lui, il les met en œuvre, les actionne les liens et les verrous : et comment ? Tout est dans le détail des procédures quitte à flinguer ...

      Il fonctionne LE réseau parce que la hiérarchie au complet de toutes les institutions sont reliées entre elles par des personnalités occupant des postes-clés au-dessus de tous soupçons pour vices cachés et vertus publiques en façade dont les médias ne sont que la vitrine.

      Règne de la terreur par le « véritable » terrorisme à tous les étages de la pyramide.


  • Eric Naulleau s’est-il inspiré de Dieudonné pour faire cette émission ?

    Toujours en avance pépère.


  • Jakubowicz : " Le mensonge en droit français, n’est pas un délit " . Grotesque : le faux témoignage est un délit . Proféré devant un OPJ, un juge d’instruction, un magistrat, le mensonge devient un faux témoignage c’est à dire un délit .

     

  • Vous avez raison de mettre à part le cas Francis Heaulme : je le vois aussi comme un sinistre barge qui avance dans le monde en cèdant à ses pulsions meurtrières.

    Dutroux et Fourniret sont d’une autre nature. Différents par le caractère et sans doute par l’intelligence, ils semblent avoir en commun d’être vicieux, rusés, et opportunistes comme le sont les escrocs, avec la faculté de repérer très vite les faibles et les forts, et d’adapter leur conduite (Moix pose une bonne question à la fille d’Emile Louis quand il lui demande s’il connaissait des gens importants, et comment il se comportait avec eux).

    Il faut évidemment se méfier des déclarations d’un Dutroux ou d’un Fourniret . Néanmoins, en ce qui concerne Dutroux, il y a trop d’éléments qui conduisent à la piste du voleur d’enfants, qui passe des enfants étrangers de l’Est à des enfants autochtones (voir "Les dossiers X : ce que la Belgique ne devait pas savoir sur l’affaire Dutroux" - EPO 1999 - disponible en pdf).
    On n’a pas tout ça pour Fourniret mais les points communs de leurs natures perverses rendent l’hypothèse d’un Fourniret "qui rend des services" assez plausible. Fourniret est vaniteux, comme le reflètent ses déclarations et surtout ses lettres, et on l’imagine bien recherchant la considération des franc-macs. Ca lui va comme un gant !

     

    • Un autre profil de pédophile meurtrier avéré est le Docteur Dieter Krombach (affaire Kalinka Bamberski). Dominique Rizet, journaliste/criminologue des "Faites Entrer l’Accusé", dans une de ses émissions cousines et récentes, le situa comme appartenant à franc-maçonnerie allemande. D’où, explique-t-il, les "retards de procédures" ( sur une longueur de 21 ans...) mises sur le coup des accords juridiques transfrontaliers, les refus d’extraditions, etc. C’est le père de Kalinka qui fit de "l’extradition manuelle" avec une équipe.
      Un autre à avoir reçu l’aide d’un pan non-négligeable de la f-m est le meurtrier à la Josacine empoisonnée : Jean-Marc Deperrois, entrepreneur en Chimie (...). Un de ses nombreux avocats ou aides juridiques était Dupont-Moretti, notre ministre. Pour dire que le rôle de la f-m dans la Justice est bien trop prégnant, pesant, gênant et important.


    • Il me semble que ça va au-delà de la "considération"
      des francs-macs ?
      Quand on parle de livrer des commandes d’enfants !!
      Fourniret et Dutroux sont des pourvoyeurs pour
      une élite de satanistes.
      Heaume est plus dans le rôle du fusible recherché
      par les enquêteurs eux mêmes liés aux réseaux.
      Heaulme le demeuré sur lequel on peut faire passer un
      peu toutes les saloperies des satanistes de
      la région où il naviguait.
      Il y a d’autres Heaulme sur lesquels ont a fait
      passer des meurtres sordides.


    • @Robert Badeuxter . Je saisis bien votre remarque. Fourniret qui apporte des victimes à des "clients" n’est plus un type qui cherche uniquement à être considéré (il cherche au moins un truc en échange).
      Mais j’essaie de saisir ce qui aurait pu rendre possible le rapprochement entre Fourniret et des élites (auto-célébrées) maçonniques. Les débuts, l’approche, les affinités... Concrètement. A-t-il été mis directement et brutalement en face d’un marché ( tu fournis, on te protège ?). Personnellement je ne l’imagine pas ainsi. Mais c’est ma façon de voir, ou d’essayer de voir.


  • Liberté, Egalité, Enculés.


  • Pour l’ affaire de Lelandais la plupart des lecteurs et Egalité et Réconciliation semblent ignorer que Nordahl Lelandais fréquentait un autre pédophile condamné ...
    En gros je résume , Lelandais fréquentait le club de boxe de Challes les eaux , il faisait quasi-parti du staff ...Il accompagné les boxeurs sur les championnats notamment.... Bizarrement il n’ avait pas de License dans le club ?? Et le dirigeant de ce club a été condamné pour agressions sexuelles sur des mineures ...Il avait les mains très baladeuse sur des gamines de 8 à 12 ans ....Pour vérifier les liens Lelandais , club de boxe vous pouvez taper sur google image "nbc challes les eaux".
    Et pour la condamnation du gérant de la salle de boxe , pote de Nordahl vous pouvez taper " boxe agression sexuelle challes les eaux " sur google....

    Vous avez aussi l’ article du détective dans lequel mon amie a témoignée à ce sujet ...

    Le père de cet entraineur a très possiblement appartenu à la FM aussi...

    Il y aurait beaucoup à dire mais bon la presse n ’est visiblement pas intéressée par ce lien ....hahaha

     

  • je suis quand même interloqué par le fait que les medias tels ceux de hanouna s’emparent de ce sujet...
    Auraient-ils besoin de renouveler les réseaux dans le cadre du great reset ?
    Pourquoi ne traitent ils toujours pas de l’affaire epstein, de ses reseaux, de ses manieres d’agir et d’influer par le chantage ?
    Iront ils jusqu’a jeter en pature les cohn bendit, les lang, ou autres ehud barak proche de epstein comme les clintons ?

     

  • Et le terrible adjudant Pierre Chanal ? La chape de plomb, le retard à l allumage, l absence des corps, la dispersion de preuves...la these du réseau a été évoqué, aussi. Même si la, c était de jeunes hommes, il y a des points communs.


  • Pendant qu’on viole tranquillement des gosses, on s’occupe du "racisme" des flics, de la "haine" en ligne et d’une loi contre le "séparatisme", voilà les urgences et les priorités de la raie publique ! Faut occuper les esprits et les "cerveaux disponibles" comme dirait l’autre...


  • Petite précision :
    Sur la la lettre de M.Fourniret à son fils il fait référence à un vénérable en lui attribuant une citation : "Tout est important , rien n ’est important , on a le temps" .

    J’ ai retrouvé cette citation , là aussi attribuée à un vénérables : https://gab.com/Antares_554/posts/1...

    Et là aussi Fourniret mentionnait ce vénérable en le désignant comme un ami philosophe ..

    https://michelfourniret.wordpress.c...


  • concernant les "mœurs des élites", je conseille fortement à E&R de replonger ses lecteurs dans l’étude des "120 jours de Sodome" du Marquis de Sade... TOUT Y EST DIT ET DECRIT...

    ce n’est plus l’aimable roman érotico-mondain du 18ème siècle. Sade a complètement subvertit le genre. Deux ruptures majeures parmi d’autres :

    - l’absence de beauté, d’érotisme ordinaire. C’est un enchaînement de scènes abominables de perversion, sordides, de cruauté pure, avec des mises à mort d’enfants. On est loin des gaudrioles érotiques habituelles du genre. Sade a tellement détruit le genre érotique avec ce livre, que des écrivains de l’époque comme Restif de la Bretonne, ont écrit un "contre Sade" pour essayer de redonner un peu de vie à l’érotisme littéraire.

    - ce qui est encore plus troublant, c’est le choix des personnages. Fini les marquises poudrées, et les personnages habituels du roman libertin tirés de l’aristocratie oisive. Sade présente ouvertement ses 4 personnages tortionnaires pédocriminels comme de très hauts dignitaires de l’état : Conseiller d’Etat, Ministre des Finances, Cardinal, etc. Il met très ouvertement en scène les hommes du pouvoir réel. C’est un point très marquant et rarement souligné.

    Car en effet, c’est peut-être "une autre vérité" dont Sade témoigne à travers ses écrits (pseudo-)érotiques. Sade a-t-il inventé ces scènes ? Ou bien témoigne-t-il de ce qu’il a vu dans la haute-société de la monarchie finissante ? Car Sade venait, on l’oublie, d’une très haute famille. Il a été incarcéré à la Bastille dans des circonstances troubles... avant de finir ses jours à l’asile. Quand on voit ce qu’on voit dans la presse aujourd’hui, on ne peut pas ne pas y penser.

    ... détail troublant : Sade place l’action dans une "île" semblable à celle d’Epstein (sauf que ça se passe dans un couvent isolé, coupé du monde, par des douves et des murs complexes), d’où une jeune victime finit par parvenir à s’échapper pour raconter son témoignage (on sait que certaines victimes ont tenté de fuit l’île d’Epstein à la nage).

     

    • Lorsque j’ai lu le premier chapitre de Surveiller et punir de Michel Foucault qui commence par l’exécution, le massacre de Damiens, j’ai vite passé cette partie parce que je ressentais comme une fascination pour le morbide, la barbarie, le sadisme qui m’a tout de suite fait penser à Sade. Egalement dans Le Meilleur des Mondes, j’ai arrêté de le lire lorsqu’Adous Huxley évoque la souplesse des enfants.
      Lors de l’exécution de Damiens, Sade se tapait une gourgandine dans la foule amassée pour assister à ce spectacle…
      Cette fascination spectaculaire dans Faites entrer l’enculer est également prégnante (cf les folasses qui, faisant crimino-psycho à la Sorbonne, demandaient Guy Georges en mariage, il y en avait un paquet, du moins c’est ce qui était communiqué).
      Sade est repris par Albert Camus comme le mythe de Prométhée, un mythe diurne car dans L’Homme Révolté.
      C’est ce messianisme qui fait son œuvre pour la venue de l’Antichrist, si après ça, on ne voit toujours pas le diable, ben il est grand temps de changer ses lunettes.

      Cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_C...
      La traque, la forteresse vaguement gothique, les marécages embrumés et la forêt inextricable créent une atmosphère menaçante. Zaroff est à la fois raffiné et cruel, certains voient en lui un personnage typiquement sadien..

      Bref tout cela participe aux mythes, symboles, croyances diurnes/souterrains, produits par les sans-dents illettrés en Absurdistan (cf l’article sur l’état psychiatrique du pays https://www.egaliteetreconciliation...).

      Nous avons basculé dans autre chose d’inquiétant.


    • " Nous avons basculé dans autre chose d’inquiétant."
      Oui ,les lumières nous ont fait croire que la foi était une superstition, puis marx ,qui en réalité était un parfait cheval de Troie, avec ses critiques de tout, pour finir à faire croire aussi que la religion était l’opium du peuple, alors que rien fondamentalement n’a changé et que rien ne peut changer, un roi ou un rothshild, un prince ou un gates, des ducs, des marquis, des barons, des chevaliers ou des banquiers, des chefs, des préfets, des gardiens du temple....Le peuple a fini par croire qu’il pouvait avoir un autre destin que celui de sa condition ? Mais voilà ! Cela n’existe pas, ils en font de la publicité, mais là chaîne réelle hiérarchique, de pouvoir, de richesse reste indéfiniment dans les mêmes pourcentage, c’est justement d’avoir perdu la foi, de croire à d’autres dieux qui a donné toute sa puissance aux sataniques, tu veux croire que tu seras un booba, un Mickaël Jackson, un proudhon, un soral, c’est cela le monde sans foi, sans création de dieu ? Un mensonge. Voilà pourquoi ils n’ont plus de limite morale, chaque pulsion doit être assouvie ,un animal sans règle, ce qui nous en bas continu à faire que nous vivions ensemble dans une certaine harmonie, eux ,en haut sont sans peur, sans barrières, sans rien au dessus, ce sont des sataniques ,alors qu’avant la révolution, il y avait Jésus-Christ au dessus d’eux, ce ne sont plus que des animaux avides de sang, de jouissance, de pouvoir, ils sont le diable. Ce qui est inquiétant, c’est que leur armée des ténèbres grandit continuellement. Et nous restons les agneaux de dieu.


  • Il faut savoir qu’environ 1000 enfants disparaissent complètement en France par année( disparition inquiétante ) ,2000 en Allemagne et royaume uni ,mais ou les disparitions sont énorme ,c’est dans les pays pauvres de l’est, Roumanie ect, il est donc estimé entre 40 000 et 50 000 disparitions d’enfants jamais retrouvés chaque année en Europe, un demi million tout les dix ans, des dizaines de milliers de pages Facebook de familles qui demandent juste des réponses, de l’aide ,ou sont ils ? Il faut aussi savoir qu’interpol n’a qu’une poignée d’agents qui travaillent sur ces affaires. Tout est encore fait pour que cela reste inconnu aux yeux de la masse. Sans parler de ces dizaines de milliers d’enfants immigrés qui ont eux aussi complètement disparu de la circulation ? Je voudrais vraiment que les non complotistes me donne une réponse sérieuse sur ce ( génocide, un demi million tout les dix ans ) ? Maintenant ! Faites le calcul sur les quatre autres continents. C’est un festin la haut, c’est sûrement pour cela qu’ils ont besoin de restaurant style ( pizzagate ).


  • Avec tous mes respects a la nation francaise... On oublie que certe ce reseau pedocriminel est aurchestré par une "communauté" mais les Dutros, emiles,.... sont francais goys. Antropologiquement ce sont des goys qui en toute conscience volent, sequestrent et violent des gamines handicapées mentalement, puis les vends. Donc ya des tarés partout !


  • Encore faudrait-il préciser au grand public que la petite maçonnerie de département n’est pas visée, sinon ils vont ouvrir leurs temples, protester qu’ils sont de bons républicains, qu’ils sont diffamés, etc, etc et faire les pleureuses... Il s’agit des loges racines au sens qu’’en donne un Johannes Rothkrantz, traduit en français par Laurent Guyenot, ou super-loges.... bien que selon un membre démissionnaire de la maçonnerie française (GLNF) du 32e degré, Cyril Dougados (voir son entrevue sur YouTube au Wednesday Event), le satanisme est présent dès le grade d’apprenti... A un niveau bien plus élevé, j’en suis persuadé, il y a des crimes rituels..... Il faudrait remonter la piste Fourniret jusqu’au sommet......


  • comme son nom l’ indique, il "fournissait" le réseau.


  • Wikileaks a fait des révélations sur l’ affaire Dutroux

    https://file.wikileaks.org/file/dut...


  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Meurt...

    Le cas d’Alcàsser date de 1992, mais il y en a eu d’autres avant, pendant et après. Et en plus ça continue.

    Tout cela est horrible, horrible et effrayant.


  • P L Deschamps bossait bien à Labo-test , c ’est le beau frère du patron de la boite qui a fermée en 2003. Il y avait 2 sociétés en faite , et P L D en gérait une des 2 pour son beau -père .

    Michel Fourniret habitait à Clairefontaine en Yveline , avec sa deuxième femme , en 84 il s ’est fait coincé là bas pour presque une dizaine d ’agression sauf qu ’il est tombé sur une femme de policier qui l’ a désarmer , pistolet et couteau....Puis s ’ est enfuie ....A la suite de cela il est arrêté , avoue d’ autres agressions toutes dans le coin.
    Il s ’était mis à son compte à fabriquer des machines professionnel chez lui .
    La société Labo-test avait aussi cette activité , elle fabriquée aussi des éprouvettes pour le béton...

    Donc quand Fourniret dit que P L Deschamps était son client et concurrent dans la commande et réalisation de machines spéciales il faut prendre ça au pied de la lettre.
    Ensuite le Grand orient vient de confirmer que Fourniret avait fait une demande pour être Franc-maçon , et il indique que celle ci n’ a pas obtenu de suite ...
    En même temps nul part Michel Fourniret dit en être , ce qu’ il dit c ’est qu’ il avait un ami (P L D) qui est ou était un vénérable maître à l’ atelier maçonnique des frères unis inséparable . Il mentionne régulièrement une phrase de PL D en le nommant parfois comme son ami philosophe , d ’autres fois comme patron de Labo-test ou encore vénérable maître des F.U.I :"-Rien n ’est important etc.."

    Cet atelier maçonnique est hébergée au sein du GODF de la rue cadet...
    Très peu d ’information sur ce dernier, sinon qu’ il naît primitivement le 1er août 1775 sous le titre distinctif de Loge Militaire des Trois Frères Unis à l’Orient de la Cour.

    Sous le règne de Louis XVI, cet Atelier est constitué à son origine par les gardes du corps de trois frères (de sang ; certains en ont déduit, de manière sans doute hasardeuse - en tout cas en ce qui concerne le Roi - que ces trois frères étaient eux-mêmes maçons) :

    le Roi lui-même
    Monsieur, comte de Provence (futur Louis XVIII)
    Mgr le comte d’Artois (futur Charles X).

    Fin 19ème , ses membres sont pour la plupart musicien .
    Début 19 éme militaires.
    Puis 1942 : des hauts fonctionnaire des ministères ,des gouverneurs et des gouverneurs généraux , des membres des conseils d’ administration des sociétés coloniales.
    De nos jours le bicentenaire fêté des FUI , toujours actif rue cadet .
    Quand à PLD il serait officier de carrière dans la marine nationale.


Commentaires suivants