Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

Michel Onfray était l’invité de LCI matin le 10 mai 2017.

 

 

Onfray se soralise, voir chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1725461
    Le 11 mai à 18:29 par Rémi O. Lobry
    Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

    Quand on pense que le bulletin de vote de Michel Onfray pèse exactement le même poids que celui d’un castor !

    Michel Onfray, avec son Université Populaire, était le dernier gentil au Monde à croire encore, qu’avec beaucoup de bonne volonté, on pouvait faire d’un con un pas-con.

    Il n’y croit plus à présent, ça se voit. Michel Onfray a un deal avec son coiffeur qui va le prendre comme apprenti. Fabrice Luccini, qui a aussi commencé par là, est inquiet.,

    C’est avec beaucoup d’émotion que les cons, sans espoir de devenir un jour des pas-cons, de son Université Populaire on salué le départ de leur vieux Professeur.

    https://youtu.be/N2ifazIF9Qk

    Faut vraiment que j’arrête la Vodka.
    Je confond encore Hughes Onfray avec Michel Aufray !

     

    Répondre à ce message

  • #1725476

    L’extrême-droite, c’est Macron.

     

    Répondre à ce message

    • #1725869

      Absolument et si on se penche sérieusement sur son but via le détricotage de son programme visant à accélérer le passage de république à territoire et afin qu’un consule Européen puisse l’administrer d’ici une décennie.

      Bien entendu, cet administrateur supra-national sera à la France ce qu’est la BCE à l’Euro, à savoir un impérialiste allemand héritier de Merkel.

      Dénoncer la violence du but recherché par Macron, voilà une ligne qui pourrait réconcilier les sociaux souverainistes avec les libéraux identitaires du FN, au lieu de se chamailler sur la pertinence ou pas de la sortie de l’Euro.

      Le véritable candidat d’extrême droite, c’est Macron.

       
  • #1725497

    En " gros " tout ce qu’il raconte , içi , on sait ! ... un petit coup d’air frais , c’est la petite parole lâchée à la fin : " elle , elle quitte la politique pour mieux revenir " à propos de Marion !
    Si Onfray disait vrai ? ...

     

    Répondre à ce message

  • #1725538

    Quelle pretention...il ecrit son livre avant le debut de la "presidence" macron.Macron n’est pas juste la continuité.Macron n’est pas juste soumis a bruxelles.C’est une nouvelle ère de servitude qui s’ouvre symbolisée par la mise en scene au louvre et le grand penseur onfray ne la voit pas.
    Tout simplement car il est a l’interieur de ce systeme donc ca l’arrange de ne pas le voir.

    Il est tres mediatique et ce n’est que cela qui lui permet de vendre des livres.
    Aujourd’hui la philosophie n’interesse personne pour différentes raisons.
    Et si on veut se passionner pour la philosophie il y a des gens beaucoup plus intéressants que onfray.Ce n’est que le systeme mediatique qui permet a onfray de vendre et de gagner de l’argent.Pour cela qu’il n’attaque pas réellement le systeme.Il banalise.En disant macron c’est hollande etc...c’est de la resistance molle.La resistance molle n’est pas vraiment de la resistance.C’est juste se donner bonne conscience.Si onfray ne passait pas dans les medias soumis il vendrait 10 exemplaires par an de ses livres.

     

    Répondre à ce message

    • #1725868

      A propos de philosophes modernes, donne-moi des pistes, çà m’intéresse...
      Que l’on soit d’accord ou pas d’accord avec lui est une autre histoire et décidément beaucoup confondent ces deux principes...

       
  • #1725648
    Le 11 mai à 21:05 par Atos, Portos et Aramis
    Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

    Dans cette intervention Michel Onfrey a été EXCELLENT !

     

    Répondre à ce message

  • #1725657

    Michel Onfray est très intelligent. Il dit des choses irréprochables et imparables et, en creux, des choses qui, s’ils les disaient vraiment, le rendraient tricard. Mais comme il ne les dit pas tout en les disant et qu’il n’est jamais pris en défaut, il peut continuer à s’exprimer sur les grands médias. Bel exercice d’équilibriste.
    Comme Houellebecq, quand il dit qu’il vote Macron parce qu’il fait partie de l’élite mondialisée, envoie un sacré message avec intelligence, pour ceux qui lisent le second et le troisième degré. Ce qu’il met vraiment dans l’urne, lui seul le sait.

     

    Répondre à ce message

    • #1725811
      Le 12 mai à 04:34 par Rémi O. Lobry
      Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

      @ Serge

      Bien Vu ! C’est aussi ce que je me suis dit quand j’ai vu/entendu Houellebecq annoncer ça avec son air d’en avoir trois.

      Mais concernant Michel Onfray c’est déjà moins sûr car Michel Onfray est un vrai gaucho. Le gaucho c’est Confucius, c’est l’homme arrêté, c’est l’homme arrivé. Le gaucho se cristallise entre l’âge de dix-huit et vingt cinq ans, après plus rien ne change. Si Internet n’existait toujours pas au vingt-cinquième anniversaire du gaucho, le gaucho rejettera ce merveilleux outil à grand coups de "On y trouve tout et n’importe quoi". En revanche le facho (J’ai pas dit que Houellebecq en était un) c’est l’homme en mouvement, c’est l’homme en devenir. Le facho c’est Lao Tseu, le facho c’est le Tao. Le facho a appris à enfumer du crétin à l’école de Shaolin.

      Donc, arrêté, arrivé, Michel Onfray est tenu à son rôle d’éternel homme de gauche donc forcément anti-Le Pen alors que Jean-Marie Le Pen, en mouvement, toujours en devenir n’en a rien à foutre et peut changer de braquet si la vérité d’aujourd’hui n’est plus la vérité d’hier, si la vérité d’hier n’était pas la vérité d’avant hier. Paradoxalement ce sont les Jean-Marie Le Pen qui sont les plus solides sur leurs positions (le Beau, le Juste et le Vrai) et les Michel Onfray qui font les faire valoir du pouvoir en place en laissant Roger passer de la case ouvrier, aliéné, exploité à sauver à celle de Beauf à la Cabu. C’est "Parce que Michel Onfray" que Roger est passé du PCF au FN.

      L’intellectuel (qui n’est pas un homme qui pense), nous dit Francis Cousin, congèle le penser et gesticule en écrivant tout plein de bouquins. L’intellectuel est le représentant de commerce du pouvoir. Pour les mêmes raisons qu’il croit qu’on peut faire d’un con un pas-con, Michel Onfray pense qu’on peut avoir une Union Européenne plus sociale. Je ne voudrais pas être méchant mais je soupçonne Michel Onfray de dire en public qu’il aime l’Art Contemporain. Si Michel Onfray était Président il ferait en sorte que chaque français ai sa reproduction (déjà qu’il n’y a rien sur l’original) du Couteau sans lame dont il manque le manche. Le philosophe sans couilles à qui manque un Destin.

       
    • #1725827

      Houellebecq a dit qu’il n’avait pas voté à la présidentielle. Il se sent coupé de la France qui voterait FN, il ne peut plus la comprendre.

       
    • #1725860
      Le 12 mai à 08:26 par Rémi O. Lobry
      Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

      Houellebecq a dit qu’il n’avait pas voté à la présidentielle. Il se sent coupé de la France qui voterait FN, il ne peut plus la comprendre.



      On se fout de ce que pense Houellebecq. On se fout de ce que dit Houellebecq. On se fout de ce que fait Houellebeck. La seule chose intéressante chez Houellebeck so far c’est ce qu’il écrit et comment il l’écrit. Épicétou. Chacun son truc.

      C’est une véritable maladie de la Société du Spectacle ça. Dès qu’un type sait faire un truc en particulier, comme marquer des buts avec un ballon, on lui demande son avis sur le Donbass, sur les exoplanètes, sur la légitimité de Bernard-Henri Lévy, sur le boson de Higgs, sur la chute du mur de Berlin, sur la Lance du Destin, sur le style de Lydie Dattas (1), sur l’antisémitisme avéré ou non des aborigènes d’Australie, sur la carrière réelle d’Agnès Soral, sur le jeu si différent cette fois de Jean-Pierre Bacri dans Un air de famille, sur l’inversion des pôles magnétiques pour finir par lui demander, soyons fou, quelles sont les chances d’Alain Soral de devenir un jour Empereur de canton de Vaud ?

      (1) T’as vu Lydie ? Je te fais faire le Buzz sur Internet !

       
  • #1725679
    Le 11 mai à 21:58 par toto la ciboulette
    Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

    Pour une fois Onfray m’a bluffé avec sa France du marteau et de l’enclume, ceci dit le service minimum s’était de voter FN, s’il l’a fait je comprend qu’il ne se dévoile pas, mais cela m’étonnerait.

    Macron qui ne serre pas les mains, et qui les nettoie de manière compulsive, le capitalisme hygiénique et satanique en marche.

    Onfray fait également des raccourcis foireux sur le Trump de la campagne qui n’a rien avoir avec le maitre du vide (dixit Attali).

     

    Répondre à ce message

    • #1726381

      "Un autre exemple nous est fourni par l’image du marteau et de l’enclume, qui est toujours utilisée, à notre époque, d’une manière qui implique que c’est l’enclume qui a la mauvaise place. Dans la vie réelle, c’est toujours l’enclume qui brise le marteau, jamais l’inverse. Un écrivain qui prendrait le temps de réfléchir à ce qu’il dit s’en apercevrait et s’abstiendrait de pervertir l’expression originale."
      George Orwell. La politique et la langue anglaise.

       
  • #1725721
    Le 11 mai à 23:09 par Chevalier Lefebvriste & -C9M-
    Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

    Michou Onfray sait très bien à qui il sert la gamelle, sinon il ne s’amuserait pas avec la communauté des lumières et des boules à facettes !



    Sébastien Auzière, le fils aîné (et discret) de Brigitte Macron est directeur à la SOFRES


     

    Répondre à ce message

  • #1726164

    L’hymne à la joie, c’est pour Bruxelles...et les pyramides ?

     

    Répondre à ce message

    • #1726244

      @kantor
      Pour l’Egypte ?

       
    • #1726572
      Le 13 mai à 09:13 par Chevalier Lefebvriste & -C9M-
      Michel Onfray : "Macron représente tout ce que je déteste"

      @ kantor
      Pour qu’il s’assoie dessus !



      Macron élu le jour de la Saint-Michel Archange (qui commence aux premières vêpres du 7 mai)
      avec 66,06 % des voix, 666 étant le nombre du démon (Cf. Apocalypse)
      Arrivée comme un Roi dans le palais royal du Louvre des Rois catholiques de France
      sur l’air maçonnique européen de l’hymne à la joie de Beethoven,
      discours devant la pyramide maçonnique de François Mitterand.
      On remarquera le cadrage de la caméra, avec la tête de Macron
      sous le l’œil du sommet de la pyramide.
      Une seule chose à faire :
      Se convertir, s’efforcer de vivre en état de grâce, faire son devoir d’état,
      et supplier Saint Michel Archange en ce jour et Sainte Jeanne d’Arc
      de nous débarrasser des ennemis de l’Eglise et de rétablir
      le pouvoir politique dans la lignée des Rois de France
      tel que Dieu l’avait fondé à la Noël 496, par Saint Remi.




      Mgr Delassus avait tout écrit !

       
  • #1726328

    La speakerine, avec un tout petit peu plus de culture générale, aurait pu clouer le bec à M Onfray...en lui demandant ( à M.Onfray), s’il n’avait pas l’impression de faire le perroquet d’un trublion (M.Soral) qui sévit sur le net...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents