Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Michel Sardou : "Je hais cette époque... On n’a plus aucune liberté"

 

 

Sardou, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

70 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un bof qui n a pas compris le fond du mouvement GJ...ses arguments font plus de mal...
    Quant aux resaux sociaux...ils parlent desquels ?

    Des complotistes ...

     

  • Qu’est ce qu’un vieux con ?
    Un jeune con qui a pris de l’âge !
    Un vieil enfant gâté qui se plaint d’aise !


  • Monique younès... tiens tiens


  • Je suis tout à fait d’accord avec Sardou sur le premier point, c’est incontestable sauf lorsqu’il parle des GJ, bleu, vert etc. etc. et des réseaux sociaux, qui revendique justement ce qu’il hait ,ce qui n’a justement pas compris
    Tant qu’à Calvi, c’est la connerie qui l’a envahie depuis longtemps, ce sont les odeurs de la fosse à purin qui l’attire ..


  • Merci à E&R de copier les tweets, ça permet d’aller prendre un peu la température au niveau des réponses. Et généralement - et les commentaires sur Sardou n’y échappent pas - ça dézingue à tout va. Vieux con, réac... Il y en a même un qui nous parle du nombre de morts sur la route en 1980 pour nous vendre que bah non, avant c’était pas mieux...

    Eh bien moi je pense que si. Clairement, je pense que la génération de mes parents (nés fin des années 40) a tout eu. Pas pour rien qu’aujourd’hui ils sont presque plus en forme que les trentenaires, sans parler de l’argent amassé (quand tu pouvais t’acheter un pavillon en région parisienne et que pour ça tu pouvais emprunter sur même pas 5 ans... des taux de crédit plus élevés qu’aujourd’hui certes, mais un salaire qui grimpait encore plus vite !)

    Aujourd’hui on se fait bouffer de partout, on ne peut plus rien dire, on est filmé et suivi H24, les LGBT terminent de casser tout ce qu’il restait encore de bon chez les êtres humains... Je ne sais pas comment ça va se terminer, mais je suis assez pessimiste. J’ai mal pour mes enfants. Et en même temps, comme dirait l’autre... Notre époque est un champ d’analyse des possibles absolument inoui. J’attends le grand coup de balai... Du ciel, ou des hommes. Tant pis si je ne suis plus là pour voir ce qu’il y aura après. Mais la société ne peut pas continuer dans cette direction...

     

    • Bjr Caro, Dans les annees 70, il y avait une inflation galopante qui faisait que les emprunts bancaires ne valaient pus grand chose apres qq annees. Il y avait du travail, des ouvriers pouvaient quitter un chantier pour etre mieux payes sur le chantier d’en face. Qd j’ai commence a travailler ds les annees 90, ds la construction, j’ai cotoye du personnel ayant travaille a cette epoque
      Tout n’etait pas rose non plus mais il y avait des opportunites pour celui qui voulait travailler, beaucoup d’espagnols, d’italiens, et portugais sont venus en France, ils ont eu la vie dure mais ils ont legues qq chose a leurs enfants et ce sont eux qui aident aujourd’hui financierement leurs petits enfants


    • Mes parents ont mis vingt ans à payer leur baraque en province !!…


  • M’enfin, les gilets jaunes, il semblerait qu’ils ne se soient pas investis contre les libertés...


  • Même ce qu’il est occupé à dire là il ne peut pas le dire.. Calvi a décidé que c’était pour "alimenter sa mauvaise humeur".... Michel, la France toute entière pense comme toi sauf les minots qui les pauvres sont nés dans ce merdier. Eux ils pourront
    pas comparer. Je vais réécouter un de tes disques ce soir tiens.


  • Il a fait beaucoup de chansons bien mauvaises, bien pompières. Il râle à l’ancienne. Mais votera-t-il, soutiendra-t-il ouvertement un camps qui enrayera la migration, la décadence lgbt, l’influence sionarde, et l’hyper-capitalisme qui détruit nos vies, nos familles.
    La moquerie sur les homos, avec Le Rire du Sergent, la raillerie décomplexée, avec Le Temps des Colonies, et la petite poussée macho avec Femme des Années 80 c’est bien sympa mais un truc du genre Migrants go Home ou Pendez les Tueurs Afghans ce serait mieux.

     

    • J ACCUSE, JE SUIS POUR, sans doute deux trois autres. Y a pas que du franchouillard à deux balles.
      Bon. Sardou c est cinq belles années. Ses années Revaux. De beaux textes et de belles mélodies. De 20 à 25 ans. Sûr, faut aimer. Faut fouiller un peu ses albums de jeunesse.
      Pas si simple Sardou. Pas si simpliste qu’il y paraît malgré de nombreuses daubes.
      Pas plus que Johnny.
      Après, les goûts et les couleurs.
      À découvrir peut être, pour les plus motivés.


  • Bonjour,

    Didier Bourdon en avait déjà fait une chanson il y a plus de 10 ans :
    https://www.youtube.com/watch?v=CMP...


  • En fait ce qui emmerde Sardou, ce n’est pas la perte des libertés mais la perte de sa liberté !
    Il voudrait bien pouvoir conduire vite de nouveau mais il faut sucrer le permis des vieux.
    De plus jouant à chaque interview la carte du français "grande gueule" représentant du bon sens populaire, il est étrangement au final plus gêné par la présence de gilets jaunes que par celle des campements de migrants.


  • Je n’ai même pas envie d’écouter ce qu’il a à dire. Il est comme tous ces mecs qui passent pour des chevaliers blancs de la liberté d’expression qui ont les fils qui se touchent dès lors que l’on prononce les noms "Dieudonné", "Soral" ou "Le Pen".
    Pour lui, la liberté d’expression, c’est uniquement de pouvoir traiter une femme de connasse et de se moquer de l’islam.

     

    • Tiens, pour rigoler, fais donc moi la liste des types qui soutiennent Le Pen. Et la liste des types qui disent la même chose que Sardou.
      Comme si le seul critère pour être français était de soutenir les trois noms que tu cites. Faudrait pas tomber dans les travers gauchistes qu’on dénonce par ailleurs.
      Et puis cette manie de reprocher à des types du Show-bizz de ne pas être son porte-parole. Sardou parle à titre personnel dans son milieu professionnel. T’en connais beaucoup des types dans leur taf qui chantent vive le Pen tous les matins devant leur patron ?
      Si les français n’ont pas de couilles, c’est surement pas la faute à Sardou !


  • "si les ricains n’étaient pas là", ben, il les a eu les ricains ! Paix,liberté,démocratie !

     

  • Tu n’es pas le seul Michel et nous sommes nombreux, très !
    Il te manque les infos du gouv.fr celui qui nous la met profond : il n’en sera pas toujours ainsi parce que l’ignorance crasse du public sort de son brouillard et de sa nuit justement grâce aux réseaux sociaux et aux mobiles ! Tout est dans l’intention et dans la manière dont on utilise la technologie.

    Quant au Calvi,, tu vois pas qu’il te prend pour un ringard ronchon et voudrais t’envoyer en maison de retraite ...

    Garde un ballon rouge dans ton cœur ! Celui de Serge Lama, de Michel Fugain et d’Albert Lamorisse, français de France !


  • Ne m’appelez plus jamais France ... Belle chanson ...

     

    • Vous tombez à pic ! Dès que j ai écouté ce qu’il a pu exprimer dans la présente vidéo, j’ai eu automatiquement la chanson le "France" en tête. Cela dit, d accord sur un certain nombre de choses mais quand il évoque les Gillets jaunes, là, ça en est trop !!! Il est blasé d accord. Il est aigri comme Delon, d accord mais avoir du mépris pour les GJ, là, la pilule ne passe pas du tout. En même, qu attend-on d un péye du show-biz qui a connu un énorme succès ??? Seuls P. Sébastien et J-M Bigard ont eu les couilles (passez-moi l’expression vulgaire) de les soutenir !!!


  • L’excellence de la bougonnerie made in france....
    Bien sûr, il dit 2-3 conneries, mais pas mal de vérités bien senties ;
    C’est tout ce que nous risquons de perdre, à notre époque : une parole libre, vacharde en apparence, mais plus profonde qu’il n’y paraît.... bref, tout ce que Schiappa déteste.


  • #2270267
    le 03/09/2019 par Moi Bébert je suis une conne
    Michel Sardou : "Je hais cette époque... On n’a plus aucune liberté"

    Yves Calvi et Monique Younès c’est pas des catholiques de souche béarnaises , me semble-t-il ?
    Très belle émission de RTL Rance


  • Pauvre michel sardou, y a plein de choses qui le dérange mais il ne parle pas de l’essentiel par contre.


  • Michel SARDOU le grognard , assez féru d’histoire pour un chanteur, comme tous les gens qui ont vécu les années faciles 70 et 80 souffre de nostalgie......Allez, je l’aime bien parce qu’il était et est un vrai chanteur à voix !! Cela se perd de nos jours dans la variété !!!
    Pour ceux qui ne connaissent pas vous pouvez écouter :
    - Le France (paquebot)
    - Je suis pour (les pédophiles peuvent trembler...)
    - Je dors (chanson très peu connue et magnifique, superbe arrangement classiques sur un orchestre rock))
    - Les villes de grandes solitudes (Qui décrit la solitude d’un pauvre type en ville)

    Un vrai chanteur avec de vrais orchestrations et des vrais musiciens de haut niveau ( et oui , il y avait beaucoup d’oseille à l’époque pour les bons chanteurs)

    Et bien d’autres chansons que j’ai oublié.

    Bien à vous tous !!!

    - 

     

    • Sardou, qui a eu la chance de croiser le chemin d’un certain Jacques Revaux, le plus grand mélodiste et arrangeur de sa génération, auteur de la musique de Comme d’habitude /My Way entre autres...
      Avec Delanoé, ces mecs ont pondu des tubes à la chaine pendant plus de 15 ans et la plupart sont devenus des classiques de la chanson française.
      Pour connaitre les coulisses de la création de toutes ces chansons et en savoir un peu plus sur la personnalité de Sardou et se remémorer toute une époque beaucoup plus insouciante et innocente que la notre, je recommande vivement le bouquin de Revaux sorti il y a 3 ou 4 ans, Jacques Revaux, Ma Vie En Chansons.


    • @guillaume..........il y a aussi cette chanson magnifique : " Le surveillant général "........et les classiques " Les lacs du Connemara " ou " La maladie d’amour " tellement indémodable et que j’écoutais tout petit au début des années 70...bien à toi Guillaume !

      @l’incorruptible........merci d’avoir évoqué les grands noms de cette époque talentueuse de la Variété Française avec les Revaux, Delanoë, Roda Gil et Dabadie ( eux aussi ont du talent ), le livre de Revaux doit être passionnant à lire avec pleins de souvenirs, et çà parle à ceux qui comme moi ont vécu, enfant ou adolescent, sous l’ère joyeuse et insouciante des époux Carpentier...bonne soirée .


  • Et c’est tout Michel ? Ta réflexion ne va plus loin ?
    Celui-ci devrait aller un peu plus souvent sur le site d’ER, il comprendrait alors les raisons profondes de son dégoût.

    À bas l’Etat ! À bas l’Argent !


  • Un Michel Sardou, le chanteur polémique, ne pourrait pas exister à notre époque ou la censure des communautés font régner leur loi de terreur.
    Ils auraient décortiquer chacune de ses chansons pour lui faire un procès.
    Non ce n’était pas mieux avant mais au moins on pouvait parler sans la peur de se manger un procès.

     

    • @protana........." non c’était pas mieux avant "...mais en fait, un peu quand même, puisqu’on pouvait quand même parler...et çà n’est pas rien de pouvoir parler même si l’on se trompe, qu’on exagère ou que l’on va pour certains trop loin...on n’imagine pas le bien que la libération de la parole peut faire sur un individu, sauf quand, comme aujourd’hui, la liberté de parole se réduit comme peau de chagrin...et là, tristement on se rend compte de ce que l’on a perdu .


  • Eh, Michel, réfléchis deux secondes : si les Ricains n’étaient pas là… les vainqueurs de 1945, tous confondus, justement ne seraient pas là à te priver de cette liberté dont tu parles. Si les perdants avaient été les vainqueurs on aurait pu négocier certaines choses avec eux et des pans entiers de liberté seraient encore debout. Avec le camp que tu as choisi, aucune négociation n’est possible, absolument aucune : avec eux c’est sans concession. Ils ont le pouvoir, ils ont un programme, et désormais ils ne s’arrêteront plus jamais car ils vont appliquer leur programme jusqu’au bout. C’est la fin, Michel, merci à toi d’y avoir contribué avec tes chansonnettes à la con.

     

    • Je viens de réécouter sa chanson des Ricains. S’y trouvent les deux vers suivants :

      "A l’amicale du fusillé
      On dit qu’ils sont tombés pour rien"

      Ainsi, en ce qui concerne l’invasion de 1944, de tous les avis contraires au sien, Sardou ne mentionne dans sa chanson que celui des communistes ("l’amicale du fusillé"). Voilà le maximum d’analyse que peut nous fournir un droitard libéraliste : les nazis d’un côté, les communistes d’un autre côté, et comme troisième et dernière possibilité le camp des Ricains qui est, bien sûr selon Michel Sardine, le même camp que celui de la France. L’un des rares points sur lesquels les communistes ont toujours eu raison est leur critique de l’empire américain. Et Sardou n’est même pas capable de le leur accorder. Triste. Pas étonnant donc qu’il crache sur les gilets jaunes. Là où Sardou a l’intelligence de ne pas cracher c’est dans la soupe : c’est qu’il est bien au chaud dans le monde bâti par les vainqueurs de 1945. Et quand on sait qui sont réellement ces vainqueurs on ne peut pas être simultanément dans le camp des "libérateurs" et dans le camp des "libérés". La réalité est que les "libérés" n’ont jamais été libérés et c’est pourquoi maintenant c’est eux qui sont en uniforme. Et leur uniforme n’est rien d’autre que leur gilet jaune.


  • A l’instar de Brigitte Bardot où Alain Delon, Sardou vomit l’époque actuelle car il en est exclu sur le plan anthropologique ! Il est d’un monde où les hommes étaient des hommes et où l’intelligence avait droit de cité. Et puis lorsqu’il compare les chansons actuelles avec celles des années 70, il doit pleurer...

     

  • Ce que ne dit pas Sardou avec ses lunettes de soleil d’intérieur, le gros baby boomer pété d’oseille vivant généralement à Miami, concernant cette restriction de libertés, la désindustrialisation du pays, l’explosion du chômage et la tyrannie de la bien bien-pensance, c’est QUI est aux manettes ?

    Dites le nous Monsieur Sardou... à moins que vos lunettes de motard vous brouille la vue ?


  • C’est con, cela avait bien démarré .... !!! Mais Sardou, à la fin part en quenouille, largement guidé par le journaliste .... Car la vitesse, grâce aux progrès des voitures, n’est qu’un élément mineur dans le nombre des accidents. Comparons le nombre d’accidents sur les autoroutes allemandes .... Par contre pour les Gilets Jaunes, Sardou s’est très bien débrouillé tout seul ....


  • il a raison Michel, cette époque pénible, très pénible n’a rien à voir avec les années 70 ou 80...raison aussi sur ce portable notamment celui dit " intelligent " qui fait tant de mal et rend cette société si triste et si moche, mais il se trompe lourdement sur les GJ qui combattent aussi pour lui et pour que cette société de merde retrouve quelque peu un visage à peu près humain !...les GJ sont un des seuls ferments qui nous rattachent à ce que nous aimions jadis en terme de justice sociale, de non flicage de la vie quotidienne et de la pensée des gens et de toutes les guerres siono-mondialistes actuelles qui alors n’étaient qu’en germes ( hélas, les germes, c’est déjà trop ) laissant ainsi une vie relativement acceptable, parfois même agréable à la plupart des Français .


  • Sardou n’a pas pu s’empêcher de lancer sa petite crotte de nez sur les gilets jaunes, en fin de vidéo.
    Dommage pour toi Michel, tu avais plutôt bien commencé le jeu des questions/réponses avec Calvi, faut dire que ce dernier est très malin et qu’il a réussi à te faire dire ce qu’il voulait que tu dises finalement..


  • Michel Sardou constate !
    Constater, c’est déjà bien ; expliquer, c’est encore mieux !
    Peut-être une chanson sur les dégâts du sionisme, les oligarches cosmopolites et leurs desseins ?

    Peut-être aussi revoir les paroles des Ricains ! "si les Ricains n’étaient pas venus, on seraient tous en France" ...


  • Sardou est un ronchon alcoolique sans aucun talent, dire n’importe quoi est à la portée de n’importe qui, mais la c’est Sardou, Ce deux poids deux mesures des medias devient éreintant. En gros ce qui derange Sardou c’est de ne plus pouvoir picoler 1l de whisky avant de prendre sa voiture ? il y a des limites à la debilité ; les restrictions se tendent, mais il n’a jamais été question d’être autorisé à faire n’importe quoi au volant, meme dans les années 70.
    Dans le registre des declarations fumeuses Je me rappelle l’avoir entendu dire que, je cite " la musique de chapelle ça m’emmerde " ( cf : Coltrane, Monk, etc.). Son narcissisme n’a d’égal que sa médiocrité, comme beaucoup dans ce milieu d’ailleurs. Pourquoi le relayer ? C’est la question.

     

  • Un plouc farci de thunes qui croit détenir la vérité. Bof.


  • Il a pas dit "on peut plus rien dire" je crois, sur la liberté d’expression il doit se retenir... Ça serait bien qu’il ose un peu plus l’urgence l’exige


  • Ca ne l’empeche pas de faire sa promo auprés de ceux qui font cette époque qu’il "déteste". Rigolo va...


  • Visiblement sa conception de la liberté se réduit à sa petite personne et à son automobile.
    Le droit de manifester des citoyens modestes n’est pas son problème.
    On pourrait croire qu’il a les emportements de son âge, mais il reste ce qu’il a toujours été, un bourgeois de droite égoïste.
    Allez à l’hospice papy Michou.


  • Si les ricains (sous tutelle eux aussi) n’étaient pas là, on serait mieux. Je trouve qu’en vieillissant, il prend le côté « maternel » de la famille. Les anciens d’ici me comprendront. Ce has-been n’est pas Delon ou Depardieu. Mais bon, j’ai fredonné comme tout le monde... Ne m’appelez plus jamais France, c’est pas seulement maritime aujourd’hui.


  • Pas simple la retraite de Michel Sardou en ayant chanté à 20 ans "les ricains" :

    « ... Vous seriez tous en Germanie
    À parler de je ne sais quoi
    À saluer je ne sais qui ... » ;

    50 ans après, nous sommes certes pas en Germanie, mais désormais on ne sait plus de quoi on parle avec qui.


  • Je sais pas si sardou pourrait encore chanter : "je veux l’épouser pour un soir", sans se faire traiter de pédophile...


  • surtout sa gueule liftée qui devrait l’irriter


  • ça va Sardou, il y est quand même aller de son petit commentaire bienpensant sur la fin de la vidéo entre sa courte diatribe sur les gilets jaunes et son soutien au parti animaliste, rien par contre sur notre politique ultra-libérale ni la trahison de nos élites, ça évite un contrôle fiscal


  • Il n’est pas mort, celui-là ???


  • c’est vrai que lorsque on se donne un peu de peine
    à bien regarder la vérité et de voire la vérité en face ...
    la France d’aujourd’hui ne s’appelle plus France


  • J’aimais bien son délire beauffard dans les villes de grande solitude. Du 1984 sauce cassoulet. C’était grand. Malheureusement là je ne comprends pas ce qu’il veut dire. Il a trop de fric, comme Lavilliers, font partie du folklore du caviar mondial (les deux sont anti-gj : sans raison apparente).


  • Il faut essayer de comprendre un peu ce que dit Sardou entre les lignes. Déjà, être un des rares artistes de droite au top dans le milieu du show-bizz, respect.
    Pour répondre à un autre commentaire à propos des morts sur les routes, il y a eu beaucoup l’alcool et la vitesse, beaucoup de tarés, mais au final c’est tout le monde qui a pris. Et si on ne meurt pas dans un accident de voiture, on meurt d’un cancer, d’un AVC, ou comme une merde, grabataire dans un hospice à 90 ans sans avoir vécu, à tel point que cette vision donne des envies d’euthanasie à certains. Sous cet angle, je les comprends !
    Sur les Gilets Jaunes, je l’interprête sur le fait que la France s’enfonce dans la merde et critique ce qu’elle accepte depuis 40 en courbant l’échine. Je pense que Sardou critique aussi la division de la société en factions ennemies.
    On voit bien qu’il ne va pas au bout sa pensée. Difficile de lui donner tort... Je préfère largement un bougon comme lui aux faux gentils comme Debouzze ou Fogiel. Il n’y a pas photo !


  • Faux révolté ! Ami de Sarko qui a volé 25% de l’or de la France !

     

  • ah dommage jetais deaccord avec tout jusqu aux gilets jaunes...mimi, les gilets jaunes ca existe parce quon en a marre de lepoque aussi...la difference cest que toi t’as du pognon c’est tout


  • La chanson de Sardou, la préférée de Yann Moix : https://www.youtube.com/watch?v=v9a...
    "Maman m’a demandé pourquoi j’étais si pâle..."
    Une jolie chanson !
    Bon c’est un enfant gâté devenu vieux. Ah les belles années, l’abondance, l’humour, les voitures à deux cents à l’heure, l’assez libre expression, le crédit, les gentilles speakerines de la TV, le Concorde, une France homogène et sûre d’elle !
    Oublié tout ça. Les jeunes générations n’ont pas idée de ce qui fut. Ils rament, en gilet jaune ou non.

     

  • Tout ça pour finir par dire qu’il est au parti animaliste ! Plus dur sera la chute.


  • "Je hais cette époque et ce siècle, tout m’irrite !" Au final, il n’y a pas grand chose à ajouter. Ce type est nostalgique d’une époque où il vivait dans l’opulence. Star des années 70-80 ! Il en a bien profiter et aujourd’hui, il est logiquement aigri et nous la joue père moralisateur sans arguments consistants. On en fait mention comme si c’était une référence. J’ai quasiment le sentiment qu’on en parle pour faire le buzz et vendre son nouveau spectacle. Il faut croire que c’est la nouvelle méthode pour faire la promotion. A défaut, ça fonctionne à "pile ou face"... Moi aussi tout m’irrite dans cette époque mais en réalité c’est pas vraiment nouveau. Pas besoin de l’intervention de Michel Sardou le "réactionnaire post soixante-huitard" :-)

     

    • pour des merdeux de gauchiasses : Sardou le ringard réac d’extrème droite

      pour des racaille des cités : Sardou le raciste has-been qui vote JMLP

      c’est vrai que des rappeurs de merde comme :
      Kaaris,
      Booba,
      La Fouine,
      Joey Starr,
      Médine...
      etc...
      et qui font du Nique la France
      et la France je l’enc...

      c’est vrai que la relève est assurée
      les Brel, Brassens, Ferré, Ferrat
      peuvent dormir tranquilles et se reposer en paix !


    • Sardou n’a pas plus de talent que Kaaris ou autre débile de rappeur actuel, sinon indéniable capacité technique vocale pour chanter des âneries en tout genre sur une musique kitsch pompeuse dont ne voudrait pas les trois quarts des chanteurs de casino. Les années 70 c’était aussi de la variété indigente, en France, et une belle pelletée d’artistes médiocres. Heureusement il y avait des artistes comme Higelin, Christophe, Polnareff ou Gainsbourg pour contrebalancer les blaireaux comme Sardou, qui en dehors des mares du "Connemara" (à chanter bourré uniquement) n’a jamais produit que de la merde.



  • « On n’a plus aucune liberté. »



    Pourtant les Ricains sont bel et bien là...
    C’est cela les anciens : toujours de légères manies.


  • Bonjour

    Je mes souviens seulement du moment où il chantait une chanson critique sur le BAC G et s’était trouvé face à Jack LANG dans une émission d’Anne Sinclair.
    Il s’était simplement défendu en disant que ses chansons n’étaient que des chansons et ne reflétaient pas ses opinions...

    Léo Ferré, Lavilliers, Le Forestier...tous ne sont que des baladins qui essaient de gagner leur croûte le mieux possible et sans grande conviction.

    Reste que j’étais ado dans les années 70, que j’ai des des enfants ados actuellement et que pour moi et beaucoup de jeunes de ma génération, cela a été bien plus facile §


  • Le parti animaliste est pour ceux qui ont déjà abandonnés et veulent se donner bonne conscience, et je dis ça alors que j’aurais probablement voté pour si ils n’avaient pas jugé bon de mettre des chiens et des chats sur leurs affiches, soit les seuls animaux qui ne risquent rien. je ne sais pas qui ça vise mais clairement pas des gens qui s’intéressent au bien être des animaux.


  • #2271260

    Sardou a parfaitement raison. ;)
    PS : Franchement Calvi mérite des tartes... Il est insupportable avec ses petites réflexions à 2 balles.

     

  • La Suisse il l’aime.
    Sardou est juste devenu un rentier baby-boomer.


Commentaires suivants