Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

La beauté artificielle est-elle une laideur ?

La chose qui nous a choqués avant même les propos très charlie (c’est désormais un adjectif, synonyme de scatologique, donc ni majuscule ni italiques, mais c’est un invariant, donc ni pluriel ni féminin) de Mila, c’est son visage. Tout le monde a remarqué que quelque chose clochait : nez trop fin, yeux immenses, couleur surnaturelle, bouche pulpeuse, joue mouchetée, en fait on avait affaire à un personnage idéal virtuel. Une construction numérique fondée sur les désirs des hommes ou des femmes, peu importe. Quand après ce choc visuel, produit par une créature hybride du XXIe siècle, on a vu la vraie Mila chez Yann Barthès, là on a eu un second choc : c’était une fille sans grand relief, normalement potelée, toute la magie de la vidéo avait disparu. Même son langage était devenu convenable, et convenu.

 

 

Après Mila sans filtre, Mila avec filtres :

 

Soutenue par la barthèssosphère pour des raisons communautaires bien comprises, Mila a prouvé que le gauchisme libertaire homosexualiste avait un lien plus que solide avec le national-sionisme, et ça c’est politiquement intéressant. Dit de manière plus triviale : les homos des deux (ou trois) sexes n’aiment pas les racailles (sauf au pieu pour certains masos) ni les islamistes. Il y a donc convergence objective entre Zemmour et Barthès, mais ce n’est pas le sujet.

Le sujet du jour c’est la beauté virtuelle, la beauté artificielle et la beauté réelle, sinon la laideur. Personne ne voulant se détruire le visage pour passer – ça concerne surtout les femmes – de belle à moche. Cela existe, des jeunes filles se mutilent (on ne parle pas des 70 000 jeunes filles excisées en France) ou se scarifient pour des raisons de déséquilibre psychologique, pensons par exemple à l’anorexie qui déféminise le corps. Plus de seins, plus de fesses, une disparition dans l’asexuel et le néant. De plus en plus de jeunes filles (avec quel pognon ?), on le sait, se font modifier le visage en fonction des critères de beauté dominants, on l’a vu avec Nabilla, qui crèche quasiment chez son chirurgien, une Nabilla qui ne sort pas un nouveau CD ou un nouveau film chaque année mais un nouveau visage.

Je suis une artiste et je suis le support de ma propre beauté évolutive, toujours avec un coup (de bistouri) d’avance :

 

 

C’est une production esthétique en accord avec les critères du moment, mais des critères qui sont lancés, comme des modes, par les stars. Nabilla a donc une fonction sociale bien définie, elle détermine des critères de beauté, des centaines de milliers de jeunes filles la suivent, sur Insta, et dans le tas, des milliers se font retoucher.

 

 

Ce que ces dernières oublient, c’est que Nabilla, comme Mila, se font surtout retoucher sur Photoshop, donc sur écran, et quand on les voit en vrai, on tombe souvent (des nues) sur des filles non pas quelconques, mais juste normales. Plutôt mignonnes, sans plus.

Ce sont des adeptes de la beauté virtuelle, mais elles ont recours aussi à la chirurgie, on l’a vu avec le nez surnaturel de Nabilla, on appelle ça un nez Michael (Jackson), c’est-à-dire pas de nez, le jeune chanteur noir américain voulant effacer toute trace de négritude pour toucher le public blanc, considéré comme plus solvable. C’est le Marché qui défigure !

 

 

En face de cette production de beauté virtuelle (écran) ou artificielle (chir), il y a les femmes naturelles, qui ne touchent pas au visage que Dieu leur a donné. Certaines sont suffisamment belles pour ne pas avoir besoin des artifices de Nabilla ou Mila, d’autres sont jolies, d’autres encore moins jolies, et il y a des femmes dites moches.

 

La Belle et la Bête

Mais moche n’est pas une fonction sociale (alors que belle peut l’être), même si la beauté ou la laideur sont pour les femmes plus importantes que les hommes. Cocteau disait que la beauté faisait gagner trois semaines (en temps de séduction), lui qui avait mis le jeune dieu grec Jean Marais dans son lit.

 

 

Or, Cocteau était laid (par rapport à Jean Marais), et son talent artistique lui permettait d’accéder à la beauté... des autres. On remarque que la beauté physique, dans un monde de plus en plus laid moralement, est devenue une valeur très recherchée, et en même temps qui se démocratise grâce à la science, qui corrige la supposée laideur.

La beauté instaure une hiérarchie entre les femmes basée sur une valeur accordée par un consensus implicite. La mode, qui est produite par le croisement entre une industrie (cosmético-textile) et l’évolution physique des femmes, impose une beauté... provisoire.

La beauté est d’ailleurs une valeur à la fois très relative et très évolutive dans l’histoire :

 

L’Iran n’échappe pas à la règle, comme quoi ce que femme veut...

 

Les femmes sont suffisamment malignes pour correspondre au goût de l’époque ou du jour, notamment grâce à la mode et au maquillage. Mais il y a aussi la réalité physique : les femmes changent, la nouvelle génération, plus élancée grâce à une alimentation plus riche et plus équilibrée, n’a plus rien à voir avec la génération de nos arrières-grands-mères qui étaient le plus souvent courtaudes et trapues, proches de la terre...

Aujourd’hui les jeunes filles visent le ciel et tout est bon pour y accéder. C’est une transcendance très matérialiste, finalement.

 

Valeur sexuelle et valeur professionnelle : le cul ou le diplôme ?

Cependant, depuis le féminisme (années 70), la valeur sociale commence à concurrencer la valeur physique. Les femmes préfèrent de plus en plus la réussite professionnelle (« indépendante ») à la réussite physique (« pétasse »), ce qui n’est pas un mal. Le top, c’est la belle qui a réussi, mais en général, ça ne va pas trop ensemble, les critères physiques écrasant ou interférant avec les critères intellectuels. Et la pétasse se fait en général jeter au bout de 10 ans, remplacée par une pétasse aussi conne mais plus jeune.

 

 

Curieusement, mais tout aussi logiquement, c’est dans la génération des post 35 ans que se retrouve la catégorie de femmes qui misent plus sur la réussite professionnelle que sexuelle ou physique. Ce n’est pas une question d’âge ni de capacité, c’est simplement que la nouvelle génération arrive sur un marché du travail – ou du chômage – de plus en plus dur : l’option sexuelle avec la chirurgie, l’hypersexualisation, le développement des applis de rencontres et la pornocratisation encouragée donnant une chance aux plus audacieuses (ou folles) qui n’ont pas les chances culturelles des bien-nées ou bien éduquées.

La concurrence interféminine puis inter hommes/femmes s’est déplacée du sexuel au professionnel, et toutes n’ont pas les mêmes atouts. Les jeunes qui disposent de peu d’atouts professionnels parient sur la mise en valeur de leur aspect physique (Mila, Nabilla), l’agrandissement des seins et de la bouche, un travail anti-rides et des fesses de négresse, les autres peuvent s’en passer.

La pétassisation est un marqueur de paupérisation sociale.

 

Connaissance ou connassance

Le diplôme (par diplôme on entend le fait de miser sur les connaissances plutôt que sur la connassance) vaut largement une belle paire de nichons, surtout s’ils sont factices. Il n’y a pas de diplôme factice. La connaissance est un moyen plus sûr d’acquérir une place gratifiante dans la société qu’un beau cul, qui oblige à passer par un homme.
La connaissance, elle, ne se déprécie pas, elle se bonifie avec le temps... Que celles qui ont des oreilles (et des faux nichons) entendent !

Femmes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2382813
    le 07/02/2020 par la justice à nous
    Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

    sacrée affaire Milla : récupérer à une vitesse par les agents du lobby israélien qui viennent sur les plateaux télé , parler de liberté d’expression tant qu’elle crache sur les cathos et les musulmans et par contre Dieudo ou d’autres , non , c’est pas pareil !
    je pense à toujours à mon Thierry Ardisson adoré qui expliquait à Dieudo. que là c’est pas pareil , sacré serpillère !!! Thierry , t’as pas 16 ans comme Milla et un sacré parcours de rebelle , tu aurais du te méfier et pas te coucher à ce point …..

     

    • #2382842

      Qu’on mette un doigt dans le cul du coran, du talmud, de la bible ou de la torah, c’est évident que l’on peut et que l’on doit (long doigt ;-D) ! Il s’agit simplement de blasphème et c’est très sain (saint re- ;-D).

      Ce qui est par contre punissable, c’est ce que cette Milla a commis : dire que les meufs rebeus sont moches.
      Ca, c’est de la discrimination et du racisme pur. Il est étonnant que personne ne relève ce fait.


    • Les sionistes exigent que vous soyez "Mila" comme ils ont exigé que vous soyez "charlie" : il s’agit de rappeler aux fanatiques musulmans que tout Français est un blasphémateur, l’effet "charlie" étant en train de s’effacer . Blasphémateur c’est à dire CIBLE pour un assassin fanatisé . Ils se servent des propos dégueulasses de cette petite connasse pour faire assassiner des Français par des musulmans, violer des Françaises, massacrer des grands mères . D’ailleurs cet après midi une sénatrice invitée par la chaîne du Sénat a affirmé péremptoirement que le blaphème c’était très bien .


    • #2384207

      @ Marc Himbuth,

      Une simple cacophobie... si tant est que cela la choque, à minima. Simple commentaire esthétique s’il elle ne s’en tamponne pas plus que ça.
      N’ayant personnellement aucune appétence pour l’Africaine subsaharienne des origines, l’on ne saurait me traiter de raciste parce que les caucasiennes, le visage et les atours féminins abondamment refrappées au bistouri, me répulsent plus encore que les premières m’indiffèrent : jusqu’à effrayer mon imaginaire...


  • Un bel article joliment écrit, surtout que simple à lire, et donc en total communion avec son sujet sur la beauté intérieure et extérieure.
    En effet il est clair qu’il est préférable pour une femme un minimum élégante, sensuelle et belle d’être respectée et donc aimée d’abord pour sa réussite culturelle et professionnelle plutôt que pour son physique, car cela lui permet plus facilement d’être dans une relation durable avec un homme honorable, elle sera moins névrosée dans sa vieillesse, et son charme sera toujours désirable.

     

  • Je ne vois pas pourquoi tout le monde s’éternise devant tant d’intelligence de beauté et de savoir .
    Cette télé est devenu un repaire de cons qui n’ont rien à dire, parce que leur cerveau est vide, aussi vide que ces deux pauvres filles insignifiantes et bêtes .
    Lorsqu’on voit ce tableau, plus j’aime mon chien .

     

    • « Je ne vois pas pourquoi tout le monde s’éternise devant tant d’intelligence de beauté et de savoir. »

      Signes de malédiction ? De zombification ? De volonté de se moquer ? Je crois qu’il y a un peu de tout cela. Mais la moquerie avec du mépris est nécessaire devant tout cet orgueil de « beauté », de « savoir encyclopédique ».


  • #2382861
    le 07/02/2020 par la justice à nous
    Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

    " Le lobby juif est capable de monter des opérations qui sont indignes " : propos bénins de Raymond Barre en 2007 .


  • Il faut quand même bien différencier sex appeal et beauté. Un femme peut être belle sans forcément qu’on est envie de faire l’amour avec elle immédiatement, et inversement on peut avoir une envie de baiser tout de suite une femme, sans pour autant qu’elle soit belle. Mais les 2 peuvent se cumuler. Après, dans la pratique les femmes très belles sont souvent connes ou inintéressantes


  • Et que dire de l’intelligence de ceux qui l’ont menacée et lynchée, et aussi, de ceux qui n’ont pas participé mais qui trouvent cela normal ?
    La connaissance, c’est beau et noble, quand elle ne se détache pas du réel : les français, maquillés ou non, voient leur espérance de vie se réduire chaque jour un peu plus sur leur territoire... La faute à qui ? Aux manipulateurs me direz-vous. Oui, évidemment ! Mais pas que, la faute aussi à tous ceux qui commettent des crimes envers notre peuple, le pillent, le menaçent, l’insultent, le méprisent et l’agressent au quotidien, quand ils ne le tuent pas. Ceux-ci partagent avec les manipulateurs le souhait de nous humilier en nous imposant leurs lois, voire, le souhait de nous voir disparaitre pour les plus allumés, soit, un racisme des plus virulents et une haine des plus brûlante. C’est en cela qu’ils peuvent faire leur jeu. C’est en cela que convergent leur lutte. Et tout comme photoshop peut retoucher un visage, les médias, eux, dans cette affaire, occulte le génocide de notre peuple par de vains débats sur les soit disant droits et libertés de chacun.

     

  • « c’est-à-dire pas de nez »

    Le nez qui s’efface au milieu du visage est symptomatique d’une volonté de s’oublier soi-même en se soumettant corps et âme à l’injonction capitaliste de la perfection chirurgicale, Ben Bistouri est très content de son ouvrage.

    Le modèle de la beauté grecque idéalisée d’autrefois (nez droit et bien affirmé), oublié, a été substitué par l’esthétique plastique des mannequins factices des vitrines des boutiquiers (nez réduit à une tige laissant à peine une ombre sur un masque ciré).

    Inconsciemment ces starlettes ont pris en fait la place de ces mannequins dans ces nouvelles vitrines virtuelles que sont les réseaux sociaux.

    Délire égocentrique, individualiste, contre-nature, et très malsain car malgré la gloire ("regarde comme je suis belle le viewer pervers qui se fout de ma gueule refaite"), celles-ci expriment un malaise profond !

    À quoi servent-elles, à part polluer l’imaginaire des gamines qui voudront les suivre dans leur délire sans issue, et surtout, que deviendront-elles quand leur qualité physique diminuera mais que ces mêmes gamines les dépasseront en beauté (si elles persistent dans leur trip) ?

     

    • Les filles qui rêvent de chirurgie esthétique devraient regarder la gueule des Bogdanov après X opérations : une horreur , comment la télé ose-t-elle exhiber de pareils monstres de foire ? Ou regarder sur Internet les désastres causés par les bistouris "américains" . Dans 30 ans Nabilla aura une gueule cauchemardesque .


    • @ nonyme : Merci, c’est pour ce genre de commentaire intéressant que je suis ici. Votre intervention m’a appris quelque chose sur leur envie d’effacer leur nez. J’ai déjà croisé pas mal de femmes botoxées et/ou avec le nez refait, la bouche aussi... Et bien, je n’arrive toujours pas à comprendre en quoi elles se trouvent plus belles. Au contraire, on dirait des monstres. Des Elephant women avec le nez à l’envers, et elles ont payé pour ça.


  • #2382878
    le 07/02/2020 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

    "La pétassisation est un marqueur de paupérisation sociale."

    voilà, le problème c’est qu’on voit direct d’où tu viens :
    le faux sac louis vuitton, la griffe gucci, les sourcils faits au marqueur,
    ton cul présenté comme une marchandise

    et pareil pour les minets transformés en panneau publicitaire de marques
    de ce qu’ils imaginent être des signes extérieurs de richesse

    aucune culture, aucune intelligence, le caniveau
    pis ça coûte cher, en plus leurs merdes de pauvres
    y’a un conformisme, chez la plupart des gens, c’est dingue

    t’as vu Jacob Rothschild ? il n’est pas sapé bling-bling
    sobre, il n’affiche pas la grosse Rolex

     

    • Entre la petasserie, le bling bling, l’artifice et la négligence physique et vestimentaire, il y a un juste milieu que tout le monde sait reconnaître et apprécier.
      Homme ou femme, c’est toujours agréable pour soi et le regard, donc l’opinion qu’on se fait de quelqu’un, des autres ou sur les autres, de voir quelqu’un propre sur lui, bien coiffé(e), habillé(e) élégamment sans être tape à l’œil.
      Dans ce foutoir individualiste où chacun "se réalise en soi" comme dirait un mage bien connu, l’individualisation des physiques (maquillage, coupe etc...) et de la sape ont au moins le mérite de permettre, avec plus ou moins de précision, de cerner un peu le genre de personnes qu’on a en face.


  • Mila a de la ressource, est plutôt gâtée par la Nature, mais elle parle bêtement, comme une gauchie ; et sa coiffure est amocheuse. Elle revendique son "droit à blasphémer" c’est pour qu’elle le dise qu’on l’a invitée. Mais c’est très dangereux pour elle.
    Un, le blasphème est punissable pour les musulmans (c’est Mila qui risque, pas Barthès).
    Deux, ce droit prétendu autorise les salopards à salir et tenter de ridiculiser toute foi et tout élan, tout ce à quoi tiennent les gens qui croient au ciel.
    Mila se fait utiliser, elle va à la guere pour d’autres. Réfléchis, Mila. Le "blasphème", c’est aussi contre les tiens. Et ne pas savoir aligner trois mots n’aide pas le charme à venir.

     

  • #2382904

    La Nabilla commence à ressembler aux jumeaux Bogdanoff...

     

  • Cocteau était laid ? Va falloir rebrousser son sujet...


  • #2382931
    le 07/02/2020 par Je suis la Mère Poulard
    Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

    Qu’est-ce que c’est cette mode de vouloir ressembler à M.Jackson, c’est ça la beauté en 2020 ? !!
    Mila est plus jolie en vraie. Son attitude timoré, tout le monde n’est à l’aise pour s’exprimer en public dans les médias(oups pardon) les tribunaux.
    La beauté féminine c’est C.Cardinale, S.Loren, les blondes d’Alfred Hitchcock.
    Ces pauvrettes ont perdu le sens du beau du laid, du bien du mal, du vrai du faux.

     

    • #2383001
      le 07/02/2020 par Inter-Flou c’est l’Internet des bobos
      Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

      Moi aussi je voulais être beau ,et je me suis crée un compte Instagram , qui l’a de suite clôturé, me disant ,que l’application Instagram ne pouvait rien pour moi, loin d’abandonner, je suis allé voir un chirurgien esthétique, pensant pouvoir devenir ce mélange de Bratt Pit et de David Bowie avec un soupçon de Sébastien Chabal et saupoudré de Emmanuel Macron....
      Mais ce dernier m’a répondu ,désolé pour vous, mais le mieux que l’on puisse faire, c’est du Pierre Ménès, avec un zeste de Vincent Moscato et le charme d’un Jean Pierre Rives après un match contre l’Angleterre
      Même le virtuel a ses limites
      Et intellectuellement, le virtuel c’est pas génial, même avec un photoshop neurone et QI


    • #2383043

      Rappelons aussi que les femmes ne possèdent pas ces sens-là !


  • Jean Marais a raconté un jour qu’il avait couché avec Cocteau uniquement pour réussir .

     

    • #2383232

      oui mais ensuite il l’a aimé------malgré des fugues avec des jeunes femmes ou des jeunes hommes,cocteau piquait des crises puis passait l’éponge.De toutes façons ,il était trop défoncé a l’opium pour posséeder une véritable libido.Jean marais était un coureur,les soirées dans sa péniche était ,disons poliment,un évenement.il n’en reste pas moins que cocteau a laissé au cinema et a la litterature de pure chef d’oeuvres.Quand a jean marais,c’était un homme bien et courageux ?Casser la gueule a un journaliste collabo,il faut etre séverement burné.Truffaud dans le dernier métro relate cet épisode.Vous voulez quoi ? la perfection morale ? c’est un challenge dans le milieu de l’art.Marcel carné,ce génie,faisait jouer son petit ami avec jean gabin.c’est la vie.le milieu homo a l’époque était letrré,savant,maintenant vous avez bern,ruquier et bilal hassani. Nous avons perdus au change ?je ne parle meme pas du pro palestinien jean genet qui avec pompres funébres,notre dame des fleurs et querelle de brest a donné ses lettres de noblesse a certain milieu gay courageux.que dire de réné crevel qui s’est opposé a ce con d’andré breton-----soyez plus tolérant.écrire, peindre ,faire du bon cinéma etc demande une immense culture. Et bien cocteau,marais,genet,garcia lorca et d’autres étaient des hommes courageux. signé ;léonard de vinci


  • Paraître ou ne pas être, telle n’est plus la question… Cheikh Ce Pire.

     

    • J’aimerais une option "j’aime" pour les commentaires.
      Les commentaires sur ER sont complémentaires des articles et riches d’infos.
      Et y’en a que je trouve vraiment amusant, comme celui-ci.
      Dites ER, on pourrait pas avoir cette possibilité ? Ca me permettrait de remercier l’auteur.
      Merci pour le travail fantastique de toute l’équipe de ER.
      Sounor


    • L’auteur de cette humble friandise littéraire t’a lu et il apprécie en retour.


  • Vous allez pas me faire croire que Nabila elle est moche

    C’est la première du genre qui me fait marrer.

    ... depuis Ophélie Winter


  • Pour arriver à la cheville de Nabila
    Va falloir réviser vos classiques

    Il y a eu Ophélie Winter,
    Puis il y a eu Nabila

    Nabila Oui
    Ça ç’est de la cochonne


  • #2383252

    J’avais fais un com lors de la publication de la conférence de Mr P de Braque sur les youtubeuses ou je proposais de faire la part des choses entre les écervelées naïves et celles au contraire qui disposent d’une intelligence émotionnelle (ou intelligence de situation) au dessus de la normale et qui leurs permettent de tirer le meilleur d’une situation.
    Plusieurs sociologues qui étudient les télé réalités ou le phénomène de la starification web en parlent. (notaient sous la forme de Manipulateur d’exception)

    j’ai eu la "chance" d’entendre une interview de Nabila a Dubai ou elle a mis son enfant dans l’une des écoles les plus prestigieuse du moyen orient .

    Le discours était sidérant : Français parfait, vocabulaire, construction argumentations etc... on était loin du Allo y a pas de shampoing ou je ne sais quoi !!

    la question était pourquoi Dubai : sa réponse en synthèse : le monde moderne devient fou et installe les pires dérives dans les sociétés modernes que se soit la violence, le travail, la santé, la perte d’identité et la perte de repère. J’ai du faire les pires choses dans ma vie et je continue pour un seul but, avoir les moyens de donner une vraie éducation a mon enfant et je viens à Dubaï dans ce but, ici il sera préservé des dérives, il aura la sécurité et la meilleure éducation possible. il donnera un sens a mes sacrifices et a ma vie !!!!!

    c’est a peut prés le sens exacte de son interview qui dure un bon moment (sans minauderie, rires à la con, et jeux de mots à la con) il faut aussi rappeler que c’est la seule qui a le même homme depuis tous ce temps, et qu’elle ne trempe dans aucun des scandales habituels. Sa marque est rentable, elle génère du fric et parle couramment 3 langues

    je ne la mettrais surement pas dans la catégorie des nunuches malgré ce nez ridicule

    Le Carthaginois

     

    • euh ?
      c’est pas elle qui a poignardé son mec ?
      pas vraiment un sens de maitrise de soi, d’intelligence et de choix d’entourage.
      Il est possible qu’elle surjoue la bimbo, mais j’étais tombé par hasard sur sa TVrealité façon kardachiant. Le genre de "truc" ou tu te dis, c’est pas possible d’être aussi cons, pas un pour relever le niveau. Je ne me rappelle plus le nom, mais c’étais en Australie ou elle et sa smala famille/amis se baladaient. Ce genre de trou noir qui absorbe toute forme de lumière et qui hypnotise tellement c’est surealiste. Si elle simule la connerie, alors elle mérite vraiment un oscar.

      Enfin, tant mieux pour elle si elle se sert du système, mais à mon avis l’interview que tu as vu est plutôt une "simulation" d’intelligence, sûrement suite au plantage de son mec, pour evité de passer pour une folle à interner.


    • Dubai, c’est une ville de mafieux internationaux (blanchiment d’argent) qui compte au moins 50 000 prostituées. J’y ai vécu en 2000 et j’ai visité ses fameuses "boîtes de nuit". J’y ai vu des prostituées de tous les continents. La "passe" se situait entre 500 et 1000 dollars. Effectivement, c’est un excellent choix pour élever de futurs prostituées !


    • #2384203

      juste pour bien préciser mon propos je ne la défend pas et je ne dis pas qu’elle a le QI d’Einstein je dis qu’il y a les nunuches naïves prêtent a tout pour réussir et superbement décris dans la conférence de Mr De Brague et qu’au milieux il y a des narcissiques, manipulatrices de situation (que tu retrouve aussi marié a des millionnaires par exemple) qui sont donc de vraies diablesses et dont je pense que Nabila fait parti (je peux avoir de la compassion pour les premières surement pas pour Nabila).

      @awrassi vous dites avoir passé un an a Dubaï je doute au vu de votre commentaire que vous soyez sorti de votre hôtel et que vous connaissiez réellement cet émirat. mais comme vous commentez régulièrement ici on connait vos raccourcis c’est dommage. je vous informe donc que Dubai est l’un des villes les plus sur du monde avec un note général de 13,21 sur 100. l’indice de sécurité pour une personne fille ou garçon qui marche seul dans Dubai est de 90,61 soit l’aussi l’un des indices les plus élevés au monde

      Concernant vos 50 000 prostitués !!! respirez un grand coup il n’y aurais pas assez d’hôtel il y a moins de 30 000 chambres d’hôtels dans tout l’émirat !!!!

      le nombre constant d’escortes girls est estimé entre 3000 et 5000. Cette activité interdite étant sous étroite surveillance de la sécurité nationale il n’y a aucune criminalité liée a cette pratique contrairement a d’autre pays (drogue, braquage, viol, tabassage etc..)

      Aujourd’hui la seule criminalité forte qui existe dans ce pays est le blanchiment d’argent !!

      Donc en résumé on ne parle peut être pas du même pays !!!
      Entre mettre sont fils à l’école dans le 93 ou a Dubai je vous laisse choisir

      Après si vous vous posez la question moi je vous conseil les écoles catholiques de Tunis qui pour moi sont les meilleures au monde !!!!!

      Le Carthaginois


    • @Le Carthaginois : Nabilla n’est pas une petite beurette de cité. Nabilla Benattia est juive arabe, et son père était fonctionnaire à l’ONU. Elle vient au moins de la classe moyenne. Quand on est brillante, on fait des études, quitte à faire un prêt, on fait pas prostituée ("escort") en Suisse et télé-réalité. Le milieu de la télé-réalité est entièrement aux mains des juifs. Beaucoup de produits foireux dont Nabilla fait la promotion sont vendus par des entreprises frauduleuses du Sentier. "L’agence" de Nabilla, fait le lien et prend une jolie commission. Auriez-vous un lien vers l’interview en question ? Depuis Paris Hilton, dès qu’une fille surjoue la cruche dans les médias, on s’imagine que c’est un génie. Surjouer l’idiote ne suffit pas à être brillant, même quand ça permet de faire de l’argent.
      Suggérer que Dubai serait une ville de choix pour échapper à la décadence occidentale me fait sourire. La plupart des musulmans sérieux ont une image très négatives des Saoudiens et de Dubai. Dubai est un temple du vice, qui pourrait presque faire passer Las Vegas pour une ville de vertu. Cette ville a été construite sur le sang et la sueur d’esclaves, sans le moindre respect des droits de l’homme. La charia couplée au capitalisme, on fait pas plus malsain comme mélange.

      La raison pour laquelle Nabilla va à Dubai, c’est pour payer moins d’impôts, et pour jouir d’un train de vie de haut luxe qui couterait beaucoup plus cher à Paris ou à Londres. Enfin, la "réussite" de Nabilla est du à un gros coup de chance qui s’appelle Instagram. Sans Instagram, ce serait une Loana bis. C’est fou comme on veut croire à la méritocratie, et comme on oublie que certaines personnes ont un coup de chance monumental à la base de leur carrière. Le fameux "être au bon endroit au bon moment". C’est déjà triste et déprimant de voir les idoles des jeunes d’daujourd’hui, on va pas en plus s’extasier devant leur pseudo-sens des affaires et leur génie. Les génies, ça fait de la musique, des films brillants, ça écrit des livres, ça fait vibrer les foules, ça éclaire le monde comme AS... ça vend pas de la camelote chinoise sur Internet.


  • @Le Carthaginois " j’ai eu la chance d’entendre une interview de Nabila a Dubaï ou elle a mis son enfant dans l’une des écoles les plus prestigieuse du moyen orient . " bonjour, pouvez vous me dire ou trouver cet interview ?


  • #2383372

    Fini les "bouches en coeur"... avec ces "bouches de mérous" ! dixit Patrick Sébastien ;
    Avec tout cet attirail de piercings, en haut, sur les cotés, en bas[1]... ça doit sonner grave aux portiques de sécurité !

    Comme quoi, la machine sait discerner mieux que l’homo-érectus la vraie connassance ! : finalement, l’I.A n’est pas si bête, elle pense : " on ne naît pas belle on le devient "...

    Quant à l’anneau nasal, qui pour dire aux donzelles qui l’arborent que cela faisait partie de l’attirail des esclaves prostitué(e)s sexuelles, à Babylone ? 4000 ans plus tard... la chaîne "visible" du Maître a disparu, mais l’anneau, lui, est resté...

    Seule la connaissance est à même de faire prendre conscience, à qui veut s’en donner la peine, que la chaîne est celle de la matrice post-moderne, le N.O.M. du fétichisme marchand, dont les peuples ont encore et toujours à s’affranchir[2]...

    Hélas, pour certaines, la laideur de l’enchaînement psycho-narcisso-modal sociétaliste, aggravé par la vénalité virale, semble être un horizon matérialiste difficilement dépassable...

    [1] les "sado-masos" ne sont pas si incohérents qu’on pourraient le croire... :-)
    [2] les micro-ondes sont les chaines les plus efficientes jamais inventées : smartphone, "gangstalking", H.A.A.R.P., climat, etc...


  • #2383391

    Elles nous volent notre travail !!!
    ^^


  • Mon père disait : "c’est l’homme qui fait la femme". J’ai longtemps cru qu’il était misogyne ou homosexuel (!)... jusqu’à ce que je découvre la Vérité : la femme doit sa place dans la société à l’homme. Car dans la nature, elle n’est pas grand-chose. La femme doit comprendre ce qu’elle est - le complément sociétal de l’homme - et ne doit surtout pas changer l’ordre de la Nature. Sinon, gare à elle : nous pourrions, demain, supprimer ou bannir celles qui refusent de se soumettre à la force physique. Comme chez les animaux, nos cousins !

     

    • #2383930
      le 08/02/2020 par chez nous soyez reine
      Mila et Nabilla ou la connassance contre la connaissance

      Ici en France, nous avons la Vierge Marie dans le souvenir et Jeanne d’Arc dans notre histoire.
      L’Algérie, c’est à des années lumière.
      Dieu, France et Marguerite, juraient nos ancêtres à nous.
      L’homme fait la femme ? La femme fait l’homme, personne ne se fait tout seul.


    • "c’est l’homme qui fait la femme".

      Trop féministe de nos jours pour qu’elles comprennent cela. Chez les Grecs de l’Antiquité, le gars trentenaire prenait une jeune - 14, 15, 16... - et l’éduquait... Pour la façonner, la modeler. Ses qualités, elles sont de l’homme !


    • @awrassi et adbel Vous raconter n’importe quoi ! Ce que vous dites n’a aucun sens, c’est les hommes qui éduquent les femmes ? Moi perso c’est ma mère et mon père qui se sont occupés de mon éducation. Vous êtes d’un ridicule tous les deux, grandes bouches bien au chaud derrière un écran mais dans la vie réel y’ à plus personne.


    • Jack, en tout cas on ressens bien le coté éducatif de votre mère sur votre commentaire qui est très féminin. :)


  • Avez vous vu envoyé spécial cette semaine sur la chirurgie esthétique chez les influenceuses et les gamines de 20 ans. Hallucinant de connerie. Ces gens sont tarés, sur une autre planète. Il y a 15 ans on les aurait foutu en HP aujourd’hui on en fait la promo. Je vous jure j’étais sur le cul quand j’ai vu le niveau de bêtise abyssale dans laquelle se trouve ces pauvres filles. « Faire de la chirurgie esthétique aujourd’hui c’est comme acheter une baguette chez le boulangiste » .... putain j’ai saigné !! non sérieux je vais vraiment mais alors vraiment protéger mes enfants de ces tarés, je pourrai même être violent et mordre si jamais on les manipule pour devenir des gros cons 2.0 !!! protégez vos gosses les amis !! Quand à ces connasses d’Instagram qui ne produisent rien, ne font rien a part se faire déboîter ou payée pour faire la pute dans un hôtel 5 étoiles en bouffant des croissants sur un terrasse vue mer, il faut que l’on s’en charge intelligemment sur les réseaux. Faut les pourrir avec subtilité et leur mettre le nez dans leur merde !


  • Est-ce que Nabila parle du lolo-cost ?


  • #2383911

    « Pourquoi s’applaudir d’être belle ?
    Quelle erreur fait compter la beauté pour un bien ?
    A l’examiner, il n’est rien
    Qui fasse tant de chagrin qu’elle.
    Je sais que, sur les coeurs, ses droits sont absolus ;
    Que tant qu’on est belle, on fait naître
    Des désirs, des transports et des soins assidus !
    Mais on a peu de temps à l’être,
    Et longtemps à ne l’être plus. »

    Madame Deshoulières

     

  • Très mauvaise comparaison car Mila n’a rien fait de mal alors que Nabilla a planté son compagnon comme... Comme un déséquilibré ! Décidément c’est pas de chance...


  • #2384045

    Faudra voir comment ces pouffiasses vieillissent. Enfin, on en a déjà un aperçu chez l’ami Jackson.


  • #2384220

    Attention je viens de vérifier Nabila n’a pas fait de chirurgie esthétique c’est un buzz fait avec du maquillage de sa propre marque . Cela confirme bien mon com précédent sur "l’intelligence de situation" ou émotionnelle de cette diablesse

    Le Carthaginois

     

    • Alors vous n’avez pas vu les photos de quand elle était jeune... elle s’est fait refaire le nez, et peut-être le menton..On ne parle pas de sa bouche, parce que les injections ne sont pas définitive...


  • Michael Jackson était un génie tourmenté et un humain exceptionnel. Sa contribution humanitaire est bien supérieure à ce que les gens imaginent. La comparaison avec ces filles n’est pas possible. Par ailleurs, peu de gens connaissent la vérité sur son apparence. Il a fait refaire son nez deux fois. En plus de sa maladie de pigmentation, le vitiligo, il avait une autre maladie auto-immune qu’on appelle Lupus. Le lupus empêche la bonne cicatrisation des tissus ... d’ou les opérations de retouche sur son nez visaient à corriger la mauvaise cicatrisation de son nez. Je pense qu’il n’est pas stupide de dire qu’il avait un problème avec son apparence, fruit des moqueries de son père et surement d’un complexe d’infériorité raciale qui était courant dans l’Amérique dans laquelle il a grandit. En revanche, son apparence sur la fin de sa carrière était plus la conséquence de maladies et d’une mauvaise santé due à ce qu’il a traversé médiatiquement.


  • Les hommes adorent dénigrer le physique des femmes, et si possible les humilier en leur rappelant qu’elles ont une date de péremption..
    C’est le moment de leur dire que les femmes sont majoritairement plus belles que les hommes, qui sont la plupart du temps fades et mal foutus...
    Dans ma famille, c’était l’exception : les hommes idéalement beaux, et les femmes mignonnes...donc, je n’aurais jamais pu supporter un mec moche, ou quelconque, et c’est ainsi que j’ai décroché le plus beau mec de ma fac, et pas idiot en plus.. C’était il y a 40 ans. Il est encore pas mal, même si âge égal je parais 10 ans de moins, et sans aucun artifice . Mais bon il reste l’homme le plus acceptable de notre génération. Donc les filles, je vous conseille les Hongrois, ils vieillissent très bien.


  • Autant j’ai trouvé Mila moche grimée en violet autant je l’ai trouvé jolie au naturel.


  • Un homme disait ;je laisse les belles femmes aux hommes sans imagination.
    Je suis plutôt d’accord, la beauté physique ne dure qu’un temps et les bistouris aggravent accélèrent l’éffrondrement de la beauté. Demain si elles sont toutes refaitent on trouvera les laides naturellement belles.
    Mais en définitive avec l’age je trouve que leur beauté artificiel sert surtout à masquer la laideur de leur esprit remplit d’escréments bourgeois à vomir.


Commentaires suivants