Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Monnaie et démocratie, analyses politiques, sociologiques et prospectives

Débat animé par Louis Fouché

Voici le quatrième entretien croisé entre différents penseurs, intellectuels ou praticiens de la monnaie (cryptographique) animé par Louis Fouché. Parce que la Rédaction E&R fait le job, nous avons visionné les 10h30 – à cette heure – de ce cycle de vidéos sur la monnaie au sens le plus large. C’est ainsi que nous avions relayé la première vidéo, avions zappé la deuxième – plus faible – puis vous avions proposé de nouveau la troisième. Voici donc aujourd’hui le quatrième épisode – et dernier en date – faisant intervenir le sociologue Michel Maffesoli, l’entrepreneur Philippe Derudder et l’expert en bitcoin Pierre Noizat. Un visionnage en vitesse rapide (jusqu’à x2) est conseillé, moyennant une certaine concentration.

 

Les précédents épisodes, sur E&R :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2738993

    Cette série est vraiment passionnante, tous les intervenants sont intéressants mais ils oublient une chose fondamentale : qui a le pouvoir de réguler la monnaie ? Car c’est là que tout se joue. Imaginez que demain la Banque qui contrôle toutes les banques centrales et les gouvernements se mettent à bannir toutes les plates-formes de crypto-monnaies d’internet ?
    Pour cela il suffira à la Banque d’interdire comme en Chine, les cryptos décentralisées ou toute autre monnaie libre numérique et en supprimant l’anonymat. Malheureusement les cryptos sont totalement tributaire d’internet. Qui contrôle l’accès au Web, contrôle le monde post-moderne.
    La seule raison qui pousse la Banque à ne pas encore les interdire c’est qu’elle s’en met plein les poches grâce à la spéculation.
    C’est uniquement l’aspect spéculatif qui permet aux cryptos de survivre. Plus il y aura de crypto-utilisateurs, plus il y aura de profits et plus la Banque hésitera à tuer les "bitcoins". N’oublions pas que les Rothschild tentent aussi de prendre le contrôle intégral des cryptos et qu’ils s’enrichissent aussi grâce à elles car les meilleurs tradeurs travaillent pour eux.

     

    Répondre à ce message

  • #2739005

    C’est ceux qui contrôlent déjà l’accès aux technologies et au web, ceux qui ont le pouvoir de réguler, qui contrôleront les cryptos. Ces dernières sont totalement dépendantes de la technologie et de ceux qui imposent les lois. Regardez l’exemple de la Chine qui a interdit les cryptos décentralisées. La même chose peut s’appliquer partout dans le monde. La seule raison qui fait que le bitcoin existe encore c’est que les banques s’enrichissent en spéculant dessus.

     

    Répondre à ce message

  • Pertinent Michel Maffesoli, qui montre l’essence spirituelle des racines et du mouvement. Il pointe le mensonge du discours, l’inversion des valeurs, d’où l’égarement du monde, monnaie inclue. Il ne s’agit pas de recréer une matérialité protestante apaisée, purgée du méchant dogme monolithique fanatique, comprenez le catholicisme et l’Islam ; et agrémentée d’un néo bouddhisme de synthèse et sa non-violence de façade, autre conséquence de la dérive existentielle. Correction immédiate de Maffesoli ; cette pseudo violence de fausse religiosité est un sous-produit d’un néo libéralisme corrupteur. Notons que le Sri Lanka, la Thaïlande, le Myanmar, sont des pays bouddhistes corrompus et violents.

    Ce à quoi nous assistons en occident est l’effondrement d’un monde qui ne veut plus voir la vérité et qui en paie le prix. Monde destructeur qui pensait s’extraire de la totalité, contrôler le vivant, aplanir les différences, éradiquer la mort. Nous serons soit détruits par un anarchisme désintégrant soit sauvés par une réabsorption spirituelle joyeuse. Créer des communautés crypto monétisées est une expérience néo rurale que le capitalisme peut absorber. Cela n’a rien d’existen-ciel.

    Le seul retour possible est celui d’une verticalité dans l’horizontalité, de dédier tout acte, pensée et parole à la divinité. Notre seul but sur terre est de louer et de glorifier la puissance du spirituel, dieu. Seule cette spiritualité peut nous faire comprendre la réalité et progresser en paix, en connaissances. Notre cheminement,n’est pas borné par cette existence terrestre et ses petites tractations. Il n’est pas insurmontable de s’extraire de l’imprégnation de la matière. C’est juste une question de temps avant que nous revenions à cette vérité omniprésente que ni vous ni personne ne peut changer.

    La vie et tous ses aspects, est le souffle de la divinité. Notre questionnement est un retour automatique aux fondamentaux. Respectons l’histoire des peuples. Nous n’avons pas besoin d’ inventer de nouvelles fondations, elle sont connues. L’Asie, nombreuse et religieuse pourrait nous montrer la voie. Conscients pour être consistants. Nous rêvons en couleur pas en nuances de noirceurs.

     

    Répondre à ce message

  • Très bon, ce Michel P. en bas à gauche !
    Sa référence à Carl Schmitt, l’utilisation qu’il fait des concepts Marxistes et Hégéliens, ainsi que leur critique me rend optimiste quand à la tournure universaliste que prend le projet ReinfoCovid.

    J’attends avec impatience l’intervention d’Alain Soral dans le débat face à Louis Fouché. Vu le respect et l’intelligence dont sont capables ces 2 héros du Politique d’aujourd’hui, ça pourrait faire des étincelles !

    Car ce qui ressort en négatif de ces débats, à mon sens, c’est une incapacité à briser certaines digues mentales qu’a su ériger notre système de domination : réchauffement climatique entropique, arnaque à la laïcité, démocratisme dévoyé ... Entre autre !

    Sinon c’est évidemment, comme dit par ailleurs, un cycle d’entretiens de très haut niveau.

     

    Répondre à ce message

  • Louis Fouché. Enfin on la background sur ce type qui sort de l’ordinaire. Un véritable porteur de lunière. Lucifer avant la chute. Honnêtement une fois qu’il a parlé, les autres peinent à se légitimer.

     

    Répondre à ce message

  • Après la modernité ayant été dans un sens indédit en grande partie hypermatérialiste, une post modernité qui sera en grande partie hyperspirituelle ?...
    Avec la conclusion morale de la création divine qui sera aussi évidente et agréable qu’un cocktail de nectars frais nourrissant dans la chaleur de l’été : fort possible !...

     

    Répondre à ce message