Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Monsieur K. présente Odyssée de Homère

« Odyssée est la matrice de notre imaginaire : les arts, la musique, le cinéma sont tous imprégnés de références à ce récit fondateur. »

Monsieur K. présente le fondamental récit Odyssée de Homère, réédité en septembre 2019 par Kontre Kulture.

 

 

Ne manquez pas l’exceptionnelle édition Kontre Kulture de l’Odyssée !

 

Monsieur K. présente, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2322307
    Le 15 novembre à 12:10 par frédéric
    Monsieur K. présente Odyssée de Homère

    Voilà un très beau cadeau pour mon fils Ulyss, 10 ans. Je l’ai appelé ainsi car c’était le second prénom de mon grand père et en signe de solidarité avec la Grêce en plein début de sa tourmente financière à l’époque.

    Son petit frère s’appelle Clovis... Ils vont un peu se faire repérer parmi les mohamed, mariama et autres mamadou !

     

    Répondre à ce message

  • #2322426
    Le 15 novembre à 15:29 par Emmanuelle
    Monsieur K. présente Odyssée de Homère

    « Ensemble, l’Iliade et l’Odyssée constituent le premier pilier de la culture helléno-chrétienne, l’autre étant la Bible. »

    Monsieur K. :
    https://www.egaliteetreconciliation...

     

    Répondre à ce message

  • #2323784
    Le 17 novembre à 19:35 par Enki
    Monsieur K. présente Odyssée de Homère

    L’Odyssée ainsi que La Bible sont des Traités à l’usage de l’âme humaine.

    En cette perspective, le récit d’Homère prend une toute autre dimension : celle de la Voie intérieure à laquelle Homère prête sa voix pour nous confier au travers de son récit, sa propre quête lorsqu’il fut initié dans les Écoles des Mystères en Grèce antique.

    Au péril de sa vie, les Mystes ne devaient jamais rien révéler, il a écrit ce poème pour nous Hommes qui viendront après ... comme Jésus lui-même a donné son enseignement dit ésotérique à quelques-uns pour qu’il soit confié aux temps de la fin et conservé pur.

    Il en est de même du récit d’Homère lequel en le recouvrant de personnages et de situations invraisemblables, fictives, tel un conte, a laissé des indices pour qui accepte d’effectuer « son voyage intérieur ».

    Et là, le récit vous captive, vous capte même plus qu’une dose de marijuana pourrait le faire ... !

    L’ouvrage de Pascal Bancourt "Le voyage d’Ulysse et la voie initiatique" offre quelques clefs, non pas de compréhension mais d’ouverture de l’âme à « ces choses » si évidentes, discrètes que l’on passe à côté à la lecture au premier degré de l’œuvre d’Homère.

    Et, tel un inspecteur de Police après des années de recherches et d’enquêtes : mon Dieu, mais c’est bien sûr ! Eurêka, j’y suis :)

    Ce poème illustre, dans un langage allégorique, le trajet parcouru par les Anciens initiés aux Mystères engagés sur la voie de leur propre transmutation. (de l’âme).

    Nous avons perdu cette « Parole des Anciens » alors qu’elle est encore présente pour qui accepte de la décrypter, d’aller au fond de soi, là où se niche le trésOr : notre âme à chacun.

    D’ailleurs, Julius Évola a écrit un ouvrage sur la Tradition hermétique. Comme quoi, des ponts ont été construits du fond des âges.

    Notre époque si férue de scientisme en tous genres, méprise l’enseignement des Anciens sages. Elle se condamne à l’ignorance. D’où « la crise du monde moderne » qui ne va pas toujours le rester de « moderne » ce terme vient de mode et ça se démode vite ... !

    Faire « œuvre mâle » en hébreu signifie se souvenir et faire retour sur soi en pénétrant vers l’intérieur, en acceptant, accueillant l’Esprit qu’il fasse son œuvre quasi-alchimique en vous. Homère aura vécu cette expérience, cette métanoïa dont il nous a laissé trace par son récit allégorique, d’images symboliques notamment son retour vers Ithaque, la patrie originelle de son âme, sa Pénélope – celle qui déchire la toile – le Voile ?

     

    Répondre à ce message