Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mort de Steve Maia Caniço : Castaner annonce la mutation du commissaire divisionnaire

Le ministre de l’Intérieur, cramé sur tous les fronts (répression sociale, malaise des policiers, vie personnelle), resurgit du néant pour punir le responsable selon lui de la bavure de Nantes, qui a coûté la vie à un fêtard innocent pendant la Fête de la musique.

 

 

On sent un homme qui n’a plus de jus, qui n’incarne plus aucune autorité, et Laurent Nuñez va probablement hériter du poste.

 

 

Castaner, cela aura été une parenthèse à la fois ridicule et tragique, un type pas du tout à la hauteur de la tâche. En un an, ce clown désastreux a non seulement échoué à mater dans le sang la révolte de la France périphérique, essorée par la Dette, c’est-à-dire la Banque, mais il s’est mis à dos le policier de base qui va manifester le 2 octobre contre Macron. Une cata sur toute la ligne.

La mutation d’un commissaire n’y changera rien, le pouvoir est complètement démonétisé par ces opérations choquantes, les morts et les blessés qui sont les victimes d’un pouvoir antifrançais qui se fait dicter son comportement par des forces occultes. On l’a bien vu, et le lobby sioniste et la franc-maçonnerie détestent les Gilets jaunes, symboles pour eux de chaos social et de remise en cause de leur pouvoir.

Après avoir menti comme des arracheurs de dents, la paire en charge de la sécurité, de l’insécurité devrait-on dire, des Français est revenue sur ses premières déclarations et a balancé un sous-fifre. Mais personne ne s’y trompe : c’est toute la Macronie qui est salie par le sang des Gilets jaunes et la disparition du pauvre Steve.

« L’objet de ce rapport n’est pas d’élucider les circonstances du décès de Steve Maia Caniço, ce n’est pas le rôle de l’Inspection générale [des services]. La disparition de ce jeune homme est un drame, un drame pour une famille qui perd un fils, pour des proches qui perdent un être cher, et je veux à nouveau ici leur témoigner ma plus profonde compassion, comme ministre, comme père de famille aussi. Mais aussi douloureuse que soit cette perte, la vérité est que nul ne peut dire à ce stade avec certitude comment Steve Maia Caniço est mort. »

Cette « compassion », il ne l’a jamais eue pour les morts et blessés qui ont jalonné les 10 mois et 45 Actes des Gilets jaunes.
Nuñez et Castaner, ces responsables politiques déconsidérés, ne peuvent que produire du chaos. Ce sont des allumeurs de mèches sociales, et il n’en fallait pas plus pour les Gilets jaunes ou les gauchistes. La délégitimation des élites produit de la violence en bas.

 

 

Steve, Castaner et Nunez, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants