Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Musiques en liberté #6 – Le meilleur du violon, d’hier et d’aujourd’hui

Présentée par Stéphane Blet, Musiques en liberté est une nouvelle émission d’ERFM !

 

La présentation de ce sixième épisode :

Stéphane Blet a selectionné pour nous quelques-uns des plus grands enregistrements violonistiques, d’hier et d’aujourd’hui, par les meilleurs interprètes.

 

Les morceaux sélectionnés :

- 02’54 à 15’37 : Henryk Szeryng - Violin Concerto In E minor (Mendelssohn)
- 16’29 à 20’18 : Ayla Erduran - Liebesfreud (F.Kreisler)
- 22’27 à 41’21 : Sayaka Shoji - Violin Concerto in D major (Tchaikovsky)
- 42’05 à 47’53 : Jascha Heifetz - Caprice (Niccolo Paganini)
- 48’45 à 50’42 : Kreisler plays Kreisler (Schön Rosmarin)
- 52’03 à 59’36 : Jacques Thibaud & Alfred Cortot - Violin Sonata in A (Franck)
- 01h00’34 à 01h14’26 : Leila Josefowicz, Sarasate - Carmen Fantasy, Op.25
- 01h15’37 à 1h23’37 : Sayaka Shoji - Sonata No.1, 1st Mvt. (Schumann)
- 01h24’47 à 1h30’47 : Sayaka Shoji - Méditation (Thaïs) (Massenet)

 

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

Retrouvez Stéphane Blet chez Kontre Kulture Musique !

 






Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Merci, Stéphane. Nous sommes gâtés en ce mois de juillet. Vous avez fait fort. Pour l’instant, je n’ai écouté que les cinq premiers morceaux que je connais très bien. Les interprétations de Szering étaient très connues en Allemagne au siècle dernier et diffusées à la radio. La violoniste turque est effectivement très douée. Vous avez déjà proposé un de vos concertos pour violon au jeune virtuose allemand prénommé David ? Il compose aussi mais vous pourriez travailler ensemble s’il était d’accord, et vous aussi. Il interprète aussi Paganini.
    Chez nous, il commence à faire chaud.
    Bonne journée à tous.

     

    Répondre à ce message

  • #2770774

    Stéphane Blet, un des plus grands musiciens de chez nous

     

    Répondre à ce message

  • S. Blet fait partie de ces personnes pour lesquelles j’éprouve un sincère respect.

     

    Répondre à ce message

  • Sayaka Shoji ;magistrale dans les concertos de Prokofiev

     

    Répondre à ce message

  • Dans le passé, j’ai assisté en province à un concert où le violoniste virtuose Itzhak Perlman était invité dans un concerto pour violon. Il souffre d’un léger handicap physique qui l’oblige à marcher avec des béquilles. Il est arrivé sur scène en boitillant. Puis le chef d’orchestre l’a suivi en boitant également parce qu’il s’était fait une entorse. Le public n’a pas pu s’empêcher de sourire. Le chef non plus.
    David Garrett a pris dans sa jeunesse des cours à New York chez Itzhak Perlman.
    Sinon je me souviens bien d’Augustin Dumay et des pirouettes qu’il faisait avec son archet. Actuellement il travaille surtout comme chef d’orchestre.

     

    Répondre à ce message

  • Et Vanessa Mae ?. .. naaan, je blague !

    En violon classique, les 4 saisons ca reste une, ... peut etre la, reference.... devenue presque trop banal pour figurer dans cette selection du meilleur. Je le comprend.

    Mais le solo de Sheherazafe de R. Korsakov est trop peu considéré alors que c’est sans doute la plus belle, lyrique, romantique des mélodies pour violon ... c’est mon gout de profane.

    Mais ma came c’est plus le swing et le gipsy/manouche (dans les récents Lakatos) que la classique... meme le violon country, zydeco m’inspire plus que le classique.

    Il y a plus de musicalité et d’humilité chez Doug Kershaw que chez le prétentieux et ennyuant D. Lockwood (c un peu gratuit... mais je reste dans le theme).

     

    Répondre à ce message

  • #2771692

    Concerto de Mendelssohn (qui ?)... C’est dur à avouer mais ce premier mouvement m’émeut toujours après des décennies d’écoute. Moins que le concerto de Brahms, mais tout de même.

    Et tant qu’on est dans les aveux, allons-y gaiement (gayment ?) : mes violonistes préférés sont, dans l’ordre décroissant : David Oistrakh, Nathan Milstein, Maxim Vengerov, Gidon Kremer, Isaac Perlman et Gil Shaham.

    QUI, mais QUI sont ces violonistes ? QUIIIII ????

     

    Répondre à ce message

    • oui, ils sont tous juifs, et excellents au violon.

      Mais comme vous pouvez le voir sur youtube, sur une émission récente d’Arte en 2 parties, intitulée "l’art du violon", un journaliste a demandé (dans le 2ème partie, je crois) au grand Nathan Milstein pourquoi les juifs étaient plus forts au violon que les autres, est ce que c’était lié à la race, etc.

      Milstein (juif venant des pays de l’est) s’est quasiment indigné de cette question, ca se voyait au son de sa voix, il a dit :
      "je ne crois pas du tout qu’il y ait un quelconque talent des juifs supérieur aux autres du fait de la race, mais alors pas du tout, c’est absurde. S’il y a beaucoup de juifs jouant très bien du violon, c’est essentiellement en raison de l’appartenance à une classe sociale supérieure et bourgeoise à un moment donné dans les pays de l’est où nous pouvions avoir les meilleurs professeurs, grâce à nos possibilités de classe. Et si nous sommes attirés vers le violon, c’est aussi parce que c’est une tradition culturelle..."

      Ainsi, ce grand virtuose ne met pas du tout le talent juif sur une particularité raciale, mais sociale.
      Ce qui rejoint d’ailleurs les explications de Soral, qui nous dit depuis le début que le vrai débat est presque toujours social (riche/pauvre), et non pas racial ou homme/femme ou autre connerie inventée pour distraire le public du vrai combat à mener.

      Sinon, pour revenir sur le violon, j’adore Milstein pour Bach, c’est le top. Et Oistrackh chez Beethoven, Mozart et cie.
      Heifetz... je ne sais pas où il est, il est partout... ;-))

      Je vais vous dire un truc : écoutez Vasa Prishoda dans la chaconne de Bach, c’est sur YT, une merveille. (un très grand violoniste décrié car nationaliste... toujours la même censure idiote..).

      J’ai vu Vengerov en concert, et je le rencontrais dans les années 90 à Paris rue de Rome, le quartier des luthiers, il est merveilleux.
      Je me souviens d’un concert de Vengerov au theatre des champs elysées dans les 90’s, il avait joué tout le monde, Mozart Beethoven, Brahms, Haydn, applaudissements normaux, et à la fin on tapait rudement des pieds et des mains, j’étais au 1er rang, je le regardais dans les yeux et lui était tout sourire car il savait ce que tout le monde attendait.
      Il nous a fait mariner un moment, et avant de partir, il a empoigné ce violon, et boum, Partita de Bach. Et nous basculâmes dans un autre monde...

       
    • À miseaupoing : Oui, c’est aussi une tradition culturelle. Pour un peuple nomade, il est plus facile de se déplacer avec un violon qu’avec un piano. Tout comme chez les gitans.
      Au fait, comment fait-on actuellement pour transporter un piano sans l’endommager ?
      Pour moi, le violon est le plus bel instrument et le piano le plus complet (et l’orgue le summum). Il existait certainement des violonistes chrétiens très doués qui n’ont pas réussi à percer. Pourquoi ? J’aimais bien Goldman et Duteil par exemple, mais nous aurions peut-être pu trouver et lancer d’autres chanteurs français aussi calés qu’eux mais ne bénéficiant pas des mêmes appuis.
      Stéphane a sélectionné surtout des violonistes encore en activité, dont une Turque plus toute jeune. Elle jouait déjà merveilleusement bien dans sa jeunesse.
      La Japonaise est transcendante et sublime.
      Tout le monde connaît Menuhin, Oistrakh etc.
      Il faut vivre dans le présent et promouvoir les nouveaux talents.

       
    • A Virtuoso,

      Mais il y a eu des violonistes chretiens virtuoses :
      Paganini, pablo de Sarasate, zino francescatti, christian Ferras, Fritz Kreisler, Ginette Neveu, jacques Thibault, vasa Prishoda, ruggiero Ricci, Ole Bull, etc... 
      Et en non-juifs, il y a aussi toutes les chinoises et japonaises, très très douées.
      (d’après mon ancien prof de violon, l occident et israel seront bien dépassés par les chinois et japonais dans le futur).

      Dans les nouveaux talents, je vais voir Renaud Capucon la semaine prochaine.
      Il faut en effet ecouter les jeunes, je suis tres enthousiaste a ce sujet.

      Mais j’aurais quand meme adoré voir Oistrackh, Heifetz, Milstein, Menuhin et Kreisler en concert, sans parler de Paganini... Un rêve... 
      Car je pense qu il y avait une autre dimension de maturité spirituelle a ces epoques, tres superieure a la notre...

       
    • A Miseaupoing, Heureusement qu’il y a des virtuoses chrétiens.
      Je n’ai pas vérifié toute votre liste, mais Heifetz (vous avez vu son prénom ?) et Paganini n’étaient pas chrétiens. Kreisler ne l’était que par sa mère allemande (père violoniste).
      J’ai eu l’occasion de voir en concert Pierre Amoyal, ancien élève de Heifetz, et Gidon Kremer. Aucun n’est chrétien.
      Même Rostropovitch, que j’ai également eu le plaisir d’écouter, ne l’était pas, bien qu’ayant épousé une cantatrice gitane, Galina.
      Les deux maîtres spirituels américains d’origine slave de Stéphane ne l’étaient pas non plus. Donc on peut difficilement le traiter d’antisémite.
      Les Chinois et les Japonais risquent de nous dépasser bientôt. Tant pis pour nous si nous ne savons pas traiter avec ménagement nos artistes virtuoses.

       
  • #2773658
    Le 25 juillet à 19:02 par Professeur Tournebroche
    Musiques en liberté #6 – Le meilleur du violon, d’hier et d’aujourd’hui

    Ces artistes peuvent s’exprimer grâce à un instrument fabuleux perfectionné par Antonio Stradivari.

    La légende se vit au Musée du violon de Crémone !

    https://www.in-lombardia.it/fr/o%C3...

     

    Répondre à ce message

    • Oui, il faudrait visiter ce musée.
      J’ai lu que l’un des virtuoses juifs et décédés dont nous parlions avait donné un violon de très grande valeur à l’un de ses élèves (gratuitement, j’espère).
      David Garrett en possède au moins deux. Un jour, il est tombé avec son violon et l’a endommagé. Les réparations ont coûté plusieurs centaines de milliers d’euros et le violon valait au moins un million d’euros.
      Depuis, l’étui de ses violons ressemble à un gros coffre-fort métallique ambulant. Il se déplace pour ses tournées en camping-car et est souvent interviewé à la télé. Il répond gentiment aux questions, mais la plupart du temps, elles sont plutôt indiscrètes et il s’en sort très bien avec de petites pirouettes. Le dernier grand événement marquant de sa vie aurait été le mariage récent de sa petite soeur adorée qui a enfin trouvé l’homme idéal.
      Il porte souvent un pendentif en forme de croix et de grosses bagues, tout comme Stéphane.

       
  • La pièce de Kreisler, autrichien, est intitulée "Liebesfreude" avec un "e" non muet à la fin du mot.
    "Freude" signifie "joie" en allemand et est un nom féminin.
    C’est le contraire de "Liebesleid" signifiant "chagrin d’amour".
    Voilà pour les puristes.
    A part cela, des personnes de mon entourage qui me traitaient de "complotiste" commencent à déchanter. L’une d’elles n’est toutefois pas encore vaccinée. Le contraire serait très grave car c’est elle qui avait commencé à m’éveiller sur l’écologie et la protection de l’environnement il y a plusieurs décennies et je l’admirais beaucoup. Elle a tout de même été admirable dans le passé. Pourquoi a-t-elle viré apparemment de bord ? Peur de quoi ? Elle me menaçait de bloquer mon numéro si je continuais à lui envoyer des liens et m’a envoyé une capture d’écran de la couverture du "Complotisme pour les nuls". En guise de réponse, je lui avais envoyé il y a plusieurs mois trois liens vers des vidéos de Stéphane. Elle m’avait répondu : "Tu arrêtes ?". Ma réponse restée sans réponse :
    "La musique adoucit les moeurs".
    La personne est mélomane. :-)

     

    Répondre à ce message

  • Quel bonheur d’avoir cette belle musique de Stéphane et de tous ces artistes de Kontre-Kulture. Voici mon loto gagnant : Stéphane Blais, Talaverra, Philippe Guèpe, Cajun-Tang, Fireballe Club et tous les autres ! Ces musiciens prennent de gros risques pour nous. Merci à eux.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents