Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

 

 

Avant de passer à 2022, faisons un détour par 2019, où l’ultra-gauche s’était déjà illustrée dans le centre de Nantes, ville de gauche s’il en est, et qui pâtit de l’impunité de ces groupes dont l’horizon politique se résume à casser des vitrines et accuser le fascisme.

 

L’ultra-gauche a besoin de martyrs. Elle prend prétexte de faits divers malheureux pour les politiser et déclencher des émeutes urbaines, qui ne mènent à rien, sinon à un renforcement de la répression. C’est comme si les antifas travaillaient, in fine, pour le durcissement de l’ordre social, pour la Banque.

 

« À quand la dissolution des groupes d’extrême-gauche ultra-violents ? »
(Marion Maréchal en 2014)

La question de la dissolution se pose

 

Le conseiller municipal LR Guillaume Richard a écrit une tribune dans Le Figaro à propos de la déliquescence de cette grande ville. Selon lui, l’autorité locale a été affaiblie par le discours immigrationniste ambiant et le soutien des écologistes aux opposants à la construction du second aéroport.

Il y a 10 ans, Nantes était la ville préférée des Français. Aujourd’hui, les Nantais sont en colère. Ils regrettent l’époque d’une ville merveilleuse, douce, entreprenante, accueillante.
Les kiosques locaux ne parlent plus que d’insécurité à Nantes. La presse nationale ne parle plus d’insécurité sans citer Nantes. Le 24 septembre, une femme de 41 ans a été violée par deux hommes soudanais. C’est pour les Nantais la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Chacun s’interroge et se demande comment nous en sommes arrivés là, aussi vite.
C’est vrai, comme dans toutes les grandes villes de France, l’insécurité progresse. Certes. Mais pourquoi Nantes a-t-elle basculé dans la violence ?
L’évolution naturelle de la ville en est une cause. Comme toute grande métropole de France, Nantes a vécu une importante poussée démographique. (...)

Au moment de la crise migratoire, Johanna Rolland, maire de Nantes, prône un discours d’accueil inconditionnel. Elle est entendue. Plusieurs centaines de migrants traversent le pays pour directement s’installer à Nantes.

Résultat : aujourd’hui, en 2022, la situation est devenue ingérable, et absurde. On a les gauchistes ultra et les migrants, un sacré combo, qui plus est, intouchable. Par définition, la justice issue des loges ne touche pas à ces deux auxiliaires de police politique de rue qui instillent la peur chez les habitants, et qui les forcent à la « tranquillité » politique.
Grâce à ces deux milices bien protégées, rien ne change, ce qui est l’objectif des ingénieurs sociaux du Système.

Le laisser-faire du maire marque alors la première pierre dans la destruction de l’autorité locale : ne rien dire, ne rien faire. Les commerçants ne travaillent plus le samedi, ils barricadent leurs commerces de planches de bois. Les banques et assurances transforment leurs agences en bunker.
Et la majorité municipale, de son côté, peine toujours à condamner les débordements. « Ce sont ceux qui parlent d’insécurité qui créent le sentiment d’insécurité. » La ville continue d’être cassée. Mais ce n’est qu’un sentiment.

 

Marcel D. a commenté la solution de Johanna Rolland

 

Nantes n’a pas à se plaindre : Rennes en prend aussi pour son grade

Pour illustrer cette tribune, des éléments d’ultra-gauche locaux ont organisé une petite fête au centre-ville le 29 septembre 2022. C’était jour de grande grève, qui a un peu floppé au niveau national. Heureusement, il reste de quoi casser, en France !

 

 

Depuis 1789 et la prise de pouvoir de la bourgeoisie d’affaires via les loges maçonniques, les jeunes Français de basse extraction aiment jouer à la révolution avec des pétards.

Cette révolution serait plus efficace, s’ils veulent vraiment viser la tête du Système, s’ils la faisaient d’abord dans leur propre tête, remplie d’une colère bien légitime mais que les médias aux ordres de l’oligarchie ont truffée de déviations habiles.

La colère détournée, c’est ce dont souffre le gauchiste, une maladie qui empêche tout changement politique réel, pour soi et pour la société. Mais ça, quand on est intoxiqué, c’est par définition presque impossible à comprendre. Sauf si on grandit.

Johanna Rolland, la synthèse...

 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #3039426
    Le 30 septembre à 22:24 par RobFo
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    Je n’ai pas trouvé Nantes si belle que ça. En France, de taille similaire, il y a Bordeaux, Metz, Lille et Strasbourg qui la devancent en beauté.

     

    Répondre à ce message

  • #3039448
    Le 1er octobre à 02:27 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    c’est joli, la Bretagne

    je suis intégralement du 93,
    mais il me reste un peu de famille dans la baie de Saint-Brieuc

    toutes les fois que j’y suis allé,
    c’était comme une permission de sortie, lol
    un peu hors du temps
    un peu comme dans du coton
    mais il manquait quelque chose

    aussi joli et agréable que c’est,
    j’avais l’impression d’être dans une chambre d’hôpital, un lieu de transit

    me manquait la violence sourde, intrinsèque, du 93
    la crasse de nos rues
    je suis le premier à me plaindre de mon département et de tous ses travers,
    mais quand je ne l’ai plus, il me manque quelque chose
    comme un plat où il manque du sel, du piment

    tout ça pour dire que la France,
    que je ne prétends pas connaître,
    c’est vaste et divers
    on a une "unité" géographique, de langue, mais en réalité,
    on en vit des différentes, de réalités

    je ne pourrais pas vivre ailleurs que dans le 93
    c’est comme le soldat à qui il manque sa guerre

     

    Répondre à ce message

  • #3039449
    Le 1er octobre à 02:35 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    "Telerama" :

    j’étais allé voir la composition :
    du bobo, de la bien-pensance,
    ces gens-là n’ont jamais rien vécu, mais tiennent à donner leur opinion

    bof...

    toujours en retard

     

    Répondre à ce message

    • #3040365
      Le 2 octobre à 16:29 par Boljemoï de boljemoï
      Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

      Il faudrait voir une photo de toute l’équipe de la rédaction de Télérama, à mon avis ça doit être un copier-coller de celles de l’immonde et de l’aberration :

      Quasiment que des blancs... la diversité ethnique, les joies du vivre ensemble, c’est juste bon pour les prolos gaulois !

       
  • #3039470

    Souvenons nous de Macron et de Notre Dame des Landes en Loire Atlantique à 40 km de Nantes en 2017.

    Macron a mis fin dès le début de sa première élection au projet d’aéroport contrairement à toutes les décisions, y compris celles judiciaires avec 200 décisions favorables au projet, sans parler du mépris des urnes au travers d’un référendum favorable également, au mépris enfin de sa propre parole politique lorsqu’il avait inclus la réalisation du projet dans son programme électoral. Cela s’est traduit par un signal positif pour l’extrême gauche qui a trouvé là sa plus belle reconnaissance. "Merci Monsieur le Président, c’est open bar dans le 44, et Nantes, la capitale, est devenue notre paradis, nous les black block, les gauchistes qui veulent ’casser’ du flic !"

    Mais le paradis de l’extrême gauche à Nantes c’est l’enfer pour les Nantais.

    Vous avez dit théorie du complot ?

     

    Répondre à ce message

    • #3039488
      Le 1er octobre à 07:03 par Clem4484
      Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

      L’abandon de Notre Dame des Landes est l’une des rares bonnes choses au crédit de Macron. Ce n’est pas un blanc seing aux gauchistes. Philippot (...) était contre, Valls était pour. Il ne faut pas tout confondre. Nantes ça craint de plus en plus mais l’aéroport c’est un sujet annexe

       
    • #3039987

      Je rajouterai que sans Notre Dame des Landes, pas d’extrême gauche à Nantes.

      Les deux ne font qu’un et leur but est de "casser" du flic. Avec la complicité de Macron qui leur a donné raison en 2017.

       
  • #3039534
    Le 1er octobre à 09:16 par anonyme
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    Les habitants sont complices sinon ils voteraient extrême droite ! Macron réélu à 85% ! C’est pas les gauchistes qu’il faut interdire dans ce pays, c’est le peuple qu’il faut changer !

     

    Répondre à ce message

  • #3039540
    Le 1er octobre à 09:26 par Sedetiam
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    Cela vaut pour toutes les villes mais « Les Nantais » ceci, « Les Nantais » cela, c’est efficace cinq minutes mais nous devons quand même convenir que ce sont ces mêmes Nantais qui élisent leur maire. Il leur reste juste à le virer s’il n’en sont pas contents...
    Et si l’État ne fait rien quant aux « troubles à l’ordre public », Valls a montré la voie au sujet de l’humoriste controversé : il faut porter le pet auprès de qui de droit jusqu’au conseil d’État. Idem pour les commerçants subissant les foudres des gôchistes : qu’ils s’installent en collectif : et puis que font leurs assureurs ? Ils casquent sans faire rechercher les auteurs ?
    Ça roupille ou quoi ?!

     

    Répondre à ce message

    • #3040368
      Le 2 octobre à 16:33 par Boljemoï de boljemoï
      Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

      Ce ne sont pas les habitants électeurs qui désignent le maire, mais le conseil municipal... qui lui est élu.

      En France, les maires sont en fait élus au suffrage universel indirect !

       
  • #3039789
    Le 1er octobre à 16:33 par alpha
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    Bonjour,
    Étant commerçant dans l’hyper centre de Nantes depuis 1 ans avec deux associé gérant des grosses entreprises de sécurité, je peux vous attester que la situation est pire que celle imaginé...
    Nantes c’est aussi la ville du scandale des piqures en boites de nuit il y a 6 mois d’ailleurs avant les élections cette ville était vraiment très dangereuse la nuit il y a des gang de migrant en plein dans le centre la police ne fait absolument rien sur ordre de la maire gaucho à la con. c’est une ville plein de clochard et de personnes issue de l’immigration de toutes générations même si ceux intégrés sont vraiment très bien et sympa, ils sont des nôtres. La dernière vague par contre c’est ce qu’il existe de pire pour l’humanité/ sans éducation drogué au subutex qui passe leur temps à vendre du shit coupé à la codeine en plein sur la place central (commerce), la population est à la fois otage et complice car complétement gauchiste, Nantes a un passé très esclavagiste donc les bob se donne bonne conscience à penser ainsi.
    Avant d’arriver ici je vivais à Grenoble qui est dans le top 3 des pire ville (chicagre pour les adepte de la mafia) avec la bas aussi un maire écolo à la con mais Nantes c’est pire, vraiment bien pire...
    quand au quartier autour de nantes orvault bellevue dervalliere malakoff, c’est l’afrique pareil sans règle si ce n’est celle de l’argent. combien de fois j’ai vu des émeutes écrasé par les crs. combien de fois j’ai eu à faire à des personnes tellement irrespectueuse que je me suis posé la question de créer une milice.
    Il n’y a que dans les beau quartier de Nantes ou de la périphérie où je vis d’ailleurs ou les personnes fuit cette réalité. la bas aussi nous avons de toutes origines mais nous vivons dans la tranquillité nous les personnes qui se bouge pour réussir.
    Il y a 10 ans j’ai aussi vécu à Nantes alors quand je suis revenu ici j’ai vraiment scotché de voir la dégradation de cette magnifique ville car Nantes et ses alentours est vraiment une ville magnifique au charmes typiquement breton avec un melting pot brito-vendeen qui lui donne une charme traditionnel et malgré les dégénérescence lgbtq très fréquent mais au moins eux il sont respectueux, il manque juste virilité mais bon ça c’est un autre débat et puis chacun fait bien ce qu’il veut tant qu’il n’en fait pas l’apologie :)

    finalement le problème est le même qu’ailleurs laisser la police faire bien le ménage et jeter les fouteur de merde à manger aux requins

     

    Répondre à ce message

  • #3039833
    Le 1er octobre à 17:58 par Karl
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    Les Français (de souches comme de branches) votent pour des en Q lés, puis quelques temps après viennent pleurés sur les conséquences de leur acte.

     

    Répondre à ce message

  • #3040619
    Le 3 octobre à 06:42 par le progressisme par la vaseline
    Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

    Le problème antifa, c’est le problème de toute cette génération.
    Une méconnaissance totale de tout, de dépolitisation, d’abrutissement, de crétinisme de toute la jeunesse, mais aussi d’un pan entier de la population, dont leurs parents.
    Cette crétinisation était uniquement dans les quartiers populaires et les classes sociales prolétaire avant, ça a changé, d’ailleurs aujourd’hui pour être quelqu’un dans une cour d’école faut être un mauvais élèves, et plus un bon élément, éduqué, qui veut apprendre et plaire ,le cinéma montre toujours des modèles , voyou, criminel, gangster, drogué, homosexuel, enfants à problème, des familles dysfonctionnelles, jamais des héros du quotidien, pompier, travailleur, père de famille, patriote, catholique, chevalier, exemple :
    La Haine
    Fist and furious
    Mesrine
    Irréversible
    Boys ’n’The Hood
    120 battements minutes
    La vie d’Adèle
    Liste non exhaustive
    Pareil pour les séries , des délinquants, enfants à problème, toujours des tueurs en série...
    La musique idem, le rebelle sans cause, pour citer A.Soral ,et aujourd’hui carrément la promotion de la racaille avec le rap
    Et l’école ne fait plus son travail de diffusion du roman national et de l’amour de notre histoire, culture, patrie, toujours la détestation, la collaboration, l’esclavagisme, la repentance et avec mensonge de la part de l’éducation nationale
    Et c’est valable pour absolument tout, la mode américaine , hyper sexualisation , mode du voyou, de la racaille, Airmax, capuche, casquette à l’envers, mais c’est aussi une acculturation, déracinement, qui ne créait plus la fierté d’être français, hamburger, Coca-Cola, kébab, grec, RedBull...les jeunes n’ont plus de lien avec la patrie
    Et le travail a été bien fait, plus de foi, socle commun d’un peuple (laïcisme Vatican 2)
    La famille , avec l’homoparentalité, le divorce...
    C’est donc bien une ingénierie
    Et tous ces jeunes , n’ont plus d’exemples positif, paternel, patriote, spirituel , héroïque français
    Aujourd’hui c’est le voyou, pseudo rebelle ou révolutionnaire , drogué homosexuel , criminel, délinquant, qui a des problèmes , familial, social, sociétal..
    Sans parler d’internet , réseaux sociaux, chômage, drogue, consumérisme...
    Ces Antifas ne sont qu’un aboutissement d’une société atomisée, d’une famille détruite, d’un exemple inexistant et d’un enseignement de haine de soi
    Revenir en arrière va être compliqué, voir impossible , si on continue ainsi
    Cordialement

     

    Répondre à ce message

    • #3040627
      Le 3 octobre à 07:46 par le progressisme par la vaseline
      Nantes, une ville magnifique pourrie par l’ultra-gauche

      Plus pornographie (On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie qu’avec des miradors." Alexandre Soljenitsyne) et immigration de masse !!

       
  • #3041105

    Je connais plein de Nantais voulant AU PLUS VITE quitter la ville !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents