Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nicolas Hulot démissionne du gouvernement Macron : "Parce que les lobbies sont là"

« Je ne veux plus me mentir », a dit l’ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, qui n’a prévenu ni Emmanuel Macron, ni Édouard Philippe de sa démission.

 

Interrogé sur ses motivations, Nicolas Hulot a dit qu’il avait le sentiment que l’écologie n’était pas la priorité de ce gouvernement, alors que « ce sujet conditionne tous les autres ». Et d’ajouter :

« On s’évertue à entretenir un modèle économique responsable de tous ces désordres climatiques. (...) Nous faisons des petits pas, et la France en fait beaucoup plus que d’autres pays, mais est-ce que les petits pas suffisent... la réponse, elle est non. »

Et de citer ses batailles avec le ministre de l’Agriculture :

« Je ne peux pas passer mon temps dans des querelles avec Stéphane Travert. »

Il a confié, las, qu’il se sentait « tout seul à la manœuvre » sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.

Et de déplorer que son poste était « à la croisée des lobbies. Parce que les lobbies sont là ». Interrogé sur la manière dont il avait vécu son poste, Nicolas Hulot a répondu :

« Puisque je suis dans un moment de vérité… oui, [ces douze derniers mois ont été une souffrance], sauf à basculer dans ce que j’allais devenir, c’est à dire cynique. (…) Je me suis surpris à des moments à abaisser mon seuil d’exigence (…) et là je me suis dit c’est le moment d’arrêter. »

[...]

Une démission évoquée de nombreuses fois

Nommé pour la première fois ministre en mai 2017, après avoir renoncé à une candidature à la présidentielle un an plus tôt, Nicolas Hulot avait dû accepter bien des décisions contraires à ses convictions, au delà de certaines victoires symboliques comme l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la fin de la production d’hydrocarbures en France ou sur l’interdiction progressive de l’utilisation du glyphosate dans l’agriculture.

Il avait également dû endosser le report de l’objectif consistant à ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % en 2025, ou l’entrée en vigueur provisoire de l’accord de libre échange UE-Canada (CETA).

La possibilité de sa démission avait donc été sous-entendue à de nombreuses reprises.

Dernièrement, Nicolas Hulot a particulièrement peu apprécié la présence de Thierry Coste, lobbyiste pro-chasse proche de M. Macron, lors de réunion à l’Élysée sur la réforme de ce loisir, lundi 27 août soir. L’ancien ministre a déclaré lui « avoir clairement signifié qu’il n’avait pas sa place » aux côtés du président de la République et du Premier ministre lors de cette réunion.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Voir aussi, sur E&R :

Décrypter l’actualité en temps réel grâce à Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

127 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin le gouvernement va pouvoir abandonner son hypocrisie pro-environnement

     

  • Nicolas a beaucoup souffert.

    Faut comprendre...

     

  • Ne démissionnerait-il pas avant ou pour éviter que de sombres affaires remontent à son sujet ? C’est la question.

     

    • On ne saura jamais si les affaires qui lui tombent dessus étaient ou non une menace pour le faire se ternir tranquille... C’est quand même étrange qu’il soit poursuivi pour viol juste au moment ou il décide de tout plaquer et de ternir l’image du gouvernement... (ne soyons pas naïfs).


  • C’est la meilleure chose qu’il aura faite .... voir même la seule bonne chose.

    Et ouais on en est là .... c’est triste.


  • Comme je vous comprends, cher Nicolas !....."nous" ne sommes prêt pour AUCUN changements.....et cela se terminera certainement "très, très MAL".....bonne santé à Vous !

     

  • C’est les vacances de Monsieur Hulot.
    Cet ancien aventurier télévisé a découvert la vraie vie.
    Celle où les fins de mois de millions de gens n’est assurée que par un travail productif, dans l’industrie, et pas par des galipettes dans des pays tropicaux.


  • Il s’attendait à quoi le Hulot, ils savait pertinemment les positions de Macron et d’en marche concernant l’écologie ou son écologie avant d’intégrer le gouvernement et le porte feuille qui va avec. Chez ces gens il existe une multitude d’avis et d’opinion sur le sujet, à croire qu’ils ne défendraient pas la même planète. Bref, au moins les couleuvres ont été bien préservées pour un moment.


  • A propos de la chasse savez vous qu’en 1900 on commercialisait 1000 Tonnes de truffes en France ? Aujourd’hui seulement... 20 tonnes, c’est à dire 50 fois moins . Pourquoi ? Parce que l’on a laissé pulluler les sangliers pour le bon plaisir de Messieurs les Chasseurs qui adorent tuer massacrer ces grosses bêtes . Un sanglier pouvant bouffer plusieurs kg de truffes par jour vous comprenez pourquoi elles se font de plus en plus rares . La plupart des chasseurs sont des brutes sadiques, mais ce sont souvent des bourgeois politiquement influents auxquels on ne saurait rien refuser .

     

    • Pour la chasse renseigne toi. C’est un loisir 100 % rural. De plus avec les options que l’agriculture productivite il n est pas étonnant que les nuisible changent. La progression du sanglier en est un exemple. Si le lobby des chasseurs est important. Il est beaucoup moins médiatique que le pseudo ecolo gangrèner par des néo urbain. Ce même lobby qui dans certains villages se pleine que des coqs chantent le matin


    • Beaucoup de chasseurs tuent des animaux à défaut de pouvoir tuer des hommes.
      Être chasseur pour le plaisir est une perversion.


    • Du con, c’est le contraire ! c’est bien parce que des bobos bisounours au grand cœur nous ont fait des lois contre les méchants chasseurs (qui sont les vrais écolos rappelons-le puisqu’ils connaissent la nature, l’entretiennent et la régule intelligemmentque les sangliers (et les cerfs) pullulent !
      Signé la brute sadique o)
      Ps
      Il y qq années c’était les chamois qui avaient tant pullulés que dés maladies se propageaient dans les troupeaux il a fallu organiser des chasses pour éliminer le trop plein et les bêtes malades. Dernière lubie des cons à pédales : réintroduire le loup dans les Pyrénées ... quand on connaît les problèmes que cela pose, ça laisse rêveur..


    • D’autant plus que des croisements truie/sanglier ont eu lieu pour augmenter le nombre de "cochons" à tirer. Voilà le résultats. Les chasseurs se présentent comme les régulateurs de la nature mais au final ils en sont devenu les apprentis sorcier.


    • @ La Rechin,

      Je connais le milieu des chasseurs. Ce n’est visiblement pas votre cas.
      S’il y a quelques individus sans intérêt, appelés "viandards", la majorité d’entre eux est respectueuse de la nature. C’est d’ailleurs les chasseurs qui entretiennent les petits chemins, trouées... Quant aux bourgeois, il y en a quelques uns mais la majorité sont des salariés, des paysans. Votre vision de la campagne est complètement erronée.

      Quant aux truffes, les facteurs de diminutions sont dus à la détérioration des sols, à cause de l’agriculture des pesticides et localement des sangliers. Un de mes voisins chasseur, vigneron et trufficulteur m’a longuement décrit le problème.


    • Les truffes, j’ai plutôt l’impression qu’il y en a de plus en plus...

      Et comme si ça ne suffisait pas, elles votent !


    • Les chasseurs n’ont juste aucune sensibilité, ils ont été éduqués comme ça, mais le bourgeois qui va acheter sa barquette de viande à la supérette ne vaut pas mieux. Quand à la regulation, c’est une blague, appliquez ça à des humains on verra ce qu’il se passe. Plutôt qu’une reconnaissance et une exaltation de nos multiples "identités" sexuelles je préférerais une reconnaissance et un respect de la vie dans toute ses formes.
      Cela étant dit je connais quelques chasseurs, ce sont pas des mauvais gars. Le genre de chasseur qui mangent ce qu’ils tuent évidement, et qui je pense font ça un peu par ennui aussi ..


    • " J’ai la chasse en horreur " (Céline) .


    • Tout le monde - et moi le premier - s’écrase devant les chasseurs car ces brutes sadiques sont armés . Aujourd’hui le pêcheurs en eau douce rejettent leurs prises, évidemment les chasseurs ne peuvent en faire autant .


    • ton point de vue est celui de quelqu’un qui préfère les truffes aux sanglier moi perso je préfère manger du sanglier aux truffes d’ailleurs la seul viande que je mange vient de la chasse où je préfère leur condition de vie que la viande élever pour la boucherie


    • @par la réchin Rarement vu pire ici... Merci, au moins c’était drôle !!!
      Vous ne devez pas vous y connaître beaucoup en truffes, ni en chasse, ça va de soi...


    • Gros brute qui pue : je vous félicite de votre pseudo, je n’aurai pas dit mieux. Sachez que les chasseurs ont créé la surpopulation des sangliers et se disent les régulateurs. Ils se plaignaient qu’il n’y avait pas assez de sangliers et ont fait des croisements avec des cochons, et on voit ce que ça donne. La nature, elle faisait son boulot normalement jusqu’à ce que ces viandards s’en mêlent. Quant aux autres animaux chassés ( faisans, perdrix, lapins, etc.. ) ce sont pour presque tous que des animaux d’élevages , apprivoisés et qu’ils relâchent juste au moment de la chasse et qui ne se sauvent pas car habitués à l’homme qui les nourrit toute l’année, donc c’est souvent à bout portant qu’ils les tuent. Et je sais de quoi je parle, ma région c’est la Beauce et la Sologne, des purs et durs des tueries, je les ai vus à l’oeuvre, seuls les tableaux de chasses les intéressent. Des écolos ! ne nous faites pas rire, ce sont des incultes qui ne connaissent strictement rien à la nature. Ils se fichent tellement de la nature, que même la nature humaine les dépasse, ils n’hésitent pas à tirer en direction des maisons, des routes ce qui fait que des cyclistes ou des gens en voiture qui passaient à ce moment là, ou des promeneurs tranquilles, sont tués. Ils ne respectent pas les distances de tir, ils tirent même quand un animal va chez un particulier. Ils tuent des animaux domestiques soit par erreur soit volontairement comme un chasseur qui m’a dit : " aujourd’hui, j’ai rien tué, de colère, j’ai tué mon chien ". Ou alors " quand je vois des chats je les tue tous, au moins je ne serai pas revenu bredouille " et je peux vous écrire un bottin pour en énumérer leur état d’esprit à ces tarés de la gâchette. Et en plus, ils sont tous miros, ils se tuent entre eux " ah, j’avais cru que c’était un sanglier, et paf je te tue un gosse ou un de leurs collègues ". Votre vision de la chasse est erronée, ça n’est pas la chasse d’antan, même si je ne l’aime pas plus, mais au moins ça n’était pas préfabriqué comme maintenant, mais comme on sait qu’ils représentent des milliards de chiffres d"affaires, que les 3/4 des députés sont pro chasse, qu’ils ont une puissance électorale, on les laisse faire. Comment peut-on défendre ces types ?


    • #2033122

      @demitrius

      Dans une population donnée la proportion de con est tjs à peu près la même ne vous en déplaise.

      Permetez quand même que je vous reprenne : si c’est les chasseurs qui ont organisés la surpopulation de sangliers comment ce fait il que les cerfs aussi ? Les chamoix ? Votre premier argument ne tient pas. Point

      quant au petit gibier n’a t il pas disparu de nos campagne à cause du remembrement, des directives européenne qui ont interdit les petites haies et les bosquets qui faisaient leur habitat ? L’agriculture mono-intensive avec toute sa chimie lourde ?
      permettez moi de penser, avec d’autres sans doute, que votre second argument est nul. Point

      ps je n’aime pas plus que vous le tir au pigeons sur des animaux d’elevage que chacun pourrait attraper à la main...mais c’est un autre débat.

      les chasseurs tuent les gens ? Les chasseurs se tuent entre eux ? On attend les chiffres ! C’est idiot mais la voiture tue ou la moto tue dans d’autres proportion il me semble. Ce qui m’amène à penser que votre 3 eme argument est bidon aussi.

      Oui un chasseur qui se respecte et respecte la nature tue et mange le fruit de sa chasse, il n’abandonne pas un animal blessé dans la nature par éthique et pour éviter le danger que cela pourrait faire courir aux autres...

      quant au lobby de la chasse et de cet énorme et juteux marché, vous m’avez bien faire rire, merci. Vous en avez d’autres ?

      Finalement ne pourriez vous pas contempler l’idee que si une majorité d’elus sont pro chasse c’est qu’ils connaissent le problème mieux que vous et sont sans doute plus intelligent ?


  • C’est Bardot qui lui a donné le coup de grâce en le traitant publiquement de "trouillard" .


  • Il continura a etre appeller mr le sinistre. Il a bien mangé, voyagé et cotisé.


  • "Et les lobbys sont là"

    Il ne le savait pas ?
    Le Monde et tous les médias représentent
    les lobbys .Et le Lobby des lobbys qui a placé
    son domestique à l’Elysée ,Il ne le savait pas !
    Et le peuple Français,que pense-t-il des lobbys ?
    Malheureusement rien .

     

  • C’est bien Nicolas, au moins tu t’en rends compte. Tu étais à 100 à l’heure le nez dedans, alors tu as eut l’impression d’ "abaisser ton seuil d’exigence", nous d’ici on à vu un pourris comme un autre. Au moins t’es le moins pire du ministère, car toi la dissonance te travail et finis par te faire péter les plombs.

     

  • Hulot a été un ministre étonnamment terne, peut-être parce qu’il est limité intellectuellement . Nonobstant ce qui restera de lui ce sont ses magnifiques émissions "Ushuaïa", qui n’ont pas pris une ride, les seules émissions de la télé de la 5ème république qui surnageront .

     

  • Bon débarras ! Un Vert parasite de moins, un catastrophiste de moins. Nicolas Hulot, un de ces écolos rigolos ( aux 8 voitures thermiques) au pourcentage ridicule aux élections, avait tout bonnement décidé que les français devait changer de mode de vie et abandonner la voiture et tout autre outil indispensable à leur vie, au nom de la transition énergétique sortie de son chapeau. Sa démission n’est que le résultat de sa démagogie alarmiste.
    Depuis que ces écologistes ont parasité le PS, toutes les mesures imposées aux français n’ont eu comme résultat qu’ augmentations de taxes et redevances sur l’eau, l’électricité, le gaz, le traitement des déchets dont la taxe incitative est la multiplication par 3 de l’ancienne taxe !
    Et qui a profité à chaque fois de ces augmentations ? L’Etat, les municipalités et les prestataires privés, des multinationales bien engraissées par les écologistes. Dernier coup fourré en date, l’interdiction autoritaire de la vente des lampes halogènes, comme si les lampes de remplacement pouvaient donner le même spectre lumineux, indispensable pour certaines applications et même pour le particulier. Et le dernier hobby de Monsieur Hulot fut la voiture électrique dans ces beaux discours, mais en cachant soigneusement que l’extraction des métaux rares pour faire les batteries de ces beaux joujoux est une catastrophe écologiste en Chine, et qu’il n’y en aura jamais assez pour faire tourner des millions de véhicule sous peine de transformer la terre entière en gruyère.


  • Pov, chti gars ! ce type c’est un businessman déguisé en calimero.

     

    • Un violeur, selon la presse britanique.
      https://www.standard.co.uk/news/wor...


    • @Jean Paul Pergolio



      Un violeur, selon la presse britanique.
      https://www.standard.co.uk/news/wor...



      Tu as des preuves ? (Non... Les journaux ont le dessus sur la Loi et l’Inconscient Collectif)

      La presse britannique, ces fameux torchons Deluxes ? Cette même presse qui accuse Poutine le méchant Gourou du KGB, d’avoir empoisonné des agents doubles sur le sol british ? Allons... Un peu de tenue.

      Aussi, révisez votre dictionnaire :

      Allégation est employé le plus souvent au pluriel dans un sens péjoratif comme synonyme d’affirmation, de déclaration relativement à des faits dont l’existence reste à prouver ou relativement à des prétentions fantaisistes.

      Hulot, c’est le seul type de la TV d’Etat, qui proposait des reportages à peu près correct quand j’étais gamin. Bon, Ushuaia, c’est maintenant une terre quasi-Israélienne, mais ce n’est pas Hulot qui l’a voulu ainsi.

      LE type démissionne, car d’après lui, le système est pourri. Hey ? Les Camarades ? Qu’est-ce qu’ils vous faut de plus ? Un attentat suicide à l’Assemble National, au nom du Christ Écolo Radical ?


  • c’est bien Nicolas, mais que n’as-tu pas démissionné quand ILS ont rejeté tous les amendements réellement humanistes : broyage des poussins vivants, castrations à vif des porcelets, glyphosate cancérigène...etc...mais mieux vaut tard que jamais .


  • "Nicolas Hulot démissionne du gouvernement Macron : "Parce que les lobbys sont là" " Et l’écologie, c’est pas un lobby peut-être ? EELV c’est pas un lobby ? greenpeace c’est pas un lobby ? les végans c’est pas un lobby  ? Tout est lobbying.

    Je reconnais que monsieur Hulot est quelqu’un qui parle avec clarté (ça change des politiciens) et qu’il a démissionné avec "panache" mais je maintiens ce que je pense des écologistes. Ils sont tellement focalisés (acharnés) sur la nature qu’ils en oublient les Humains. Ils mettent "dame-nature" au centre, là où, il faut mettre l’Homme. J’allais écrire Dieu, mais on va y allez mollo avec eux, ce monde est déjà dur pour ces gens-là et ils sont encore dans le déni (ils ont inversé la pyramide des "valeurs")

    PS : Je croyais que le pluriel de lobby était lobbies et pas lobbys, à moins que ça a été "Francisé" ?

     

    • Les mots « anglais » en italique, on sent le puriste attaché à la belle écriture française. Compliments.


    • @ Rédacteur

      Je vais vous faire un aveu.

      Une des raisons pour lesquelles je viens sur E&R, c’est que ça me permet d’améliorer mon orthographe/grammaire. Si vous saviez le temps que ça me prend de me relire avant de poster, vous seriez effaré. L’année dernière je devais représenter la moitié de la modération à moi tout seul mais je me suis amélioré.

      Bon, il y a des fois aussi où la modération ce n’est pas pour mon orthographe, j’ai des tendances borderline avec un zeste de provocation. C’est chiant/frustrant au début, mais finalement c’est bien que la modération soit intransigeante avec notre belle langue. La modération est un travail ingrat, je ne sais pas comment ils font. Ils doivent en voir passer des vertes et des pas mûres.

      Et puis on ne va pas laisser les Anglais nous envahir aussi facilement, hein, qu’en penserait Jeanne d’Arc :)


    • La règle voudrait qu’on n’utilise les mots d’origine étrangère que dans la forme du singulier.


    • Jalon : " ils mettent "dame-nature" au centre, là où, il faut mettre l’Homme " Et hon ! .le vrai écolo sait que c’est ça qui ne va pas. L’humain n’a pas à être au dessus de tout le reste, il en fait partie comme tous les autres. L’homme sans la nature ne pourrait pas vivre, l’inverse si !


  • Ah, il était au gouvernement ?
    Nicolas Bulot, le préféré des français lui aussi (je ris) démissionne, mais il touchera selon la formule Ministre un jour, Ministre toujours.
    Quel guignol (et taré si on relit Faits et Documents).

     

    • J’ai toujours pensé qu’il était sincère et en même temps un peu limité intellectuellement. Il n’a pas compris que le réchauffement climatique était un fake grossier. Et quand il déclare que dans ce moment de vérité etc... cela montre bien qu’il n’était pas dans la vérité pendant le temps qu’il a passé au pouvoir, bref, c’est pas un manipulateur le Nicolas... :-) Il se prend un peu les pieds dans son discours...
      Je garderai en souvenir de lui le fait de banir les pailles de la restauration (très grande avancée) et le jour ou il est tombé subitement malade et a disparu lors d’une réunion ou une personne lui posait des vraies questions d’environnement.

      L’écologie est un vrai sujet qu’il faut aborder mais sans ces partis politiques faisandés totalement infiltrés, sans les lobbies, et en parlant de décroissance aussi et de la fin de l’obsolescence programmée, bref, la vraie écologie est l’ennemie de la banque !).


    • @jean

      En quoi est ce un fake grossier ? (si c est pour rabâcher qu’ il a déjà fait plus chaud par le passé, passez votre tour) je suis nationaliste et pourtant ayant faut de la climatologie je suis abasourdi du nombre de gars qui n y connaissent rien mais sonnent qd même leur avis.
      s opposer ne fait pas de vous qqun qui dit la vérité.


    • @gary

      Je dis haut et fort ce que je pense depuis que j’ai étudié longuement le sujet. L’argument d’autorité ne tiendra pas ici (je ne vous connais pas mais être climatologue et convaincu par la réalité du réchauffement climatique doit être la norme... il doit être très difficile d’exercer ce métier sans être complètement conditionné, c’est un peu pareil que de dire à un paysan qui traite depuis 30 ans que ce qu’il épand c’est de la merde cancérigène, il pourra monter sur ses grands chevaux en disant qu’il connait bien le domaine...).

      Au début je comprenais pas cette nouvelle religion du rechauffisme culpabilisateur mais avec le temps il y a eu des éléments qui ont bien montré que c’est du pur engineering social pour faire avancer le mondalisme, imposer des nouvelles taxes et ouvrir des nouveaux marchés.
      Je parle de la thèse réchauffiste entropique avec tout le tintouin sur le CO2 qui est présenté comme un polluant (!), de la chute des blocs de glace en arctique (sans montrer qu’ils se reconstituent chaque hiver et que de la glace qui fond ne fait pas monter l’eau, essayez avec un glaçon dans un verre une fois fondu le niveau reste le même), du bullshit des média sur les ours polaires qui savent en réalité nager, de l’eviction des études qui n’allaient pas dans le sens du GIEC (groupe politique et non scientifique), du green washing associé à tout cela (le business vert rapporte), de la crosse de hockey qui était bidon, du business lucratif de la finance associée à ce sujet pour Al Gore, des données de mesures du GIEC qui n’ont jamais été rendues publiques côté mesure de température (opacité totale), du climategate (il y a des résumés sur agoravox), etc etc etc...
      écoutez ce qu’en a dit De Villiers lorsqu’il a vu la commission trilatérale débarquer dans les locaux européens pour indiquer qu’il fallait que les ptits enfants aient dans la tête qu’ils ne devaient pas sauver les arbres devant chez eux mais LA PLANETE, c’est du lavage de cerveau utilisant tous les ressorts habituels. (culpabilisation des masses, diversion, faux problème et faux ennemi, création d’un danger qui ne peut se régler que de façon supra-étatique (le CO2 qui n’a jamais été un polluant et est nécessaire à la vie)... Le CO2 est une conséquence lors des épisodes ou cela rechauffe (relargage par les océans) et non la cause...... bref, étudiez bien tout cela et rassurez vous il n’y a pas de danger avec le climat ! C’est la bonne nouvelle pour vous qui allez découvrir tout cela à présent !


    • @ Jean :

      Le réchauffement climatique est loin d’être "un fake" comme vous dites. Alors peut être que certains lobbyistes font trop d’alarmisme pour des raisons obscures que je ne saurais expliquer (vous peut être, surement même).

      Mais de la a nier les catastrophes écologiques (climatiques ou non) qui s’enchaînent a tour de bras depuis plusieurs années c’est au mieux faire preuve d’ignorance voir de bêtise


    • à Atos...

      Je parlais ici de l’opération de com "réchauffement climatique" stricto sensus.

      Mais Oui, je suis d’accord avec vous qu’ il y a certes des épisodes et déreglements notables mais il faut aussi étudier l’activité solaire (le GIEC a très longtemps exclu l’étude du soleil alors qu’on sait qu’il y a des cycles ; étudier le climat sans étudier le soleil il fallait quand même le faire ! et ils l’ont fait... nonon, c’est la voiture de Mme Michu, par contre prendre le TGV c’est presque vert ! le nucléaire est devenu cool vu qu’il n’y a pas de dégagement de CO2, niveau confusion on est pas mal là a voir combien de CO2 on a économisé quand on fait un Paris Marseille en Train...)
      Il est enfin possible que des technologies soient aussi utilisées pour modifier la météo ici ou là ou créer des tempêtes / canicules / cyclones etc... les chemtrails peuvent servir à changer les choses côté précipitations, il y a Haarp et ses petits frères (peut être utilisé de concert avec les épandages)... pour la vague de Fukushima certains ont parlé d’une intervention de l’armée US qui était justement positionnée là (comme par hasard) juste au large... Tout cela reste des suppositions mais on ne peut pas balayer cela d’un revers de main, il faudrait des enquêtes et des moyens poussés pour faire la vérité sur tout cela. Certaines des ces armes existent et ont été décrites depuis des décennies (utilisées au Vietnam pour faire des déluges etc, les Russes auraient des armes pour créer des tremblements de terre aussi et des explosions nucléaires sous marines pourraient faire des dégats importants), reste à savoir exactement ce qui est naturel, artificiel dans les causes actuelles des chauds ET FROIDS qu’on peut observer sur la planète. Des météorologues aussi ont bien décrit qu’ils n’en pouvaient plus de cette propagande (un directeur de météo de france TV s’était fait viré pour avoir parlé à ce sujet et il avait écrit un bouquin intéressant).


    • Pour ceux qui n’ont pas suivi l’arnaque du GIEC sur le climat, lisez d’urgence le livre de Philippe Verdier (lanceur d’alerte, responsable météo à France TV qui a perdu son poste suite à cela).
      Il n’est pas climato-sceptique (moi non plus d’ailleurs) mais montre bien ce qui se trame derrière ce qu’on appelle "réchauffement climatique".


    • S’il vous plaît personne ne parle de ce sujet avant d’avoir visionné la conférence du professeur Courtillot sur le sujet merci !

      Ps oui c’est un fake ! S’il y a enjeux planétaire c’est celui des pollutions non du réchauffement climatique qui n’est qu’ un leurre.

      Deux clicks : courtillot vidéo ... pas compliqué


    • @Orio

      c’est bien connu des spécialistes* et beaucoup de sportifs tapent dans al balle à défaut de frapper leur femme etc

      (...beaucoup de nageur plongent à défaut de noyer leur chien )...

      c’est beau la pensée gaucho-antifasciste ! Les méchants contre les gentils, etouetout...


  • Nicolas Hulot a choisi le 7/9 de Nicolas Demorand et Léa Sallamé pour annoncer sa démission ce matin.

    Il faut lire les réactions de cette annonce sur le Tweeter de l’émission.
    Un auditeur a même osé comparer son intervention à celle de De Gaulle le 18 juin.

    "Le bobo parle aux bobos,
    Macron a perdu un ministre !
    Mais Hulot n’a pas perdu la guerre !
    #JeSuisNicolasHulot"

    Pour avoir soit voté Macron contre MLP ou pour s’être abstenu, ces imbéciles ou ces lâches (ou les deux à la fois) d’auditeurs sont si naïfs !

    Utilisation des pesticides, érosion de la biodiversité, pollution des sols...
    Soit les échecs qu’Hulot énumère au sein de son ministère au micro du 7/9 au bout d’un an (seulement).

    Un poste à la croisée des lobbies constate l’ex-ministre et présentateur télé.

    Mais les lobbyistes, c’est à Bruxelles qu’ils se trouvent !
    Et c’est Bruxelles qui nous donne notre feuille de route.

    Les médias focalisent sur le chef d’État et son gouvernement sans jamais évoquer l’influence de la Commission européenne.

    Petit rappel par Viviane Reding, ex-Vice-présidente de la Commission européenne :
    75 à 80 % des lois nationales viennent de l’Union européenne !
    https://www.egaliteetreconciliation...

    "Un ministre, ça démissionne ou ça ferme sa gueule" rappelait J-P. Chevènement quand il s’est opposé à l’intervention de la France en Irak (en fait, il l’a dit à sa démission le 22 mars 1983 pour protester contre la « parenthèse libérale »). Mais ces décisions ne venaient pas de personnes non-élus par le peuple.

    Je doute que Nicolas Hulot soit un imbécile, mais je ne le crois pas assez courageux pour confirmer à ces bobos que Viviane Reding (et donc Marine le Pen qui a repris ce constat) n’a pas tors.

    Nous sommes loin du moment de vérité politique de l’éditorialiste politique de France Inter, Thomas Legrand.

    Quand on refuse de voir la vérité en face...

    Qu’importe, il aura quand même sa fonction de ministre sur sa feuille de retraite.

    Bonnes vacances à vous M. Hulot !!!

    Vous avez raison. C’est plus tranquille de partir en septembre.


  • Et le sien aussi.
    De lobby.
    Car il reste ! Dans des affaires qui restent aussi avec celles de la gouvernance qu’il a servi. En une façon peu amène dès le départ car des déclarations "pour voir si ?" ... "il était utile" ou quelque chose comme ça ... donc si il allait recevoir ? Ce qu’il demandait ou avait exigé ? Pour ?
    En cette caste ? Les nominations passent elles de toutes les façons par une sorte de paiement ?
    Des déceptions Nicolas ?
    Pour ce départ ?
    Mais lesquelles ?
    Des argents non contents ?
    Puis donc une sorte de joker quand même ailleurs ? Et toujours ? Pour qui ? Encore ? Ce label écologique ? Encore tenable maintenant ou alors que des gens autres ?


  • Tant va la cruche Hulot, qu’à la fin, il se casse.

     

  • Le navire macron 1er prend l’eau de toutes parts, les rats les plus malins le quittent avant le grand plongeon, comme ça le "peuple" trouvera de nouvelles têtes auxquelles il ne pourra pas demander des comptes sur tout le sale boulot fait actuellement car "ils n’étaient pas au courant de ce qu’ont fait leurs prédécesseurs". Bien joué les enfoirés !
    Et sinon, c’est toujours la même rengaine : Hulot fait la vierge effarouchée concernant les lobbys alors qu’il s’est servi au delà du repus grâce à eux. Le mépris qu’ont ces gens pour les "gueux" est sans appel.

     

    • Farfaitement ! A chacun sa m*rde !
      Cela dit, Hulot a servi de faire-valoir pour la photo de l’après-élection, on allait voir ce qu’on allait voir ! Depuis le vent a tourné, le Nouvel Ordre Mondial n’est plus ! La Sainte-Purge est en cours aux USA et a déjà commencé en Europe. Les vassaux des banksters accusent réception et tournent casaques. Hulot, ce grand courageux, part tout de même avec une retraire de ministre, à vie ! Pourquoi prendre des risques inutiles ?


  • Il a passé son temps à avaler des couleuvres ce brave Nicolas .... manquait de courage sûrement ( c’est Brigitte qui avait raison). Que de reculades ... glyphosate, caméras dans les abattoirs ... le coup de grâce ? Les chasseurs reçus en grande pompe à l’Elysée, autorisés à canarder sans retenu, avec un prix de permis divisé par 2 etc etc ...


  • Et l’écologisme, ce n’est pas un lobby ?


  • Cherchez pas plus loin, on nous dit que le lobby qui pose problème c’est le lobby des chasseurs (Le figaro, france info...). On sait maintenant qui est responsable de l’état de la planète, merci chers médias de nous arnaquer chaque jour...

     

  • Pendant des décennies il a servi les multinationales qui empoisonnent la planète et c’est seulement maintenant que ce gugusse s’aperçoit qu’elles dirigent le monde et que les politicards de tous bords ne sont que des pions chargé de passer la vaseline aux veaux electeurs , clients de ces prédateurs dont la nature est le cadet des soucis ! Il est resté dans ce gouvernement juste le temps de toucher sa retraite de ministre à taux plein ??? Les ministres , comme les députés , s’ils ne font pas partie de la secte dirigeant en sous mains le pays , n’ont absolument aucun pouvoir , il font partie de la déco et on ne demande pas à un meuble ou à une plante (artificielle ?? ) son avis !!

     

  • Non les chasseurs ne sont pas que des ruraux.
    Oubliez-vous que Macron voulait au début de l’année rouvrir les chasses présidentielles à Chambord. Imaginez ..., nuit passée dans une suite du nouveau 5 étoiles donnant sur le chateau, puis chasse dans le domaine. La vie de roi.
    Je ne sais pas s’il est arrivé à ses fins. Je ne crois pas car lors de ces manifestations les routes aux alentours sont fermées à la circulation et je n’ai pas vu cela se produire dernièrement. Allons voir cette automne....


  • « Je ne veux plus me mentir...
    Je me surprends tous les jours à me résigner ; tous les jours à m’accommoder de petits pas... »

    Je salue l’homme vrai dans sa souffrance !

    Rien ne sera plus pareil après ce jour pour ce gouvernement qui vient de subir cette démission ex cathedra  !

    Français, savourons ce moment où un serviteur de l’anti-France, vient de façon solennelle déposer à nos pieds la tête des lobbies !

    Les informations qui nous parviennent depuis un certain temps déjà, nous prouvent qu’il n’est pas d’infaillibilité en l’Homme, encore moins en ces politiques qu’en ces hommes à la tête du clergé qui n’ont pas voulu par calcul condamner l’indicible où nombre d’entre-eux se complaisent.

    Leurs traditions sont balayées et les débauchés sont placés en pleine lumière, car le symptôme du mal qui nous ronge est partout le même, le lobby !

    Ce ne sont pas nous qui refusons une condition que même le règne animal ne s’autorise pas à concevoir qui devons être psychiatrisés quand tout n’est que contradiction, ce ne sont pas nous que le Mensonge devenu Fondamental contraint à mal concevoir ; qui devons douter, reculer, nous résigner !

    Ce ne sont pas nous qui devons avoir peur de demain, car nous sommes demains, nous faisons demain, tous ensemble !

    Malgré certains esprits chagrins... Le peuple de la Fille aînée de l’Église est demeuré en, Dignité !
    Les communicants du Château, son locataire à l’instant et ceux du glécome qui étreint notre humanité n’ont pas vocation à soustraire la lucidité de nos sens, au-delà du cas d’un homme, ici, qui blessé a eu le courage de prendre à revers tout le système en claquant la porte, nous ne pouvons pas ne pas lier celui du pape qui lui aussi a pris à l’envers le dogme du lobby des relations non normales.


  • Faut dire qu’il était en transition ou en transhumance, l’animal.


  • Un non événement.


  • Bah, en partant monsieur l’écologiste en parapente va quand même perdre :

    - sa rémunération de ministre soit brut mensuel 10 093,64 €
    - son allocation mensuelle pour frais d’emploi non imposable de 5 770 €
    Des avantages en nature :
    - Accès gratuit au réseau SNCF (1re classe)
    - Quotas de déplacements aériens
    - Mise à disposition d’un parc automobile
    - Dépenses téléphoniques et courrier
    - Voiture de fonction et chauffeur
    - Logement de fonction ou prise en charge par l’État d’un logement d’une superficie maximale de 80 m2 plus 20 m2 par enfant à charge.

    Nicolas repart se sacrifier pour la planète. Il va donc passer un été indien ce mois-ci dans sa villa en Corse, de 334 mètres carrés sur l’île de Beauté, implantée sur un terrain de 3 hectares. Sa valeur était alors estimée à 1.050.000 €. C’est sûr, Paris c’est plus ce que c’était trop polluée ....+ du migrant à chaque coin de rue.

    Il repartira pour une série d’aventures Ushuïa pour nous montrer ces belles photos-souvenirs ! C’est du PlusBelleLaVie en carte postale !

    En tous cas, bravo pour la retraite à vie - il a 63 ans - avec une rémunération de ministre waooooh ! Il assure le gars !

     

    • Cette rémunération pour un ministre ne me choque pas outre mesure, comparée à celle des "grands" patrons et des dividendes versés aux gros actionnaires.


    • Vous avez oublié sa quote part sur la marque Ushuaïa qui génère par an 100 millions d’€ de CA, mais qui est tout sauf écolo, en particulier pour l’être humain...


    • Y’a des sacrés petits jaloux dans l’air... (déguisés en Social Warriors...)

      Not so bright folks... Not so bright...

      Je préfère porter une Rolex en or massif, en faisant mon jardin sur ma propriété, plutôt que de me plaindre sur l’internet avec une Casio BabyShock Ecolo-Camo, et des restes de Mc Donald dans la poubelle... Parce qu’y’a pas le temps...etc

      À chacun son style de vie.


    • @Mon Cult aussi !
      Rolex, en voilà une marque qu’elle est classe !
      Mais alors en or massif, c’est la classe à Dallas !
      De toute façon, si à 50 ans, on n’a pas un jardinier, c’est qu’on a raté sa vie !

      Je ne crois pas qu’Enki reprochait à N.Hulot, de ne pas être dans le besoin, mais que c’est le peuple français qui lui paye une retraite dorée à vie, alors que le type est resté un an au gouvernement, sans aucun résultat !


    • Enki : depuis quand c’est interdit d’avoir du patrimoine ? Surtout si on en a les moyens ?


    • #2033065

      @Bea de Chelle

      Entre me faire depouiller par le FISC et gagner mon FRIC, j’ai choisi.

      (oui-oui ! À bas l’argent ! Fuck ze Capital ! Mais je te garantis que ce n’est pas dans une ZAD, que tu auras la moindre influence pour changer le syteme)

      Entre une liasse de papier, un livret A, ou du BitCoin ?

      - Envoie plutôt la Rolex !

      (Même AS conseille d’avoir de l’or et de l’argent metal en cas de crise financière... Il ne renie pas non plus une belle montre de qualité ;-)

      La bonne chance a toi, O brave contribuable de France et de Navarre.


  • Il touchera sa retraite de ministre à rien foutre ou pas ?

     

  • Bon vent.
    Je lui souhaite de finir empalé sur une éolienne !


  • Ca y est le temps est venu. Voici venues les "vacances de Monsieur Hulot".


  • Ah bon il y a des lobbies...


  • Sans doute un homme de valeurs puisqu’il n’était pas obligé de se lancer en politique, qu’il l’a fait presque à contre-coeur, et qui finalement s’est rendu compte, après expérience, des limites de la pratique politicienne.
    Donc c’est tout à son honneur, qu’il prouve en s’en retirant.
    En tout cas merci pour le chèque énergie ;)


  • Quelle est la région de France où le gibier pullule de manière presque anormale jusqu’à rendre l’agriculture impossible ? Où les arbres sont revenus sur des sablières ? Où les "p’tites bêtes", chères à Brigitte Bardot et à Bougrain Dubourg, sont heureuses et bien nourries ?

    La Sologne. ! Pleine de gros cons de chasseurs, certes, mais n’empêche. Des gros cons riches qui payent pour la faune et elle semble apprécier puisqu’elle se multiplie.

    Et en Afrique ? Où existe-il encore des éléphants et de la grande faune ? Là où il y avait des chasseurs...

    Les chasseurs font proliférer le gibier. Pas de chasseurs, pas de gibier, pas de "pov’ p’tites bêtes" pour petites mémères stupides.

    Il y a longtemps qu’il n’y a plus de "nature" mais on en parle, et ceux qui en parlent le plus, les bobos urbains, n’ont évidemment aucune idée de ce que c’est.

    Il faudrait bien évidemment réserver la chasse au ruraux. Au fond, comme sous l’Ancien Régime qui avait tout compris ... Ancien Régime, régime le plus écolo de l’histoire. Certes, on pendait les braconniers. Mais faut ce qu’il faut.

     

    • Pourquoi jeter la pierre sur les chasseurs quant à la demission de Hulot ? Les chasseurs sont plus ecolos que les autres car c’est eux qui gardent des espaces de nature dans les 4 coins delaissés de chaque departement. C’est eux qui en plus concervent les couloirs faunistiques, nourrissent les animaux ou font des lâchés dans les endroits vides.
      Par contre pas un mot nulle part sur la puissante commission européenne. Seulement un mot imprécis : lobbies.


    • @anonyme
      Je peux te dire que, dans l’Aude, il n’y a plus rien d’autre que des meutes de verrats qui bouffent tout ce qu’elles peuvent.
      C’est le désert.
      Il n’y a plus que des moustiques !!


    • Listener : autant d’absurdités en si peu de lignes, il faut le faire. Dire que les chasseurs sont les régulateurs de la planète, franchement, il ne faut pas les connaitre. Ils tuent tout ce qui bouge . " pas de "pov’ p’tites bêtes" pour petites mémères stupides. " Vous avez ce qu’elles vous disent ??


    • @Demitrius
      Vous généralisez du fait de votre expérience du sujet.
      J’ai côtoyé des chasseurs du Loiret, un mélange de notables, de bourgeois et de petites gens. On est plus proches des chasseurs de Vincent Lapierre (en plus classe et raffiné même) que du pastiche des Inconnus : une passion commune pour la nature, une convivialité, un certain sens du respect. Il y a chasse à courre et chasse à tire,
      Quant aux proportions, je ne connais pas tous les chasseurs en France. Nul doute que ceux que vous décrivez existent un peu partout, mais les authentiques chasseurs régulateurs de la nature existent aussi bel et bien.


  • L’homme est le seul animal qui chasse avec le ventre plein.
    François Cavanna

     

    • Hulot a signé un contrat avec Patrick Drahi pour un remake de Ushuaia avec Benalla en passe partout et Faid en passe muraille , le pilote d’hélicoptère sera Philippe de Dieuleveult et Macron le pigeon à plumer ou le dindon de la farce c’est selon le scénario du script ou plutôt du scribe Franc-Maçon qui se nomme Pharaon De l’Elyséeum ! tout un programme .


  • En droit, la chasse et le droit de chasse sont une curiosité puisque c’est un droit qui est totalement inversé par rapport aux systèmes de droits généraux fondés sur le principe de liberté. Tout est interdit. Il n’y a aucune place, en matière de chasse, à la liberté. La chasse est, en droit, interdite par principe, et autorisée par exception, ce qui est étonnant puisque la plupart de cons qui chassent croient exercer une liberté sacrée datant de la révolution ! Quels naïfs !.

    S’il est vrai qu’après la révolution, le droit de chasse a été un temps libre et a permis à une partie de la population française à ne pas mourir de faim du fait de la famine provoquées par les humanistes qui régnaient à Paris, cela n’a pas duré longtemps et le droit de chasse s’est réorganisé autour du droit de propriété. Ce qui a évité à la faune de disparaître complètement.

    Les écolos ne le savent pas parce qu’ils ont des difficultés d’analyse et peu de neurones en état de marche. C’est très rare de fonder un système de droit sur un "interdit" de principe Même la loi Gayssot n’a pas osé.

    Ne sont autorisées que "des chasses" en certaines période de temps ("l’ouverture", système complexe) et par certains moyens strictement énumérés (à tir, à courre). La chasse à l’arc, très prisée à une époque par des écolos bizarres, est donc interdite. Ce qui n’est pas expressément autorisé en matière de chasse est interdit.

    Tout cela éclaire beaucoup la problématique de la chasse : "interdire" la chasse n’a pas de sens puisqu’elle l’est déjà. Si les fenêtres de temps et de moyens n’étaient pas reconduites d’années en années par les préfets, alors il y aurait dégâts aux culture énormes. Il faudrait gazer les animaux, les piéger par moyens atroces, ou bien laisser la chasse à quelque rares privilégiés triés sur le volets par les préfets qui choisiraient des copains hauts fonctionnaires. Des aristocrates, quoi.. Retour direct à l’ancien régime... On n’y est presque et les écolos poussent curieusement à cela..


  • La plupart des écologistes veulent nous faire pleurer sur le sort des animaux. Mais ce sont des animaux flatteurs, les pies grièches, les outardes canepetières, les ours, les loups. C’est beau, c’est rares, c’est émouvants.

    Pourquoi ne s’intéressent-ils pas aux rats, aux gros rats bien dégueulasses, aux rats d’égouts ? Pourtant, ces animaux sont étonnement sensibles et intelligents, proches de l’homme, gentils et très solidaires, socialistes voir communistes. Héroïques parfois.

    Je suis certain que Brigitte Bardot elle-même fait dératiser de temps en temps La Madrague au lance flamme. Aucune pitié pour les pauvres rats. Ils ne sont pas aimés des snobs. Mais s’ils ne sont pas beaux, ils baisent.

     

  • Monsieur Hulot,

    Qui croire monsieur Hulot à vos propos un profond chagrin une montagne de honte à vos actions restées inertes, l’image d’un soldat qui sait trompé de camp dans son combat ,vous laisserez l’image d’un grand troma d’un soldat brisé ou d’un béni oui oui au service de l’oligarchie seulement un jouet pour un dîner de con à la Weber.
    Vous n’avez tiré qu’à blanc, tué de faux ennemis tout celà pendant 15 mois quel courage tiens moi aussi je vais verser une larme à votre bataille.
    Vous repartez faible de ce bout de vie paix à votre âme, vous êtes anéanti je vous comprends mais qui vous a poussé à jouer ce jeu ? Qui a bien pu vous convaincre de salir votre conscience dans un jeu perdu d’avance ou vous n’avez ni les codes ni les relais ? Le fric, l’espoir de laisser une trace à votre nom, votre égo... ?

    Tout ceci monsieur Hulot ne laissera aucune traces même pas à la flamme du soldat inconnu


  • Ou peut aussi inverser : "Je ne peux pas passer mon temps dans des travers avec Stéphane Querelles" xD


  • Lui était la pour faire de la figuration dans le gouvernement d’un président qui devrait porter les marques de ses sponsors tel un pilote de la NASCAR.

    Vraiment, monsieur Hulot, vous espériez arriver à devenir quelque chose d’autre qu’un bête coupeur de ruban ?

    Pourtant un petit sponsoring Monsanto ou Bayer vous aurait permis de financer un square fleuri dans une cité HLM.

    Séquence occasions ratées.


  • Super ! Maintenant avec ce nouveau niveau de conscience acquis, Nicolas Hulot va pouvoir redistribuer tous ses biens, arrêter de faire la merde chimique en produit de beauté et se tourner enfin véritablement vers la Nature... En donnant ainsi l’exemple, d’autres suivront sûrement, mais peut-être faudrait-il quand même lui suggérer cette idée...


  • Le gibier et la faune en général ne souffrent que peu de la chasse.Soit les prélèvements sont marginaux, soit la chasse et les chasseurs recomposent et aident le faune à perdurer. De cela, tout le monde en a conscience. y compris Bougrain Dubourg.

    Ce qui nuit vraiment à la faune, c’est la disparition de ses habitats et l’oubli par l’homme du grand principe naturel de la symbiose universelle par laquelle toutes les espèces vivantes s’aident et s’entraident, même celles qui apparemment luttent entre elles. Darwin avait bien vu la "struggle for life" mais pas la symbiose, antilogie du premier principe. Cet oubli a produit le monde atroce d’aujourd’hui.

    S’en prendre au chasseurs, c’est prendre une posture facile et à bon marché. Ils sont sortis du jeu de ne comptent plus : ils ne sont plus à la mode.

    Petite remarque : les agriculteurs ont fait infiniment plus de dégât à la faune que les chasseurs. Et ils sont bien vus.

    Mais derrière le problème de la chasse, il y a un vieux problème social. Le chasseur souffre de limage laissée par la chasse à courre. Cela ne pardonne pas. Et pourtant, la chasse à courre, cela a une sacrée gueule. C’est comme les corridas. Les américains iconoclastes et qui détestent tout ce qui est beau les supprimeront


  • Encore un bobo gaucho qui découvre le fil à couper l’eau chaude ^^


  • Le mec il n’a toujours pas compris qu’il avait été placé ministre pour assurer de la popularité à Macron...

     

    • les rats quittent le navire LREM en dérive qui prend l’eau de toute part et dont le commandant de bord s’est barré avant que le bateau ne coule ! les rats abandonnent le navire et Mr Mulot a senti le vent tourner les rats surmulots sont de très bons nageurs , surtout en eau trouble .


  • Hulot qui se fait passer pour une oie blanche alors qu ’il est patron grassement payé d’une entreprise qui vend des shampoings contenant des perturbateurs endocriniens...Mais ça, les merdias n’en parlent pas bien sûr...


  • #2032412

    bonjour,
    Au moins il part de manière honnête, il ne fait pas ça pour l’argent
    je pense qu’il y a cru mais ce n’est pas du tout un politique, il a été utilisé par Macron pour la popularité et l’image
    mais il préfère partir que de cautionner une politique inacceptable( pas de soutine à l’agriculture bio, pas de développement des énergies renouvelables, pas de plan sur l’isolation des logements, et sur l’urbanisation en général.....) c’est beaucoup mieux que de rester pour garder sa place et l’argent
    il fait son Chevenement mais avec moins de classe....


  • Si l on résume, Ushuaïa, il chue, il échoua ;o)


  • Hulot, l’idiot utile qui a servi à faire élire Macron. Que croyait-il ?


  • ’’Puisque je suis dans un moment de vérité… oui, [ces douze derniers mois ont été une souffrance]’’...
    Normal dans une ’’organisation sociale’’ (un casino truqué) dans laquelle la vérité est devenue un poison...L’écologie n’est qu’un des prétextes à racket parmi les autres, dont se sert la Domination à la manoeuvre


  • quand il est rentré au gouvernement, j’ai dit qu’il démissionnerait, car il ne savait pas ce qui l’attendait dans ce merdier. . Il n’est pas soutenu par ses collègues et on comprend pourquoi quand on sait qui c’est. Le ministre de l’agriculture et lui sont en constants conflits, et ce ministre lui met des bâtons dans les roues, Macron bloque tous ses dossiers, et laissent passer des lois qui vont à l’encontre de tout ce que pense Hulot, qui en a pris plein la tronche, il suffit de lire certains commentaires de gens qui ignorent comment fonctionnent le monde politique, car comme avait dit Chevènement aussi qui a eu les mains liées " un ministre ça ferme sa gueule ou si ça veut l’ouvrir, ça démissionne " ce qu’il a fait. Donc Hulot a compris et Il a dit qu’il ne pouvait strictement rien faire, les lobbies sont plus forts. Donc, tant mieux pour lui, il va enfin pouvoir parler et agir.

    Pour BB elle a eu tort sur ce coup là de le traiter de trouillard, elle s’en est pris à Hulot et a dit que Macron était concerné par la cause animale, MDR, là elle a déconné franchement. Elle aurait dû le comprendre mieux que quiconque, elle a eu des promesses de tous les présidents, ministres, etc, et les a tous traités de cons car sont des incapables, et c’est Hulot qui sert de fusible,

    Il est plus facile de savoir ce que font ses ennemis quand on est assis à leur table. Il a dû se dire naïvement qu’en étant au gouvernement, ce qu’il avait toujours refusé avec les autres depuis des années qu’il fallait peut-être essayer. Il a aussi peut -être cru comme beaucoup que Macron allait faire des choses bien ( les pigeons ont voté ), et a vu de l’intérieur ce qu’il en est. Ils lui ont aussi mis la pression en lui sortant une sale affaire qui a semé le discrédit sur lui. Je dis depuis le début qu’il a été piégé. Tout ce qui s’est passé va à l’encontre de tout ce qu’il a toujours défendu, d’où la déception et incompréhension de beaucoup à commencer par moi, mais comme je n’ai pas l’habitude de tirer sur les ambulances, je cherche à savoir pourquoi. Ses collègues font parties de lobbies, idem tous ceux qui sont au gouvernement. L’écologie vraie n’existe pas en France. Donc, il ne pouvait pas faire autrement que de partir. J’espère qu’il saura se protéger des lobbies quand il sortira des scandales, si tant est qu’il le fasse s’il le peut.

     

    • je ne le défends pas particulièrement, mais il n’est pas un politique. C’est le gouvernement qui a utilisé son image populaire pour faire passer ce gouvernement pour concerné par la cause écologique, manque de bol, il a juste servi de fusible. Je sais qu’il y aurait des choses à lui reprocher, mais globalement, il a sensibilisé pas mal de monde sur les dangers écologiques, même si les coulisses laissaient à désirer. Tout le monde a aimé ses émissions de toute façon, et c’est bien pour cela que chaque gouvernement le voulait pour "reverdir" la situation. Quoi qu’il en soit, , il a bien fait de partir, car il en avait assez de sa propre soumission, trop c’est trop, et c’est juste ça que je remarque, espérons que ça le remette dans le droit chemin qu’il n’aurait dû jamais quitté.


  • Non M. Hulot, l’écologie n’est pas le sujet qui conditionne tous les autres, le sujet qui conditionne tous les autres c’est LA DETTE

     

  • Hulot m’a toujours paru un type totalement inconsistant. Qu’il soit ridicule, évidemment. Il est obsédé par l’argent et cela se voit à ses mines gênées.

    Qu’est son idée première : l’écologisme universel voué évidement à une totale inefficacité. On se perd dans les nuées planétaires, les ours blancs et les banquises qui fondent. C’est l’écologie du panda. mais qui fait vivre de vastes viviers et réservoirs de fonctionnaires défiscalisés et de zozos médiatiques tels Hulot qui se balade en avion à travers le monde (1 litre de kérosène par passager et par heure !).

    La seule écologie efficace serait peut être une écologie nationale, qui soit modeste et qui ait pour but de faire de l’écologie dans un seul pays.

    Hulot fait donc un mal fou à la planète en laissant passer une petite chance d’y faire quelque chose de bon. Hulot est un polluant.Il est mentalement pollué. Il a une cervelle de colibri Et en plus, il n’y a plus de colibris. Des cabris, oui, il y en a encore qui sautent sur leurs fauteuils en bêlant Europe, Europe, Europe.

    Ouf ! Je me sens mieux !

     

    • Listener : décidément, vous êtes le champion ! Et vous, vous ne polluez pas en acceptant de taper sur votre ordinateur ou votre téléphone, où les composants sont fabriqués par les esclaves du tiers monde, et qui sont dangereux à extraire ? Il est obsédé par l’argent ? QU’en savez-vous ? La vraie écologie n’existera jamais car les lobbies/multinationales/banquiers sont leurs premiers ennemis et eux ont les moyens. La preuve avec le cadeau offert aux chasseurs.


    • Désolé, Demitrius, mais j’approuve pleinement listener ! Le Hulot s’est tout de même accroché à son poste ministériel suffisament longtemps pour pouvoir toucher la bonne p’tite retraite des ministres...

      Je lui reconnais le mérite d’avoir essayé de faire bouger les lignes, mais qu’il arrête de nous bassiner avec les lobbies : les écolos en sont un des plus beaux fleurons, et surtout un des plus néfastes !

      Pour paraphraser Clemenceau, je dirais que l’écologie est une chose trop sérieuse pour être confiée aux écologistes...


    • Calmez-vous @Demitrius !
      Il est indéniable que Hulot est également un homme d’affaires, avec une certaine avidité. Je ne l’ai pas lu mais il ressort des commentaires le portrait qu’en avait fait Faits et Documents, qui ne semble pas triste.
      Quant à la "vraie écologie", elle existe dans le monde réel et pas en tant que concept fumeux de sauveur de la planète autoproclamé. La "vraie écologie", c’est manger local, bannir toutes formes de pollutions (chimique, alimentaire, sanitaire, mais aussi culturelle, vestimentaire...), et revenir à l’essentiel. C’est une démarche avant tout individuelle que chacun doit adapter à sa condition, selon ses possibilités.
      Le coup du clavier est plutôt un coup bas, car à ce jeu là tout le monde peut avoir quelque chose à se reprocher. Soit on sort par le haut, soit on s’enlisera tous.
      Donc je le redis, avec douceur : calmez-vous ;-)


    • Listener : mais ce que je vous écris, je le dis calmement :) " La "vraie écologie", c’est manger local, bannir toutes formes de pollutions (chimique, alimentaire, sanitaire, mais aussi culturelle, vestimentaire...), et revenir à l’essentiel. C’est une démarche avant tout individuelle que chacun doit adapter à sa condition, selon ses possibilités. " tout fait d’accord, et je n’ai pas attendu que ce soit la mode pour me l’appliquer depuis plus de 30 ans. Mais ça n’empêche que je n’aime pas le lynchage qui est fait à Hulot, c’est trop facile. Il n’est pas gêné, il est horrible déçu et ne supporte plus sa soumission, c’est déjà bien. Quant aux chasseurs, rien ne me fera changer d’avis, ils sont le problème et font croire qu’ils sont la solution. Car si on parle argent pour Hulot, il a aussi le droit de gagner sa vie, là on a atteint des sommets https://www.nouveau-magazine-litter...


  • Bon débarras !


  • Nicolas Hulot en politique est aussi insignifiant que Yann Arthus Bertrand dans l’art contemporain !
    C’est pareil ; c’est dire !
    _


  • C’est le gouvernement Philippe non ?


  • Nicolas Hulot démissionne du gouvernement
    Et il est rentré chez lui avec le quel de ses 9 véhicules l’ex-Ushuaïen ??

     

  • Hélas Hulot n’a pas encore bien compris comment tout s’articulait dans notre monde et notre système.
    Grand naïf hélas ou sans doute a voulu croire pouvoir changer quelque chose, mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans le problème de fond qui gangrène notre pays.
    Il n’a été que le faire valoir du gouvernement macron, la communication prime sur les actes en politique.


  • Sur quel bateau croyait-il s’embarquer ? Le pouvoir est toujours attractif.


  • Pour moi, Hulot reste une énigme. Où est la part de cynisme/affairisme, et celle de la sincérité ?


Commentaires suivants