Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Nucléaire : l’Iran droit dans ses bottes face aux exigences occidentales

Lors des conférences que j’ai données en Iran, début juin, sur les origines de l’État islamique, des questions m’ont été posées pour savoir si je pensais que les négociations sur le programme nucléaire iranien aboutiraient à un accord, s’il serait vraiment respecté par les États-Unis, et pourquoi la France – par la voix de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères – montrait tant d’arrogance.

J’ai répondu qu’accord ou pas accord, l’objectif final des administrations américaines était de renverser le régime au pouvoir en Iran, et de partitionner le pays. Dans cette perspective, un accord n’était qu’une pause tactique – toujours bonne à prendre – permettant à Barack Obama d’achever son mandat en beauté. Certes, la levée des sanctions seraient une victoire pour l’Iran, mais qu’il ne fallait pas en attendre beaucoup économiquement parlant, sinon on courrait à la désillusion.

 

En Israël : plus de 200 têtes nucléaires non déclarées

Prudent, Ali Khameneï – Guide suprême de la révolution islamique – a fixé une « ligne rouge », notamment en refusant que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) – couverture utilisée par la CIA, le Mossad et le MI6 pour leurs noirs desseins, comme on l’a vu en Irak du temps de Saddam Hussein – inspectent les sites militaires iraniens. Le général Massoud Jazayeri – porte-parole de l’état-major des forces armées – a précisé qu’aucune visite ne serait autorisée : « qu’elle soit limitée et contrôlée (...) et quelle que soit sa forme », une précaution nécessaire car plusieurs scientifiques iraniens, ciblés par le Mossad, ont été assassinés par le Kidon, son service action.

Bien que l’imam Ali Khameneï ait déclaré que l’arme nucléaire est « illicite » au regard de l’islam (cf. la vidéo ci-dessous – sous-titrée en français), les occidentaux et Israël accusent l’Iran de chercher à fabriquer une bombe atomique en secret. Est-il besoin de rappeler, ici, qu’Israël possède plus de 300 bombes atomiques non déclarées à l’AIEA – selon l’ancien président Jimmy Carter – et n’accepte pas d’inspection de sa centrale nucléaire de Dimona ? Mordechaï Vanunu, ingénieur israélien d’origine marocaine, a révélé l’étendue du programme israélien… dès 1986. Il a passé, pour cette raison, 18 ans en prison, est interdit de sortie de l’État dit hébreu et n’a toujours pas le droit de s’entretenir avec des journalistes étrangers. Aucun des pays membres du groupe P5+1 (États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine et Allemagne) n’accepterait, non plus, que des Iraniens visitent leurs infrastructures de défense.

 

Iran, un avenir plein de menaces

Les pourparlers actuels achoppent, dit-on, sur la levée de l’embargo sur les armes. En vérité, ce serait plutôt sur la volonté des occidentaux de maintenir disponible la structure bureaucratique onusienne leur permettant d’imposer plus tard de nouvelles sanctions.

Début juin, la date-butoir était fixée à la fin du mois. Depuis, elle a été repoussée au 7 juillet dernier, puis… aux calandres grecques. Résultat : le Sénat américain aura 60 jours – au lieu de 30 – pour étudier le futur l’accord. Que se passera-t-il si les Républicains et des Démocrates, majoritaires, refusent de l’avaliser ? Obama ne veut pas être humilié. C’est sans doute la raison pour laquelle John Kerry fait traîner les discussions et donne, à mon avis, l’impression qu’il veut les enterrer.

Que se passera-t-il aussi dans deux ans si la politique proche-orientale du prochain président États-Unis – ou présidente – est de nouveau dictée par les pétroliers, le complexe militaro-industriel et l’AIPAC, le puissant lobby pro-israélien ? Le multimilliardaire juif Sheldon Adelson a proposé aux candidats en lice pour les primaires du parti Républicain – à qui il fait passer un examen de passage – de soutenir à bourse déliée celui qui, clairement, s’engagera à bombarder l’Iran. Quant à Hillary Clinton, la « démocrate » soutenue par le milliardaire George Soros, elle a déclaré début juillet dans le New Hampshire qu’ « elle présidente » mettrait les Gardiens de la révolution iranienne sur la liste des organisations terroristes, qu’elle était prête à bombarder l’Iran « sponsors en chef du terrorisme mondial », voire « d’oblitérer totalement » le pays, s’il lançait une attaque contre Israël. En d’autres termes : de l’effacer de la carte… Cela promet !

 

Fabius dans le rôle du « méchant flic »

Les Iraniens m’ont également demandé comment j’expliquais la position de la France et l’agressivité de Laurent Fabius, tant lors des pourparlers de Vienne sur le nucléaire qu’à l’égard de la guerre civile en Syrie.

J’ai rappelé que la France – surnommée par l’imam Khomeiny le « petit Satan » – était à l’origine de l’introduction du nucléaire au Proche-Orient. Elle avait aidé Israël à construire Dimona, proposé au Chah d’Iran cinq centrales nucléaires et la fourniture d’uranium enrichi et vendu à Saddam Hussein le réacteur Osirak, détruit par les Israéliens en 1981.

J’ai dit que le lobby pro-israélien n’est pas seulement puissant aux États-Unis ; que François Hollande et Benyamin Netanyahou entretiennent d’excellentes relations ; qu’en Syrie et à Vienne, la France et les États-Unis s’étaient sans doute partagé les rôles de « gentils » et de « méchants », comme dans les films hollywoodiens du genre « good cop / bad cop ». Le scénario était, selon moi, bien réglé, l’objectif étant – à moyen ou long terme – de renverser le régime au pouvoir en Iran. C’est ce qui s’était passé en Irak – où j’ai évoqué cette possibilité à Tarek Aziz durant l’embargo –, mais dans des rôles inverses. La France était le « gentil » : elle a condamné l’embargo et l’agression américaine contre l’Irak, mais cela ne l’a pas empêchée ensuite de cautionner l’occupation du pays par les États-Unis.

 

Ali Khamenei sur le nucléaire civil et militaire (6 mars 2008) :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je vais être clair, je trouve tout simplement insupportable l’ingérence des mondialistes dans les affaires des états de ce monde. Et en particulier quand ça nous touche et qu’on subit.

    Et en ce qui concerne le nucléaire militaire, je suis pour que tout le monde ai la bombe ou personne - idéalement un monde sans arme nucléaire serait l’idéal, mais un monde où seule l’axe "du bien" possède la bombe et décide qui peut se l’octroyer - négatif - c’est tout ou rien. Et pour le nucléaire civile n’en parlons même pas, c’est aux Iraniens de juger s’ils veulent ou pas prendre des risques avec cette énergie là.

    D’autant que si on devait parler du nucléaire, on ferait bien de discuter du nucléaire Israélien, de la façon dont l’état Israélien l’a acquise, et du fait que (sans trop me tromper) jusqu’à preuve du contraire Israël n’a obtenu aucune autorisation pour à la fois la posséder et à la fois la tester dans le sol Palestinien. La bombe Israélienne est une infraction aux règles de la communauté internationale en terme de prolifération des armes nucléaires. Mais bon visiblement, la communauté internationale est à géométrie variable.

    Pour aller au bout de mon raisonnement, je ne suis pas sur de savoir ce qui me fait le plus peur, le nucléaire Iranien, ou le nucléaire Israélien. Qui est le plus dominateur, le plus conquérant, le plus sur de lui ? j’ai ma petite idée sur le sujet.

     

    • #1227499

      Il était effectivement difficile de résumer les choses plus clairement que vous l’avez fait dans votre commentaire auquel personnellement j’adhère sans la moindre retenue !..


    • Rhoo Max, tout de suite tu tapes sur les sionistes encore... Hein ? Quoi ? Israël viole les règlements internationaux ?! Quelle surprise :D

      Clairement, je suis comme d’habitude tout à fait d’accord avec toi, à une nuance près : je prends le parti que le nucléaire ne devrait pas servir du tout, parce que même si c’est juste pour un usage "civil", il y a déjà les risques que cela soit détourné, mais même sans cela, il y a les risques tout court inhérents à l’utilisation de pareille technologie. Risques qui même pris en compte avec le plus grand sérieux sont trop dommageables au moindre pépin. Utiliser un moteur à essence, il explose, basta. Utiliser un réacteur nucléaire, ça crée potentiellement des nuages radioactifs (qui s’arrêtent à la frontière...), une pollution des eaux, des sols... je comprends le potentiel mais ça ne compense pas les risques à mon avis.

      "idéalement un monde sans arme nucléaire serait l’idéal" Et je pense que idéalement, c’est dans l’idéal :p


    • "idéalement un monde sans arme nucléaire serait l’idéal" Et je pense que idéalement, c’est dans l’idéal :p

      Cochon va ! Je l’ai vu à la relecture ... après soumission :(

      Oui tu as raison sur le nucléaire civil. Je dis tout simplement que le choix doit rester aux nations et donc aux peuples (quand et si c’est encore possible). Si ça ne tenait qu’à moi il n’y aurait rien de nucléaire dans le monde. Quitte à se priver de nombreux attributs du monde moderne qui nécessitent du courant.

      Et puis clairement, je penses que le nucléaire est une impasse, l’univers est une source d’énergie propre et infinie, on a juste pas encore trouvé le moyen d’y accéder. Nous sommes tous simplement des primates de la technologie.


    • Hehe, faut faire gaffe avec ça, même à l’oral je suis un sniper ;)

      Je me doutais bien que ton idée était là pour le nucléaire. Et pareil, perso si demain on me laisse le choix de sauver le monde en appuyant sur un bouton mais qu’en contrepartie on arrête le cinéma, Youtube et McDonald’s (par exemple), j’appuie direct, sans réfléchir. Y’a des priorités !

      Et je te suis sur les primates, mais j’enlève "de la technologie", même si c’est vrai.


    • sauver le monde en appuyant sur un bouton mais qu’en contrepartie on arrête le cinéma, Youtube et McDonald’s (par exemple), j’appuie direct, sans réfléchir. Y’a des priorités !

      Et c’est là que tu aurais une vision zombiesque de la situation, des gens hagards qui errent dans les rues en se demandant ce qui s’est passé, ne sachant plus où aller et quoi faire. Comme si le charme, au sens magique, perdait son effet et que les corps se réveillaient d’une longue et profonde léthargie.

      Loin dans les centres commerciaux on entendra les plus profondément marqués par ce réveil crier au loup d’une long râle : "MMMMMMMMAAAAAaaaaaaaaccccccc Ddddddddoooooooooooooo". D’autres buttant la porte d’entrée de façon périodique sans se rentre compte que la porte automatique ne s’ouvrira plus, devenu encore plus bête qu’une mouche.

      Et les téléphones s’éteindront un par un à court de batterie. Beaucoup se suicideront totalement désespérés. Les uns lyncheront les autres avec un téléphone fonctionnel pour effectuer un dernier selfie par réflexe conditionné qu’ils n’auront malheureusement pas la joie de contempler, le flash ayant épuisé le reste de la batterie.

      Et beaucoup finiront totalement fous incapable de s’extraire de leur aliénation qui n’avait déjà que trop duré.

      Ça aurait pu faire un bon épisode d’un "la quatrième dimension" s’ils avaient pu anticiper le monde actuel en détail. Et encore j’ai improvisé le truc, en travaillant le sujet il y a moyen de broder.


    • @ MaxC : J’achète ! :)


  • #1227322
    le 12/07/2015 par les femmes blanches qui aiment les blacks sont racistes.
    Nucléaire : l’Iran droit dans ses bottes face aux exigences occidentales

    L’ Iran est déjà développé et indépendant . Ce casse-tête sur le nucléaire Iranien débouche selon moi sur deux issues. On peut se dire que les Américains permettent à l’ Iran d’ avoir recours au nucléaire pour justifier plus tard une énième intervention militaire dans la région. Donc on peut se dire que c’est un moyen pour les Américains de piéger l’ Iran . Pour la seconde issue, on peut se dire que les Américains font preuve de conciliance et d’ amitié envers ce pays afin que les Iraniens soient reconnaissants de la possibilité d’avoir eu recours à ce privilège . Ils espèrent en retour que l’ Iran cesse de se tourner d’ avantage vers l’ axe Sino-Russe et que ce pays se rapproche de l’axe Washington -Ryad . Ce n’est au final qu’ une compétition d’ intérêts bien distinct, la balle est dans le camp Iraniens, c’est une certitude.

     

    • Tres bonne analyse cher ami


    • Oui c’est de ça qu’il est question en toile de fond. Les Américains sont prêt à lever leurs sanctions, à réintégrer l’Iran dans la "communauté internationale", lui laisser jouer un rôle régional plus prépondérant et pour ça à modifier leur politique moyen-orientale de sorte qu’elle convienne aux Iraniens. Mais ils ne sont pas prêt pour autant à accepter que l’Iran devienne une puissance nucléaire, ils ont laissé (aidé) le Pakistan le devenir, aujourd’hui ils ont des regrets.

      Il faut attirer votre attention sur le fait qu’on ne prend le chemin d’un accord parce que :
      - tout le monde n’est pas d’accord au USA
      - mais aussi, l’Iran continu de mener une politique "contre-impérialiste" souvent "pro-chinoise" en Afrique et au Moyen-Orient
      - l’Iran continu à développer sa bombe en prenant les occidentaux pour des ***

      Il y a en effet du pil-poul dans le discours des élites iraniennes. Ils ne veulent pas que l’AIEA visite ses sites de défense, prétextant que c’est un cheval de Troie et qu’aucun pays du conseil de sécurité n’accepterai ça. Ce qui est partiellement vrai : par exemple la France à des sites liés à l’industrie nucléaire que l’AIEA peut visiter qu’elle appelle des installations nucléaires de base civiles (INBC) et des installations nucléaires de base secrètes (INBS) qui sont des sites militaires où on ne laisse entrer que le personnel autorisé. Mais la France ne fait pas mystère de disposer d’une composante nucléaire militaire. Alors pourquoi les Iraniens manipulent du matériel nucléaire sur des sites liés à la défense si ils n’ont pas de programme militaire ?

      Les Iraniens gagnent du temps et mettent du temps pour développer leur bombe atomique. C’est pour ça l’accord va échouer, qu’il n’y aura pas de rafraichissement des relations et qu’il y aura un risque de guerre contre l’Iran qui perdurera. Mais ça n’est pas la faute des occidentaux sur ce coup la.

      Personne ne veut d’un moyen-orient sous contrôle exclusif d’une ou plusieurs puissances musulmanes alliées à cause de la crainte que cela déclenche une guerre mondiale totale (en se basant sur la longue Histoire de cette religion). Personne ne veut non plus d’une puissance musulmane nucléaire dans la région parce qu’ils pensent que ça pourrait mener à la situation pré-citée. La doctrine israélienne de suprématie militaire est juste un prétexte.


  • #1227347

    Il faut être vraiment fourbe pour interdire à l’Iran d’avoir le nucléaire quand on connait le passif actif des USA avec la bombe nucléaire et les conditions d’acquisition douteuse de cette même arme de destruction massive par la colonie israélienne !

    Par ailleurs, quand aurons-nous droit aux sanctions concernant l’utilisation meurtière et massacrante de phosphore blanc par la milice la plus "morale" du monde (acte à limite de l’extermination du peuple palestinien) ?


  • L’embargo fait beaucoup de mal aux iraniens,quitte
    a sacrifier sa souverainite,c’est faux de dire que Khomeny
    a redige une fatwa pour ne pas fabriquer de bombes,il
    n’existe aucune trace de cette lois,les iraniens aiment
    mentir a ce sujet et n’est-il pas islamique de mentir a ses
    ennemis ?le coran est tres claire a ce sujet.Un accord sera
    signe, mais refuser par manque de temps pour Obama.

     

    • "les iraniens aiment mentir a ce sujet et n’est-il pas islamique de mentir a ses ennemis ? le coran est tres claire a ce sujet."
      Tes sources, dans le Coran, stp !!! L’islam, ce n’est pas du commentaire ou des hadiths ; c’est SURTOUT le Coran ... Si les musulmans avaient la religion des juifs, ils auraient mangé du porc et seraient restés en Espagne. Malhereusement pour toi, ce ne fut pas le cas !!!


  • Obama semble déjà hors et quoiqu il tente péniblement , il sera déjugé par son successeur .L ’ Iran le sait , les USA trahiront leurs engagements , ça le fait réflechir . . .


  • Les USA sont devenus la premiere meance pour la securite de la planete. Les lobby sionistes agissent comme un parasite qui aurait pris le control de cerveau chez un etre humains.
    Les voilas avec des candidats qui menace ni plus ni moins que d’obliterer un pays de la carte.
    Imaginons qu’un candidat dans n’importe quel autre pays au monde dise ca ....lors de sa champagne electorale.
    Je pense que les USA sous la coupe des sionistes c’est bien pire que si les Nazi dirigeait la planete.
    La menace qui plane sur L’iran est de taille, lorsque le chef d’état major inter-armee Russe previent que l’iran doit se preparer a repousser une attaque nucleaire, il sait de quoi il parle.
    Pour moins que ca la coree du nord a pris la decision de se metre sous un parapluie nucleaire qui fait qu’aucun fou a la maison blanche ne penserait a les attaquer.
    L’iran je pense a pris la mesure du danger auquel il fait face ...les sionistes de tel-aviv sont pret a tout ....tel un parasite dans le cerveau US, il peuve le pousser a commettre l’irreparable ...comme ces parasites qui poussent lors d’un bref instant ..un gars a metre sa vie en peril face a un danger vital imminent .
    L’iran doit avoir un plan B, qui consiste a etre a 5 minutes de la bombe et de ses vecteurs ...si la voie diplomatique ne donne rien.
    Quand au people americain, qui en bonne partie est au chomage, je pense pas que sa priorite est d’obliterer l’iran ...on voit bien que l’agenda des "candidats" US, est completement deconnecter du peuple. Ces gens ne sont plus que les sbires des milliardaires sionistes qui pulule dans les pays


  • J espère de tout coeur que L Iran se dotera de l arme nucléaire !
    Pourquoi pas l iran et oui pour les autres ?
    Tout est une question de force en réalité et l iran l a très bien compris depuis longtemps.
    Avoir un bon programme d armement vous garantit une paix vis à vis du sionisme je pense .
    Et surtout ça rééquilibra les forces au moyen orient .
    Vive l iran vive les iraniens.

     

  • Depuis le début du processus du dialogue nucléaire, le régime sioniste a critiqué, sans cesse, le principe du dialogue de la communauté internationale avec l’Iran, au sujet de son programme nucléaire civil.

    mais nous critiquons les actions nous sommes taxé d’antisémite !


  • Bien entendu ! On ne peut jamais faire confiance en ces gens ! Ils fonctionnent constamment sur le mode de l’arrière-pensée ! Ils n’adhèrent à aucune de ces vertus, de ces valeurs positives qui caractérisent l’être humain normal ! Ils ne connaissent les valeurs transcendantes comme le sens du sacrifice, le sens de l’honneur, les respect de la parole donnée...ils ne s’embarrassent de rien de tout cela ! Tout ce qui n’est pas eux, tout ce qui est altérité, est méprisé et éliminé sans ménagement. La fin justifie les moyens, point barre ! C’est ce que beaucoup de "tyrans" pourtant ô combien futés, stratèges et même "vicelards" ne sont jamais parvenus à comprendre parce qu’ils fonctionnaient encore sur le paradigme traditionnel du sens de l’honneur, du respect de la parole donnée... Khadafi, Saddam Hussein qui pourtant étaient loin d’être des enfants de chœur...sont tous tombés dans ce piège ! Saddam s’est même fait entubé deux fois !!! Après le casse-pipe iranien, le piège koweïtien, le mec n’avaient toujours pas compris ! Ces dictateurs pensaient tous pouvoir copiner avec l’empire, ils ont cru aux promesses et à leurs rapports d’amitié avec certaines personnalités du pouvoir occidental et des réseaux maçonniques...résultat, leur fin fut atroce !
    On ne le répétera jamais assez : on ne peut pas faire confiance en ces gens !

     

  • https://youtu.be/J-riq9Ucpus
    Très belle remise des pendules à l heure, toujours d actualité, bien gardée sous le boisseau ...
    à écouter jusqu à la fin. Un nectar.
    Mahmoud est bien de la race des seigneurs (ou des aristocrates comme dirait AS récemment).
    Et où sont les notres ?


  • Le pb quand tu forge une épée c’est qu’elle survit à son détenteur...

     

  • Aujourd’hui, 13 juillet, nous sommes au 17ème jour des pourparlers à Vienne, au Palais Coburg. Et pour rire un bon coup : juste en face de la place Theodor Herzl - Theodor Herzl Platz !!!!

    Rome, Vienne, Babylone, Berlin, Persepolis, Athènes,... Incroyable. La Judée triomphante qui ne lâche rien. De chaque endroit soumis, elle en fait un nouveau tremplin pour s’attaquer au reste. Lentement et sûrement. Qu’importe si cela doit prendre 2000 ans ou plus. Le ressentiment d’une femme est accompagné d’une mémoire incroyable.


Afficher les commentaires suivants