Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Obama et Abe commémorent Pearl Harbor, le casus belli dont le pouvoir américain avait besoin en 1941

Trois quarts de siècle après l’attaque de Pearl Harbor, Shinzo Abe et Barack Obama ont rendu hommage aux victimes de cette offensive qui précipita l’Amérique dans la Seconde Guerre mondiale, et fait l’éloge de la réconciliation.

Sept mois après leur visite commune à Hiroshima, ville martyre frappée par le feu nucléaire, le Premier ministre japonais et le président américain ont rejoint, par bateau, le mémorial USS Arizona, construit au-dessus de l’épave rouillée du cuirassé qui fut détruit par l’aviation nippone le 7 décembre 1941. Les deux hommes ont déposé des couronnes de fleurs devant le mur sur lequel sont inscrits les noms des 1.177 Américains qui y périrent.

Préparée pendant des mois dans le plus grand secret, l’attaque éclair – elle dura à peine deux heures – contre la principale base navale américaine dans le Pacifique, sur l’archipel d’Hawaï, fit plus de 2.400 morts.

« Le message que je veux envoyer au monde, ici, à Pearl Harbor, avec le président Barack Obama, est celui du pouvoir de la réconciliation », a déclaré M. Abe dans un discours chargé d’émotion. « Aujourd’hui, particulièrement aujourd’hui, le monde a besoin de l’esprit de tolérance et du pouvoir de réconciliation », a-t-il ajouté.

« En tant que Premier ministre du Japon, j’offre mes sincères et éternelles condoléances aux âmes de ceux qui ont perdu la vie ici », a-t-il déclaré, Barack Obama, le visage grave, debout à ses côtés. « Nous ne devons jamais répéter les horreurs de la guerre », a ajouté le dirigeant japonais dans un immense silence.

Le Premier ministre, qui s’exprimait en japonais, a aussi salué « tous les hommes et les femmes courageux qui ont perdu la vie dans une guerre qui a commencé à cet endroit même ».

« En tant que nations et peuples, nous ne pouvons choisir l’histoire dont nous héritons mais nous pouvons choisir les leçons que nous en tirons », a déclaré le président américain en écho, soulignant que l’alliance entre Tokyo et Washington n’avait jamais été aussi forte.

 

Une première pour un ministre japonais

C’est la première fois qu’un Premier ministre japonais se rend sur le mémorial USS Arizona, construit au début des années 1960.

Le 7 décembre 1941, quelque 350 avions japonais attaquaient par surprise la base américaine de Pearl Harbor, tuant 2.400 soldats américains et détruisant une partie de la flotte US du Pacifique. Le lendemain, le président américain Franklin D. Roosevelt demandait au Congrès de déclarer la guerre au Japon.

Avant M. Abe, trois chefs de gouvernement se sont rendus à Pearl Harbor dans les années 50, dont son grand-père, Nobusuke Kishi, mais aucun d’entre eux n’avait participé à une cérémonie d’hommage aux victimes sur les lieux.

 


 

Le documentaire 11 Septembre : le nouveau Pearl Harbor

 

Afin de bien comprendre l’actualité de Pearl Harbor, nous rediffusons aujourd’hui le documentaire 11 Septembre : le nouveau Pearl Harbor, réalisé en 2013 par Massimo Mazzucco.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le 8 février 1904 la flotte japonaise attaqua par surprise l’escadre navale russe de Port Arthur, en Mandchourie : cela déclencha la guerre russo-japonaise qui vit la victoire du Japon en 1905 . Comme c’était bon les Nippons remirent cela à Pearl Harbor le 7 décembre 1941, mais leurs bombardiers loupèrent les porte avions qui étaient sortis en manœuvre . Ce deuxième coup de poignard dans le dos se terminera pour le japon par Hiroshima .

     

    • J’aime bien cette façon de faire de l’Histoire, qui laisse à l’imaginaire du lecteur le soin de tisser les relations de cause à effet.

      Dans le même style, on a :

      - La France a colonisé l’Algérie, ce qui se termina par des attentats du FLN.

      - Les Etats-Unis ont été frappés par les Arabes, ce qui se termina par la mise en place de Guantanamo.

      - J’ai fait tomber ma petite cuillère ce matin, ce qui se termina par un accident de la circulation au carrefour en bas de chez moi.

      - Le temps passa et les mentalité évoluèrent, ce qui se termina par la théorie du genre.

      La pure succession chronologique n’implique pas la relation directe de cause à effet !


    • N’oubliez pas le coup de force du commodore américain Matthew Perry qui agressa littéralement le Japon en 1853 afin d’obliger ce pays à s’ouvrir au commerce international et mettant ainsi un terme à plus de deux siècles de paix au pays du soleil levant ...
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Matth...)

      Bien à vous

      PS : l’article que je vous laisse est très édulcoré par rapport à celui que j’avais lu sur ce sujet dans la revue Historia car on ne parle pas des milliers de civils bombardés dans divers ports japonais par les canonnières américaines sans aucune déclaration de guerre ...


    • @clio, effectivement, comme par hasard les meilleurs bateaux étaient sortis du port, en langage courant ça s’appelle un piège à khons//// "Si l’on a quelque chance d’égarer l’ennemi en égarant l’opinion publique de son propre pays, il est légitime de recourir à ce subterfuge".Churchill in discours à la Chambre...


    • plus simple, mais plus logique que vous car sans sophisme :
      - Pearl Harbor : Militaires japonais tuant des militaires américains
      - Hiroshima : Militaires américains tuant des civils japonais

      L’un est un affreux crime de guerre, pas l’autre


    • Il serait important que vous vous mettiez à lire autre chose que des fascicules de propagande étasunienne. Si vous remarquez bien, quand on parle de la guerre avec le Japon on démarre toujours avec Pearl Harbour. On ne parle jamais de ce qui s’est passé avant. Personne ne se pose la question : "Pourquoi un petit pays comme le Japon a-t-il décidé du jour au lendemain de s’attaquer à la plus grande puissance militaire au monde ?"

      Si on étudie un tant soit peu ce que s’est passé AVANT Pearl Harbour on se rend vite compte que les vrais responsables de l’attaque sont les étasuniens eux-mêmes. Le responsable d’une guerre est soit celui qui attaque une autre nation ou celui qui rend le conflit inévitable. Les étasuniens ont usé, comme toujours, des moyens les plus dégueulasses pour affamer le peuple japonais. Lisez les propos de l’amiral King, de la US Navy ou ceux de l’amiral Leahy et vous constaterez que les États-Unis ont tout fait en leur pouvoir pour entraîner les japonais dans un conflit avec l’état voyou. Comme le résident de la Maison Blanche n’avait pas la volonté populaire de son côté il fallait que les japonais frappe le premier coup. On a donc fait ce qu’il fallait pour que ça se produise. Les étasuniens SONT les seuls responsables de ce conflit. Comme combien d’autres conflits d’ailleurs ?


  • Je ne sais pas si Abe sera toujours Premier ministre quand Trump sera officiellement président, mais Il sera intéressant de voir comment vont évoluer les relations entre le Japon et les Etats-Unis dans les années à venir.


  • Pour entrer en guerre contre le Japon,Roosevelt commença par un embargo sur le pétrole et gela les avoirs nippons aux USA..Il fallait,néanmoins que le sol américain fût frappé, aussi,la flotte de San Diego fût envoyé à Pearl Harbor dans les îles Hawai...Moins les portes avions,car on savait,déjà,qui était la reine des mers et ce n’était plus le cuirassier...Ceux-ci ont,discrètement rejoint Midway !

    Ce plan dit "de la chèvre au piquet" avait marché car,d’une part,l’amiral Tojo,premier ministre,n’était jamais sorti du Japon et ne connaissait rien à la puissance américaine contrairement à l’amiral Yamamoto... !!
    Et d’autre part,le code militaire japonais,dit code pourpre,avait été déchiffré et les projets militaires connu jusqu’au jour J.. !!
    Aucune alerte de défense ne fût envoyer à la base américaine...etc.. !!!

    En 1945,à Yalta,Roosevelt voulait entraîné Staline dans une déclaration de guerre au Japon alors que ce dernier avait fait un pacte de non-agression avec l’URSS depuis 1938 parfaitement respecté !
    Le président américain argua de la fourberie japonaise en 1941 mais Staline lui répondit qu’il ne fallait pas le prendre pour un idiot et qu’il était au courant de toutes les manœuvres secrètes ayant conduit à ce drame... !!!
    Roosevelt n’insista pas... !!

     

  • La symbiotique intrinsèque des intérêts composés de qui vous savez...


  • Abe vient surtout pour commencer à négocier la remigration de milliers d’Américains qui squattent encore le Japon et pour lesquels le Japon doit verser des milliards chaque année .Pearl Harbor est un prétexte courtois et souriant pour tenter de se débarrasser de la pieuvre JewSA .Pieuvre qui sévit aux 4 coins du globe en attente d’un futur conflit .


  • Attention à ne pas créer un « Pearl Harbour » russe.


  • "marionnettes des sionistes f d roosevelt ,président des usa pendant la seconde guerre mondiale , avait du soudoyer HIdeki Tojo , ministre de la guerre japonais , il fut payé 140 000 $ " eutace mullins auteur de "les secrets de la réserve fédérale"
    Tojo fut condamné à mort par le tribunal de tokyo 1948 pendant japonais de la farce du tribunal de nuremberg


  • absolument INcroyable

    Y a encore des gens qui croient au(x) storytelling(s) qui entoure(nt) le Pearl Harbor en question et tous ceux qui l’ont suivi ?

    Waou, malgré la vulgarisation des disciplines du renseignement, la démocratisation du savoir entourant les sciences cogntives et le lavage de cerveau industriel, la "déclassification" des archives, les trouvailles de ceux qui cherchent la vérité, l’ingénieurie sociale, etc ?

    Les gueux que nous sommes, atomes de notre pseudo ’’société moderne’’, cette dernière est-elle condamnée à perpétuellement composer et recomposer sa prose, sans cesse, en dépit de tout bon sens, en dépit du réel, en dépit de Dieu ?

    Bienvenus sur terre, où ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre !


  • #1633217

    Obama est allé chercher un extrait d’acte de naissance ?