Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Obsèques en Russie de grognards napoléoniens et de soldats tsaristes

Il faut, lors du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte, que ce soient les Russes qui rendent hommage aux soldats de la Grande Armée.

C’est dire le niveau d’antinationalisme de nos dirigeants mondialistes. Même au Figaro, on a du mal à apprécier l’histoire, quand on écrit « 2000 ans après, des dépouilles de soldats russes et français inhumés ».

Pour la petite histoire, dans la grande, parmi les 40 000 morts lors de la retraite de Russie (dont la plupart du froid glacial et du typhus donné par les poux, pas des combats), il y avait une minorité de soldats français. Les autres étaient tous des engagés européens comme dans le corps saxon, le corps autrichien, les Italiens du IVe corps d’armée du commandant Eugène (de Beauharnais), ou les Polonais du corps d’armée de Jérôme (Bonaparte).

 

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Quelque 126 dépouilles découvertes dans une fosse commune entre Smolensk et Moscou ont été enterrées ce samedi avec les honneurs.

 

 

Les restes de soldats russes et français, tombés lors de la terrible retraite de Russie, ont été inhumés samedi près du champ de la bataille de Viazma, un rare moment d’unité franco-russe l’année du bicentenaire de la mort de Napoléon.

Ces 120 soldats, trois probables vivandières et trois adolescents – probablement des tambours – sont tombés, en marge ou lors de la bataille de Viazma du 3 novembre 1812, deux semaines après le début de la retraite qui culminera peu après dans l’horreur avec la traversée meurtrière de la Bérézina.

À l’heure où la Russie est à couteaux tirés avec l’Occident sur moult dossiers, la cérémonie à Viazma, environ 200 kilomètres à l’ouest de Moscou, a marqué un rare moment d’unité symbolique. « Au fil des générations, la mort et le temps réconcilient tout le monde », a déclaré Ioulia Khitrovo, 74 ans, arrière-arrière-petite fille du général en chef du tsar Mikhaïl Koutouzov, considéré comme un héros national pour avoir repoussé Napoléon.

Le Prince Joachim Murat, arrière-arrière-petit neveu du célèbre maréchal de Napoléon, a de son côté exprimé sa « très grande émotion » d’être présent à Viazma « pour saluer la mémoire des soldats de Napoléon ». « Que votre paix soit aussi celle de nos peuples, que votre fraternité soit aussi celle de nos Nations », a-t-il déclaré durant la cérémonie.

Russes ou Français ont été enterrés ensemble avec les honneurs au son de salves de canon, et sous l’œil d’une centaine de figurants vêtus d’uniformes d’époque.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

La retraite de Russie et la dernière bataille

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Russes ou Français ont été enterrés ensemble avec les honneurs au son de salves de canon, et sous l’œil d’une centaine de figurants vêtus d’uniformes d’époque."

    Le contraire même de ce qu’aurait fait le sénile pédophile de Washington.


  • Ce cher Napoléon. Quel personnage ! Il fut l’un des premiers grands dirigeants à faire en sorte que les juifs soient reconnus comme citoyen à part entière au même titre que les français ; chose que, ironiquement, bcp de rabbins ne voulaient pas craignant ainsi voire leur identité, leur caractère unique se dissoudre dans la masse. C’est ce même Napoléon qui parlait déjà d’un foyer pour les juifs avant même que le terme Sionisme fut inventé. Il faut dire qu’ils le lui ont bien rendu ce service. A part avoir - via ses conquêtes - contribué à la grandeur au niveau superficie de la France, ce type s’est avéré être une vraie calamité pour la France.

     

    • Ah ouais calamité, Code civil, conseil d’état, chambres de commerce, conseils des prud’hommes, cour des comptes,les préfets, le code pénal...arc de triomphe, église de la Madeleine, colonne Vendôme, numérotation des rues ( tu ne saurais même pas où tu habites) sans parler des 40 victoires qui ont donné aura et prestige à ton pays. Son bilan est très globalement positif.Dis moi anonyme tu crois que l’on parlera encore de toi 200 ans après ta mort ?


    • Avant de dire des aneries étudie un peu sa contribution politique en à peine 10 ans : université, cour des comptes, concordat, code civil, légion d’honneur, banque de France, conseil d’état etc

      A part l’invasion de l’Espagne qu’il regrettera amèrement ce sont toujours les coalitions étrangères qui ont été responsables de la guerre ; l’or anglais aidant.


    • Pour le malheur de la France Napoléon Bonaparte fut un très grand stratège, il gagna tant de batailles qu’il finit par faire tuer ses derniers soldats à Waterloo . Il a fait tomber la France derrière l’Angleterre, il a fait perdre à la France sa prépondérance en Europe , prépondérance qui remontait à la victoire de Rocroy (1643) et qui durait donc depuis 172 ans ! Il brisa l’élan démographique de la France en supprimant le droit d’aînesse : les paysans limitèrent alors les naissances afin que le patrimoine familial ne soit pas divisé . Et la population française ne progressa plus que lentement .


    • Ce n’est en rien Napoléon qui a fait perdre à la France sa prépondérance, mais bien Louis XV, avec la désastreuse défaite de la guerre de Sept Ans.


    • #2666219

      Bonaparte, dont l’arrivée avait été prévue par Burke dès 1790, a empêché une Restauration précoce en France ! Napoléon a inscrit les "Valeurs de la République" et de la Révolution Française dans le marbre de la durée (on n’en est pas encore sortis !) ! Et Napoléon a répandu les "Valeurs de la République" dans toute l’Europe ! Napoléon a fait couler en vain des torrents de sang français et il est la cause du XIX°s anglais et de la naissance du II° Reich ! Alors, le prestige, la gloriole ou le génie militaire, ça pèse quoi à côté de ces abominations d’apocalypse ? En tout cas, c’est mon avis et je le partage !


    • @anonyme

      Vous oubliez la création de la Banque de France par des banquiers privés qui ont réussi à lui vendre la privatisation des profits et mutualisation des pertes !

      Allez, un type qui fait se massacrer des millions de Chrétiens d’Europe, combat la monarchie d’Europe, contracte des Dettes auprès de banquiers privés et réduit la France à la ruine ... ça ne vous rappelle aucun autre scénario ?


    • Réponse à "catholique et français" . C’est exact, Napoléon a empêché la Restauration en 1795 : avant de se séparer la Convention prit le "décret des 2/3" qui obligeait la prochaine Convention à être composée d’au moins 2/3 d’anciens Conventionnels . Parce que les Royalistes étaient devenus majoritaires dans l’opinion : ils s’insurgèrent autour de l’Eglise Saint Roch , et ce fut Bonaparte qui fut chargé de la répression : 200 morts et des centaines de blessés . Ce salaud devint l’homme fort du Directoire . 9 jours plus tard la traînée Joséphine demanda et obtint de lui être présentée . On connait la suite .


  • Les Russes savent toujours ce qu’est l’honneur.
    Et ils auraient mieux fait de passer sous le contrôle de Napoléon, ce qui aurait probablement fondamentalement changé la donne actuelle mondiale.
    Car ne sont-ce des juifs sous contrôle britannique qui ont exterminé la famille Tsarienne ? N’est-ce la banque de l’Angleterre dirigée par un juif qui a détruit l’URSS ? Ne sont-ce l’Angleterre et la colonie qu’elle dirige toujours sous le sobriquet d’état profond et par le truchement du contrôle du dollar, appelée USA les principaux (seuls ?) véritables ennemis de le Russie aujourd’hui ?
    Avec la victoire de Napoléon, l’honneur, la patrie et les valeurs fondamentales de la chrétienté dirigeraient encore le monde à la place de la finance judéo-testamento-maçonique actuelle, organe de domination mondiale de l’empire britannique représentant la plus abjecte version de l’humanité ...

     

    • Passionnant. Je n’y avais pas pensé. Alexandre le Tsar avait-il le choix ?


    • Bien vu. L’ avenir de l Europe était alors en jeu.


    • @ Gilles

      Je n’en sais rien, en tous les cas il n’a pas vu le coup venir. Henry IV était contrôlé par son attirance pour les jeunes femmes (filles ?), Louis XIV s’est fait gruger par du simple jeu de monnaie, et il a en plus fait venir un anglais pour l’aider.... Putain sérieux, c’est comme si Arafat était venu se faire soigner en France... Oh zut !
      Hitler aussi était clairement une marionnette de l’Empire. Ils l’ont baisé comme la DGSE à baisé Mérah, mais en plus classe et plus long terme. L’URSS s’est effondré comme un séquoia geant vermoulu par autant de termites oligarques. Même Napoléon ils l’ont eu.
      Leurs armes : La planche à billet, la corruption par l’argent, le contrôle par la pédophilie et les mœurs plus généralement, et un machiavélisme peu commun. Bon après quelques meurtres au plutonium et massacres au couteau font de temps à autres partie du menu...

      @ Pa Espenel

      Et donc celui du monde...


  • ILs ont mis un masque, nos grognards...sans doute des militaires francs-macs. "La retraite de Russie m’a dégoûté des plaisirs de la neige" (Stendhal, qui l’a faite à pied en mangeant une boulette de suif).
    S’ils avaient laissé les remonte-pente ouverts, ça serait pas arrivé.


  • Retraite de Russie : 40 000 morts.

    Pertes Françaises lors de la bataille de Waterloo : 5 000 morts.

    Bataille de Verdun : 163 000 morts, 216 000 blessés du côté des méchants Français qui ont osé défendre leur territoire face aux gentils allemands qui n’ont jamais envahi de voisin avec traîtrise et sans déclaration de guerre (Russie en 1941).

    Y a pas à dire : les pires ennemis de la France ne sont ni slaves, ni orthodoxes, ni très éloignés de nos frontières.

     

    • SVP, les allemands, les anglais et les hollandais !!!
      Ces trois là ont tenté de détruire la France tellement de fois, sur les conseils des mêmes qui conseillent nos franc-macs aujourd’hui....et ils perdront encore et encore et encore.


    • Pas mal ton petit expose Bayinn, mais attention a ne pas se tromper d’ennemi ! Les allemands sont nos cousins germains et la guerre n’aurait pas eu lieu si l’on n’y avait pas ete pousse par qui on sait (suivez mon regard). En d’autre terme notre ennemi n’est certe ni slave ni orthodoxe ni meme germain ou anglais, mais c’est plutot le J, le mongol, le chinois, le japonais et l’oriental de facon general.

      Toutes ces guerres fratricides et inutiles ont causes la chute de notre bel occident chretien, du fait de la chute de population. Et pendant ce temps precieux qu’on a perdu les chinois par exemple sont passes du quelque dizaines de millions a aujour’hui un milliard et demi. Et cela crois-moi qu’on va le payer cher, tres cher.


    • Ce que l’on ne dit jamais c’est que la grande armée à plus fondue lors de l’invasion que lors de sa retraite.

      https://upload.wikimedia.org/wikipe...


    • Combien de fois faudra t’expliquer qu’en 1941 Staline avait massé et concentré ses forces à la frontière allemande, dans le but d’une invasion imminente de l’Europe ! L’opération Barbarossa avait pour but de les prendre de court ! Ton gentil Staline avait déjà envahi la Finlande, les pays baltes, la Pologne et la moitié de la Roumanie ! Et il ne comptait pas s’arrêter là !


    • @ Maxim

      Les allemands sont nos cousins germains

      Qui ont réduit en esclavage leur "cousins germains" français (STO, occupation, tout ça tout ça).
      On est aussi cousin germain des Algériens, alors. Culturellement, ils sont plus proches de nous.
      Le "J" qui a soutenu le nazisme comme l’ont expliqué Farrakhan et Antony Sutton (car sans nazisme point de création de l’état d’ "i")
      En fait, il n’y a jamais eu ni guerre fratricide, ni "cousinage" : les Français et les Allemands sont aussi proches les uns des autres que les Turcs et les Iraniens qui sont pourtant voisins.

      @ patmos2B

      Mais ce que tu ne dis jamais, c’est qu’une raison pour laquelle une armée "fond", ce n’est pas tant à cause des combats ou des maladies (qui tuaient bien plus) qu’en raison de la nécessité de créer des cantonnements afin de maintenir la ligne de ravitaillement.
      Une vraie armée, ce n’est pas comme dans un jeu vidéo : elle doit être régulièrement (re-)nourrie, (re-)soignée, (re-)vêtue, (re-)chaussée, etc.
      Et pour que toutes les marchandises nécessaires arrivent en première ligne (parce que le pillage, c’est bien, mais ça ne dure pas et c’est trop aléatoire en plus de justifier la guerrilla), il faut assurer une route continue et "sûre" dans un pays hostile et surtout...très grand ! La Russie, ce n’est pas le Luxembourg.
      Si pour faire avancer 1000 hommes, tu dois créer un cantonnement de 100 hommes tous les 10 km ... essaies de calculer comment une armée "fond".

      @ barbe rousse

      Combien de fois faudra t’expliquer qu’en 1941 Staline avait massé et concentré ses forces à la frontière allemande, dans le but d’une invasion imminente de l’Europe !

      Oui, la Russie était une menace menaçante, comme l’a prouvé la guerre d’hiver. Ce genre d’argument me fait furieusement penser à la paranoïa anti-Russe actuelle. Non, la Russie n’avait rien massé du tout à ses frontières sauf pour se protéger d’une menace qui s’est révélée bien réelle.

      La Pologne était libre et c’est ton gentil Hitler qui l’a envahi...pour vaincre son gouvernement légitime, sans en chasser les Russes (incohérence !)
      Pour ce qui est Balkans : c’est la Russie qui a envahi la Yougoslavie en 1941, bien-sûr.
      Quant aux pays Baltes, ils n’existent (encore aujourd’hui) que pour servir d’épine dans le pied à la Russie. Autrement, tes précieux Baltes n’ont jamais servi à rien d’autre qu’à percevoir les subsides de l’UE. Tu pourras mourir demain, jamais les baltes ne t’aideront. Alors que l’on arrête avec les fausses solidarités.


  • De victoires en victoires, jusqu’à la défaite.

     

  • Magnifique hommage, parfaitement digne, comme toujours avec les russes.

    Ah que l’on est loin des chialeries victimaires des gros culs en mal de notoriété, qui a défaut de talent, cherchent à faire pleurer dans les cases, euh pardon dans les chaumières.

    C’est l’occasion pour nous français, de mesurer le chemin de décadence parcouru en deux siècles : passer de Napoléon à macron illustre parfaitement le désespoir français face à un pays que l’on assassine et des élites qui n’en sont pas.

    Illustration supplémentaire s’il en fallait une, du fait que la Russie est notre allié naturelle. Allié naturel dans tout les sens du terme.


  • Nous avons fait la paix.
    Les chrétiens font toujours la paix sans arrières-pensées.
    De tous les peuples européens,c’est sans doute avec les latins que les russes s’entendent le mieux,et peut-être avec les français le plus.
    Il est loin le temps où la voix de la France se faisait entendre dans le concert des Nations,où nous étions amis avec l’URSS et les E-U,le M-O et l’Asie,comme avec l’Afrique et l’Amérique du Sud.Nous nous entendions avec tout le monde,sauf avec l’entité sioniste avec qui les rapports étaient fluctuants:mais qui s’en serait plaint,mis à part les sionistes bien sûr ?
    Depuis,celà a bien changé,nous ne sommes plus crédibles nulle part,la voix de la France est atone..pire,nous sommes devenus les ennemis de nos anciens amis:merci qui ?
    La France a son destin,ce n’est pas celui des autres.
    Le peuple français ne se reconnaît plus,depuis 20 ans,dans sa politique étrangère,il en soufre car il sait,il sent,que ce n’est pas sa route.
    Il attend l’Homme qui lui fera retrouver sa ferveur.


  • les français entretiennent un rapport compliqué à Napoléon... il nous a mené à la gloire (nous on a pris Moscou !), mais il a coûté si cher en vies humaines (jeunes hommes blancs) à notre peuple...

    stratégiquement, il n’a pas pu enrayer le début du déclin relatif de la France, face à la montée de l’Angleterre, et bientôt de l’Allemagne.

    Il a également finalisé les changements de la Révolution (code civil, concordat, départements, etc.). Qui mettaient en position la France pour aborder les changements de la révolution industrielle naissante.

    Il reste un des grands français, sans doute l’apogée de notre puissance historique. Et un corse qui aima et magnifia la France. Il est véritablement admiré à l’étranger, à l’instar d’Alexandre ou César, et, de ce point de vue, c’est triste que les français ne le sachent plus...


  • Un grand merci aux russes pour cette preuve de noblesse d’âme.
    Ils démontrent qu’ils ont de l’honneur et du respect.
    Que dire de nos politiques qui ont insulté les russes lors de la commémoration du 70 ème anniversaire du débarquement en Normandie, Poutine a été sifflé et mis à l’écart de la tribune officielle.
    Je n’oublierai jamais ce jour de la honte pour la France.
    Nos dirigeants français sont des pleutres sans honneur qui salissent la France jours après jours.
    Ils ne finiront même pas dans les poubelles de l’histoire.


  • le narrateur principal est Olieg Sokolov, le plus grand historien russe de Napoleon, et parle parfaitement le français. On le voit par exemple à la minute 36 de la première vidéo. Il avait été décoré de la Légion d’Honneur. Accessoirement, il a tué et découpé sa maîtresse en morceau :
    https://fr.sputniknews.com/russie/2...


  • Que tu soit à la premiere ,la deuxième ou x éme ligne tu te feras tuer
    Et tant qu’il aura des conscrits il y aura des lignes.

    Cet art de la guerre n’en est pas un puisque l’art est l’expression de l’intelligence.
    Qui serait intelligent pour placer des soldats en ligne pour se faire à coup sur canarder par la mitraille et les balles des mousquets.
    Qui serait intelligent pour perdre un temps précieux et à découvert à charger son mousquet.

    Les chevaliers ce n’était de la chair canon eux au moins

    Ce qui démontre la régression humaine soit possible.
    Et si la "progression" dans le sociétale a pour but de cacher la régression ?

    Pour s’en rendre compte,il faut voir la progression comme une régression.

    Si je dis le salariat c’est une régression alors je dis salariat = esclavage.
    Si je dis démocratie c’est une régression alors je dis démocratie = dictature
    Si je dis école c’est une régression alors je dis école = endoctrinement
    Si je dis médicaments c’est une régression alors je dis médicament = maladie
    Si je dis nourriture c’est une régression alors je dis nourriture = danger

     

    • Mais bien sûr. Il suffit de lire les puranas (anciennes Écritures indiennes) pour comprendre que l ’age présent est celui de la décadence accélérée de l’humanité. Chaque changement est pire, tout progresse tel un cadavre vers sa décomposition. Nous faire croire au progrès n’est fait que pour nous recouvrir d’illusion. Seuls ceux qui n’y croient pas trouvent les moyens d’en sortir.


  • #2666094

    Pour la retraite de Russie de 1812, il faut absolument lire les "Mémoires du Sergent Bourgogne". Hallucinant ! L’un des plus effarants récits de guerre ! Aux troupes anglaises qui se plaignaient ou se décourageaient dans les tranchées la Première Guerre Mondiale, l’encadrement britannique faisait lire ces Mémoires en leur disant en substance : "Ne vous plaignez pas ! Eux ont soufferts bien plus que vous !"

     

    • merci, je l’ai trouvé, c’est tres interessant !


    • Idem. Un grand merci.


    • Ce n’est pas à la gloire du petit tondu d’avoir "quitté le navire" et abandonne ses troupes alors qu’il se repliait en France en carrosse...Une vraie figure de l’antéchrist, un génial mégalomane et l’un des pervers destructeurs de la France.
      J’apprécie en revanche le respect dont on a fait preuve a l’égard des dépouilles. On est loin de la mentalité matérialiste des archéologues necrophages : il y a 25 ans je bossais, en Gironde, a l’abbaye de la Sauve Majeure (ancien monastère bénédictin situé dans l’Entre Deux Mers). Je reçois un jour un visiteur me racontant la découverte, dans les années 60 des sarcophages de pierre (qu’on voit toujours) contenant les squelettes des moines qui prierent en ce lieu jusqu’à sa suppression en 1791. Il me dit avoir été ému alors car : " les ossements baignaient dans une eau très claire, cristalline". A ma question : " que sont-ils devenus ?" Réponse : " nous les avons brûlés "...Impiété de certains "scientifiques" !


  • la chaine de tv france 3 s’est très bien comporté.


  • il y a d’autres morts francais plus recents toujours sans sépulture en russie.

     

  • Je ne voudrais pas en rajouter mais je remarque qu’aucune demande de réparations n’a été demandé par les russes à la France ni aucune excuse.
    Au contraire, ils inhument avec honneur les soldats des deux camps.
    Respect a ce grand pays.

     

    • @neribu

      Merci pour cette précision qui rappelle les prétentions fallacieuses à propos d’une population minoritaire morte du typhus dans les KZ du IIIème Reich et des revendications outrancières d’un peuple autrefois lié momentanément aux destinées de la France.


  • Les Russes honorent courage et heroisme, deux notions étrangères à nos petits kapos parisiens.


  • Concernant le nombre de morts de la campagne de Russie moi j’ai le chiffre de 200 000 MORTS sur les 500 000 du départ.
    Le chiffre que vous annoncez me semble donc très sous-estimé ?

    CORDIALEMENT


  • Bravo a ER et Alain Soral pour ce post !
    Et merci à la Russie qui sait honorer les morts et le prix de l’Honneur !
    Qui s’en soucie en France ?
    Serions nous devenus ternes, incapables d’assumer notre Histoire, de voir les choses avec hauteur, et lobotomisés ?


  • Honneur à nos combattants.


Commentaires suivants