Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Victoire de la souffrance d’Yseult sur celle des SDF et des agriculteurs

Le culte de la souffrance – et surtout des avantages qui vont avec – est devenu le symbole néfaste de notre époque. C’est à qui souffrira ou plutôt dira avoir souffert le plus, ce qui n’est pas exactement pareil. Car il y a des gens qui souffrent vraiment, aujourd’hui en France, mais curieusement, on ne les entend pas, ou pas souvent, et de toute façon le bruit de leur souffrance est couvert par l’immense tam-tam des souffrances apprises, ou cultivées.

 

Oui, la souffrance rapporte, dans un monde dominé par des catégories qui se disent souffrantes ou ayant souffert (ça peut remonter à plusieurs générations, c’est no limit, même si à un moment donné il faut fournir quand même quelques preuves historiques), donc ça se cultive. On apprend à faire souffrant, on apprend à gémir, pleurnicher, pour tirer des larmes et du fric au grand public, à l’État ou à des organisations humanitaires. La souffrance est devenue un marché, et dès qu’un nouveau marché s’ouvre, en pays capitaliste, vous pouvez être sûrs qu’il y a des escrocs bien organisés dessus.

On devrait inventer les Victoires de la Souffrance, avec les représentants de catégories de Français qui souffrent ou ont souffert, et qui viendraient en plateau faire monter le larmomètre. Ensuite, les dons affluant, on aurait la Victoire de la plus grande souffrance, de la souffrance la plus télégénique, de la souffrance la plus injuste, la plus insolite (un trans cul-de-jatte violé entre trois et six ans par un groupe de pitbulls affamés dans une cave tenue par des racailles fichées S) ou de la souffrance la plus oubliée.

Dans la catégorie des souffrances oubliées parce qu’elles ne sont ni rentables ni télégéniques (ça va ensemble), il y a les clochards, dits aussi SDF, sans domicile fixe. Ce qui est une appellation faussée puisque les gens du voyage n’ont pas de domicile fixe non plus, les grands voyageurs non plus (on met de côté le mythosophe Sylvain Tesson junior, l’homme qui a discuté des heures avec la dernière panthère des neiges dans un mont mythique du Lointainistan), les nomades urbains (qui vivent ici et là, au gré de leurs rencontres)...

 

Vraies souffrances contre souffrances apprises

Les cloches, qu’on appelait de tous temps comme ça avant que le jargon néolibéral n’en fasse un sigle plus présentable – SDF –, souffrent, mais en silence. Les grandes douleurs sont muettes, disait le poète. Il n’y a pas grand-monde chez les journalistes mainstream pour aller interroger une cloche, on peut y choper des poux, des mauvaises odeurs et une pitié assez dangereuse, pour paraphraser à la fois Stefan Zweig et Rony Brauman.

Il y a aussi plein de familles dans la mouise – on parle désormais de plus de 12 millions de Français pauvres (moins de 880 euros par mois pour une personne seule), soit 18 % de la population, avec une hausse des demandes de RSA de 14 % depuis le printemps 2020, un plan très concret du néolibéralisme macronien. Ces familles ou individus font l’objet, chaque début d’année, d’un petit reportage marronnier des médias mainstream, puis on passe à autre chose. Et cette autre chose, c’est la souffrance cultivée, ou artificielle.

Dans le genre, les exemples pullulent, alors on va s’arrêter sur la dernière victime en date qui clame sa souffrance à tous les micros qui se tendent sous ses mentons : la chanteuse noire Yseult. Le magazine Femina (un attrape-pubs avec du contenu bien-pensant) vous la présentera mieux que nous :

Elle est détonante, Yseult. Et atypique. Physiquement d’abord. Du haut de son mètre 77 et avec ses rondeurs voluptueuses de femme callipyge rappelant les sculptures de Fernando Botero, elle en impose. Avec générosité, mais sans en faire des tonnes. Car si, au départ, Yseult avait de la peine à vivre en paix avec cet aspect « too much » – « Depuis la maternelle, j’ai toujours été trop, trop grande, trop forte… », lâchera-t-elle – aujourd’hui, la demoiselle s’assume. D’autant qu’elle possède plus d’un atout dans son jeu. A commencer par cette voix d’or noir, puissante et agile, qui lui a valu de se retrouver dans les bacs début janvier. Mais aussi grâce à ce charme incandescent qui se dégage de son joli visage de madone africaine, à ces feux follets prêts à s’embraser qui illuminent ses yeux charbon.

Comme de bien entendu, Yseult a gagné une Victoire de la Souffrance, pardon, de la Musique. Elle est sacrée révélation de l’année. Son discours restera :

« Comme une vieille meuf... Putain, désolée, c’est chaud, c’est chaud de ouf, c’est chaud de ouf... C’est pas fini, le chemin est long en tant que femme noire, le chemin est long en tant que femme grosse, en tant que femme oubliée de la société, oubliée de la culture, nous y sommes papa... »

 

Les gens dans la salle applaudissent-ils la chanteuse, la Noire, la grosse, la femme (une catégorie victimaire) ou la souffrante ? Impossible de déterminer précisément les proportions, mais une chose est sûre : Yseult cochait toutes les cases.

Il ne manquait plus que trans, et elle raflait la Victoire totale de Benjamin Biolay, le chanteur pour cadres ayant voté Macron sans comprendre qu’ils allaient bosser plus longtemps et se faire ratisser leur épargne.

Mais, mais, mais, on nous envoie ça :

 

Et pendant ce temps-là...

« Je ne sais même pas si je vais pouvoir dormir parce que j’ai trop peur de ne pas me réveiller demain matin. Je suis un peu démoralisé ce soir. »

« On a la tête juste sur le niveau de l’eau, et c’est pour ça que y en a qui coulent, et c’est pour ça que y en a qui se suicident, c’est simple. »

Yseult ou la souffrance faite femme

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

122 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • j’en ai marre, j’ai la rage et j’ai vraiment honte. on donne aux associations qui aident les sans abris, mais que peut-on faire face à un état assassin qui gaspillent nos impots pour des associations de merdes inutiles ? que peut-on faire lorsqu’il décide de signer des accords avec l’Amérique latine qui poignardent dans le dos ces agriculteurs ? que font les députés soi-disant de l’opposition ???

    c’est démoralisant. une putain de fatalité.

     

  • " Pleurer fait fondre ! Pleurer c’est le triomphe des juifs ! Réussit admirablement, le monde à nous par les larmes ! Vingt millions de martyrs très bien entrainés c’est une force " (LF Céline, 1937) .

     

    • Ah oe donc 1937 ? Avant la guerre et les massacres.

      Décidemment Céline en plus d’être banalement réactionnaire pour son époque, était un antisemite revendiqué donc ! Hmm intéressant.

      Malgré ses défauts et ses limites je préfére Sartre, au moins honnête avec ses névroses, lui


    • Il a dit ça ? Mdrrr... dans quel livre ? Pfff les victoires de la musique, mais qui parvient encore à regarder cette merde... rolla je suis tombée sur des extraits le lendemain c’est juste pas possible.. encore du vanessa paradis du jane birkin qu’on met là comme pour tenter de sauver l’honneur, et encore.. pas de voix etc sans parler de la nouvelle scène taillée pile poile pour les dépressifs et comme y en a un paquet à notre époque ben la machine tourne encore un peu...Qu’on est loin des textes tout en douceur du temps de Laurent Voulzy, du Souchon d’avant, de Christophe, etc et non.. du covid et des artistes déprimants ou rien. Non franchement, même si il est très décrié sur ce site, ce que à mes heures je peux comprendre parfois, le seul qui met encore un peu de bonne humeur dans les media, reste qu’on le veuille ou pas, un animateur digne de ce nom qu’est cyril hanouna. Moi en tout cas, il y a trois ans, il m’a empeché d’aller m’acheter des cachetons contre la déprime, je ne l’oublierai jamais. Je me demande même comment il est encore autorisé à nous faire marrer. Pardon ER je sais que c’est un gros mot chez vous Hanouna, mais moi je vous aime, j’aime Dieudonné et j’aime Hanouna. Bonne Saint Valentin à tous... aux amoureux de quelqu’un ou de la vie, ou juste de soi


    • #2666550

      @grenadine, c’est niais ce que vous dites et ça ne fera JAMAIS avançer le débat... Au contraire, on mettra tout sur le dos de l’Islam à travers des Hanouna et autres Cymes et Kev Adams avec vos discours... On peut dire ce qu’on veut, la dernière religion est l’Islam, le reste c’est Hollywood, insignifiant...


  • Une pépite cet article !


  • Le culte de la souffrance c’est pas nouveau ! Ça nous vient d’une religion qui a pour emblème un homme supplicié !

     

    • C’est une quenelle cosmique ça ahah !


    • Dans le christianisme, la souffrance n’appelle pas la pitié mais l’expiation.
      On ne porte pas seulement sa croix, on prend celle des autres.

      Quant à ceux qui tirent profit dans ce monde-ci, comme dit le Christ, ils ont leur récompense...
      « Mais vous, amassez un trésor qui ne se corrompt pas ».


    • Le culte de votre connerie c’est de vous arrêter sur le Christ en croix
      La bonne nouvelle c’est la résurrection , et le Christ n’est pas revenu en pleurnichant !
      Et qu’est-ce qu’il a dit aux apôtres...demandez à Dieudo il connaît bien la phrase !
      Les champions de la pleurniche c’est ceux qui ne l’ont pas reconnu comme le Messie !
      Allez que Dieu vous garde, quand- même !


    • Mes connaissances théologiques et en Histoire de l’Eglise sont limitées mais je ne peux laisser passer ce message.

      1. L’emblème des premiers chrétiens était aussi un poisson stylisé ; il est moins fréquent aujourd’hui mais reste présent.

      2. L’Eglise catholique aujourd’hui déconseille de s’infliger des souffrances physiques à des fins spirituelles. Jésus a déjà souffert pour nous sauver. Il n’est pas utile de faire comme lui.

      3. Le culte des martyrs n’est pas un culte de la souffrance mais un culte de la fermeté de la foi. L’Eglise antique finira par décourager les vocations de martyrs.

      4. Certes, en 2 000 ans d’histoire, il y a eu des moments où la mortification du corps a été célébrée par l’Eglise catholique, les pénitents flagellants, mais à ma connaissance, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

      Quant à Yseult, physiquement elle me fait penser à Aretha FRANKLIN ; qu’elle essaie d’abord de chanter aussi bien avant de nous casser les pieds avec ses états d’âmes.


    • tu te trompes, le sacrifice du christ est justement sa prise en charge totale de cette souffrance. le bon chrétien est donc libéré de ses liens à la souffrance. Enfin le bon chrétien refuse violence et prédation donc oui la souffrance est centrale dans le discours chrétien mais parce que c’est l’ennemi. on ne voue pas un culte à son ennemi.


    • La diference c’est que Jesus ne se plaignait pas et avait accepté son sort pour le bien des autres... tout le contaire de cette sombre pleurnicheuse suralimentée et ayant peté dans la soie toute s vie....


    • #2665858

      Tu parles des Catholiques et leur Jesus sur la croix... ??


    • Euh ! Vous êtes sur ?! La religion que vous évoquez n’aurait-elle pas plus l’habitude des génuflexions qu’une autre religion du milieu du vingtième siècle qui nourrirait plutôt la tendance inverse qui consiste à demander aux autres de se mettre à genoux au motif de la souffrance héritée ? À moins que je me sois radicalement fourvoyé et que votre homme supplicié soit en réalité un genre d’Elie Wiesel ! :-)


    • Merci @Clyde
      C’est surtout le dévoiement de la parole christique, et l’exploitation outrancière de la miséricorde du brave et du gentil qui accepte tout sans rechigner.


    • Vous êtes sûr ? La religion que vous évoquez n’aurait-elle pas plus l’habitude des génuflexions, contrairement à une autre du milieu du vingtième siècle celle-là, qui nourrit plutôt la tendance inverse consistant à demander aux autres de se mettre à genoux au motif d’une souffrance héritée et fantasmée ? À moins que je me sois radicalement fourvoyé et que votre homme supplicié soit en réalité un genre d’Elie Wiesel ! :-)


    • #2666083

      Encore un keyboard warrior, un white knight, qui doit faire 37 kilos tout mouillé, puceau et qui habite chez maman, rempli d’acné.... les guignols comme lui, c’est le boss qui en parle le mieux


    • Les juifs ont fait clouer les mains de cet escroc afin qu’il ne puisse plus voler . Evidemment l’Evangile ne dit jamais qu’il se faisait payer pour ses prétendues "guérisons miraculeuses", ça foutrait tout par terre .


    • Le christianisme n’est pas une religion, c’est une légende juive qui veut vous faire croire que le juif est le "sauveur" de l’humanité . Et comme on vous a lavé le cerveau avec cette légende quand vous étiez petit, cette légende juive s’est incrustée dans votre encéphale : vous mourrez en y "croyant" .


    • « Les juifs ont fait clouer les mains de cet escroc afin qu’il ne puisse plus voler . Evidemment l’Evangile ne dit jamais qu’il se faisait payer pour ses prétendues "guérisons miraculeuses", ça foutrait tout par terre . »
      Ah ouais quand même !!! En ce domaine, il n’y avait pas beaucoup de place en terme de médiocrité pour se glisser sous Michel Onfray mais il y en a qui y arrivent quand même, et de très loin, à force de mauvaise volonté et de bêtise carabinée.


  • En France, si à 50 ans tu n’es ni noir, ni gros, ni laid, ni lgbt.... bah t’as raté ta vie.
    La nostalgie de la Gaule est très présente.

     

    • Et ca traite les autres de pleurnichard !?

      Des loosers de 50 ans parfois sans enfants qui faute d’être utile et de se sentir important, renvoient leur névrose sur les jeunes, les "black" les gays les femmes etc....
      On le voit tout les jours dans le monde professionnel.

      Le Boss lui est toujours blanc et de 50 ans, mais son second est maintenant souvent une femme qui a elle meme sous sa responsabilité un Black..c’est un exemple..Plafond de verre donc pour ces 2 derniers cités au passage .

      Le problème vient alors des employés blancs de 50 ans qui voient des jeunes femmes ou hommes noires ! être au même niveau, voir au dessus d’eux ! Avec des compétences nouvelles .....Ca ils ne supportent pas à l’image du commentaire plus haut.

      Avoir plus de 50 ans et se plaindre tel un ado c’est la lie de cette génération..les gars ont cru qu’ils allaient "régnés" même en étant périmé.


    • @archimede

      C’est un sacré bordel dans votre tête.
      Quand on a des amis comme vous, on n’a plus besoin d’ennemi.....
      Va falloir encore travailler fort pour être utile à la noble cause.


  • La remise de son trophée, on dirait un sketch de Groland ; la réalité dépasse la fiction !


  • Pourtant elle a l’air bien nourrie, la "pauvre"...

     

  • Je ne connais qu’une Yseult, Kirsten Flagstad !


  • Je ne savais pas que Laeticia avia "excellait " aussi dans la chanson


  • Je ne connait pas beaucoup d’agriculteur prendre un micro en criant leur souffrance avec des applaudissements à tout rompre.Ils en ont rien à foutre des bouseux .C’est dans ce monde complètement sans dessus dessous ou les valeurs ne sont qu’ éphémère ,parce qu’il faut faire pleurer ,créer de l’émotion alors que le sens des vrai valeur se trouve souvent dans la classe ouvrière , l’agriculture ,les gens modestes ,mais certainement pas dans ce monde aseptisé des victoires de la musique .Ça c’est pour faire du buzz ,c’est tout ce qu’on sait créer aujourd’hui .
    Il y a une communauté qui est imbattable pour ça .


  • La n*gr*s* de maison a parlé aux agriculteurs des champs.
    Cherchez l’erreur.

     

  • En regardant la photo, j’ai vomi.
    C’est grave docteur ?


  • Excellent article et terrible


  • La carence en vitamine D engendre obésité et dépression, du coup j’ai un doute sur sa bonne humeur et son sourire.

     

  • cet article rejoint le très bon sketch de Dieudo : le championnat de victimisation.
    à revoir...


  • Y’a quand même quelques vivre-ensemblistes de la première heure dans le showbiz et l’intellocratie qui doivent avoir honte du genre de monstres qu’ils ont engendré.


  • Yseult, comme dans Tristan et Iseut par exemple ? Elle a bien changée et mal vieilli...


  • N’est pas la chanteuse Bibi qui veut !


  • On veut pas lui laisser prendre l ascenseur soit disant, vu sa morphologie et je fais attention à ce que je dis elle doit pas souvent prendre l escalier. Sans cesse cette victimisation sur sa couleur dont tout le monde se fout et sur le fait d être une femme qui se voit uniquement si elle porte sa perruque. Par contre on peut lui admettre le fait qu elle arrive à elle seul a bien occupé la scène. Après un Arsène lupin joué par Omar, une yseult jouée par queen latifa version française pourquoi pas


  • Le culte de la victimisation, ces allogenes ou afro-descendents melanodermes l’ont appris auprès de leurs maîtres expert en matière....ca en devient presque une religion


  • "La souffrance de la sous France, celle des oubliés, en 2021"...Dommage que j’ai pas la culture qu’il faut...Car il y a de quoi en faire un livre...


  • On voit bien sur la photo illustrant l’article , les effets de la maladie mentale sur le corps .
    Et c’est un produit culturel ? Ca !
    Ou une pub contre les effets de la mal bouffe et mal instruction mondialiste ?


  • Elle a tout pour elle : le sexe, la race, le handicape.
    Il ne lui manque plus que l’orientation lesbienne et la religion juive ou musulmane et c’est le gros, très gros, très très gros lot.

     

  • Une fort belle voix.

    Dommage qu’elle ait parlé comme une ennemie.


  • Très bon article.
    Bon sang, tous les jours on chute un peu plus dans l’injustice et l’infamie.
    Quand est-ce que la cocotte minute explosera ?



    Les cloches, qu’on appelait de tous temps comme ça avant que le jargon néolibéral n’en fasse un sigle plus présentable – SDF –, souffrent, mais en silence. Les grandes douleurs sont muettes, disait le poète.



    Petite anecdote : On les appelait les Cloches parce que jadis, les prêtres offraient volontiers un Repas à ceux qui acceptaient de faire sonner la Cloche de leur église.

    Le terme est changé en "Clochard" aujourd’hui. Le suffixe "Ard" donne un côté péjoratif / négatif. Exemple : le Chauffeur conduit bien, mais le Chauffard conduit mal. Donc on l’a quasiment changé en insulte...
    Vive la Novlangue.


  • elle est énooorme !!! c’est pour ça que les hommes noirs ont des attributs surdéveloppés , faut pouvoir y aller !!


  • Et oui en France, le pays des droits de l’hommiste, de la repentance à outrance et de l’ethnomasochisme, avec la pleurniche et la victimisation à outrance, c’est le jackpot ! Et c’est pour cela que les migrants arrivent en masse chez nous, car ils savent que c’est open bar à tous les étages ! Et c’est bien Attali qui disait que la France c’était un hôtel "gratos" pour ne pas dire un bordel !

    J’ai mon beau frère qui vit en Algérie et qui me racontait que la bas les subsahariens, quand ils arrivaient, c’était l’effet kiss-Cool : Dépouillés, aucune aide et direction le désert ! Résultat : lls se passent le mot et ils y vont rarement la bas.
    Et quand ils y restent, ils n’ont aucune aide, se font tout petit et ne réclament rien ! Car sinon ils se font matraquer ! Les algériens, pragmatiques, n’en n’ont rien à battre des droits de l’hommiste et toutes ces niaiseries, car ils savent bien que parmi tous ceux qui arrivent, beaucoup ne sont pas forcément des enfants de coeur !


  • #2665860

    Eh ben... la photo pour illustrer l’article, c’est pas une sinécure.

     

  • Cette créature disait précédemment : "Arrêtez de nous chier dessus !" Mais que fait-elle d’autre à part chier sur les gens, cette espèce de bourgeoise nourrie aux allocs, à l’antiracisme systémique et au fric de son daron en Merco ?


  • On souffre aussi beaucoup en voyant le physique d’Yseult et en écoutant sa musique (son bruit, plutôt). J’ai le droit de déposer plainte ?

     

    • Pauvre sommier, on souffre pour lui !


    • Putain, je suis totalement d’accord avec vous... tout est moche, la musique c’est de la variété de merde et son look est à chier... totalement vulgaire, du goldman version "big life matters", de plus cette femme, avec son gabarit, est en quelque sorte une arme de destruction massive, il suffit qu’elle se jette sur toi et je vous laisse imaginer la suite...
      Cette personne est malade physiquement, trop de mal bouffe, elle devrait se convertir au "véganisme" et faire du sport (en même temps, pour aller de la télé à la cuisine, c’est déjà du sport pour elle)... sa vie au quotidien doit être un vrai calvaire (entrer et sortir d’une voiture par exemple), c’est de là que vient sa haine... qu’elle retourne contre les autres, mais elle est seule responsable de son état, et elle peut "schouiner" jusqu’à la fin des temps, ça n’y changera rien.
      Mais n’oublions surtout pas que c’est un "gros" coup de com pour faire "passer" visuellement ce genre de personnes, car aujourd’hui beaucoup de gens sont dans la "mal-bouffe", et ressemble de plus en plus à "ça"... ce n’est donc plus possible de vendre de la bimbo.
      Mama mia, la différence avec Billie Holiday, qui a bien plus souffert que cette naze de bourgeoise, mais qui a toujours été digne, créative et intelligente...


    • Deplus elle semble être une grosse consommatrice, ce qui est une mauvaise chose pour l’écologie.....sans parler de ses importantes émission de méthane.


  • Pauvre France ; jusqu’où va t’on descendre ?
    J’espère que cette idiote se rendra compte un jour du ridicule de son attitude.
    Qui vote ?Si les décomptes sont faits par les mêmes organismes que pour les élections ,je ne m’étonne plus de rien.


  • J’ai de la peine pour nos amis du monde agricole, un univers actif et de travailleurs.
    Et pour les français qui souffrent vraiment.


  • C’est la révélation du boudin en porte-jarretelle. Ce n’est pas l’idée que je me fais de la femme noire, Dieu merci.


  • Peut-on ajouter à toute ces souffrances, celle qu’ infligent tous ces "souffreurs" professionnels, à ceux qui ne disent jamais leurs souffrances ? Ou ceux qui n’auraient aucune raison de se plaindre, sans l’existence de tous ces geignards compulsifs ? Car le fait d’être toujours exposé à la souffrance, prétendue ou réelle, des autres, ne peut à terme, que démolir le moral des plus solides d’entre nous. Et donc, sauf à considérer que ceux qui ne se plaignent jamais, seraient directement responsables du malheur des pleurnicheurs chroniques, il n’ y a aucune raison de les laisser nous infliger du stress pouvant lui aussi engendrer la mélancolie des bien heureux, des gens équilibrés. Un peu comme si on obligeait un homme sain, de se laisser contaminer par un "covidé" ou supposé tel.
    Il va falloir que nos juristes, puis nos législateurs, se penchent sur la question du préjudice et ses conséquences, que génèrent l’afflux permanent de ces pleurnicheurs invétérés, sur le psychisme de ceux qui veulent aller de l’avant, en faisant face aux vicissitudes de la vie.
    En attendant un encadrement légal, qui protège efficacement les gens heureux, de tous les sinistreux, en quête de réparations numéraires, je propose fermement l’indifférence brute et totale face à leurs jérémiades. En plus de vous mettre à l’abri, elle vous forge un carapace, qui tiendra fermement le camp des pleureuses, en échec...


  • Le questionnement de l’article sur les motivations des applaudissements ayant accueilli le sacre d’Yseult sont sans objet, puisque ces gens étaient des intermittents du spectacle payés pour cela. Il ne manquait plus que cela dans notre dispositif orwellien, qui n’aurait pas déplu à notre Olivier Stirn national : un public de comédiens, applaudissant sur demande contre une poignée d’euros.

     

    • Garde pour toi ton mépris pour les intermittents du spectacle, la production n’a pas payé un centime pour les applaudissements des gogos dans la salle, crois-moi sur parole ! D’ailleurs c’est facile à prouver : aucun intermittent digne de ce nom ne tape des mains sur le premier et troisième temps, contrairement aux idiots d’hier soir...



  • « Je ne sais même pas si je vais pouvoir dormir parce que j’ai trop peur de ne pas me réveiller demain matin. Je suis un peu démoralisé ce soir. »




    Oui m’est çà c’est de la misère sans nom, sans panache ... c’est de la misère qui ne fait pas envie, pourquoi voulez vous que çà fasse le Buzz ?
    Pauvre monde !


  • La Venus Hottentot en fait des tonnes...

     

    • "La Venus Hottentote en fait des tonnes."
      Yseult est bien plus archaïque que la Hottentote, des femmes comme elle il y en avait plein il y a 35 ou 40 000 ans (et bien plus loin encore) si on la compare à la Vénus de Willendorf, ou celle de Lespugue, ou celle de Dolní Věstonice, ou celle de Hohle Fels, ou celle de Renancourt .
      Vous avez dit archaïque ? un max la Yseult rien de nouveau sous le soleil.


  • LFC disait que les Français étaient lourds, et encore, il n’avait pas vu les derniers arrivés.

    Encore une chance pour la Fronce.

    Comment a-ton réussi à vivre en écoutant que de la merde avant elle, Hendrix, zappa, Nougaro, Léo Ferré, Ravel, Debussy ....


  • Yseult souffre d’être obèse et d’être noire, mais j’ai regardé (en accéléré) son clip Corps : on ne voit qu’elle nue, obèse et noire. On ne voit pas autre chose et surtout on n’entend rien si ce n’est un son extrêmement pénible, monocorde, geignard. Là aux Victoires de la souffrance elle s’expose nue, obèse et noire. C’est tout son capital donc son obésité, sa nudité et sa mélanodermie. Sans ça elle n’est plus rien. Elle sait donc capitaliser sur ce qu’elle a avec beaucoup de talent. Si elle n’avait pas l’obésité, la mélanodermie, que ferait-elle ? que serait-elle ? Elle n’aurait plus rien. Elle ne serait plus personne. Et Assa ne lui prêterait même pas sa perruque. Assa lui a prêté sa perruque parce que c’est son clone.


  • Cette chanteuse ne fait que surfer sur une vague d’indignation générée par l’air du temps.
    À une autre époque, l’Abbé Pierre, Coluche ou José Bové avaient su, eux aussi, attirer l’attention du grand public sur la pauvreté et les difficultés rencontrées par les agriculteurs.


  • La victoire des callipyges dans toute sa splendeur, en tous cas le pays qui l’a fait souffrir a vite fait pour la mettre sur le podium... Une pensée à tous ces 1ers prix de conservatoire pas dans le bon créneau, le bon profil, le bon discours ni la bonne communauté qui crèvent dans leur coin en vivotant.

     

    • Stéatopyge serait un terme plus approprié la concernant : dans le terme "callipyge", l’idée de beauté demeure avec une harmonie dans les proportions ; ainsi on parle le plus souvent de Vénus callipyge, traduction littérale de Vénus aux belles fesses tandis que "stéatopyge" désigne plutôt une personne ayant un excès de graisse à ce niveau.
      Quand je vois nos élites et leurs poissons-pilotes journalopes se réjouir d’un tel succès, je pense à cette phrase de Jules Romains, l’auteur de "Knock" : Un peu d’embonpoint, un certain avachissement de la chair et de l’esprit, je ne sais quelle descente de la cervelle dans les fesses, ne messiéent pas à un haut fonctionnaire."


  • Le chemin est encore long, nous dit-elle ! Traduction : même démenti par les faits, ça n’est par définition jamais assez et donc ça ne s’arrêtera jamais. On connaît la musique.


  • "Cette voix d’or noir" . Voix d’or, ok. Mais l’or noir c’est le pétrole, non ? ... Il fallait absolument ajouter cet adjectif "noir" pour faire bien. Mais voilà ils ont écrit une idiotie.
    Une voix de pétrole ? Hihi !


  • Oui on devrait inventer les Téchouva Awards du Pire Bourgeois Racisé du moment.


  • Elle est immonde, comme sa musique et sa tenue de scène !

     

  • Depuis que j’ai compris que la Fronse était un pays Africain, ça va mieux.
    Je m’adapte culturellement, je mange des bananes, je bois du rhum...
    Et laisser-moi vous dire que je trouve que la décolonisation ne va pas assez vite.
    Je trouve cela encore très oppressant ces quelques artistes blancs, comme Pomme ou Biolay.... vive Fatoumata-Yseult et Bakari-Tristan, bande de fachos !!!


  • Moi j’ai envie de dire à tous ces bobos dégénérés une chose simple : vous qui crachez sur les gens de la campagne, qui vous nourrira quand les agriculteurs auront disparu ? Vous vous repaitrez de vos 3 tomates cultivées dans vos jardins suspendus parisiens ou de la pseudo musique de ces caricatures d’artistes ?
    Ou vous vous ferez livrer votre bouffe vegan à coup d’avions depuis des milliers de km en criant votre amour du bio et de l’environnement ?

     

  • Laissons faire, surtout ne nous soulevons pas, ne comprenons jamais que ce que nous avons besoins pour vivre nous ne devons pas le sortir de ce jeu marchand, ne soyons jamais solidaire, et surtout ne sachons pas non plus nous écouter pour être constructif ensemble dans l’intérêt de tous, ...

    Et laissons bien la gangrène nous submerger et laissons nous bien pisser dessus. C’est tellement plus facile.

    Adieu aux abrutis et aux mous du bulbe.


  • La pleurniche de la sister de Assa Traoré. La famille noire élargie.


  • Rien de mieux qu’une Etta James ou une Nina Simone, si talentueuses qu’elles en deviennent belles quel que soit leur physique, pour faire oublier une grosse bécasse sans talent.
    https://m.youtube.com/watch?v=rmRED...

     

  • J’ai regardé sa performance et je vais m’en remettre malgré la terreur mais Yseult ne s’en remettra pas, c’est un ’’one shot deal’’ donc qu’elle en profite ça ne restera pas c’est écrit dans le ciel, déjà les commentaires sous son video officiel des Victoires sont désactivés...... !!...Je lui donne peu de temps pour qu’elle soit accusé d’harcèlement, d’agressions, de haine, de racisme etc etc par l’entourage, elle parle trop ! heu je veux dire elle CRACHE trop et son manque de valeurs va la rattraper et l’enfer la guette, rien de moins.


  • On est passé de Tristan et Yseult à Yseult qui twerke avec son big boul wesh...

    ...comme on est passé de Notre-Dame au plug anal géant gonflable.


  • Cette grosse Noire comme elle se décrit elle-même s’est fait un tissage de cheveux à partir de vrais cheveux de femme indienne qui se rase la tête afin de vendre leur cheveux pour survivre à la précarité.

    Ces cheveux sont revendus surtout en Occident comme extension de cheveux et sont particulièrement appréciés des femmes noires.

    Et ces même femmes noires viennent nous expliquer qu’elles sont exploitées et discriminées...

    Quelle indécence !

    Et si tu en as marre d’être obèse, ne nous fais pas porter le chapeau pour ton incapacité à t’abstenir de te nourrir telle une truie d’aliments malsains et sucres raffinés !
    Non mais on croit rêver con !

     

  • Il y a une vague de chanteurs français, professionnels de la victimisation à outrance. C’est leur fond de commerce obscène. Camélia Jordana, Eddy de Pretto, Yseult ( ! appropriation culturelle ? ) etc.. Ils inondent les plateaux qui les accueillent à micros ouverts pour débiter leur racisme ordinaire, leurs doléances obscures, leurs chemins de croix fictifs. Croyant à chaque fois entrer dans l’éternité des rebelles historiques. Ils ne sont que des loukoums larmoyants, insipides et éphémères.


  • J’en arrive à attendre l’Apocalypse avec impatience bordel ......

     

  • Visiblement elle n’a jamais souffert de la faim....


  • Jamais vu d’Isolde obèse et sombre, mal élevée au point de se laisser engraisser alors qu’elle a eu largement les moyens de faire du tennis ou de la natation.
    Appropriation culturelle, caricature insultante pour la blanche Yseult frappée d’amour et de mort.
    https://www.pinterest.fr/celineviar...
    D’ailleurs aucun Tristan désintéressé ne se pointe à l’horizon pour la chanteuse en surpoids. Elle en souffre sans doute (du surpoids). Pour ne pas en mourir, elle peut toujours faire un régime, après tout.
    Dans le prochain film sur Tristan et Yseult, attendons-nous à une Togolaise prénommée Isabalouga dans le rôle.
    Et pourquoi pas, tant que l’intrigue se déroule en Afrique ?
    _ ;

     

  • Ce merdia régional FR3 nous joue une fois de plus la rengaine des pauvres 600 agriculteurs éleveurs qui mettent fin à leurs jours (11000 suicides recensés par an en France), les autres catégories sociaux professionnelles qui souffrent en silence ne comptent pas. Ce suicident ils uniquement pour des raisons professionnelles, ou d’autres facteurs n’entrent ils pas en compte dans leur souffrance ? Ils se plaignent des importations, mais l’agriculture française exporte autant si ce n’est plus vers l’étranger, déstabilisant de ce fait les marchés locaux,(même logique ici pour les produits made in China ou autres) les produits subventionnés de France et d’Europe étant moins chers que les productions agricoles locales.

     

    • @toi t’es toi, les agriculteurs produisent, ils n’exportent pas.
      De plus dans le reportage le paysan se plaint d’avoir le cahier des charges le plus strict au monde dans un pays ouvert aux importations de merde à bas prix.
      Quand j’ai vu l’article de la rédaction, je me suis dis, vite les commentaires, va y avoir moyen de se marrer.
      Et je tombe quand même sur un pas grand chose qui dégueule sur les paysans, ça devient la norme.


    • Le pas grand chose répond à un rien. Les producteurs de lait produisent aussi des veaux tous les 9 mois (exportés vers l’Italie) et les vaches sont vendues aux abattoirs (en France et à l’exportation,Russie,Moyen Orient etc...) après 5 à 6 ans de bons et loyaux services. Oui les agriculteurs (principalement les éleveurs en mode conventionnel, j’exclue les maraîchers,petits et respectables agriculteurs biologiques,les viticulteurs...) sont devenus des professionnels de la pleurniche, et sont bien moins à plaindre que de nombreux salariés ou commerçants artisans non subventionnés, non exonérés des taxes foncières sur les bâtiments et qui crèvent en silence, sans emmerder par des barrages les autres qui travaillent aussi. Prétendre que la France n’exporte pas des produits agricoles est une contre vérité.Les producteurs de porcs pollueurs (non payeurs)des nappes phréatiques en Bretagne obligeant les gens à boire de l’eau en bouteille n’exportent ils pas à l’étranger ? La vérité n’est jamais bonne à entendre, et je continuerai à dénoncer ceux qui déshonorent cette profession. Ce lobby agricole puissant et prédateur à tel point que le principal syndicat la FNSA et sa filiale jeunes agriculteurs impose sa dictature au sein des chambres d’agricultures,et contrôle la presse agricole. Il y aurait tellement à raconter sur les dérives d’un certain modèle productiviste agricole que ce serait trop long.


    • #2667346

      C’est pas l’éleveur qui exporte, un maquignon vient, il travaille pour une société qui achète les veaux ou bœufs ou broutards, et c’est la société qui exporte
      Les viticulteurs maraîchers traitent, même en bio
      Bio ne certifie pas de la qualité, mais du respect du cahier des charges
      Tu m’as tout l’air de parler d’un sujet que tu ne maîtrises pas
      Comme beaucoup d’anti agriculteurs


    • Je ne suis absolument pas anti agriculteur, j’achète tous mes produits frais fromage inclus sur les marchés à des producteurs exclusivement. Ce qui m’agace ce sont les éleveurs qui pleurent la bouche pleine. A 3€ de l’heure on ne peut pas s’offrir des 4x4, tracteurs à plusieurs milliers d’€ et tout le matériel nécessaire à la traire, au fourrage etc...Se sont les subventions argent public qui ne sont pas des prêts remboursables s’ajoutent au revenu déclaré. Le salaire ne disant qu’une partie de la vérité, le matériel avec les bâtiments constituent un patrimoine non négligeable, que bien des salariés aimeraient s’offrir. Je condamne les agriculteurs pleurnicheurs, pollueurs, sans respect pour l’environnement et les animaux et chasseurs de primes.


    • Je ne suis absolument pas anti agriculteur, j’achète tous mes produits frais fromage inclus sur les marchés à des producteurs exclusivement. Ce qui m’agace ce sont les éleveurs qui pleurent la bouche pleine. A 3€ de l’heure on ne peut pas s’offrir des 4x4, tracteurs à plusieurs milliers d’€ et tout le matériel nécessaire à la traire, au fourrage etc...Se sont les subventions argent public qui ne sont pas des prêts remboursables s’ajoutent au revenu déclaré. Le salaire ne disant qu’une partie de la vérité, le matériel avec les bâtiments constituent un patrimoine non négligeable, que bien des salariés aimeraient s’offrir. Je condamne les agriculteurs pleurnicheurs, pollueurs, sans respect pour l’environnement et les animaux et chasseurs de primes.


    • @jesuismoi
      Et donc en faisant une généralité, et en ne parlant que de la minorité des mauvais tu fais le jeu des médias, du gouvernement qui nous assassine pour mettre des multinationales à notre place et avec toi les vegan antifas et autres bobos
      1 tier des agriculteurs touche moins de 500€, plus d’un autre tier touche une prime activité de un peu plus de 900€ ça laisse pas grand chose de ceux dont tu parles, les privilégiers, d’autant que dans ces privilégiers il y’a aussi de bons agriculteurs qui ont réussi à se sortir du jeu des coopératives, de la chambre ou région
      Donc tu parles d’une infime partie de la profession
      Parce que tu ne vois qu’eux
      Va dans le Comminges, dans plein d’endroit dans les Pyrénées certains endroits en Bretagne ou même montagne noire et tu verras de tous petits producteurs, mais ils sont invisible et ont un besoin vital des primes PAC ou de la prime (AO) ovins ou des aides ICHN
      C’est pas les agriculteurs le problème c’est ceux qui nous gouvernent
      C’est comme dire 100% des arabes sont des racailles c’est oublié Youssef Hindi, ou dire tu nais juifs t’es une merde, c’est oublié les Bruno Godnich, Gilad Atzmon, ou dire les communistes sont des connards c’est oublié que l’on soit d’accord ou pas avec Francis Cousin ou les nationaux bolchevique de l’OSRE j’en passe et des meilleures
      Bien tu fais pareil, tu dénigres toute une profession
      Un agriculteur


  • je crois qu’il y a eu la coupe du monde de la victimisation sur un célèbre forum...
    devinez qui a gagné ?!


  • Seule solution pour les sans abri et les agriculteurs, etc., devenir tous black, obèses ou trans !


  • " un trans cul-de-jatte violé entre trois et six ans par un groupe de pitbulls affamés dans une cave tenue par des racailles fichées S "

    C’est vrai que ça a d’la gueule ... et un bon potentiel pour faire pleurer dans les chaumières ... mettez nous en 15 palettes !!!


  • "Sacrée révélation féminine"... Qui est allé vérifié ???


  • C’est marrant, quand elle remercie son équipe exclusivement composée...d’hommes.

    Elle serait pas un peu sexiste pour s’entourer uniquement d’hommes ?


  • Moi qui croyait que la grâce de Laeticia Avia était indépassable, je m’aperçois que la compétition bat son plein

     

  • Voilà bien le clou de cette "société du spectacle", dangereusement mercantile, manipulatrice, et vénale !

    Comment cette créature brute de décoffrage - produit de marketing issu d’un milieu de riches à l’excès - ose-t’elle parler d’inaccessibilité de l’ascenseur social, alors que sa seule naissance la place déjà au sommet de l’édifice !?

    Comment cette immorale Moby Dick en négatif peut-elle avoir le front de parler de souffrance, alors qu’elle se complait visiblement dans son état d’obésité, au point de s’exposer sur scène prise en sandwich entre deux feuillets de plastique transparent et d’en faire la raison principale de sa gloire !?

    Comment cette baleine black et pas vraiment d’équerre, bourge et friquée depuis toujours, dont la rente est essentiellement faite de son gras et de ses bourrelets de callipyge avérée, n’a-t’elle pas honte de se plaindre, quand on sait que le taux de précarité, de misère sociale et de pauvreté n’a jamais été aussi élevé en France !?

    Il y a 20 ans, c’était un magnifique Zidane, aux talents incontestables et à la modestie légendaire, qui servait de modèle d’identification pour des milliers de gamins des banlieues et d’ailleurs, aujourd’hui, cette lamentable société """française""" en pleine déliquescence - ne rÉsonnant plus qu’en terme de rentabilité maximale et se vautrant aux pieds du dieu argent - ne leur offre plus que ça  : quelle chute morale abyssale en aussi peu de temps, pour les zélées zélites y faisant la pluie et le beau temps !

    Se pose alors la question de savoir comment cette foule en délire peut ne pas se rendre compte de la supercherie, ni s’interroger le moins du monde sur l’indigence intellectuelle et lexicale de cet évident produit de marketing, exhibitionniste et vulgaire, ajoutant à son déjà peu glorieux palmarès le fait de vivre en Belgique, ce refuge pour exilés fiscaux français...

    "La fabrique du crétin numérique" semble bien être en voie d’accomplissement !


  • L’intersectionnalisme, (l’addition de soi-disant discriminations) est une autre lubie issue des pseudos sciences sociales étasuniennes. Vous ne serez pas étonné que ce concept bidon soit sorti du crâne malade d’une féministe noir. Tout comme la théorie du genre, ces délires n’ont rien de scientifique mais puisque les médias en font servilement leur promotion, cela leur donne, chez les moins formés intellectuellement, une certaine légitimité.

    Là où ont atteint la folie pure c’est quand les recteurs et administrateurs des universités se couche ou pire, applaudissent en faisant leur autocritique-de-mâles-blancs-privilégiés. Il faut s’attaquer à cette occupation mentale de l’inculture Made in USA.

    Ces fous ont pris le contrôle de l’asile. Voyez cette autre chef-d’oeuvre sorti des mêmes universités : l’homme n’a pas encore mis les pieds sur Mars que ces zozos veulent la décoloniser. Pas de blagues, ils marchent sur la tête.

    https://www.decolonizemars.org/

     

  • depuis que la "souffrance" est sous-traitée, elle métastase partout...


  • #2667484

    Je me souviens de la pub, pour les bonbons, quand j’étais jeune, de la pie qui chante... Et bien là on dirait une pub pour du saindoux
    La truie qui chante

     

  • #2668232
    le 16/02/2021 par Je l’ai reconnu sur la photo, c’est le mien
    Victoire de la souffrance d’Yseult sur celle des SDF et des agriculteurs

    Serait-il possible que cette dame me rende mon filet à jambon ?
    Merci bien


  • YSEULT ... 3 jokers imparables ;; ; Femme, Noire, Grosse !!! pour commencer la pleurniche ! heureusement, n’a jamais manqué de rien et toujours mangé à sa faim !


  • Quelle indécence. Se vautrer dans l’argent et venir pleurnicher comme quoi c’était dur


Commentaires suivants