Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

Le tavaillon est un métier (pas un emploi), une passion, une tradition.

 

 

Le stage à ne pas manquer

Dernières nouvelles de la Ferme, sur E&R :

 






Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2717445
    Le 2 mai à 17:17 par Michael B.
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    Si un jour je me construis une maison, elle sera intégralement en bois et je la copnstruirai moi-même. En dix fois plus de temps on peut construire une maison deux fois plus grande que les maisons familiales modernes pour un quart de leur budget. Eh ouais ! =)

     

    Répondre à ce message

  • #2717452
    Le 2 mai à 17:29 par 39crew
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    Jamais rien vu qui vieillisse aussi mal que le tavaillon... après 2 années vous êtes bon pour refaire votre façade
    sinon, beau métier

     

    Répondre à ce message

    • #2717729
      Le 3 mai à 08:35 par Rem
      Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

      Ouais c’est sur que si ton tavaillon est en bois de palette ça dure pas longtemps..

      Sinon renseigne toi sur l’épicea de haute altitude ça t’évitera de passer pour un niais !

       
    • #2717868
      Le 3 mai à 13:01 par Crew39
      Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

      @rem
      je vais pas polémiquer - étant haut jurassien- en plus de l’aspect esthétique que je trouve pas du meilleur effet, les façades tavaillonnées ont une sale gueule rapidement.
      Mais comme tu dis je suis sans doute niais...c’est toujours bien l’insulte dans les échanges ????

       
    • #2717944
      Le 3 mai à 15:04 par paramesh
      Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

      le bois ça s’entretient, je vis dans une maison traditionnelle en bois, (teck doré sur pilotis d’environ 200m2, la partie ancienne ayant plus de deux cent ans) et je n’arrête jamais de "restaurer", cela fait partie du plaisir de vivre dans un espace vivant. le deuxième avantage du bois c’est qu’on peut le bricoler soi même, c’est un travail très intuitif. et surtout le bois ne coûte rien quand on a la chance d’en avoir planté à cet effet. Du coup je profite du bois de la génération précédente et je replante pour la future.
      https://www.rawai.fr/maisons-tradit...

       
  • #2717467
    Le 2 mai à 18:04 par Ex tavailleur dans l’industrie textile
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    Pourquoi tavaillonneurions-nous de nos jours ?

    L’état imprime de l’argent, le distribue aux tavailloneurs en situation de chômage, ce qui leur permet d’acheter les produits fabriqués par les tavaillonneurs chinois !

    Aujourd’hui il n’est donc plus nécécessaire de tavaillonner !

    C’est beau le progrès !

     

    Répondre à ce message

  • #2717473
    Le 2 mai à 18:19 par baudouin
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    Les écolos vont les envoyer devant les tribunaux pour torture.

     

    Répondre à ce message

  • #2717524
    Le 2 mai à 19:43 par lemecnormal n°174
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    L’épicéa,bois imputrescible,excellent pour toute construction en bois en extérieur.
    Les piquets de parcs à vaches sont souvent en épicéa aussi,ils tiennent des dizaines d’années.
    En tous cas,le rendu se marie parfaitement avec le paysage suisse.

     

    Répondre à ce message

  • #2717592
    Le 2 mai à 21:56 par armalitt
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    Merci à E&R de nous faire partager la passion de ces nobles artisans transmettant un savoir-faire ancestral. J’avais eu l’occasion de rencontrer un couvreur à l’écomusée d’Ungersheim (Alsace) qui nous expliquait la finesse du bois provenant de Franche-Comté avec travaux pratiques à la clef.

     

    Répondre à ce message

  • #2717628
    Le 2 mai à 23:25 par Grand père d’Heidi
    Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

    Par contre très inflammable. En cas d’incendie d’un chalet et un peu de vent, c’est tout le village qui peut partir en fumée à cause des retombées ! Par expérience c’est impressionnant de voir à la vitesse que ça se propage.

     

    Répondre à ce message

    • #2717685
      Le 3 mai à 02:37 par Sedetiam
      Olivier, André, Robert : tavaillonneurs

      Sauf ceux à base de tavaillon SOVECO BS05®, tuile de bois traitée (traitement curatif et préventif contre l’action des champignons lignivores et des insectes xylophages, la rendant tout à la fois ignifugée) et convenant jusqu’aux normes d’hygiène alimentaire.
      L’art de l’artisan... avec son temps.