Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Olivier Delamarche sur BFM Business

Partie 1 : L’ambiance générale des marchés

 

Partie 2 : Le rôle de l’État dans le rachat de Alstom par General Electrics

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #801220

    Ca ressemble à une opération d’enfumage pré-élèctorale... Il est fort probable qu’hollande se pose en protecteur de la nation in extremis ! Genre un patriote avec des couilles quoi, donc méfiance...

     

    • #801373
      le 29/04/2014 par david
      Olivier Delamarche sur BFM Business

      Question de crédibilité du gouvernement, merde on est mal.
      T’es trop optimiste, tu les surestimes.

      Je sens qu’il vont la mettre au mieux avec Siemens, genre blabla l’Europe l’Europe l’Europe blabla comme Airbus.


  • #801227
    le 29/04/2014 par Erdoval
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Questions : l’opération de restructuration d’Alstom semble répondre principalement au besoin de cash de Bouygues, actionnaire à hauteur de plus de 27% d’Alstom. Pourquoi faut-il restructurer le groupe Alstom alors que la question première est la vente par un gros actionnaire de ses parts ? Et que va faire Bouygues du cash qu’il dégagerait ainsi de l’opération ? Une fois de plus l’information du public sur une opération d’une aussi grande ampleur et aux répercussions possibles sur l’économie français et l’emploi est plus que réduite. Quant aux salariés d’Alstom, on les oublie complètement !


  • #801262

    Encore un fleuron industriel qui va être démantelé !
    Mais, rassurez-vous, le CAC 40 est à la hausse, donc l’économie française va bien !!!
    C’est çà, ou je me trompe !

     

    • #801495
      le 29/04/2014 par emers8
      Olivier Delamarche sur BFM Business

      oui en gros bouygues va se mettre 10 milliards dans la poche donc tout va bien !

      hollande va certainement lui demandé une part du gateau en contre partie de sa non oppostion à la vente .


    • #801498
      le 29/04/2014 par réveillez-vous
      Olivier Delamarche sur BFM Business

      Et racheté avec du papier cul "made in Planche à billets Yankee"...Pourquoi se priver...


    • #801590
      le 29/04/2014 par Antoine
      Olivier Delamarche sur BFM Business

      Et racheté avec du papier cul "made in Planche à billets Yankee"...Pourquoi se priver...



      10 milliards d’euromollards en échange d’Alsthom c’est 331 tonnes d’or au cours actuel... Si on leur refusait leur PQ, j’étais en train de me demander si les gros Ricanos seraient prêts à payer avec de la vraie monnaie, à savoir des lingots d’or analysés par un labo de chez nous pour voir s’ils ne sont pas fourrés au tungstène... Je crois que là on verrait les envies de rachat foutre le camp à Très Grande Vitesse.


    • #802279

      Bien d’accord avec vous. On sait depuis Snowden que le gouvernment US espionne l’Europe comme leur pire ennemi. Cette tentative de rachat d’Alstom avec les dollars produits en masse par la FED intervient non seuleument à un creux conjoncturel, Alstom était encore à 45€ en 2011, mais comme par hasard juste après que les attaques du dept de la justice US aient fait plonger le cours de 27€ à 20€ fin Janvier. Si c’est pas un acte de guerre économique ça !

      Je note aussi dans la 2ème partie de la vidéo que quand le Trader boutonneux de SPGP trouve tout ça super, probablement parcequ’il ferait une plus value sur son carnet, c’est Pierre Sabatier, lui-même non Trader, qui remet cette affaire dans la grave persepective de la destruction de la France.


  • #801268

    Les choses vont mieux quand les maîtres y prennent un peu garde a eux mêmes ( l œil du maître engraisse le cheval ) quel foin les copains , pauvre cerf ..


  • #801274
    le 29/04/2014 par Pseud
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    "Qu’est ce ça vous inspire ?"
    Delamarche : "Rien du tout".

    Ahah ! Il commence à en avoir marre. Aller, claque la porte Olivier et achète toi une fermette :-)


  • #801339
    le 29/04/2014 par Pamfli
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Il bafouille le journaleux lorsqu’il s’adresse à O. Delamarche, à en écorcher son nom : serait-ce la peur de passer encore une fois pour un "rien du tout" ?


  • #801343
    le 29/04/2014 par leonardo
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Ce qui est intéressant,( même si parfois on aimerait bien que Delamarche aille au bout de sa logique...), c’est le comportement de ses interlocuteurs par rapport à lui. En gros, même si il se tait, c’est vers lui que tous les autres se tournent.Pour résumer, ils savent qu’ils disent des c.onneries, s’en excusent physiquement par des mouvements de regard qui montrent bien que c’est lui qui a raison et cristallise le débat,, rallient peu ou prou son point de vue, et s’en tirent un peu comme ils peuvent.
    C’est évident sur cette vidéo, mais ça l’était déjà la semaine dernière, avec la blondasse de service.
    En gros, donnez moi encore une minute monsieur le bourreau.
    Quant au "journaliste" de service, c’est proprement affligeant. Un, il ne croit pas à ce qu’il raconte. Deux, ce mec ne connait rien a ses dossiers.Les Deux allant ensemble...


  • #801377
    le 29/04/2014 par cabalero
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Tester le courage du gouvernement français. Haha ha. MDR.
    Autant tester la capacité de Hollande à courir le marathon.

     

  • #801407

    Ces chiens sont en train de piller notre pays. Ensuite, ils délocaliseront les entreprises achetées en Roumanie puis en Asie.


  • #801491
    le 29/04/2014 par réveillez-vous
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    "Aujourd’hui y a pas de relais de croissance en croissance organique y a du relais de croissance si on fait de la croissance externe et si l’on rachète des part de marché à bon compte"

    Qu’est ce qu’il raconte Nicolas Peyrac ? Il est plus dans la chanson ?


  • #801527
    le 29/04/2014 par anonyme
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Cet idiome est tout de même fabuleux, lorsque le 1er type énonce que soit :

    - "le marché est pas cher"

    - "le marché est en ligne, voir un peu au dessus, avec le ratio de valorisation du passé"

    Dans le 1er cas on aurait tendance a se dire "super, j’achète", et dans le second "j’ai pas vraiment compris, donc faut voir"...

    Un bon coup de langue de bois derrière la tronche, et hop ! dormez braves gens !


  • #801703
    le 29/04/2014 par toto
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Pour info :



    Au 1er trimestre, seuls 74.383 logements ont été construits en France, selon les chiffres du ministère du Logement publiés ce mardi 29 avril. Ce qui représente une baisse de 11,4% sur un an.



    La construction de logements neufs s’écroule depuis le début de l’année


  • #801756
    le 29/04/2014 par Franç(o)is de souche
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    O.Delamarche est simplement une personne , certes trés pro mais LUCIDE ! il appelle un chat un chat et non un chat une panthère ou un guépard , il contraste donc avec ces "collègues" qui semblent n’avoir que trés peu de recul sur les situations , enjolivent le moindre frémissement par çi par là pour en tirer des conclusions positives ;est ce par intérêts pour eux et pour leur directions ? on peut le supposer .
    Et pourtant sur le point de la situation qui serait plus grave qu’en 2007 , ils sont d’accord , de là en conclure qu’une crise imminente est en gestation , il n’y a pas loin non plus . mais c’est "noyé" dans le flot du discours .


  • #801959
    le 29/04/2014 par Hamza 02
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Je ne saisis pas ce que Olivier Delamarche entend par « Fin de cycle » - expression faisant partie du brouillard sémantique économique - mais si il s’agit d’un effondrement des marchés, ça confirmerait les prévisions de Myret Zaki données lors de sa revue de presse chez Pierre Jovanovic - pour son livre "La fin du Dollar" - selon lesquelles l’effondrement se produirait au plus tard pour « 2013-2014 ».

    Dans le cadre d’un effondrement sur une échelle dégradée, les fusions des grands groupes industriels feraient partie des, ou, de la solution permettant le maintient du système économique globalisé. Ces fusions s’inscrivent dans la dynamique de concentration des noyaux de capitaux décris par K.Marx, réduisant leurs nombres, et entraînant logiquement la concentration atrophiée de leur masse financière.

    L’occident fusionne ses nations, ses entreprises, ses guerres, son idéologie, tout en délocalisant ses structures (Capitaux fixes). Le tout en important toujours plus de soldats « recrutés » auprès des « armées de réserves » du Capital. Ce processus général, participe pleinement à l’éclatement des nations, de leur économie, de leur identité et de leur peuple.


  • #802068
    le 30/04/2014 par dude
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    J’adore Delamarche. Mais il promet l’apocalypse depuis des années et la bourse ne fait que grimper, grimper... Trés prudent, je n’ai fais que +40% en 2013. Sans l’ecouter j’aurais fais +150% ! Ceci dit, il commence a avoir raison et il faudra etre tres tres tres tres prudent sur le reste de l’année.

    Sell in May and go away !
    https://en.wikipedia.org/wiki/Sell_...

     

    • #802182
      le 30/04/2014 par mimi
      Olivier Delamarche sur BFM Business

      Delamarche et les autre Cassandre de Prisunic gèrent des fonds de placement : leur boulot consiste à paniquer l’épargnant afin qu’il vienne leur confier ses économies, la ficelle est très grosse et pourtant personne ne semble la voir sur E&R .


    • #802951

      si moi un peu :) quand il dit qu’Alstom ne vaut rien ... grillé


  • #802093
    le 30/04/2014 par marmiedoise
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Affligeant, Sabatier est une quiche ! Le simple fait de demarrer son intervention sur les marches en renvoyant a la notion "d espoir" demontre en soi que ces corniauds ne contrôlent rien et ne sont globalement que dans le constat et l apres-cout jamais dans l anticipation... Cela n etonnera personne puisqu en realite les économistes ayant réellement la capacite d etre dans l anticipation sont tres rares et ne forment pas les bastions de cretins endimanches a la Sabatier ou Touati !
    Voila donc entre les mains de qui la nomenclatura politique a remis les cles, des fumistes arrogants au discours sophistiques dont la seule capacite est de parsemer leurs interventions "d espoir" de "si" ou de "si on avait de la chance"... Bonjour le niveau ! Quand je constate ce que palpe ce genre de corniauds pour debiter des formules aussi convenues... Pas etonnant que les choses aillent si mal !
    Je ne suis pas un grand fan de Clemenceau mais sa reflexion : "la guerre est trop serieuse pour la confier aux militaires" trouve echo en economie... L economie est trop serieuse pour la confier aux économistes !
    Hors depuis 3 bonnes décennies ces cretins ont pignon sur rue et ce malgré l ensemble de leurs rates, de leurs approximations et autres foutage de tronche !
    Jamais la conduite des affaires n aura ete confiee a de tels cretins irresponsables et deballonnes de toute la fange a laquelle ils ont copieusement participe pour au final n avoir que le culot de rappeler l etat a ses "responsabilités"... Prodigieux venant de la part de pourris et de nuisibles qui n ont, en bons petits tapins du systeme liberal, que le fait de s assumer et de se prendre en charge a vomir !
    De l aveu meme de Delamarche : "les marches attendent des banques centrales, des etats..." Sous entendu, ces marches foireux attendent systématiquement d un tiers ce qu ils sont incapables de generer par eux memes ! Demonstration clair, si besoin était, que la pretendue "auto regulation des marches" pretextee par l essentiel des couillons qui s imaginent "sachant" en economie parce qu affichant tous les relants du discours liberal n est qu une gigantesque fumisterie ! Les marches et leurs acteurs sont impotents, dépendants et globalement inaptes !
    La finance, immonde milieu de mange-merde parfaitement improductif dont la 1ere et seule capacite verifiable est de vivre et de flamber comme des putes avec un pognon qui n est pas le leur !

     

    • #802396
      le 30/04/2014 par Charles MT
      Olivier Delamarche sur BFM Business

      Bah, on lui demande pourquoi les marchés montent. En général, quand les marchés montent, c’est qu’ils prennent du risque et donc ,qu’ils ont un certain espoir. C’est un constat, c’est tout ; et Delamarche ne lui donne pas tort. Je ne vois pas trop où est le problème dans ce qu’il dit.


  • #802179
    le 30/04/2014 par mimi
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    Cela fait des mois que le sioniste Patrick Kron négocie en cachette la vente d’Alstom aux sionistes de GE ; il est question maintenant de le vendre à Siemens : mais si Alstom c’est de la merde pourquoi interesse-t-il tant de concurrents ? La synagogue mondiale s’apprète à féliciter le traitre Hollande pour avoir dépossédé la France d’un de ses derniers fleurons industriels .


  • #802190
    le 30/04/2014 par hanane
    Olivier Delamarche sur BFM Business

    On salue la lucidité d’Olivier Delamarche même s’il appuie là où ça fait mal : le manque de courage des "élites" françaises.

    Comme en fait la conclusionThierry Meyssan : la France bât en retraite face à l’Amérique d’un côté mais de l’autre fait le choix d’une politique de type néo-colonial en Afrique et partout où elle sous-traitera pour ses maîtres (ou alliés, l’avenir ... ne le dira pas).

    Pour changer un peu, ce serait sympa si Eric Zemmour nous parlait un peu plus de ce "Grand Remplacement" là, celui des propriétaires des richesses de la France.


Afficher les commentaires suivants