Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Opérations "péages gratuits" des Gilets jaunes : Vinci veut faire payer les automobilistes

Rends l’argent 2.0 ? Le pôle autoroutes du groupe Vinci a fait savoir qu’il souhaitait faire payer les automobilistes n’ayant pas pu s’acquitter de leur règlement lors des récentes opérations « péages gratuits » organisées par les Gilets jaunes.

 

Comme l’explique ce 17 décembre Le Dauphiné libéré, Vinci autoroutes a annoncé vouloir faire payer les automobilistes « qui n’ont pas pu s’acquitter de leur péage ». Contacté par le quotidien de presse régionale, le groupe français a en effet affirmé qu’il comptait « écrire aux personnes qu’[il] a[vait] pu identifier » à l’aide de caméras de surveillance. « Il ne s’agissait pas d’opérations "péage gratuit". Les levages de barrière se font ici sans notre accord », a ajouté le représentant de l’entreprise.

Selon France Info, les sociétés d’autoroutes ont accès au fichier des plaques d’immatriculation du ministère de l’Intérieur.

« L’idée n’est absolument pas de les pénaliser », a précisé le groupe français après avoir invité les automobilistes à bien vouloir « payer le péage correspondant à leur trajet ».

Cette annonce fait suite à une série d’opérations de filtrages organisées par des Gilets jaunes sur le réseau autoroutier français.

 

Vinci Autoroutes, premier opérateur européen

En 2005, le groupe Vinci est choisi comme acquéreur d’Autoroutes du Sud de la France (ASF) et d’Autoroutes Esterel-Côte d’Azur (Escota) au moment où l’essentiel du secteur autoroutier français est privatisé.

Quatre ans plus tard, c’est la naissance de la structure Vinci autoroutes, aujourd’hui premier opérateur d’autoroutes en concession en Europe. En 2017, le chiffre d’affaires de l’entreprise, présenté sur son site, atteint 5 277 millions d’euros.

Vinci se fout de la gueule des Français, voir sur E&R :

Sortir du racket avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’ai lu ça tout à l’heure sur un site d’infos lambda. Les enculés ! Rendez plutôt l’argent, bande de voleurs !


  • Quelle bande de grippe-sous !
    Ils ne font vraiment preuve d’aucune solidarité, ces ennemis du peuple [les dirigeants pas les exécutants à savoir le petit personnel qui n’a pas la même responsabilité] !
    A croire que dans l’hypothèse d’une catastrophe naturelle par exemple, ils continueraient à faire payer les gens, qui fuiraient pour sauver leur vie, avec leurs abominations !

     

  • L’une des demandes des gilets jaunes devrait être la fin des autoroutes payantes tout court. Les francais ont déjà suffisamment casqué. Les routes doivent appartenir au peuple avec liberté de circulation. C’est le moment de faire cette demande une fois pour toute car tout le monde y pense.

     

    • Très bonne idée. Les routes ordinaires sont gratuites, leur entretien étant largement financé avec les taxes sur le carburant, donc on peut parfaitement faire pareil pour les autoroutes.


    • Une vignette à 15-20 euros comme en Suisse


    • Sans compter que cela "n’augmentera pas la dette et les impots" cet argent des péages va dans les poches du privé très au delà de l’entretien des routes. C’est juste de récupérer ce qui nous appartient et nous a été volé, et cela sera extrêmement populaire. Le premier référendum populaire pourra par exemole demander "souhaitez vous chers concitoyens français, la nationalisation des autoroutes ?" Je prédis 95% de oui.


    • C’est surtout qu’à l’origine, quand j’étais enfant, on nous disait qu’une fois rentabilisées, les autoroutes deviendraient gratuites !!!


    • Je prédis un peu moins que 95% car il existe quand même une certaines proportion de moutons, qui sont persuadés que seule une grande entreprise privée peut fournir un service de qualité, et qu’il est donc normal qu’elle soit rémunérée à la hauteur de ses inestimables compétences.
      Je suppose que forcément il vous arrive de vous égarer sur les commentaires du Fig ou autre mainstream. Or on s’y aperçoit que les moutons ne sont pas aussi rares qu’on ne l’avait imaginé. Donc je dirais plutôt dans les 70% à 90%. C’est bien sur une majorité plus que suffisante.

      Mais le plus grand intérêt de l’idée est ailleurs que dans les économies de l’automobiliste.

      Je veux dire que cette histoire de renationalisation peut être un puissant levier d’action pour obtenir le RIC.
      Parce que comme la question des taxes carburant, c’est un sujet qui permet l’alliance de tous les bords, y compris et surtout celui des gens sans réelle conscience politique.

      Il se trouve que, pour les autoroutes, le gouvernement est coincé : il refusera car il ne peut, mettons nous à sa place, aller à ce point contre l’intérêt de la caste économique qui l’a placé au pouvoir.
      A partir de là, lorsque 80% des gens affirmeront que la renationalisation est une revendication légitime mais refusée par le gouvernement, alors la plupart estimeront que pour pouvoir renationaliser, il est légitime d’exiger le RIC.


  • #2103842
    le 17/12/2018 par El Pueblo Unido Jamás Será Vencido
    Opérations "péages gratuits" des Gilets jaunes : Vinci veut faire payer les (...)

    Une Opération Radar risque de s’imposer
    Vinci, tu vis grâce a notre fric, et celui de nos parents et grand-parents qui ont payés et repayés, ces putains d’autoroutes, enculé !
    Le vol ne se passera plus comme avant , attention les multinationales


  • Quand il y aura-t-il une action pour que les Français récupèrent enfin leurs autoroutes et pour mettre ces escrocs en prison ?

     

  • "Selon France Info, les sociétés d’autoroutes ont accès au fichier des plaques d’immatriculation du ministère de l’Intérieur."
    Une entreprise "privée" a donc accès à un fichier "national", ce n’est pas normal.
    On n’est absolument plus libre de nos mouvements, qu’il s’agisse de nos déplacements à pieds, en transports en commun ou en véhicules immatriculés, on est pisté...
    Je suggère qu’on se remette au cheval (non pucé)...

     

    • Hé oui, les péagiers (le privé donc) ont accès au fichier des cartes grises/immatriculations. Encore un détail qui fait froid dans le dos...


    • Autre fichier qui va passer discrètement dans les tuyaux des sociétés privées, votre Dossier Médical Partagé.

      Ainsi, les mutuelles vous feront des prix très "étudiés" lorsqu’elles pourront savoir que vous avez telle ou telle pathologie, si elles ne vous claque pas la porte au nez si vous n’êtes plus rentable ou trop coûteux.

      C’est beau le progrès selon nos zélites pourries.


    • BlaBlaCar aussi a accès au fichier des immatriculations ;

      J’ai vendu ma Mégane et racheter une 307 en 2017.

      Je n’avais pas eu besoin de réactualiser ma fiche, qu’il savait déjà que j’avais changé de véhicule et connaissait mon nouveau numéro de plaque d’immatriculation.

      Bien sûr, il y a là sécurité pour la gestion du service. Mais ne pouvait-il pas attendre que je réactualise au lieu de le faire à ma place ? Faire des rappels fréquents si changement de véhicules ?

      En réalité, leur système d’information automatisé en circuit fermé fonctionne comme si chaque citoyen était un malhonnête potentiel. On ne vous dit pas tout. Nous sommes donc en liberté surveillée et transformés en délinquant potentiel, en une unité lambda dangereuse pour le système.

      Tout ceci n’a rien à voir avec une démocratie mais vraiment rien. Ils ont un marché juteux qu’ils exploitent à fond peu leur importe le budget des foyers. Ce sont des fossiles, des gestionnaires où vous n’êtes plus qu’une unité de compte. une cible.

      Incompatible avec la Vie. La Vie n’est pas calcul. Appliquer des méthodes de gestion dans le seul but de faire des bénef. c’est la donner la mort par procuration à des automates, exercer une violence sourde, anonyme et sournoise. Silence, on tue.

      Tout le corps social est donc contaminé par cette gestion du monde devenu marchandise. Il manque plus qu’un code barre tatoué sur la main.


  • Ils s’enlisent. Au lieu de faire un geste, ils montrent leur mépris du mouvement alors que nous les faisons vivre !



  • le groupe français a en effet affirmé qu’il comptait « écrire aux personnes qu’[il] a[vait] pu identifier » à l’aide de caméras de surveillance




    Et les identifiés à l’aide de caméras de surveillance seront bien sûr en priorité... ceux avec du jaune dans l’habitacle.
    Souriez vous êtes filmés !


  • Ne rien payer, attendez plutôt les huissiers qui ne viendront pas pour 10 ou 20 euros de péage indu

     

    • Attention, les salariés de Vinci autoroutes sont des agents assermentés : j’ai un jour contesté le prix du péage et n’ai pas payé, j’ai reçu 2 courriers de relance car ils m’avaient identifié avec ma plaque, le 3e courrier était .... une amende de l’état !! Le meme papier que les PV où il était bien précisé que les salariés de Vinci ont le pouvoir d’agents assermentés.
      C’est du racket légal, et j’ai fini par payer sinon je partais dans des majorations et des prélèvements sur compte....
      Ils auront leur argent par tous les moyens, et pas moyen de contester car ils sont .... Assermentés


    • @lolo
      Il ne s’agit pas là d’une simple contestation, mais probablement du cas de milliers de véhicules qui ont emprunté ces autoroutes.
      Il va leur falloir les identifier à l’entrée, mais aussi à la sortie pour connaître le montant dû et peut-être aussi si c’est bien le propriétaire du véhicule qui conduisait.
      Bon courage au personnel qui va être chargé du recouvrement, Vinci va pouvoir aligner les heures supplémentaires.


    • @Lolo
      Il n’y a qu’à laisser l’Etat faire le recouvrement des paiements et leur reclaquer une révolte de gilets jaunes . Oeil pour oeil, dent pour dent. Ca se soldera certainement par une amnistie générale dès que la facture des divers blocages et manifs aura dépassé le montant des péages. Et par la même occasion, y’aura qu’à leur péter toutes leurs barrières de péages, même traitement que pour les radars.


    • Je serais assez surpris que l’Etat s’agite beaucoup sur ce dossier.
      Il faudrait que Macron soit masochiste pour aller attiser la révolte juste dans le but de faire récupérer quelques cacahouètes à Vinci


  • Faudra penser au moment de la renationalisation de faire payer Vinci pour tout les sommes prélevées pendant toutes ces années. Facon MBS au ritz. Je pense une nuit au ritz le déficit sera comblé.


  • Nationalisation de tous les fluides sociaux : routes, voies ferroviaires, énergies, banques...


  • Une société privée a accès au fichier des cartes grises ????? !!!!!
    Y’a pas quelque chose qui cloche ?


  • C’est con ça, il va falloir péter les caméras des péages maintenant... C’est ballot.

     

  • Je peux vous affirmer que cette demande de Vinci ne repose sur aucun texte de lois.
    Elle n’est donc aucunement contraignante.
    Elle est soumise au bon-vouloir des gens qui recevront cette demande.

    Il est déjà très difficile à l’heure actuelle de faire valider la loi permettant la vidéo-verbalisation pour les voies réservées sur autoroutes, alors je vous laisse imaginer ce qu’il en est pour une barrière de péage qui n’a pas fonctionné....

    Effectivement, il revient au concessionnaire de s’assurer du bon fonctionnement de ses péages et non aux usagers.

    Messieurs rassurez-vous, rien ne vous oblige à payer quoique ce soit à ce niveau.


  • Vinci possède aussi Escota, Cofiroute et Arcour (A19-Artenay/Courtenay) ainsi que quantité de parkings, que l’on reconnaît à leurs tarifs indécents...


  • La « grande braderie des autoroutes » de 2005 véritable cadeau au monde de la finance (pudiquement appelée « partenariat public-privé »), explique en partie pourquoi en 2006 le PDG de Vinci (groupe désigné seul repreneur des Autoroutes du sud de la France) Antoine Zacharias - dont les rémunérations étaient devenues astronomiques -, est parti à la tête d’une véritable fortune...

     

  • La rapacerie de ces gens est sans limite ! Oser réclamer de l’argent dans ces conditions ! Pour des autoroutes payées par les impôts de tout le monde, la honte ne les étouffe pas, le signe du capitalisme prédateur sans vergogne...c’est ça qui dirige notre pays !


  • Escrocs et racketteurs jusqu’au bout ! Jusqu’à quand ?


  • Haha on dirait du... chutzpah... Vinci est... ?


  • Les français ont payés avec leurs impôts la construction de À à Z de toutes les autoroutes de France et lorsque celles-ci ont été rentables les politiques se sont dépêchés de les " fourguer " aux multinationales ( contre de belles valises) les actionnaires se sont alors empressés de robotiser tout ça avec des milliers de chômeurs à la clé et la liberté de ponctionner l’usager qui n’a plus que la solution de payer et de fermer sa gueule où de prendre les chemins de traverse que sont devenus les nationales et passer sa vie à tourner sur les millions de ronds-points et de sautiller sur les millions de dos-d’ane ! À qui appartient ce pays voilà la question qu’il faut se poser ???


  • Une démarche qui finira dans les annales...


  • Un peu comme pour les radars :

    “Envoyez moi une photographie !”

    mais encore :

    “Ce n’est pas moi qui étais au volant !”

    plus :

    “Pas de délation et puis je ne sais pas qui était au volant.”

     

  • Jamais aucun citoyen, d’aucun peuple, n’a été autant fiché ,filmé , surveillé ,espionné ,encarté, dépouillé de sa " vie privée " , manipulé à distance ... devenu complètement esclave , des huissiers , des banquiers, des flics du fisc , des juges , des marchands de toutes sortes , qui tous , en quelques clics ont sur chaque être droit de vie et de mort et pas seulement de mort sociale ! Et tout cela au nom de la "liberté " ! ( Ils ne mettent plus de chaînes à nos mains et à nos pieds , mais à la racine même de nos têtes ) - Nazim Hikmet - .

     

    • Et encore ! Il aurait ri jaune (avec son gilet) s’il avait vu l’évolution de la "liberté" à notre époque.
      Les renseignements, narquois, se targuent dans le milieu de plaisanter sur le "thermomètre dans le fion" qu’ils ont en chacun de nous. Malgré l’évidence, il y en a toujours, y compris, sur E&R qui pensent que des clampins stupides, drogués, cailleras arrivent à déjouer le flicage "anal" généralisé et à commettre tranquillement leurs forfaits.


  • https://www.vinci.com/vinci.nsf/fr/...

    Cela ne doit pas être bien géré, ça baisse en bourse.

     

    • Faut dire que le racket autoroutier, malgré qu’il ne soit qu’une petite partie du chiffre d’affaire de Vinci, constitue en réalité la plus grosse part de ses bénéfices. J’ai vu aujourd’hui même dans un torchon financier une analyse de la valeur de l’action de Vinci. Il y était explicitement précisé l’importance, pour cette valeur, des conditions très avantageuses du contrat de concession.


  • 2,5 fois le PIB de la France ? Bah vous pouvez vous toucher...

    Tu as assez d’argent Vinci ! cou-couche panier.


  • J’ai pris 2 fois l’autoroute depuis le début des opérations ’’levages de barrières’’.
    Si je reçois un courrier, je saute au plafond ! Ça me ferait halluciner ! D’autant que je le rappelle, ces voleurs augmentent le prix des péages de 1€ par an ! A chaque rentrée, chaque mois de septembre quand je rentre à Toulouse, BOOM, et 1€ de plus !
    Et quand je vois leur chiffre d’affaires, je me demande bien comment ils peuvent justifier ces augmentations !!!!!!!!!!!!

     

    • Si vous recevez une lettre simple de Vinci, je vous invite à ne pas y répondre. Vinci abandonnera sa vaine demande faite à ceux qui auront fait la sourde oreille. Ceux qui auront répondu à Vinci recevront une lettre de rappel suivie par une lettre comminatoire visant à impressionner les destinataires. Je suis prêt à apporter mon aide à ceux qui en feront la demande par le truchement d’E&R qui pourrait me les transmettre si cela ne leur pose pas de difficulté.


  • Les péages de Vinci autoroute lui rapportent 5 milliards d’euros par an ! Mais les Shylock de Vinci veulent faire cracher les resquilleurs malgré eux… " Bloquer les péages de Vinci pour forcer Macron à leur ordonner de se calmer " .


  • Comme dirait notre directeur de la publication préféré …


  • Lisez bien ce que dit VINCI :
    https://corporate.vinci-autoroutes....

    Je fait un petit montage texte à partir de leur politique de protection des données personnelles :

    Pour ceux qui n’ont pas d’abonnement :

    Des données personnelles (lesquelles précisément ? Visiblement selon leur communiqué nos plaques d’immatriculation ainsi que les données relatives aux déplacements sur autoroute via les postes de péage, mais il y a peu être autre chose mis à part pour les abonnements et qui n’est pas précisé) peuvent également être collectées lorsque vous empruntez nos autoroutes.

    Vos données personnelles sont conservées pendant une durée nécessaire et proportionnelle à la réalisation des finalités pour lesquelles elles ont été collectées.
    (Ben visiblement plus d’un mois, mais nous n’en savons rien)

    OK, mais quelles finalités ?
    - Dans le cadre de la gestion de nos clients pour vous permettre d’accéder à nos services mais aussi pour connaître vos attentes afin d’améliorer nos services.
    - Afin d’améliorer nos services sur notre réseau autoroutier.

    Vos données personnelles sont stockées dans nos bases de données ou dans les bases de données de nos sous-traitants.
    Nous prenons toutes les mesures physiques, techniques et organisationnelles nécessaires pour garantir la sécurité et la confidentialité de vos données personnelles contre une destruction, une perte, une altération, une divulgation, une reproduction ou un accès non autorisé.

    Contre une destruction, une perte, une altération... Tu m’étonnes ! Quand il s’agit de racketter...

    Ce dont nous ne savons rien, c’est que même si la donnée brute est protégée, cela ne veux pas dire qu’elles ne sont pas traitée avec des algorithmes appartenant à Vinci.
    Elles les ont d’ailleurs, car comment faire des prévisions de trafic ?
    https://www.vinci-autoroutes.com/fr...

    Elles peuvent tout à fait dans ce cas être revendues.

    Merci Dominique pour nous avoir bien entubé !


  • Ils peuvent toujours essayer. Ne payez pas, que vont-ils faire ? poursuivre en justice.... on y croit ouais.

    Que Vinci aille se faire enculer profond !

     

    • Exactement. Le coût d’une procédure civile devant les tribunaux de proximité territorialement compétents serait en regard de la somme réclamée individuellement aux titulaires de la carte grise très disproportionné et nécessiterait auu surplus pour la société Vinci de constituer avocat dans chacune des juridictions civiles des lieux d’habitation des conducteurs identifiés dans les ressorts desquels la compétence locale des tribunaux à saisir par voie d’assignation est déterminée, et ce, après démarches infructueuses entreprises préalablement par demande simple suivie d’une mise en demeure en bonne et due forme. Il est inconcevable que la société Vinci aille au bout de la démarche au-dela des sollicitations individuelles (réclamation). Par ailleurs, le destinataire desdites réclamations peut user de divers subterfuges efficaces et légaux à caractère dilatoire, poussant Vinci à renoncer à poursuivre une telle quête vaine et stérile. Vinci pari sur la peur et l’ignorance des gens ordinaires pour obtenir quelques satisfactions spontanées.


    • Pas trop profond non plus... au risque de s’embourber !


  • Puisque les grands groupes tiennent à récupérer leur argent,alors quoi de plus normal pour le peuple d’exiger des responsables une reddition des comptes sur la monstrueuse dette publique et les intérêts correspondants depuis 1973,et sur toutes les gestions qui ont freiné gravement le bel élan de la nation que lui ont insufflé ses braves ancêtres D’ailleurs le RIC est un outil de souveraineté populaire de portée historique,quoi qu’en disent ceux à qui cela leur inspire une sacrée trouille,qui sert à passer au filtre fin toutes les affaires qui ont lourdement pénalisé le peuple,mais aussi,d’empêcher que de tels égarements se reproduisent à l’avenir. Et au delà,de faire renaître l’espoir et la fierté dans l’âme du peuple. Espoir et fierté qui ont été toujours le moteur de la civilisation et le rayonnement de la France,n’en déplaise aux égarés qui ont tout fait pour rabaisser ce grand pays.
    Un géant reste géant même placé au fond d’une vallée,un nain restera insignifiant même juché au sommet d’une montagne.


  • Et si le conducteur, la conductrice ou le chien (pour s’égarer au genre) se trouve être Gilet Jaune et que cette entité t’envoie te faire ENCartER, ça compte ?
    Poussons le bouchon (façon de parler) : l’État taxe ce qui se trouve inhérent à l’automobile pour ce qui relève (dit-il) de l’Écologie et les autres abrutis vont faire x milliers de courriers (donc des arbres abatturlututus), un coût consécutif au timbrage et du flux carbonné pour acheminer l’ensemble jusqu’aux boîtes aux lettres, sans parler des contestations et autres litiges qu’il faudra résoudre à l’issue, le tout se voulant, là aussi, carbonné.
    Une chose est sûre : ce Vinci-là n’est pas Léonard. Prendrait-il, avec ses associés mafieux qui lui ont refilé la manne piquée au peuple, ce dernier pour une burne ? Il y a des chances.


  • « L’idée n’est absolument pas de les pénaliser », a précisé le groupe français après avoir invité les automobilistes à bien vouloir « payer le péage correspondant à leur trajet ».euphémisme pour : pigeon vous êtes priez de cracher dans le bassiné .
    Petite info avant de s’appelé groupe Vinci , il s’appelait lyonnaise des eaux cela suite a d’énormes scandales dans les années 80 .


  • AAHHH enfin ! j’ai toujours voulu savoir combien de fois on a payé chaque kilomètre d’autoroute. Un km ça coute 6 millions d’euros, donc grossièrement ils rackettent de quoi construire 1000 kms d’autoroute par an. On va multiplier par 40 ans de péage histoire d’être raisonnable, ça fait 40000kms et il y a en gros 10000kms d’autoroute à péage : ils nous ont donc fait payer 4 fois la construction (en plus de la construction initiale qu’on avait payé par l’impot). Donc en gros on repaie toute la construction tous les 10 ans : faut vraiment ressortir la guillotine pour tous ces prédateurs qui passent du ministère des transport à Vinci et vice-versa, pardon vinci-versa.


  • Je suis allé me renseigner sur les autoroutes. En 2016, le produit net des autoroutes étaient de 31 milliards. Part de l’Etat : 3,8 milliards. Soit 27 milliards dans les poches des actionnaires de Vinci et al. ! Il serait temps de renationaliser toutes les infrastructures et les services "publics" (eau , électricité, gaz, sou-sol, etc.). Mais bon, tout le monde n’est pas marxiste, les gens aiment bien le libéralisme et se faire entuber !

     

  • Dans la nature les prédateurs sont des animaux assez cons, ils ont juste besoin de mettre la main sur leur proie. Avec cette "idée" Vinci va juste se retrouver avec des centaines de caméras à remplacer samedi prochain :D :D :D


  • T’aura pas un rond de ma part Vinci, fallait t’assurER du bon fonctionnement des péages qui sont à ta charge. Alors va chié voleur.


  • D’un côté, on privatise les autoroutes (au quart du prix), mais à la simple demande de la société, on lui communique les fichiers de la police.

    S’il y avait eu plainte contre X (mais pas contre les gilets jaunes eux-même), le minimum aurait été que ce soit la police elle-même qui face la correspondance entre les "preuves" et ses fichiers.

    Alors, les grands actionnaires des autoroutes : le bénéfice c’est eux, où l’état c’est eux ?


  • INFORMATION TRÈS IMPORTANTE ( AUTOROUTE )
    Si vous recevez un avis de paiement de Vinci ou Aprr

    Ne payez pas !!!

    Renvoyez ce courrier

    Madame, Monsieur

    Je viens de recevoir votre courrier m’informant d’une dette concernant le non paiement d’une utilisation de votre réseau routier pour un montant de 59 euros et cinquante centimes auxquels vous ajoutez 20 euros de pénalités.

    Vous menacez de poursuites pénales en cas de non paiement.

    Je tiens à vous informer de la parfaite illégalité de votre demande.

    En effet j’ai été victime en tant qu’utilisateur du fait non seulement de ne pas pouvoir circuler dans un environnement contrôlé et sécurisé mais aussi empêché par des individus non- identifiables de payer à vos barrières de péage alors que les forces de l’ordre nous faisaient passer sans demander de compensation financière.

    Des lors ou vous n’avez pas été en mesure d’assurer la fluidité du trafic, que vous n’avez pas été en mesure de fournir les prestations qui vous lient contractuellement à l’état, aucune somme ne vous est due.

    Qui plus est les forces de l’ordres présentes n’ayant pas informé de quoi que ce soit les usagers de votre société, pas plus que vos personnels, votre demande est nulle et non avenue.

    Je vous invite à demander réparation à l’autorité devant assurer la sécurité publique à savoir le ministère de l’intérieur.

    Par ailleurs je vous informe qu’en cas de nouveau courrier menaçant et infondé je déposerai plainte contre votre société pour tentative d’escroquerie en bande organisée.

    Pour faire et valoir ce que de droit.

    Bien sûr mettez votre identité, adresse, et références du dossier.

     

    • Très bonne tenue de ce courrier. Néanmoins ’ tentative d’escroquerie en bande organisée " et connaissant assez bien ce " milieu ", cette démarche serait totalement utopique, au mieux une réponse de classement, voire pas de réponse du tout...


    • Ce conseil est tout à fait contraire à l’intérêt des automobilistes et je vous en explique brièvement le pourquoi du comment. Il est de bon conseil de faire la sourde oreille face à une simple lettre postale car y répondre c’est à la fois indiquer que vous l’avez bien reçu et permettre le déclenchement de la phase suivante. Si vous recevez une lettre simple, le principe posé par la loi et confirmé par une jurisprudence constante est qu’il appartient à celui qui émet une prétention de démontrer l’existence de sa réalité. Autrement dit, face à une lettre simple, la preuve de sa réception est inexistante car indémontrable, sauf si vous en faites état en y répondant.

      Selon l’adage populaire de circonstance ici, "les conseillers ne sont pas les payeurs" et donc ne suivez pas aveuglément les conseils délivrés par des gens inexpérimentés qui ne connaissent pas grand chose des subtilités juridiques et de la technicité judiciaire. Il faut garder le silence face à une lettre émise en dehors de la lettre recommandée avec accusé de réception, voire d’un exploit d’huissier valant mise en demeure de faire.

      Il faut bien garder à l’esprit que la société Vinci n’entreprendra pas de procès pour un montant dérisoire confinant au ridicule si une telle situation pouvait advenir.

      Il s’agit d’une tentative d’intimidation qui ne dépassera pas le stade du courrier comminatoire. C’est un procédé habituel qui se heurte à la réalité et dont le succès dépend de la réaction du destinataire. La peur ou l’ignorance vous fera plier comme une enfant pris en faute, et c’est exactement ce déclencheur qui est recherché par ce type de démarche.

      Les procès sont individuels et Vinci (le demandeur) devra déposé autant de requêtes qu’il existe de parties à poursuivre, pour un montant dérisoire confinant au ridicule alors que le coût engendré par la procédure si elle devait aller à son terme serait excessivement disproportionné.

      Un procès de ce type est tout à fait inimaginable.

      En conséquence, ne répondez à aucun courrier simple et vous vous en porterez bien mieux.


  • Bon, il vont récupérer 10 balles sur 10000 voitures, vu qu’ils ne risquent d’avoir la majorité des numéros ; Complètement largués, ils sont, car leur bénéf c’est ca :

    - Six bâtiments d’exploitation entièrement détruits par des incendies volontaires, dont un PC sécurité à Narbonne
    - 33 véhicules d’intervention totalement détruits par le feu
    - De nombreuses chaussées fortement dégradées par des incendies volontaires
    - Quinze échangeurs et plateformes de péage incendiés
    - Cinq locaux d’exploitation à proximité des échangeurs totalement vandalisés et/ou incendiés, ainsi que deux locaux commerciaux
    - Des dizaines d’actes de vandalisme sur les installations techniques situées sur les échangeurs (dégradations volontaires de matériel et de caméras de sécurité, coupures électriques…) et sur le réseau autoroutier (glissières endommagées, clôtures découpées, fibre optique sectionnée, panneaux de signalisations détruits, sanitaires saccagés…) ;
    - Des centaines de tonnes de détritus enlevées, sous protection des forces de l’ordre, aux abords et sur les "campements" construits par les manifestants sur les échangeurs
    source :
    https://www.laprovence.com/actu/en-...

    Et depuis la parution des articles, le péage de Bandol. Un de plus qui justifiait que cet article méritait plus que tout autre d’être annoncé sur le site sous le chapeau "Actualité brulante"


  • quelle chance, si je pouvais recevoir ce papier : un must ! pour l’ encadrer dans ma montée d’ escalier ....


  • Salut l’équipe
    Simplement pour vous dire de ne plus payer les amendes..pourquoi ne pas faire un hashtag #jepaieplusmesamendes

     

  • Je pense surtout que : 1) vinci s’ est pris une grosse claque 2 ) essaie surtout de rassurer ses actionnaires qui doivent s’ inquiéter 3 ) prouve ainsi que ses "assurances" ne les couvrent pas pour de tels faits 4) se réservent un gros procès (class action) où il faudra qu’ ils justifient par quelles manoeuvres illégales ils ont eu accès au "fichier des cartes grises.


  • Il y en a qui veulent la paix sociale...

    Maintenant, Vinci, sachez que vous avez rasé des forêts anciennes dont des centaines de chênes centenaires pour le "grand contournement" de Strasbourg SANS NOTRE AUTORISATION bien au contraire, et en plus vous avez fait pression sur la justice pour annuler tout recours citoyen et usé de violence par les gendarmes contre des contestataires pacifiques. Combien de bakchich avez vous versé ? Il vous faut des sous maintenant ?


  • Quatre questions à propos de la démarche scandaleuse de Vinci :
    1- Comment se fait-il qu’une entreprise privée (peut-être y en a-t’il d’autres ?) comme Vinci ait accès au fichier SIV ?
    2- Sur quel texte réglementaire s’appuie cet accès au SIV (loi, décret, réglementation, directive) ?
    3- En fonction de la réponse à la question 2, quels sont les noms des ministres ou députés ou hauts fonctionnaires qui ont touché des pots-de-vin de Vinci pour permettre une telle forfaiture ?
    4- Que branlent les guignols de la CNIL et, en premier lieu, Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la dite commission (à moins qu’eux aussi aient été arrosés par Vinci et consorts) ?

     

  • La vénalité des grands groupes n’est plus à prouver !!!


  • L’action des Gilets est formidable, elle permet de soulever des lièvres... Vinci en est un... et y en a d’autres qui vont pas tarder à sortir du bois...Vive les Gilets jaunes !...


  • Il va falloir qu’ils identifient les voitures à l’entrée et à la sortie de l’autoroute. Bon courage !

     

  • De la pure connerie, ou la volonté de déchaîner le peuple à leur endroit ?


  • Je ne suis pas pour l’anarchie ni la violence et je soutiens les Gj si ça va dans le sens de plus de justice sociale bien sûr.

    Si nous avons des autoroutes bien entretenues et des aires correcte, c’est normal qu’on paye ce service.Dans ce cas , les automobilistes n’ont pas pu régler leur trajet, Vinci n’aurait pas dû leur envoyer la facture, le résultat serait totalement contre-productif, car la colère peut se retourner contre l’entreprise

    Même si je considère que ce service devrait être géré par l’Etat, il ne faut pas mélanger les choses

     

    • Le péage des autoroutes ne sert pas à l’entretien, mais au financement de leur construction, c’est-à-dire au remboursement pendant 30 ans de l’emprunt.

      Or les autoroutes qui ont été vendus à Vinci avaient déjà remboursé le financement de la construction, elles auraient dû redevenir gratuite, mais le montant des péages n’a pas été baissé

      Quand le premier autoroute a été construit en France, l’autoroute de l’Ouest, il y avait une loi ancienne qui interdisait de mettre des péages sur les routes public pour payer leur entretien.

      Le réseau des routes royales était magnifique avant la Révolution, il était créé et entretenu par le Corps des Ponts et Chaussée, sur le budge d’État, il n’y avait pas de péages.

      Après la Révolution, il est devenu le réseau des routes nationales qui a été développé et modernisé sur le budget de l’État, sans jamais mettre de péages.

      On a fait une entorse à ce principe pour construire les autoroutes : le financement s’est fait par un emprunt auprès de banques privées, et un droit de péage a été concédé pour 30 ans à des sociétés d’autoroute pour rembourser les emprunts et faire l’entretien.

      Au bout de ces trente ans, les automobilistes ayant remboursé le coût de la construction, les autoroutes devaient redevenir gratuits et être entretenus par le Corps des Ponts & Chaussées.

      Une fois les emprunts et les intérêts remboursés, les autouroutes redevenaient la propriété des Français, gratuits comme toutes les routes.

      Le Ministère des Finances a décidé non seulement de renouveler les concessions de péages qui n’avaient plus de raison d’être, mais ensuite de les vendre à des sociétés privées comme Vinci.

      Pour que Vinci récupère le prix payé, Vinci augment les péages, donc les automobilistes sont obligés de payer LEUR autoroute une deuxième fois.

      Cette escroquerie trahison du peuple français a été faite sous la présidence de Sarkozy et le gouvernement de François Fillon qui a dû se faire offrir beaucoup de costumes gratuits.

      Le rançonnement des automobiliste ne se fait pas que par le péage, mais par toutes les ventes qui se font sur les aires de repos : carburants, restaurants, etc


    • @PL

      Merci pour ces infos


    • à PL
      Non, la grande braderie des autoroutes est l’oeuvre de De Villepin (Gouvernement Chirac) en 2005, En partie pour couper l’herbe sous le pied de Sarkozy (mais c’est une autre histoire)...


  • E.Chouard a dit sur RT que Vinci devrait être le souffre douleur des GJ ;
    - qu’il ne fallait pas aller s’écraser dans le piège de Paris, là où le gouvernement est le plus fort ; sans parler qu’on se fatigue, se ruine à y aller
    - mais plutôt de rester sur les ronds points car c’est notre force : on est plus nombreux et on est pérens : plus éparpillés mais unis car c’est notre petit chez nous, on peut faire des rotations.
    - exiger (non négociable) RIC + taxe 0% produits 1ère nécessité(aliments, logement, électricité, gaz, eau, )+ taxe 200% sur produits dit de "luxe"
    Le thème que je souhaiterai aborder sérieusement c’est les prix de l’immobilier

     

    • Depuis les années que Chouard parcourt les scènes démocratiques pour transmettre sa quête de nouvelle société, on peut le reprendre à chaque étape pour ressentir la sincérité de sa démarche et oser penser que nous puissions tous individuellement nous saisir des mêmes exigences, sans crainte du ridicule. Pour Vinci, bien sûr, nous avons l’exemple "national" (excepté Quatar holdings pour 4%), du presse purée mis en place après trahison des élites, politiques et administratives, et, comme c’est dit par ailleurs, on pourrait rajouter aux revendications prioritaires, l’abrogation de prescription en matière d’enrichissement privé dans l’exercice de mandats ou de carrières de ces soi-disant serviteurs de l’Etat. Et pour les RIC , un des premiers blocs à mettre en place devrait être l’alignement des prix de l’immobilier sur les capacités de pouvoir d’achat, avec encadrement strict des plus-values réalisables et des acquisitions de nature professionnelle, dont par opérateurs étrangers.


    • C’est une impasse mon cher...


  • Comment Vinci pourrait il faire payer l’autoroute sans savoir quels trajets ont été effectués par chaques automobiliste ?

     

  • C’est eux qui devraient nous payer pour avoir mi des larbins au gouvernement qui leur permettent d’exploiter le fruit des impôts de nos grands parents.


Commentaires suivants