Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paris : gros flop de la mobilisation de la gauche pro-migrants

Pas de plan large, tout en plans serrés : il sera difficile d’évaluer la mobilisation des Français favorables à l’ouverture totale des frontières pour accueillir encore plus de clandestins et désireux de punir le désormais fasciscoïde ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, bouc émissaire de la gauche et du gouvernement, dont le nom est détourné pour faire des jeux de mots – « ablation urgente du Collomb » – qui montrent le niveau réel de réflexion de la gauche migrantophile.

 

 

Rappel  : Frédéric Hocquard, « adjoint à la Maire de Paris en charge de la vie nocturne et de l’économie culturelle, conseiller métropolitain du Grand Paris », se décrit comme « noctambule » sur son compte Twitter. La mairie encourage donc l’afflux de migrants dont elle a visiblement perdu le contrôle dans la capitale. Et Anne Hidalgo fait le forcing pour « reconquérir le cœur » des Parisiens... Vous avez dit schizophrénie... ou escroquerie ?

On en trouve de moins en moins, mais on trouve toujours des Français prêts à détruire leur propre pays sous les injonctions du pouvoir profond, dont ils ignorent les buts. Ces naïfs croient faire œuvre humanitaire alors qu’ils participent à la destruction de siècles de civilisation. Car les migrants apportent ce qu’ils sont : une sous-éducation, une sous-instruction, c’est-à-dire une sous-civilisation. Que ceux qui affirment le contraire les prennent chez eux, ne serait-ce que six mois. Ils changeront d’avis très rapidement.

 

 

Il est donc plus facile de manifester un dimanche à Paris avec des slogans creux que d’accueillir de vrais pauvres, migrants ou pas, chez soi. Ceux qui l’ont fait ne s’en vantent pas, et ont compris toute la difficulté qu’il y a à déraciner un individu pour le planter de force ailleurs. Car il s’agit bien de force : c’est la force mondialiste qui pousse ces millions de jeunes Africains vers l’Europe, qu’on leur a décrite comme un Eldorado. Ce sont les officines mondialistes sous le sigle ONG qui convoient les candidats gratuitement ou presque vers les terres riches du Nord. Ce sont les agents médiatiques du mondialisme qui encouragent les Français à violer leurs propres lois et à accueillir des clandestins incompatibles avec notre culture. Ce sont enfin les employés politiques du mondialisme qui mentent à l’opinion et qui organisent ce trafic d’esclaves antinational et amoral.

 

 

Cependant, ce grotesque raout parisien nous rend optimistes : la mobilisation baisse d’année en année pour ce genre d’entube sociale. L’an passé, le rassemblement de SOS Racisme à la Bastille entre les deux tours pour lutter contre le « fascisme » virait au glauque sous la pluie, même la presse de gauche avait relaté le coté lamentable de ce dernier essai du mensonge antiraciste. Cette année, la mobilisation de soutien au CRIF camouflé derrière l’hommage à une vieille dame assassinée – une affaire crapuleuse laborieusement upgradée en crime antisémite, c’est-à-dire en shoah individuelle – n’avait pas non plus « bougé » les Français. Seule la presse aux ordres s’avouait « émue », « choquée », « bouleversée », bref, les salades habituelles avec le flingue du lobby sur la tempe.

Le niveau de lucidité politique de ces manifestants, dernier carré d’andouilles de choc du pouvoir profond, pique les neurones. Éric Coquerel, le député de La France insoumise, a ainsi déclaré :

« Le gouvernement, par son silence, s’est mis au même niveau, au diapason politique de l’extrême droite »

Si les mélenchonnistes veulent un jour prendre le pouvoir dans ce pays, il va falloir qu’ils augmentent furieusement le niveau de formation des cadres, ou opérer de lourdes purges à l’intérieur du mouvement, comme Staline savait si bien le faire. Si Méluche veut accéder aux plus hautes fonctions – et pas le 33e degré de sa loge –, il faudra qu’il devienne le Staline français. Avec des Coquelet, on est loin du compte !

Cinq jours plus tôt, on était dans le sérieux avec la manif des cheminots, très remontés contre Macron et sa politique de casse sociale, pour qui la SNCF est l’arbre qui cache la forêt en feu :

 

 

Il semble que la gauche, en mélangeant les genres, le sérieux et le futile dans ses mobilisations, joue un double jeu au profit du même pouvoir. Car on ne peut pas mettre sur le même plan la défense des intérêts des travailleurs français et celle des clandestins qui viennent violer nos lois sur notre propre sol. Ceux qui le font, ceux qui évoquent cette « convergence des luttes » où l’antiracisme, le LGBTisme et le féminisme côtoient le véritable socialisme, sont des escrocs.

La seule lutte utile, c’est celle qui vise le vrai sommet de la verticalité du pouvoir, qui se situe un cran au-dessus de l’exécutif : les donneurs d’ordres, les créateurs du désordre actuel.

Question migratoire et question sociale
sur Kontre Kulture

 

L’arnaque humaniste, sur E&R :

 






Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1988115

    Un flop ? Comme vous y allez ! Et ce malgré la présence du célèbre "anti-raciste" Thuram ?? Je ne puis le croire ...

     

    Répondre à ce message

  • #1988173

    Une poignée de dégénérés que nous aurons le plaisir d’envoyer dans les bagnes guyanais, sitôt le pouvoir reprit. Eux, et la multitude de parasites qui nous cassent les bonbons depuis des dizaines d’années, on oubliera personne.

     

    Répondre à ce message

  • #1988195
    Le 18 juin à 22:22 par social donc national
    Paris : gros flop de la mobilisation de la gauche pro-migrants

    Très bonne analyse d’ensemble, comme d’hab. Comme toute issue politique nous est pour l’instant fermée par la droite, il reste en effet Mélenchon, mais il va falloir qu’il évolue encore pour se hisser à la hauteur d’un chef populiste pour rassembler tous les exclus des deux bords, seule issue politique d’obtenir une majorité très large ; mais pour ça vous l’avez dit il va falloir purger, tailler dans le vif de la pourriture gaucho-trotskyste qui pour l’instant stérilise toute possibilité d’issue politique par la gauche : en sera-t-il capable, ou préfèrera-t-il le sort de Chevènement ?

     

    Répondre à ce message

    • #1988613

      Mélenchon en rassembleur ??? Impossible, il est pro-immigration, ce dont les français ne veulent pas, dans leur écrasante majorité. Regardez un peu les réactions sous les articles parlant des migrants, dans Libération journal pourtant totalement acquis à cette cause.

       
  • #1988216

    Si je peux me permettre un petit correctif :



    Car les migrants apportent ce qu’ils sont : une sous-éducation, une sous-instruction, c’est-à-dire une sous-civilisation.Que ceux qui affirment le contraire les prennent chez eux, ne serait-ce que six mois. Ils changeront d’avis très rapidement.



    Chez eux ? Supposons que comme le soulignait sur un autre plan, Papa Schiappa, ledit « chez eux » soit commun.
    Ici, en copropriété, pour l’exemple, vous ne faites pas comme vous voulez (càd hors règlement valant la loi) sans vous prendre « coup de latte » du président du conseil syndical en premier lieu, de son conseil le cas échéant, et de son conseil juridique missionné par le syndic de copropriété, si l’inopportun fait son mariole un pont trop loin, l’ensemble soutenu par les délibérations de l’Assemblée Générale au gré des majorités, selon les cas. L’on négligera aussi les explications dans les coursives des caves qui, si elles ne sont pas recommandables, permettent quelques économies sur les recommandés (avec accusé de réception, les premières étant avec réception de l’accusé).
    Parfois faut-il se fendre d’un appel au 17 pour enterriner l’action et limiter la baffe qui frise la correctionnelle pour la refiler à la légitimité de la maréchaussée, mais dans l’ensemble à 40 contre un, menés par quelques types décidés, cela bronche peu et cela se conclut par la fête DES voisins et non pas le fête AUX voisins, comme pour narguer l’autre Schiappa qui n’en connait pas le sens.
    Aussi, que les populations autochtones sachent bien que si la majorité dans son ensemble, n’est pas d’accord, nos guignols pseudo-humanistes aux ordres ou pensant agir pour le bien commun, peuvent prendre leur billet d’avion et se rendre (voire retourner en bateau d’infortune) chez ceux qu’ils encensent à ce point, pour constater ce que conclut l’encadré : « ils changeront d’avis très rapidement. »
    Ou ne reviendront-ils pas.
    Mais en tout cas, quel que soit le choix, surtout pas à nos dépens.
    Donc à la suggestion « qu’ils les prennent chez eux » : même pas !
    Nous n’en voulons pas et avant même tous les aspects - discutables - de la dimension humaine, c’est hors-la-loi.

     

    Répondre à ce message

  • #1988349

    immigration de masse et invasive !!! encore une invention diabolique du Nouvel-Ordre-Immondialiste (Franc-Maçonnerie) .

     

    Répondre à ce message

  • #1988359

    Le monde entier sait et regrette que la France soit envahie par l’Afrique. Plan de destruction mondialiste évident dont personne ne veut mais qui est maintenu grâce a l’élection truquée de Macron

     

    Répondre à ce message

  • #1988392

    L’idéologie au dessus de la réalité. Typique des jeunes idéalistes manipulés par les vieux trotskards. S’ils sont psychologiquement sains, ils en reviendront.
    Par contre lesdits trotskards manipulateurs, ceux-là sont les vrais salauds. Ceux-là savent parfaitement ce qu’ils font, pourquoi et pour qui ils le font.
    Heureusement, ils sont en voie de disparition, me semble-t-il.

     

    Répondre à ce message

  • #1988471
    Le 19 juin à 14:46 par francois guyot
    Paris : gros flop de la mobilisation de la gauche pro-migrants

    nos ennemis sont ces gauchistes qui ne comprennent rien au capital , ce sont les larbins du système mondialiste , ils mettent en avant leurs idées de destruction des civilisations. Le vèritable combat sont les luttes de classe radicales du prolétariat pour sauvegarder le service publique a l’ancienne et non d’accueillir du proletariat de soumission comme ces immigrés !

     

    Répondre à ce message

  • Pourtant, la France les a christianisés et islamisés durant des siècles ... pour quoi faire, si ce ne sont pas vos frères E&R ?!

    Vous n’avez plus d’accès à la terre et vos usines sont délocalisées....

    Kesako, Ekoudendi ? mdr

     

    Répondre à ce message

  • #1989279

    Bonjour. Je suis cheminot à gare du nord et il vient de nous arriver une mésaventure lors d’une AG intergare le 18 juin passé.
    On nous a demandé de nous rassembler en distribuant parmi nous des petits foulards verts (que je pensais être des foulards sud rails). Ensuite on nous a demandé d’entonner un chant que l’on entonne en général dans les manifestations.
    On nous a filmé et pris en photo. Je pensais que c’était pour relayer le fait que le mouvement ne s’essoufle pas.
    Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai vu le lendemain que photo et vidéo étaient en faite destinée à un mouvement de soutien pour l’avortement en Argentine ( j’ai découvers par la suite que le petit foulard vert était un symbole de ce mouvement).
    Pas mal de collègues sont dans le même cas que moi. Nous avons victimes de méthodes sournoises. Le pire est que la chanson disait à un moment « pour l’avenir de nos marmots » pendant que certains programmait cette promotion de
    l’avortement. Quel cynisme !
    Personnellement je suis contre cette banalisation de l’avortement qui consiste à en faire un moyen de contraception de plus (d’autant plus que les argentines on apparemment déjà le droit d’avorter dans le cadre d’un viol ou de complications médicales). Malheureusement, on ne m’a pas demandé mon avis sur la question et je doute que cela fut demandé a d’autres collègues.

    Cette manipulation est visible sur un site nommé révolutionpermanente.fr
    http://www.revolutionpermanente.fr/...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents