Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paris ville poubelle ou le management "panique" d’Anne Hidalgo

Le fondateur du site Delanopolis et futur candidat à la mairie de Paris pour les élections municipales 2020, Serge Federbusch, invité de TV Libertés, tire à boulets rouges sur le locataire actuel de l’Hôtel de ville, devenue la reine d’un Boboland minoritaire.
Il est vrai que la gestion socialiste et écologiste de la Ville Lumière laisse à désirer : sécurité, propreté, santé, finances, transports, tout est dans le rouge. Sans oublier les affaires d’emploi fictif et de délit d’initiés...

 

Ne pas rater le détail de la collusion entre Mediapart, la famille Plenel et la mairie de Paris, à partir de 28’00 :

 

 

Il y a dix ans, l’analyse d’Alain Soral sur Paris :

 

L’« élite » française contre les Français,
lire chez Kontre Kulture :

L’amateurisme dangereux pour Paris d’Anne Hidalgo, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une fois de plus, Soral a déjà tout dit il y a 10 ans : https://www.youtube.com/watch?v=30E...


  • Devoir attendre 2020 pour virer cette vieille peau, c’est déprimant...


  • Étant d’origine étrangère, j’avoue que c’est choquant de voir Paris à notre époque..


  • Il passe dans les mains d’Hidalgo 8 milliards d’euros, le budget de la ville : ça peut susciter des convoitises...


  • J’adorais le Soral de cette période ! Je l’adore encore aujourd’hui évidemment. Il reste de manière incontestée le boss final de la dissidence.
    Mais là on le sentait plus léger, moins politique, moins mature aussi (il le reconnait lui même à la fin). Un Soral en roue libre, plus proche temporellement de l’époque Ardisson, misère du désir et confession d’un dragueur. Moins tragique.

    On ressent bien à travers cette évolution le passage d’une époque encore un peu optimiste (CDM 98, fin de la chiraquie) à une époque vraiment maussade (attentats, grandes migrations, Lybie-Syrie, Valls, Soros...).

    À suivre !


  • Ce ne sont pas les rats qui sont rentrés dans Paris mais les loups ... mais à part cela très bonne argumentation


  • "Fluctuat nec mergitur" dit la devise de Paris....mais Hidalgo oh oh oh !!!...tu es le plus pourri des bateaux ...(E.Morena)


  • Personne ne met en avant le feminisme et le fait que les femmes soient de plus en plus aux responsabilités. Et si tout simplement cette Mme Hidalgo en plus de son idéologie neo-mondialiste était simplement con ? En tout cas c’est cela la veritable théorie MGTOW : sauver le monde en tournant le dos aux femmes, car en fait elles font disfonctionner la société. A 20 min 35 l’invité par le de panic management.

     

    • C’est vrai que les Macron, Valls, Hollande, Sarko, Obama sont toutes des femmes... sans parler de Soros et compagnie !
      Je ne soutiens pas du tout le féminisme hystérique et absurde de notre époque, tout comme bon nombre d’autres femmes d’ailleurs, mais tout mettre sur le dos *des femmes* de manière arbitraire est tomber dans le même piège que ces hystériques dépourvues de cerveau et de capacité de réflexion fonctionnant aux slogans qui mettent tout sur le dos *des hommes*.
      Comme dirait le patron : "il faut articuler sa pensée".