Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Patrick Klugman, Philippe Val, Manuel Valls : la tribune anti-Hezbollah des ultrasionistes dans Le Figaro

Alors que le président Macron se démène pour sauver le Liban et la dernière trace d’influence française dans le monde proche-oriental, une tribune a jailli dans Le Figaro, signée par 37 personnalités dont celles-ci :

Pascal Bruckner, romancier et philosophe ; Michel Brugière, ancien directeur général de Médecins du monde ; Huguette Chomski-Magnis, coordinatrice du Collectif contre le terrorisme ; Brice Couturier, journaliste et essayiste ; Philippe Douste-Blazy, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien ministre de la Santé ; Bernice Dubois, présidente d’honneur de la Coordination française pour le lobby européen des femmes ; Agnès Firmin le Bodo, députée (Agir) du Havre ; David Gakunzi, écrivain, journaliste, directeur du Paris Global Forum ; Annie Genevard, vice-présidente (LR) de l’Assemblée nationale ; Pierre Henry, directeur général de France terre d’asile ; Roger Karoutchi, sénateur LR des Hauts-de-Seine ; Maya Khadra, journaliste franco-libanaise, enseignante ; Mimi Khoriati Abdo, citoyenne franco-libanaise, militante féministe et membre du Mouvement pour la paix et contre le terrorisme (MPCT) ; Patrick Klugman, avocat ; Constance Le Grip, députée (LR) des Hauts-de-Seine ; Corinne Lepage, présidente du Rassemblement citoyen, ancienne ministre de l’Environnement ; Jacky Mamou, président du Collectif urgence Darfour ; Thibault de Montbrial, avocat, spécialiste des questions de sécurité ; Adrien Morenas, ancien député du Vaucluse ; Ana Pak, tribune Azad Iran laïque ; Astrid Panosyan, co-fondatrice d’En marche ; Françoise Rudetzki, Fondatrice de SOS attentats ; Ari Sebag, ancien Président de MedBridge Strategy Center ; Mohamed Sifaoui, journaliste et écrivain franco-algérien ; Béatrice Szwec, présidente du Mouvement pour la paix et contre le terrorisme ; Nicolas Tenzer, philosophe politique et essayiste ; Philippe Val, écrivain, ancien rédacteur en chef de Charlie Hebdo ; Manuel Valls, ancien Premier ministre.

 

Ces personnalités indispensables à la France (mais surtout à Israël et son sionisme dévastateur) exigent tout simplement du président de la République la désignation du Hezbollah comme une organisation terroriste, ce qu’Israël demande gentiment depuis des lustres – et avec insistance depuis la puissance militaire montante de ce parti politique chiite – à tous ses « amis » européens. Les Allemands et les Anglais ont cédé, la France cédera-t-elle ?

Autrement dit, Macron cédera-t-il à la pression non pas de ces 37 franco-sionistes déclarés, mais du CRIF, qui se cache derrière toute pression sioniste en France ou presque ? Le Président nous a habitués à des volte-face dans le domaine diplomatique qu’il considère comme son pré carré, à la manière d’un Mitterrand qui délaissait les affaires franco-françaises pour incarner une figure à l’international. Il laissait d’ailleurs les clés du camion à Attali, qui faisait le lien entre la présidence et le lobby sioniste, mais c’est une autre histoire. Quoique... Aujourd’hui, on ignore ce qui relie Attali (et Minc) au jeune élu français, qui est leur création. La créature a-t-elle échappé à ses créateurs ? On aimerait l’espérer, mais la politique exige plus de réalisme.

En attendant, les signataires n’y ont pas été de main morte, donnant au Hezbollah la figure du diable universel :

« Le Hezbollah exerce son pouvoir de nuisance au Liban de façon croissante et décomplexée, en même temps qu’il pèse sur la sécurité régionale, européenne et internationale »

Déclaration qu’on pourrait appliquer mot pour mot à Israël, et de manière beaucoup plus mortifère. Car Israël agresse et assassine chaque jour, alors que le Hezbollah se défend, au Liban comme en Syrie, où son aile militaire a été appelée en renfort par le président Assad. On souligne encore une fois l’insistance d’Israël à tenter de désarmer ses ennemis : il faudrait que les ennemis d’israël soient tous des agneaux sans armes, sans foi et sans force !

La tribune semble avoir été dictée par le consortium BHL-Zemmour :

« Sans assainissement profond de l’État libanais, aucune solidarité extérieure ne saura apporter un soutien réel et efficace. Il faut donc conditionner l’aide aux réformes mais aussi au respect plein et entier du droit international.
En effet, le Hezbollah exerce son pouvoir de nuisance au Liban de façon croissante et décomplexée, en même temps qu’il pèse sur la sécurité régionale, européenne et internationale. Au cours des vingt dernières années, de son propre aveu public, le Hezbollah, organisation terroriste, a su créer un État dans l’État libanais et supplanter l’armée libanaise. Le Hezbollah intervient en Syrie pour le compte du régime iranien qui le finance et en appui du régime Assad coupable de crimes contre l’humanité, tandis qu’il a perpétré des attentats en Europe et ailleurs dans le monde.
Si le Hezbollah n’a pas été le seul responsable d’un système économique déficitaire, il en est finalement devenu le garant
À l’heure de vérité pour le Liban, la communauté internationale doit reconnaître le problème majeur que constitue le Hezbollah dans la reconstruction du pays. La mainmise qu’il exerce sur la scène politique libanaise aujourd’hui paralyse toute possibilité de transition politique profonde.
Si le Hezbollah n’a pas été le seul responsable d’un système économique déficitaire, il en est finalement devenu le garant. Toutes les grandes factions au pouvoir s’opposent aux réformes et le statut armé du Hezbollah, capable d’intimider et d’assassiner à volonté et sans conséquence les opposants politiques nationaux, a toujours fixé les limites de la transparence et de la responsabilité et a fondamentalement empêché l’établissement de l’État de droit.
Le Hezbollah est un acteur aux ambitions régionales, dont la puissance et les ressources viennent de l’extérieur et notamment de l’Iran. Ce statut de vassal rend également caduque toute volonté d’indépendance et de neutralité du pays. C’est pourquoi nous demandons au président de la République que la France ne fasse plus obstacle à la désignation du Hezbollah comme organisation terroriste par l’Union européenne. Ce n’est pas d’ingérence qu’il s’agit - la clef d’une solution politique au Liban réside bel et bien dans les mains des Libanais - mais du combat global que nous menons contre le terrorisme. »

Des accusations, on le répète mais ça permet de relativiser les choses, qui fonctionnent encore mieux avec le sionisme ou Israël à la place du Hezbollah.

On appréciera, plus loin dans le texte, le prétexte européen pour inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes :

« Les États-Unis, les pays du Golfe mais aussi les Pays-Bas, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Lituanie ont déjà procédé à la désignation du Hezbollah pour ce qu’il est : une organisation terroriste. À l’heure de vérité pour le Liban, c’est l’opportunité pour la France de construire une position européenne commune. »

 

La fin est savoureuse, quand on sait que notre pays, depuis Chirac et Mitterrand – qui se sont alignés objectivement, malgré quelques rodomontades souverainistes de façade, sur les intérêts israélo-américains –, ne joue plus aucun rôle au proche-Orient. Les signataires demandent ni plus ni moins de s’aligner définitivement sur les intérêts israéliens, les Américains, sous la direction de Trump, ayant décidé de se désengager discrètement (mais pas complètement) de ce guêpier.

« En défendant une telle position, celle d’un soutien massif mais conditionné, la France jouerait pleinement son rôle unique de médiateur au Moyen-Orient. Lors de son déplacement à Beyrouth le 6 août dernier, le président Macron avait insisté : “La crise ici est grave et implique une responsabilité historique des dirigeants en place.” Sans condamnation ferme du Hezbollah, l’action de la France, au rendez-vous pour porter secours à son plus vieil ami de la région, risque d’être vaine. »

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce que les sionistes exigent c’est que l’armée française soit envoyée au Liban pour bloquer la milice du Hezbollah au nord, alors qu’ils sont bloqués au sud par Israël . Il s ’agit d’encercler l’ennemi avant de le détruire . Macron ira-t-il jusqu’à cette ignominie ?


  • La France, une bande de Gazage. Il fallait y penser !!!!


  • Il ferait mieux d’essayer de sauver son bilan.

     

  • C’est qui tous ces signataires ?
    C’est pas la bande de Gaza, c’est sûr.

     

  • Marrant, je ne suis pas étonné que la grosse buse de Sifaoui soit de la partie. Lorsqu’on lui a demandé s’il acceptait de signer, j’imagine qu’il a dû dire six fois oui........


  • « Israël, unique colonisateur au monde, exerce son pouvoir de nuisance au Liban de façon croissante et décomplexée, en même temps qu’il pèse sur la sécurité régionale, européenne et internationale »

     

  • La liste de Schindler and Friends s’agrandie et vient compléter les fichiers. Le plus pathétique ce sera toujours Manu la tremblote. Il fait penser à Jacques Lang en fin de carrière réclamant un emploi. N’importe lequel. Dur dur.
    Plus de Hezbollah au Liban c’est l’annexion directe et la première étape de Eretz Israël.
    Toute cette agitation "française" au chevet du Liban. Chaque jour apporte un peu plus la preuve la domination totale de l’état d’occupation de la Palestine sur la France. Et toutr cette droite collabo mais dans la main avec les droits de l’hommiste. J’ai pas vu la signature de la poissonnière. Sans doute ne lui a-t-on pas proposé de signer.
    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai le sentiment que Macron ne va pas céder. Pour une fois j’ai envie de dire : "Tiens bon Emmanuel !"


  • " Sans assainissement profond de l’État d’Israël, aucune solidarité extérieure ne saura apporter un soutien réel et efficace a la Palestine . Il faut donc conditionner l’aide aux réformes mais aussi au respect plein et entier du droit international ."
    On a le droit de rêver .


  • Merci fraternel et éternel au Hezbollah sans qui le Liban serait devenu une seconde Palestine occupée. Les sacrifices du Hezbollah en Syrie ont aussi portés un coup décessif à Daech et à tous les hordes d’égorgeurs qui font du bon boulot. Qui peut le nier ? On comprends dès lors la haine qui alimente ces cloportes. La tribune de ces 37 salopards dans le Figaro est un soutien public au projet colonialiste messianique inique du "Nil à l’Euphrate". Il n’y a pas pires individus au monde que ceux qui se dotent de la vertu.


  • C’est curieux que cette bande de guignols en veuillent autant au Hezbollah qui n’a pourtant jamais commis d’attentats ni en France, ni ailleurs, alors que des djihadidtes sont accueillis en masse sur notre sol parmi les milliers de migrants et sont même remis en liberté par belloubet sous prétexte de covid !
    Le Hezbollah ne nous a jamais rien fait, que je sache et n’a jamais menacé la France !
    Enlevez vos faux-nez messieurs les signataires sionistes !


  • J’ai regardé Le Figaro sur le net. Journal que je ne lis pas d’habitude. D’abord j’ai cru que c’était Libération et puis j’ai vomis. Je crois que je n’ai pas digéré les moules casher de la cantine.

     

  • Donc, s’il n’y a pas cette reconnaissance officiellement, ce sera la première hypothèse suite du prochain attentat terroriste.

     

  • France Terre d’asile pour les agents terroristes des Moudjahidines du peuple (sic) iraniens, casques blancs et daechiens syriens. Des amis d’Israel, des soldats même.
    Les MDP ont manifesté il y a quelques mois à Paris.


  • les gens doivent comprendre que la remise en cause de la légitimité des peuples autochtones EST le fondement $ioniste de l’ idéal républicain...les gens du hezbollah ne sont pas des terroristes, ils sont les héros luttant au front contre la lèpre colonisatrice du monde.


  • « Le Hezbollah exerce son pouvoir de nuisance au Liban de façon croissante et décomplexée, en même temps qu’il pèse sur la sécurité régionale, européenne et internationale ».
    Remplacez "Hezbollah" par "Israël" est cette déclaration est tout à fait juste !

     

  • c’est Israel qui devrait être désigné comme entité terroriste et non le Hezbollah qui résiste à l’oppresseur sioniste qui ne fait que semer le chaos dans le monde !


  • Médecins du monde...
    C’est pas sensé être non-gouvernemental ?


  • il est toujours très émouvant de voir les bonnes âmes occidentales s’émouvoir pour les droits des (autres) peuples.
    L’histoire témoigne du prix à payer pour les populations concernées :
    destruction, mort et ruines...
    Vietnam, Syrie, Libye etc etc etc
    Sont ce les 37 crétins ? les 37 cyniques ou les 37 salopards ?

     

  • Dernièrement, sur article traitant de l’emprisonnement de Slobodan Milošević par Le Figaro, je voulais faire le parallèle avec les atrocités faites aux Palestiniens sous la responsabilité de Benjamin Netanyahou, et faire la remarque de l’absence de peine pour ce dernier ou pour n’importe quel dirigeant israélien. Évidemment, le Figaro, avant-garde de l’axe du bien, alimentée en partie par les subventions publiques, a décidé que mon commentaire était peut être trop perspicace.


  • ’’Le lobby europeen des femmes’’ c’est quoi encore ce machin sponsorisé sans doute par ’’toujours les mêmes’’ ?
    Vivement le jugement dernier pour ces agitateurs compulsifs.


  • "Ce n’est pas d’ingérence qu’il s’agit - la clef d’une solution politique en Israël réside bel et bien dans les mains des Israéliens - mais du combat global que nous menons contre
    - le terrorisme intellectuel le plus insupportable,
    - la pratique éhontée de l’apartheid le plus abject,
    - le pullulement le plus dévastateur de colonies imposées aux autochtones par la force le plus brutale,
    - les emprisonnements les plus arbitraires,
    - les assassinats et les meurtres les plus lâches perpétrés sous faux drapeau,
    - l’utilisation la plus immonde d’armes prohibées - comme ces bombes au phosphore lancées contre des populations désarmées -
    - le mépris le plus absolu des décisions internationales,
    - l’arrogance la plus meurtrière d’un occupant illégitime et qui se croit tout permis, bien que ne devant sa force délétère qu’au flux incessant des subsides les plus abondants jamais reçus de l’extérieur, par aucun autre état, ni aucun autre peuple au monde"

    "Merde, quand même !!"...


  • Il n’ y aurait pas le Hezbollah et la crainte de ses combattants dont les soldats Israéliens ont en majorité une trouille bleue que le Liban serait une colonie sioniste. C’est effarant cette manie de voler la terre des autres en disant que de droit elle vous revient. Il parait qu’il ya des milliers d’années certains de mes ascendants dormaient dans les grottes de Lascaux. Toc-toc les grottes de Lascaux sont à moi, l’analyse d’un des poils de mon cul correspond à celui trouvé sur un squelette de l’époque, veuillez dégager d’ici immédiatement s.v.p. Merci.

     

  • Je pense que depuis que Kouchner avait liquidé la politique arabe de la France, le Hezbollah allait être tôt ou tard nommé organisation terroriste. Je crois que toute cette agitation et ces signataires et bienfaiteurs de la France et des droits de l’Homme, n’est que préparations des esprits à ce qui va suivre, autrement dit, il ne faut pas que Macron décide seul et spontanément de classer le Hezbollah comme organisation terroriste, un peu comme si Macron ‘’se lave les mains’’, cela dit, je peux en avoir tort.

    Après cette nouvelle qualification, cela signifie que des Etats ne traiteront plus avec le gouvernement libanais qui compte en son sein des ‘’terroristes’’, des entreprises étrangères seront interdites de commercer avec le Liban sous prétexte de fournir du matériel, des matériaux, des technologies,… etc à des ‘’terroristes’’. Et puis un false flag sur le dos du Hezbollah ou une provocation permet de le bombarder aveuglément tuant des milliers de civiles comme en 2006, ainsi que de former une coalition d’Etats pour s’en débarrasser.

    Il aurait été fort intéressant et instructif de la part de ces signataires qu’ils nous disent en quoi le Hezbollah est ‘’terroriste’’, il a fait quoi que nous n’aurions pas su ?


  • Un tel déchaînement médiatique montre combien les sionistes maîtrisent nos médias subventionnés.

    Il montrent aussi une crainte, face aux résistances Libanaises ou Françaises (dont E.R) et un aveu de faiblesse car quand on est sûr et fort, on a pas besoin d’un manifeste de 37 salopes.


  • Il faudra qu’un jour ses ennemis nous fassent une liste des activités terroristes et des victimes de ce HizbAllah. Pour faire partie de la liste noire ; pas besoin de preuves de la partie adverse. la sémantique et l’ignorance des peuples font le travail ...


  • Le Liban n’est pas un ami de la France ; il a été son vassal pendant longtemps et la France aurait bien voulu en faire son pied à terre au Moyen Orient. La France n’a plus d’amis nulle part ... depuis qu’elle a choisi le camp sioniste.

     

    • Le Liban pisse sur la France. Ils ont une histoire infiniment plus longue et plus riche que celle des français. Donc, cessez votre mépris. C’est vous les sous merdes, pas eux. Regardez comme vous êtes soumis au Diable. Et vous osez parler du Liban ?!?! Allez vous jeter à la mer.
      Ça me rend fou de voir les pires catins du Diable venir critiquer ceux qui sont des résistants à Satan. C’est logique non ?
      Bisous aux modérateurs.


  • Les voyages de Macron au Liban suite aux attentats terroristes au port de Bayrouth fomentés conjointement par les sionistes et leur relais au sein des formations du sunnite Hariri et du Maronite Jaajaa, vise en réalité à l’application de l’agenda atlanto-sioniste de désarmement de la Résistance libanaise face à l’entité criminelle sioniste. À ce titre, Macron intervient non pas comme président d’un État souverain, la France, ce dernier n’étant désormais plus qu’un mirage car inexistant, mais plutôt comme émissaire de l’oligarchie sioniste à la tête de laquelle trône l’ancien employeur du Président francais, savoir Rothschild. Ses rencontres, formelles et trompeuses, avec les représentants parlementaire du Hizbullah, ne sont que du cinéma. En réalité, dans la valise diplomatique de Macron, il n’existe de solution à la crise libanais actuelle, que des propositions de chantage ciblant la Résistance libanaise. Un plan qui échouera assurément.


  • il ferait mieux de faire un peu de sport pour muscler leur jambes ces 3 blaireaux , ça pourra être utile dans un avenir proche


  • C’est fou ce qu’il faut de temps pour aboutir collectivement aux plus effrayants constats objectifs sur la nature humaine. Les périodes crisiques sont très révélatrices à cet égard, qui signalent une acmé dans le néfaste.


  • Au passage, rappeler à Astrid Panosyan que l’état sioniste d’Israël n’a toujours pas reconnu le génocide de 1915 (Turc/Arménien)... un oubli sans doute.


  • Tous ces mouvements "anti" ou "contre" me font bien rire. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont que des postures qui ne débouchent que sur du vide. C’est comme si je disais que je suis "contre les moustiques", "anti tremblements de terre", "contre les tornades", "anti sexualité" etc... Tout ce qui fait notre réalité physique et humaine est et être contre ne change rien. Même être anti-sémite ne veut rien dire...

    Il y aura toujours jusqu’à la fin du monde, des moustiques, des tremblements de terre, des tornades, des terroristes, de la sexualité, des gens bien, des vrais cons, des catastrophes, des moments de bonheur...

    A tous ces signataires, bande d’abrutis d’intellos poseurs qui voient le monde à travers leur petit nombril, sachez qu’on ne peut pas changer la réalité car pour ce faire il faudrait changer toutes les lois et constantes de cet univers...
    Et tant qu’il y aura des "hommes" sur cette foutue planète il y aura de la violence, des crimes, de la terreur et de l’amour. Même sans les humains cette planète n’est pas un paradis. Alors ? Tous ceux qui au nom du "contre " ou de "l’anti" veulent changer l’homme ou la réalité sont des dingues...
    J’entends les finauds me dire "Nous on parle de réalité sociale !". Mais bien sûr mère Denis. Vous pourrez construire une société parfaite sans injustice, sans argent, d’abondance, il y aura toujours quelques esprits cintrés pour essayer de pourrir l’existence des autres ou de vouloir les tuer. Ce monde est une machinerie incontrôlable dont les mécanismes sont trop subtils pour nos petites cellules grises.
    C’est la même posture qui fait croire qu’en mettant des masques en pleine nature on arrête les virus...


  • Cette tribune est une montagne de mensonges exhalés à l’air "libre".


Commentaires suivants