Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

« Je vous souhaite une bonne révolte ! »

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2538128
    Le 2 septembre à 00:38 par LeForgeron
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    Je travaille dans une école. Pas en France, en Belgique (Wallonie), mais nous avons les mêmes tarés / soumis dans notre gouvernement, et niveau éducation l’école est exactement le même cloaque très bien décrit ci-dessus par le jeune Vincent. Je me prépare à faire ma rentrée, moi aussi. C’est déjà relativement pénible habituellement, mais cette année je crains le pire. Entouré de crétins persuadés d’être les garants du savoir, de la morale et du bon sens à la salle des profs, puis mis face à des élèves dont l’ignorance perpétuée depuis la maternelle produit une impression de tout savoir mieux que tout le monde sans mettre en œuvre le moindre travail.

    Bien sûr, je pourrais changer de profession. J’y pense. J’y travaille. D’un autre côté, chaque rencontre d’un élève éveillé (car il en reste) me procure beaucoup de satisfaction, et me donne au moins une raison de persister encore quelque temps. Autant que possible, et dans les limites des propos qui ne risqueront pas de me valoir des ennuis voire une mise à l’écart dès le lendemain, je tâcherai de maintenir aussi haut que possible la flamme du savoir et de la liberté une année de plus. J’essaierai de faire comprendre - comme en janvier et février derniers avant que l’on ne me vole mes élèves pendant des semaines, des mois - à un maximum de jeunes que l’arnaque est, cette fois, grosse comme une maison (chiffres gonflés et interprétés n’importe comment, fausses infos, études fallacieuses, les exemples se multiplient...) et que l’entretien de la peur, de l’illettrisme et de l’inculture les maintient dans l’asservissement le plus total alors même qu’ils se croient rebelles et anti-systèmes lorsqu’ils chahutent leurs profs (les bons comme les mauvais, les crétins comme ceux qui ont encore une vocation et qui pensent librement).

    Mais parfois, la tâche semble irréalisable tant le niveau est navrant chez de nombreux collègues. Entre celle qui distribue encore des documents tapés à la machine il y a des lustres et photocopiés par trois générations de profs, celui qui a osé expliquer à ses élèves que notre cerveau tourne à 10% de ses capacités comme dans les films de S-F de pur divertissement, ou ma direction qui se moque allègrement de ceux qui expliquent que la vitamine C est essentielle contre les infections virales, ou de ceux qui voient en Bill Gates ce qu’il est (à savoir un milliardaire certainement tordu et qui se mêle de la santé des peuples avec un zèle bien étrange)... Je vous le dis, on n’est pas aidé.

     

    Répondre à ce message

    • #2539626
      Le 4 septembre à 11:54 par Anthony
      Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

      Bonjour, je vous encourage à continuer.
      Je suis un jeune artisan indépendant (en Belgique également) et c’est grâce aux rares professeurs comme vous, que j’ai rencontrés à l’école secondaire, que j’ai commencé à m’intéresser à des choses différentes et à m’éveiller, historiquement, culturellement et puis politiquement.
      On mène tous notre petit combat à notre échelle, et si on peut chacun sortir au moins deux ou trois personnes de la matrice, faisons-le. Ainsi le combat sera perpétué. C’est très modeste, mais je pense que c’est le mieux à faire, en attendant et en se préparant pour le grand moment...

       
  • #2538202
    Le 2 septembre à 06:30 par Olivier_8
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    À un moment on va se prendre une offensive majeure dans la gueule.

    Macron sera toujours acquis à la banque, donc à Big Pharma. Et de toute façon il n’a pas les couilles pour s’opposer à ceux qui tiennent la France.

    Quand il a passé du temps chez Raoult, c’était dans le but de prendre des informations utiles pour le détruire le moment venu.

    Cette grande offensive consistera à décrédibiliser définitivement Raoult, à détruire l’IHU, à tout remettre sous l’autorité de l’INSERM, et à trancher définitivement pour le vaccin et contre l’hydroxychloroquine.

    La France et les Français vont obtenir les conséquences de leurs votes passés.

    Il fallait voter Jean-Marie le Pen en 2002, et éjecter ce con soumis de Chirac.

    2002 était une occasion inespérée, un cadeau du destin fait à la France et aux Français.
    ... qu’ils n’ont pas saisi.

    Donc on va se prendre cette offensive, après laquelle on n’entendra plus parler de Raoult, Perronne, etc.

    - C’est avant qu’il fallait réfléchir.

     

    Répondre à ce message

  • #2538247
    Le 2 septembre à 08:57 par jesuismoi
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    Un qui ne suit pas bêtement le troupeau à l’abattoir. La loi du 11 octobre 2010 entrée en vigueur en avril 2011 interdit de porter une tenue destinée à se dissimuler (visage),dans tout espace public.Ensuite Béchamp contemporain de Pasteur disait que le microbe (virus, bactéries) n’est rien, le terrain (votre corps) est tout. Alimenter la peur par un stress chronique affaiblit les défenses immunitaires.

     

    Répondre à ce message

  • #2538293

    Ce jeune homme raconte tout sauf des conneries. Son discours est très fort. Il incarne l’homme libre et la vrai résistance face au mondialisme et à la pensée unique. Il est loin de l’idéologie de tout ces loboratoires pharmaceutique puant ! Tous ces médecins et scientifiques colabo à la con !
    Il est tant de retourner d’où on vient, la nature, notre élément naturel.

     

    Répondre à ce message

  • #2538343
    Le 2 septembre à 12:09 par Daniel
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    Bonjour à tous, je suis rédacteur pour la HAS et je tiens à revenir sur les fondamentaux des mécaniques subtiles du vivant. Sachez que nos système immunitaire mature autour de la sphère digestive en inter dépendance avec le microbiote intestinal. Celui-ci est donc affligé par notre mode d’alimentation et les traitements thérapeutiques qui déciment les quelques 160 familles qui le constitue. Chaque bactérie est responsable d’une réaction en chaîne physiologique. Ce microbiotique intestinal est lui transmis par la mère lors de l’accouchement grâce au microbiote vaginale et le microbiote vaginal est lui conçu par colonisation du microbiote intestinale qui remonte via l’anus et le périnée. Voilà pourquoi aujourd’hui nous assistant en effet à une recrudescence de pathologies du type endométriose et fibromyalgie qui dénotent de la destruction et de l’appauvrissement de ces derniers de génération en génération.
    De plus, nous pouvons définir les besoins alimentaires d’un animal quant à sa dentition et à la taille de ses intestins. Tous ces facteurs laissent donc entrevoir que nous sommes végétaliens et aller à l’encontre des besoins fonctionnels c’est diminuer notre potentiel. Notre sort à tous et la manifestation de nos potentiels respectifs sont liés à la nature du terrain. Or le tissu de la vie biologique se caractérise par sa qualité et par son interdépendance avec le monde minéral et bactérien. Imaginons ensemble que je puisse à l’instant avoir l’occasion d’interroger une de vos cellules quant à son bien-être. Il est un peu moins de 22h, à cette heure tout le monde est sorti de table et se sent donc rassasié en toute logique. Pourtant votre cellule m’avouerai aisément qu’elle crève la dalle. Notre alimentation ne couvre pas nos besoins. Même variée comme on nous le recommande, elle n’est généralement pas en mesure de nous apporter les éléments nécessaires au fonctionnement optimal.
    Notre corps est semblable à un aquarium, je ne vais pas vous parler des proportions d’eau dans celui-ci, vous savez qu’elles sont conséquentes. La quantité d’eau contenu dans un organisme adulte est en effet de 65%, elle atteint même 78% pour un bébé. La suite dans le paragraphe suivant, le nombre de caractères étant en effet limité

     

    Répondre à ce message

  • #2538344
    Le 2 septembre à 12:09 par alençon
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    mouais...tout était parfait jusqu’à ce qu’ apparaisse l’ iceberg anti-capital, laissant deviner une partie immergé aussi massive que toxique...mais ne nous fâchons pas (comme disait Lino) avec les fourbes de l’ extrême gauche, et accordons-nous sur l’ essentiel : les immigrés dehors, l’ état providence terminé !

     

    Répondre à ce message

  • #2538346
    Le 2 septembre à 12:12 par Daniel
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    « Suite 2 ». Je souhaite plutôt vous entretenir de la qualité de ce substrat. Peu importe que l’on parle de sang, de liquide céphalo-rachidien, de lymphe ou de fluide interstitiel, il s’agit en fait d’un seul et même liquide. Tantôt influencé par les globules rouges et tantôt par les blancs, mais leur composition de base est identique.
    Ils sont un assemblage de 78 sels minéraux, ces oligo- éléments sont la nourriture auquel aspire véritablement notre organisme et qu’il tente de puiser dans les mets que nous dégustons chaque jour pour maintenir ou rétablir son équilibre. Ces éléments sont indispensables à la réalisation de nos différentes fonctions organiques, ils sont le matelas de la vie ! La qualité et la proportion des sels minéraux au sein de nos organismes conditionne totalement notre qualité de vie, influençant nos réponses tant physiques, qu’émotionnelles. En effet les impulsions électriques et les émotions véhiculées par le corps, sont elles-mêmes impactées par la qualité du substrat qui les véhicule. Les émotions sont d’abord des sensations physiques qui circulent dans le corps sous forme de signaux électriques. Ces ondes sont reçues par le cerveau qui les traite, les reconnaît, leur donne un sens et leur permet de s’exprimer sous forme d’émotions. Ce traitement de l’information a une influence sur la formation des pensées et sur la construction comportementale de l’individu. Or notre centre de la pensée, notre cerveau est constitué de 76% d’eau, il baigne dans le liquide cephalo-rachidien, 150 ml d’un liquide à la pureté similaire à de l’eau de roche. C’est une eau que le corps veille à renouveler toutes les 6 heures. Un corps peut être ainsi comparé à un aquarium dont la qualité de l’eau prédispose les différentes réponses organiques. Il y a une forte intrication bio topique ou en d’autres mots, la qualité de nos sources d’approvisionnement proportionne celle de nos organismes.
    Nombreuses sont les études qui démontrent que ses minéraux ne sont assimilables qu’à la condition spécifique qu’ils aient été prédigérés au préalable par des végétaux, du bioplancton ou du phytoplancton.

     

    Répondre à ce message

  • #2538351
    Le 2 septembre à 12:14 par Daniel
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    « Suite 3 » : Or vous n’êtes pas sans savoir combien nos fruits, nos légumes et les sols qui les font naître ont actuellement une piètre qualité ! Les sols traités aux pesticides ne contiennent plus de lombrics. La terre s’en trouve appauvrie et elle offre des fruits qui le sont tout autant. En France, on estime ainsi qu’il y a 264 vers par mètre carré qui passent leur temps à enrichir la terre en ingérant les matières organiques et en les digérant avant de les recracher. L’inquiétant, c’est surtout qu’il y a environ quatre fois moins de vers qu’il y a quarante ans dans les grandes cultures à cause de l’action de l’homme. C’est bien le signe que nos sols sont dégradés. En effet, le sol appauvri en matériaux biologiques et moins aéré par les galeries des petits invertébrés, il ne retient plus l’eau, la terre est de moins en moins fertile. L’apport minéral

    qu’offrent les aliments s’est ainsi dégradé en quantité et en qualité.
    L’organisme humain ne peut pas former de sels minéraux lui-même. C’est par l’alimentation qu’ils parviennent dans le corps. Comme le rein élimine quotidiennement les minéraux, notre alimentation doit en apporter chaque jour des quantités suffisantes. La dégringolade des éléments nutritifs au sein de nos aliments nous entraine irrémédiablement dans sa chute. L’homme est inévitablement lié à la qualité de son biotope.
    L’espèce humaine a l’illusion qu’elle peut être autonome et indépendante des systèmes vivants, pourtant depuis le début de la vie aucune espèce ne se suffit à elle même.
    Un corps de 70kg comme le mien, c’est prêt de 7 grammes de sels minéraux. D’après mes recherches nos grands parents en avaient plus de 12. Et suite à de récents travaux en archéologie, j’ai appris que des communautés à l’hygiène de vie irréprochable comme les cathares en détenaient prêt de 25g.
    Il s’agit donc d’une transhumance silencieuse, d’une éclipse discrète dans laquelle s’engouffre l’espèce humaine. Un état de carences et de pauvreté en inflation constante et totalement inédite.
    Avoir de l’embonpoint ne signifie en rien que l’on ne subit pas une forte carence. La forme, la rondeur et la notion de satiété n’ont malheureusement rien à voir avec nos besoins physiologiques. Aucune cellule ne crie combien elle a faim !

     

    Répondre à ce message

  • #2538355
    Le 2 septembre à 12:20 par Daniel
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    « Suite et fin » : En fonction de sa qualité celle-ci sera à même de répondre à un certain nombre d’agressions et de déséquilibres. Moins de richesse impliquera ainsi moins de réactions. Nous sommes tous sans le savoir, dans un état de condition dégradée.
    L’homme ne connaît ni sa véritable nature, ni comment la reconquérir. Si le sujet de l’evolution et du potentiel humain vous intéresse n’hésitez pas à me le faire savoir. J’ai de nombreuses choses à vous révéler. L’homme n’est qu’une faible expression de lui- même. J’aime à penser que nous sommes des fleurs aux couleurs en latence, en potentialités. Bref, on en a encore sous le pied ! Et comme disait Jesus, ne défaites pas l’oeuvre de Dieu par votre alimentation !

     

    Répondre à ce message

    • #2538475
      Le 2 septembre à 14:40 par mathieu
      Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

      Lecture intéressante Daniel,

      Mais je ne peux m’empêcher de vous répondre que l’espérance de vie actuelle, en France, ou d’ il y a 2 générations, est bien supérieure à celle des cathares.
      Vous nous parlez de sels minéraux, mais quelle proportion d’octogénaires à l’époque ?
      Outre les guerres et autres formes de violence, ne pensez vous pas que votre discours est un petit peu biaisé non ?
      Non, de manière générale, l’humain n’avait pas de meilleures conditions de vie par le passé, il ne pouvait pas se rendre au super marché et se procurer quasiment tous les minéraux dont il a besoin, il a donc un juste milieu, de toute évidence.
      Parlez de relation avec la nature à la rigueur, mais votre discours "c’était mieux avant" précédé d’une démonstration de votre connaissance du lexique de la médecine moderne, ne joue pas forcement en votre faveur... Dommage.

       
    • #2539250
      Le 3 septembre à 19:15 par supersdf
      Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

      Mathieu :

      "Espérance de vie actuelle, en France, ou d’il y a 2 générations", c’est justement de celle-ci que tu parles puisque l’espérance de vie ne peut être calculée de manière rigoureuse que pour une période passée (où tous les individus nés au début de cette période sont déjà décédés, à moins de pouvoir prédire le futur).

      Les chiffres de l’espérance de vie tels qu’ils nous sont présentés sont une projection de la mortalité actuelle par tranche d’age pour une période future :
      « et supposent que les quotients de mortalité par âge observés en 2000 demeurent constants dans le futur » source "Espérance de vie" sur wikipédia.

      Donc ça veut pas dire que quelqu’un qui naît en France aujourd’hui va en moyenne vivre 82 ans, ça pourra augmenter ou diminuer, mais ça cache probablement le fait que l’espérance de vie est en train de se casser la gueule.

      Les cathares ont été persécutés par l’Inquisition, la seigneurie, la croisade anti-albigeois, étaient végétariens à une époque où les fruits et légumes n’était pas abondants toute l’année comme maintenant "grâce" à la globalisation, et considéraient le sexe et la procréation comme des pêchés, donc oui ils ne devaient pas y avoir beaucoup d’octogénaires cathares à l’époque.

      Il n’empêche que leur alimentation était probablement plus saine.

      Les "super" marchés sont apparus dans les années 50 en France (à cette époque l’espérance de vie mondiale était de 50 ans, 31 ans en 1900), et sont je crois liés directement à l’explosion de la production agricole depuis les années 30.

      A titre de comparaison l’espérance de vie moyenne pour des nobles ayant atteints l’age de 21 ans en Angleterre était de 64 ans au 13ème siècle, 45 au 14ème (à cause de la peste bubonique) 69 au 15ème. Donc oui la mortalité due à la malnutrition, aux maladies et aux violences explique pourquoi "c’était pas mieux avant" mais ce n’est pas le sujet du propos de Daniel.

      Ce sur quoi Daniel met l’accent est la dégradation des sols, justement due à l’explosion de la production (qui nous donne des fruits et légumes fades et faibles en minéraux), qui a eu sont effet positif et qui va nous retomber dessus quand même les engrais qui nous empoisonnent ne suffiront plus pour produire assez.

      En cherchant tu peux trouver plusieurs exemples dans l’histoire, de civilisations qui ont un bond de prospérité liés à la production agricole, pour s’effondrer un siècle plus tard dans la famine.

      Intéressant commentaire/article Daniel, au plaisir d’en lire plus.

       
  • #2538677
    Le 2 septembre à 20:59 par loubiat
    Témoignage d’un jeune homme intelligent contre le masque

    Merci à ce Mec, qui ma donné la pêche !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents