Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pendant que Macron joue au Grand débat, les Gilets jaunes font l’Acte X

Le sérieux du social contre la "com" mondialiste

 

 

Le président de la République en loques (et en larmes) Emmanuel Macron a cru trouver la riposte idéale contre le mouvement national des Gilets jaunes qui dure en organisant un « grand débat national » autour des questions qui, selon lui, préoccupent les Français.
Une opération de communication personnelle bien dans l’esprit de ce banquier déconnecté qui ne marche plus sur l’eau comme en 2017, mais bien sur la tête des Français. Derrière la coolitude à l’américaine, il fait tabasser les récalcitrants par une police qui n’est plus là pour garantir la paix : elle est devenue le mur qui sépare le peuple de son élite. Tiendra, tiendra pas ? L’avenir nous le dira.
Ce samedi 19 janvier 2019, la mobilisation pour l’Acte X rappelle aux gouvernants qu’ils n’ont toujours pas écouté la voix du peuple.

De Fidel Castro à Fido le castré

« Fin d’un premier temps de dialogue à Bourgtheroulde. Le Grand Débat National doit aussi nous permettre d’inventer une nouvelle forme de démocratie. Merci aux maires présents pour ces longs échanges ! » (Tweet de Macron)

Après avoir entamé mardi 15 janvier 2019 devant 700 maires normands dans un bled au nom imprononçable la tournée de son grand débat, avec une sécurité encore plus renforcée que d’habitude, par crainte des Gilets jaunes, le jeune banquier de chez Rothschild qui a vendu Alstom aux Américains et aux Allemands a poursuivi son opération de « com » à Souillac, dans le Lot.

 

(Steve Ballmer, le patron de Microsoft, devant les cadres de l’entreprise)

 

Le Déconnnecté a livré un discours survitaminé de presque 7 heures – comme le gigot du même nom – devant 600 maires plutôt calmes, histoire de renouer le lien Paris/Province et de faire croire à une proximité entre l’État et la démocratie locale. Mais le leader minimo a dû essuyer quelques interventions dérangeantes.

On se doute que les maires qui ont osé aborder les sujets qui fâchent – ceux portés par les Gilets jaunes – vont devoir courir après la subvention, au vu de la répression qui s’abat sur les Français non élus. Christian Venries, président de l’association des maires ruraux du Lot, va sûrement payer cher son insolence :

« Nous avons eu le "casse-toi pauvre con" de Sarkozy, les "sans-dents" de Hollande, et vous, avec les "fainéants", "ceux qui ne sont rien", "ceux qui déconnent"... »

 

Il faut parfois rappeler au petit prince de la Banque (Rotschild) ce qu’est la réalité des Français d’en bas, dont il est à des années-lumière.

« Trop de nos concitoyens ne peuvent plus vivre de leurs salaires ou de leurs pensions trop faibles, ils rencontrent bien des difficultés à partir du 20 de chaque mois... »

 

En vérité, derrière les préoccupation des maires des 30 000 et quelques communes de France, élus qui gèrent un quotidien de plus en plus difficile et des citoyens de plus en plus inquiets, il y a les revendications des Gilets jaunes. On ne va pas rappeler ici la quarantaine de points établis au début du mouvement, en novembre 2018.

Brusque retour à la réalité pour la Macron qui pensait avoir gagné le bras de fer contre les maires et, derrière eux, les Gilets jaunes. Il a été, il est vrai, applaudi par toute la presse mainstream et les agents de la Propagande. Avec Brigitte Barèges, maire de Montauban, on est entré dans le vif d’un sujet préoccupant (la scène se passe au palais des congrès de Souillac) :

 

 

En abordant le sujet « sensible » de l’immigration et en s’excusant presque de l’aborder, Brigitte heurte les convictions d’un président acquis aux objectifs du mondialisme : noyer les États-nations sous une invasion migratoire et dominer ce qui reste par le chaos et la répression. N’a-t-il pas fait signer le Traité de Marrakech qui, selon Le Monde, n’est « pas contraignant » ? Dans la bouche de ces propagandistes, il faut évidemment comprendre l’inverse.

 

Déshabiller Paul pour habiller Moussa

Oui, l’immigration de masse fait partie des préoccupations majeures des Gilets jaunes mais devant les caméras ennemies (celles des médias soumis au pouvoir profond), ils n’osent aller au fond de leur pensée. Tout n’est pas qu’une question d’argent, même si le rapport entre la paupérisation programmée des Français et l’immigration massive est une évidence. Ce n’est pas seulement un choix politique, ou métapolitique, mais un choix économique : déshabiller Paul pour habiller Moussa.

La réponse d’Emmanuel à Brigitte est sans ambiguïté :

« Il n’est pas normal qu’aujourd’hui, encore, en France, on n’ait pas accès aux mêmes études et emplois selon qu’on porte tel prénom, qu’on vienne de tel quartier où on est stigmatisé ».

Il suffit de transposer « quartier » en « pays », et on obtient ça : « Il n’est pas normal qu’aujourd’hui, encore, en France, on n’ait pas accès aux mêmes études et emplois selon qu’on porte tel prénom, qu’on vienne de tel pays où on est stigmatisé ».

 

 

Le président ne parle donc pas seulement des Français d’origine immigrée, mais aussi des migrants qui débarquent chez nous.
Voilà où peut nous mener le concept fallacieux de lutte contre les discriminations et pourquoi c’est le leitmotiv de ce gouvernement.

 

 

Transmis aux Gilets jaunes qui manifestent courageusement lors de cet Acte X, malgré la menace de tirs de flash-ball par un exécutif qui n’a jamais aussi bien porté son nom, car ce sont bien Emmanuel Macron et Édouard Philippe, ces deux employés du pouvoir profond, qui appuient sur la détente.

 

 

Le libéralisme est un répressionnisme ,
lire sur Kontre Kulture

 

Les trois derniers Actes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pas plus de "Grand Débat National" que de beurre au cul . Freluquet 1er pérore, et comme un prof qui ne sait pas son cours, dit : "posez moi des questions" . C’est plus facile que de faire un bon cours . C’est le one man show de Monsieur je sais tout - sous entendu vous êtes des pelures et je ne tiendrai aucun compte de vos propositions .

     

    • On n’imagine pas du tout Poutine faire un stand-up de 7 heures pour convaincre les maires.

      Si le type a aussi longtemps besoin de s’exprimer pour convaincre, c’est qu’a priori il n’a aucun soutien - sauf des franc-macs qui veulent encore y croirent, les pauvres !

      À ceux-là : votre système est basé sur l’utopie ! Vive le retour du Réel que vous allez prendre gueule.


    • Amis GJ imposez-vous dans le grand déballage national auquel vous n’avez pas été conviés pour porter votre revendication majeure : le RIC. Car le reste n’est qu’enfumage.
      Organisez vous-même des rencontres et des débats à l’échelle nationale portant sur la manière de mettre en place le RIC, organisez vous-même le grand débat national sur le RIC et non pas sur "le nombre d’élèves maximum par classe de la maternelle à la terminale".
      C’est maintenant ou jamais, ensuite il sera trop tard.


  • Tous les électeurs devraient visionner le témoignage de René Revol, maire mélanchonien mais néanmoins honnête... Je ne croirai à la sincérité de la FI que lorsqu’elle exigera le retour de la proportionnelle, alors les honnêtes gens pourront voter indifféremment Méluche ou MLP .

     

  • Il ne faut qu’un seul mot d’ordre : macron dégage il faut le virer et ne rien lâcher tant qu’il ne s’est pas barrer lui et sa clique d’incapables corrompus.Il ne faut se concentrer que sur ça !

     

  • La marionnette fait la leçon aux maires alors qu’elle a fait des mairies "des coquilles vides" . On est au théâtre de Guignol, le Président fantoche adresse des conseils et des injonctions à des Maires qui n’ont plus aucun pouvoir, sauf celui de porter une écharpe tricolore . Macron, c’est Ubu énarque .


  • Steve Ballmer, le patron de Microsoft, gros porc essouflé survitaminé par un trop plein de dollars et de cocaïne, dirige une des transnationales appartenant à l’état profond américain qui tente avec les Banksters de réduire les peuples européens en esclavage.

    Le traité du Tafta (on ne sait pas ou ça en est d’ailleurs) c’est pour nous imposer ça, pour vénérer ce genre de type et sa merde. Dieu et les GJ nous en préserve !

    J’ai partagé sur face de bouc la vidéo du maire, je vous suggère à tous de le faire


  • Il fallait bien se douter, qu’il ne peut émerger de cet individu proclamé "président" que de l’enfumage, car lorsqu’on n’a pas le courage de s’adresser au peuple, par manque de courage on évite de se faire élire au poste suprême, en laissant sa place à plus compétent .Mais l’arrogance de ce bonhomme dépasse sa fonction en organisant un faux débat pour masquer ni plus ni moins une campagne européenne .Ce qui est un foutage de gueules supplémentaire, mais avec ce genre d’individu, il faut s’attendre à tout .
    La plupart des maires sont de LREM ils ont les questions et "jupiter" les réponses, et les sujets principaux ne sont jamais abordés pour éviter de donner les réponses embarrassantes .Tout ceci ne peut intéresser que les idiots utiles, les déconnectés, les nantis et les inconscients .


  • (Steve Ballmer, le patron de Microsoft, devant les cadres de l’entreprise)

    Lorsqu’on voit le comportement de ce type, je me dis que le pognon rend débile .Et je le pense sincèrement, il ne supporte pas le succès par manque de comportement digne d’un grand patron, mais d’un type qui vient de réussir un holdup, ou d’un singe qui vient de sauter sa guenon


  • Macron et Merkel signeront un inquiétant traité d’Aix-la-Chapelle le 22 janvier, juste après la braderie de Versailles.
    Asselineau en parle dans une longue vidéo. Il pose cette question : la France va beaucoup donner : sa bombe atomique principalement, mais que recevra-t-elle, où est son avantage ? Il appelle la signature (prochaine) d’EM de “la haute trahison” et en appelle à tous les Français pour qu’ils empêchent cette affaire de se faire.
    EM a ses raisons : Trump a lâché militairement l’UE, de même que la GB qui en dépend. EM tente de sauvegarder l’UE ou peut-être les intérêts économiques français, en agglomérant les puissances principales ouest-européennes que sont la France et l’Allemagne, de façon à constituer un bloc défensif face à la Russie et aux Etats-Unis, ce qui n’est pas si sot. L’Allemagne n’est pas n’importe quel pays, d’un point de vue économique, grâce à sa population d’origine, très travailleuse et instruite. Et, quoi que dise Asselineau qui préfère les pays latins, a énormément de points communs avec la France.
    Malheureusement, cette mini-UE franco-allemande s’appuie aussi sur des masses de migrants et des fantaisies réchauffistes, des transitions énergétiques, et autres points qu’Asselineau détaille.
    En bref, l’idée ne semble pas mauvaise et EM y tient, c’est son défi. Mais ses modalités ou certaines de ses modalités sont inacceptables.
    Je me faisais l’avocat du diable. Ce traité nous tombe dessus comme celui de Marrakech, sans prévenir ou à peine. Il y a beaucoup à en dire.
    Et la Obono qui nous aime tant, qui va aider à décider de ce traité franco-germain, en tant que travailleuse de l’AN sur le texte ! Les bras vous en tombent.


  • Vu a la TV après la première réunion, une maire socialiste , s’accrocher a Macron , avec la seule revendication de sauver les migrants qui se noient en méditerranée . Vous me direz a quoi s’attendre chez ces faux jetons . Madame la maire de Montauban, qui n’énonce que des vérités, nous parait héroïque , c’est dire a quel point c’est le mensonge et l’ignorance qui prédomine . Et de fait elle est héroïque , car elle denonce le système du pouvoir profond et tente d’ouvrir une brèche pour faire passer l’oxygène .


  • Souvenez-vous du "débat participatif" de l’inénarrable Ségolène ! Si elle était devenue présidente (Dieu nous a au moins évité ce cauchemar...) on aurait eu droit à des grands débats nationaux aussi arnaqueur que celui du Micron...

     

  • Pour ce qu’il s’est passé à Bourgmachin,en tant que Normand,je suis consterné. Oû sont les Vikings ?!!! Le macronibus aurait du repartir en slip. A la hache danoise ce petit morveux !!!

     

  • On dirait l’assemblée des notables de 1787...Il n’en est rien sorti et il a fallut réunir les états généraux !


  • Qu’en serait-il de RiCs communaux visant à renier les mairies dans un premier temps ? L’avantage que j’y vois c’est que les pieds du colosse républicain vacilleraient sérieusement et les CRS ne sauraient plus ou donner de la tête. Allez se faire péter les dents dans les boulevards haussmanniens est justement ce pourquoi Haussmann a fait ces boulevards !

     

    • "Qu’en serait-il de RiCs communaux visant à renier les mairies dans un premier temps ".
      Je pense qu’il n’est pas question de renier ses mairies mais plutôt, et a contrario, de les investir.Si on admet que la population d’un village moyen de 500 habitants est favorable au RIC concernant la gestion de la Mairie, autant monter une liste et se présenter aux municipales non ? J’ajouterais que bien que le mouvement des gilets jaunes soit solide, il n’est pas prévu de tirer jusqu’à 2020 :) .Néanmoins, l’idée de listes électorales communales "radicales" est d’ores et déjà présente à l’esprit de beaucoup .
      Force et honneur .
      Jérôme.


  • Rien ne changera tant que les manifs seront "pacifiques".
    Il serait peut-être temps de le comprendre, ça fait quand-même 10 semaines que les Français sont dans la rue chaque samedi. D’ailleurs pourquoi seulement chaque samedi ? Il faut aussi être dans la rue chaque dimanche aussi, et pas seulement jusqu’à la tombée de la nuit mais bien après.
    Les flics ça les arrange d’éparpiller tous le monde à la tombée de la nuit, il faut dont tenir le plus tard possible pendant la nuit en plusieurs groupes pour les faire courir jusque tard dans la nuit et remettre ça direct tôt le dimanche jusqu’à tard le soir. On finira bien par les épuiser et les avoir à l’usure, hein.
    Combien d’éborgnés, de mains arrachées, d’handicapés à vie et de blessures grave encore avant de comprendre qu’on n’obtiendra rien par le pacifisme ? ça fait 10 semaines qu’on descend dans la rue partout en France pour que dalle si ce n’est des blessés par centaines. Bordel !

     

    • Je pense que si, les manifs changeront les choses en prenant de l’amplitude. Pour ne prendre qu’un exemple, passer de 10.000 à un million ou deux de GJ dans les rues de Paris changera la donne. L’état ne dispose pas de FDO en nombre suffisant à aligner en face et ne pourra riposter par la violence.

      La réalité de ce grand bazar finira par décider ceux qui y croyaient encore. Ce n’est qu’une question de temps car le coup de frein sur les augmentations fiscales ne changera rien au fait que beaucoup vivent sous la ligne de flottaison dans l’attente d’un repêchage. Par sa politique, Macron détruit leurs espoirs et fera grossir leurs rangs. Avec ces actes successifs des GJ, nous assistons en réalité à un compte à rebours.


    • #2128320

      Tant que les médias, la police et l’armée restent aux ordres du gouvernement, rien ne changera. Si les manifestations dégénèrent violemment, ça donnera au contraire la légitimité au gouvernement de répondre par la force et, si la police ne suffit plus, le gouvernement enverra l’armée sans forcément se limiter aux soldats au sol.

      Si Macron est destitué, il sera remplacé par un nouveau qui au début sera plus coulant, et resserrera la vis petit à petit pour reprendre dans quelques mois ou années le déroulement du plan prévu. Le RIC sans encadrement ne sera jamais accepté par le gouvernement, pas plus qu’une vrai constitution protégeant réellement le peuple ne sera admise.

      Dans l’immédiat, il ne faut surtout pas que les gilets jaunes se divisent. C’est dommage que, lorsque des nervis du système éjectent des gilets jaunes des manifestations parce que soupçonnées d’être d’extrême droite, il n’y ait pas de protestation pour faire taire les nervis.

      Il faudrait aussi faire en sorte que, lorsque quelqu’un parle pour les gilets jaunes dans les grands médias, il ne le fasse qu’une seule fois, et la fois d’après il soit remplacée par une autre, afin qu’aucun ne soit taxé de représentant "officiel" des gilets jaunes. Le fait de ne pas pouvoir corrompre un représentant reconnu et accepté par les gilets jaunes met le gouvernement en panique complète.


    • Ceux qui pourraient foutre le bordel ce sont les racailles pillardes des quartiers et les gitans . Mais Castaner a evidemment ACHETE leur inaction en leur faisant livrer des tonnes de drogue ce n est pas ce qui manque dans les hangars des stups
      .


    • Exact . Dans toutes les révolutions c’est la canaille qui est l’aile marchante, qui prend la Bastille et le Palais d’Hiver, les gens "cultivés" ne veulent pas se salir les mains . Une fois qu’ils ont fait le sale boulot, qu’ils ont pillé, volé et tuer pour terroriser la classe à abattre, les bourgeois radinent, tirent les marrons du feu et confisquent la Révolution . Et la canaille retourne dans ses bas-fonds . En France on a cette "canaille" : ce sont les bandes ethniques des quartiers, c’est grâce à ses exactions et pillages de belles boutiques que Macron a cédé des miettes . Seulement le pouvoir, pas si con, a négocié avec elle son inaction, en fait le pouvoir l’a acheté : cela explique que, bien qu’ils n’aient pas été inquiétés par la police, les racailles ne sont pas revenues casser, à mon grand étonnement . Et sans elle il n’y aura plus que des manifs pacifiques absolument inoffensives et vaines . Pensez au million de manifestants hostiles au "mariage pour tous" : ils n’ont rien obtenu . D’autre part on voit mal Soral et Ryssen allez trouver les chefs des bandes ethniques pour leur dire de venir casser : ils n’ont pas d’argent ou de drogue à leur proposer .


    • le problème c’est que le peuple est divisé par les médias, les politiques et des riches étrangers avec passeports français ou pas,

      Ils utilisent tout les moyens possibles : par ex prendre le pseudo d’un autre comme vous pouvez le constater et poster des immondices sur ce forum qui réunit les anciens groupes de français qu’ils avaient réussis à monter les un contre les autres !

      Continuons le combat, ils sont de plus en plus fébriles, c’est la preuve que notre combat aboutit, pas assez vite je reconnais, mais au moins les gens se réveillent et ça ils aiment pas du tout !

      Un combat peut se gagner suite à de multiples bataille !


  • pas grand monde pour contredire le p’tit con !! mais les 2 qui l’ont fait , ... chapeau et courage à eux car les plus grosses ’’dégueulasseries ’’vont être exercées à leur encontre !!! Tout le monde ne peut être un ’’ soral, un ryssen, un bourbon, un Reynouard !!! faut payer très cher l’opposition et savoir qu’il y a un prix à payer !!! j’espère que les 2 ’’opposants’’ en avaient conscience AVANT de se déclarer sinon , automatiquement, on arrivera au ’’ rétropédalage’’ !


  • Ils n’ont pas besoin d’un débat national, malin qu’ils sont, largement renseignés par les réseaux sociaux et autres moyens d’investigations de l’ ETAT, pour ignorer ce que veut la majorité des pauvres cons, des sans dents et des moins que riens.
    En conclusion : La rencontre nationale n’est qu’une mauvaise pièce de théâtre où tout un chacun doit jouer le rôle qui lui est imparti.
    Bien entendu, les braves gens devront se soumettre au seul rôle de figurants.


  • bravo !.... monsieur le maire vous faites honneur à votre fonction bravo monsieur REVOL vous me donnez du courage . J’ai un maire dans ma famille d’une petite commune et je comprends pas il est respecté par son entourage , va a la messe tous les dimanche, il a voté Sarkozy et macron,( entre nous je ne comprends pas ).merci monsieur le maire vous me donnez une image respectable de votre fonction


  • Apparemment, ce n’est pas avec des Gilets Jaunes, et encore moins avec des élus de la République (le paradis sur Terre depuis deux siècles), qu’on va parler d’annulation de la dette, d’expulsion des usuriers, d’Étalon or, de Corporations, de catholicisme d’État ou encore de reconstruction du Trône de France.

    On parle de garder ce Système (qui l’eut cru ?), avec des % par ci, des réformettes par là, bla bla bla.

    Le niveau est tellement bas...

    Vivement l’Homme providentiel, qu’on oublie cette blague de Gilets Jaunes (c’est bien ce que je viens d’écrire), cette blague de "Pouvoir au Peuple", Peuple bien entendu pro République, pro Démocratie et pro Laïcité, c’est-à-dire ce que l’Éducation Nationale et le Journal de 20 Heures nous inculquent dès notre plus jeune âge (non ?).
    Même les "élus de la République" ne comprennent que dalle à ce Système.
    "lol"

    À un moment donné, le Peuple, il faudra connecter le neurone "Je souffre" au neurone "Je vis en République", et mon petit doigt me dit que ça pourrait produire quelque chose comme "Je souffre en République", voire "Je souffre en République depuis deux siècles"...

    Bref.

    Vive le Roi, et vive la France.

     

    • Certes, mais c’est toujours mieux que rien ce mouvement. Sortez dans la rue, et partagez vos points de vue ( hier durant l’acte X à Toulouse, j’ai croisé un fort sympathique camarade militant chez l’Action Française, arborant fièrement un drapeau Français avec le sacré coeur au milieu )
      Il pensait sûrement comme vous, mais au moins il était là, au lieu de rager d’un air hautain devant son ordinateur.
      Et puis vive le Roi, oui, mais il est où en fait ?? Pour le moment, va falloir se débrouiller sans lui, comme on fait depuis 230 ans en fait ( et même depuis plus parce que dès Louis XV ça a chié dans la colle hein.... ) Ne pas oublier que si la République Franc Maçonne existe, c’est parce qu’à un moment le Roi et son système se font fait avoir et n’ont pas été en mesure de contrer et éradiquer la menace ( voire même en ont profité )
      Donc effectivement, l’affaire des Gilets Jaunes ne résoudra pas le gros du problème, mais c’est déjà mieux que lorsque le peuple il n’y a pas encore si longtemps que ça se moquait éperdument de connaître les tenants et aboutissants du pouvoir politique, médiatique, banquier. Un éveil des consciences a opéré, et ça c’est acquis. Et même j’ajoute que les gens, depuis, paraissent bien moins égoïstes et auto-centrés sur eux mêmes. Il y a plus d’échanges, de regards complices, d’entre aide ( et je ne parle pas que des samedis, en semaine aussi ) Ca est un gros plus, c’était même quasi inespéré ...
      Cela fait un an que je prie dans ma cathédrale fétiche de Saint Etienne à Toulouse pour que les gens ouvrent les yeux, et ré-entendent la parole de Jésus, et je ne peux que me réjouir de ce qu’il se passe en ce moment.
      Et pourtant croyez moi, je ne suis pas un optimiste de nature, mais même là, j’ai changé.

      Celui qui n’espère pas ne vit pas.
      Force et Honneur. Et vive le France, le Roi on verra après !!


    • Ce n’est pas méchant en soi mais vous êtes l’archétype même de celui qui freine le mouvement des gilets jaunes.
      Les gilets jaunes ont un niveau tellement bas ? D’où parlez vous ?
      Vous êtes déçu, vous qui êtes éclairé, que la masse ne vous comprenne pas et c’est à cela que doivent faire face les Gilets Jaunes impliqués, souvent et quoi que vous en pensiez, durs à la tâche,conscients des vrais enjeux et surtout productifs dans l’action, en sus de la persécution, de la propagande, du mensonge permanent de la république.
      Croyez moi, il faut être fort, certainement plus fort qu’un commentateur baveux ;) .
      ressaisissez vous, que diable !!! Toutes les intelligences et volontés sont les bienvenues chez les Gilets Jaunes mais , de grâce, acceptez les dégâts occasionnés par la République, lorsqu’ils sont étalés sous vos yeux et comprenez bien que, dans l’ombre, nous agissons.
      Force et Honneur .
      Jérôme .


  • #2127857
    le 20/01/2019 par Diseur de vérité dure à entendre et à avaler
    Pendant que Macron joue au Grand débat, les Gilets jaunes font l’Acte (...)

    Déshabiller Paul pour habiller Moussa-raser. En attendant les français passent pour les premiers payeurs et les derniers servis. Les associations tout azimuts existent pour le juif, le musulman, le rom, le migrant mais une question se pose : à quand une association pour le français blanc contribuable chez lui ? Il en a de plus en plus besoin.


  • Il a tombé la veste, retroussé ses manches. Il veut faire croire qu’il bosse comme un grand.
    Mais on a là un gamin qui a décidé de jouer au président devant une assemblée de gens recrutés et payés par maman pour l’applaudir. Sauf 2 ou 3 personnes qui ont eu assez de courage pour oser titiller le fils de famille qui parait toujours au bord du caca nerveux.
    Le petit a un gros problème avec la réalité :
    - des mesures de protection défiant l’imagination. Surtout que la réalité ne l’atteigne pas
    - un discours qui est une distorsion incompréhensible de cette réalité
    - une volonté de nous faire entrer dans la tête sa réalité à lui à tous prix en nous envoyant sa prose par courrier
    Il me semble qu’on est là dans un cas grave de perversion narcissique.
    Mais on attend qu’un psychiatre sérieux nous délivre un diagnotic plus approffondi compte tenu des derniers évènements.


  • Si j’étais l’administré du maire de la vidéo, personnellement, je ne l’aurais pas mandaté pour aller me représenter devant Macron. Je l’aurais plutôt conjuré de ne pas y aller. Car le camouflet eut été plus cinglant, pour celui qui croit pouvoir manipuler tout le monde. La honte qu’il aurait ressentie devant les siens, en réintégrant ses pénates à l’ Élysée.

    Il n’aurait pas eu de légitimité, s’il lui venait enfin à l’idée, de sermonner Castaner, pour ses piètres résultats de maintien de l’odre. Castaner aurait pu lui rétorquer : "Et toi, alors, avec ton foutu débat ?"
    Bref, bonjour l’ambiance et la zizanie. Les losers se suivent et se ressemblent.

    Quelques nouveaux départs inopinés, de proches, seraient intervenus, affaiblissant la majorité et sa morgue sur les plateaux de télé.

    Sans oublier que les maires sont eux aussi victimes de la déconsidération du monarque, eux qui renoncent souvent à leur mission, faute de moyens. C’était une belle occasion, pour tous ces magistrats, souvent plus âgés que le trou du cul, qui les convoquait, de lui administrer une belle leçon de modestie. Hélas, le bon sens est une denrée en voie de disparition...

     

  • Le grand débat national est un enfumage , car la république est un enfumage , et ça dure depuis 1789 ! Tant que la republique restera en place , il ne pourra pas y avoir de débats avec le peuple et encore moins d’ améliorations . La republique est tenace et continu dans son déracinement du peuple . Il faut combattre pour la France et pour son peuple ! La république est notre ennemi .


  • Un certain Robert F. aurait pu dire de ce « Grand débat national » : « Trois mots, trois mensonges ».

     

Commentaires suivants