Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Peut-on vraiment relier les cerveaux aux machines ? Le projet d’Elon Musk vu par un neuroscientifique

Elon Musk planche sur un nouveau projet consistant à concevoir un cordon cortical pour relier le cerveau humain à une machine. Claude Touzet, spécialiste de l’apprentissage automatique et biologique et responsable d’un laboratoire en neurosciences intégratives et adaptatives, apporte son éclairage.

 

La découverte, fin mars, de l’existence du projet Neuralink a d’ores et déjà fait couler beaucoup d’encre. En effet, après les voitures autonomes se déplaçant toutes seules et les fusées capables de retourner sans encombre sur Terre, l’entrepreneur américain Elon Musk s’attaque à un tout autre chantier, sans doute encore plus ambitieux, puisqu’il s’agirait de créer un « cordon » cortical pour améliorer les capacités cognitives.

À l’heure actuelle, les informations sur Neuralink restent très succinctes. On sait juste que Neuralink a été enregistrée l’été dernier en Californie en tant que firme de recherche médicale et que quelques embauches ont été faites parmi les spécialistes de la pose d’électrodes. Elon Musk lui-même ne s’est guère épanché sur le sujet, évoquant seulement le projet dans les grandes lignes lors d’une conférence en janvier.

 

 

Tout à la fois passionnant, mystérieux et complexe, le sujet pose pour l’instant plus de questions qu’il n’en résout. Mais à défaut d’avoir toutes les réponses, il est néanmoins possible d’obtenir un éclairage sur ce que l’on sait. Éclairage que Claude Touzet, maître de conférences et responsable du laboratoire de Neurosciences Intégratives et Adaptatives à l’université d’Aix-Marseille a bien voulu nous apporter.

Reconnaissant être « intrigué » par Neuralink et les nouvelle ambitions d’Elon Musk, ce spécialiste de l’apprentissage automatique et biologique tempère toutefois les fantasmes de ceux qui imaginent déjà demain une humanité augmentée. « La piste de l’homme augmenté ne me semble pas crédible », analyse-t-il, essentiellement à cause de certaines limites physiques, notamment au niveau cérébral.

De fait, « son idée d’augmenter la bande passante en sortie du cerveau peut sembler logique, mais il faut se souvenir du fait que la sortie utilise le langage qui est hautement compressé. Ainsi, un mot véhicule beaucoup d’information, même si on peut coder chaque mot sur un nombre de bits réduits », nous explique Claude Touzet. « Le cordon cortical évoqué par Elon Musk ne peut pas faire mieux que faire transiter vers la sortie ce que nous pensons à la vitesse où nous le pensons — et il me semble que nous sommes déjà à la limite », ajoute-t-il.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

Programmation, déprogrammation et reprogrammation humaine
sur Kontre Kulture

 

Le cerveau, la vie, la mort et la machine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Peut -on se brancher un portable dans le cul ?!?

    La grande question existentielle les djeuns ...

     

  • Les capacités cognitives ne peuvent être améliorées que par l’entraînement et par l’apprentissage. Ce blabla de savants fous n’est qu’un cache-paresse pour tires-au-flanc nantis.

     

    • Cela fait plaisir de lire un peu de bon sens...
      Le transhumanisme est une forme d’assistanat qui mènera à la dégénérescence de l’organisme. Quiconque qui fait du sport ou travail dans le milieu médical en contact avec des vieux ou des personnes en rééducation peut parfaitement comprendre cela. Un organe/muscle assisté dans sa fonction finit par s’atrophier et dégénérer ; utiliser la calculatrice altère progressivement les aptitudes au calcul mental. Ecouter des livres plutôt que de les lire diminue l’aptitude à la lecture. Se doper à la testostérone comme certains sportifs provoque un arrêt de la production endogène et une atrophie testiculaire. Prendre systématiquement un véhicule pour se déplacer provoque une atrophie des muscles de la marche et une altération des capacité de proprioception et de la coordination neuromusculaire...
      Certains rétorqueront que l’on ne va pas faire 500 km à pieds ou des calculs complexes qui mentalement nécessiteraient des heures voire des jours pour être résolus...certes il ne s’agit pas d’affirmer que dans tous les cas l’assistance est une mauvaise chose, mais malheureusement on prend aisément l’habitude de prendre la voiture non plus pour faire 500 km mais les 800 mètres qui nous séparent du supermarché...et soit dit en passant les pyramides d’Egypte, l’architecture romaine (pont du Gard...), les construction incas...tout ceci est l’expression du pur génie humain sans l’utilisation d’ordinateur...J’ai plus d’admiration pour ceux qui ont réalisé les pyramide ou le pont du Gard que pour les ingénieurs qui ont fait le viaduc de Millau !


    • Entièrement d’accord. Vous voulez ameliorer les capacités cognitives ? Allez donc vous cultiver l’esprit chez Kontre Kulture !


    • goy pride > regardez un peu les cartes de Cassini du 18è siècle... pas de GPS, un système de triangulation simple mais efficace (première édition de mesure géodésique) avec un "appareil" rudimentaire, un alidade. Ces cartes-là se superposent à un poil de cul aux orthophoto style Google. La précision des cartes de Cassini m’étonnera toujours.


  • le Trans-humanisme (ou trans-objet ) avec sa nouvelle pub : " je vous échange plusieurs cerveaux non-domestiqués contre un cerveau programmé ".


  • La technologie divine est tellement incommensurablement supérieure à la technologie humaine qu’il est dérisoire et illusoire de vouloir augmenter les capacités humaines.


  • Peut-on vraiment relier les cerveaux aux machines ?

    Cela existe déjà avec la télé, cette machine à produire du drétin, et cela fonctionne tres biens.


  • Ils veulent modifier l’Être humain et on a pas le droit d’habiter sur nos terres dans une cabane !
    Étrange le droit, la vie, la société, le monde aujourd’hui !


  • Sauf que apparement personnes ici dans les commentaires ne sait vraiment pourquoi Elon Musk a créé cette société et dans quelle but... cest pour être un rempart à GAFA avec leurs AI.. il pense qu’il ne la contrôleront pas ou avec un risque quelle leurs échappe.. et dit vouloir crée une "Neural lace" pour nous aider à au moins avoir la même puissance de calcul que les machines en cas de besoin. Si non ca risque de mal finir. Elon Musk est celui qui a créé PayPal avant de le revendre et créé Tesla et SpaceX qui sont pour ma part des vrais progrès pour l’humanité. Il garde la même côte technologique qu’un Alan Soral dans le politique personnellement.


  • puisqu’il s’agirait de créer un « cordon » cortical pour améliorer les capacités cognitives.

    Cela me rappelle une conférence de Gilad Atzmon au cours de laquelle il expliquait que l’élite des élus avaient à coeur de faire alliance avec des goys intellectuellement performant pour améliorer leur lignée.
    Voilà encore probablement une manière de se démarquer du troupeau en tirant la couverture technologique à soit.


  • Voilà qu’après nous avoir diminuer au rang de simple épave circulatoire de la valeur d’échange , le capital veux nous augmenter . La bonne nouvelle !