Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Philippe Ploncard d’Assac : "Je suis plus proche de Soral que de Conversano"

Interrogé sur la récente algarade entre Alain Soral et Daniel Conversano, Philippe Ploncard d’Assac donne son sentiment et dénonce le manque de cohérence de l’autoproclamé « nationaliste » Conversano. Cependant, et malgré sa volonté de ne pas « faire le jeu du sionisme », M. Ploncard d’Assac ne semble pas bien connaître les positions franches d’Égalité & Réconciliation à l’égard « des islams ».

 

 


 

Réponse et précision pour M. Ploncard d’Assac :

 

Alain Soral – L’islam, un opposant utile qui n’existe pas

 

 

Alain Soral sur la délinquance :

 

Alain Soral et Sheikh Imran Hosein s’expriment sur le wahhabisme et l’islamo-sionisme (à partir de 24min45) :

 

Voir aussi, sur E&R :

Pour Soutenir Alain Soral, offrez des cadeaux Kontre Kulture
à votre entourage pour les fêtes !

 

Militer pour la réconciliation nationale
avec tous les patriotes de bonne volonté :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A 3 42 le rappel des premiers ’ratonneurs’ de la guerre d’Algerie c a dire les pieds noirs juifs illustre parfaitement la nature de l’esprit sioniste. Malgré l’assistance prodiguée par les indigènes lors de leurs ’dénationalisation’ et les persécutions qui allaient avec, on peut citer des dizaines de curés ou d’hommes d’églises chrétiennes qui ont porté soutiens contre les injustices subites, mais pas évident de trouver un rabbin dans le lot.


  • ploncard est pour moi l’un des meilleur analyste de la politique ,il va au fond des choses seul probleme ,il fini toujours par se mettre à dos les personnes qui ont des idées proches des siennes..


  • Il y a de très bonnes idées à prendre chez Ploncard D’Assac : Il est posé, calme et il travaille essentiellement en citant nos adversaires pour mieux les discréditer et les exposer sous leur vrai jour.

    Je crois que tendre la main à ce genre de personne et comparer nos analyses est vraiment l’équation gagnante.
    On a des choses à apprendre de lui et je trouverais personnellement très intéressant que lui et Soral se rencontrent pour partager leurs points de vue et s’enrichir mutuellement de leurs travaux respectifs.

    On peut ne pas être à 100% d’accord, mais il y a vraiment quelque chose à faire ensemble.

    Ses conférences sont en tout cas toujours passionnantes et il ne verse jamais dans l’insulte gratuite de ses adversaires.

    Il n’y a pas à dire : Il est bon !

     

    • La rencontre... Pour l’instant il n’y a pas grand chose à débattre, chacun livre son analyse,défend ses convictions,informe un nombre croissant de gens,et fait avancer les idées à sa façon.
      Libre au public de consulter les divers points de vue, de se forger une opinion (d’en faire la synthèse,ou de peser les arguments) et d’agir en conséquence.

      Mais après, des rencontres, pour quoi faire ?
      Il n’y a rien à décider concrètement, ou à organiser pour le moment.
      Le problème des débats c’est que ça fait ressortir les points de dissension plus qu’autre chose.

      Quand vraiment il faudra arriver à un consensus (pour diverses raisons), cela se fera probablement ,entre les gens de bonnes volonté, mais en attendant où serait l’intérêt de parvenir à un consensus tout de suite, aujourd’hui ?

      Et puis ça se fait naturellement, petit à petit, les gens de divers horizons se rejoignent finalement sur beaucoup de sujets, mais on passe plus de temps à souligner les divergences, même minimes.


  • Ce n est pas avec la victimisation par la diabolisation que nous mettrons a terre les nationalistes extrémes au contraire quand alain et dieudo ont été diabolisés, leur cote de popularité a explosé et donc l indifférence et le pire des mépris à méditer !


  • Y’a pas besoin de débat, mais sinon d’Assac serait autrement plus pertinent que Conversano !
    On reconnaît un vrai dissident à ce qu’il est toujours combattu, toujours moqué, mais jamais contredit, et d’Assac correspond à cette définition.
    À l’inverse il y en a aussi qui s’octroient une aura de dissident mais qui ne sont jamais contredits, pour la simple raison qu’ils ne nomment jamais l’ennemi, comme Le Lay ou Rougeyron.

     

    • Pas que je le suive habituellement, mais dire "Le Lay ne nomme jamais l’ennemi" c’est ne rien connaître à son parcours.


    • Oui d’ailleurs c’est Lelay pas Le Lay merci de me le rappeler. Je me fous de son parcours, je remarque qu’il tape souvent sur l’islam, qu’il ne parle jamais du sionisme, et j’ai appris qu’il a fondé ou essayé de fonder une alliance entre la Bretagne et Israel, c’est assez clair. Les mecs qui croient que le Boris vit au Japon parce qu’un ennemi qu’il ne nomme jamais l’aurait obligé à s’y installé : AH AH !


  • La Vidéo de M.Ploncard d’Assac sur De Gaulle elle défonce, faudrait apprendre ça aux Gamins au Collège, le choc . . . Quand les circonstances croisent l’ambition, l’arrivisme...
    Voir :
    Philippe Ploncard d’Assac - Faut il voter pour le Front National ? - YouTube


  • Entièrement d’accord avec Philippe, on ne peut pas analyser et dénoncer de façon pertinente le sionisme et la franc-maçonnerie comme le fait Alain et se réclamer du gaullisme. Alors que c’est De Gaulle lui même qui a rétablit l’idéologie des Lumières et la franc- maçonnerie à la fin de la guerre. Quoi qu’on puisse penser du Maréchal,il est indéniable qu’il avait compris quel était le mal profond qui rongeait la France et qui l’avait conduit au désastre ! J’espère sincèrement que Alain évoluera sur cette question fondamentale qui ne pourrait que l’amener au zénith de la dissidence.

     

    • Je ne me souviens pas que Alain se definisse comme gaulliste ; il reconnait les valaeur et l’amour du general vis à vis de la France et regrette que nos president actuel ne soit plus patriote, ce qui est tres different que de se considerer comme gaulliste...


  • Ne chipotons pas, PPA est globalement sur la ligne ER. Il a toujours prôné une alliance objective entre musulmans et chrétiens contre le sionisme/mondialisme, c’est bien l’essentiel.


  • Je crois qu’il ne faut vraiment pas se leurrer sur le niveau général de compréhension des positions d’Alain et quelques autres. Même les plus "intelligents" ne comprennent pas parce qu’il n’ont pas réellement pris la peine d’écouter, croyant eux-mêmes savoir.
    Je ne parle pas du "café du commerce" où c’est bien pire. Je déjeune régulièrement dans des endroits où écouter les autres est fort instructif. Le niveau de désinformation et d’incompréhension est énorme. Les gens sont perdus, sous perfusion d’informations en continue et, pire que tout, ils croient savoir et comprendre Trump ou Poutine et leurs "desseins cachés", ou encore untel et untel. Dramatique d’immaturité et de vaine faconde.
    Cela c’est la réalité du terrain du quotidien. Même les personnes ici dans les commentaires sont souvent partisans, agressifs, se tapant les uns sur les autres. Il y a de la route à parcourir pour faire passer certains messages...

     

  • A l’heure actuelle, les 2 personnes que je respecte et suis le plus sont Soral et Ploncard d’Assac.
    Soral pour ses analyses sociales et politiques (au sens large) actuelles.
    Ploncard d’Assac dont le travail historique améne des analyses tout aussi brillantes et convergentes.

    Faudrait vraiment trouver un moyen pour rassembler les 2 autour de leurs dénominateurs communs.


  • Il y a un truc que je ne comprends pas si on peut m’éclaircir. Comment peut-on prôner le métissage forcé et l’Homme universaliste si dans le même temps on prône le choc de civilisation ? Ces deux concepts ne sont-ils pas contradictoire ?

    Ou alors le métissage concerne uniquement les arabes, noirs et blancs, et le choc de civilisation les athées et les musulmans ? On met de coté les idéologies spirituelles pour se métisser sinon on aura la guerre ?

     

    • La contradiction est la lueur que ne peut s’empêcher d’émettre le mensonge dans les ténèbres qu’il crée.
      La voir, c’est déjà être sur le chemin de la Vérité.
      Une fois cette lueur détectée, c’est à vous d’effectuer les recherches et de tirer les conclusions qui s’imposent.


    • Je pense que le choc de civilisation voulu , mis a part le coté identitaire, est de fragmenter le monde musulman, détruire la dernière religion qui fait barrage a la socièté capitaliste de consommation ,hédoniste.
      L islam est un obstacle pour l expansion du capital.
      On entend souvent parler de reformer l Islam ou un Islam des lumières.
      En fait, les mondialistes veulent faire subir a l Islam le meme traitement que l église catholique.
      Tache plus difficile sans clergé, par le rapport direct a dieu.


    • #1628770

      Grz,

      votre réponse est absolument magnifique, bravo.


  • [Un mec légendaire. ..
    Les gens de sa partie l’appellent le Dabe et enlèvent leur chapeau rien qu’en entendant son blaze.
    Une épée, quoi !]
    _


  • Dire que Alain est soutien de l’islam sans discernement est une pure hérésie ou plutôt un manque flagrant de connaissance réelle de ses positions. D’où les vidéos remises ici. L’entretien avec le Cheikh est à revoir encore et encore. Puisse Philippe Ploncard d’Assac prendre le temps de les regarder ? Ou les personnes autour de lui ? Cela évitera les poncifs lancés eux sans discernement. Ceci dit avec respect.


  • Conversano fait le jeu du sionisme malgres lui. S’il tenait le meme type de propos a l’egard des juifs, il aurait vraiment des ennuis mais l’anti arabe est de mode chez les sionistes. Bien sure certains arabes font le jeu du sionisme autant que des chretiens ou des juifs sionistes.

     

    • Le problème avec les conversano et similaires c’est que ce sont des gens intellectuellement déficients avec un manque de culture sidérant, cela s’entend immédiatement avec leurs argumentaires proche du niveau d’un élève de collège. Quand on dit débattre, je suis désolé mais il est impossible pour un intellectuel comme Soral pétri de lectures de grands penseurs de débattre avec un enfant inculte. Les gens comme conversano, qui égrainent des syllogismes à deux centimes, où un cas devient généralité, sont des gens qui ne peuvent que gagner un "débat", pour la simple raison que pour débattre avec eux, il faut accepter de descendre à leur niveau d’abruti et là ils te battent par l’expérience, tu n’as aucune chance si tu as un QI qui dépasse la moyenne pour reprendre sa stupide référence au QI. Donc les seules façons de clouer le bec à ce conversacon c’est soit ne pas l’écouter comme un enfant de 7 ans soit le faire physiquement.


  • Mais c’est pour sûr que Mr. Ploncard d’Assac est plus proche de Soral ...

    D’ailleurs, il serait utile de repasser quelques extraits de Ploncard d’Assac pour ceux qui prennent le train en marche.
    Et puis aussi quelques piqures de rappel aussi : du H. Guillemin par ex

    La pédagogie c’est de la répétition avant tout ( ... ou bien après tout ... sais plus)


  • Une rencontre Ploncard/Soral serait culte !


Commentaires suivants