Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vincent Reynouard s’exprime sur l’islam et l’extrême droite, suite à l’affaire Conversano

Vincent Reynouard réagit à la récente algarade entre Alain Soral et Daniel Conversano.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

Pour Soutenir Alain Soral, offrez des cadeaux Kontre Kulture
à votre entourage pour les fêtes !

 

Militer pour la réconciliation nationale
avec tous les patriotes de bonne volonté :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On s’en fout qu’il y ait des bons et des méchants chez les Arabes ,les Juifs et chez les schtroumpfs Ce n’est pas la question
    La question est ; que laisserons nous à nos petits enfants de la France le territoire ou sont enterrés nos ancêtres , quelle place y auront les Blancs , Chrétiens , dans 50 ans ?.
    Je me fous de l’islam du coran , de talmud ou de la bible Je ne pratique aucune religion et ne veut pas qu’on m’emmerde avec ces fariboles ni avec le métissage Spectrien . Merci.
    Cette analyse ne voit pas plus loin que l’année 2017.

     

  • Il et plein de sagesse et de spiritualité ce Vincent Reynouard
    Merci merci monsieur pour ce bel exposé emprunt de justesse et de bienveillance evers tous .


  • MONUMENTAL !
    M. Soral, Président !
    M. Reynouard, Premier Ministre !

    Complot, connivence ou convergence des bons esprits et des bonnes idées ?
    Un signe de Là-Haut, à ceux dont le cœur bat sincèrement pour la France et à ceux qui prient pour elle ?

    C’est époustouflant d’entendre M. Reynouard sur le retour indispensable à la Source spirituelle de la vie qui est Dieu, le même jour que Kontre Kulture diffuse son premier Cahier de Culture chrétienne  !

     

    • Assez d’accord avec vous, sachant qu’en plus les SS et le nazisme cachent une gnose qui n’est pas vraiment chrétienne, je dirais même le contraire.

      Ha au fait Monsieur Reynouard !
      Pour votre dossier à décharge sur le padamalgame, le seul fanatic chrétien que vous avez trouvé en remontant 10 ans en arrière c’est un type flouté qui a dit qu’il était en croisade aux caméras de france 2... Et c’est là toute la faiblesse de votre argumentaire.
      Avec l’islam il ne faut pas remonter à plusieurs années pour en voir les méfaits, tiens par exemple aujourd’hui : camion fou marché de noel en allemagne, 9 morts, 50 blessés.


  • Reynouard est "national-socialiste" en étant "catholique traditionaliste", ce qui est foutrement incompatible. Lire les cahiers de la SS, pour voir tout le bien que ces derniers pensaient de la religion chrétienne.

     

    • "Reynouard est "national-socialiste" en étant "catholique traditionaliste", ce qui est foutrement incompatible."
      Très certainement une résultante de la théorie des supercordes. Ou la 3ème loi de la thermodynamique.


    • Vincent Reynouard a été "catholique traditionaliste", il le dit dans la vidéo. D’autre part, connaissez-vous Jean de Mayol de Lupé, aumônier de la SS Charlemagne ?
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_...


    • Chavez aussi était national socialiste tout en étant profondément chrétien !


    • Un catholique qui croit en la réincarnation....

      J’ai beaucoup de mal quand Reynouard parle de spiritualité et de religion. J’ai souvenir d’une période où il frôlait l’hérésie luthérienne en reniant un des fondements du catholicisme prétendant n’avoir trouvé nulle part mention du fait que Jésus ait dit à Pierre que sur lui, il fonde son église.

      Malgré tout, son exposé ici est magnifique.


    • Profondément chrétien, j’ai de la sympathie pour certaines formes de socialisme et pour certaines formes de nationalisme. . Cela ne fait pas de moi un "national-socialiste " dans son incarnation allemande .


    • @Pharamond
      Je connais le personnage en question, évidemment. Mais il ne s’agit nullement de la SS originelle, la Charlemagne, à ce que je sache.
      Lire "l’ordre SS" d’Edwige Thibaut. Lire aussi "le mythe du XXe siècle"...

      @Winphobe
      Assez de termes "national-socialiste" à tout va, dès qu’un dirigeant donne dans le protectionnisme économique ou s’oppose à Israël... le NS fut un phénomène intrinsèquement, et spécifiquement, Allemand. Différent même, des autres formes de fascisme en Europe de l’époque (Mussolini, Primo de Rivera, Codreanu...). Il puise ses racines dans l’idéologie Völkisch, terme qui n’est même pas traduisible en Français, et qu’on ne risque pas de pouvoir appliquer ou ne serait-ce même penser dans un pays d’amérique Latine métissé depuis des lustres.


    • mik ezdanitoff > Ce qui prouve que la national-socialisme peut évoluer et qu’il n’est pas monolithique. Hitler allait parfois à l’église pour certaines occasions et parlait de Providence.


    • @ pharamond, en même temps il était chrétien après tout, d’ailleurs Reynouard en fait mention sur l’une de ses vidéos que j’avais vu, traitant sur la question du suicide comme péché mortel dans le christianisme et en l’occurrence sur le "sort" d’Hitler du point de vue de ce dernier, en vu que c’était un chrétien et qu’il c’est suicidé.


    • "Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain. [...] Mais il n’est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu’un hommage à la raison [...] Il n’est donc pas opportun de nous lancer maintenant dans un combat avec les Églises. Le mieux est de laisser le christianisme mourir de mort naturelle."

      Hitler, Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann.

      Non, Hitler n’était qu’un catholique "culturel", comme beaucoup de Français ou de Bavarois/Autrichiens le sont. ça fait sûrement plaisir à tout le monde d’imaginer qu’il était pieux, mais c’est une fumisterie. Il y a encore un tas d’autres propos cités par lui à l’égard du christianisme, même s’il n’était pas anti-chrétien au point de Rosenberg, Goebbels ou Himmler.

      Quand au fait qu’il y ait eu un aumônier dans la Charlemagne, il y avait aussi un imam dans la division Handschar, ce qui ne fait pas d’Hitler un musulman pour autant.

      Je suis assez stupéfait du manque de culture et d’esprit critique qu’on les Français sur le régime NS. Lisez un peu autrechose que les historiens habituels bordel.


  • Ça fait de nombreuses années que je "suis" V.Reynouard sur Internet, et je dois dire que je prends toujours un grand plaisir à l’écouter, ce qui est encore le cas cette fois-ci.Ce qui serait bien, c’est qu’il "produise" une vidéo où il exposerait ses idées sur la religion et la spiritualité en général.J’ai comme l’impression qu’il est passé d’un catholicisme de stricte observance (ce qui ne veut pas dire stricte intolérance) à une certaine forme de religiosité orientale (bouddhisme ? hindouisme ?..)

     

    • Ben, demande le lui, c’est pas la premier fois qu’il fera une vidéo sur un questionnement qu’un internaute le lui a posé, d’autant plus ça pourrait être intéressant.
      Même si je ne suis pas toujours dans la sphère de pensée de ce monsieur, il reste pour moi qqn d’assez objectif, et il traite ses sujets avec bienveillance, sans agressivité, même quand il répond à ses détracteurs les plus virulents, ce qui est une qualité, surtout avec ces "penseurs", méprisant, névrosés ou bien tous simplement stupides qu’ont lis ou qu’on voit de plus en plus !


  • "marginal"...Un homme armé maîtrise 100 hommes non armés ! Ché Guevara


  • Propre mais il s’égare sur deux points :

    _Si les musulmans s’intègrent facilement ou le souhaitent (selon ses statistiques et son analyse) alors il n’y a pas besoin de leur demander de "comprendre que les français veulent vivre selon leur mode de vie". Belle contradiction...

    _Le taux de natalité est un problème dont les blancs sont responsables et il va peut être falloir changer d’ennemie car c’est bien le féminisme + le fait que l’état ne fait plus rien pour les familles nombreuses (ma mère m’avait dit un truc comme ça il y a pas longtemps). Les femmes préfèrent ne pas avoir de boulet dans les pattes ou faire une carrière professionnelle parce qu’on lui a dit de le faire depuis 70 ans maintenant. Evidemment on peux rajouter le coût de la vie et d’autres facteurs comme l’infertilité lié aux produits toxiques etc.

    L’immigration massive et incontrôlé c’est une chose mais s’il pense que c’est "plus complexe que ça" alors il faut qu’il intègre le reste des données.


  • Bravo !
    Un discours équilibré plein de sagesse, de bon-sens et de clairvoyance sans tomber dans l’angélisme.
    Il faudrait plus de gens la trempe de Vincent Reynouard dans chaque communauté pour éviter la guerre civile tant souhaite par la vermine sioniste.

     

  • Sacré personnage, c’est pas tous les jours qu’on voit des nazis pacifistes... ça me choque pas tellement mais j’imagine la tronche d’un non-initié à l’univers de Reynouard si on lui raconte que cet homme a pour modèle à la fois Hitler et Jésus.

     

    • Alors peut être qu’il est l’un de ceux qui a le mieux comprit le message de Jésus lorsqu’il dit qu’il est facile d’aimer ses amis et qu’il faut d’abord aimer son ennemi. matthieu 5.43. Il n’y a aucune incohérence pour ceux qui lisent la bible. Il y en a encore moins pour ceux qui l’appliquent qui commenceront par pardonner à Hitler (puisque c’est l’exemple que vous donnez) s’ils s’en sont sentis victime.


  • La vidéo originale fait 1h et la suite est toute aussi instructive.


  • Magnifique plaidoyer pour la religion universelle du N.O.M. 

    Et kolossale erreur :

    - Au Sanhédrin il y avait des juges pour le Christ (qu’on a donc éloigné) ; la samaritaine (et le samaritain) étaient chrétiens sans le savoir ; le plus grand chrétien fût le centurion romain ; et le bon larron est assis à la droite du Christ.

    Aussi, et ainsi en va-t-il des individus : il y a de bons musulmans ; de bons juifs ; de bons franc maçons ; de bons athées ; et de bons nationaux socialistes.

    - Mais il n’ y a qu’une seule vérité ou la Vérité n’existe pas. Et il n’y a qu’un seul Dieu ou Dieu n’existe pas. Ce Dieu n’a qu’un seul nom (JE SUIS), car seul Satan , son inverse a plusieurs noms (72). Ce Dieu n’a qu’une seule Loi, comme Lui, invariable éternelle : sinon Dieu n’existe pas.

    - Aussi l’oecuménisme, et la relativité religieuse, sa liberté sont des mensonges relatifs c’est-à- dire des mensonges diaboliques.

    - Rapportée à la politique, depuis le Golgotha il n’est que deux partis : celui de ce monde, polymorphe, et celui de Dieu, comme Lui, unique. Il y a depuis 2000 ans, le parti du Sanhédrin (de ce monde) et le parti de la Croix qui lui fait face (le parti du Ciel) ;

    - Et celui qui n’est pas pour le parti de la Croix, est pour le monde contre le Ciel et le genre humain. Même si par ailleurs, le parti du monde, polymorphe, est divisé contre lui-même parce que "son Prince a 72 noms" (différents et opposés)

    - Le parti du monde gouverne le monde avec son Prince a sa tête, et depuis 2000 ans, quoique victorieux dès la Croix, le parti du Ciel est dans la dissidence et en forme le noyau : le christianisme de combat a toujours été combattu et tout le programme des partis du monde ne se réduit qu’à cet aphorisme : Mort au Christ et ses enfants !

    - L’Eglise mystique (la dissidence) revit depuis 2000 ans la vie et la Passion du Christ et rentre aujourd’hui au cinquième temps de sa vie, son vendredi Saint comme l’a démontré le Vénérable Hoheinzoller.

    - Dissidents, fers de lance de l’Eglise de combat, ne doutez pas : ils vont tous nous crucifier sur l’Autel païen de leurs Droits de l’Homme qui est une contrefaçon inversé du Décalogue (son négatif)

    Et je vous prouve ce que je vous dis et que Reynouard a tout faux à ce seul constat :

    - Nous nous voulons le Decalogue
    - Eux (toutes chapelles ennemies confondues) son inverse

    - Nous, nous lisons le Décalogue du 1er au dernier
    - Eux du dernier au premier : l’envie en premier Dieu en dernier

    Pensez à cela

     

    • Monsieur votre message me frappe par la froideur de cœur qui s’en dégage.... quelle rigidité ! quel manque d’humilité !
      Est ce ce que le Christ a enseigné et voulait ?
      Bien nombreux sont les gens prêt à mourir pour leur religion mais combien sont ceux prêt à vivre et à incarner son idéal et ses principes...
      à méditer


    • @ ceux qui ne supportent pas les imposteurs (pas plus que la sophistique de bac à sable d’ailleurs), surtout quand ils appellent, depuis l’étranger, à la guerre civile chez nous.

      Commentaire de "Jean" et sa suite donc :

      http://www.egaliteetreconciliation....

      Et vive Saint Louis (et son petit-fils Philippe IV) !


    • Pour rappel, voici le lien (qui n’est pas passé tout à l’heure) :

      http://www.egaliteetreconciliation....


    • @Div

      Ce n’était pas mon intention et sans doute la liimitation aux 2500 caractères nous condamne au schémas et la caricature qu’il ne faut pas prendre pour de la rigidité ou de l’insensibilité.

      D’ailleurs peut-être que j’ai raison d’avancer l’explication (de l’idéologie) du Décalogue inversé, comme réponse à nos questions,si j’en crois l’hostilité des réactions qu’elle provoque immanquablement.

      Mais c’était sans mépris ni reproche que je faisais observer que la thèse soutenue par Reynouard aurait pour conséquence ultime de faire le jeu du N.O.M.

      Vous voyez j’ ’ai essayé d’expliquer pourquoi son raisonnement m’apparaissait faussé plutôt que de lui en faire le reproche et/ou d e l’insulter (ce n’est pas pour vous que je dis cela mais pour ceux que je fatigue à force de leur dire les vérités qui les dérangent )

      Je suis d’ailleurs convaincu qu’il nous lit et profite donc de cette occasion pour le remercier de tous ses travaux, n’ayant voulu dans mon post que les soutenir en leur apportant l’éclairage (dissident et ultra minoritaire) de l’idéologie du Décalogue inversé qui est une constante depuis le péché originel dont elle est le modus opérandi (de son auteur)

      Et ainsi, de même que nos ennemis nous ont séduits et vaincus par l’idéologie du Decalogue inversé
      Ce n’est que par l’application du Decalogue en poltique que nous les vaincrons infailliblement

      Et à ceux qui nous prennent pour des fous ou des va-t-en guerre, nous insultant et déformant nos propos, sans jamais rien y répondre sur le fond : Corinthiens 1:25


    • @ Francois Desvignes

      Quand les jeunes âmes butées dans leurs visions livresques jugent les vielles âmes venues aider et montrer le chemin, on réalise que Dieu à le sens de l’humour...

      - 

      Bravo à Vincent Reynouard, très belle intervention.


  • Très bonne analyse de monsieur reynouard.
    il explique exactement la situation actuelle.
    a vous de choisir et de faire monter des dirigeants intelligent


  • Ca me fait rire tout ceux qui se permettent de critiqué de manière infondée mr Vincnent reynouard .
    Sachez le bande de keybord warrior vous n’avez rien fait dans votre vie et vous ne ferez sans doute jamais le centième de ce qu’ a fait reyouard pour la cause révisionniste et nationale. Vous n’avez aucune leçon à donner.


  • Que ce soit dans l’épopée Romaine (Si vis pacem, para bellum), Royale (Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens), Révolutionnaire (vaincre ou mourir), Impériale ou Républicaine ; le débat et la bonté avec le faible n’a historiquement jamais existé.
    Le fort impose toujours, tout comme la finance et les mondialistes imposent sans avoir besoin de débattre et de se soucier du malheur des petits peuples.

    Une chose m’interpelle en écoutant cet utopiste imbécile : que doit-il encore perdre pour comprendre comment fonctionnent les lois de l’histoire ?
    Je m’étonne aussi de voir autant de gens prendre au sérieux quelqu’un qui par sa dangereuse naïveté en est maintenant rendu à vivre en petit mendiant expatrié...

     

    • Vincent est bon et courageux. C’est un ingénieur très instruit qu’on empêche de gagner sa vie. Il bosse tout le temps, et fort bien, ne serait-ce que comme lanceur d’alerte, quand on ne le vire pas pour ses idées (à Paris, il travaillait comme professeur pour un institut privé). S’il peut paraître naïf, c’est qu’il a foi en l’être humain, envers et contre tous ses persécuteurs.
      Il est exilé pour raisons politiques, comme le furent Victor Hugo et bien d’autres.
      Vous parlez comme l’un de ses persécuteurs.
      Heureusement qu’il y a des gens comme Vincent dans le monde.


    • Et tu proposes quoi comme solutions ? On t’écoute.
      Concernant l’utopie, les Rothschild ne se sont jamais dit "on y arrivera jamais". Ils font. Point.
      Les gens qui parlent trop comme toi n’arrivent jamais à rien effectivement. On est au moins d’accord sur ça.


    • Votre analyse ne tient que dans l’hypothèse d’un monde matérialiste. Dans l’hypothèse d’un jugement après la mort (fondement de notre civilization) votre immoralisme (en opposition à la morale chrétienne ou même musulmane), ce raisonnement qui dit que la force prime toujours sur le droit (positif) ou la morale (d’inspiration divine) ne tient plus.


  • Soyons simple n’importe quel Socialiste qui défend la notion de nation souveraine peut se dire National Socialiste. Ce qui s’est passé en Allemagne pendant la dernière guerre n’est pas le résultat du National Socialisme allemand mais d’une guerre impériale de l’Amérique contre un empire naissant. Dire que le national socialisme c’est les atrocités de la guerre c’est comme dire que le christianisme c’est les croisades et la saint barthelemy.


  • Désolé pour les Reynouardolâtres, mais avec 5 millions de chômeurs (au moins), on s’en moque que des immigrés viennent en France et cherchent à s’intégrer. Quand tu n’as plus les moyens de nourrir tes propres gosses, tu n’invites pas à dîner ceux du voisin, même s’ils ne rotent pas à table et font la vaisselle avant de partir. Il y a un juste milieu entre AS et ce crétin de Conversano (il ferait bien de mûrir un peu avant de parler, même s’il ne dit pas que des âneries). Pour le reste, entièrement d’accord avec l’analyse de Vincent.


  • Du très haut niveau : Voila une belle analyse


  • Merci à M. Reynouard.
    Petite leçon de choses pour Zemmour dont le suicide intellectuel n’est plus à prouver, tout autant que pour les abrutis pour lesquels tout ce qui n’est pas musulman est par définition un ennemi (autre symétrie !)
    Plus précisément la véritable traduction du verset évoqué concernant les Juifs et les Chrétiens est "ces Juifs et ces Chrétiens qui ont fait alliance entre eux" - le Coran montre donc du doigt l’alliance judéo-chrétienne, ce qui change tout !
    Et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est éminemment éloquent au regard du monde actuel...


  • EXCELLENTE vidéo de V. Reynouard, quelle profondeur, ça me fait très plaisir d’entendre tant d’intelligence et de lucidité, c’est rare, vraiment il déroule sur tous les points avec exactitude, je place cette analyse au-dessus de celles de Ploncard d’Assac et de Soral, c’est dire.

    Bien sûr, sa croyance en une vie spirituelle transcendante me parait très juste, mais est totalement incompatible avec le matérialisme philosophique nazi s’appuyant sur la race, donc sur une donnée matérielle insignifiante, ainsi, je n’accorde pas trop d’importance à cette admiration pour Hitler ou le nazisme, je place ça sur un défaut bien humain et répandu, que lorsqu’on mène un combat, on a besoin d’admirer un leader, ou une politique d’exemple, pour incarner sa pensée, et y croire avec efficacité. Mais ça n’a pas de consistance réelle, c’est du vent en quelque sorte : demain, il médite et obtient des expériences spirituelles profondes, il laissera tomber le nazisme. Comme il a dépassé le catholicisme fermé.
    C’est un type très intelligent, je le crois capable de dépasser ça, de sorte que c’est le genre de gars pour lequel on ne se focalisera pas sur tel ou tel défaut, tant il nous semble qu’ils sont juste anecdotiques et passagers chez lui...

    Sauf s’il veut bien nous expliquer dans une vidéo en quoi la transcendance spirituelle est compatible avec le matérialisme forcené nazi (Julius Evola s’est déjà lourdement emmêlé les crayons, donc attention), nous sommes à l’écoute.
    En tout cas, merci.


  • J’adhère totalement au diagnostic de Reynouard. Et je l’approuve lorsqu’il parle de conception spirituelle de l’existence au sens large. Il est presque indifférent que l’homme adhère à une religion historique, pourvu qu’il croit 1) en l’existence d’une divinité qui veille sur l’humanité et 2) en l’immortalité de son propre esprit, immortalité qui n’est pas nécessairement strictement individuelle. Cela suffit pour mettre la vérité, la justice, le bien commun au-dessus de sa propre existence. Ce qui ne signifie pas, bien entendu, que les croyances et les religions n’aient pas aussi leur pathologies. Merci Vincent.


Commentaires suivants