Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pierre de Brague : "La Corée du Nord est un pays insoumis"

De quoi atomiser la bien-pensance

Pierre de Brague était invité le 19 avril 2017 par la télévision internationale iranienne Press TV à participer à l’émission Le débat, sur le thème « Tension dans la péninsule coréenne ».

L’occasion de revenir sur les réels rapports de force qui animent les relations internationales en ce moment.

 

 

Retrouvez Pierre de Brague chez Kontre Kulture :

Sur le sujet, lire chez Kontre Kulture :

 

Les précédentes interventions de Pierre de Brague à PressTV, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La première fois que j’ai l’occasion d’écouter ce cousin du Québec : TRÉS intéressant selon moi ! Et porteur de vérités géopolitiques que je partage totalement à ce sujet .


  • #1706782
    le 20/04/2017 par Elric De Melnibonée
    Pierre de Brague : "La Corée du Nord est un pays insoumis"

    Un peu naze dans ses analyses le québecquois j’ai trouvé. Que je sache, la Corée du nord n’a attaqué personne depuis belle lurette, si elle l’a jamais fait.

     

    • Je ne trouve pas justement que le québécois ait une analyse "naze" comme vous le dites. Il dit des choses intéressantes mais il semble qu’il ait quelques manques de cohérences pour un meilleur aboutissement de son raisonnement, justement en rapport à ce que vous dites où je vous rejoins.
      Il suffit de regarder le nombre de conflits que les USA ont provoqué ces dernières centaines d’années pour effectivement simplement comprendre qui est hostile et représente un danger pour le monde et qui ne le sont pas, pour déjà creuser le sujet.


  • pur moutons soumis !!! copains des americains pour maintenir la pressions sur la core du sud le japon et chine et faire office de "stabilisateurs" mr les usa protegez nous des mechants etc etc ... avec les chinois qui grandissent la donne devient plus difficile et donc les clashs se multiplient ... quand les enfants de kim pere font ecole en suisse et aux states vous appellez ca insoumis ???


  • bonjour... je ne connais pas grand chose en géo stratégie ... mais je me demande si tout ça n’est pas qu’une manœuvre de diversion... la cible prioritaire restant la syrie... cette agression sur la corée du nord ne servant qu’a faire pression sur les chinois et les russes pour qu’ils lachent bachar al assad

     

    • @ flo
      A vrai dire, la cible de l’Empire reste prioritairement la Chine qui devrait devenir dans les 50 années à venir, à partir de 2025/2030, la puissance dominante. Toute la stratégie US depuis la fin des Bush a été de se renforcer en Asie-Pacifique. Les projections US pour les vingt années à venir c’est la fin des besoins énergétiques depuis le Moyen Orient ce qui ne signifie pas la fin du contrôle même indirect de cette région. L’essentiel est de créer des abcès de fixation qui perturbent l’alimentation en énergie de la Chine.
      Actuellement, la Syrie est surtout un terrain utile sur le plan stratégique pour déstabiliser l’alliance extrêmement dangereuse Russie-Chine-Iran qui si elle parvenait dans une sorte de ceinture à créer une continuité territoriale à travers l’Afghanistan mettrait définitivement fin à la superpuissance américaine en occupant le verrou syrien, porte de l’Eurasie. La Syrie a, de toute l’histoire, été la "faiseuse de roi". Or, qui est Maître de la Méditerranée est Maître du Monde...
      Aujourd’hui, toute la bataille se résume à la "route de la soie". Daesh et Al Nosra, soit "les milices armées américaines" sur le terrain tentent à la fois de rendre instable le littoral et les zones frontalières (Jordanie/Palestine historique) par Al Nosra et d’occuper l’espace syro-irakien par Daesh, ce qui permettrait à l’armée US de couper la continuité géographique de toute l’alliance russo-sino-iranienne avec la profondeur syrienne en Méditerranée. Voilà le pourquoi des frappes répétées sur les positions militaires syriennes, voilà pourquoi il fallait absolument inventer la « daube chimique ».
      Bref, nous sommes à la dernière phase de la guerre menée par l’Empire depuis la fin de la Russie soviétique.
      La tactique anti-coréenne c’est une autre façon d’allumer le feu par de l’instabilité en essayant de pousser à la faute Pyong Yang pour créer "l’Ukraine" chinoise après avoir monté de toutes pièces les Daesh chinois "grâce" aux services turcs d’Erdogan qui sont à l’origine de la manipulation des Ouïghours. Ce qui est probablement recherché ce serait l’équivalent d’une « Armée Coréenne Libre » qui ferait « du bon » boulot ;-)
      En gros, aucun coup n’est fortuit et ne sert de diversion. C’est juste la même guerre qui se joue sur plusieurs terrains avec les mêmes objectifs stratégiques mis en place depuis plus d’un quart de siècle !


    • Merci pour toutes ces précisions


  • Je respecte Pierre de Brague et aime en général le travail qu’il produit pour E & R, mais ses récentes interventions à la télé iranienne se limitent malheureusement à appliquer à toute situation géopolitique le paradigme soralien de "Comprendre l’Empire". C’est souvent très juste, d’ailleurs. Mais eu égard au régime nord-coréen actuel, l’analyse de Pierre Bibeau montre bien que les puissances eurasiatiques y trouvent également leur compte, et pas seulement les diaboliques forces "atlanto-sionistes".

     

  • De Brague a évidemment plus que raison ! Les USA, depuis tjrs, ont tjrs réagi de la même façon face à ceux qui se plient à leurs désidératas (Saddam, Kadhafi qui s’était assagi et précédemment le Chah d’Iran bien qu’il fut allié).

    La Corée du Nord n’a jamais agressé personne et n’a pas l’intention de viser les USA ni personne d’autre, comme ça par plaisir, sauf pour se défendre. Ce pays, ne va pas faire comme les dirigeants arabes, qui se sont couchés scientifiquement, technologiquement et surtout militairement, voilà pourquoi ils sont tjrs les victimes. La Corée du Nord, ne veut pas être la victime ... de plus, ils ont un solide allié tout près.


  • Bonjour, je suis japonaise et il me semble bien que la Corée du Nord soit en effet un pion des États-Unis, non seulement pour paralyser le Japon et la Corée du Sud dans ses décisions géopolitiques mais également pour détruire l’identité de ces deux états par l’intérieur. C’est d’ailleurs ce que j’ai compris depuis que je suis le site ER ainsi que les analyses d’Alain Soral. Il faut savoir que le Japon est complètement infiltré par des Coréens de nationalité japonaise, portant des noms et prénoms japonais (donc souvent indétectables) mais qui ont été souvent éduqués dans des écoles purements coréennes (qui existent au Japon) pour pouvoir garder leur identité et fierté coréennes. Ils sont partout présents dans la société japonaise, occupent des postes très importants dans les milieux politiques, médiatiques ou industriels. Ils contrôlent surtout les mouvements de gauche comme les manifestations anti-nucléaires. Ce sont ces "crypto-Coréens" qui introduisent dans la société japonaise toutes les idéologies mondialistes (droits de l’homme, LGBT, ouverture des frontières, etc.). Le terme "raciste" qui a le même effet au Japon qu’en Europe est employé chez nous envers les "nationalistes japonais" qui essaient de démasquer cette force invisible (état dans l’état) et réclame la cloture de toutes écoles coréennes au Japon qui bénéficient des avantages fiscaux et d’où les Coréens du Japon sorte remplis de "haine" contre le pays qui les accueille. Les Japonais "de souche" doivent tolérer toutes ces exeptions ethniques grâce au chantage "devoir de mémoire". Et oui, nous aussi nous sommes responsables de toutes les horreurs que nous avons commises en Corée et en Chine lors de la dernière guerre mondiale. D’après une nouvelle loi "anti-raciste", un Japonais qui critique des Coréens ou des Chinois peut être condamné, mais les étrangers (asiatiques) habitant au Japon ont droit de nous cracher toutes les diffamations possibles à la figure. Je vois ici une parallèle frappante aux problèmes communautaires en Europe (la fameuse couche paria "Buraku" a la même fonction, mais celle-là, elle vraiment intouchable et personne n’ose prononcer ce mot !). Et on dirait bien qu’il y aurait derrière une main manipulante venant de l’autre bout de l’océan qui a tout intérêt à semer cette zizanie en utilisant la Corée du Nord à l’Extrème Orient pour y garder son contrôle.

     

    • C’est très intéressant et sidérant de lire exactement la même stratégie de tensions que celle appliquée en France. A la place de la Shoah et la guerre d’Algérie, vous avez la guerre de Corée et de Chine...
      Il ne faut pas vous laisser faire, amis japonais, les ravages de cette politique mondialiste ont créer tellement de divisions et de haine pour le pays que les mondialistes ont désormais un boulevard pour contrôler notre économie et notre souveraineté.
      Comme le dit Alain Soral, ce sera dur mais il ne faudra pas céder au jeu de la division.
      J’espère que vous y arriverez, je vous envoie mes amitiés.