Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pierre de Brague – La conférence optimiste

Une conférence de Pierre de Brague donnée en août 2021 au second Festival de la réconciliation !

 

Soutenez E&R avec odysee.com

 

Retrouvez Pierre de Brague en audio chez Kontre Kulture :

 

Pierre de Brague, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2815490
    Le 26 septembre à 07:45 par Medusaraft
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Je n’ ai écouté cet exposé que maintenant, mais bravo pour sa clarté, et son optimisme. Il est de ceux que l’ on voudrait entendre plus souvent parmi la multitude de diatribes sans queue ni tête qu’ on peut subir actuellement de tous les cotés y compris (et surtout devrais-je presque dire) dans les réseaux sociaux à priori "dissidents".

     

    Répondre à ce message

  • #2815554
    Le 26 septembre à 10:36 par Dauphin
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Excellente conférence qui fait du bien. Bravo vraiment à Pierre de Brague.
    Pour moi la toile de fond reste la dépopulation et ses préalables : le contrôle et l’affaiblissement et l’appauvrissement.
    Pour cela on bascule toujours vers :
    - La théocratie, les cultes, la secte, la folie collective, l’apologie du suicide...
    - Les armes silencieuses comme l’abêtissement, l’affaiblissement psychologique, la démoralisation, la confusion mentale, les ondes électromagnétiques, la malbouf, l’allopathie...
    - la technocratie, c’est-à-dire l’automatisation de tout même de la justice, de la police, des rapports sociaux, des sélections, des promotions, des décisions...

    La seule réconciliation qui puisse fonctionner c’est celle entre Rothschil-googl et le peuple.

    Pour l’instant la guerre ne fait que commencer.

     

    Répondre à ce message

  • #2815582
    Le 26 septembre à 11:52 par Patrie Haute
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Conférence probablement à l’image du conférencier : Clair et précis, bien ordonné.

    J’avais fait le même constat pour les USA. Pour l’Europe j’ai du mal. la situation est beaucoup plus complexe mais surtout, tant qu’on identifiera pas les véritables acteurs concrets, on ne pourra guère prévoir grand chose.
    Au passage je pense que c’est plus loin que ce qu’il pense : il y a une nette transformation de la masse humaine en troupeau. Troupeau au sens propre de cheptel animal. Regardez un élevage français de vaches, je pense que nous nous dirigeons vers ça. Beaucoup préféreraient cette vie, mais le pire, c’est que beaucoup d’entre eux auraient raison...

    Le constat de la finance qui prend possession de l’état est vrai, mais un peu naïf. L’état à toujours été la possession de riches, soit qu’ils l’aient été avant ou durant leur exercice du pouvoir.

    L’autre nœud parallèle à l’identification réelle des acteurs en est l’essence de leur arrivée au pouvoir.

    Pour faire simple et digestible pour tout le monde : Tant que l’on ne reliera pas les évènements politiques mondiaux aux propres ressorts de la personne, et même à notre production d’hormones et à l’architecture cérébrale humaines, on n’aura pas fait le boulot et on sera obligatoirement sujet à un retour des problèmes. Je me place en cas de solution trouvée, ce qui et loin d’être le cas.

    Bon courage pour celui qui trouvera tout ça, perso je n’en ai pas assez...

     

    Répondre à ce message

  • #2815646
    Le 26 septembre à 14:14 par jiem
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Merci à Pierre de Brague pour cet exposé porteur de bonnes nouvelles, il permet à ER de prendre enfin conscience de l’immense défaite de l’état profond aux Etats-Unis. Excellente mise au point de sa part à ce sujet.

    Ce n’est pas tout de gagner une présidentielle comme l’a fait Joe Biden, un président n’est rien d’autre qu’un pantin, ce qui compte c’est la main qui tient les ficelles. Et à ce niveau là, tout indique que la main des patriotes US les tient fermement, depuis le premier jour de l’investiture du président Biden. Il vient même de renouveller le décret pour la surveillance et les sanctions vis à vis de l’ingérance étrangère dans les élections US, juste avant que ce décret n’expire. Alors qu’il a été élu dans une fraude qui a crevé l’écran. Les créatures de l’état profond qui n’avaient pas encore compris pour qui joue Biden n’ont plus qu’à chercher un trou où se cacher. Et si leur panique est réelle, le réveil du peuple l’est également, il suffit de regarder le ton de la chaîne Fox qui réalise les plus gros scores d’audience aux US. A des années lumières de TF1.

    On sent que le point de bascule n’est plus très loin malgré l’apparente présidence démocrate, ce n’est pas un petit scud qui est tiré mais un cataclysme qui va bouleverser le monde que nous connaissons. Ce cataclysme ne restera pas américain très longtemps, car l’ennemi qui est prêt à tomber est un enemi global, mondialiste.

    Et comme le dit Pierre de Brague à la fin de son exposé, la France a retard colossal sur les Etats-Unis, pour preuve son élite de la résistance est seulement en train de réaliser publiquement la défaite de l’état profond sur le sol américain.

     

    Répondre à ce message

  • #2815662
    Le 26 septembre à 14:54 par Paul82
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Cette conférence aurait du s’appeler "vue d’ensemble", même si j’apprécie personnellement l’optimisme - ca change en effet de la sinistrose ambiante, y compris dans nos rangs ! Merci Pierre ! Et espérons le meilleur pour 2022.

     

    Répondre à ce message

  • #2815936
    Le 26 septembre à 23:03 par Roland de Roncevaux
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    merci pour ce point-de-vue que je partage largement.

    En effet, la défaite de l’Empire Occidental en Syrie fut le tournant géopolitique majeur. Je le pense aussi. Même s’il ne fait sans doute que sanctionner des tendances de délitement plus anciennes et plus profondes. Le sommet (quasi "vintage") Poutine-Biden à Genève sonnait le glas.

    Pour le reste, j’ai aussi noté ces "neutralisations" partielles de personnalités type Bill Gates et autres. Et toute l’évolution du covidisme.

    Je crois que la crise des sous-marins va être l’élément déclencheur en France du "changement de pied" de nos propres élites... même si dans un premier temps tout semblera continuer comme avant.

    Le (relatif) déclin démographique, culturel, intellectuel, économique, technique, militaire de l’Occident accompagne la montée des émergents et l’émiettement de la puissance mondiale. A mon avis, nos élites vont choisir un virage national-libéral pour essayer de "combiner" leurs intérêts et les nôtres. A voir...

    Merci en tous cas pour votre point-de-vue, que je partage largement (même si comme tout le monde je reste très prudent et que j’attends de voir réellement comment ça tourne).

     

    Répondre à ce message

    • #2816113
      Le 27 septembre à 10:20 par La nuque roide
      Pierre de Brague – La conférence optimiste

      L’empire occidental !
      Encore un qui décrète l’existence de l’empire occidental du haut de sa grandeur. Et que je remets un coup d’ego dans la calebasse histoire de me prendre pour un penseur, pour un gars apte à penser par lui-même ! sauf que, si tel est le cas, faut en premier chef cesser d’écrire de grosses sottises ! L’occident est une zone géographique. Définie d’ailleurs par je ne sais qui, afin de délimiter quoi sinon l’occident de l’orient puis du moyen orient, 3 zones géographiques distinctes, ce ne sont que des zones géographiques, et voilà-t-y pas la zone occidentale devenir soudain un empire ! ben voyons ! puis quoi encore ? pourquoi pas l’empire du mal ! et que je t’amalgame une zone géographique avec la politique-économique de la City de Londres de mèche avec Wall street, la Fed, le pentagone, la c.i.a, et les pouvoirs profonds liées à une brochette de nations européennes de pair avec les commissaires de l’union européenne, et ce, pour faire de l’occident un empire. Faut se calmer grand chef.

      Quant au déclin économique et militaire de certains pays occidentaux comme les États-Unis et l’Angleterre, cela reste à prouver, gardons-nous de prendre nos rêves pour la réalité. Que les États-Unis aient voulu botter le cul de la Fédération de Russie (dixit John Mc Caïn en 2016 plus ou moins) et que ce soient eux le cul botté par l’armée de la Fédération de Russie est une donnée certaine, en Syrie comme en mer noire et en arctique et je sais où encore, mais cela ne signifie pas le déclin économique et militaire des États-Unis, ni de l’Angleterre, d’autant que le pouvoir profond de ces 2 pays, issu d’une même communauté cosmopolite, n’est pas près de lâcher du lest eu égard à son adoration du veau d’or. Ce pouvoir de l’hombre se fiche comme d’une guigne des autochtones anglais et des habitants u.s, c’est acquis depuis toujours, même le peuple de ce pouvoir profond est utilisée tel l’armée de réserve du grand capital, ainsi agit cette élite auto-proclamés, ainsi s’est révélé le sionisme, il était temps de le révéler, merci Théodor Herzl.

      Bref, l’empire d’occident est une figure de style débile, il serait temps de réfléchir par soi-même.
      La Hongrie, la Tchéquie, la Slovaquie... appartiennent à l’occident mais en quoi à ce prétendu empire !

      De surcroît : mal nommer le monde est apporter du malheur au monde. dixit Sartre, je ne l’ai jamais lu, et m’intéresse chouya-chouya mais alors chou-chouya, cela ne m’empêche pas de faire mienne sa réflexion.

       
    • #2838855
      Le 5 novembre à 18:47 par V.P.L.-A.
      Pierre de Brague – La conférence optimiste

      C’est une citation d’Albert Camus, et non de Sartre. ;)

       
  • #2816008
    Le 27 septembre à 07:06 par anonyme
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Je suis français de naissance musulmans de croyance et algériens de parents... tout abord merci ER pour cette richesse intellectuelle, M.Debrague a tous dit .. ça fait 34 ans.. je n’ai jamais voté car j’ai pris conscience que c’était la finance qui manipulait les politiques... mais vous faites honneur a : je voulais dire la France.. mais je préfère dire l’intelligence humaine M.Debrague... encore merci à ER.. tous ceux qui ont un courage énorme quand on sait QUI est a la manœuvre.. que DIEU vous protège... et que DIEU nous protège car c’est en DIEU que nous mettons notre protection..

     

    Répondre à ce message

  • #2816152
    Le 27 septembre à 11:19 par nicolasjaisson
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    La politique d’austérité n’a absolument pas été déclenchée pour sauver les banques. Vous en êtes toujours à la version selon laquelle les impôts ont couvert les pertes des banques, alors que non les pertes ont été compensées surtout par le rachat massif d’actifs bancaires par la BCE,, de manière à préserver leur solvabilité et leur liquidité. Qui plus est la BCE s’st mise à racheter des quantités énormes (parfois des émissions entières) de titres de dette dles Etats nationaux, dont la France. Donc la part de la dette s’est considérablement accrue dans les ressources financières de l’Etat, qui en vit plus de six mois de l’année. Rendez-vous compte ! : les dépenses de fonctionnement de l’Etat sont financées par la dette de marché garantie par la BCE et donc éligible comme collatéral sur les marchés repo, ce qui en fait une source de cash très pratique pour les banques qui s’en servent comme source de financement auprès de leur banque centrale. Ce système de refinancement des dettes publiques et privées par la BCE a permis aux dépenses de l’Etat de grimper à 57% du PIB. Et vous appelez ça la privatisation de l’Etat ! Je parlerai plutôt de la nationalisation de l’économie par l’emballement de la dette maintenue à des taux artificiellement bas, voire négatif. L’Etat a tellement bourse déliée auprès de la BCE et des marchés qu’il n’a même pas profité des taux négatifs pour restructurer sa dette ! Certes, il y a eu une hausse sensible de la pression fiscale. Mais elle n’était absolument pas justifiée par les besoins de financement de l’Etat mais plutôt pour accroître la socialisation des revenus du fait de la part croissante de l’Etat dans la richesse nationale et de la paupérisation des contribuables des classes moyennes. L’austérité ne concerne donc pas l’Etat qui se gorge de dettes comme jamais, mais les classes moyennes matraquées au nom du changement de paradigme de consommation vers celui de la frugalité solidaire chère à la transition écologique, qui s’inscrit elle-même dans la dynamique de changement pour arriver au monde d"’après de Klaus Schwab. D’ailleurs on remarquera que les fonds Covid empruntés auprès de la Commission européenne, qui émet pour ce faire des eurobonds, servent avant tout à financer les activités respectant la charte écologique de la Cop 21 et suivantes. Remarquons pour finir que la période 1983-84 correspond à la création des banques d’investissement françaises qui étaient destinés à intervenir sur les marchés obligataires en euros.

     

    Répondre à ce message

  • #2817438
    Le 29 septembre à 08:11 par HARDY
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Excellente conférence de Pierre de Brague ! BRAVO à toute l’équipe de ER..Heureusement que vous êtes là sinon on désespérerait : entre les anciens FN pro Zemmour et les pseudo réveillés New Age persuadés que des extra terrestres bienveillants vont nous sauver (avec saint Michel en direct et en live via des canalisations bidons), il y a de quoi...

     

    Répondre à ce message

  • #2817450
    Le 29 septembre à 08:42 par Pascal
    Pierre de Brague – La conférence optimiste

    Merci pour la conférence. Dans la liste des tentatives échouées du NOM on aurait pu penser a la tentative de désordre en Chine par les étudiants de Hong Kong que nos médias essayaient pitoyablement de glorifier

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents