Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Plusieurs milliers de motards en colère en France : "C’est de la motophobie"

Ils manifestaient en faveur de la légalisation de la pratique de l’interfiles, qui consiste pour les motards à circuler entre les files de voitures.

 

 

Près de 15 000 motards ont défilé samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer la légalisation de la circulation interfiles.

 

À Paris :

 

À Lyon :

 

À Toulouse :

 

À Lille :

 

(...)

La fédération s’inquiète que cette pratique soit pointée du doigt par la délégation à la sécurité routière, qui a annoncé son interdiction jusqu’au renouvellement d’une période test.

Le droit de dépasser entre les files de voitures avait été accordé aux motards lors d’une expérimentation qui avait été mise en place en 2016, et qui s’est achevée le 1er février.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pourquoi ne pas autoriser aux motards l’accès aux voies réservées aux bus et taxis ?

     

  • Ca fait 36ans que je fais de la moto.
    Un des attrait de la moto est de ne pas faire la file dans la circulation.
    Mais la probabilité qu’une voiture déboîte est vraiment très grand. Personne ne peut nier que c’est une pratique très dangereuse et il est hors de question de rendre l’automobiliste responsable.

     

    • c’est drôle quand même, pendant que la France est entrain de s’effronder, que les gens deviennent de plus en plus pauvre à cause des "mesures sanitaires", la seule chose qui préoccupe ses petits motards c’est de ne plus pouvoir se la péter avec leur engin, c’est même dramatique, ils pourraient dans un monde normal utiliser leur énergie à quelque chose de plus important comme la défense de notre civilisation, mais non, ces gens là pensent pouvoir encore continuer à vivre comme ils l’entendent tant qu’ils le peuvent encore et pour combien de temps encore. leurs attitudes sont lamemtables, au fond, on mérite ce qui est entrain de se produire car il n’y a aucune réaction,
      il y a même des motards qui roulent avec un masque sur la figure, c’est vous dire !!!


    • j’ai aussi fait de la moto : je peux confirmer que rester derrière une voiture au feu est un calvaire, on respire toutes ces foutues particules fines ! sans parler de l’allongement des files. ca n’a pas de sens.


    • europa 76
      Ton commentaire est nul ; aussi nul que de dire, par exemple, aux restaurateurs d’arrêter de pleurnicher sur la fermeture de leurs restaurants car il y a des morts du covid, ou aux abstentionnistes d’aller voter car le vote a été le fruit de longs et sanglants combats.
      Au contraire, tout le monde doit se battre pour ce qu’il croit être juste et les motards, bien que j’y connais rien dans ce domaine, ont le droit d’aimer leur moto et de se battre pour préserver leur loisir...


    • Pareil. 42 ans de moto derrière moi. Le plaisir, la sensation, l’intensité et t la RESPONSABILITÉ individuelle voilà les guides fidèles de ma vie. En toutes choses hein, pas qu’en moto, ce n’est pas u’ cjeval de bataille.
      Alors quoi ? Alors rien à foutre de leur parano sécuritaire infantilisante, outil de criminalisation parmi tant d’autres du citoyen honnete et de bon sens. Je roule comme je l’entends, en adaptation et ne respecte que les règles intelligentes et fonctionnelles à mes yeux. J’assume. Et personne ne m’emmerdera tant que mon cœur battra et que ma main pourra tourner la poignée ha ha !


    • @Europa 76
      Au contraire, chacun doit se battre sur son segment : les motards pour leurs droits, les parents contre les mesures totalitaires à l’école ( masques , PCR, tests salivaires, et dans un futur proche LE vaccin), les familles qui instruisent leurs enfants en famille CONTRE l’autorisation pour continuer, etc... C’est en harcelant TOUS et sur TOUS les fronts cette dictature qu’elle tombera.


  • Pour une fois je suis d’accord avec cette décision. L’interfile c’est le stress absolu quant on est en voiture. En plus de faire attention à la route, aux bagnoles, aux piétons, aux radars il fallait en plus se coltiner le stress des 2 roues qui se croient les maîtres du bitume en roulant n’importe comment.
    Il n’y a que dans les pays du tiers-monde où on voit les 2 roues rouler comme ca.
    Sur les "périph" des grandes villes US ca n’existe pas ces interfiles.
    Les pseudo rebels qui se prennent pour des Lorenzo Lamas vont maintenant obéir aux règles routières et arrêter de nous les briser.

     

    • Ahah l’opposition "pays du tiers monde" vs "les grandes villes US" ... vive la democratie avancee hein !

      Faut arreter les mesures liberticides, t’imagines un periph bloque’ et les motos qui soient arretees.. ca n’a aucun sens


    • dans les pays du tiers monde il y a bien plus de deux roues que de bagnoles, le problème n’est donc pas le même.


    • Pourquoi le stress absolu ? Serrez bien à droite dans votre voie, mettez vos clignotants suffisamment à l’avance, vérifiez bien vos angles morts, et tout se passera bien... Je conduis voiture et moto, je suis jamais en stress en voiture car j’applique ces règles simples, en revanche je suis en stress à moto à chaque fois que je remonte une file car il faut anticiper tous les blaireaux qui n’appliquent pas ces fameuses règles de base.


  • les motards, c’est comme les chasseurs : ce qui compte, c’est LEUR confort ("après moi, le déluge").

    c’est pas avec des gens comme çà qu’on fait des Révolutions

    Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

     

  • Si je dis qu’il y a des sujets bien plus important a s’occuper que de la circulation interfiles des motards, suis je motophobe antisémite ?

     

  • 130€ et 3 points de permis.. c’est juste dingue ce qui se passe dans ce pays.
    pendant qu’on tue leurs libertés, les gens dorment.


  • Moi je préfère la grossophobie.


  • Bonjour la pollution ?! Et le climat qui se réchauffe alors ?

    Où sont les motardes ?!... Discrimination ! Inégalité homme.s-Femme.s ! Protestons avec force ? N’oubliez pas vos drapeaux arc-en-ciel !
    T’as qu’à prendre le bus le biker, lol ! fachiiiiiiistes !


  • #2671780

    Quel intérêt d’être en 2 roues si c’est pour rester au cul d’une voiture dans un embouteillage ? Les crétins de la "sécurité routière" ne savent plus quoi inventer pour faire chier les usagers de la route !


  • D’accord pour la légalisation mais faudra assumer les conséquences juridiques.

    Tout simplement une voiture voulant changer de fil. Avec une loi autorisant l’interfile, le conducteur de voiture sera responsable de l’imprudence du motard.

    Comment appeler autrement le fait de se faufiler entre les voitures dans un espace forcement plus étroit ?

    Donc cette revendication est simplement la demande de mettre sur le dos des autres les risques que l’on décide de prendre soi-même.

     

    • C’est une tradition sur la route, quand tu changes de file, tu mets le clignotant.


    • @patriote lambda

      Je suis motard en province et la règle dit aussi qu’on ne double pas par la droite.
      Prendre le periph’ a paris est un calvaire quand on est automobiliste, les risques, les 2 roues les prennent en faisant de l’interfile.
      Qu’on soit pret a demarrer avant une voiture a un feu rouge et passer a coté d’elle dans la file, effectivement, il n’y a pas grand danger. Mais passer entre des voitures quasi a l’arret, a 70 sur le peripherique et aller s’en prendre a un automobiliste qui ne s’est pas assez serré a gauche c’est autre chose...


  • #2671801

    Le vrai problème ce n’est pas l’inter-file, c’est tous ces motards endettés pour l’achat d’un permis A2 (hors de prix ) et d’une cylindrée de plus en plus grosse .


  • Je ne suis pas motard ,mais que devient l’intérêt de la moto dans des embouteillages si tu ne peux pas passer entre les voitures !!!!

    Ils feraient mieux de sensibiliser les automobiliste pour regarder leurs rétroviseurs des deux cotés lorsqu’ils déboîtent.

    C’est de la tyrannie dans les moindres détails de la vie

     

    • Voilà un commentaire intelligent.
      j’ai été motard trente ans, pour me rendre au boulot à des heures décalées en tant que chauffeur de bus. J’ai une certaine expérience dans ce domaine, et je dois dire que franchement s’il fallait blâmer les conducteurs d’engins, ça serait bien les automobilistes...Pourquoi ? Simplement parce que la plupart des motards ont le permis VL et que l’inverse du point de vue numérique est incomparable. Un automobiliste n’a pas les réflexes et l’anticipation d’un motard.


    • D’accord avec Nebex, je n’ai jamais fait de moto ( enfin du Solex quand j’étais minot mais ça ne compte pas ...lol ...), par contre j’ai 36 de permis bagnole et la conduite des automobilistes est de pire en pire chaque année, entre les "oublis" de clignos, les dépassements sur lignes blanches, les cédez-le-passage ou stop où on ne regarde que d’un côté, les "grillages" de priorité, je roule très peu mais j’évite au moins un accident à chaque fois que je sors ma bagnole !

      J’ai quand même réussi à me faire esquinter les parechocs, rien qu’en étant en stationnement, car les brillants automobilistes, ne savent même pas avoir leur Clio dans le nez, sans parler de ceux qui sortent de stationnement sans regarder et qui vous frottent le parechoc !

      Le niveau de conduite est de pire en pire, je crois que c’est lié au niveau général qui baisse, la conduite devient un truc trop compliqué pour l’abruti moyen qui peuple ce pays et qui dorénavant conduit avec sa muselière, ne s’oxygène plus le cerveau normalement, ce qui affecte ses capacités déjà amoindries !
      C’est comme pour la langue française, elle devient trop compliquée à maîtriser, c’est pourquoi les gens parlent et écrivent si mal !

      Mais c’est un autre débat.....pour en revenir à la route, je n’ai jamais subi une connerie du moindre motard, par contre tout ce que j’ai évité, eh bien ça émanait à 100 % des bagnoles !

      Heureusement que bientôt la circulation sera interdite pour plaire à Greta ( ou tout au moins rationnée via des tickets d’essence, comme pendant les guerres....) et le reste sera géré par les IA de Gogole et sa bagnole autonome, qui aura besoin des petits fours à micro-ondes 5G pour bien fonctionner !

      Reste plus qu’à développer des interfaces IA qui maîtriseront mieux le français que la plupart de nos mougeons muselés et tout ira bien dans le "meilleur des mondes" !
      Ils pourront taper frénétiquement leurs phrases sur leur zinzin, et la machine transcrira ça en français correct.....comme ça ils seront bien à l’abri derrière leurs muselières qui les empêche d’attraper le "méchant virus de la mort qui tue, ouh la la on va tous mourir...."

      Pauvre monde de tarés !

      Soutien total aux motards, de toute manière, ce gouvernement vendu au NOM passe son temps à emmerder le monde, que ce soient les motards ou les autres, ils jouissent en nous faisant chier, ils compensent leur impuissance et leurs micro-pénis en inventant toujours un truc pour nous faire souffrir !

      quand on confie sa vie à des démons.....


    • @nenex

      Il y 20 ans dans le creux de la 118 juste avant Velizy (je ne sais pas si tu connais) en allant sur Paris, moi qui regarde toujours mes rétros, j’ai mis un seconde de trop entre le moment où j’ai regardé pour déboîter et le fait de déboîter réellement, un motard est arrivé, je me suis rabattu, il ne m’a pas touché, mais comme il avait donné un coup de guidon, sa moto s’est couchée et il a glissé entre deux voitures, ce sont les secondes les plus longues que j’ai vécues (et lui aussi sans doute), il n’a rien eu et je l’ai remboursé en douce pour pas que sa femme l’apprenne, je n’étais pas fier et j’ai remercié le bon dieu qu’il ne soit pas mort.

      Les rétroviseurs c’est la vie, autre anecdote, même à l’arrêt je les regardes, à Porte d’Orléans, le soir, il pleuvait, j’ai vu arriver une voiture derrière mois à la distance où j’étais, je savais qu’un coup de patin le ferai glisser, par chance la file de gauche était vide, j’ai eu le temps de déboîter et le gars s’est encastré dans la voiture qui était devant moi, sans morts mais avec fracas.


    • Les motos n’ont pas été créées pour les embouteillages ou pour emmener papa au boulot. Elles ont été crées pour traverser avec plaisir et sensation les paysages. Pour les longs trajets solitaires ou à 2 (plus confortable qu’en voiture). Le terrain du bouchon-boulot-dodo est celui des voitures, de ceux qui triment, assument une famille, un endettement, des amendes, etc. La moto n’est pas chez elle ici, et vient juste rajouter sa petite pédanterie qui peut agacer les veaux qui en prennent déjà suffusamment plein la tronche, et ne sont pas non plus d’un esprit très coubertin..
      Alors ne vous plaignez pas si on vous fait finalement ramer avec tout le monde, dans le mème sens. Personne ne vous avait promis autre chose que la galère, en ramenant vos bottes sur le periph.. mais nos maîtres savent y aller en douceur...


  • Oui la milice de la biscotte Didier Lallement arrête les motards des interfiles pour créer des bouchons énormes afin de verbaliser tout le monde après 18h (heure du couvre-feu) : Macron et sa clique de malades sadiques passent leur temps à faire chier les gens qui essayent de bosser pendant qu’eux se vautrent dans la débauche (cocaïne, Dom Perignon & homards mayo, prostitution, inceste, pédophilie...) à nos frais, les impôts du Trésor public : "c’est fantastique !" Comme dirait Danny Braguette.


  • dans le contexte d’une reorganisation totalitariste de la societe et à quelques mois ,semaines du passeport vaccinal ,une telle mobilisation pour un motif plus que discutable en termes de respect des regles de sécurité à respecter sur la route a quelque chose d’ireel qui rappelle l’ambiance de la france et l’etat d’esprits des francais le 1er aout 1914

     

  • On aurait préféré les voir manifester par milliers aux côtés des GJ ou contre la dictature sanitaire...pas pour le droit de rouler entre les voitures ou je ne sais quoi. Pathétique.

     

  • Le pouvoir tremble jusque dans ses fondations. Je pense que Macron est en train de réfléchir actuellement à la façon dont il va démissionner et assurer la transition pacifique.

     

  • En dictature, la moto est interdite. :-)
    Et ne parlons pas des futures voitures volantes.


  • Dans la logique actuelle de restriction de toutes les libertés possibles, ça ne m’étonne guère. Barrez vous à la campagne, plus d’interfiles...


  • Faudrait connaître les chiffres de la sécurité routière avant de se prononcer,parce que les motards ont une vision de la route nettement meilleure que l’automobiliste.
    Il y a beaucoup d’automobilistes qui roulent très moyennement:pas de clignotants,pas de regards dans les rétros,roulent au milieu de la route,les pneus quasiment sur les bandes centrales,se déportent sur la droite ou la gauche avant de tourner dans le sens contraire.Sur la route le danger vient souvent d’autrui.

     

    • C’est cela ! Ajoutez la division entre usagers à la division générale des Français. Ça ne pourra sans doute qu’améliorer les choses. J’ai roulé à moto toute ma vie et des "crabes" il y en a sur chacune des autres catégories de véhicules. Néanmoins, après avoir roulé un bon deux millions de kilomètres, j’ai évité le plus possible de rouler entre les files. D’autant que l’automobiliste sympa qui s’écarte pour laisser passer le motard, ce n’est pas encore si rare. Résultat, je n’ai subi que deux petits incidents anecdotiques, sur toute ma carrière en deux-roues. Il y a un moment où le bon-sens doit quand-même primer, sur les égoïsmes personnels qui consistent à exiger le "droit" de faire n’importe quoi. Putain ! On dirait des gauchistes...


    • J’ai été chauffeur poids lourds, t’inquiète pas que les deux roues, et encore pire quand ils sont jeunes, n’ont pas du tout une meilleur vision que les automobilistes qui eux peuvent voir d’un seul coup d’œil ce qui se passe aux alentours de leur caisse.

      l’inter-file est dangereux le plus souvent car les deux roues sont à la fois invisibles et imprévisibles et c’est pas parce qu’il existe des teubés en voiture qu’il faut généraliser ça à tous les conducteurs, combien d’accidents pour combien de millions de trajets chaque année ?


  • Si un automobiliste en fiat 500 roulait entre deux files et dépassait tout le monde pour se caler juste sous les feux rouges comme un motard, tout le monde le qualifierait de chauffard, et ce même s’il ne causait aucun accident.
    Personnellement, j’attends depuis longtemps que la police remette les motards à leur place : j’en ai assez de devoir me tourner dans tous les sens quand je circule dans un bouchon pour être sûr de ne pas renverser un deux roues, et j’en ai marre de leur comportement de faux-cul, à se prendre pour des chevalier au moment de passer avant les autres, puis à appeler "papa policier" comme des fillettes quand ils finissent par se faire plier leur bécane.
    Les motards ne sont pas plus pressés que les autres. Si la loi ne vous convient pas prenez le métro (et putain, sur la route la loi est encore assez bien foutue ; on parle pas de la loi qui encadre la presse et les partis politiques, là !)

     

    • Une moto est fine par nature. Elle se faufile. C’est l’avantage de sa vulnérabilité.
      L’une des techniques de conduite à moto (la conduite offensive, l’autre étant défensive), et de "passer devant" plutôt que de freiner : un motard qui se fait rentrer dans le cul par une voiture risque bien plus qu’un automobiliste, physiquement parlant.
      Vous serez donc bien aimable de continuer à regarder dans vos retros et si un motard approche, serrez-vous un peu si possible.
      Merci.


    • @Grz
      contrairement à ce nous enseigne la fausse justice que l’on subit depuis que les imposteurs gouvernent, c’est bien au plus agile et plus fragile de faire attention. C ’est au piéton de ne pas traverser n’importe comment, pas à la voiture de tenter de piler avec son gros cul.
      C’est à la fourmi de faire gaffe, pas au lion de marcher toute sa vie sur la pointe des pieds en s’excusant.
      Asservir la société sous le principe que le plus petit des deux a toujours raison est une ignominie, en plus d’être un mensonge devant la vie.


    • Euh, c’est juste normal de se retourner pour vérifier ses angles morts, c’est ce qu’on apprend à l’auto-école. Vous êtes le genre de personne qui a la flemme de mettre ses clignotants j’imagine ? Prenez le bus si ça vous fatigue de partager la route.


  • La moto, quel moment de liberté, de griserie de la vitesse.
    Trop dangereux aujourd’hui. Voyez Coluche. . . Quand on est motard on doit voir loin devant, anticiper si possible le mec qui deboite sans regarder dans son rétro. Trop d’automobilistes ne regardent pas dans leur rétro, au moment de tourner à gauche, ou de doubler. Un motard à terre, c’est souvent la mort.
    Il faut lancer l’idée : les cyclistes exigent des pistes pour eux, et les obtiennent.
    Que les motards réclament de même, file de gauche de préférence, poignée dans le coin.

     

  • Chaque motard sait, suite au passage de son permis, que l’interfile était interdit avant cette expérimentation.
    vous devez etre dans la file au feu rouge, jamais dans l’interfile.Sinon vous etes recalé au permis.
    Petit clin d’oeil aux anciens, comme moi, qui devaient aussi passer sur la réserve sur la suz 500 gse.
    Mais concrètement tous les motards font de l’interfile et continueront.
    Le problème est la responsabilité en cas d’accident, et donc qui paye les dégâts (niveau assurance) quand un debile qui roule a fond sur l’interfile du périphérique parisien se fait cartonner.
    Maintenant, c’est réglé, il aura tort a 100%.

     

    • dans un climat de pression permanente sur l’automobiliste auquel on réduit les vitesses pour pouvoir le flasher toujours plus, sur fond de "sécurité routière", il était franchement curieux de laisser cette conduite se poursuivre, car pour le coup vous m’apprenez que c’était interdit (jamais vu un motard gendarme s’en prendre aux motards qui remontent la file derrière lui). J’avais même cru comprendre qu’il existait aussi une règle pour "coincer" l’automobiliste en cas d’accident (apparemment il est théoriquement interdit de changer de file sauf pour approcher une sortie d’autoroute... tu parles d’une règle à la con)
      J’avais dit à l’époque que le jour où il y aurait assez de motard, et donc de blé à se faire, ils se mettront à découvrir que cette habitude de l’interfile est dangereuse et intolérable. Ils n’ont pas attendu si longtemps...
      Pour ma part, oui il est clair que le motard se met tout seul en danger, surtout quand la visibilité baisse (virage, nuit, pluie...), et la question du clignotant n’est qu’assurantielle, car dans les faits cela ne change rien . quand tu regardes dans le rétro, que tu vois rien, et qu’en déboitant surgit un motard de nulle part qui arrive à 70 ou 80 alors que t’était à zéro, c’est le contact assuré, cligno ou pas.


    • Se faufiler est toléré dans la pratique quotidienne sinon quels avantages d’avoir un 2 roues.
      Vous imaginez le coursier (qui court après son bon) attendre sagement derrière le SUV diesel de la pouf du 92 au téléphone ?
      Le code de la route est le même pour tout le monde, sans notions de poids et gabarit, on reste dans la file (hors bleu et 2 tons ;o)) sinon on vous aurait prévenu !


  • La belle affaire.
    Avec tout ce qui se passe depuis un an, c’est vraiment une priorité ?
    Quand je vivais dans le Var, près de Saint-Tropez, il y avait une règle induite locale, les voitures serraient la droite afin de laisser les deux-roues passer, afin de fluidifier le traffic et laisser circuler les saisonniers.
    Règle que j’applique partout depuis.
    Faut dire que certains motards, sur le périphérique notamment, roulent comme si la route était à leur mères.
    Bref je peux comprendre la démarche, mais franchement c’est pas gagné la cohésion populaire...

     

  • Alors que le problème c’est pas tant la circulation interfile que le fait qu’arrivé au bout les motard se mettent devant les voitures et bloque parfois (momentanément) les bus ou camions pour leurs manoeuvre. Solution : mettre des sas comme il existe parfois des sas vélo, avant les feu. Mais ça coûterais du pognon 3 coup de peinture, et ça n’apporterais pas de bénéfice d’image écolo si c’est pour les motards ... Mais soyons sérieux de quel fait notoire découle cette lois ? Il y a un motard qui a arracher le rétro d’un ministre en faisant de l’interfile récemment ? Je vois que ça ! On a une tonnes de sujet d’avenir sur lesquels il vaudrait mieux légiféré maintenant mais non ils préfèrent emmerder les gens sur la circulation d’engins à 2 roues qui existe depuis qu’on peut pédaler... Soyons sérieux d’ailleurs, quelle voiture de police aura l’oeil assez vif pour amandé le motard qui passera a coté d’eux en interfile alors qu’ils sont coincer au feu rouge ? (Les caméras ? )...

     

    • Remonter les files et se mettre devant la première voiture est juste un réflexe de survie :)
      Il n’existe rien de plus dangereux en moto que de rester ENTRE les voitures, et surtout d’être le dernier d’une file. Quand tu es en 4x4 zéro souci, souvent le mec étourdi derrière qui oublie de s’arrêter parce qu’il textote il emplafonne ton gros pare-chocs et basta. En moto tu es juste mort, au minimum c’est l’hosto.
      Perso quand je me positionne devant la file au feu rouge, je fais un petit merci de la main à l’automobiliste QUI ME PROTEGE en fait, et dès que le feu est vert, un coup de gaz et on oublie les voitures (la moto est d’ailleurs faite pour ça, pour oublier le trafic).


  • #2671876

    J’ai fait du 2 roues comme tout le monde mais prudemment. Aujourd’hui comme automobiliste handicapé il faut sans cesse que j’anticipe leurs innombrables écarts de conduite n’émanant pas seulement de banlieusards hein. Roulent sans phare, cligno en option, en escalier un coup à droite puis à gauche, feux inconnus comme la priorité, pitié !


  • C’est tragique pour les motards qui pouvaient encore avoir une sensation de liberté.
    Mais ce n’est pourtant qu’un détail dans tout ce cirque ! Pourquoi ne pas manifester contre ce couvre-feu arbitraire qui semble désormais accepté ? Et ils s’en plaignent avec le terme "motophobie", ce qui ne fait que les placer sur le marché de la concurence des minorités victimaires à côté des grosses et des trans. D’autant plus triste.


  • Ils cherchent à détruire tout sentiment de liberté.

     

  • 1- Entre le couvre feu, le confinement, les restrictions dans tous les domaines, les euthanasies, la psychose généralisée et les meurtres par injection.
    2- Et avec ces motards, pour leur "liberté" de circuler entre les files, que choisir comme combat, comme soulèvement, comme revendication, comme exacerbation ou comme manifestation, le 1 ou le 2 ?
    Quand l’inutile devient vital, et le vital devient inutile, que faut-il espérer d’une telle société ?

     

    • Il n’y a rien à choisir, c’est juste une restriction de liberté supplémentaire, petit à petit ce gouvernement rogne les libertés et impose des interdits donc oui ce n’est pas grand chose, mais ça fait un interdit de plus qui va servir à sanctionner (PV...) et c’est ainsi que tout passe car personne à part ceux qui sont visés ne se sentent concernés...


  • Manif de diversion en même temps que celle de GI ...


  • Perso quand je remonte une file, je la dépasse par la gauche avec clignotants sur ligne discontinue et j applique la même chose à ce que vous appelez l’interfiles et pour le coup je dépasse par la gauche la file de droite. Les automobilistes eux doivent faire attentions à chacun de leurs mouvements/changement de directions comme n’importe quels usagers de la route. Le motard se doit de ne pas se planquer dans l’angle mort d’un véhicule si il est pas trop con.

     

  • #2671961
    le 21/02/2021 par Dois-je préciser « Humour » ?
    Plusieurs milliers de motards en colère en France : "C’est de la (...)

    Bon, comme le Prez a une meule, je ne vais pas m’étendre. Je suis moi-même « certifié » motard toutes cylindrées, permis passé à Tahiti en 73 sur un scooter 125 cm3, seul en selle. Pas tombé pour le tour du monument aux Morts (200 mètres), permis « assuré » (toute une époque). N’empêche que le connard de motard qui m’a niqué d’une baffe mon rétro de bagnole sur le périph parce qu’il n’avait pas un boulevard, ben j’espère qu’il se fera bien « enfiler ». Et, il faut limiter leur vitesse à 50 km/h partout et leur foutre une taxe à l’achat et à l’utilisation (Je dis ça, c’est juste pour les faire chier, enfin xelui qui m’a niqué mon rétro au moins).

     

  • #2671973

    C’est tout ce qu’ils ont trouvé pour manifester, les "rebelles" avec des masques... ? Je rigole


  • #2671987
    le 21/02/2021 par PourUneJunteFrançaisePatriote
    Plusieurs milliers de motards en colère en France : "C’est de la (...)

    si les motards sont casqués, les couilles sont elles aussi casquées ?
    parce que face à des nazis de la milice des forces de l’ordre, il en faudra des couillus avec des casques mais apparement, c’est pas l’habit qui fait le moine motard...


  • Je suis motard, mais la moto ne correspond plus à la putain de société actuelle. J’en ai marre des dos d’ânes, aussi je revends ma routière pour me payer une moto tout-terrain ! La moto aujourd’hui, c’est pouvoir passer sur tous les obstacles et éventuellement dans prairies et sur les talus. Il ne faut plus voir la moto comme un moyen de locomotion sur route, mais comme un cheval mécanique.

    Je regrette les anciennes où pouvait être fixée une mitrailleuse légère ! Vivement l’écroulement général, que la liberté revienne enfin !

     

    • Un vieux DR à carbu est excellent à la campagne si on a peu de budget , ou sinon du trail plus récent mais pas plus de 200 kg et surtout monté en pneus 50/50, voir 70 pourcent tout terrain 30 pourcent route, ça passe partout et on redécouvre un nouvel apprentissage avec peu de gros risque en cas de chute hors route, la vitesse étant quand même bien moindre qu’avec l’arsouille sur routes.
      Le cross 2 temps pourquoi pas aussi mais c’est déjà beaucoup plus pointu à piloter, si vous avez pas l’intention de faire des sauts de bosses ou de risquer des roues arrière intempestives à la moindre rotation de la poignée de gaz je vous conseille de rester sur du bon vieux trail 4 temps... De quoi déjà passer partout ou presque avec le sourire du chevalier de l’apocalypse ;)


    • Trouvez une bonne vieille anglaise 4 temps,type enduro comme une bsa B50T,légère,à peine plus de 100kg,toutes les pièces trouvables neuves,refabriquées,(les anglais ont eu çà de bon),monocylindre carbu,facile à régler,beaucoup de couple,et vous retrouverez vos 20 ans dans les champs,les bois,les plaines,la gadoue,car c’est des motos qui aiment les terrains gras.
      Sur route j’ai eu une bonnie 650 dans un cadre featherbed Norton,un vrai vélo avec ses 180kg,une tenue de route extraordinaire,(jamais retrouvée )une vraie joie sur les petites routes sinueuses ou en montagne avec son couple extra.Aujourd’hui ,j’ai encore,avec la B50T, une trident de 74,mais si le moteur est bon,le cadre est loin d’égaler le featherbed ,comme vous,je compte m’en séparer un jour pour conserver la B50,le plaisir est nettement plus grand à la campagne avec une bonne enduro la plus légère possible.


  • PALIKAO

    vous n’avez rien compris à ce que je disais. Il n’y a qu’une chose qui devrait faire réagir les gens, c’est notre destruction, et pour l’instant çà n’est pas le cas. tout ce qu’on voit c’est des personnes qui réagissent uniquement quand leur pré-carré est menacé, c’est l’individualisme, et on ne peut pas cautionner çà, en voyant tout ce qui se passe depuis plus d’un an maintenant.

     

    • Je suis d’accord avec vous mais les gens craignent les conséquences de s’attaquer au sérieux. Quand on voit ce qu’il en coût à M. Soral, M. Ryssen, Dieudo et plus largement aux idées nationales, on comprend que la terreur fonctionne.
      Qui seront les premiers à se sacrifier ?
      Avec la crise qui nous attend, je ne pense pas que l’individualisme disparaisse. Quand je regarde autour de moi, je suis écoeuré par les mentalités.


  • Punir la remontée de files ça ne va pas exactement dans le sens des propositions de S. Édouard.
    C’est pourtant clair, un véhicule, là où il consomme (et pollue donc) le plus, c’est lorsqu’il se meut de 0 km/h à x km/h.

    Donc la remontée de file évite aux motards d’être dans cette situation d’arrêt/redémarrage.

    Mais bon avec les stars qui nous gouvernent ce n’est même pas étonnant.


  • Haha tout les non motards qui lâchent leurs petits commentaires de caisseux frustrés...
    C’est beau tout ces motard ensemble, ça a plus de gueule que toutes les autres manifs que j’ai pu voir ces 40 dernières années, gilets jaunes compris.

    Mais je vois juste hélas une manœuvre technocratique de plus pour diviser toujours plus. Pourquoi ils nous bloquent les motards ? Pour avoir toujours le droit de prendre plus de plaisir de vivre que nous ? C’est scandaleux !

    Vous inquiétez pas, avec ou sans le droit de continuer de prendre du plaisir, les motards continueront d’en prendre plus que les automobilistes, avec ou sans moto.

     

    • ouais mais du plaisir jusqu’à 18 h . Après vroum vroum on rendre à la maison comme tout le monde...
      Quant aux plaisirs de vivre s’il se limite à la moto, ça va pas chercher loin ( et je sais de quoi je parle, j’en suis à ma 17 ème moto et 44 ans de permis ). Ah qu’est ce qu’ils ont du être malheureux nos ancêtres avant que naisse le premier vélocipède à vapeur...


  • Ah.... enfin on manifeste pour une vraie cause.


  • L’Histoire française appliquée à la route :
    Oui, les motards étaient les aristocrates, ils payaient l’impôt du sang et de l’audace, ils avaient conquis la route à force de la pratiquer et de s’identifier à elle, avec risque et violence, puis élégance ; après avoir développé un code, un langage propre, une forme de hauteur sous l’apparente compromission lascive avec la terre, qui leur méritait un prestige, une autorité, et surtout une légitime prévalence dans l’inconscient des automobilistes, plus nombreux, plus anonymes, plus dociles et plus grossiers (moins raffinés par le code, la tribu, la rareté). Cet accord tacite témoignant ainsi de l’instinct éternel des hommes, de ce qui leur désigne un roi et une caste de guerriers pour souverains.

    Puis ce fut l’ère du bourgeois quand celui-ci s’empara de la moto comme d’un outil, d’une aide pratique et utile au gain (de temps), et remplaça en nombre l’élite motarde. Par pragmatisme, ils ont enfilé le privilège sans le mériter, sans l’incarner ni le justifier. Ils ont roulé dans le sillon sans perpétuer les codes, sans désirer l’Etre motard, mais seulement l’intérêt de la fonction, et pour le temps de la fonction. Ils n’ont pas obtenu la légitimité et ont accompagné leur imposture de conduites indignes, orgueilleuses et insolentes, bien que, par ailleurs, ils professaient l’égalité devant la loi et le code de la route en pure rhétorique, quand ils ne chevauchaient pas l’instrument. Mais c’était de leur seule sécurité qu’ils se souciaient, demandant à la Loi de reporter autant que possible sur l’automobiliste les effets de leur propres écarts et abus.

    Ainsi ils ont reçu le mépris de leurs concitoyens, et quand ceux-ci ont commencé à demander un peu d’ordre, ils ont réussi à leur faire croire que c’était là une colère de l’individu contre l’inégalité (ce combat oscillant entre l’outrecuidance accessible à tous, ou la liberté donnée à personne), alors qu’elle était en fait une révolte de l’esprit contre l’illégitimité.

    Mais l’Histoire avance. Et le bourgeois sera contraint de se laisser broyer avec les autres par la Loi. Celle qui ne rend pas libre, mais asservit. Celle qu’ils ont eux-mêmes servi jusqu’à ce jour, parce qu’elle protégeait leur caste en écrasant le peuple routier, mais qui va bientôt se retourner contre eux, au profit d’une autre caste qui n’est ni le peuple, ni le bourgeois, ni tout autre représentant du royaume, mais la caste hors sol qui en a pris le pouvoir.


  • comme automobiliste, je suis contre l’interfile.
    il n’y a plus de latitude transversale pour la bagnole !
    D’ailleurs, malheureusement, il y a 20 ans, sur le périph’ a petite vitesse (au pas) j’ai fais un léger écart dans ma voie pour regarder ... et
    un motard est passé qui est tombé (sans gravité)

     

    • Comme motard je te dis ta gueule et je t’emmerde !
      Je crois que le plus grand nombre de branlées que j’ai distribuées, c’est à des automobilistes qui prétendaient m’empêcher de passer.
      Avec le casque et les gants, c’est toujours un bonheur...
      AS.


    • @MadMax, je suis d’accord avec vous, l’interfile est dangereux et pourtant je suis parfois motard. Il y a quelques années alors que j’étais en voiture arrêté dans la file embouteillée, j’ai seulement tourné mon volant (mais toujours à l’arrêt). Un motard a touché mon pneu et est tombé (il a tordu son cale-pieds).
      Interfile d’accord mais pas de priorité pour les motards qui doivent redoubler de prudence, regarder où ils vont, ne pas toucher les rétroviseurs, roues ou autre objets saillants des véhicules, et ATTENDRE si le changement de file est déjà initié devant eux.
      Les motards "tagueules et je t’emmerde" finissent un jour ou l’autre à l’hôpital ou à la morgue. C’est la loi de Darwin.


    • @PMJLL
      Lorsque vous êtes à l’arrêt, vous devez garder les roues droites même si vous avez l’intention de tourner juste après. Imaginons que vous souhaitez tourner à gauche, vous vous arrêtez parce que des voitures arrivent en face, mais la voiture derrière vous ne vous a pas vu vous arrêter et vous percute par l’arrière. Si vous aviez déjà tourné le volant à gauche, votre voiture sera poussée sur l’autre voie, et les voitures qui arrivent en face risquent de vous percuter à leur tour. Si vous aviez gardé les roues droites, moins de risques de sur-accident.
      @Alain Soral
      C’est dur de rester poli devant tous ces commentaires d’automobilistes qui ne savent pas rouler mais qui pensent être forcément meilleurs que les motards, j’essaie de garder mon calme mais ça fait plaisir de voir quelqu’un les remettre à leur place !


    • tout à fait jako ; c’est pour ça que je me mets perpendiculaire à la circulation quand je suis premier au feu rouge. comme ça si un mec me percute, je grille pas le feu, je tombe juste sur le côté.
      On est vraiment forts, nous les motards, pour bien appliquer le code, et même en tenant compte des conneries des autres, parce qu’on a que ça à foutre de raconter des âneries ultraprécautionneuses après avoir flirté avec le 250 km/h et avoir remonter tout le périph à 90 entre les files, par temps de pluie...

      ridicule


    • Je suis motard depuis très longtemps et j’ai adopté sur les autoroutes parisiennes (périph compris) la technique simple :
      En voiture ou camionnette :
      - je sers la voie de gauche quand peu le font et dans les courbes également
      - je reste au centre de ma voie quand tout le monde se sert à gauche et du coup, les 2 roues roulent trop vite
      Le fait que la voie "interfile" soit "trop" large on a tendance à penser (en 2 roues) que tout le monde nous laisse passer et on gaze plus... Si on voit un véhicule faire une chicane, c’est une incertitude et cela nous oblige à ralentir, c’est humain


  • Y’à deux sortes de motards...Ceux qui ont le permis A et ceux qui n’ont que le B (les scootéristes).

    Ils avaient interdit l’interfile sous Sarkozy. Je me souviens de la grosse com avec les flics et TF1 sur l’A4. La rafle direction un terre-plein avec les caméras installées.

    Terrorisme médiatique. Les débuts. Rouler derrière une voiture si tu es en moto n’a aucun intérêt pour personne. Mais je crois que la saison des papillons est rouverte. Rien de plus qu’emmerder les gens en les rackettant "légalement".

    On voulait moins de voitures et les scooters sont arrivés. On a autorisé les permis B à les utiliser en 125 puis 500. Et maintenant ?

     

    • Je suis d’accord avec ce que tu dis mais petite rectification quand même : On peut conduire un 125 avec permis B + 7 heures de formation (formation souvent bidon car sans examen et souvent délivrée contre 150/200euros) .Mais pour une cylindrée supérieure, 500 par exemple, il faut un permis A2, soit 20 heures de formation minimum avec examen plateau + examen circulation, avec équipement obligatoire casques/gants/vestes/pantalon/chaussures.

      Il est clair que quelqu’un de bien formé (par une petite auto école avec des moniteurs moto qui sont souvent des motards passionnés et qui font bien leur boulot) sera moins dangereux pour lui même et pour les autres qu’un scooteriste sans formation


  • Je ne suis pas motard mais l interfile permet justement de désengorger la circulation (pour peu que chacun fasse attention à l autre). Quel serait l intérêt d avoir une moto si c est pour se foutre derrière une bagnole et générer encore plus d embouteillages dans un trafic qui est déjà surchargé, notamment dans les grandes villes.
    Encore une mesure à la con des pouvoirs publics histoire de bien noyer le poisson des mesures liberticides et un contre feu évident sachant très bien que ça allait faire réagir les motards


  • Un tiers des décès sur la route est le fait des deux-roues, vélos compris. Quand j’avais 20 ans, tous les enterrements de potes étaient liés aux motos. Si vous faites de la moto en Allemagne, vous devez être blindé comme un chevalier, vous y allez pas en baskets et t-shirt, mais en combi cuir-métal de la tête au pieds. La bécane, c’est sympa à 50 gusses sur une route de montagne, mais sur le périph, tôt ou tard on tombe.

     

    • quel est le rapport avec la remonte file ? et le sujet ? des morts il y en a en voiture aussi ... souvent des motards sont morts à cause de l’automobiliste qui dit " je ne l’avais pas vu" parce que beaucoup d’automobiliste n’aime pas la moto > il faudrait donc les interdire ???
      La fatalité n’existe pas > si on intègre une remontée de file dans une certaine condition


    • On ne meurt que quand le ciel en a décidé !
      Dans les années 80 je suis allé 2 fois au Maroc . Une fois jusqu’au porte du désert ( sidi ifni et Tiznit en passant par la côte et une autre en passant par le centre Marrakech Ourzazate etc . Une fois en 650 z et une fois en 900 Bennelli 6 cylindres.. Equipement ?
      Blouson casque et gants pour le haut jean’s et basket ou mocassin pour le bas . Une fois jusqu’en Crête en traversant la "Yougoslavie et la Grèce ( 1100 XS Yamaha ) . Et j’en passe et des meilleures comme par exemple ma première grande échappée dans le sud de l’Espagne à deux sur ma 250 Harley Aermacchi qui perdait ses vis tellement elle vibrait...on avait mis un duvet de camping sur la selle pour atténuer les vibrations..résultat, comme le pot d’échappement arrivait au niveau de la selle , le duvet à cramé . Bref on était des clowns mais des clowns heureux . C’était l’époque ou on roulait à 200 à l’heure sur l’autoroute ( des fois en Nationale ) avec des motos qui ne tenaient pas la route et guidonnaient à mort et freinaient que dalle ! J’ai roulé bien souvent en sabot ( c’était la mode ) . j’ai acheté ( pour les connaisseurs ) une 750 h2 . Surnommée "la faiseuse de veuve . Le gars qui me la vendu était tout ballafré à force de se péter la gueule comme on dit . J’ai fait le con ensuite à mon tour...
      Bon j’arrête c’était juste pour la petite histoire .
      Que Dieu soit loué ! On étaient 5 copains et tous encore vivant .


  • Vivre actuellement dans une dictature ne les dérange pas, par contre se réunir a 15000 pour demander l’autorisation de...doubler entre les files des voitures, ca, ca les fait bouger.. comme pour les marseillais qui ont tout cassé dans leur club, et j’en passe...mdrrr pauvre peuple, finalement il mérite vraiment son sort


  • C’est un peu comme le couvre feu à 18h cette histoire. Il était d’abord en vigueur à quelques endroits puis généralisé sans raison, à part de mettre tout le monde à égalité (égalité du pire et non du meilleur, autrement dit nivellement par le bas).

    C’est la même chose ici. Aucune réelle raison d’interdire l’interfile aux motards si ce n’est ce même nivellement par le bas. C’est lamentable (je précise que je suis automobiliste et non motard).

    Cependant je suis certain que cette mesure, comme toutes les mesures de ce genre satisfera certaines personnes, heureuses que tout le monde soit dans la même merde qu’eux, comme dans un panier de crabes où quand un crabe essaie de sortir, les autres le retiennent.

    "Jusqu’où vas t-on descendre ?" demandait M Soral... Apparemment jusqu’au goulag 2.0


  • Dans les métropoles l’utilisation de la moto ou du deux roues est juste un moyen de s’affranchir d’une politique urbaine démente.

    Ralentissement ou bouchon, impossibilité de se garer, etc.

    Mais ça n’a rien à voir avec le plaisir de la conduite d’une moto.

    La pratique de l’interfile n’a rien d’un plaisir, ni d’une tradition mais un moyen dangereux de se soustraire à l’enfer de la circulation.

    Mais alors, à qui s’en prendre ?

    Pour dégonfler la circulation des villes, on pourrait commencer par externaliser tous les ministères, mutuelles, direction de çi ou de cela, les universités et autres écoles de prestiges ; vers les campagnes.
    Ensuite on pourrait aussi arrêter de gonfler la démographie de la France et surtout des métropoles.

    Au lieu de râler et vouloir valider une loi autorisant l’interfile, le peuple motard doit s’attaquer aux causes .

    Signé : un permis A et B depuis plus de 25 ans.

     

    • La moto c’est aussi et surtout du plaisir, même dans les interfiles, en opposition à rester au cul des bagnoles que ça soit sur autoroute ou au feu rouge. Si je dois tirer la gueule dans les interfiles ou bien dès qu’un frusté et con me fait une crasse j’arrête là moto direct. J’ai jamais pété de rétro en plus de 20 ans de permis moto, et j’ai pourtant vécu des situations périlleuses que ça soit en voiture ou à moto, roulant la plupart du temps au dessus des limitations avec ces deux moyens de transport quand je le juge nécessaire sans risquer outre mesure la vie des autre, des fois aussi je roule en dessous quand je veux profiter du paysage ou economiser un peu d’argent et je fais en sorte de laisser me doubler sans risque ceux qui veulent, dans tout les cas par expérience la majorité des usagers de la route conduisent comme des savates et ne sont pas attentifs, n’anticipent que dal comme dans le reste de leurs vies de cons. Je peux pas en vouloir aux cons de l’être, par contre je m’en serais certainement voulu si par manque d’anticipation sur leurs conneries je m’étais retrouvé handicapé à vie à causes de leurs conneries. Quand je double que ça soit en moto ou en bagnole je calcul toujours une grosse marge de conneries des autres et ça m’a plus d’une fois sauvé la vie. Des fois quand je vois que la connerie de l’autre est calculé je calcul aussi la mienne histoire qu’il comprenne que j’ai pas peur de la touchette si il veut jouer au con, et depuis toujours je garde le sourire et la conscience tranquille dans cette société de fils de putes, j’oublie vite les enculés qui ont joué à vouloir faire mon éducation quand moi je m’occupe de la mienne uniquement, celle des autres ne me concernant pas, je referais pas le monde je fais avec tel qu’il est, je prend les cons tels qu’ils sont, motards ou pas. Un con tu peux lui filer le permis moto et lui faire faire tout les stages circuits que tu veux, il restera con. Faut s’adapter à lui afin qu’il te gâche pas ta vie. Le con est partout, mais en règle générale à moto un coup de gaz ou deux et le con ne fait plus partie de ta vie bien longtemps. Autre chose à foutre que par exemple, lui peter un rétro ou lui faire baisser sa vitre pour lui dire qu’il est con et m’emmerder avec quelqu’un qui se remmetra jamais en question, voir pire qui voudra se venger ensuite sur le premier motard qu’il croisera. Je préfère penser à mes trajectoires le regard dans le lointain, méditatif sur l’éphémèrité des situations de la route..


    • Et à mon avis les causes dont tu parles, c’est le manque de méditation sur les situations que l’on est amené à vivre. L’être humain en est toujours à un stade très égocentrique de sa spiritualité. Dans la mesure du possible, étant moi même le premier des cons bien souvent, j’essaye de donner de l’amour aux gens que je croise sur la route, ne pas prendre contre ma petite personne les mauvais regards, les mauvais comportements routiers que ça soit à pied ou à 2 ou 4 roues, les gens ne se rendent pas compte qu’ils sont malheureux par leur propre fautes la plupart du temps et rejette sur autrui les causes de leurs frustrations, et donc la vie n’a de cesse de les confronter à des gens qui leurs feront des crasses afin qu’ils apprennent à bien les prendres... les crasseux et crasseuses c’est leurs façons d’aimer à eux. Si ils réalisaient juste les bienfaits de pouvoir se servir de leurs jambes et de leurs mains pour bouffer tout les jours et de leurs yeux pour voir la beauté de la vie malgrés toute la laideur collective, ils seraient peut être plus con-ciliants envers ceux qui ne considèrent pas l’existence terrestre de la même manière qu’eux. Chaque jour vécu est une victoire sur la mort, mais un jour la mort gagnera forcément, il faut donc s’y préparer, et surtout lorsque l’on a choisi de faire partie de ceux qui prennent beaucoup plus de risques avec leur intégrité physique que les autres c’est à dire les motards.
      Bien à toi, et V de vivant à toi et à tous.


  • #2672127

    Le monde part en vrille, le bordel, l’insécurité gronde, on paupérise toute une partie de la population, on tue l’économie de toute une nation et eux râlent de pas pouvoir doubler entre les files
    On croit rêver


  • C’était au siècle dernier, une autre époque...Je roulais en bécane (un peu) au dessus de la limite autorisée...Sans crier gare, deux motards de la Gendarmerie roulant plus vite que moi mon dépassés, en marquant un ralentissement a mon niveau...Un des deux me fit comprendre en me faisant un signe de la main...que si je voulais "envoyer" avec eux, je pouvais.... C’était au siècle dernier, une autre époque...


  • J’ai repris la moto aujourd’hui, depuis 4 mois d’arrêt.
    J’ai fais de l’interfil du 91 au 92 en passant par paris pendant 45 minutes.
    J’ai découvert des comportements violents. Les automobilistes ne me laissaient pas passé, plusieurs d’entre eux ont voulu me renverser et pourtant je roulais tranquillement sans agressivité. C’est ca la cohabitation de la route du futur ?
    Je comprends mieux leurs excès de zèle , vu que maintenant nous sommes « hors la loi » de plus les 18h arrivait et ils étaient comme des cons avec leur masque dans leur voiture. Je sent que dès demain dès rétroviseurs vont tomber !
    _

     

    • Cette histoire d’interdiction de l’interfile est encore une de ces conneries qui permet de cliver les gens... Le système s’en prend à tout ce qui est en lien avec la liberté. Et certains moutons qui ne comprennent rien à la moto (minoritaires mais bon) à la mode Karen vont bêler contre les vilains motards... Ingénierie sociale à tous les niveaux.


  • Quand tu vois les têtes de dispensés de sport de ceux qui votent les lois, tu te doutes déjà que rien de bon ne peut sortir. Le livre et la femme ⚖️.


  • Je ne suis pas un motard et pourtant total soutien à cette manif. A chaque fois que je prends ma bagnole pour prendre le périphérique je vois autre chose qu’un problème de moto moi, et le constat est le suivant :
    - Audi RS3 qui tartinent sur la file de droite(oui oui la file avec prio a droite pour accès au periph).
    - des camionnettes de livreur qui se croient dans le film de Luc Besson(Taxi).
    - Des voitures "rien à foutre" style Twingo 1ere génération, donc si ça cogne dans quelque chose le chauffard s’en tape.
    - Des tarés qui bombardent à gauche pour finalement prendre la sortie tout à droite à 300m)
    - Le papa qui a pris la voiture de sa femme mais la sienne n’a pas l’allumage automatique des feux, ça roule donc de nuit sans feux.
    - Le fou furieux qui braque d’un coup sur le zébra car il s’est gouré de sortie.
    - Les courses de voitures Fiat 500 vs polo.
    À côté les motards sont des bons élèves(remerciement pour laisser de l’espace, warning préventif, appels de phares préventif).
    Après chacun son ressenti sur la chose


  • Je suis toujours éffaré de voir à quel point les gens savent se mobiliser pour des sujets secondaires... Cela va bientôt faire un an que l’on vit sous confinement ou couvre feu. Deux bonnes années qu’il y a des manifestations type Gillet jaune, passeport vaccinale... Et autres lois liberticides. Que les gens en crèvent. Mais on se déplace en masse pour sa bécane...c ouffff.

     

    • Je ne sais pas si tu saisis bien ce qui est en train de se passer en ce moment. Les plus réveillés des mecs qui roulent en moto - et surtout ceux qui ont connu les années 70 - se rendent compte que le but (via l’UE) n’est ni plus ni moins que de rendre cette pratique marginale, faute de pouvoir l’éradiquer. Les motos sont trop furtives (trop anonymes, trop rapides...) pour un système qui devient de plus en plus orwellien...Evidemment ce n’est pas possible de faire ça brutalement, alors ils font ça petit à petit, insidieusement (la stratégie de la dégradation en sociologie). Que les motards protestent est juste une réaction saine !


  • Pendant que Bill Gates et ses petit copains pédophiles s’accaparent le monde pour le contrôle de tous ses aspects, cette vieille génération de motards trop stupide pour comprendre le monde, manifestent leur mécontentement de ne pas pouvoir rouler entre les bagnoles… ça c’est un combat héroïque ! Bravo les gars ! On est au top de la subversion

     

    • Marrant ces commentaires de râleurs. Je me demande si c’est des vrais personnes d’E&R qui commentent comme ça à chaque fois... Pourquoi mettre en opposition les mecs qui défendent le droit de pratiquer la moto un peu plus librement et l’ensemble de la population qui est en train de se faire tondre sous pretexte sanitaire ?

      Ces deux groupes ne sont pas exclusifs. Il y a des motards gilets jaunes, des motards patriotes, des motards qui ont compris l’arnaque de la crise sanitaire, etc... t’aurais préféré que les motards restent chez eux comme des cons ? Ou attendent les prochaines manifs anti système ?
      Le couvre feu commence à faire chier un paquet de gens qui se rendent compte de plus en plus que tout ça va trop loin, ça se réveille petit à petit, les beaux jours arrivent, tout le monde a besoin de prendre l’air, mais le conditionnement a été fort. Le système est violent et pratique le terrorisme cathodique tous les jours... Une manif de motards ça permet aux gens de se retrouver autour de leur passion et de discuter aussi de politique, et ça c’est bon pour le peuple...

      "Seul les poissons morts vont dans le sens du courant".


  • Faut dire qu’une 1000 vincent Godet c’a envoie 10 fois plus qu’une Bugatti ; clin d’oeil a mon cher alain qui refuse toujours de me la faire essayer.


  • Encore une manifestation de merde !
    On est en dictature, mais ça, ça ne les dérange pas apparemment. Les confinements, les couvres feux, le port du masque obligatoire partout, l’économie d’un pays à plat, la destruction des états nations, le marché transatlantique, le nouvel ordre mondial, l’immigration de masse, les vaccins obligatoires...
    Tout ça ne les dérange pas du tout ! C’est normal !
    Par contre, leurs bécanes, ne pas pouvoir rouler comme on veut, alors ça c’est vraiment révoltant !


  • Motard depuis plus de 20 ans, j’en ai un peu rien à faire de l’interfile, qui au passage n’a jamais été autorisée et que j’ai toujours pratiquée sans être verbalisé.

    De passage à Paris j’ai vu des gars en 2 roues rouler en interfile avec une différence de vitesse de l’ordre de 60/100km/h. Complètement absurde irresponsable et dangereux. Et la plupart des mecs que je croise en gros cube je les fume.
    D’ailleurs le mec qui prend des risques insensés en ville se traîne généralement lamentablement la bite quand il s’agit d’envoyer sur route.

    Donc désolé, mais perso non seulement il y a bien plus important pour manifester en ce moment mais en plus pas du tout solidaire des scooteux et autres donneurs d’organes frustrés qui roulent à donf entre les caisses embouteillées.

    Et au passage : Sur le périf quand j’y étais, impossible de sortir de sa caisse. En cas de soucis la seule solution c’est d’ouvrir ta portière, attendre qu’un mongolien s’explose dessus, et sortir ... Totalement débile.


  • Aux demeurés qui pensent que c’est un sujet annexe, je rappelle que la liberté de circuler est l’un des fondements de notre société. Et que cette liberté comme tant d’autres, a du plomb dans l’aile.
    La « sécurité routière » est devenu une imposture en France (coup de collier en 2004 avec les radars sarkozystes). Cette « action publique » est devenue au fil des ans un véritable laboratoire de la crapulerie politique. La "route" – via le gratifiant matraquage de ses millions d’usagers – concentre tout ce qu’il y a plus moisi chez nos dirigeants : propagande infantilisante, impéritie, incompétence, ignorance crasse, récupération, veulerie, opportunisme, conflits d’intérêts, escroqueries fiscales, corruption… Je trouve d’ailleurs que c’est passionnant à observer d’un point de vue sociologique.

     

    • Bien d’accord Teddy, et je le rappelais il y a qqs années sur un sujet du même type : une civilisation qui célèbre la vie devrait célébrer le plaisir de conduire, et organiser la route de manière à le préserver, et non tenir une comptabilité morbide qui n’a aucun sens si ce n’est asservir le vivant devant la mort.
      Mais voilà nous en sommes rendus là, et que se passe-t-il ? les routes de campagne passées à 80, les radars qui se perfectionnent et que l’on place sur les lignes droites plutôt que dans les virages, et ces messieurs motards qui se lèvent pour avoir le droit de remonter les files des bouchons parisiens. C’est ça préserver le plaisir du motard ? non, c’est préserver un privilège de classe au milieu de l’asservissement général. Comptant sur le fait d’être moins nombreux, et de conserver leur pré carré au motif que l’Etat pourrait peut-être se contenter d’harceler le seul automobiliste.
      On en revient à mon commentaire plus haut.
      Souffrez que l’on souligne ce rapprochement avec celui de la classe moyenne qui commence à ronchonner depuis le covid, elle qui avait préservé son quant à soi au temps des manifs de GJ, parce que par encore touché par les aberrations économiques des dernières années.

      Résultat ; peuple et moyenne classe qui se dévisage devant qui aura le plus de miettes, au lieu de s’unir.

      C’est effectivement un parallèle sociologique applicable...


  • Une des tendances lourdes de l’Etat profond chez nous est l’éradication progressive de la pratique du 2-roues ; motos et scooters sont trop FURTIFS pour la société du contrôle qu’on nous promet. Aussi les contraintes se multiplient au fil des ans (cette « interdiction » de pratiquer l’interfile n’est que l’une d’elles). Le futur CT promis aux motos permettra d’éradiquer totalement cette pratique, et l’alien répressif s’installera alors durablement dans l’habitacle des voitures.


  • il y a des "interfiles" qui se mettent en formes et sont autrement plus graves que celles qui sont l’objet de ces contestations
    elles sont rangés dans le cadre des "avis", des "points de vue" , des "opinions" et présentées comme étant le fruit de connaissances, de savoirs
    le sujet n’est pas de pouvoir remonter ou pas une file d’autos, mais de pouvoir utiliser sa moto à 18h15, selon le choix de chacun
    ce choix qui restait une possibilité tellement ordinaire en fevrier 2020, si banale , que personne ne pouvait penser qu’elle devienne une situation pouvant vous conduire en taule si d’aventure celle ci devait se répéter
    cela n’est pas sérieux, mais fort utile au système, qui a su ce we mobiliser tous les moyens nécessaires afin de verbaliser les retardataires


  • L’interfile est légal en Belgique depuis plusieurs années et l’accidentologie n’a pas augmenté, comme quoi...
    Maintenant je lis beaucoup de commentaires vis à vis du périf, mais cela ne concerne QUE paris et Paris n’est pas LA France.

    INFO :
    Le réseau routier français regroupe près de 1 103 451 kilomètres de voies diverses.
    Le réseau routier national comprend 20 656 kilomètres se répartissant en 11 618 km d’autoroutes et 9 044 km de routes nationales,le périf c’est 35 km ... !!!

    Au passage, je suis motard depuis tout jeune et je roule 7/7, ce qui ne m’a pas empêché d’être de la partie quand il a fallu endosser un GJ pour aller dehors et je n’étais pas le seul dans ce cas.

    Combien de manifs moto lors des défilés GJ ???
    Ce ne sont pas les vidéos qui manquent à ce sujet.


Commentaires suivants