Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Plusieurs milliers de motards en colère en France : "C’est de la motophobie"

Ils manifestaient en faveur de la légalisation de la pratique de l’interfiles, qui consiste pour les motards à circuler entre les files de voitures.

 

 

Près de 15 000 motards ont défilé samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer la légalisation de la circulation interfiles.

 

À Paris :

 

À Lyon :

 

À Toulouse :

 

À Lille :

 

(...)

La fédération s’inquiète que cette pratique soit pointée du doigt par la délégation à la sécurité routière, qui a annoncé son interdiction jusqu’au renouvellement d’une période test.

Le droit de dépasser entre les files de voitures avait été accordé aux motards lors d’une expérimentation qui avait été mise en place en 2016, et qui s’est achevée le 1er février.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

115 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je ne suis pas un motard et pourtant total soutien à cette manif. A chaque fois que je prends ma bagnole pour prendre le périphérique je vois autre chose qu’un problème de moto moi, et le constat est le suivant :
    - Audi RS3 qui tartinent sur la file de droite(oui oui la file avec prio a droite pour accès au periph).
    - des camionnettes de livreur qui se croient dans le film de Luc Besson(Taxi).
    - Des voitures "rien à foutre" style Twingo 1ere génération, donc si ça cogne dans quelque chose le chauffard s’en tape.
    - Des tarés qui bombardent à gauche pour finalement prendre la sortie tout à droite à 300m)
    - Le papa qui a pris la voiture de sa femme mais la sienne n’a pas l’allumage automatique des feux, ça roule donc de nuit sans feux.
    - Le fou furieux qui braque d’un coup sur le zébra car il s’est gouré de sortie.
    - Les courses de voitures Fiat 500 vs polo.
    À côté les motards sont des bons élèves(remerciement pour laisser de l’espace, warning préventif, appels de phares préventif).
    Après chacun son ressenti sur la chose

     

    Répondre à ce message

  • #2672309

    Je suis toujours éffaré de voir à quel point les gens savent se mobiliser pour des sujets secondaires... Cela va bientôt faire un an que l’on vit sous confinement ou couvre feu. Deux bonnes années qu’il y a des manifestations type Gillet jaune, passeport vaccinale... Et autres lois liberticides. Que les gens en crèvent. Mais on se déplace en masse pour sa bécane...c ouffff.

     

    Répondre à ce message

    • #2673461

      Je ne sais pas si tu saisis bien ce qui est en train de se passer en ce moment. Les plus réveillés des mecs qui roulent en moto - et surtout ceux qui ont connu les années 70 - se rendent compte que le but (via l’UE) n’est ni plus ni moins que de rendre cette pratique marginale, faute de pouvoir l’éradiquer. Les motos sont trop furtives (trop anonymes, trop rapides...) pour un système qui devient de plus en plus orwellien...Evidemment ce n’est pas possible de faire ça brutalement, alors ils font ça petit à petit, insidieusement (la stratégie de la dégradation en sociologie). Que les motards protestent est juste une réaction saine !

       
  • Pendant que Bill Gates et ses petit copains pédophiles s’accaparent le monde pour le contrôle de tous ses aspects, cette vieille génération de motards trop stupide pour comprendre le monde, manifestent leur mécontentement de ne pas pouvoir rouler entre les bagnoles… ça c’est un combat héroïque ! Bravo les gars ! On est au top de la subversion

     

    Répondre à ce message

    • Marrant ces commentaires de râleurs. Je me demande si c’est des vrais personnes d’E&R qui commentent comme ça à chaque fois... Pourquoi mettre en opposition les mecs qui défendent le droit de pratiquer la moto un peu plus librement et l’ensemble de la population qui est en train de se faire tondre sous pretexte sanitaire ?

      Ces deux groupes ne sont pas exclusifs. Il y a des motards gilets jaunes, des motards patriotes, des motards qui ont compris l’arnaque de la crise sanitaire, etc... t’aurais préféré que les motards restent chez eux comme des cons ? Ou attendent les prochaines manifs anti système ?
      Le couvre feu commence à faire chier un paquet de gens qui se rendent compte de plus en plus que tout ça va trop loin, ça se réveille petit à petit, les beaux jours arrivent, tout le monde a besoin de prendre l’air, mais le conditionnement a été fort. Le système est violent et pratique le terrorisme cathodique tous les jours... Une manif de motards ça permet aux gens de se retrouver autour de leur passion et de discuter aussi de politique, et ça c’est bon pour le peuple...

      "Seul les poissons morts vont dans le sens du courant".

       
  • Faut dire qu’une 1000 vincent Godet c’a envoie 10 fois plus qu’une Bugatti ; clin d’oeil a mon cher alain qui refuse toujours de me la faire essayer.

     

    Répondre à ce message

  • Encore une manifestation de merde !
    On est en dictature, mais ça, ça ne les dérange pas apparemment. Les confinements, les couvres feux, le port du masque obligatoire partout, l’économie d’un pays à plat, la destruction des états nations, le marché transatlantique, le nouvel ordre mondial, l’immigration de masse, les vaccins obligatoires...
    Tout ça ne les dérange pas du tout ! C’est normal !
    Par contre, leurs bécanes, ne pas pouvoir rouler comme on veut, alors ça c’est vraiment révoltant !

     

    Répondre à ce message

  • #2672737

    Motard depuis plus de 20 ans, j’en ai un peu rien à faire de l’interfile, qui au passage n’a jamais été autorisée et que j’ai toujours pratiquée sans être verbalisé.

    De passage à Paris j’ai vu des gars en 2 roues rouler en interfile avec une différence de vitesse de l’ordre de 60/100km/h. Complètement absurde irresponsable et dangereux. Et la plupart des mecs que je croise en gros cube je les fume.
    D’ailleurs le mec qui prend des risques insensés en ville se traîne généralement lamentablement la bite quand il s’agit d’envoyer sur route.

    Donc désolé, mais perso non seulement il y a bien plus important pour manifester en ce moment mais en plus pas du tout solidaire des scooteux et autres donneurs d’organes frustrés qui roulent à donf entre les caisses embouteillées.

    Et au passage : Sur le périf quand j’y étais, impossible de sortir de sa caisse. En cas de soucis la seule solution c’est d’ouvrir ta portière, attendre qu’un mongolien s’explose dessus, et sortir ... Totalement débile.

     

    Répondre à ce message

  • #2672815

    Aux demeurés qui pensent que c’est un sujet annexe, je rappelle que la liberté de circuler est l’un des fondements de notre société. Et que cette liberté comme tant d’autres, a du plomb dans l’aile.
    La « sécurité routière » est devenu une imposture en France (coup de collier en 2004 avec les radars sarkozystes). Cette « action publique » est devenue au fil des ans un véritable laboratoire de la crapulerie politique. La "route" – via le gratifiant matraquage de ses millions d’usagers – concentre tout ce qu’il y a plus moisi chez nos dirigeants : propagande infantilisante, impéritie, incompétence, ignorance crasse, récupération, veulerie, opportunisme, conflits d’intérêts, escroqueries fiscales, corruption… Je trouve d’ailleurs que c’est passionnant à observer d’un point de vue sociologique.

     

    Répondre à ce message

    • #2672862

      Bien d’accord Teddy, et je le rappelais il y a qqs années sur un sujet du même type : une civilisation qui célèbre la vie devrait célébrer le plaisir de conduire, et organiser la route de manière à le préserver, et non tenir une comptabilité morbide qui n’a aucun sens si ce n’est asservir le vivant devant la mort.
      Mais voilà nous en sommes rendus là, et que se passe-t-il ? les routes de campagne passées à 80, les radars qui se perfectionnent et que l’on place sur les lignes droites plutôt que dans les virages, et ces messieurs motards qui se lèvent pour avoir le droit de remonter les files des bouchons parisiens. C’est ça préserver le plaisir du motard ? non, c’est préserver un privilège de classe au milieu de l’asservissement général. Comptant sur le fait d’être moins nombreux, et de conserver leur pré carré au motif que l’Etat pourrait peut-être se contenter d’harceler le seul automobiliste.
      On en revient à mon commentaire plus haut.
      Souffrez que l’on souligne ce rapprochement avec celui de la classe moyenne qui commence à ronchonner depuis le covid, elle qui avait préservé son quant à soi au temps des manifs de GJ, parce que par encore touché par les aberrations économiques des dernières années.

      Résultat ; peuple et moyenne classe qui se dévisage devant qui aura le plus de miettes, au lieu de s’unir.

      C’est effectivement un parallèle sociologique applicable...

       
  • Une des tendances lourdes de l’Etat profond chez nous est l’éradication progressive de la pratique du 2-roues ; motos et scooters sont trop FURTIFS pour la société du contrôle qu’on nous promet. Aussi les contraintes se multiplient au fil des ans (cette « interdiction » de pratiquer l’interfile n’est que l’une d’elles). Le futur CT promis aux motos permettra d’éradiquer totalement cette pratique, et l’alien répressif s’installera alors durablement dans l’habitacle des voitures.

     

    Répondre à ce message

  • #2673033

    il y a des "interfiles" qui se mettent en formes et sont autrement plus graves que celles qui sont l’objet de ces contestations
    elles sont rangés dans le cadre des "avis", des "points de vue" , des "opinions" et présentées comme étant le fruit de connaissances, de savoirs
    le sujet n’est pas de pouvoir remonter ou pas une file d’autos, mais de pouvoir utiliser sa moto à 18h15, selon le choix de chacun
    ce choix qui restait une possibilité tellement ordinaire en fevrier 2020, si banale , que personne ne pouvait penser qu’elle devienne une situation pouvant vous conduire en taule si d’aventure celle ci devait se répéter
    cela n’est pas sérieux, mais fort utile au système, qui a su ce we mobiliser tous les moyens nécessaires afin de verbaliser les retardataires

     

    Répondre à ce message

  • #2673088

    L’interfile est légal en Belgique depuis plusieurs années et l’accidentologie n’a pas augmenté, comme quoi...
    Maintenant je lis beaucoup de commentaires vis à vis du périf, mais cela ne concerne QUE paris et Paris n’est pas LA France.

    INFO :
    Le réseau routier français regroupe près de 1 103 451 kilomètres de voies diverses.
    Le réseau routier national comprend 20 656 kilomètres se répartissant en 11 618 km d’autoroutes et 9 044 km de routes nationales,le périf c’est 35 km ... !!!

    Au passage, je suis motard depuis tout jeune et je roule 7/7, ce qui ne m’a pas empêché d’être de la partie quand il a fallu endosser un GJ pour aller dehors et je n’étais pas le seul dans ce cas.

    Combien de manifs moto lors des défilés GJ ???
    Ce ne sont pas les vidéos qui manquent à ce sujet.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents