Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Plusieurs villes américaines touchées par des affrontements entre manifestants et policiers

De la même façon que les réseaux sionistes ont organisé un désordre physique et médiatique autour des spectacles de Dieudonné, afin d’en faire un trouble à l’ordre public, le parti démocrate, lié aux puissances médiatiques et financières du pouvoir profond, organisent le désordre en Amérique pour déclarer que Trump en est responsable.

La question est : le peuple américain, qui ne se limite pas à l’extrême gauche, aux antifas et aux troupes de Soros, suivra-t-il les consignes des ingénieurs sociaux ou osera-t-il encore une fois braver la pensée dominante en votant Trump ?

Vous le saurez dans 100 jours.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Austin, Louisville, New-York, Los Angeles. Partout aux États-Unis, les manifestants se sont réunis ce week-end pour défiler contre le racisme et le déploiement d’agents fédéraux ordonnés par Donald Trump. Des rassemblements qui ont tourné à l’affrontement avec la police dans plusieurs villes du pays. Les forces de l’ordre ont eu recours aux grenades éblouissantes, au gaz lacrymogène et au gaz au poivre.

 

Les manifestations contre le racisme et la brutalité policière – déclenchées par la mort à Minneapolis de l’Afro-Américain George Floyd – surviennent alors que le président Donald Trump fait face à une bataille de plus en plus difficile pour sa réélection et mène campagne sous le thème « la loi et l’ordre ».

 

Nombreuses interpellations

Les manifestants ont défilé à Austin, dans le Texas, comme à Louisville dans le Kentucky, à New York, Omaha, Oakland et Los Angeles en Californie, ainsi qu’à Richmond en Virginie, où la police antiémeute aurait lancé des agents chimiques sur une marche du mouvement Black Lives Matter, selon des médias américains.

À Seattle, dans l’État de Washington (nord-ouest), la nuit de samedi à dimanche a été particulièrement mouvementée. Le bruit des détonations a résonné dans certaines rues, et de la fumée s’élevait d’un secteur où des manifestants ont mis le feu à des remorques sur un site de construction d’un centre de détention pour mineurs, selon un journaliste de l’AFP sur place.

[...]

Dans de nombreuses vidéos publiées sur les réseaux sociaux, on voit ces agents, en tenue paramilitaire et sans badge visible d’identification, utiliser des véhicules banalisés pour interpeller des manifestants, attisant les braises de la contestation. Une enquête officielle a été ouverte jeudi par le ministère de la Justice sur l’action très controversée de policiers fédéraux sur place.

 

Incident à Louisville

Le président Trump, qui fait notamment campagne pour être réélu en novembre sur le rétablissement de « l’ordre », a aussi annoncé mercredi renforcer les effectifs des agents fédéraux à Chicago et d’autres villes après une résurgence de la criminalité et des fusillades.

[...]

Dans cette ville [Louisville], des militants noirs du groupe NFAC, lourdement armés, ont protesté contre la mort de Breonna Taylor, une femme noire tuée par la police en mars dans son appartement. Mais la police était déployée pour éviter tout accrochage avec des contre-manifestants blancs d’un groupe conservateur, également armés.

Lire l’article entier sur 20minutes.fr

Le dangereux calcul des « démocrates », sur E&R :

 






Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • je suppose que beaucoup à l’extrême gauche, ainsi bcq d’identitaires d’extrême droite, rêvent du même soulèvement des banlieues françaises....Je ne pense pas que ça arrivera car nous avons encore la chance d’avoir des habitants en banlieue doués de raison et qui connaissent très bien ce genre de manipulations oligarchiques et sionistes

     

    Répondre à ce message

    • #2512375

      1- En quoi les identitaires sont "d’extrême droite" ? Ce sont des autochtones de la terre France réclament le simple fait de pouvoir vivre chez eux entourés des leurs avec même à la marge des individus de races extérieures mais assimilés, type Jean Messiha, est-ce vraiment une position radicale ?
      2- Tu dis que les cinglés d’extrême gauche peuvent songer aux mêmes fantasmes que les méchants racistes identitaires, c’est à l’évidence ne connaitre ni les uns ni les autres. Certains antifas rêvent certainement d’une union via un soulèvement des racailles racisées contre les chiens de garde du patronat que sont à leurs yeux les forces de l’ordre alors que les flics ET les racailles méprisent à juste titre les antifas ... Tandis qu’à l’extrême droite des identitaires quelques individus néo nazis rêvent d’une explosion générale de la société pour une reconquête territoriale puis gouvernementale, dans les deux cas cela abouti au chaos mais c’est pas du tout le même synopsis ...
      3- Tu utilise le terme très générique et four tout de "banlieues" et y ajoute l’adjectif "françaises" ... Ce dont tu parles ce sont les cités entièrement vidées de leur substance française et ou règne la loi de la jungle.
      4- Les individus qui peuplent ces cités ne sont en rien une élite éclairée qui connait très bien ce genre de manipulations oligarchiques mais bien des parasites envahisseurs ayant le chic pour se trouver des excuses à leur présence en France et leurs agissements, hier la colonisation puis le grand patronat important des immigrés pour faire de la main d’oeuvre pas cher, encore après l’état policier et raciste les stigmatisant en permanence et les poussant dans la violence et l’illégalité désormais les sionistes et autres franc macs ...
      5- Pour ce qui est d’un scénario à la Obertone je crois au contraire que plus le temps passe plus il est probable, étant donné les tensions raciales et autres qui ne cessent d’augmenter un effet domino est vite arrivé et chacun aura intérêt à avoir une position claire pour ne pas avoir le cul entre deux chaises ...

      Un Français de banlieue parisienne grand remplacée vivant dans une mini enclave encore relativement préservée à coté de villes dotées de cités explosives.

       
    • Les élections aux US vont devenir comme en Afrique c’est à dire : le big bazar pendant des mois...Quant au soulèvement dans nos banlieues il n’y a absolument aucun risque tant que les aides et les allocs tomberont, justes quelques feux d’artifices pour amuser la galerie.
      Rien ne se passera ; le gouv le sait.
      Un seul constat 200.000 Gilets jaunes ->4.000.000 de chômeurs : cherchez l’erreur.
      Quand vous avez compris ça inutile de chercher plus loin.

       
    • Les identitaires fonctionne aves les sionistes et francs-maçons donc extrême droite !(libéralisme)

      La propagande anti-social, anti-nation et les manœuvres politique comme l’invasion par l’immigration, la privatisation des biens de la nation ect…
      C’est l’œuvre des français blanc considéré comme de souche, pourtant traite a leur pays !

      Depuis quand la république donne des aides sociales ! Quoi le rsa qui est un maquillage pour nous faire oublié que le droit au travaille avec dignité n’est pas respecté.
      Les allocs et aides sociales pour nous faire oublié que le smic ne suffit pas a vivre correctement !

      Et puis avec toutes ces taxes les aides sociales sont du pipi de chat !

      Les gilets jaunes 200000 oui a la fin après la persécution et les manœuvres du gouvernement contre se mouvement sociale. (dans les débuts 2 a 3 millions de gilets jaunes)

      En tout cas les gilets jaune et patriotes devrons s’armé contre les ennemis de la France (la république et ses fils et filles qui soient blanc ou noire, jogging ou costard qu’importe se sont des traites) !

       
  • #2512226

    Soros et sa bande sont en pleine forme.

     

    Répondre à ce message

  • Seattle c est la Ville de Gates...

     

    Répondre à ce message

  • #2512342
    Le 27 juillet à 12:44 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Plusieurs villes américaines touchées par des affrontements entre (...)

    ça ne va pas durer, parce qu’il faut que le trafic de drogue continue

    c’est juste une petite animation temporaire

     

    Répondre à ce message

  • #2512365

    Toutes des villes démocrates ou les élus encouragent les antifas et autres révolutionnaires du dimanche, aux ordres et payés par Soros.
    Des manifestants qui détruisent des statues, mettent le feu, créent le chaos et assassinent en toute impunité, désolé mais ce ne sont plus des manifestants mais des délinquants.
    Puisque maires et gouverneurs démocrates encouragent ce chaos, ils devraient être arrêtés pour trahison envers la nation et jugés.
    Il est donc logique que le président Trump fasse intervenir les agents fédéraux pour remettre de l’ordre et faire régner la loi.
    Ne pas oublier que pour une minorité de délinquants voulant tout casser, il y a une grande majorité des américains qui sont pris en otage par ces agents du chaos.
    Quant à lancer des agents chimiques sur ces émeutiers, c’est du n’importe quoi.
    Déjà agent chimique ne veut rien dire, les colorants et conservateurs qu’on trouve partout dans la nourriture industrielle, en sont des agents chimiques.
    Ou sont les preuves ?
    Car venant de médias achetés et ne prêchant que la propagande trompeuse de leurs maîtres du CAC 40, les mensonges s’enchainent aux mensonges, ne formant plus que la langue du serpent.

     

    Répondre à ce message

  • #2512382

    C était prévisible à l approche des élections, l état profond va mettre le paquet pour déboulonner Trump . On va assister à des troubles sociaux de plus en plus puissants.
    Va falloir qu’il accroche sa ceinture le Trump !

     

    Répondre à ce message

  • Je ne vois pas comment ces manifs feraient perdre Trump - au contraire : ça va gonfler à bloc les partisans du président sortant et ça va, paradoxalement, démobiliser les rangs de la Gauche ( chaque faction, pour exister médiatiquement, fera de la surenchère)...

     

    Répondre à ce message

  • #2512560

    Ce qui se passe dans les "grandes villes américaines", vous avez trois mouvements :
    - les loopers, en général des noirs américains qui ont vandalisé au début de BLM les magasins et enseignes, petits ou grands, sur LA, NYC, au Texas, là où il y a des noirs pauvres dans des villes très riches ou très pauvres Phily, Baltimore ou DC. Parfois cela dérape, des coups de feu, des embardées, des morts ...
    - les protesters, les blancs pro-sanders qui ont direct embrayé sur le mouvement BLM. C’est le très gros des manifestants, bonne condition sociale et bonne conscience.
    - les antifas : le plus surprenant. Ils sont les plus efficaces dans des régions ou il y a très peu de noirs (Seattle - WA, Portland - OR, Austin -TX). Ce sont des blancs américains dégénérés à bon niveau social ou culturel, gangrénés au White Privilege de Robin DiAngelo ou à la théorie du genre de Judith Butler. Là il y a de la casse mentale. Les mots d’ordre sont sorosiens, mais ils ne sont pas bêtes et leurs rangs grossissent au fil du temps.

    Les trois sont utilisés par les grands réseaux NYT, WSJ, WP, CNBC, MSNBC, CNN pour faire de l’anti-trump de base en plus de sa gestion du Covid. Les démocrates sont vraiment des s***pards.

    Etonnament Detroit et Chicago sont restés relativement calmes avec une très forte majorité noire mais avec une structure économique forte.

    Les évangélistes noirs se sont un peu manifestés en all lives matter, mais ont eu peu d’écho médiatique.

    Chad Wolf, placé à la tête par Trump au Department of Homeland Security (forces fédérales intérieures), est assez nul, ayant peur d’un dérapage. Le FBI ne bouge pas du tout et aucune enquête sur des activistes interstates, alors qu’à Portland-OR on retrouve des agités du Wisconsin, du Colorado, de l’Etat de Washington ...

     

    Répondre à ce message