Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poker commercial USA/Chine : Trump mise lourd

 

C’est la méthode Trump, qui négocie avec la Chine comme un joueur de poker agressif face à des adversaires près de leurs jetons : il n’hésite pas à relancer, et durement. Après avoir endormi la délégation chinoise pendant des négociations qui visiblement ne vont pas dans son sens, il annonce brutalement une hausse de 10% des droits de douane sur 300 milliards de dollars d’importations à partir du 1er septembre, et menace de passer à 25%... La trêve de juin aura été de courte durée.

 

 

Réaction de Pékin, via son ministre des Affaires étrangères : « Imposer des droits de douane n’est en aucune façon une manière constructive de résoudre les frictions économiques et commerciales. » Les Chinois ne veulent pas la guerre (commerciale) totale mais se disent prêts à des « représailles » selon Le Figaro.

Tout ce que produit la Chine ou presque qui est exporté aux USA fait désormais l’objet d’une augmentation de taxes douanières. Même si on peut parler d’un coup de bluff (des sanctions provisoires) de Trump, c’est la fin d’une époque, celle où les Chinois, à partir de 1972, ont arrosé sans trop de résistance les USA de leurs produits manufacturés, creusant ainsi le déficit américain et détruisant l’industrie locale à petit feu, sauf celle à haute valeur ajoutée technologique.

Jouant le chaud et le froid, Trump a donné rendez-vous à Xi en septembre pour la poursuite des négociations commerciales entre les deux pays. La conséquence, c’est la déstabilisation des marchés, comme on dit : la Bourse a dévissé, mais pour Trump, ce n’est pas grave. Ce faisant, il faut quand même mal à l’économie américaine et à la consommation intérieure, qui ont besoin des produis chinois à bas prix. Mais c’est tout l’art de la négociation : accepter des sacrifices pour gagner.

Il y a un an, le président américain prévenait tout le monde. Finalement, comme un certain Autrichien dans les années 30, il est en accord avec ses menaces :

 

 

Trump a-t-il lu les préceptes de L’Art de la guerre de Sun Tzu ?

- Commandement 16 : « Attaquez là où il ne vous attend pas »
- Commandement 17 : « Surgissez toujours à l’improviste »
- Commandement 80 : « Je frappe [l’ennemi] l’improviste »
- Commandement 106 : « Frappez avec la soudaineté de la foudre »
- Commandement 213 : « À la guerre, tout est affaire de rapidité. On profite de ce que l’autre n’est pas prêt, on surgit à l’improviste »

Trump attaque la Chine, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2251529
    le 03/08/2019 par goy pride
    Poker commercial USA/Chine : Trump mise lourd

    D’un autre côté il faut aussi se mettre à la place des Chinois. Pendant plus de trois décennies ils avaient été habitués à une oligarchie occidentale ayant systématiquement détruit son tissu industriel à faible valeur ajoutée et délocalisé le reste dans les pays à faible coût de production comme la Chine et l’Asie du Sud Est. La Chine a été la très grande bénéficiaire de cette politique suicidaire de l’Occident. Et puis subitement survient d’une manière complètement inattendue un Trump qui veut faire marche arrière !
    Pour pouvoir rééquilibrer les choses de manière à ce qu’il s’instaure des relations commerciales plus équilibrées et globalement mutuellement bénéfique c’est un chantier titanesque qui prendra des décennies ! Il est facile de détruire mais beaucoup plus difficile de reconstruire !

     

    • #2251637

      Il faut quand même relativiser cette question de délocalisation à outrance vers l’Asie et la Chine en particulier. Soyons clair, ce qui est produit là-bas n’a toujours pas atteint un niveau qualitatif équivalent aux productions antérieures. Ajoutons à cela les notions obsolescence programmée, la réalité c’est que les produits Chinois (en particulier) souffrent toujours d’une image désastreuse, à juste titre.

      Peut-être ce qui pourrait permettre de renverser la vapeur, ce sont les questions écologiques. Le prix c’est une chose, mais acheter une merde polluante à produire, d’un niveau qualitatif douteux et avec des contraintes liées aux délais et à la confiance. S’il y a une véritable prise de conscience des futures générations, c’est au niveau de la décroissance que ça se passera. J’achète moins, plus cher, mais de meilleure qualité et près de chez moi. Le règne de la quantité au détriment de la qualité doit impérativement s’inverser.

      Ça doit aussi se construire au niveau des formations professionnelles. Revaloriser le domaine manuel au détriment du tertiaire. Ici, la dernière mercerie va fermer, tout comme le dernier cordonnier. Et c’est systémique, pas de repreneur.

      Honnêtement, je crains fort que la simple réindustrialisation des états souverains ne soit pas suffisante pour inverser un processus dont les racines sont plus profondes.


    • #2251659

      À "WTF"... Nous ne sommes plus dans les années 90, on trouve de la qualité aujourd’hui en Chine. Comme si après des décennies de transferts de technologie il n’y aurait pas aussi une acquisition de savoir faire.


    • #2251660

      @WTF Non je ne suis pas du tout d’accords avec ce que vous dites. Vous avez même tout faux.
      Vous persistez à croire que le niveau qualitatif de ce qui est fabriqué en Chine n’a jamais atteint la qualité occidentale. Hors c’est complètement faux.
      En informatique rien que des marques d’ordinateurs chinoises vendu dans le monde sont bien plus performant que des Dell ou HP voir autant ou plus.
      En matière de télévision nous avons vue des branches lowcost "à la demande de marques us ou occidentale" qui tenaient autant que des téléviseurs de marque.
      De grande marque dont nous consommons des produits de qualités en majeur partie sont fabriqué en Chine depuis des années pour beaucoup @WTF.
      Donc ce que vous dites est complètement faux.

      Vous parlez d’obsolescence programmé ? Vous oubliez juste une chose, ce qui commande l’obsolescence programmé ce ne sont pas les industrielles au passage, ce sont les marques qui donnent les recommandations.

      Il faut sincèrement arrêter de croire et de dire "c’est de mauvaise qualité car made in china". La Chine est tout simplement au énorme pays industrielle où le continent américain a était le plus gros consommateur et commanditaire de fabrication à bas cout pour revendre sur le marché occidentale à prix élevé afin de faire des marges colossales.
      Depuis des années, et ça c’est un fait marketing et des lois du commerces (profit à tout prit, et encore cette mentalité est plus issue de la tribu attali : les produits ne sont pas fait pour qu’ils fonctionnent mais pour qu’ils soient consommés).

      Vous achetez des produits chez leroymerlin, auchan, boulanger.... Bravo mais ces produits viennent de chine en majorité et sont revendus dix fois plus cher dont certain produit sont de qualités invendable.
      Là est l’arnaque, et pas le chant de sirène qui dit : "N’achetez pas en chine, achetez plutôt en passant par un intermédiaire français qui vous le vendra dix fois plus cher mais vous aurez un SAV qui ne répond jamais au tél en échange".


    • #2251680

      on trouve de la qualité aujourd’hui
      Qui a dis le contraire ? Mais ça n’invalide pas mon assertion sur la qualité générale des produits issus de la Chine. D’ailleurs, je suis quasi-sur que vous faites référence à des produits hi-tech ou alors préciser votre point de vue sur le paradis de la contre-façon. Ce n’est pas parce que vous êtes satisfait de votre TV-Box à 20 euros port compris que cela constitue une généralité.


    • #2251689

      @voxpop

      Je n’ai jamais dit que ce sont les producteurs qui sont à l’origine de l’obsolescence programmée, c’est vous qui le déduisez de mon propos qui n’était peut être pas assez précis pour vous.

      Cependant, je vois que vous focalisez tous sur la question des Hi-Tech qui ne constitue pas la majorité de la production des produits chinois qui envahissent nos étales et dont la qualité, je suis désolé, est très très loin d’être d’une qualité équivalente à des productions de l’Europe de l’ouest.

      Sortez de chez vous, tout le monde n’achète pas des Nike ou des Adidas, ni même n’a la possibilité de se procurer des technologies en direct. Et puis, si on veut parler de marques, inutile de vous dire que si jamais je dois m’acheter une guitare, je préférerais toujours une bonne vieille Fender Stratocaster made in USA, qu’une fabrication à la chaîne made in Mexico. Et encore moins, une guitare Chinoise.

      Vous réagissez comme des enfants gâtés qui sont bien content d’accéder à des produits à bas-coût par Internet - le syndrome de la bonne affaire. Mais vous omettez que vos technologies sont produites dans des conditions de travail que vous ne supporteriez pas si demain vous deveniez les prochains petits esclaves des empires émergents. C’est d’ailleurs ce qui nous pend au nez.

      L’anti-américanisme au profit d’une dictature rouge. J’avoue que j’en perd mon latin et je vais de ce pas me mettre au mandarin histoire de ne pas être largué avec les commentateurs d’E&R.


  • #2251550
    le 03/08/2019 par Atos, Portos et Aramis
    Poker commercial USA/Chine : Trump mise lourd

    Faire passer des vessies pour des lanternes c’est tout un art que certains s’efforcent de vouloir maitriser en vain...


  • #2251562

    Il est difficile de dire si les Américains font consciemment du cinéma ou s’ils s’auto-illusionnent sur ce dossier de la balance commerciale.

    En tout cas, tout ça n’est pas très intéressant et n’aura aucun effet de fond. Aucune guerre commerciale ne pourra remédier aux deux handicaps graves de l’industrie américaine :
    - l’un est simplement qu’ils sont mauvais, et ne font rien pour y remédier.
    - l’autre est que la création/circulation du $ crée mécaniquement un déficit structurel des import/export.


  • #2251575
    le 03/08/2019 par Manu Perlimpinus
    Poker commercial USA/Chine : Trump mise lourd

    Trump choisit la négociation, c’est déjà un grand pas pour l’humanité : pour une fois qu’ils n’envoient pas un tapis de bombes !


  • #2251607

    Avec Trump il vaut mieux ne pas faire de jugement hatif, sa stratégie bizarre de négociation a tendance a porter ses fruits sur le long terme. Les Américains jugeront.
    Je rappelle au passage pour certains grincheux ici que Trump n’a pas été élu pour satisfaire les intérêts de la France ou de l’UE mais bien celui du petit peuple américain.

     

    • #2251670

      Trump a une stratégie (je pense depuis le temps) commerciale plutôt que guerrière. C’est notamment pour cela que le système siono-américain lui a lancé une fatwa médiatique. Il ne fait pas partie de ces oligarques et rentre encore moins dans leur plan établi depuis Mathusalem.
      D’où le fait qu’il ait dit qu’il était pour redorer l’amérique "pour" les américains. Tout bon chef d’état se doit justement de veiller au bien et à la prospérité de sa communauté.
      La question est : "est ce que cela doit ou non se faire au détriment des autres pays ?".
      Lorsque l’on commerce avec quelqu’un où les deux partie ont fait une affaire équitable ou bien l’un des deux s’est fait avoir.
      Et sur le long terme et selon l’échelle cela peut avoir des impacts ou bénéfique ou désastreux.

      Il n’y a qu’à voir, on utilise en France quasiment que des services informatiques Américains, ce qui peut poser un large problème au niveau de la sécurité nationale et commerciale en France.
      Si un pays est dépendant d’une technologie qui ne lui appartient pas, on est donc à la merci en finalité de ce pays si les choses venaient à se gâter.
      D’où le fait de s’efforcer de consommer des produits (dans une certaine mesure) de notre pays. Mais vue que notre pays est corrompu au plus haut point cela ne servirait à rien hormis enrichir des personnes qui n’en n’ont rien à faire de notre pays.


  • #2251628

    La Chine a cette intelligence c’est qu’elle a su s’approprier les technologies de la modernité occidentale tout en maintenant un régime dur, sorte de dictature gaucho libérale qui permet aux chinois d’être plus avancés que l’occidental appauvri de base.

    Le système de pensée asiatique, et plus particulièrement chinois, est cent fois mieux adapté à la globalisation des esprits que l’individualisme occidental déchiré entre la nécessité commune et le "self made man". Tiraillement impossible à résoudre lorsqu’un système (la globalisation) exige que l’original, le singulier, l’individu, se noie dans la masse informe et soumise.

    Les Etats Unis ne sont pas et ne seront jamais des "collectivistes" et c’est leur talon d’Achille. L’Europe de l’Ouest, dont la France, n’a même pas besoin de se poser cette question, elle se noie toute seule dans l’UE où tout esprit d’équipe est rendu impossible par la "construction" même de cette fausse union inventée pour demeurer précisément un lieu imaginaire de mésentente perpétuelle. L’UE a été inventée pour ça, pour n’être qu’impotente.

    La Chine se délivre progressivement du dollar, elle prend son temps, comme le préconise l’esprit du moment présent qui va de soi pour n’importe quel chinois. On fait avec le courant qui va, avec les forces présentes, on ne lutte pas contre, on s’adapte aux forces en présence pour avancer. C’est exactement le mode d’emploi pour une massification globale sans trop de résistance interne.

    Les USA sont restés à un stade d’ado boutonneux, violent, teigneux et agressif. Cela fonctionne encore très bien avec l’Europe qui est le parent âgé, tolérant, devenu mou du genou, qui n’ose plus s’opposer au môme agressif. Ce môme c’est sa progéniture, métissé par ses origines européennes multiples. La France est l’exemple typique du parent fragilisé par l’âge et qui baisse les yeux devant les exactions de son ado qui, par ailleurs, la fascine depuis le début tellement elle a cru que cet ado allait devenir "LE" modèle de modernité dont elle rêvait pour elle-même.

    Chine + Russie + Inde + (à terme) Turquie et Iran seront, que cela plaise ou non, le nouvel empire. Pour le pire et le meilleur ? Certainement, car tout empire est voué à aliéner les autres mais.... n’est jamais immortel. L’Europe est sub claquante, l’Amérique se suicide par une violence intérieure. Demain l’Eurasie inévitablement.

    Trump essaie juste de trouver une parade commerciale ultime pour maintenir un fantôme américain...

     

    • #2251709

      La Chine a cette intelligence c’est qu’elle a su s’approprier les technologies de la modernité occidentale tout en maintenant un régime dur, sorte de dictature gaucho libérale qui permet aux chinois d’être plus avancés que l’occidental appauvri de base.

      Oui l’intelligence de l’espionnage industriel et de la mise au turbin de la masse laborieuse dès que les fonctions motrices du corps humain permet des tâches répétitives et pénibles.

      La réalité c’est que la Chine n’aurait pas pu atteindre l’état où elle se trouve sans la cupidité d’industriels occidentaux qui, par une recherche de profit rapide et important, nous ont amené à une situation où la dépendance est en pleine mutation, inversion.

      C’est la même situation de dépendance avec les pays du Golfe que nous avons enrichi a outrance au profit de notre confort pour se rendre compte que ces dictatures sordides financent dorénavant des terroristes quand ils n’achètent tout simplement pas des pans entiers des pays sous dépendance.

      La réalité c’est que le principe de délocalisation est un principe de chaises musicales où il existe toujours un dindon qui n’est jamais celui qui met en route la musique. Vous pouvez vantez les mérites d’une opposition eurasienne d’un système que vous jugez obsolète, vous ne serez jamais celui qui lance la musique mais bien plus souvent celui qui n’a plus de chaise où s’asseoir.

      Je comprends la critique de l’empire américain et sa chute inévitable. Mais se réjouir pratiquement de ce qui va arriver derrière, hum. Se réjouir de sa propre chute c’est une forme de masochisme qui me dépasse. Je n’ai pas le logiciel qui va bien.


    • #2251739

      N’oubliez quand même pas que la recherche demeure très largement encore l’apanage des États-Unis (qui font venir les meilleurs chercheurs du monde entier).

      Si le transfert de technologie cesse, il est probable que la Chine, n’ayant plus rien à copier, se refasse rapidement larguer.


    • #2252225
      le 04/08/2019 par Nicolas Tesla
      Poker commercial USA/Chine : Trump mise lourd

      Lol à AF et Wtf La Chine n’a plus besoin des occidentaux niveau tech. Trump avec sa stupide guerre commerciale est en train de s’enterrer vivant. La Chine produit son Hi tech elle même elle n’a plus besoin de copier. La Chine a déjà 600 millions de consommateur potentiel. Les USA sont en train de se faire ouster par le plus grand pays de consommateur de demain. Le sentiment anti américain commence à devenir très présent en Chine. Les gens me demande quelle nationalité je suis lorsque je sors. Les français ont (encore) une bonne réputation. Source je vis ici.


    • #2252341

      Seul un imbécile peut penser que la technologie cessera d’évoluer. Or dans toute son histoire, la Chine, contrairement à ce que veut une propagande très féconde, n’a jamais rien inventé, ni boussole, ni pâtes, ni poudre à canon, ni arts martiaux. Quiconque a beaucoup côtoyé les Chinois sait que c’est un peuple de demeurés sans manières qui ne savent que copier et imiter et s’attribuer l’invention de tout ce qu’ils ont volé.


    • #2252641

      @AF

      Vive le manichéisme. Personne ne nie les qualités d’un peuple qui en soit n’est pas différent des autres à l’heure de la mondialisation. D’ailleurs j’ai toujours plaisir de lire les papiers scientifiques provenant de ces contrées dans le domaine qui m’intéresse (traitement du signal audio).

      Cependant, je maintiens que si vous arrêtiez de focaliser focaliser sur le Hi-Tech pour avoir une vision plus générale sur les échange commerciaux avec la Chine et l’Asie en général, on pourrait parler sérieusement.

      D’ailleurs, il ne s’agit pas simplement de qualité pur, mais de question de santé publique, par exemple : http://sante.lefigaro.fr/article/al...

      Par contre, vos références aux anciens empires asiatiques et sur leur apport reviendrait à comparer l’apport de l’Égypte actuelle (arabe) avec l’apport de l’Égypte des pharaons. Ça n’a pas véritablement de sens.


  • #2251789

    + d’emplois et - d’immigration = hausse des salaires.


  • #2251841
    le 03/08/2019 par Anonymous19
    Poker commercial USA/Chine : Trump mise lourd

    "les Chinois, à partir de 1972, ont arrosé sans trop de résistance les USA de leurs produits manufacturés, creusant ainsi le déficit américain"

    Pour être plus exacte (ah ! l’exactitude)
    Les USA, à partir de 1972, ont arrosé sans trop de résistance les Chinois et le reste du monde de leur dette qu’ils n’ont pas l’intention de rembourser (Comme Nixon l’a expliqué en 1971 quand il a fermé la fenêtre des échanges dollar contre or).