Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouveaux marchés : les chiffres délirants de la Coupe du monde Fortnite

Le week-end dernier à New York, le Stade Arthur-Ashe accueillait la Coupe du monde Fortnite, le jeu vidéo en ligne phare du studio américain Epic Games. Celui-ci a plongé la tête la première dans l’e-sport, annonçant 100 millions de dollars de récompenses pour son premier tournoi Fortnite.

 

 

(...)

- 50 000 $ sont garantis à chaque joueur qualifié pour la Coupe du monde.

- 2,5 millions de spectateurs se sont pressés devant leur écran pour observer les performances des compétiteurs venus du monde entier.

- 3 000 000 $, c’est la somme remportée par Kyle Giersdorf, alias « Bugha », qui s’impose comme le grand gagnant de cette édition de la Coupe du monde Fortnite. Le jeune joueur américain âgé de 16 ans a remporté la compétition solo avec 59 points, bien loin devant ses concurrents. En comparaison, le grand vainqueur du tournoi de Wimbledon remporte chaque année un peu moins de 3 millions de dollars.

 

 

(...)

- 30 000 000 $ étaient mis en jeu au total par Epic Games pour les vainqueurs des différentes compétitions. À l’annonce de ce chiffre plus tôt dans l’année, il représentait alors la plus grande cagnotte jamais proposée dans l’histoire de l’e-sport.

- 40 millions de joueurs ont participé aux épreuves éliminatoires, espérant se qualifier pour la grande finale.

- 250 millions de personnes ont joué à Fortnite depuis son lancement en 2017.

- 1 milliard de dollars devraient être empochés par l’industrie de l’e-sport cette année, selon la société Newzoo.

- 3 milliards de dollars ont été touchés par Epic Games en 2018 selon TechCrunch. Le studio peut remercier Fortnite pour ce chiffre d’affaires mirobolant.

- 15 milliards de dollars, c’est la valorisation du studio Epic Games après une série de financements à l’automne dernier pour un montant de 1,25 milliard de dollars.

 

 

Lire la suite de l’article sur forbes.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’offre 42 milliards d’euros à celui qui sera capable de reprendre en main la planche a billet, tous les lobbies vitaux pour l’homme et la société, emprisonner ou liquider l’intégralité des mafieux lobbyistes et politique, et instaurer un système social où le peuple est réellement souverain !

    Ah ! On me dit que le monde virtuel est plus facile a gérer !!!
    Bon ben ce n’est pas encore gagné pour se libérer de l’esclavage des temps modernes !

     

    • Un monde virtuel, financé avec de la fausse monnaie... Une grosse farce, il ne faudrait même relayer ce genre d’infos... Selon la loi d’attraction, plus on met en avant quelque chose, plus on l’entretient...

      A quand sur E&R des infos qui entretiennent un cercle vertueux qui fera boule de neige ? C’est la critique essentielle que je ferai à E&R, à force de mettre en évidence tout ce qui ne va pas, nous le cautionnons et tout continue sur la même voie...

      Proposition : Deux bonnes nouvelles contre une moins bonne... histoire de faire pencher la balance du bon côté ... vous verrez c’est magique !!!


  • C’est la surenchère perpétuelle.
    Le reccord est détenu depuis des années par DOTA 2 (Valve). Cette année, le plus grand tournoi annuel sur ce jeu, THE INTERNATIONAL, battera son propre reccord de somme mis en jeu ’cashprize) : on en est aujourd’hui à plus de 31 millions de dollars US et ce n’est pas fini (le tournoi a lieu dans deux semaines, le montant grimpe encore un peu).

    De plus en plus de jeunes y voient une opportunité "d’avenir professionnel", un peu comme les jeunes et le foot.... ou le populo et le jeux de hasard !


  • oubliez pas d’aller vous degourdir les jambes toutes les 2 heures sinon a 30 ans c’est varice,phlebite et avc. L’homme n’est pas fait pour rester assis...


  • Erreur, 30 millions de cashprize et non pas 100 millions.


  • Travaillant dans une enseigne de vente de produits culturels, faut voir le profil des clients "type" de ce genre de jeu.

    La plupart sont très jeunes et complètement accro, ils bégayent en posant des questions sur les cartes de porte-monnaie virtuel. On les sens stressés, en sueur de choisir le mauvais truc à 25€ voir plus.
    Il suffit d’observer un peu les parents pour savoir qu’ils achètent une paix éphémère avec leur gamin.


  • Ce monde devient fou ! je suis complètement "largué" . Quelle misère !
    je fonce admirer mes chats et ma campagne .

     

  • C’est beaucoup d’argent mais par contre le gouvernement Fédéral va lui ponctionner $1.2 million et l’état de New-York $265000.


  • Le Nouvel Ordre Mondial ne sera pas défait par ces gens là.

    La perte des consciences dans le virtuel rejoint la volonté du NOM d’enfermer les consciences dans du digital avec l’Intelligence Artificielle. Ce type d’évènement n’est qu’un acte préparatoire à note complète servitude et au passage de l’Homme biologique conscient à l’esclave digital. C’est une étape du transhumanisme.

     

  • Chez moi, mon petit frère passe son temps sur Fortnite pendant que je me tape les œuvres de Marx et les bouquins édités par Kontre Kulture. Je lui ai parlé d’Adrien Sajous qui étudie les univers virtuels et les geeks à la recherche de rapports sociaux à travers les jeux vidéos (trouvant là un substitut au vide de la modernité) mais il en a décidément rien à foutre.

     

    • Il faut pas commencer par du KK c’est aller trop vite en besogne

      Les classiques de la littérature sont excellents pour se mettre a la lecture.

      Essayez le petit prince de St Exupéry vu le "jemenfoutisme" si ça prend embrayer sur du Victor Hugo puis Chateaubriand et normalement sa devrait (re)lance la machine


    • Ou la comtesse de Ségur si vraiment il a du mal.


    • Aimer faire lire, c’est quelque chose de très délicat à réussir, surtout si les parents n’ont pas trop valorisé le livre dans l’enfance, ni lu beaucoup d’histoires, etc.

      Mais il faut, effectivement continuer, même avec de l’hyper-basique, comme des bandes dessinées et, surtout, continuer de donner l’exemple (vous êtes un de ses modèles).


    • @De passage

      Non c’est plié, cette génération c’est la génération catastrophe, ils ont des tonnes d’addictions(porno, drogues, réseaux sociaux, jeuxvidéo, narcissisme abusé etc.. etc..) avant même 20 ans et l’abrutissement et la pression sociale qu’ils subissent est beaucoup trop forte !


    • @De passage
      Le petit prince pour un joueur de Fortnite ? En version "Explose-moi un mouton" alors !
      Si c’est pour amener à la lecture, la BD peut être une bonne solution avec "Peter Pan" de Loisel ou "Les eaux de Mortelune" par exemple, puis des romans du style "Les fourmis" et "Le horla" avant de continuer avec "1984" et "Le meilleur des mondes".
      Pour ma part, hormis sa représentation graphique assez réussie, j’ai trouvé "Le petit prince" plutôt mièvre et sans intérêt.


    • toutes les tentatives de fuite devant la realite sont du a un sentiment d’impuissance devant cette realite : les gens se sentent "coinces". Il faut reprendre petit a petit son destin en main.
      La musculation avec le livre 2 de delavier,deux halteres quelques poids, un peu de course a pied et c’est deja un bon debut pour commencer.

      sans oublier "se bouger le cul avec stephane edouard"
      https://www.youtube.com/watch?v=AEW...


    • Je pense que je vais commencer par lui acheter le tome 2 de la méthode Delavier. C’est pas un bouquin de tapette !
      Merci à tous pour vos conseils


  • Qui aurait cru que des ados seraient fort pour se tripoter la manette durant des heures ?

     

  • Fortnite etant gratuit, il faut reconnaitre qu’epic games (deja connu avant chez les gamers et depuis longtemps) a tres bien joue de la carotte surtout aupres des enfants. La plupart du pognon du jeu vient de la boutique en jeu qui propose du cosmetique et seulement ca. Ca temoigne de choses qui depasse la seule industrie du jeu-video et meme de l’e-sport, des choses qui touchent plus au narcissisme etc.

    Sinon c’est une pure merde, quand je pense que des debiles comparent ce jeu de kikoo avec les sur-nerveux de doom ou quake voir avec les 200 iq qui traine sur starcraft et autre jeu de strategie. Comme quoi meme l’e-sport c’etait mieux avant, a l’epoque ou ca existait pas encore en fait... et pour connaitre un peu le milieu du gaming, jdirai meme que ca a change le mentalite du joueur lambda, du gamer (qui se faisait traiter de nerd ou faux-autiste a l’epoque où les jeux-videos ou la medieval-fantasy etaient encore mal vu) classique. L’emergence du concept de toxicite est apparu avant meme les reseaux sociaux, le concept date au moins des jeux en ligne puis s’est aggravé avec l’arrivée de league of legends (le mastodonte qui occupait le gros de l’audience et du marche avant fortnite).

    Heureusement Fortnite ne compte pas de canal de discussion commun, je vous laisse imaginer l’ambiance qu’il y aurait dessus (entre spam porno, arnaque, insultes, le tout orchestré par des enfants d’entre 12-20 ans et leurs grands freres tout aussi cassos, vous trouverez peut-etre un mec net qui bloquera le canal des son entree dessus)

     

    • #2251543
      le 03/08/2019 par sega c’est plus fort que toi
      Nouveaux marchés : les chiffres délirants de la Coupe du monde (...)

      Epic games, effectivement bien connu des joueurs, a su trouver un business modèle juteux car extrêmement efficace. Par contre, le jeu ne peut pas être comparé à un autre puisqu’il n’existe pas de tire à la troisième personne qui mélange autant de possibilité comme celle de fabriquer des éléments de construction en plein combat, conduire des véhicules différents, se mettre à l’abri d’un danger extérieur etc . Je pense que résumer son succès à sa "boutique" est un peu abusé.

      J’étais sceptique (comme je l’étais sur league of legends) et puis finalement j’y ai joué avec des collègues, c’est plutôt sympa dans un groupe qu’on connait, un peu moins si on ne connait pas les autres joueurs mais clairement moins "aliénant" que league of legends qui détiens le record absolue de la toxicité sur internet toutes plateformes confondues. Moi qui ai beaucoup joué à beaucoup de jeux en lignes comme ceux que tu as cité, c’est le seul jeu ou l’agression verbale est tellement présente qu’elle donne envie de ne plus continuer à jouer. Pour tout dire c’était visible dès les premières parties, ce qui est suffisamment rare pour être notable.

      League of legends reste sympathique mais je pense que la professionnalisation de ce jeu, son système de classement pourri et pas mal d’aberrations influes sur une partie des joueurs qui se sentent supérieur (alors que souvent ils sont mauvais..)aux autres. On a donc une partie de gens (et pas forcément des jeunes) "exigeant" et plutôt agressif. Du reste, les réseaux sociaux (twitter en tête) et les vidéos critiquent (sur youtube) ont créé une génération qui pense qu’un commentaire doit obligatoirement sortir de leur bouche...que celui ci soit pertinent ou pas, vulgaire ou pas. (la vulguarité s’étant banalisé depuis quelques années)

      Donc tout ça est quand même très récent et ne vient pas du jeu vidéo.


    • "si c’est gratuit c’est toi le produit"...

      (ça veut dire qu’il y a derrière un objectif... anthropologique !)


  • Très content pour eux l’esport est un marché émergent j’espère qu’ils seront en tirer profit un maximum

     

  • c’est un monde completement inconnu pour moi... mon prefere c’etait space invaders en arcade au cafe... je suis pas si vieux j’ai que 45 ans.


  • "Pitiou,pitiou,pitiou", les athlètes du futur...


  • Ce qu’il y a de singulier en cette époque formidable c’est que dès lors qu’il s’agit de conneries il y a du pognon à chier partout pour les financer ! Par contre pour le nécessaire et vital comme l’entretien des ponts et chaussée, le financement des hôpitaux publics, les retraites, la protection de l’environnement...il n’y a plus d’argent, c’est la crise, il faut faire des économies, on est en déficit !
    Cela va mal finir tout cela ! Sodome et Gomorrhe ont été anéanties pour beaucoup moins que ça ! Quand ce système pervers et délirant va s’effondre cela fera mal et ne sera pas joli à voir !

     

    • Pas besoin de prendre ces exemple là car en plus ils ne sont pas bons car pas dans le même domaine ou même registre.
      Prenez comme exemple le monde du sport ou bien celui des artistes !
      Combien de bons artistes ne peuvent par exemple même pas boucler leur fin de mois ?

      Ça c’est un autre sujet et je l’ai remarqué il n’y a pas très longtemps.
      L’argent n’est jamais entre les bonnes mains !
      Peut-être une des raisons pour laquelle le monde va mal.
      Regardez Epstein par exemple !
      Un type comme ça doit être pauvre car il ne mérite pas la richesse, il fera toujours du mal avec ses moyens, donc il faut lui couper le robinet d’accès.


  • J’imagine l’état du cerveau de cet abruti rémunéré 3 millions de $ de connerie !

     

  • Qu’ils jouent bien, mariés ou non : ça laisse de la belette libre et/ou disponible mais amère sur le marché, à la recherche d’autres jeux, d’autres types de joysticks...
    Parce que chez les gamers, il y a un paquet de cornards et de Tanguy, on ne dit que ça...

     

    • Merde, j’ai presque passé l’âge pour ça aussi...


    • Je ne suis pas sûr que penser avec sa b*** soit intellectuellement plus valorisant que bouffer du joystick. Les plaisirs virtuels peuvent permettre également d’échapper à ce monde de merde... L’ennemi est ici et comme toujours la finance, les sommes outrancières allouées à ces activités qui auraient dû rester des loisirs.


    • À Maxou,

      Personne n’a dit qu’il fallait penser avec sa bite, bien que pour certains d’entre tous, elle s’imagine dominer le monde : il pourrait tout autant s’agir de pratiquer une forme d’art, d’esthétisme, de contemplation, prenant ses sources aux jardins d’Épicure pour s’en aller virevolter dans l’éther du tantrisme afin (de tenter - et c’est bien la seule tentation) d’atteindre le Nirvana : et de la pratique, vous n’en aurez jamais assez sur le sujet ; à un point que vous n’imaginez sûrement pas. Ce sont d’ailleurs ceux qui n’ont que la b*** comme horizon de pensée (expérience) - et seulement ceux-là - le plus souvent occidentaux, qui négligent toutes les facettes de la conjonction jusqu’à l’intégration des corps-âmes-esprits, au quotidien : afin d’en révéler, par l’alchimie, tous les potentiels, toutes les saveurs jusqu’à l’extase ; qui n’est pas la jouissance. Ce serait même l’inverse...

      Aussi, essayez de cesser de penser par la vôtre et vous n’en prêterez plus le délit aux autres : pensez complémentarité, mouvement, harmonie jusqu’à la fusion, à un stade supérieur que l’usuel va-et-vient qui vous arrive instantanément à l’esprit. Vous changerez de perception et donc de persectives.
      Bien à vous.


  • le "francais" il s’appelle issam...prochaine etape le djihad...djihadnite, une compet fun et lucrative !

     

    • Que ta vie doit être triste !


    • Le perroquet répète sans vraiment comprendre les mots qu’il utilise, l’homme à force d’étude augmente sa compréhension du monde.
      Êtes vous un perroquet ou un homme ?



      Le djihad ou jihad, également écrit jihâd ou djihâd (جهاد en arabe)[1], est un devoir religieux au sein de l’islam. En arabe, ce terme signifie « abnégation », « effort », « lutte » ou « résistance », souvent traduit à tort par « guerre sainte ». Le mot jihâd est employé à plusieurs reprises dans le Coran, souvent dans l’expression idiomatique « al-ǧihād bi amwalikum wa anfusikum » qui peut se traduire par « lutter avec vos biens et vos âmes ». Ainsi, le jihad peut aussi être défini par l’expression « faites un effort dans le chemin de Dieu ».



    • @ rich

      Pourquoi ? Ce qu’il dit est factuellement faux,peut être ? Le type s’appelle Issam, et plus le temps PASSERA, de plus en plus, lorqu’il sera question de français, il sera question d’Issam, et de moins en moins d’Alain... c’est la le grand remplacement en application.

      Savez,les choses n’arrivent jamais instantanément.


    • Au Malicieux, comme les prenons chrétiens ont remplacé en grande majorité les prénoms celtes etc...



      Malicieux du latin malitiosus, de malitia (« mauvaise qualité, malice »).



  • Comme je l’ai entendu dans une de vos émissions : "onanisme culturel".


  • Comment l’Occident prépare des tueurs sans pitié.


  • Y’à l’héroïne la coke et maintenant fortnite suite logique de la désintégration du cerveau humain.

     

  • Effrayant. Lire, écrire, voir des gens, ça s’apprend à cet âge. Même plus tôt encore. Malgré l’argent qu’ils empochent, ces jeunes sont perdus pour la gloire.

    Je comprends qu’E&R nous tienne au courant, mais trop d’infos négatives peuvent nous sapper le morale. Il faut panacher avec des contre exemples.


  • Pas plus débiles que les coupes du monde de football truquées, ou les types sont incapables d’aligner 2 mots.

     

  • Délirant !
    On récompense la fainéiantise, l’obésité, la paresse, l’auto-destruction, la cécité, l’arthrose des mains, et la sédentarité.
    Ce monde est vraiment en phase terminale, plus de doute, et pendant ce temps là on a des atlhlètes de très haut niveau qui eux savent faire de grande chose dans le réel mais sont sous-payés...
    Conclusion une fois encore tout est inversé.

     

  • 2,5 millions de spectateurs pour 250 millions de personnes qui ont joué au jeu au moins une fois dans leur vIe. Ca fait 1%. Ca va.

    Le succès de Fortnite était prévisible : ce jeu est gratuit je crois avec des objets numériques à acheter pour progresser, les jeux de tir en arènes constituent un pari relativement peu risqué depuis 20 ans (Counterstrike), il ratisse large enfin en misant sur le côté « jeu de tir pour les gens pas pro au jeu de tir » popularisé par Nintendo avec Splatoon.

    Pas fan pour ma part ; les graphismes sont assez laids, les mécaniques du jeu assez conventionnelles et l’intérêt en tant sue jeu qui tient tout seul assez nul.

    Un non évènement culturel pour une vrzie plateforme de blanchissement.


  • Surement moins de dopage que dans ( tous ) les sports traditionnels.

    C’est toujours ça de pris.

     

  • Avec ma femme on a enlevé les écrans , pas de télé dans la maison et surtout pas d’ordi a porté des enfants , pas de jeux vidéos, ni console, pas de radio
    Ainsi lecture , discussion ,échange et de temps en temps très rare, on leur laisse voir un docu, un film, une série (du style un truc animalier ,Belle&Sébastien, ou un tintin...)
    Et on a instauré des temps de silence , école a la maison, dans une ferme loin de toute cette aliénation
    Et bien vous savez quoi ?
    Quand je vois ce reportage , je me dis on a bien fait

     

  • La finalité de cette compétition est, à ça près, la même que pour n’importe quelle compète, la grosse différence tient au fait que ces compétiteurs appuient sur des boutons pour 300 000 $ alors que pour d’autres c’est 30 millions en faisant aller une tapette à mouche dans tous les sens pour faire valser un gros cochonnet jaune fluo et en gémissant comme des cerfs en rut.
    Divertissez vous les gueux ! et surtout dépensez sans compter, quelle que soit la discipline. Nous, nous n’en pratiquons qu’une, celle qui consiste à vous faire les poches.



  • Selon l’ONG Gun Violence Archive, la tuerie d’El Paso est la 249e fusillade ayant touché quatre personnes ou plus depuis le début de l’année.




    Le tueur à 19 ans ! Il n’aimait pas les migrants...


  • Bonjour,

    Je fais mon métier actuel car je me suis pris de passion à 11 ans pour le dev, afin de concevoir le de mon groupe de joueurs. Ce métier me fait vivre d’un salaire important (comparé à la fatigue produite), et cela sans diplôme.

    Néanmoins, il faut voir qu’il y a plusieurs types de jeux vidéos. Ceux pour hardcore gamers, c’est à dire basés sur la difficulté, la concurrence, l’apprentissage, et surtout, la frustration.

    À côté de cela, il y a les jeux pour casus et Kikoo, qui ont repris les codes des jeux console : fun directement, pas de frustration, côté aléatoire permettant à tous de réussir même en ayant un niveau moyen.

    Fortnite fait partie de la deuxième catégorie. Tout comme Dota. Et comme tous les jeux populaires, le hardcore restant de niche, les jeunes n’étant sur des enfants gâtés ne supportant pas la frustration.


  • Curieux qu’il n’y ait pas un commentaire valable sur ce thème.
    Le jeu vidéo est désormais un art majeur.Exactement comme le cinéma.Et il y a des chefs d’oeuvre videoludique.Dans le futur le jeu vidéo,qui mériterait de s’appeler autrement,prendra de plus en plus d’importance.Jusqu’à ressembler à Matrix.Un exemple de jeu incroyable est assassin’s creed.L’histoire est moyenne,l’action plutôt répétitive mais parcourir certaines villes d’italie du 15 ième siècle est emouvant.C’est très beau et seul "le jeu vidéo" peut procurer cette émotion.Il y a de grands jeux aussi pour la naration par exemple The witcher 2 et 3 qui n’ont rien à envier aux scénarios de grands films fantastiques.Le travail sur ces jeux n’est pas uniquement commercial,il y a evidemment un enorme travail de programmeurs d’ingénieurs et de nombreux artistes,dessinateurs,peintres,sculpteurs,scénaristes etc...
    Evidemment comme il y a de très mauvais films ou de très mauvaises peintures il y a de très mauvaises créations vidéo ludiques.

    Ne parlez pas des jeux vidéos si vous n’en avez parcouru aucun de valable entièrement car votre avis n’a aucune valeur,vous n’y connaissez rien.Il faut parler de ce que l’on connait.Aujourd’hui 70% de la population française joue régulièrement.Donc arrêtons l’hypocrisie il est loin le temps ou le jeu vidéo était reservé aux enfants.

    Au sujet des gains de ce sport.Ils sont tout à fait légitime.C’est ultra compétitif.Et seuls les plus intelligents entrainés agressifs peuvent l’emporter.Mentalement ce n’est pas moins exigeant que de jouer au foot,au tennis ou aux échecs.Ensuite ca passionne les foules,des centaines de millions de joueurs à fortnite,normal que les sommes soient à la hauteur.

    Après le problème des jeux vidéos comparés à un sport ou le corps se dépense est qu’ils enferment dans un monde virtuel et qu’on peut y jouer sans limite.Donc beaucoup de petits connards prétentieux immatures peuvent s’y épanouir et se prendre pour des demi dieux car ils jouent bien.En réalité s’ils ne font rien d’autre que de jouer et s’ils se croient exceptionnels pour cela,ce sont des individus qui ne valent rien,qui ne servent à rien et qui feraient mieux d’apprendre un vrai métier.Et ceux qui se prennent pour des guerriers devraient faire un tour en salle de boxe.

    Mais ce n’est pas le jeu vidéo lui même qui est méprisable.Ce que j’ai décrit est un danger du jeu vidéo.Le jeu vidéo est lui,en soit,un art et un sport.


Commentaires suivants