Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour Damas, Téhéran et Moscou, la ligne rouge a été franchie par Washington et ses alliés en Syrie

La violente attaque aérienne US ayant visé des forces gouvernementales syriennes et des forces alliées représente un tournant dans le conflit en cours au Levant, lequel n’est nullement une guerre civile comme les médias occidentaux et arabes pro-OTAN tentent désespérément de le faire croire depuis le premier jour mais un conflit régional majeur pouvant à tout moment déboucher sur une guerre mondiale.

 

Sous pression de la part de Tel-Aviv et tentant de reprendre pied coûte que coûte au Moyen-Orient, Washington semble avoir perdu le sens de la mesure et vient de franchir toutes les lignes rouges en tuant des soldats syriens et russes mais également des miliciens irakiens et des conseillers iraniens près des confins syro-irakiens.

À Damas, le temps n’est plus aux concessions. Le président Assad est déterminé à contrer les raids israéliens mais en finir militairement avec cette drôle d’occupation US, d’abord par proxy, puis ostentatoire, à Al-Tanf et au Nord de l’Euphrate dans l’extrême est de la Syrie.

Les unités d’élite du Hezbollah étaient en mesure de tendre une embuscade meurtrière aux forces US à Hassaka et Al-Tanf mais Damas avait refusé tout contact direct sur le front oriental et préférait renforcer le front du Golan face à Israël.

La Syrie considère officiellement Israël comme le premier responsable de la guerre en cours et Tel-Aviv n’a ménagé aucun effort pour venir en aide ou soutenir militairement les terroristes de Daech et d’Al-Nosra.

Damas, Téhéran et le Hezbollah libanais estiment qu’il est grand temps d’agir mais Moscou temporise.

Lire l’article entier sur strategika51.wordpress.com

Sur la guerre israélo-américaine contre la Syrie,
chez Kontre Kulture :

 

Les provocations israélo-américaines en Syrie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il y a les élections présidentielles russes en Mars. Vlad est favori donc ce sera le statu quo d’ici là. Ensuite ... ? Ca laisse le temps à Tsahal de s’équiper en couche-culotte...principe de précaution !


  • La Russie ne fera jamais rien contre Israël, ces deux pays entretiennent une relation solide, c’est au pays musulmans de faire tomber Israël plutôt que d’aller se prostituer auprès de telle ou de telle puissance pour le faire à leurs places.

     

    • Cela vaut aussi pour les pays baltes, pour lesquels, l’ouest à fermé les yeux des années 1940 au années 1990 sur la soviétisation.
      Dixit géopolitis sur la rts et e&r.
      https://www.youtube.com/watch?v=GKW...



      12 : L’appréhension des États baltes et de la Pologne est légitime et compréhensible. Baltes et Polonais firent partie de l’Empire russe entre le XVIIIe siècle et 1917. En 1939 pour la Pologne et en 1940 pour les Baltes, en application des clauses secrètes du pacte germano-soviétique, l’U.R.S.S. occupa la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie et la Pologne orientale. La mainmise communiste soviétique sur ces pays (et d’autres) fut totale à partir de 1945 et jusqu’en 1989 - 1991 avec l’acceptation tacite de l’Occident en général et des États-Unis en particulier.




      https://www.egaliteetreconciliation...


    • JE suis d’accord , la Russie n’a absolument aucun intérêt à vouloir faire chuter Israël. Bien au contraire, elle essaie de se poser en arbitre. Et puis elle sait bien que tôt ou tard elle aura besoin d’Israël si dans le futur une occaz se profile pour récupérer l’Ukraine ou dégommer les US une bonne fois pour toute avec le soutien de la chine et de l’inde, et probablement la complicité des européens


    • Faux.
      La Russie et la Chine sont les prochains dans le collimateur d’USrael. La mondialisation le veut, l’histoire le prouve et les faits sont têtus.
      Qui a envie de l’hégémonie pourrie US et du peuple qui se considère élu ?


    • @slim Oui,il suffit de constater le rôle joué par Andrei Gromyko en 1947/48 à l’ag de l’onu et la visite de Ronald Lauder en Russie ces 5 dernières années.


    • « ...) c’est au pays musulmans de faire tomber Israël plutôt que d’aller se prostituer auprès de telle ou de telle puissance pour le faire à leurs places. »

      De quels pays musulmans parlez-vous ? L’Arabie Saoudite est du côté de la Judée... Ce n’est pas une donnée Top Secret ! Garaudy avait déjà qualifié ces émirs de “prostituées”. Et là, il n’est nullement question de se “prostituer” pour se protéger de la Judée. Ils veulent simplement jouir de la vie avec leurs dollars... Ils n’ont aucune conscience historique et régionale.
      A Babylone, c’est tout autre chose. Le comportement anti-Judée est un effet d’atavisme. Les sources pulsionnelles, infraconscientes, sont à chercher dans l’Antiquité, dans la Haute Antiquité.
      L’erreur est de faire de Poutine, « un Anglo-Saxon dans le camp opposé ». Un dialogue dialectique entre deux interlocuteurs animés des mêmes pulsions ! Non... Le dialogue est désaccordé car les deux interlocuteurs défendent chacun un langage différent.

      On est sur E&R pour butiner autre chose que de l’amerloque et des schémas de rue :

      https://www.egaliteetreconciliation...


  • Je vais être franc. Les américains sont complètement à côté de la plaque. Tout était en accès sur le web depuis le début. Comment continuer avec de tel conneries ? J’arrive à m’informer en lisant deux langues européens... je ne parle/lis pas l’arabe et pour moi l’Amérique risque de prendre quelques gros coup de poing bientôt et personne de bon sens ne sera choqué. Franchement ils se comportent comme dans une boîte de nuit louche. Où est le bon sens ? Est-ce que en vivant à des milliers de kilomètres du front ils se sentent tout permis ? Et le chinois ? Vous les voyez faire chier la planète entière à longueur d’année ?


  • "une guerre mondiale".
    Mon arrière grand-père lisait les mêmes conneries à la fin des années 40. On brandit cet épouvantail ridicule à des fins financières, les survivacons font du bizz là-dessus... Peut-être que d’ici 1000 ans elle arrivera cette guerre mondiale.
    Le gouvernement qui se chie dessus face à deux gauchistes dans un bois ira chercher de force des millions de français pour les balancer en syrie ou je ne sais où... ON Y CROIT !!

     

  • Pour moi, l’attaque des forces syriennes aurait du donner lieu à des représailles russes sur le forces kurdes.
    Donnant, donnant.
    Les Américains seraient ainsi forcés de négocier.
    La guerre nucléaire, je n’y crois pas.

    A l’avenir, je pense que la création d’un Kurdistan serait une solution temporaire efficace. Cela permettrait à la Syrie de se reconstruire autour de la personnalité du président Bachar. Quant au Kurdistan, il serait soumis au contrôle des gauchistes débiles du Rojova et ne tarderait pas à sombrer dans la guerre civile. La Russie et la Turquie pourraient alors mettre en oeuvre des manœuvres de déstabilisation qui épuiseraient les USA en tractations diplomatiques.
    Votre avis est bienvenu.


  • Ce qui se passe en ce moment est d ’une grande complexité

    Un fait est acquis, la volonté de partitionner la syrie, avec au
    passage, l’irak, et accessoirement créer des troubles récurrents
    en iran et en turquie

    Si on regarde une carte, on comprend mieux le role que l’on
    fait jouer aux khurdes, la diaspora étant répartit entre ces
    4 pays

    L’annexion du golan n’est pas anodine, cette region est le
    chateau d’eau de la région, et donc vitale pour celui qui
    l’occupe
    Une syrie recomposée et ce dossier reviendra très vite au 1er plan
    Une syrie divisée l’annexion du golan sera un fait accomplit

    A cela se greffent les problèmes de la palestine,des egos
    surdimensionnés de certains, des discordes religieuses,
    du coût pour s’assurer de la main mise sur des réserves énergétiques
    dont personne , sauf la russie, ne peut se passer

    Je ne parle pas du leviathan qui probablement pèse de tout son poids
    notamment à l’encontre de la turquie, par syrie interposée, ni des migrants,
    ni de la grèce, ni du dombass

    Les stratégies ont été revues , l’emploi de bombes nucléaires de
    faibles puissances en 1ere intention n’est plus un sujet tabou, et ne l’a
    jamais été dans la stratégie d’israel

    Ceci n’étant que le préambule d’un ensemble de paragraphes
    d’un livre dont nul ne connait l’ensemble mais entrevois l’épilogue


  • Ce conflit n’est pas prêt de se terminer. Reste à savoir lorsqu’il prétend que les belligérants en dehors de la Russie ont cesser les concessions à l’occupant USRael si ils vont se mettre à récupérer le Golan, le nord occupé par les turcs et l’est occupés par les kurdes sionistes par la voie militaire ou s’ils vont procéder lentement par divers attentats meurtriers contre ces forces.