Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pour Zemmour, LR retourne l’antique principe "pas d’ennemi à droite" en "pas d’ennemi à gauche"

Alors que Les Républicains veulent exclure de leurs rangs Erik Tegnér qu’ils accusent d’avoir entretenu des relations trop proches avec le Rassemblement national, Éric Zemmour prend la défense de ce partisan de l’union des droites et reproche au parti de Christian Jacob sa tendance centriste.

 

Depuis le 22 novembre, Erik Tegnér, membre de LR qui milite activement pour l’union des droites, fait l’objet d’une procédure d’exclusion. Aurélien Pradié, le nouveau secrétaire général de LR, l’a accusé fin novembre d’être « un porte-parole de Marion Maréchal » et d’« avoir accepté un poste au sein du Rassemblement national ». Dans un commentaire au Figaro, Erik Tegnér, qui ne nie pas sa proximité avec Marion Maréchal, a rejeté la deuxième accusation avant de dénoncer « une chasse aux sorcières » au sein de LR.

Pour Éric Zemmour, qui a participé tout comme Marion Maréchal à la Convention de la droite le 28 septembre, dont Erik Tegnér était coorganisateur, cette procédure prouve que LR « n’a plus peur de rien ».

Dans une tribune publiée par Le Figaro, l’éditorialiste estime que « ce jeune militant a commis un seul crime, celui de faire activement campagne pour l’union des droites » alors que selon tous les sondages, « au moins 30% des sympathisants LR » sont favorables à cette union. « Faut-il eux aussi les exclure ? Ce parti ressemblait déjà de plus en plus à un club de retraités de la Côte d’Azur, il se dirigerait alors vers la cabine téléphonique », se demande l’écrivain.

« La tête juvénile de Tegnér au bout d’une pique est le cadeau de sacre de Christian Jacob. Avec Jacob, ce sont les chiraquiens qui reviennent en force à la tête du parti. Des chiraquiens dont on ne sait jamais si le plus grave est qu’ils n’aient pas de convictions ou qu’ils se soumettent toujours au politiquement correct. Des chiraquiens qui ont retourné l’antique principe "pas d’ennemi à droite" en "pas d’ennemi à gauche". Des chiraquiens qui estiment qu’on peut s’allier à LREM, mais pas au RN », poursuit-il.

Éric Zemmour a ensuite avancé son analyse de la stratégie actuelle de LR qui est celle « des chiraquiens » et est datée « d’après 1981 », l’époque où « la ligne Chirac a conduit le RPR gaulliste dans les bras de l’UDF giscardo-centriste » :

« Une stratégie qui a tué le gaullisme, puis la droite, et a fait du Front national, qui n’en demandait pas tant, le réceptacle d’un électorat populaire en manque de nation, de drapeau, d’autorité, d’État ».

Le problème est que « les chefs LR sont mûrs pour rallier Macron, tandis que l’électorat va continuer de se diviser entre les pôles macronien et lepéniste », constate l’écrivain qui rappelle que par le passé des personnalités politiques telles que Charles Pasqua et Alain Peyrefitte ont réclamé l’alliance entre le RPR et le FN. « Christian Jacob les aurait-il exclus ? », s’interroge l’éditorialiste à la fin de sa tribune.

Une seule solution, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce n’est pas que un problème de direction, ni même du parti LR. Les cathos sionistes ont voté pour Fillon et très massivement pour Macron. Ils referont de même. Ils voteront pour un candidat à leurs yeux, de droite, au premier tour et pour Macron au second tour. Zemmour se trompe dans son analyse. Les quelques voix qui viendraient apporter des suffrages au RN au premier tour, seront perdues au second. Opération séduction nulle ou inutile ou les deux.

    En termes électoraux Zemmour ne sert à rien. Il prend peu à peu le rôle stérile des syndicats, zéro résultat mais nécessaires pour contenir la colère du peuple.

     

    • Il est là pour foutre en l’air le FN de l’intérieur, comme Goldladen. Marine a été demander secours à ce qui est pour le FN le diable, on perd toujours a faire des deals avec Satan.


    • @ Marcaugier,
      Les élections ? Vous y croyez encore, vous ? Sachez qu’il n’y pas de solution démocratique et pour que cela change dans le bon sens pour nous les goyim, il faudra mouiller le maillot.


    • Anonyme : il faudra mouillé le maillot. Lol. Ou faire marcher le cerveau plutôt : si le problème est la dette/la banque / l’usure, vous n’avez qu’à utiliser une monnaie qui ne fonctionne pas selon ce process. La june, seule monnaie libre. Point barre.


    • Salut anonyme,

      Je suis d’accord.
      - Avec votre remarque.
      - Et pour mouiller le maillot.

      Je pense que je ne vais plus voter. Ma petite satisfaction de voir la tronche des journaleux à l’annonce des bons scores du FN/RN ne me suffit plus.

      Je repense souvent à une conversation en Jordanie auprès des réfugiés chrétiens irakiens avec un jeune volontaire, en attente d’entrer à l’armée à St Maixent, qui disait : "Peut-être qu’il faudrait que certains d’entre nous meurent pour que la France ne meurt pas."

      Le problème est qu’il n’y a jamais eu de révolte/révolution sans armes et sans le support de l’armée.


    • C’est bien pour ça que la stratégie de Marine reste la moins mauvaise. Au lieu de courir après une droite qui choisira toujours ses petits intérêts et la trahison, elle préfère s’adresser aux patriotes de gauche sincères mais pris en otage par l’escroquerie actuelle de l’échiquier politique.
      Et que je vois les chorégraphies savantes des uns et des autres pour chercher à se placer dans le sens du vent, elle est loin d’être la pire.
      Certains "droitards" lui reprochent d’être une "gauchiste". Quand je vois la gueule de leur "droite", je me marre !
      Quant à son revirement sur l’U.E., il est arrivé au mauvais moment, mais on ne peut lui en vouloir d’avoir compris que c’était suicidaire pour gagner. Ce qui fait d’elle quelqu’un de plus pragmatique que dogmatique, soit, à mes yeux, un avantage certain quand il faut naviguer en pleine tempête.


    • @ Marcaugier et @ JC, ne me dites pas que vous n’êtes pas au courant du genre d’ordures qui pourrissent nos vies et celles de nos familles ? Sinon, connaissez vous une des nombreuses citations de Mr Julius Evola (1898 /1974) : "il faut leur faire ce qu’ils veulent nous faire, avant qu’ils ne nous le fassent" ? (ça fait presque 50 ans) mais je vous assure que grâce à lui, même si mon cerveau ne fonctionne pas toujours correctement , j’ai gagné un peu de temps, je ne cherche et ne crois plus à une solution pacifique ou démocratique auprès d’assassins qui viendront de toutes façons et quoi que nous fassions, chercher querelles. La situation leur va bien sans perte aucune, c’est pour cela qu’ils ne s’arrêteront pas !


    • Vous avez raison sur nombre de points @The MZW, excepté sur le fait qu’il ne faudrait pas lui en vouloir ! (il faut avoir la même intransigeance pour tout le monde, sans quoi on n’est pas crédible). D’ailleurs, excusez-moi mais c’est bien sa stratégie qui a été suicidaire, faut pas refaire le film ! On voit où l’a mené son « pragmatisme » (sic). Il fallait adopter une stratégie frontale et pas « de gonzesse », un truc pugnace à la Trump, à chaque coup reçu le rendre redoublé au lieu de donner des gages à ses rivaux (rivaux au sens large, aussi bien politiques que médiatiques, qui malheureusement se confondent). Et je vais mettre les pieds dans le plat, mais je crois personnellement que c’est un homme qu’il faut ! Aïe ! Je crains qu’elle ne soit politiquement morte tout simplement et, pire que tout, sans combattre.


  • « Une stratégie qui a tué le gaullisme, puis la droite, et a fait du Front national, qui n’en demandait pas tant, le réceptacle d’un électorat populaire en manque de nation, de drapeau, d’autorité, d’État ». Là dessus il a raison . Mais si l’on réfléchit un peu , à part la « gauchisation « de cette pseudo droite a des fins électoralistes , je pense que plus profondément , le Mondialisme ( les banques communautaires apatrides ) ont vu l’aubaine que leur apportait cette situation , pour peaufiner leur stratégie de prise du pouvoir en France , déjà commencée après 68 . ( Pompidou , giscard , Mitterrand , Chirac , Hollande , ... ) la « brèche » étant largement ouverte , il leur suffisait alors , de planter leur kapo de service , et là : on y est ! ... et peut être pour longtemps : rappelons nous que l’Attali , avant les dernières présidentielles , a lâché qu’en cas de méforme du rothschildien , une petite « fée « du mondialisme était déjà dans les starting-blocks.... qui évidemment rassemblera plus ou moins toute la sphère politique derrière elle , pour stopper les nationaux ! ... Tous unis contre la « bête « , car ne nous y trompons pas , médiatiquement c’est de cette façon que cela paraîtra , outre les affaiblissements qui se feront sentir , suite aux nombreux conflits judiciaires qu « ils « sauront utiliser à souhait . Ensuite , tous les partis ou courants politiques , à part quelques divergences de fortune ,seront « chapeautés « par le système dictatorial le plus abouti depuis des lustres .


  • C’est normal, du NPA au FN, tout les partis sont de gauche.
    La droite est morte avec Charles Maurras. Pour être de droite, un parti doit être contre-révolutionnaire, anti-republicain, et anti-parlementaire.

    Il n’y a pas de droite en France.

     

    • Inutile de nous déterrer maurras ! Aujourd’hui il faut être révolutionnaire, social et national !


    • Je ne sais pas depuis Maurras , mais les dégâts et séquelles qui endommagèrent la conscience du peuple sont bien dues aux codes de cette republique , qui habilement distilla le culte des inversions et du mensonge . Et comme cela dure depuis 230 ans , avec néanmoins une résistance non négligeable , devenue aléatoire , puis s’évanouissant , de l’église jusque 1962 ; les consciences n’ont cessé d’être " abatardies " ou dévoyées pour en arriver où nous en sommes . ( pour faire court ) . La judeo-maçonnerie triomphe ! ...avec une victoire à tous les niveaux des instigateurs communautaires de cette secte , qui prennent leur revanche ( mondialement ) , en rendant ces peuples qu’ils devaient libérer , à leur botte !


  • Bon, heureusement Alain Soral nous ramène avec courage a la réalité
    Alain ayant toujours raison en tout..
    ..les racistes de gauche Licra et autres (excellent ta vidéo sur Twitter !),
    ..les combines de ceux qui tiennent les studios de radios sous scéllés ,
    etc etc
    ..les emmerdes,les réformes, les portiques radars et vignettes, les interdits anti-artistes, anti-expression, anti GJ, c’est pour le non-parisien du Marais et de l’Elysee ou du 7 ème parisien..
    Si t’es trans ou folle, ou rechauffiste, ou hollandiste-fumeux, ou Benalla-Crase-Cahuzac-Montebourge diplômés en mensonges, migrant... ça passe.
    Problème : nous aussi on veut vivre dans un Monde meilleur, élever nos enfants mis au Monde sous la couette et pas dans les éprouvettes avec tous leurs membres sans la menace d’ondes radios ni eoliennes, circuler avec nos caisses, manifester quand et où on veut, protéger nos acquis sociaux et humains, nos familles, et sans engraisser tous ces parasites.


  • S’appeler Christian et Jacob en même temps, il fallait le faire. Du coup, il se vend des pantalons à une jambe à lui même ? A mon avis, Jacob ne doit pas être inuit, sinon il saurait que Marine ne représente aucun danger pour les sionistes.


  • Les hommes de droite en France sont effectivement éternellement cocus, obtenant systématiquement une politique de gauche...

     

  • La droite est en manque de chef, là est le vrai problème de la droite.
    Seul un homme qui incarnera le pays obtiendra le consensus des factions et au-delà ,du peuple souverain.
    Cet homme aura l’autorité nécessaire pour se faire entendre dans le pays comme en Europe.
    Cet homme aura les idées claires ,une vision de l’avenir,et remettra les pendules à l’heure.
    C’est cet homme que le pays cherche confusément et dont le pays a besoin.
    C’est d’un destin français conforme à la France que demande le pays.
    Le succès de Zemmour en est manifestation.
    Les demi-portions,la gauche,le suivisme politique quel qu’il soit,et encore moins pour des intérêts tiers,seront enfin enterrés pour un temps.
    Il incarnera la France dans sa spiritualité et dans son esprit:c’est la seule voie possible.

     

    • Et cet homme appliquera quelle économie politique ? Ne comprends-tu pas que l’Empire s’est fondé sur le capitalisme ? Seul le communisme le vaincra. Il s’agit de changer le mode de production avant de changer les hommes ! Le piège est justement celui-là : parler des hommes pour faire oublier l’idéologie. Crois-tu que MLP ou Marion Maréchal ou X pourrait changer la donne en ne changeant pas de mode de production ? Le capital et l’usure sont le prolongement de la féodalité. La "révolution de 1789" n’a changé que les hommes au pouvoir, les nobles ayant cédé leur place aux "bourgeois".


    • Le capitalisme (financier) a lui-même engendré le communisme et le sionisme.
      Lisez "des pions sur l’échiquier" par exemple


  • Z , dans "Face à l’info", à conseillé à un député LR de faire comme Mitterrand en 1959 : s’allier à un PCF qui faisait 20% - alors que le PS n’en faisait que 5% - avec l’arrière pensée de "réduire" le PCF et de lui piquer ses électeurs . Pour Z , LR ferait bien de suivre cet exemple, s’allier au RN pour "le réduire" et lui piquer ses électeurs .

     

  • Z est très intéressant, amusant, spirituel, poli, charmeur . Le pb c’est que son argumentaire fait l’impasse sur l’essentiel, le Deus ex machina de toute politique, le démiurge caché et incontournable : Israël en tant que peuple (les 15 millions) et en tant qu’Etat .


  • @MZW
    Malheureusement Marine ne tire pas le parti sur sa gauche. L’idée Philippot était bonne même s’il n’avait pas le charisme et l’énergie nécessaire. Jean-Marie qui a mené le parti, aujourd’hui par son influence tend à le maintenir dans cette ligne seulement à droite et une droite légitimiste qui a conduit à une impasse. Ce que Philippot a échoué, il faudra le construire hors du RN et ce n’est pas Marion ou la convention de la droite qui sera l’alternative.

    Donc pour positiver :
    - continuer à se muscler intellectuellement.
    - vivre une vie saine
    - exprimer ses idées en tout temps et en tout lieu, sans censure et sans crainte.
    - coller des baffes de temps en temps


  • Je rêve de voir Marion Maréchal présidente de la république et Moïse Zemmour ministe de l’Intérieur. On serait alors très proche du dénouement de la mascarade natioal-sioniste.


  • En France, il n’y a pas de droite et de gauche , il n’y a que des intérêts, et c’est là le problème .On ne gouverne pas avec des intérêts quels qu’ils soient mais avec des convictions et parce qu’on aime profondément son pays et son peuple, ce qu’il représente .Aujourd’hui on en est plus là, c’est tout l’inverse , avec tous les petits arrangements d’un côté et de l’autre .Nous sommes dans le mensonge permanent parce que l’argent gangrène tout, et tout ce petit monde vient bouffer dans l’auge .
    Tant que cet esprit sera au pouvoir, rien ne changera .Dans le pouvoir un seul intérêt compté, celui du peuple, du bas jusqu’en haut de la hiérarchie .Tout le reste n’est que baratin..


  • Rien de nouveau, cf arc républicain ou cordon sanitaire érigé par le Bnai Brith. EZ le sait car il semble le mentionner devant Szafran sur LCI lors de son face à face


  • #2338867

    Comme dit le boss
    Les républicains versus les démocrates


Commentaires suivants