Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pour l’archevêque de Cracovie, Greta Thunberg représente un danger pour le christianisme

Dans une interview, Marek Jedraszewski s’en est pris à l’écologie et à la jeune militante suédoise.

 

(...)

Pour Marek Jedraszewski, l’adolescente « devient un oracle pour toutes les forces politiques et sociales » essayant de « rompre avec toute la tradition chrétienne ».

« Tout est soudain remis en question ; en réalité, notre culture est remise en question ; l’ordre mondial tout entier s’inverse, partant du fait que l’existence de Dieu, le créateur, est remise en cause ; le rôle et la dignité de chaque être humain sont remis en question ».

L’homme d’Église a également visé l’écologie, « un phénomène très dangereux » qui est, selon lui, « contraire à tout ce qui est écrit dans la Bible ».

La position de Marek Jedraszewski est loin d’être partagée au sein de l’Église catholique, alors même que le pape François, en avril dernier, a félicité Greta Thunberg pour son engagement en faveur de la défense du climat.

Lire l’article entier sur valeursactuelles.com

Greta à côté de la plaque, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

96 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une trisomique d’a peine 17 ans changerait le monde ???? Non là faut pas exagerer, d ailleurs on entend plus parlé de cette pov fille qui s est fait exploité par ses parents et certains financiers....


  • Ouais là il charrie un peu quand même, ou alors ce sont des propos hors contexte, et il a défini l’écologie autrement que la façon dont on l’entend communément.



  • " Tout est soudain remis en question ; en réalité, notre culture est remise en question ; l’ordre mondial tout entier s’inverse, partant du fait que l’existence de Dieu, le créateur, est remise en cause ; le rôle et la dignité de chaque être humain sont remis en question "



    En effet, il y a un seul ordre mondial et c’est l’ordre naturel, voulu par dieu. Ne nous sommes-nous déjà pas assez mis en danger pour ne pas nous en apercevoir ? Peut-être qu’Alain Soral approfondit la suite de Comprendre l’Empire sur cette question capitale. Il s’agit d’arrêter un dérèglement anthropologique et écologique programmés qui vont mettre fin à l’Humain. Le but de la nouvelle aberrance globale est de faire de nous des robots ou des bêtes, en un mot des esclaves.

     

    • Avec ce concept de l’anthropocène dont on nous rebat les oreilles, Philippe Muray avait déjà souligné que le devoir d’ingérence émotionnelle rentrera dans les moeurs, par effraction s’il le faut ! Quand je vois les thuriféraires de la Greta, je pense à cette phrase de Bernanos nous mettant en garde contre le devenir d’une "humanité gâteuse et baveuse retombée en enfance et torchée par des robots"


  • il n’a pas tort la poupée ventriloque des mondialistes et pro cosmopolites est une véritable imposture écologique.
    La jeune fille qui se voit ouvrir les portes des plus grandes institutions du monde roule pour un clan de financiers qui voudraient la fameuse carbon tax à tout les pays industriels d’Europe et d’Amérique du nord.
    on ne voit pas l’égérie du climat aller porter la bonne parole en Inde en Chine et dans les pays africains,les responsables du réchauffement climatique seraient d’après elle les blancs européens et nord américains.
    son action est empreinte d’un certain racisme anti-blanc.

     

  • Il n’y a pas que pour le Christianisme, que cette vilaine gamine est un danger.

    A partir du moment où elle est cornaquée par cette vieille crapule de Soros, elle est un fléau pour l’humanité toute entière, l’écologie n’étant qu’un prétexte, à une arnaque supplémentaire.
    Quant au pseudo Pape qui la flatte, tous les esprits éclairés ont compris, qu’il était un agent actif du mondialisme.

     

  • Cette fille est l’avant garde des générations futures qu’ils sont entrains de fabriquer : des zombies !


  • "c’est écrit dans la Bible, donc c’est vrai". No comment.

     

  • Ben moi je l’aime bien cet archevêque.
    Je suis musulman mais je trinquerais bien avec lui.

     

  • ce n’est pas Greta Thunberg qui est un danger pour la religion, c’est l’instruction. Quand les gens commencent à être instruits, les religions cessent d’avoir de l’emprise sur eux. Une religion qui vous dit que le monde a été créé en 6 jours, quand les gens commencent à être instruits, forcément ils se moquent

     

    • C’est vrai qu’un "instruit" comme Albert Einstein qui a participé à la création de la bombe atomique a vachement fait évoluer les choses........


    • Nana, on attend votre avis éclairé sur la conception du monde. Il s’est créé comment selon votre intelligence qui dépasse l’entendement ? Moi, je ne demande qu’à apprendre........


    • @nana



      Une religion qui vous dit que le monde a été créé en 6 jours, quand les gens commencent à être instruits, forcément ils se moquent




      C’est plus réaliste que de croire que l’univers est apparu magiquement à partir de rien, que le hasard peut construire des machines thermodynamiques ultra-complexes que sont les cellules, que l’information et les programmes génétiques peuvent s’écrire tout seuls, que la matière non vivante se transforme naturellement en cellule vivante avec le temps, et autres croyances athées contredites par la science.

      « Un peu de science éloigne de Dieu. Beaucoup y ramène » Louis Pasteur


    • @VIVACHAVEZ
      il ne s’est certainement pas créé en 6 jours, c’est tout ce que je peux vous dire. Et sur certains sujets, je préfère une absence d’information à une information fausse, présentée comme une vérité par la religion


    • Votre logique n’a pas de sens, la plupart des médecins, chimistes, grand roi, artistes ou artisans exceptionnels étaient catholiques....


    • @titus,
      le monde est peut-être parti de rien, ou peut-être qu’il a toujours existé quelque chose. Peut-être que l’univers est incréé parce qu’il a toujours existé. A partir du moment où on attribue à "Dieu" la qualité d’être incréé et d’avoir toujours existé, pourquoi ne pourrait-on pas attribuer cette qualité à l’univers lui-même ? Si l’univers est incréé et a toujours existé, plus besoin de l’hypothèse Dieu


    • Vous avez raison, nana. La religion, c’est nul. Croyons plutôt les francs maçons qui nous disent que tous les hommes sont égaux, même si nous savons vous et moi que c’est du pipo.


    • "Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour."

      2 Pierre 3:8


    • @nana



      le monde est peut-être parti de rien, ou peut-être qu’il a toujours existé quelque chose. Peut-être que l’univers est incréé parce qu’il a toujours existé. A partir du moment où on attribue à "Dieu" la qualité d’être incréé et d’avoir toujours existé, pourquoi ne pourrait-on pas attribuer cette qualité à l’univers lui-même ? Si l’univers est incréé et a toujours existé, plus besoin de l’hypothèse Dieu




      Non, ce n’est pas possible, car de rien, rien ne peut advenir. L’univers ne peut pas non plus être éternel, car sans commencement, il n’y aurait pas de passé.

      La cause première à l’origine de l’univers est nécessairement d’une autre nature que l’univers, i.e. immatérielle, et en dehors de l’espace et du temps. L’existence de Dieu est une simple déduction logique.

      Tout cela a été démontré depuis le XIIIe siècle. Il suffit de s’instruirer un peu. Aujourd’hui, on n’a aucune excuse pour croire encore dans le conte de fée athée.


    • En attendant le concept d’Univers dit de l’atome primitif par l’intéressé lui-même, le Big Bang, vous le devez à un prêtre catholique ; l’abbé George Lemaitre.

      Les religieux ont toujours cru que l’Univers était né, avait un commencement, pendant qu’il n’y a encore pas si longtemps, avant les théories modernes, la science athée prétendait que l’Univers était éternel et immuable (théorie de l’état stationnaire)... Einstein lui-même, malgré ses théories, a eu du mal à se convaincre que l’Univers avait un commencement...

      Lemaitre dont les travaux ont aussi contribué à découvrir l’expansion de l’Univers (pas seulement par Hubble).

      Il a fallu près de 90 ans pour que les membres de l’Union astronomique internationale reconnaissent l’importance de l’abbé Lemaître dans la découverte de l’expansion, en renommant la loi Hubble-Lemaître en 2018...
      Probablement trop catholique...

      Il avait prédit bien avant tous le monde le concept d’énergie noire censé être découvert en 1998, mais Lemaitre disait il y a 50 ans plus tôt ;

      "il devait y avoir dans l’Univers une forme d’énergie qui venait probablement du vide quantique, et qui accéléré l’expansion de l’Univers"...

      Évidemment en 1998, lors de sa (re)découverte, le nom de Lemaitre n’a jamais été mentionné...
      Probablement trop catholique (bis)...

      Bref, belle leçon d’instruction du monde religieux au monde athée.

      Cela vaut aussi pour l’age de la terre (et de l’Univers)

      Au XIVe siècle, le philosophe et théologien scolastique Jean Buridan et son élève l’évêque de Lisieux Nicole Oresme sont les premiers à estimer l’age de la Terre à au moins plusieurs millions d’années.

      Considérant que l’érosion lente de la Terre et l’orogenèse due aux tremblements sont incompatibles avec l’échelle de temps déduite de la Bible, Buridan rappelle qu’il ne faut pas interpréter les textes sacrés littéralement et envisage des cycles géologiques plutôt qu’humains s’étalant sur plusieurs dizaines de millions d’années.


    • Quand se termine un jour pour Dieu ?
      Quand la nuit tombe en Europe, au Canada ou en Asie ?
      Dieu est supérieur à la création .

      Il y eu un soir, c’est l’obscurité, l’absence de lumière , et donc d’étoile .
      il y eu un matin, c’est le début de la naissance des étoiles .

      Une journée , ainsi , correspond à un cycle complet de l’univers.

      Celui qui veut comprendre comprendra.
      Celui qui veut nier se justifiera.


    • "Et sur certains sujets, je préfère une absence d’information à une information fausse, présentée comme une vérité par la religion"

      C’est pourtant pas ce que vous faîtes en disant cela : "Une religion qui vous dit que le monde a été créé en 6 jours, quand les gens commencent à être instruits"
      Quand les gens commencent à être instruits de quoi ? Par qui ? Dans quel but ? C’est loin d’être neutre.


    • On peut être très instruit et être très bête ... J’ai toujours gardé en mémoire un message de la vierge à San Damiano à sa messagère Rosa Catrini
      "Quand tu prie demande l’intelligence pour aimer et l’amour pour comprendre"
      Ce qui veut dire que les deux sont liés. L’intelligence de Dieu est supérieure à l’intelligence de l’homme, et plus on s’élève spirituellement plus on acquérir cette intelligence et cet amour de Dieu pour ses créatures.


    • vous en êtes encore à débattre de la véracité historique de ce que raconte la bible ?
      On est mal barrés. mettez vous dans la tête que la genèse est avant tout un discours mythologique. on y croit ou on n’y croit pas, comme pour la science, c’est religieux. on croit en la science ou la shoah ou les droits de l’homme. on croit en la matière ou on croit en l’esprit. ce n’est pas une question de rationalité mais de sensibilité, d’expérience et surtout de culture. quand on est dans le monde des idées , tout est religieux, même ceux qui nient le fait religieux : l’athéisme est une religion. l’argent est une religion.
      l’objectivité c’est l’objet, rien de plus. si vous voulez inclure l’homme dans le processus de la création vous devez accepter obligatoirement la subjectivité comme une donnée primordiale de toute connaissance individuelle ; or ce qui lie justement toutes ces subjectivités individuelles en une connaissance collective (culture) c’est justement le fait religieux : la croyance commune.
      Le concept de Dieu est secondaire dans tout ce processus, il n’est qu’un aboutissement (ou non) d’une recherche et un questionnement.


    • @paramesh



      vous en êtes encore à débattre de la véracité historique de ce que raconte la bible ? On est mal barrés. mettez vous dans la tête que la genèse est avant tout un discours mythologique.




      Rien ne permet d’affirmer que la genèse est un discours mythologique et non historique.


  • L’article de VA ne dit rien à part quelques citations trop brèves. Impossible de se faire une idée du raisonnement de cet homme.

    J’avoue moi même que je ne vois pas en quoi l’écologie et la protection des écosystèmes va a l’encontre des enseignements de Jesus ...

     

  • Ne croyez pas que je sois venu apporter
    la paix sur la Terre ; Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée

     

  • Si l’on veut un gouvernement mondial il faut qu’il y ait quelque chose de supérieur aux états pour lequel se mobiliser.
    L’idée qui vient immédiatement c’est la terre.
    De là cette préoccupation écologique. Il faut créer artificiellement un besoin de sauver la terre pour que l’ONU ait un sens. C’est le réchauffement climatique annoncé et dramatisé par le pseudo ange Greta.
    Ils ont pensé un moment à créer artificiellement une menace d’ invasion extraterrestre. C’est encore dans les cartons.
    Ainsi la terre est devenu un être supérieur en cours de divinisation.
    Bergogliope a embrayé dans ce sens avec le culte païen de la Pachamama. On voit qu’il est entièrement vendu aux mondialistes.
    Cet archevêque est donc totalement dans le vrai. C’est la destitution et la destruction du christianisme pour plaire au NOM et à Satan.

     

    • Très bon résumé.
      Il a aussi accepté des statues païennes à st pierre. Sans compter son militantisme pour les réfugiés climatiques.


    • @tyrolien "Ils ont pensé un moment à créer artificiellement une menace d’ invasion extraterrestre. C’est encore dans les cartons. "

      Plus que jamais, cette recherche, non pas d’invasion, mais de vie extraterrestre, demeure leur priorité.
      Il n’y a qu’à voir la débauche d’énergie pour en détecter une : D’abord Mars , puis ensuite la chasse aux exoplanètes par la mise en réseau des télescopes terrestres, sans oublier le successeur de Hubble (JWT) pour voir mieux et encore plus loin dans le passé.
      C’est un enjeu crucial, s’ils arrivent à démontrer que l’homme (et la terre) ne sont pas une singularité dans l’univers, alors c’est la fin des religions.

      Mais pour le moment, à part une extrapolation de la signification des OVNI, ils se heurtent encore au paradoxe de Fermi.

      Plus pour très longtemps, je pense, la moindre trace de vie E.T fera l’effet d’une bombe à coté de laquelle le 11/09 passera pour un simple épiphénomène.

      Ce sera non plus un N.O.M mais une nouvelle ère de l’humanité post religieux.


    • L’existence d’extraterrestres, quels qu’ils soient, ne choquera ni n’altérera en aucune façon la spiritualité d’un moine tibétain perché sur les flancs de l’Himalaya ou d’un brahman hindou ou d’un soufi.
      Seule l’opinion de la masse, qui est vue comme une girouette par les élites, sera susceptible de changer. Car ces recherches sont particulièrement faites pour impressionner des personnes qui sont dans une incertitude permanente (un doute maladif) dont les intellectuels médiatisés sont un malheureux exemple.
      Pour les personnes qui ont la tête sur les épaules : transhumanisme par IA, pseudo-dévotion à Gaïa, ou existence d’extraterrestres ne changent rien au cycle de naissance et de mort, aux rites qui s’y attache et au sens de la vie véhiculés par leur religion, ou tradition.


  • "La position de Marek Jedraszewski est loin d’être partagée au sein de l’Église catholique, alors même que le pape François, en avril dernier, a félicité Greta Thunberg pour son engagement en faveur de la défense du climat."

    L’avis du pape François, je m’en tartine l’oignon.


  • ENFIN...
    Enfin un homme d’église dénonce ce retour au paganisme à marche forcée par les ennemis de Dieu et de sa création.

     

    • Si encore c’était du paganisme, on pourrait en discuter, mais ça n’en est pas.
      C’est purement et simplement de la contre-initiation (un bordel comme le néodruidisme) servant à satisfaire la sentimentalité spirituelle de ceux de la masse qui n’accrochent pas tout à fait au discours de la raison matérialiste.
      Cela répond à un désir ou à une pulsion sentimentale, et comme toute pulsion c’est violent, violemment imposée et très facilement manipulable, chacun surveillant que son voisin respecte la nature, le climat, la Terre pendant que l’élite continuera à pillier grâce à l’ignorance des uns et des autres.


  • C’est bien simple : depuis que l’écologie existe jamais les humains dans l’entièreté de leur histoire ont été autant pollueurs et destructeurs de leur environnement ! Certains rétorqueront que justement l’écologie est une réponse à ce mode de vie destructeur...je pense plutôt que l’écologie est le faire-valoir de ce système qui peut grâce à cette escroquerie continuer sur sa lancée et la bonne conscience du bobo. Ainsi plutôt que de retourner à la bonne vieille bicyclette, au cheval...à la production locale de biens de consommation courant...on produit en masse des voitures et trottinettes électriques "écolo" produit en Chine, on importe du soja Non-OGM et de la quinoa bio produit à 10 000 km de chez nous...
    Evidemment je ne parle pas de l’écologie authentique en tant que discipline scientifique basée sur l’observation et l’étude du réel mais de l’écologie politique.

     

    • Je suis parvenu à la même conclusion que toi. Ce ne sont pas de nouveaux impôts environnementaux qui permettront de protéger la planète. Seul le retour au mode de vie traditionnel ( qui n’a jamais détruit l’environnement ) peut mettre un terme à la pollution de la planète. L’idéologie de Greta n’est soutenue que par les Mondialistes qui sont tous des anti-catholiques fanatiques.


    • @ Bravo
      "Seul le retour à un mode de vie traditionelle..."
      Ben, pas forcément, le choix n’est pas si manichéen, il le devient seulement parce que faire du fric est l’ultime objectif de toute entreprise humaine moderne.

      Si l’objectif n’était pas de faire du fric à tout prix, on pourrait gérer autrement les ressources. Ce ne sont pas les algorithmes qui manquent, ni les idées.


  • La nouvelle religion des Verts/ écologistes/végans est le dernier bâtard de Mondialistes qui a pour objectif non seulement d’assujettir les pays développés avec des taxes carbone aussi ruineuses qu’inutiles ( et qui finiront sur les comptes bancaires en Israel), mais aussi de détourner l’attention sur d’autres problèmes extrêmement plus graves : l’explosion démographique, les migrations des extra-Européennes incontrôlables, l’expansion de l’islam politique , le pillage des ressources de la planète, etc., en somme tous les sujets que les politiques s’efforcent d’éviter.

    Enfin, l’écologisme militant est une nouvelle forme de totalitarisme : quiconque s’y oppose est déclaré ennemi de l’humanité, comme le bourgeois pour les bolcheviques ou le nazi pour les juifs. On a eu les Rouges, puis les Bruns, et maintenant on a les Verts.

     

    • on veut avec ces marches pour le climat canaliser la jeunesse vers une opposition contrôlée une opposition qui ne va pas protester contre les missiles de l’OTAN,contre les guerres néo-coloniales,contre l’exploitation des ressources des pays pauvres,contre les migrations de masse organisées par les élites mondialistes.
      ça permet aussi au pouvoir de se donner bonne conscience en soutenant les actions de la jeune autiste qui sont téléguidées par des financiers apatrides.


    • @ mont blanc

      Très bonne explication ,c’est exactement ça .


    • @mont blanc, Oui, sauf que la naissance de cet écologisme catastrophiste se situe quelque part entre Reagan et Thatcher, donc c’est une construction Onusienne dont le GIEC est l’héritier.
      C’est une arme morale et intellectuelle contre les peuples pour contraindre l’Europe et les émergents (dont la Chine) afin de limiter leur potentiel de croissance.

      Si on résume, c’est donc une construction politique visant à retarder l’expansion d’autres impérialismes marchands que celui de l’Atlantisme.

      Il n’est donc pas incongru que l’Europe de Monnet-Schuman-Hallstein, création Atlantiste, appuie le GIEC ou Sainte Greta via ses relais Européens (Elites cooptées par le Bilderberg, French American Fondation etc...) et ce, pour défendre les intérêts US.

      Cet écologisme est un fascisme 2.0.


    • goyband.

      Il semblerait que tu n’ais qu’un mot pour désigner ce qui ne te convient pas. "fascisme".

      Je te propose : "Cet écologisme est un capitalisme 2.0."


    • @marcaugier, ca ne me choque pas.
      Qu’est ce que le fascisme si ce n’est la fin de la lutte des classes grâce au corporatisme qui réunit patrons et ouvriers dans les mêmes organisations, la fin de la dialectique droite-gauche grâce à un parti unique, et par voie de conséquence, la fin de toute opposition par l’usage de la force.

      N’est-ce pas ce qui est en train de se passer en République et sous Macron ?

      Macron, le candidat emblématique de ce capitalisme 2.0, dont l’écologisme n’est qu’un de ses combats sponsorisés par la Banque.


  • Comment ne pas partager l’avis de ce prélat ? L’écologisme politique est un avatar du capital qui vise à voler les consommateurs et leur faire ingurgiter les pires poisons. Car il n’arrive plus à générer de profits même en volant les travailleurs, il ne produit plus que déchets et dettes. Quant à l’autre malade qui a son âge ressemble à un gros poupon d’hôpital psychiatrique, elle ne peut même pas inspirer la pitié, seulement le dégoût.
    On pourrait recréer un système productif regroupé autour du christianisme, car c’est cette religion qui a produit ce progrès, ce serait une bonne idée.


  • Les 6 jours de la Genèse correspondent à 6 périodes et non pas à 24h. C’est ce qu’affirme saint Augustin et d’autres père de l’Eglise à sa suite.

     

  • M. Jedraszewski tape sur l’idole sans évoquer, même à demi-mots, ceux qui l’ont fabriquée, ni pourquoi.

    Évidemment que G. Thunberg et pape François peuvent gaiement communier en pensées, sans souci de qui les remettra en question.

    - > Intervention de Jedraszewski nulle et non avenue ; et sans même évoquer les batailles de chapelles et les intérêts des uns et des autres.


  • C’est James Lovelock qui le disait déjà dans le Guardian en 2012 :
    « ...la religion verte prend la relève de la religion chrétienne. Je ne pense pas qu’on l’ait remarqué, mais elle a hérité de toute sorte de termes utilisés par les religions. Les verts utilisent la culpabilité. On ne peut pas se gagner les gens en disant qu’ils sont coupables de répandre du CO2 dans l’air. »

    Mais qui est James Lovelock ? Tout simplement un scientifique alarmiste repenti qui a servi de dupe à l’occultisme écologiste avec son « hypothèse Gaïa » et qui s’en mord les doigts aujourd’hui.

    Vous avez dit « occultisme » ? En effet, peu de gens en ont conscience aujourd’hui, mais l’écologisme ne date pas des années 1950. Il s’est developpé dès la création de la discipline par Ernst Haeckel en Allemagne dans les milieux spirites et occultistes. C’est un gloubi-boulga fanatique extrêmement dangereux (et les mots sont faibles) qui a profité de plusieurs catastrophes au cours du 20e siècle pour s’imposer dans l’espace public.


  • Le pape mène une guérilla contre une partie de son église. Il a déjà déclaré qu’il n’aimait pas l’église américaine. Il essaye de provoquer un schisme et d’un autre coté, de fabriquer une religion oecuménique en se servant des vieux concepts marxistes dominant /dominés pour récupérer le nombre.

     

  • Déclaration stupide et non argumentée ! Écologie contraire à la bible ? Ça veut dire quoi ?

     

    • Ça veut dire que les globalistes essaient d’instaurer une religion universelle avec Gaïa ou "la planète" à la place de Dieu. C’est-à-dire l’absolu auquel il faut, éventuellement, tout sacrifier.
      Différence importante : le christianime prend en compte la liberté humaine, l’écologisme est aussi coercitif que le communisme.


  • Ces païens de Japonais s’en sortent très bien sans christianisme...

     

    • Des officiers japonais avec leurs hommes pratiquèrent le cannibalisme sur leurs prisonniers. Il y a des preuves flagrantes que de nombreuses choses ne vont vraiment pas en ce qui concerne la modernité au Japon.

      Et si il y a des choses qui fonctionnent particulièrement bien, c’est du à l’attachement de l’ensemble de la société à la tradition... Alors prêcher un détachement du christianisme... décrit la nature mentale de l’aliéné comme une personne en perte de repères ? Pourquoi cette agressivité venant de ceux qui n’ont reçu aucune traditions ?

      À l’opposé, revenir à ses propres sources, à son être profond... n’est pas une réappropriation culturelle (ou cultuelle) vraiment facile... Mettre des étiquettes et lire ces étiquettes selon ses idées toutes faites ne rime à rien.

      Le comble de ignorance, c’est d’ignorer que l’ont ignore tout d’un sujet. Celui qui n’a rien trouvé est persuadé qu’il n’y a rien à trouver bien qu’il n’ai pourtant jamais cherché.

      Peut être qu’augmenter son niveau de connaissance en achetant des livres sur KK est une solution envisageable ?


    • Il y a des catholiques au Japon. Hiroshima et Nagazaki sont des villes chrétiennes.


    • Les Japonais ont un taux de suicide plus fort que chez nous. Si c’est cela le succès faudra m’expliquer... Et merci de ne pas me parler de seppuku ou autre. L’honneur n’existe pas dans les sociétés modernes.


    • C était la raison des 2 bombardements par les décideurs. De même le nom du débarquement "overlord" = au dessus de Dieu, et la date 6/6 à 6h


    • St Maximilien Kolbe fonde à Nagasak la Cité de l’Immaculée... intacte après la bombe d’Hiroshima
      https://www.evangelium-vitae.org/ac...


  • Mon avis personnel est que l’écologie que nous vendent les médias, n’est qu’une métaphore destinée à perpétuer le système libéral. Du capitalisme peint en vert pour nous vendre des bagnoles électriques, des éoliennes (qui s’ajoutent aux centrales mais ne peuvent les remplacer),bicyclettes électriques,des éco villages connectés, de l’écotourisme pour écocons naïfs qui n’a rien de durable etc...De "l’écologisme’ marchand qui ne remet pas en cause les fondements d’un système effroyablement égoïste, destructeur et barbare, mais cherche les moyens à ce que la société capitaliste de consommation et de domination ne s’effondre pas. Les véritables écologistes sont les dernières tribus d’Amazonie ou de Papouasie. En occident il y a à prendre et à laisser surtout chez les Cohn Bendit et consorts.

     

    • un cran au dessus...
      Je dirais que ce sont même des injonctions pour des ventes forcées.
      Exemple :
      On vous interdit votre bagnole, certes un peu ancienne, en ville, on vous force la main pour une électrique avec une maintenance à moyen terme probablement dispendieuse.
      Le Capital vous dit merci plusieurs fois : achat, réparations et TVA...

      Exemple à reporter pour chaque sujet...

      Cui bono... La sempiternelle bonne question...


  • Elle finira sa vie dans le même endroit que tous les idéologues qui ont tenté de détruire le catholicisme, depuis 2000 ans : dans les poubelles de l’histoire.

     

  • C’est sûr que la bible ou les évangiles ne se sont jamais préoccupés ni de la nature ni des animaux.... tout ça étant soumis au bon vouloir de l’homme et à sa disposition, sans restriction. On voit le résultat !

     

    • Le christianisme invite à la responsabilité et au respect de l’homme, à son accomplissement. Saccager la nature est parfaitement contradictoire avec un tel objectif.
      Par contre, égarer les hommes dans de faux combats (contre le CO2 , gaz de la vie) pour éluder les vrais problèmes (la pauvreté par exemple) est une perversion qui détourne de essentiel.


    • @domino. Vu que les pauvres sont bien vus dans l’évangile, iront tout droit au royaume des cieux et auront les meilleures places au paradis, tu veux éradiquer la pauvreté ? Pauvres pauvres !


    • @domino. Je te parle pas de "saccager" la nature mais de respecter la vie et le bien-être des animaux. Ce dont la bible ou les évangiles se foutent complètement ! Égorger des agneaux pour un oui ou pour un non et se badigeonner de leur sang fait partie des "traditions" de cette religion du désert.


    • Si les pauvres sont bien vus dans l’Evangile, ce n’est pas parce qu’ils sont pauvres, mais parce que leur situation les rend plus réceptifs au message du Christ ("heureux les pauvres de coeur..."). A cette pauvreté de coeur, les riches sont aussi appelés...
      Les textes bibliques ne sont pas à prendre au pied de la lettre, on doit aussi les resituer dans leur contexte historique.


  • Et la vie extraterrestre c’est pas contraire à la bible ? Des planètes habitées parmi les milliards de galaxies composées de milliards de soleils entourés de milliards de planètes, ils en disent quoi les évangiles ? Et si, ce que ces arriérés de l’époque ont pris pour Dieu, étaient des êtres supérieurs venus d’une autre planète ? Merde ! La terre ne serait pas le centre de l’univers et l’homme, la créature unique et préférée de Dieu ?

     

  • J’ai connu un Marek et son mur des pets, çà n’a rien à voir ?


  • La véritable écologie c’est l’autonomie alimentaire du pays, qui se traduit très concrètement dans les faits par un maximum de cultures et d’élevages locaux, avec un maximum de productions locales (artisans, usines, industries locales et nationales) et une gestion des ressources disponibles, ceci afin de limiter les déplacements au minimum et la conccurence internationale, qui contraint les français à travailler toujours plus pour rien et pour d’autres, ce qui ne leur laisse que très peu de temps pour développer réellement leur pays.

    Bien sûr, cette véritable écologie implique également une économie nationale et une fermeture des frontières avec rémigration de ceux qui n’apportent rien au pays, car l’immigration implique plus de population à loger et à nourir, donc plus de betonnage, d’infrastructures et d’importation de nourriture produite en masse, sans compter les aller-retour pour aller voir la famille et les conflits inter culturels qui nous font perdre du temps qui serait là aussi mieux investi dans le développement de notre pays.

    L’archevêque a raison.

    Le christianisme c’est la famille et l’enracinement :

    Le respect du pays que l’on a reçu de ses ancêtres, son développement pour y faire vivre sa famille et le transmettre à ses enfants, le christianisme implique donc aussi l’écologie, la vraie, celle qui nourrit le peuple historique, et cette écologie là se traduit par des faits : cultiver des champs, récolter, faire de l’élevage, planter des fruitiers, transformer, construire, créer.

    Cette écologie là n’a rien à voir avec celle de Greta, des gens de gauche ou des mondialistes, elle est réelle et concrète et implique actions et investissements de temps, d’énergie et d’efforts, quand l’écologie de Greta elle ne repose que sur des beaux discours, des idées, du blabla pour faire pleurer dans les chaumières et imposer des taxes qui ne serviront qu’à rendre encore plus pénible la situation financière des familles françaises. Cette écologie là ne sert pas la terre ni le pays, mais l’égo de personnes qui veulent se penser en super-héros sans n’avoir jamais touché une seule pelle de leur vie.

     

  • Mouais... autant cet écologisme ne me plait pas du tout (et c’est peu dire) autant je trouve que monseigneur en rajoute un peu. Ou plutot tire à coté de l’essentiel. J’aime le résumé du père argentin Castelliani, pour qui notre époque est la "somme des hérésies". Si on a un peu étudié l’histoire du christianisme, on comprend très bien cette phrase.


Commentaires suivants