Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi la tour de Londres en flammes ne s’est-elle pas écroulée ?

Hein ?

Après un intense débat, nous avons décidé de diffuser la vidéo de l’incendie de la tour d’habitation (à loyer modéré) de Londres dans son intégralité, mais personne n’est obligé de la regarder jusqu’au bout, à part peut-être quelques pompiers : elle dure 9 heures 44 minutes et 23 secondes. Et au bout des presque 10 heures de combustion, elle est toujours debout.

 

 

Certes, sa structure est en béton armé, pas en acier. Mais l’acier ne coule pas comme ça, même à très haute température. Le 14 juin 2017, un incendie éclatait dans la tour d’habitation Grenfell Tower, occasionnant plus de 58 morts et beaucoup de disparus, dont les corps ne seront pas identifiables. La combustion a été si puissante que les habitants, piégés dans les étages supérieurs, n’avaient plus que le saut dans le vide pour tenter de survivre.

 

 

16 ans plus tôt, deux tours en flammes à New York avaient fini, au bout de seulement 60 et 100 minutes, par s’écrouler dans un mouvement parfait, l’une après l’autre. Pourtant, ces deux tours étaient conçues pour résister à un impact d’avion, ce qui a été le cas, un temps. À l’intérieur, une structure tubulaire non centrale permettait de supporter harmonieusement le poids de la construction de 415 mètres pour l’une, 417 pour l’autre.

Les ingénieurs du World Trade Center envisagèrent aussi qu’un aéronef puisse s’écraser dans l’une des deux tours. En juillet 1945, un bombardier B-25 qui s’était égaré dans le brouillard percuta le 79e étage de l’Empire State Building. Un an plus tard, un autre avion s’était écrasé au numéro 40 de Wall Street et un autre manqua de peu l’Empire State Building.
En concevant le World Trade Center, Leslie Robertson considéra donc le scénario de l’impact d’un avion de ligne de type Boeing 707, qui pourrait se perdre dans le brouillard, en cherchant à atterrir à l’aéroport JFK ou à Newark. Le National Institute of Standards and Technology (NIST) trouva un document de trois pages mentionnant qu’une autre analyse de l’impact avec un avion, impliquant un impact avec un objet allant à plus de 970 km/h, fut en effet envisagée, mais la documentation originale de l’étude fut perdue lorsque les bureaux de l’Autorité portuaire furent détruits dans l’effondrement du World Trade Center. (Source Wikipedia)

Les hypothèses d’un impact d’avion et d’un incendie avaient donc été étudiées soigneusement et intégrées dans les plans originels puis dans les aménagements futurs des tours jumelles.

Après un incendie s’étendant sur 6 étages d’une des tours en février 1975, la protection contre les incendies augmenta considérablement. L’enquête, après l’attentat de 1993, démontra que cette protection restait insuffisante. Des travaux pour résoudre ce problème furent lancés mais seuls 18 étages du WTC1, y compris ceux touchés par l’avion lors des attentats du 11 septembre 2001, et 13 dans la WTC2 dont 3 de ceux qui furent touchés par les attentats, furent terminés.

Il n’existe dans le monde aucun cas d’écroulement naturel d’une tour après un incendie. Mais les tours jumelles de New York constituaient manifestement deux exceptions à la règle.

Mais la plus belle exception, exceptionnelle celle-là, demeurera à jamais le bug de la Tour 7 (WTC7) :

 

 

Le 11 Septembre, coproduction de la Politique profonde
et de la Technologie de pointe ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Au-delà du mystère de l’écroulement rapide des tours jumelles,
celui de la Tour 7 reste entier, voir sur E&R :

 






Alerter

153 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le fameux 11 /09 est un alibi ayant pour but d’instaurer une dictature pour réduire à la fois le nombre d’individus (90 pour cent jusqu’en 2100 ) et le reste aura l’obligation de gré ou de force d’avoir en permanence des systèmes de contrôles . Si certains croient que cela a un rapport avec les extra-terrestres c’est du pipo ( le cinéma est tenu par les sionistes ) .
    https://youtu.be/I8pTgpgFOTQ

     

    Répondre à ce message

  • #1748500

    Ceux qui veulent avoir une vraie explication technique de l’effondrement des 3 tours du WTC peuvent aller voir là des explications en français :

    http://911memorial4kids.org/911_fly...

    Attention, ça déménage. L’auteur est allemand, et a une formation de physicien nucléaire. Il a un site en allemand :

    http://911memorial4kids.org/

    et un autre en allemand, anglais et russe :

    http://www.911history.de/

    Et il n’a pas froid aux yeux pour parler des coupables...

     

    Répondre à ce message

    • Site bien fait, bien informé, mais la grosse erreur est qu’à sa lecture on croit que ce crime est d’origine israélienne, ce qui n’est pas le cas malgré la somme d’évidences qui montrent qu’une frange sioniste, de néoconservateurs fait bien partie de l’ensemble.

      Ce crime est avant-tout l’oeuvre de l’Etat profond US qui inclus des sionistes mais pas essentiellement. Dick Cheney, Donald Rumsfeld, les Bush en sont aussi les leaders. L’Etat profond ce sont des membres de la CIA, de la NSA, de la DARPA, de la NASA, de l’US Air Force, de l’US Navy, des scientifiques de hauts rangs, et bien sur des politiciens corrompus, quelques hommes d’affaires et des grands financiers (Soros). Des banquiers certes, mais il y a autant de militaires, de scientifiques et de politiciens dans le lot.

      Les Saoudiens y ont participé à hauteur des sionistes ou du gouvernement profond

      Tous y trouvaient leur compte : les sionistes le démantèlement du Moyen Orient, le complexe militaro industriel, les majors et les pétroliers, l’accès aux ressources énergétiques et la vente d’armes

      Le gouvernement profond US, par ’arrivée massive de nouveaux budgets militaires votés par le Congrès pour alimenter les caisses noires des projets secrets en haute technologie, incluant la militarisation de l’espace

      Le chaos qui amènera la dictature mondiale de la gouvernance mondiale (NWO) d’une oligarchie

       
  • #1748502

    Petit conseil pour ceux qui habitent dans une tour : achetez un parachute.

     

    Répondre à ce message

  • #1748509

    Pour ceux qui font des comparaisons un peu hâtives, voici une compilation de vidéos du Plasco Building à Téhéran effondré cette année :

    https://www.youtube.com/watch?v=_Mg...

    Rappelons que ce bricolage de 1962 faisait 1/10 de la hauteur des tours jumelles... pas vraiment le même degré d’expertise dans la construction, et plutôt à comparer avec nos fameux "collèges type Pailleron" des années 70 eux aussi chatouilleux en cas d’incendie...

     

    Répondre à ce message

  • #1748580

    Avec Ben Laden comme tour opérator... Qu’on a fait semblant de trouver et d’exécuter pile au moment où Obama voulait retirer ses troupes d’Afghanistan.

    Mais la plupart des gens font semblant d’y croire à ce genre de conneries. Pays des lumières, de la raison, de la liberté individuelle...

    Un conseil, ne jamais aborder sérieusement cette question devant un public non averti, si vous voulez pas finir traité comme Sarah Connor par son psychiatre. Les gens qui comprennent pas c’est qu’ils ne veulent pas comprendre.

    Il faut se réjouir, imaginez qu’il y’a des pays où on est empêchés de prononcer des discours creux sur les droits de l’Homme et où l’état et les médias sont main dans la main pour nous cacher la vérité. Effrayant.

     

    Répondre à ce message

  • #1748587

    Témoignage.

    Peu de gens le savent mais je suis monté au haut d’une des Twin Towers du World Trade Center en janvier 1984.

    And this is what I have to say :

    1) C’est vraiment très haut.

    2) Il y avait tout plein d’ascenseurs. Nous, pour la vue panoramique, nous avions pris un ascenseur exprès, directe jusqu’au sommet. J’ai peut-être halluciné mais j’ai l’impression d’avoir entendu un bruit de succion lorsque la porte s’est ouverte une fois arrivé en haut à cause de la différence de pression entre le niveau du sol et le haut de la tour.

    3) J’ai peut-être halluciné mais j’ai eu l’impression que la tour bougeait/tanguait légèrement comme si elle reposait sur des zigouigouis antisismiques.

    4) La vue sur l’île sur de Manhattan vaut vraiment le voyage. De la haut Ellis Island n’est qu’un confetti.

    5) Une amie new-yorkaise de longue date qui est chirurgienne cancérologue, donc qui s’intéresse aux problèmes de santé, m’avait dit que ces tours ne servaient pratiquement plus qu’à ça : vendre des vues panoramiques de New York aux touristes tellement ces machins étaient truffés d’amiante et, de fait. appelés à être légalement détruits.

    6) Gamin, à Paris, je vivais dans une chouette HLM de huit étages en briques rouges. Vous savez ce que ça m’a appris ? Les gens ne se connaissent, ne se rencontre qu’à l’horizontale, pas à la verticale. Nous étions très amis avec tous nos voisins de palier, de nôtre palier. Les habitants des autres étages étaient des martiens qui venaient manger notre pain et violer nos femmes.

    7) Nous ne sommes pas faits pour vivre, travailler dans des tours. Les tours c’est de la merde. Putain, depuis Babel nous devrions pourtant le savoir ?

    Merde ! Quand même !

    Et en bonus, ma copine new-yorkaise qui vous conseille de faire des mammographies, Mesdames, afin qu’elle puisse continuer de se faire tout plein de pognon pour financer les campagnes d’Hillary Clinton (This is a private joke.

    https://youtu.be/fTy6MY7j2XQ

     

    Répondre à ce message

  • #1748956

    On peut craindre pour l’angleterre des actes terroristes et donc des incendies criminels peut etre comme celui ci du fait que c’est un des seules pays a sortir de l’union europeenne. Hollande n’avait il pas profere des menaces a l’encontre de l’angleterre si elle sortait de l’UE ?

     

    Répondre à ce message

  • #1749223

    Sur l’aspect technique, il est absolument impossible de croire à la version officielle, et ce, sur de multiples points. En revanche, il est particulièrement instructif de voir qui a activement participé à l’enfumage (si j’ose dire) du public, et à l’inquisition contre tous les hérétiques... Et les similitudes qui affectent l’étude de certains évènements historiques du 20e siècle ;)

    Sur le plan technique, même à supposer que ces conditions permettant l’effondrement des tours (par l’affaiblissement de leur structure) aient pu être réunies (ce qui est très, très loin d’être le cas), un effondrement "parfait" selon l’axe des tours pile dans l’empreinte au sol des immeubles, 3 fois de suite le même jour, avec pour origines des feux à la propagation non uniforme est juste impossible en termes statistiques... Cette première incohérence n’a jamais été expliquée, alors qu’on dispose d’outils de simulation permettant de reproduire les conditions supposées de ces feux et les effondrements en eux même. Même la propre simulation du NIST pour le WTC7 montre un début d’effondrement qui part de travers.

    2) Il n’a jamais pu être expliqué l’origine de l’énergie ayant abouti à la quasi pulvérisation de l’essentiel de la masse du complexe WTC 1 et 2.

    3) Il n’a jamais pu être expliqué comment les incendies ont pu persister plus de 3 mois après les évènements -malgré- les moyens titanesques engagés. Seuls les incidents nucléaires posent des difficultés comparables...

    4) Les incroyables moyens de sécurité mis en oeuvre pour contrôler l’accès aux débris collectés avant leur destruction sont bien étranges. Il faut noter qu’il est strictement impossible aujourd’hui de procéder à la moindre analyse des poussières ou débris du WTC, plus grande catastrophe subie par des ouvrages de génie civil de l’histoire...

    5) Le nombre de décès parmi les personnels ayant travaillé sur le site du WTC est hautement suspect ; là encore, aucune étude sérieuse sur le sujet.

    Personnellement, même si cela semble fou, je pense que la thèse d’une démolition "nucléaire" (à l’aide d’un dispositif souterrain) mériterait d’être étudiée.

     

    Répondre à ce message

  • #1749323

    Je suis spécialiste en démolition à l’explosif et en structures métalliques. Il faudra qu’on m’explique comment on peut préparer des tours comme celles du WTC (genre tranquille on oxycoupe tous les porteurs pendant que la secrétaire fait ses photocopies), relier un dispositif d’amorçage incognito, et préserver celui-ci intact suite à l’impact de 2 avions. C’est du délire, virtuellement impossible en l’état actuel des technologies existantes. Ou alors les extraterrestres sont de mèche. Et des ossatures métalliques qui tombent suite à un incendie, c’est monnaie courante.

     

    Répondre à ce message

    • #1749623

      Cher Cratatouille,

      Vous avez parfaitement raison quant à l’impossibilité technique de démolir ces tours selon les procédures "classiques". Mais comme je l’ai mentionné plus haut (18 juin à 23h31) il existe des méthodes "non classiques" et très efficaces... avec comme seul inconvénient de devoir être prévues dès la construction, et de dégager une chaleur infernale en sous-sol une fois utilisées...

      http://911memorial4kids.org/911_fly...

      Quant aux avions, il n’y en eut point. Justement parce que nous avons les images : ce qu’elles nous montrent est de la physique de dessin animé. C’était donc un dessin animé, ou plus exactement des rajouts informatiques d’avions sur des images d’explosions bien réelles. Qui ont dû être préparées par contre, via la complicité des occupants des étages concernés, comme un certain Paul Bremer qui dirigeait une société située à tous les étages impactés par "l’avion" de la tour nord... Paul Bremer qui devint administrateur de l’Irak par la suite... comme c’est bizarre !

      Et les gratte-ciel qui s’écroulent suite à un incendie, non ce n’est pas monnaie courante, ça ne s’est jamais vu. On ne parle pas des hangars et des collèges Pailleron, hein !

       
    • Rectificateur,

      Je veux bien qu’il y a quelque chose de vraiment très louche qui cloche dans le 11/09, le passeport intact de Atta et ce genre de conneries, j’accepte de comprendre qu’il y a eu des explosifs dans les tours, conspiration sionisto-US, etc, tout ce que vous voulez, mais de grâce, arrêtez cette connerie de dire qu’il n’y a pas eu d’avions percutants les tours !
      Je connais une personne qui a vu un avion percuter une tour, de la rue, elle était dans la rue en bas, avec beaucoup d’autres personnes : ils voient un avion à basse altitude percuter une des 2 tours, avec un fracas infernal, qui surprend. (un peu comme le bruit d’un accident de voiture, qui surprend toujours les témoins).
      Là dessus, tout le monde hurle et court se planquer, dans la rue c’est la panique.

      Pour l’autre avion, il y a d’autres témoignages exactement du même type et cela a même été filmé d’en bas, les gens de la rue qui filment, c’est du fake, ça aussi, du dessin animé ??
      voyez les vidéos amateurs sur YT, il y a plein, il y a même des vidéos filmées d’autres buildings, des gens qui étaient à leurs fenêtres et qui ont fimé ça.

      IL FAUT ARRETER DE CROIRE QU’IL N Y A EU QUE DES GENS DEVANT LEURS TELES, IL Y A EU AUSSI LE REEL, COUCOU ON SE REVEILLE !
      (attention, je ne parle pas de l’avion écrasé sur la plage, ou du pentagone, là, on n’a rien, ok)

      Maintenant, je veux bien que vous me disiez que les avions faisaient partis du complot, qu’ils étaient téléguidés pour frapper les tours avec précision, etc etc, tout ce que vous voulez, mais, avions, il y avait !

       
    • #1750173

      Je vous signale qu’il y avait une vingtaine " d’étudiants " Israeliens , qui habitait gratuitement pendant des mois , dans une des tours , au 59 ième étage , même qu’ils voulaient y construire un balcon ...

      En fait , c’étaient tous des experts en explosifs de l’armée Israeliène !!!

       
    • #1750998

      Rectificateur, vous délirez. Les modes de chute des Twins correspondent à un début de ruine en hauteur, par le haut, comme on le pratique en vérinage par exemple. Une sape des niveaux bas n’aurait pas conduit à ce que vous avez vu sur les Twins, mais plutôt à l’effondrement du WTC7 (qui lui, pour un esprit curieux, appelle à la suspicion, j’en conviens. Feu mon confrère Jowenko l’avait illustré).
      Les IGH, même d’ossature fortement hyperstatiques, sont soumis à des ordres de grandeur d’efforts, de contraintes et de déformations bien plus importants que les structures conventionnelles, et donc d’autant plus sensibles à la ruine. Le fait de ne pas les voir s’effondrer quotidiennement correspond à une simple réalité statistique de typologies de bâtiments.
      Non, soyons sérieux. La manipulation a eu lieu en Afghanistan et auprès des pauvres décérébrés qui ont planté les avions. Ça, la CIA sait faire, pas besoin de rayons laser ou de cryptonite.

       
  • Ou sont les blessés,les brulés,les gens recapés qui fuient ?Ou sont les corps des asphyxiés,ou sont les équipes de secours à l’œuvre ?Ou sont les pompiers noirs de fumée ,assoiffés,épuisés ?Une seule personne à la fenètre des 120 logements,personne ne tente de sauter dans le vide ,pas de canadairs,d’hélicoptères ? Quelques pompiers disséminés qui semblent assister à un spectacle ,pas de transports de blessés ? Bizarre pour l’incendie d’une tour qui contient 4 à 700 personnes officiellement (+les amis des amis et les familles des familles (Désolé pour les ou sans accent je ne sais pas faire)
    Soit il y a au moins 300 morts soit il n’y en a aucun ,ce qui me semble des plus probable .UT/VDO :Grenfell conspiracy

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents