Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

Invectives, railleries, attaques personnelles : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden a offert un spectacle particulièrement chaotique à 35 jours d’une élection présidentielle américaine sous haute tension.

 

Suivi par des dizaines de millions d’Américains dans la soirée du 29 septembre, le premier duel télévisé entre Donald Trump et Joe Biden a été marqué par de nombreuses passes d’armes.

 

« Vas-tu te taire, mec », « Rien d’intelligent en vous »...

Entre autres échanges tendus du débat, l’ancien vice-président de Barack Obama s’est irrité d’être interrompu à plusieurs reprises par son adversaire, au point de laisser transparaître sa colère. « Vas-tu te taire, mec », a-t-il lâché face à l’actuel hôte de la Maison-Blanche, l’accusant d’un comportement « tellement peu présidentiel ».

Une phrase qui a rapidement été retenue par l’équipe de campagne du candidat démocrate, comme le relève le journaliste Raphael Grably : « L’équipe de Joe Biden a déjà mis en vente des t-shirt "Will you shut up, man" », a-t-il relevé.

« N’utilisez jamais le mot "intelligent" avec moi. N’utilisez jamais ce mot, parce qu’il n’y a rien d’intelligent chez vous, Joe », a plus tard lancé Donald Trump au candidat démocrate en réponse à des critiques émises par ce dernier au sujet de la gestion de la pandémie du Covid-19 par le président américain.

 

« Le pire président qu’ait jamais eu l’Amérique »... « En 47 mois, j’ai fait plus que vous en 47 ans »...

« Vous êtes le pire président qu’ait jamais eu l’Amérique », a estimé Joe Biden en s’adressant à Donald Trump lors d’un échange au sujet des politiques douanières décidées par ce dernier. « En 47 mois, j’ai fait plus que vous n’en avez accompli en 47 ans ! J’ai accompli des choses auxquelles vous n’avez même pas pensé », lui a rétorqué son adversaire.

 

« Marionnette de la gauche radicale » vs « Caniche de Poutine »

« La gauche radicale vous manipule comme une marionnette », a encore lancé le président américain sortant, cité par l’AFP, à son rival, assurant que Joe Biden se montrerait faible face à la criminalité et la violence s’il était élu à la Maison-Blanche. « Vous ne voulez rien dire sur la loi et l’ordre », a-t-il ajouté face à l’ancien vice-président de Barack Obama.

« Il est le caniche de Poutine. Il refuse de dire quoique ce soit à propos des primes pour tuer des soldats américains », a plus tard affirmé Joe Biden en référence à des révélations du New York Times – basées sur des sources anonymes au sein du renseignement américain – selon lesquelles le renseignement militaire russe aurait payé des groupes armés afin de tuer des soldats américains en Afghanistan. Publiées au mois de juin 2020, ces allégations avaient immédiatement fait l’objet de démentis de la part de la Maison-Blanche et de la diplomatie russe.

À 35 jours du scrutin, les deux rivaux se sont affrontés pendant 90 minutes autour de six grands thèmes : l’épidémie de Covid-19, la nomination d’une nouvelle juge à la Cour suprême, l’économie, les questions raciales, l’intégrité du scrutin ainsi que les bilans de carrière des deux candidats.

 

Trump versus Biden, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2557903

    J’ai bien aimé le passage de Trump sur l’écologie, où il explique que les incendies de Californie n’ont rien à voir avec le "global warming" mais sont simplement dû à l’absence de gestion des forêts dans cet état, où les arbres morts ne sont pas retirés etc. Il prend même appui sur l’Europe "qui sait prendre soin de ses forêts". C’est suffisamment rare pour le préciser.
    Sinon débat assez banal sans grandes surprises à mon sens (pas vu le début non plus).

    Et quand on bascule sur les chaines d’info en France, là c’est le festival :
    Harold Hymen sur Cnews : Biden était annoncé comme soporifique, mais finalement il a su tenir tête à Trump et ne s’est pas laissé démonté, donc il gagné le débat.
    Merci Harold, tu peux aller te coucher maintenant.

     

    • #2558164
      le 30/09/2020 par Szczebrzerzyszczykowski
      Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

      Plus intéressant que le débat : les réactions au débat !
      J’ai entr’aperçu pire que ce Harold : sur LCI Laurence Haïm et Marc Lévy en batterie. Laurence en boucle sur "il n’a pas condamné des suprématistes blancs qui sont littéralement des néo-nazis" slash "Obama c’était autre chose, quand même, m…", et Marc "50 millions de livres vendus" Lévy envoie du lourd, son nouvel opus magnum C’est arrivé la nuit avec des hackers méchants (des blancs coupe HJ qui bossent pour les régimes autoritaires, Steve Bannon, Poutine, Boris Johnson, Iran, la Syrie, les populistes, Orban etc.) et les hackers gentils (des femmes racisées fluides qui bossent pour la démocratie, l’humanisme, la liberté, la tolérance, Israël etc.). C’est tellement surprenant que je crois que je vais l’acheter et le lire ! (nan je déconne !)

      En tout cas merci pour l’info sur le passage à propos des forêts. Intéressant.


  • #2557911

    Ben ouais, deux américains...

     

  • #2557914

    Je ne pense pas , d’après l’article , que ce débat ait une grande portée . Cela ressemble à une " empoignade " télévisuelle ! ( 332 millions d’hab quand même , et une aura mondialisée avérée ) .


  • #2557917

    Certains aiment à reconnaître des qualités aux américains. Il est vrai que dans les états du sud, un caractère texan, red neck, biker, camions chromés, cornes de buffalo sur le capot, musique country, paysages grandioses, ne manquent pas d’attraits. Les états très aux nord, eux aussi ont gardé un aspect primitif et survivaliste, sympathique.
    Mais plus généralement les américains sont souvent violents et très ordinaires. La plus grande partie de leur habitat est précaire. Des mobil-homes devenus immobiles sur cales. Des snacks burgers, tacos, pizzas, un breuvage maronnasse. Les téléfilms laissent voir des intérieurs de personnes très riches et de tous milieux, qui sont en fait laids, clinquants, ostentatoires et au final de très mauvais goût. Chez les antiquaires de Puces de St Ouen, certains recherchent ce qu’il y le plus colossal, imposant. Miroirs, lustres, statues, toc ou pas toc, mais très chers.

    Les présidents et candidats sont donc eux-mêmes et à l’image de leur audience. Certains prédidents plus anciens avaient plus d’allure comme en France quand tout a changé avec l’aire Sarkozy. Lors des débats les mentalités de maquignons (respect aux maquignons) ressortent. La presse papier et télé est au diapason.
    Enfin c’est mon avis.


  • #2557918

    Un Joe Biden un peu plus réveillé que d’habitude, mais qui n’arrête pas de mentir, tandis que Trump donne des chiffres précis et des arguments, l’autre n’arrive à rien démontrer du tout. Et surtout pas mal d’insultes. Donald aurait pu dire "Commence par me parler poliment"...

    Cela dit, celui-ci, qui reproche à Joe de faire de la politique politicienne, ne peut pas sur un plateau de télé en s’adressant au plus grand nombre - même si moi, Français, j’ai regardé les trois quarts, beaucoup d’Américains dépolitisés ne l’ont pas vu -, entrer dans le détail de la supercherie covid, dont il valide le projet vaccin (comme tous nos médecins français), mais j’espère qu’il va changer d’avis !

    Sur les 200 000 morts du couillona - argument de Joe contre Donald -, reste à savoir si ces gens sont bien morts de ça... or on sait que c’est faux, que ces images de fosses communes n’avaient rien à voir avec cette pseudo épidémie !

    Trump à Biden : « En 47 mois, j’ai fait plus que vous en 47 ans » ça c’est envoyé !

    Pareil chez nous : le socialisme n’a rien foutu en 40 ans, à part créer SOS Racisme, et s’est même effondré sur lui-même !
    Aujourd’hui ne restent que leurs syndicats affiliés (CGT etc), menteurs et traitres, partisans du MEDEF, et quelques médias embourbés dans leurs clivages stériles (Le Média, QG...).


  • #2557921

    Le niveau d’étiage ne cesse de descendre, alors que les fondamentaux se maintiennent à une hauteur constante ; avec une exigence de hauteur de vue que la moindre lacune transforme en une Erreur lourde de conséquences pour une espèce inscrire dans la ruée démographique et une consommation d’énergie exponentielle et impertinente de superfluité. On ’’brûle’’ et on ’’mâche’’ beaucoup trop, dans un biotope limité par essence. Certes, cette inflation de consommation ne concerne que ceux qui ne sont pas laissés de côté dans la ruée, avec des disparités qui sont justes spectaculaires. Le fond du propos c’est que la situation aujourd’hui comme hier réclame la mobilisation d’une véritable élite et pas de bateleurs polypsychotiques sadomythocleptomanes comme larbins d’intérêts particuliers. Il va falloir prendre vraiment de la hauteur pour enrayer une glissade au néant imparable sans cela...


  • #2557922

    J’ai regardé et il y a plusieurs choses à en dire : le présentateur a été bien plus féroce à l’encontre de Trump que Biden lui-même. Cela pourrait profiter à Trump : tout le monde a été témoin du fait qu’un président élu a été insulté, traité de "toutou de Poutine " (alors que toutes les accusations de compromission avec la Russie ont été démenties) et qu’il a contre lui les médias, jusque dans un débat public multi-diffusé. Aucune décence !

    Autre chose qui pourrait jouer en sa faveur, Trump pose des questions sur le fils de Biden, mêlé jusqu’au cou dans de sales affaires de corruption en Ukraine, et cet enfoiré a joué les vierges effarouchées et a insulté un président élu (je rappelle qu’en France, tu fais ça, tu vas en taule) en faisant sciemment croire que Trump parlait d’un autre de ses fils qui est dans l’armée.

    Donc, un débat qui a profité à Biden...en apparence. Certes, les indécis pourraient croire que Trump s’est fait malmener par un gentil vieux papy (un peu pédophile) qui parlait dans les yeux du public plusieurs fois (il n’a JAMAIS regardé Trump, pas une seule fois...dédain typique de la gauche bourgeoise bien-pensante qui est clairement la même des 2 côtés de l’Atlantique) et sachant qu’on est aux USA et que là-bas, on aime pas les losers, ce genre d’échec apparent pourrait inciter les indécis à voter démocrates.
    Et pourtant, la plupart des déclarations de Biden ont surtout été faites envers ses partisans déjà acquis (le "Will you shut up man" pourrait insupporter ceux qui étouffent sous le diktat des BLM et autres grands gardiens des dogmes politiquement correct). Alors, certes, les anti-Trumpistes primaires ont dû être aux anges et éjaculer plus d’une fois devant leur poste ou leur ordinateur ... Mais dans les faits, Biden et la gauche du capital ont commis quelques bévues.

    Et pourtant, et Trump l’a énoncé clairement vers la fin du débat, s’il subit une défaite, on saura d’où ça viendra : d’une fraude caractérisée via les votes par correspondance qui risquent d’être massifs avec cette épidémie qui, décidément, tombe à point nommé. Les démocrates vont tenter une élection façon Bush Jr. en 2000. La "plus grande démocratie au monde" n’est pas étrangère à la triche ou au bourrage d’urnes ... et si les rednecks protestent, Biden n’hésitera pas à envoyer l’armée. La répression des GJ en France sera bien douce en comparaison de la guerre que le futur président Biden va déclarer au petite peuple américain. les années 2020-2024 seront terribles !


  • #2557923

    " l’état profond" américain qui est également le notre utilise tous les moyens possibles et inimaginables pour détruire son ennemis D Trump est le président du ipeuple américain mais indirectement son élection pourrai nous être salutaire. Force et honneur à tous et courrage à hervé Ryssen et ses proches.


  • #2557928

    Qui a préparé les questions ? On aurait cru un débat présenté par France 2 et Soto/Salamé ! Toutes les questions pertinentes sont zappées.

     

  • #2557931
    le 30/09/2020 par Hors de l’eau
    Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

    Très déçu de ce que j’ai pu glaner en V.O, peu clair.
    Les questions étaient biaisées de façon évidente et le public avait interdiction de se manifester, je pensais que Trump s’imposerait facilement mais le piège était bien pensé.
    Il faudrait faire une étude sérieuse du questionnaire de Chris Wallace à cette occasion. Où sont les sémiologues, sémanticiens dans ces rendez–vous cruciaux ?
    Des experts du body–language speculeront sur l’affaissement de paupières des candidats ici ou là, et rien sur le chef d’orchestre. A quoi bon ?

     

    • #2558232

      Il me semble qu’Alexis Cosette-Trudel est docteur en sémiologie


    • #2558361
      le 01/10/2020 par Hors de l’eau
      Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

      @Nikolaî
      Je ne savais pas pour Cossette, je pensais au millier de chaines qui traitent l’info et ignorent, toutes, l’intervieweur. A celles capables de faire parler des diplomés de ces champs spécifiques qui n’effleureront pas le questionnaire le plus influent au monde (ou peu s’en faut) !
      Il y avait un truc sur LCP ("deshabillons les" je crois) dans le genre explorons la coulisse par l’anecdotique, la gestuelle... qui me revient en tête. Des énoncés performatifs, titres d’émission ou diplômes, censés voiler la mollesse de la charge à l’establishment, loin de la plaque et du sérieux.
      Je parle de cette hypocrisie mainstream que nous exécrons tous.


  • #2557945

    Ce qui est marrant, est la version des médias français type Le Monde ou France 24. Biden aurait été meilleur et Trump très méchant. Sauf que la réalité est tout autre. Biden est juste lamentable comme adversaire. De toute manière si les médias français commencent à dire que Biden sera le nouveau président des USA et qu’il a laminé le méchant Donald Trump. Il y a de fortes chances que l’inverse se produise.


  • #2557955

    Les débats présidentiels aux Etats-Unis sont tellements nuls que même Marine Le Pen serait capable de dominer ses adversaires.


  • #2557957

    Will you shut up, man sur un t-shirt ? Ça exprime bien la pensée démocrate.


  • #2557958

    Le débat était horrible à regarder.
    Entre les deux qui parlaient en même temps, qui faisaient que de se couper et le présentateur qui clairement ne laissait pas parler Trump et le couper tout le temps..

    Très difficile de savoir l’impact que cela va avoir.

    Une image a fuité de Joe Biden qui remet quelque chose en place sous sa veste et on voit un petit fil dépassé (Oreillette avec instruction a distance ?)

    Sans compter les nombreux (des dizaines de milliers) bulletins de vote Trump retrouvés dans des poubelles aux 4 coins du pays..en prévision du vote à distance.

    Ca va être la fraude la plus massive de l’histoire !

    Je m’interroge sur comment Trump peut il gagner malgré tout cela.


  • #2557964

    Si l’équipe d’ER traductions peut nous fournir la vidéo du débat sous titrée, je suis preneur !

     

  • #2557975

    Trump est un voyou de bas étage...un serviteur zélé de SatanYahou....


  • #2557976

    Déçu. Le présentateur totalement partial envers jo le pédo.
    Mauvaise foi permanente du robot renifleur de gamines.
    Format peu constructif
    C’est pourquoi faire le micro dans la manche gauche ?
    Vive Trump ! Vive la résistance au nouvel ordre satanique ! Vive E%R !
    Et gloire à Dieu :)


  • #2557979

    L’assassin du général Qassem Souleimani est un sioniste carabiné ( c’est mon opinion), un ennemi de l’Europe ( c’est lui qui le revendique) et du Front de la Résistance. J’espère néanmoins que ce fils de pute sera réélu. Il peut jouer un rôle majeur dans l’éclatement des États-Unis. La partition du plus grand régime terroriste au monde sera tout bénéf pour l’humanité. Une victoire décisive pour les nations ( donc une défaite certaine pour le sionisme) ainsi que tous les mouvements de libération.

     

    • #2558298

      Je ne suis pas certain que l’éclatement des US soit une bonne chose quand on voit déjà ce que donne la diminution de sa puissance. On a vu ce que l’éclatement de l’URSS a donné, des guerres civiles un peu partout, suivies par des guerres réelles.


    • #2558460

      A Personne,
      La Russie n’est pas les Etats-Unis. L’effondrement de l’Urss, ça n’était pas un drame mais celui de la Russie, oui. On voit bien la différence sur le plan international depuis qu’elle est de retour. On comprend pourquoi Poutine est tellement respecté dans tant de pays. En revanche, on peut se demander qui regrettera la diplomatie (! !) yankee si les Etats-Unis venaient à éclater. On se retrouverait avec une Californie qui veut imposer le mariage gay à l’Inde et la dépénalisation des drogues à l’Iran mais qui pisserait dans un violon, avec Hollywood mais sans armée. Presque le paradis sur terre.


  • #2557989

    Mauvais debat pour les 2, notamment parce que c’etait pas un débat mais un echange de question réponses croisées tres mal mené par Chris Wallace, essayant surement de compenser le fait qu’il travaille a Fox News.

    Chris Wallace a été un mauvais arbitre de boxe, il les a pas laissé se mettre des pains.. il a juste mesuré la taille de leur biceps chacun de son coté mais des que Donald voulait en foutre une il le retenait


  • #2558003
    le 30/09/2020 par john queneldy
    Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

    Trump magistral comme d’hab.


  • #2558006

    Face à Biden et au journaliste démocrate, c’était un jeu à deux contre un. Contrairement à ce qui a été dit, Trump était très bien préparé. Son but n’était pas de convaincre les indécis mais de mettre le doute sur son adversaire qui s’est contredit plusieurs fois laissant l’aile gauchiste du parti démocrate et les plus modérés d’un autre côté dans un sentiment de perplexité. Les gens s’attendaient à voir du Trump pugnace, volontaire et tranchant. Il n’a pas été insultant comparé à Joe Biden qu’on décrit comme sympa et présidentiable. Il a été en dessous du niveau de la ceinture en traitant Trump de clown, de raciste et d’incompétent. Les sondages donneront bien entendu Biden grand vainqueur après cette première confrontation.

     

    • #2558118

      C’est exactement ca, ce qu’il a à faire c’est décourager ceux qui veulent voter Biden en anti-trump, surtout les gauchistes, que Biden est pire.
      Pour clouer le clou du cercueil, il faut maintenant qu’il démontre au gauchiste que Biden c’est la guerre mondiale, et lui c’est la paix.


  • #2558020

    pathétique. Mais comment une larve telle que bide(n) peut se retrouver à ce niveau là ? J’attends une victoire de Trump avec grande impatience, histoire de voir la tronche des journalistes français en PLS ! Entre le regard gauchisé de ces quiches et la réalité il y a un monde


  • #2558026

    On dirait 2 porcs qui grognent pitoyablement..
    C’est ça le niveau des mecs qui prétendent accéder à la magistrature suprême ??
    Les anti-Américains radicaux ont tellement raison.. Ce pays c’est vraiment la perdition.. Si on leur enlève leurs domination économique et mercantile, on est vraiment plus bas que les pâquerettes. C’est le niveau 0 de l’intelligence. On dirait 2 boeufs qui braillent. Qu’est ce qu’on serait mieux dans le monde sans ces poubelles d’américains.

     

    • #2558086
      le 30/09/2020 par John Queneldy
      Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

      Ne fais pas de projection sur les autres, c’est dans ta tête que ça braille comme un porc.
      Renseignes-toi un peu plus sur ce qui s’est passé durant ce débat et les véritables enjeux :
      https://www.youtube.com/watch?v=Prp...


    • Je crois que vous avez raison, même si mon feeling me dit que Trump reste la meilleure option. Après, tout ça n’est peut-être que du théâtre...


    • #2558134

      On serait encore mieux sans quelques autres aussi ...


    • #2558170

      @John Queneldy

      Tu t’arrêtes uniquement sur une phrase qui t’as pas plus. Pourquoi tu ne trouves rien à redire à mon Anti-Americanisme ? Tu adores Trump, alors tu essayes de défendre son honneur comme si c’était ta petite copine, c’est tout.
      Quand il vous l’aura mise bien profond vous viendrez chialer, et moi je jubilerais. Je suis jamais tombé dans ce piège moi.


    • #2558341
      le 01/10/2020 par leperigourdin
      Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

      Donnez nous l’exemple d’un pays qui fonctionne mieux et qui a vos faveurs.

      Certes, ça me plait pas d’être dominé mais qui a fait naître Amazon, Google, Rb&b, Apple ?
      Qui a des bases militaires partout ?

      Le niveau est bas mais ce n’est pas l’Afrique, l’Amérique du sud, l’UE, la Russie qui contesteront la place.
      Quant à la Chine, tout les gens qui la visitent disent la même chose : pauvreté criante sur 70 % du territoire, pollution et salleté... Niveau humanité c’est peut être non plus pas mieux que les USA...

      Le Japon, la Corée du sud sont en avance technologiquement mais ils sont aussi dominés par les USA.


  • #2558029

    Trump savait dans quoi il embarquait, Biden avait refusé toutes les conditions comme de se faire dépister et d’avoir Joe Rogan comme médiateur. Déjà juste là Biden c’est encore écrasé sur lui-même car s’il était aussi exempts de tous reproches comme il le prétend pourquoi refusé l’un et l’autre. Trump a pris la température, il a bousculé sans arrêt Biden pour voir de quoi il était capable lorsqu’il était complètement dopé et même là on a vu Biden croulant, il était blanc comme un linge, limite verdatre, c’était malaisant quand il est arrivé, on ne savait pas s’il était drogué à mort avec une oreillette dans l’oreille ou si c’était un clone trop fraîchement sorti du frigo. Plus ça allait, plus il fermait les yeux et limite gémissait comme un vieux sénile malade qui ne supporte pas qu’on lui parle un peu trop vite quand Trump lui rentrait dedans et sa seule stratégie lorsque Trump avait la parole était de systématiquement ricaner et ce, uniformément, donc aucune espèce de sincérité ni d’authenticité. Et ça tout le monde l’a vu, tout le monde à vu Trump le dominer sans même forcer, dying Joe se couchait à chaque fois ou regardais Wallace pour avoir de l’aide ou alors ricanais uniformément comme si c’était sa seule répartis. Sans vouloir défendre Hillary, c’était beaucoup plus intéressant il y a quatre ans, Clinton avait beaucoup plus de force que Biden et ne baissait jamais la tête, ça avait au moins un peu d’allure. Là on aurait dit que Trump affrontait un fantôme et que tout avait été fait pour donner l’impression que Biden était un rival à la hauteur de Trump.


  • #2558031

    Suite : Ça puait la mort avant même que le débat commence, j’ai tout de suite senti que le débat était truqué en faveur du mourrant Biden. Si ça avait été un match de boxe, les gants aurait pesé plus lourd que dying Joe et chaque fois que Trump aurait levé le point Wallace se serait mis entre pour protéger Biden. Le débat à été fait uniquement pour empêcher Trump d’être Trump, c’est-à-dire dire en vie et pétant le feu, plein d’énergies, afin que dying Joe paraisse moins mort qu’il ne l’est déjà. C’était littéralement la vie, Trump, contre la mort, Joe, et comme on l’a vu, on ne peut stopper la vie et encore moins un bulldozer comme Trump. C’était le premier débat, Trump est juste venu pour tester les capacités de dying Joe, il est rester humble mais avec son caractère et son énergie, c’était comme s’il était avec un bâton en train de piquer un animal à terre pour voir s’il était vivant ou mort et donc quel était le risque, et tout le monde à bien vu que Biden est déjà vaincu et ne mérite en aucun cas de débattre contre Trump. Biden lui est venu comme s’il était déjà conquérant lui qui n’est plus capable de faire un seul rally tellement plus personne ne vient, c’était pitoyable et ça ne marche plus, il n’y avait aucune autre réthorique que celle de l’anti-trumpisme primaire qu’on nous vomis depuis 5 ans et qui ne fait que de faire perdre des votes au parti libérale pedo-démocrate tellement plus personne n’y adhère et tout son discours ne repose que sur des paroles, à l’inverse de Trump où tout repose sur ce qu’il a accompli.

     

    • #2558091

      Merci pour ce commentaire exhaustif et clair.


    • #2558203

      Excellent commentaire, qui correspond tout à fait à mon impression, mais terrifiant en même temps car on peut toucher du doigt ici, à la fois la puissance et la mauvaise foi, de tous les grands médias US qui portent à bout de bras et avec succès, un véritable nullard d’anthologie qui n’a jamais rien fait et ne fera jamais rien de positif ni de construit. Le simple fait que Biden mène dans les sondages est la preuve semi-vivante que même un chimpanzé sénile ou un mulet de ferme pourrait un jour devenir effectivement Président de USA.


    • #2558463

      PMJLL, les sondages dont tu parles ne sont rien d’autre que l’objectif du Deep-State au élections qu’ils font tout pour voler. En vérité Trump mène par 80% si ce n’est pas plus (les mouvements BLM, Antifas ne votent pas pour beaucoup et agressent même leurs maîtres comme à Portland où le maire à été agressé par ces groupes qu’il ne fait pourtant que de soutenir ou à Chicago où la maire, non content de les laisser tuer 40-60 personnes par weekend, fait venir des flics pour protéger sa rue et sa maison, ils ont créé une bête dont ils ont perdu le contrôle en vérité et avec ISIS ça aurait été la même chose). Le Covid19 n’est, entre autre, qu’un outil qui sert d’excuse aux démocrates pour ne pas s’afficher en rally où il n’y a plus personne, ça se compte en dizaine maximum où tout ou partie des participants sont payé pour venir. Ils ont fait péter le Covid19 entre autres choses pour ça aussi car déjà en 2019 la différence entre les rally de Trump vs les démocrates était une humiliation pour eux. Même, à la fin, ils étaient obligés de faire des rallyes où ils étaient tous réunis (Bernie, Joe, Pocahontas, Harris et tous les autres) pour tenter de palier au manque de fréquentation mais même là, ils ne rassemblaient même pas la moitié des foules que pour un seul rally de Donald Trump. Les démocrates et le DP, n’existe, en terme de consistance populaire, plus que par l’écran et rien d’autre, ce n’est plus qu’une illusion, tenace certe de part leur présence dans cette matrice mourante mais juste une illusion. En vérité ils sont mort, à l’image de Joe. Rien n’a fonctionné, même pour faire venir big Mike, tout le monde l’a vu venir à des kilomètres et quand il ou "elle" à commencé à se présenter insidueusement, il c’est directement fait rétamer dans les audiences par notamment une vraie noir mais qui ne se présentait qu’à un district de Baltimore, 10 millions vs 33 millions, BOOM, à dégager, foutez moi ça dehors. En vérité même avec leur manipulation des votes par mail, les américains pro Trump vont tellement se manifester massivement aux urnes que ce sera un raz de marée et la mort définitive du Deep-State aux États Unis, le nombre de vote en faveur de Trump sera tel que jamais ils n’arriveront à faire avaler qu’il faut attendre leur décompte "au cas où" tellement ils se seront fait TRUMPÉ par le BOSS. Les américains sont beaucoup plus éveillé que ce qu’en pense le reste de l’occident lobotomisé à l’anti-américanisme depuis 40 ans et surtout ont su rester RADICALE.


  • #2558034

    Il faut lire les commentaires sous les vidéos des extraits du débat. La majorité des gens sont pro Trump. Les gauchistes qui prennent la défense de sleepy Joe sont laminés.

     

    • #2558306

      et quand on regarde des vidéos de politique française, on voit qu’ils sont tous pro Frexit et Asselinot. Et pourtant le petit gars ne pèse rien dans les élections.


  • #2558041

    Biden est apparemment nul, mou et bien dans le style des présidents américains des années 30. Une suite de nuls. Le système politique américain est à bout de souffle. La Cour Suprême a pris le pouvoir et comme toujours lorsque les juges prennent le pouvoir, fait régner la confusion. En prenant le pouvoir d’ailleurs, ils ont reconnu que toutes leurs décisions n’étaient que des jurisprudences et ne s’imposaient pas pour l’éternité, qu’on pouvait en changer. Intéressant.

    Mais il est effarant d’entendre les journalistes français en parler. Ils prennent parti, toujours pour les démocrates, évidemment, et spéculent sur ce qu’il faudrait faire comme si leur vie en dépendait.

    Mais ce qui se passe aux EU ne devrait pas nous intéresser ! Nous ne votons pas. et nous ne sommes pas citoyens américains. On a l’impression que c’est notre pays. Mais les EU se situent à l’étranger, merde ! On s’en fout !

    La Corrèze avant le Zambèze !

    Le département du Maine (et Loire) (capitale Anger) avec pour fière devise : "Angevins, sac à vin. Angevine, sac à ..." avant "l’état du Maine" (capitale Augusta).

     

  • #2558042

    Ca va être drôle quand dans certains etats ils auront 160% de votants.
    Ils commencent a trouvé des poubelles pleines de votes par correspondances pour trump. Il est impossible que l’election se passe bien.
    Par contre, il ne peux pas la retarder car ca donnerait le pouvoir au congrès qui est démocrate. Donc peut être un état d’urgence.
    Ca va swinger, faites des réserves de bouffe.


  • #2558056

    L’iMonde titre la victoire de Biden. Trump a fait la même erreur de flemmardise que MLP en sous-estimant son adversaire et en pensant qu’il suffisait de l’énerver pour le pousser à la faute. Déjà que Q se décrédibilise en annonçant des arrestations qui ne viennent pas, son candidat ne fait pas le travail et se laisse emporter sur le terrain de son adversaire (Covid, suprématisme blanc...) sans vraiment poser d’arguments convaincants. Attend-il que les enquêtes sur Biden (Ukraine) et sa clique (Fondation Clinton, RussiaGate, ObamaGate) aboutissent ? Tout ça est plutôt décevant !

     

    • #2558073
      le 30/09/2020 par sophie Fonfec
      Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

      En même temps, le monde avait déclaré
      Killary vainqueure dans tous les débats et
      la veille de l’élection en 2016.
      Leur avis n’a aucun intérêt.


    • #2558075

      Complément à côté de la plaque. Trump ne peux pas se comporter comme sur Twitter, il doit faire face à un sofiste qui est compétent que pour dissimuler ses magouilles. Trump a fait dans le spectaculaire, dans un numéro que Gustave le Bon n’aurais pas ignorés si il avait a écrire son livre aujourd’hui. Par contre, le show a l’américaine pour tout est vraiment insupportable.


    • #2558315

      quelle influence à l’immonde sur les USA ??????? Avec Trump, pas de guerre, les salaires en hausse, le retour à l’emploi, pas de cloisonnement mortifère à cause d’un virus somme toute moyen... Le regard des journalistes français n’a aucun intérêt.


  • #2558077

    Moi j’ai tout vu sur tv5 monde par une équipe canadienne et à la fin le gars a en duplex 4 personnes dont 1 afroamericaine qui declare en direct qu’elle va voter Trump et non Biden car elle dit que ce dernier utilise l’argument pro Black machin pour se faire élire, et le gars lui dit : ah bon ??? Vous allez voter Trump ??? Bah oui lui répond elle !!!! Ah ah ah, il a coupé court avec elle et est parti discutailler avec les 3 autres pro Biden qui ond dit qu’il avait remporté le débat sans étayer d’arguments !!!


  • #2558122

    Ce titre insultant sur CNews à l’émission d’Yves CALVI :
    "Trump / Biden : le caniche et le dernier de la classe"


  • #2558141

    J’aime Trump par beaucoup de côtés.
    Mais là le debat était nul à chier.

     

  • #2558179

    Trump affrontait Joe Biden qui était dopé, sur les épaules de Wallace, dicté dans l’oreille par le Deep-State, ses poings était agité par les médias et même avec toutes ces béquilles pour donner un semblant d’égalité entre les rivaux, Trump l’a ÉCRASÉ. Wallace a été exposé avec ses questions faites pour Biden, contre Trump et surtout faites pour qu’on reste dans un débat ennuyeux à mourir afin que Trump ne puisse pas parler de tous ce que les citoyens veulent entendre (lutte contre le trafic d’êtres humains, hydroxychloroquine, Hunter Biden, Deep-State et bien d’autres) pour qu’ils assistent littéralement à un faux débat afin qu’ils soient découragé voir changent de chaîne et laisse tomber l’élection. Mais même avec tous ça, Trump à réussi à faire le spectacle et bousculé ses deux rivaux tous le long finalement. Au prochain débat les règles vont changer, Wallace est déjà trop exposé.


  • #2558180

    Quand on y pense le Deep-State est tellement effondré que leur candidats, non content de n’avoir rien réaliser de bon pour son pays en 47 ans ni d’avoir aucun programme en est rendu à jouer le mec bien portant pour faire croire qu’il est "légitime". Ils en sont rendus là tellement ils sont morts en réalité, à jouer le mec bien portant mais en réalité assisté médicalement pour tenir debout, médiatiquement pour tenir dans les sondage et dicté dans l’oreille par un micro pour tenir un semblant de cohérence dans "ses" prises de paroles. C’est un fantôme, c’est une marionnette, c’est même peut être la dernière marionnette. Dying Joe the last puppet.


  • #2558192

    Je trouve qu’il a été fair-play Trump en étant pas vraiment au niveau. Ses attaques étaient plutôt gentillettes compte tenu des choses extrêmement graves et embarrassantes qu’il sait sur Biden...je présume qu’il réserve le coup de grâce pour le dernier débat, il a commencé gentiment afin de mettre en confiance Sleepy Joe et l’achever au dernier moment (il y aura bien d’autres débats avant les élections ?).
    Il faut dire aussi que les démocrates sont actuellement dans une situation de bêtes acculées et de ce fait mieux y aller mollo et progressivement...


  • #2558267
    le 01/10/2020 par survivre en rêve
    Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

    Trump-Bidet, c’est comme il a rit -Trump ou La Poissoniere-Macaron, une mascarade de programmation mentale à grande échelle afin de conduire sereinement les moutons à l’abattoir.
    Tout comme Macron était prévu dans le plan pour ruiner la France, Trump était prévu pour arriver tel le sauveur dans le chaos contrôlé.
    "même les élus seront trumpés..."

    Cela dit, c’est évident qu’il vault mieux que Biden ou qu’Hilary, oui même pour nos maîtres et les siens c’est l’évidence même. Mais ils nous font croire qu’ils sont contre. J’ai le droit de le penser ou c’est interdit pour préserver la foi des autres ?

     

    • #2558329

      Je comprends que vous pensiez ça. Après tout, dans le déroulement de l’apocalypse, Babylone la grande doit tomber avant le règne de l’Antéchrist. Je garde toujours dans un coin de ma tête l’idée d’une opposition contrôlée.

      Et puis... C’est une erreur que de sous-estimer l’intelligence du système, nul n’est plus malin que le malin. Pourtant, il faut garder à l’esprit que le plan du Diable est mis en œuvre par des humains bien faillibles, c’est donc également une terrible erreur que de surestimer les exécutants de ce système, l’arrogance amenant bien souvent de monumentales bourdes.

      Personnellement, j’ai choisi de croire que l’élection de Trump nous donnerait un sursis mais c’est un acte de foi, j’en ai conscience, mais pas seulement : il y a tout de même un paquet de raisons bien rationnelles de se positionner de la sorte.

      Alors, Donald J. Trump, homme providentiel ou grand imposteur ?
      L’Histoire saura nous donner la réponse.


  • #2558290

    Et bien franchement j’ai écouté le débat hier alors que j’étais sur la route disponible ici en français :https://www.france24.com/fr/video/2...
    Et bien j’ai été très déçu par Trump. Je vous conseille d’écouter si vous avez le temps.. je pensais que Trump allait plier en 8 Sleepy Joe mais il n’en a rien été. A vrai dire je pense même que Sleepy Joe a gagné le débat. Pour exemple quand Biden parlait des émeutes qu’il califait de manifestations je pensais que Trump allait remettre l’eglise au milieu du village . Détailler le cv criminel des gars qui ont été flingués par la police et demander si pour de tels individus il est normal de brûler les villes américaines d’une part ? Concernant Floyd, peut on parler de racisme alors que la brigade qui l’a arrêté comptait sur 4 policiers 1 métis et 1 asiatique ? Bref sur ce sujet et sur d’autres je pensais que Trump allait pulveriser Biden révélant l’hypocrite qu’il est et l’ennemi des afro américains qui les réduit à défendre des racailles indéfendables au lieu de les porter vers le haut.


  • #2558318

    Sur la forme, aucun gagnant, Biden a dû être briefé pour ne pas se laisser enfoncer par l’agressivité naturelle de Trump, "Sleepy Joe" a donc forcé sa nature et s’est même montré le plus grossier, pour un résultat chaotique, une véritable cour de récré, un exercice de com globalement raté des deux cotés.

    Sur le fond, on se rend bien compte que les ingénieries Floyd, insérées dans celle du Covid, servent d’arguments quant à occulter et attaquer le bilan Trump.
    On peut même théoriser que ce sont deux ingénieries consubstantielles, quitte à ce que l’ingénierie racialiste vienne contredire les principes de précaution, contradiction justifiée, notamment en République par Castaner, par un combat qui mérite une exception dans la logique de l’Etat...d’exception.

    En vérité, en plus de contrôler le peuple en colère sociale légitime par la paramentique du masque, que ce soit via la première et probablement la seconde vague, plus que de justifier le grand reset théorisé par Davos, il semblerait que ce soit bel et bien Trump la cible principale de ces ingénieries, comprendre faire en sorte qu’il ne soit pas réélu.
    Ce qui signifie que pour justifier le chaos Etats-uniens jusqu’aux élections, il faut l’image des peuples masqués voire confinés aux quatre coins du monde, des faits divers racistes/anti racistes et surtout, il faut une Chine en phase avec cette stratégie.
    Les sinophiles Européens (ex Raffarin) sont des progressistes et privilégient le multi-latéralisme au bi-latéralisme Trumpien, ce dernier étant mortifère pour la croissance Chinoise à deux chiffres, donc mauvais pour le commerce mondialisé.
    Comme par hasard, tout partirait du Pangolin avec une Chine qui, elle, a vaincu le virus, à contrario de nous, donc à contrario de Trump...
    Bref, le complot mondialiste utilise les peuples afin de justifier ses attaques sur l’impéritie de Trump quant à endiguer racisme et crise sanitaire, quitte à ce que les dirigeants Européens soient accusés des mêmes maux, mais l’enjeu est tel, que la fin justifie tous les moyens, y compris des faillites ciblées et une surmortalité dans les Ehpads.

    C’est un duel à mort entre la conception conservatrice et progressiste du néo-libéralisme, entre deux évangélismes également, avec un troisième (fondamentalistes compatible avec le mosaïsme) qui tirent probablement les marrons du feu.

    Les réseaux anti Trump sont trop nombreux et trop bien implantés dans les Etats-nations, pour que Trump puisse rempiler.


  • #2558333

    Scenario fiction : Biden victime de la haine d’une méchant Trumpiste. Remplacement opportun par Mis Obama


  • #2558455
    le 01/10/2020 par crachetonvenin2
    Premier débat Trump-Biden : une foire d’empoigne

    Quel avenir pour les USA sur ce duo ? Même si un seul gagne ?
    Le vrai niveau politique américain se montre-t-il enfin ?
    Qui pour encore s’associer à ce niveau avec "gestes symboliques" à l’appui ???
    Le tout haut niveau français et élyséen ?
    Macron Emmanuel au niveau du duo américain c’est à dire bas, même après l’élection ??


  • #2558739

    Ce qui m’a surtout frappée : le regard de "Bidon". C’est exactement les yeux flippants dans les films quand on voit le méchant avec le "regard satanique". Même son visage n’avait pas de forme défini, c’était effrayant. Quant au journaliste : le genre qui coupe la parole sans arrêt et qui fait tout pour que "Ducky" ne parle pas. Crispant. Mais ce dernier a eu quelques bonnes sorties que j’ai trouvé pas mal du tout . C’était plus marrant la dernière fois avec "Hilarante". Un certain rythme et des réactions vives en face !
    Bref, ennuyeux. Je crains d’énormes magouilles pour empêcher la réelection.


  • #2559080

    Trump gagnera haut la main quoi qu’il arrive !


Commentaires suivants