Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Premières frappes aériennes russes en Syrie

Les Américains priés de se pousser

L’aviation russe a commencé ce mercredi à bombarder la Syrie, ont annoncé des officiels américains. Moscou a confirmé et John Kerry s’en est plaint auprès de Lavrov.

Les forces russes stationnées en Syrie, en soutien au président Bachar al-Assad, ont procédé mercredi à leur premier bombardement aérien près de la ville de Homs, en partie tenue par des rebelles, selon un responsable américain.

« Les Russes nous ont prévenus qu’ils allaient commencer leurs frappes », a indiqué ce responsable de la défense américain.

Selon un autre responsable américain interrogé par l’AFP, c’est l’ambassade russe à Bagdad qui a prévenu l’ambassade américaine que les Russes « commenceraient des missions aériennes contre l’EI mercredi ».

L’ambassade russe a « également demandé que les avions américains évitent l’espace aérien syrien pendant ces missions ».

Cette démarche « ne semble pas indiquer » un « rôle très constructif » de la Russie en Syrie, mais cela « n’altérera en aucune manière nos opérations », selon ce responsable.

Les deux responsables américains n’ont pu préciser quel avait été l’impact du bombardement russe, ni qui avait été visé précisément.

Les États-Unis sont à la tête d’une coalition qui depuis plus d’un an bombarde les positions du groupe État islamique en Syrie et en Irak.

Vladimir Poutine a obtenu mercredi le feu vert de son Sénat pour des frappes aériennes demandées par son allié, le président syrien Bachar al-Assad.

La présidence syrienne a confirmé mercredi que Bachar al-Assad avait demandé à la Russie une aide militaire « dans le cadre de l’initiative du président Poutine pour lutter contre le terrorisme ».

 

Pas d’engagement au sol

Le chef de l’administration présidentielle russe, Sergueï Ivanov, a précisé que le dispositif ne concernait que des frappes aériennes, excluant ainsi l’engagement de troupes au sol, au moins pour le moment.

Cette accélération de l’engagement de Moscou dans le dossier syrien s’inscrit sur fond de bras de fer entre le président américain Barack Obama et son homologue russe sur le sort à réserver à Bachar al-Assad, « tyran » qui doit partir pour l’un et rempart contre les jihadistes du groupe État islamique (EI) pour l’autre.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, devait présider mercredi à 14H00 GMT (16H00, heure suisse) une session du Conseil de sécurité de l’ONU sur la lutte « contre la menace terroriste », en premier lieu celle de l’EI en Irak et en Syrie.

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1280836

    Tu vois François H. Le jour où tu auras les couilles de Poutine (celles de dire "poussez vous les ricains") là tu pourras faire le malin. En attendant, économise les missiles, ils coûtent très très chers et ne servent que tes amis sionistes.

     

    • #1280921

      C’est pour ça que Fabius a poussé son petit "tra-la-lère" victorieux en disant que "nous on a bombardé Daech et les russes, eux, non !"

      C’est pour donner le change et montrer que "Non-non, Daech n’est pas un allié de l’occident" (croisons les doigts) si Hollande a ordonné de bombarder Daech tout de suite dès que Poutine a dit qu’il allait parler à l’ONU pour évoquer la mobilisation de la Russie contre les terroristes. Les rats quittent le navire : la supercherie n’a pas pu avoir lieu. Il leur reste le secret espoir que les bombardements russes ne suffisent pas et que cela encourage les russes à envoyer des troupes en Syrie et qu’elles s’y embourbent comme en Afghanistan..et c’est bien pour ça que Poutine encourage fortement la coalition anti-Daech pour que les américains y participent aussi comme ça, ils seront sûr que ces derniers ne confieront pas un armement trop puissant aux daechites.

      Je pense que la guerre en Syrie va durer encore un an ou deux, mais que désormais, les daechites ne peuvent plus avancer, ou alors seulement dans le désert, maintenant que les russes sont de la partie, les occidentaux vont être obligés d’infliger des pertes réelles directement à Daech ou à ses alliés, plus seulement aux kurdes, plus seulement au hezbollah & à l’AAS (comme le fait Israël). L’occident va devoir sortir plus souvent les avions s’il ne veut pas être démasqué et si les occidentaux font plus de sorties, ils vont devoir renoncer à parachuter des armes trop puissantes aux daechites.

      En fait, ce qu’ils vont essayer de faire ce sera de faire durer le plaisir le plus longtemps possibles dans le secret espoir que Poutine meurt ou abdique et soit remplacé par une marionnette...mais pour l’heure actuelle : Vladimir tient Hollande, Fabius, Obama, Cameron, Nethanyaou & même Merkel par les c*uilles.


    • #1280928

      Et ces missiles français, comme ceux des étatsuniens ne servent qu’à concasser quelques parpaings. Ca fait cher le caillou quand même.

      Les Etats-Unis vont se retrouver devant un dilemme :

      Participer réellement à la destruction de l’Etat Islamique (le fameux "dache" de monsieur Fabius), pour éviter qu’on ne remarque trop qu’ils ne foutaient rien avant,

      Laisser faire les russes qui eux vont bombarder de vraies cibles, ce qui devrait se voir sur le terrain, mais on ne verra alors que trop bien que la fameuse Coalition Internationale ne faisait rien du tout.

      Face à ces deux choix, les américains risquent bien de pousser une fuite en avant : financer encore plus l’Etat Islamique pour faire capoter l’intervention russe.


  • #1280841

    et si maintenant on commencait à compter le nombre de jours qu’ils va falloir aux russes pour derouiller Daesh et compagnie..... C est l’OTAN qui va avoir la honte et le pot aux roses - à savoir que c est les USA Israel et l’UE qui comanditent ces terroristes - va être au vu du monde entier...

     

    • #1280951

      Maintenant, j’ai deux options. L’EI se fait rétamer. Les Russes ridiculisent les USA et co. L’EI est aussi difficile à éliminer que ce que les USA et co disent. Je leur dois des excuses.


    • #1281453

      Remarque intéressante, alors que certains stratèges soupçonnent déjà Obama et ses alliés de ne vociférer que pour la forme, n’ayant absolument pas l’intention d’enrayer le plan de Poutine, tablant sur un enlisement des russes à la hauteur de celui qu’ils avaient connu en Afghanistan et ramassant la mise par la suite après l’avoir discréditer sur le plan international.

      C’est dire si Poutine joue gros, il n’a pas le droit à l’échec qui lui sera de toute manière imputable.
      C’est maintenant que l’on va savoir s’il est de l’étoffe des héros ou de celle des zéros.


  • #1280842

    Il faudrait savoir :
    * Soit des rebelles syriens non liés à l’EI existent
    * Soit ils n’existent pas
    mais on ne peux pas changer sa version selon que ça nous arrange ou pas.
    On ne peux pas dire que l’on perdu toute trace des rebelles "modérés" que l’on a formé, encadré, financé, armé, renseigné ; et dire une semaine plus tard que les Russes les bombarderaient. Soit ils existent, soit ils n’existent pas.


  • #1280853

    Merci président poutin . Enfin quel q un a osé faire une opération util pour sauver la Syrie.


  • #1280854
    le 30/09/2015 par The Shoavengers à la FED
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    Ils l’ont fait !


  • #1280857

    que diront t’il quand les russes en quelques mois viendront à bout de DAESH
    alors que depuis 1ans ils brassent de l’air

     

    • #1281245

      Et vous que direz-vous dans 1 ans quand la situation n’aura pas évolué ?


    • #1281443

      pari tenu ?


    • #1281627

      Oui, je suis persuadé que la Russie seule ne pourra jamais détruire l’EI, puisqu’il faudra aller aussi en Irak.

      Il suffit d’ailleurs de réfléchir deux secondes, et d’admettre qu’il faudra un déploiement de dizaines de milliers de soldats russes sur le terrain pour faire avancer le projet, et que ce n’est même pas envisagé officiellement par le Kremlin.

      Donc oui pari tenu et j’avouerai sans fard mon erreur si elle se produisait (ce ne sera pas la première fois)


  • #1280859
    le 30/09/2015 par Jean d’Artois
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    C’est sûr que " eux " au moins , ne feront pas semblant de bombarder les bases de Daesh ! Et si nécessaire il existera des forces au sol - c’est à cela que l’on reconnaît le degré d’engagement du bras de fer idéologique ( en prime ) avec les autres , concernant l’avenir du président syrien . Les dés sont jetés ! Le constat se fera en fin de partie . ( À titre personnel , et sans parti pris , je sens que , si l’ours persiste ( c’est vital pour les régions russes limitrophes ) nos U.S vont abandonner en cours de route , et com’ d’ab vont se trouver de bonnes raisons pour cela .

     

    • #1280954
      le 30/09/2015 par Père Lankester Merrin
      Premières frappes aériennes russes en Syrie

      Le plus fun ce serait de penser que les américains refilent des armes anti-aériennes aux islamistes, que ceux-ci s’en servent pour se défendre contre les avions russes et qu’au final, ce soient des avions franco-américains qui finissent abattus (après tout, vu d’en bas, comment différencier un avion russe d’un avion occidental ?) et qu’à la suite de ça, Assad propose que l’Armée Arabe Syrienne se mobilise pour aller sauver le pilote abattu qui serait pris en photo en train de serrer la main au "tyran" Assad. Humiliation totale.
      Si le pilote survie au crash, les américains n’auront pas le choix : soit ils le font exécuter (et du coup l’opinion publique américaine se ralliera à Assad & à Poutine et demandera le départ des officiels américains qui auront envoyé des armes anti-aériennes aux "rebelles modérés"), soit ils demandent aux gens de Daesh de l’exfiltrer (et alors, le pot aux roses sera découvert), soit ils demandent à Poutine & à Assad de sauver ce héros/martyr.

      Bref, quelle que soit le sens dans lequel on tourne cette situation, Poutine vient de mettre les occidentaux dans une impasse complète et totale.


  • #1280861

    Poutine veut agir au plus vite pour empêcher les djihadistes d’entamer un retour en Europe hors ils préviennent 1h avant Washington des actions menées quand on connait le double jeu des usa et consort nul doute qu’ils vont exfiltrer tout ces pantins avant

     

    • #1280941

      Si les délais sont courts c’est justement pour empècher que les alliés de DAESH ( USA et coalition) ne prennent de mesures de protection .


    • #1282180
      le 02/10/2015 par Jojo l’Affreux
      Premières frappes aériennes russes en Syrie

      A votre avis il y avait quoi dans ce camps d’entrainement qu’ils ont bombardé la semaine dernière nos avions ? Pourquoi DAESH l’a aussi mal pris ?
      Je pense que maintenant que c’est plus ou moins plié (le changement de régime), les Européens vont faire le maximum pour que nos gentils binationaux ne reviennent pas chez nous vu qu’ils savent à peu près correctement lesquels sont là-bas et qu’ils doivent avoir pris leur précaution pour savoir à peu près où. Cela reste une précaution bien illusoire vu que dans le même temps, d’autres énergumènes de la même veine vont arriver chez nous en tant que réfugiés à faux passeport Syrien, ça n’évitera pas d’avoir encore quelques attentats, mensuel, bimensuel ou semestriel.

      Pour l’anecdote les avions Français ont jusqu’à présent parfaitement remplis leur mission : empêcher la horde de marcher sur Bagdad, vers la frontière Saoudienne ou vers d’autres endroits non-autorisés d’Irak.


  • #1280866

    Si la Russie arrive à mettre hors d’état de nuire l’EI en quelques semaines , on sera en droit de se demander si après un an d’intervention ineficace des US contre l’EI En Syrie, les US ne faisait en faite que jouer un double jeu. A lier aussi avec le refus de la France il y a un an d’intervenir en Syrie contre l’EI. Vous avez dit cynisme ?


  • #1280868

    C’est quoi comme type de zinc, celui de la photo ?

     

  • #1280870

    Le drame de cette Histoire est que les bouffons qui dirigent la France ne sachant plus à quel Satanyaou se vouer persistent dans leurs erreurs, et leur entêtement en deviendrai risible s’il n’était dramatique pour tout le monde !! Français réveillez vous car c’est en votre nom que ces ignominies sont commises par les sionistes hystériques de l’UMPS !!!


  • #1280871
    le 30/09/2015 par Jérôme2709
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    "Qui a trop de pouvoir en abuse." Tel un enfant capricieux, ce que demandent les Américano-Sionistes, au fond d’eux, c’est que des limites leur soient posées.


  • #1280875

    Les russes ont bombardé les positions du Front Al-Nosra, c’est-à-dire les positions françaises.

    Est-ce que ce sont des représailles face aux bombardements français de la veille ?

    Il faudrait poser la question à Fabius !


  • #1280883

    Une bonne coordination entre l’aviation Russe et les troupes Syriennes épaulées par leurs alliés au sol seront plus efficace que la coalition de voyous qui depuis cinq ans arme et soigne les terroristes de tout le Moyen-Orient en faisant semblant de les combattre , et cela rend complètement fou les apprentis sorciers aux ordres du sionisme mondiale !!!


  • #1280885

    Les russes vont éradiquer l’EI et la preuve que les USA et consorts n’ont absolument pas l’intention de combattre les terroristes sera désormais visibles par la masse…bien vu poutine !


  • #1280886

    Une fois de plus la Russie va sauver le monde, déstabilisé par les exactions européennes et la passivité/complicité des USA. L’Histoire se répète.


  • #1280892

    Bizarrement je sens que ce coup-ci les frappes vont être efficaces. Je ne sais pas pourquoi...


  • #1280909

    Comme prévus depuis des mois, les pays ayant crées et soutenant le terrorisme au Moyen-Orient et en Afrique refusent de s’allier avec les véritables défenseurs du droit international que sont la Russie et ses alliés .Les Pays de l’OTAN aux ordres des criminels de Tel-Aviv vont saboter le combat contre les tueurs d’enfants de Al-Nosra,si cher au vampire Fabius,et dévoiler si besoin était leur vrai projets colonialistes en vu de détruire tous ceux qui refusent leur hégémonie à travers le monde !! mais aujourd’hui devant la détermination des nations qui aspirent à vivre sans le modèle dégénéré de l’occident ,les peuples d’Europe et d’Amérique doivent impérativement se débarrasser des sionistes ayant fait main basse sur leurs destins sous peine de finir comme tous les autres désintégrés ! Car il est évident que les peuples Russe, Chinois,Indiens,Iraniens et les milliards d’humains qui les soutiennent ne se laisseront plus faire maintenant que l’empire du" bien "s’engage militairement contre les escrocs qui mènent le monde à sa perte !!!


  • #1280923

    serait ce le début de la guerre mondiale généralisée ?


  • #1280950

    Il faut espérer que les Russes liquident les mercenaires islamistes d’Israël jusqu’au dernier, surtout les Français, afin qu’ils ne puissent pas rentrer en France vivants.


  • #1280967

    Ah voilà qu’un certain Monsieur Poutine (Le BIEN) qui combat le Mal représenté par obamama, hollondia, cameronia, merkylia, et surtout netanyahoudia. Bon chance et que Dieu vous garde Monsieur poutine !


  • #1280971
    le 30/09/2015 par Pierre Loup
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    Le double jeu de l’Empire est en train d’être démasqué, les gens sont de plus en plus nombreux sur les sites mainstream a accusé les USA(et leur larbins) d’avoir armé et financé l’EI et les autres groupes terroristes pour renverser le régime syrien. Bref les gens commencent a comprendre que la coalition anti-Daesh des USA est un écran de fumée visant a faire croire qu’ils combattent ce groupe alors qu’en fait il n’en est rien.
    La Russie prend un énorme risque, pas en Syrie mais sur son propre territoire, rien ne dit que les services ricains et consorts ne répliqueront pas via des attentats terroristes sur le territoire russe, revendiqués par Daesh bien sûre...


  • #1280982

    Cela fait un an que les US bombardent - ou font semblant de bombarder - l’EI en Syrie et en Irak, sans aucun résultat . On va voir ce dont sont capables les Russes . A mon avis ils vont "mettre le paquet", question de crédibilité envers leurs alliés Iraniens et quelques autres .

     

    • #1281194
      le 01/10/2015 par Francois Desvignes
      Premières frappes aériennes russes en Syrie

      Le trait distinctif des bombardements américains est le suivant :

      - les jours pairs ils balancent des bombinettes
      - les jours impairs des armes.

      Ils ne veulent pas que la guerre cesse mais qu’elle continue et s’amplifie : c’est pour cela qu’ils ont tué Saddam Hussein.


  • #1280983

    Enfin, pour une fois que quelqu’un se bouge le cul pour faire avancer les choses .... et ça vient encore de la Russie ! Poutine sauveur de la planète ?

     

    • #1281665

      Plus modestement, celui qui est peut être en train de permettre au chiisme de monter et donc de normaliser l’Iran sur le plan international.

      Mais pour cela, il va falloir triompher sur un théâtre d’opération particulièrement piégeux et infusé depuis les années 70 par le wahhabisme rampant puis exacerbé après la révolution Iranienne de 79 au point de culminer en radicalisation sunnite néo-salafiste depuis la chute de Saddam organisée par les US en 2003.

      Si victoire il y aura sur les terroristes en Syrie, alors Poutine pourrait démontrer au monde entier l’inanité du concept de l’arc chiite à combattre à n’importe quel prix et supporté par l’Arabie Saoudite et ses alliés du Golf en plus de l’OTAN, inventé lors de l’accession au pouvoir des chiites à Bagdad, dans le cafouillage de l’après Saddam, vécu alors comme un traumatisme par le monde sunnite.

      Poutine aura alors démontré au monde entier que l’ennemi est bel et bien l’EI et non plus les chiites, bien que ces derniers aient une part de responsabilité sur le développement du sunnisme radicalisé par un djihadisme ciblé et méthodique opéré en Syrie et en Irak et ce dès 2011, contribuant au wahhabisme exacerbé, mais dirigé cette fois contre les intérêts de l’Arabie Saoudite.

      C’est dire si les enjeux sont colossaux.


  • #1280990

    Place aux choses sérieuses, c’est à dire Russes .


  • #1280996

    La réaction des occidentaux aux bombardements russes n’a pas tardé , Poutine n’a pas bombardé Daesh donc c’est inutile !

    Quelle farce !

    Poutine parle bien d’éliminer les terroristes en Syrie dans son plan à l’ONU, ces derniers étant protéiformes, ce sont les rebelles au gouvernement de Bachar, Daesh bien sûr, mais également l’EI et autres nébuleuses défavorables au régime.

    N’en déplaise aux occidentaux dont la mauvaise foi confine à la jalousie.


  • #1281063

    Saint Michel et ses anges à l’action.
    L’occident se prépare déjà à la désinformation.


  • #1281099
    le 30/09/2015 par angelchild
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    Sur les médias aux ordres, on lit que les raids russes ont tué des civils syriens. Ils vont tout faire pour décridibiliser l’Ours.

     

    • #1281210

      Info confirmée par le chef de la coalition en Syrie mais bon, il est aux ordres de Washington et participe à la guerre sémantique que se livrent Moscou et Obama, les premiers parlent de "terroristes" lorsque les seconds évoquent une "rébellion modérée", c’est une question de perspective et de point de vue.

      Pour les occidentaux, il faut éliminer Daesh et pour Moscou, il faut éliminer ceux qui se livrent à des entreprises terroristes contre Bachar, forcément, le spectre est plus large du coté de Poutine et englobe des troupes rebelles financées, armées et entrainées par les US et soutenues par l’Arabie Saoudite ou la Turquie dont la loyauté à l’occident pose minimum à caution, étant donné leur refus cet été de participer à l’offensive qui devait accompagner les bombardements US contre Al Nostra, ce qui démontre une porosité à minima idéologique avec l’EI ou Al-Qaida, au grand dam de l’Oncle Sam.

      En résumé, Poutine est en train de nettoyer en Syrie les immondices de l’occident qui s’en offusque, par fierté surtout.


  • #1281125

    Ah que cela doit les emm... ! Les sionistes US et Français se croyaient chez eux en Syrie et voilà que débarque un nouveau locataire, qui n’avait pas été invité, et auquel ils vont devoir faire de la place, mais contraints et forcés . Et quel locataire ! Aimable comme un ours... De plus les Russes ne vont pas se gêner pour contrôler les moindres faits et gestes des US et des Français qui ne pourront plus perpétrer leurs saloperies sous faux drapeau, comme le massacre de la Ghouta qui a causé la mort - atroce - de centaines d’enfants alaouites : l’abjection fut telle qu’elle ne pouvait qu’être le fait de ces racistes sionistes .


  • #1281137
    le 01/10/2015 par Monsieur Michu
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    J’ai d’abord cru que de tout le texte, il n’y aurait jamais d’allusion aux barbares qui font régner la terreur sur la Syrie.
    Mais si, une seule phrase perdu au milieu du texte :
    - "Les États-Unis sont à la tête d’une coalition qui depuis plus d’un an bombarde les positions du groupe État islamique en Syrie et en Irak."
    - Premièrement,
    Je remarque qu’ils n’ont utilisé ni les mots Daesh, ou isis, ou califat ou islamiste (parce que islamiQue ce n’est pas islamiSTe) tant qu’ils ont parlé de l’action de la Russie.
    - Deuxièmement,
    Que les USA ont le beau rôle, bien que ce soit au prix d’une pure invention (les armes américaines sont passées de la "rebellion" à Daesh en 3 semaines chrono).
    - en bref, au sein d’un même texte, d’une phrase à l’autre, Daesh existe ou N’existe PLUS, selon que c’est bon ou non pour l’élite américaine.


  • #1281152

    L’administration Obama est actuellement entrain de se débarrasser de tout les clowns sionistes et anti-russes qui pourrissent la politique américaine. Après le général Allen, Evelyn Farkas, la vice-secrétaire adjointe à la Défense chargée des relations militaires avec la Russie, l’Ukraine et l’Eurasie, est contrainte à la démission.
    L’Occident est en position de faiblesse et les USA dans un regain de lucidité n’aspirent plus au suicide où plutôt ils ont compris que s’ils vont jusqu’au bout de la logique de l’ordo ab chao il ne seront pas en mesure de gérer à leur bénéfice le chaos généré...et quant à la France, une énième fois elle l’a dans le cul !

     

    • #1281221

      La diplomatie française a deux ou trois trains de retard sur la crise Syrienne, car utilisant un logiciel dépassé et basé sur des raisonnements obsolètes (principalement issus du conflit Israëlo-palestinien) qui ne s’appliquent pas à la Syrie.

      Quant à l’administration US, après avoir acté la défaillance de sa stratégie en Syrie, à savoir miser sur le renversement mécanique de Bachar en soutenant une rébellion qui lui a mordu la main à la première occasion (soit en refusant de coopérer sur des cibles terroristes, soit en rejoignant directement Daesh, soit en détournant des financements occidentaux et Saoudiens pour le compte de l’EI), elle est bien obligée de lâcher du lest à Poutine et ses alliés, au grand dam de l’OTAN, mais c’est le prix à payer de ses erreurs, une perte de leadership qui impactera de toute manière plus la France et les Européens, car la vérité est que les US se tournent inexorablement vers le pacifique, d’où cette impression d’une diplomatie française encore plus hargneuse que celle des US sur le dossier Syrien, ayant encore plus à perdre.


    • #1281271

      "à savoir miser sur le renversement mécanique de Bachar en soutenant une rébellion qui lui a mordu la main à la première occasion (soit en refusant de coopérer sur des cibles terroristes, soit en rejoignant directement Daesh, soit en détournant des financements occidentaux et Saoudiens pour le compte de l’EI), elle est bien obligée de lâcher du lest à Poutine et ses alliés" sache une chose c’est que tous ce transfére à était planifié par les agents us sur place ou leur affilié tous simplement, ils ont compris la parade ils arment l’opposition et directement l’opposition prête allégance à isis, des farceurs !


    • #1281282

      Tout comme Assad, en libérant des prisonniers politiques, à réalimenter le terrorisme sur son territoire en renforçant Al Nostra (coalition d’islamistes radicaux protéiformes dont des Européens convertis), un jeu de dupes tout simplement.


  • #1281200

    Je regarde vos commentaires enthousiastes mais moi ça me fait un peu flipper. Si les Russes s’engagent en Syrie ça veut dire qu’ils n’ont plus peur d’une confrontation directe avec les Américains. C’est limite une provocation et ça présage rien de bon pour les mois à venir.

     

    • #1281269

      Poutine se fout ouvertement de la gueule des US-sionistes, ils doivent se sentir penauds. Si ça chauffe un peu trop en Syrie ils vont s’en retirer comme des péteux . Des super-héros aux USA on n’en trouve que dans les studios de cinéma .


    • #1282708
      le 02/10/2015 par Michael B.
      Premières frappes aériennes russes en Syrie

      pour obs : des superhéros américains on en trouve aussi dans les trains entre les Pays-bas et la France, non ? ;D


    • #1283985
      le 04/10/2015 par Alessandro
      Premières frappes aériennes russes en Syrie

      Moi je vois cela d’un oeil très positif, maintenant il serait peut-être temps de récupérer le pays pour s’allier aux Chinois et aux Russes. Il en va de l’intérêt de la création d’un monde multi-polaire.


  • #1281232
    le 01/10/2015 par Indrid Cole
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    Faudrait que les russes libèrent Palmyre : La ca serait ze coup médiatique !


  • #1281265

    Le plan de Poutine est simple : la reconquête de la Syrie à partir de l’axe pays alaouite-Damas, la localisation des deux premiers bombardements le prouve . Ils vont élargir progressivement la zone tenue par les loyalistes jusqu’à atteindre les frontières avec la Turquie et l’Irak .

     

    • #1281298

      Ne pas oublier les Chinois qui jouent à cache-cache à Tartous, selon des médias indépendants, alors que les mainstreams au mieux, ne l’évoquent pas, au pire, ne le confirment pas.

      Si Poutine parvenait à faire rentrer la Chine dans le jeu, ce serait échec et mat pour l’occident, dans une reconstruction future de la région digne d’un plan Marshall, mais version Sino-russe !


    • #1281416

      Ca se confirme aujourd’hui : raids russes sur Idleb au Nord-ouest de la Syrie, et raid sur Hama au centre : les Russes sont en train d’élargir le territoire sous le contrôle de Bachar . Ils s’en iront quand tout le territoire syrien sera purgé de ses énergumènes payés par les sionistes .


  • #1281270

    Poutine agit en Syrie comme il aurait dû agir en Irak en 2003, mais en 2003 la Russie n’était pas en mesure d’intervenir .


  • #1281275
    le 01/10/2015 par Jeannémar
    Premières frappes aériennes russes en Syrie

    1- Mr Bachar a demandé aux russes leur soutien
    2- Mr Bachar est un tyran (version des petits chiens occidentaux)
    3- Donc ces atlanto-démagos vont réussir à mixer cela pour nous marteler que Bachar avait besoin des russes pour massacrer sa population car il n’avait plus assez d’armes conventionnelles et chimiques... et cela fonctionnera


  • #1281289

    Et voila que le Marius de l’Elysée et le Panisse de Matignon nous sorte de leur boîte à propagande un César de pacotille pour enfumer les abrutis de bfmtv , tf1 , France 2 et de tous les merdias-menteurs ,mais il y à bien longtemps que ces tristes pitres se promènent les fesses à l’air avec leurs mensonges en bandoulières ! Monsieur Assad mérite de vivre et de rester au pouvoir très longtemps ,car défendre son peuple , son pays , avec un tel courage n’est pas donné à n’importe quel petit télégraphiste en scooter de l’empire du mal et de son maitre Satanyaou !!!


  • #1281390

    Quand on abuse du mot " terrorisme " pour désigner une cible, il faut s’attendre à voir ses ennemis - non nommés - utiliser cette porte ouverte pour assassiner hors du droit , tout et n’importe qui appelé " terroriste" .
    Jj’ adore la gène des médias valets-de-pieds des USA , face à cette " fraternelle" collaboration contre le même terrorisme . Le false flag est une application linéaire dont bien des propriétés sont encore à découvrir.


  • #1281582

    Et il est où le pseudo philosophe avec son décolleté ,il va pouvoir s’abreuver de sang frais, mais ce coup -ci il devra se contenter de celui de ses amis terroristes de Al-Nosra et de Daèsch et de leurs organes pourris qu’il peut revendre à son cousin Kouchner !!!


  • #1283515

    Malheureusement vous n’avez rien compris à la situation , tout ca n’est qu’un stratège bien réfléchie , imaginer qu’on a envie de détruire un pays ou deux et qu’on a peur d’un tiers pays qui est puissant ce qu’on fait on fait semblant d’être son alié et qu’on a besoin de lui ,Poutine qui se croit tellement puissant vas jouer les héros pour débarrasser la Syrie de Daech sauf que en attendant la Russie puisent ses munition et armes et s’affaiblie et seulement à ce moment la que les AUTREs peuvent détruire la Syrie sans que Poutine puisse bouger car il a déjas bombarder DAECH pendant des mois ( en langage de guerre l’enemi que tu ne peut éliminer tu peut l’affaiblir )


Afficher les commentaires suivants