Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Prévisions de revenus abondants pour l’industrie de la défense

Au milieu du ralentissement global

L’industrie mondiale de l’aérospatiale et de la défense sort du marasme. Selon un nouveau rapport rendu par le cabinet d’audit Deloitte, « la résurgence des menaces à la sécurité mondiale » promet un « rebond » lucratif des dépenses en matière de défense.

 

Le rapport informe les investisseurs que l’on prévoit « un tournant positif » en ce qui concerne la « croissance des revenus » à cause du terrorisme et de la guerre au Moyen-Orient, et des tensions en Europe de l’Est et dans le sud de la mer de Chine.

Beaucoup d’analystes prédisaient un ralentissement des recettes de l’industrie des armes étant donné la réduction progressive de l’engagement militaire américain en Irak et en Afghanistan. Après tout, comme le montre ce graphique issu du rapport Deloitte, aucun pays n’arrive à la cheville des États-Unis en terme de dépenses.

 

JPEG - 33.4 ko
Classement des pays selon leurs dépenses militaires en milliards de dollars en 2014

 

Mais aujourd’hui les gouvernements du monde entier se hâtent d’augmenter leur budget de la défense afin de « combattre le terrorisme et répondre aux problèmes de sécurité intérieure ».

Le rapport Deloitte donne presque le vertige :

2015 a été une année charnière qui a vu les tensions s’exacerber entre la Chine, ses voisins et les États-Unis au sujet des « constructions d’îles » dans les mers de Chine et de Chine Orientale, ainsi que des revendications du droit de souveraineté sur ces mêmes territoires maritimes par la Chine. Il faut ajouter à cela le désaccord entre la Russie et l’Ukraine concernant la prise de la Crimée par la Russie et les actions militaires de cette dernière dans l’est de l’Ukraine. La Corée du Nord continue de menacer ses voisins avec ses ambitions nucléaires et ses tirs de roquettes agressifs. L’État Islamique (EI) devient une menace fondamentale en Syrie, en Irak, et en Afghanistan, et participe à l’exportation du terrorisme en Europe, en Afrique et ailleurs. Les récents attentats tragiques à Paris, au Mali, dans la péninsule du Sinaï et à d’autres endroits ont encouragé les nations à rejoindre la lutte contre le terrorisme.

Plusieurs gouvernement touchés par ces menaces sont en train d’accroître leur budget en matière de défense afin de combattre le terrorisme et de répondre aux problèmes de sécurité nationale, y compris des cyber-menaces. Pour les entreprises de la défense, cela représente une occasion de vendre plus d’équipement et de systèmes d’armements militaires.

Lire la suite de l’article sur les-crises.fr

Quand l’insécurité mondiale devient facteur de rentabilité, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.