Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qu’est-ce qui fait ramper Pascal Praud ? Super Mario Stasi de la LICRA !

Un jour, on a vu un présentateur de JT donner du « mon général » à un haut gradé de l’armée française, et l’animatrice de Canal Plus Maïtena Biraben donner du « Maître » à l’avocat Alain Jakubowicz. Pourquoi est-ce choquant ? Parce que le journaliste n’est ni le soldat du général ni le client de l’avocat, il a sa propre fonction, indépendante de l’Armée et de la Justice, et encore plus de leur hiérarchie. Sinon le journaliste n’est qu’un passe-plat, un larbin.

 

C’est objectivement ce qui est arrivé à Pascal Praud, qui a le vent oligarchique en poupe puisqu’il a eu les honneurs d’un grand et beau sujet dans Le Figaro, un adoubement par la Pravda 2, avant son adoubement par la Pravda 1, Le Monde. Qui viendra, à n’en pas douter.

Le Monde est une marque socialo-sioniste alors que Praud est national-sioniste. Mais le remplacement de la première par les seconds se fait progressivement et ce, dans les principaux médias mainstream. Le lobby sioniste écarte un à un ses agents démonétisés, les Français rejetant de plus en plus massivement l’antiracisme (créé par le sionisme) puisque cet antiracisme serait la cause ou l’impunité de la délinquance et de l’explosion du terrorisme. On résume l’esprit.

Pour info, le président de la Ligue très contre l’antisémitisme et moins contre le racisme s’appelle, pour ceux qui l’ignorent, Mario Stasi et non Mario Stasi de la Licra, ce qui aurait fait un joli nom de noble espagnol, comme Don Diego de la Vega.
Avant de passer à la reptation de Pascal devant Mario, qu’on surnommera Super Mario, allons jeter un coup d’œil à l’article d’Anne Fulda du Figaro sur Pascal. Pour info, Anne a eu des démêlés avec DSK grande époque, c’est-à-dire avant sa chute en 2011 pour avoir attrapé une servante noire dans un hôtel de luxe. Anne Fulda est ou était par ailleurs une journaliste idéologiquement très proche de Nicolas Sarkozy. Voilà pour les présentations, et le « qui parle ».

Sur le plateau de Pascal, on retrouve l’arrière-garde du national-sionisme, des Rioufol, des d’Ornellas, le tout saupoudré d’un peu de gauchisme foireux, comme Joffrin (on a failli écrire Jospin !). Pascal et ses tueurs de gauchistes peuvent se lâcher, sur CNews, contre les nouvelles décisions des khmaires verts :

« Bonjour à tous, il n’y aura pas de sapin de Noël devant la mairie de Bordeaux. Raison invoquée : c’est un arbre mort (…) Ne vous y trompez pas : le Tour de France hier, le sapin aujourd’hui, demain, ce sera Versailles qu’il faudra fermer, Napoléon qu’il faudra brûler ou Molière qu’il faudra oublier ! (…) Il existe une pulsion mortifère et totalitaire chez certains écologistes et, pour tout vous dire, M. Hurmic et M. Doucet me font peur. Dans leur monde parfait, je serais vite envoyé à Vladivostok, j’écrirais mon Archipel du goulag, si mes geôliers ne m’ont pas coupé les bras ! »

 

Pascal, bien avant l’émission de Zemmour sur la même CNEws ou celle des nationaux-sionistes de Goldnadel et Bercoff sur Sud Radio, a incarné les débuts du politiquement incorrect antigauchiste sur la télé, une télé dominée culturellement par la gauche. Aujourd’hui en démolition contrôlée et accélérée, la télé de gauche, après avoir aboyé contre la télé de droite, tente de garder ses prébendes, mais le mouvement fatal est enclenché. Pascal fait donc figure de précurseur dans la défense de la liberté d’expression sur tout le spectre politique, ou presque (il manque la tendance E&R). Voici son credo, recueilli par Anne :

« Il n’y a pas de radicalité, mais des gens qui échangent des paroles contradictoires, expriment des sensibilités, avec une liberté de ton et une parole que l’on entend nulle part ailleurs. Ce sont des paroles que l’on pouvait entendre dans l’espace public, dans les années 70-80, avant le politiquement correct. »

Pascal essaye de faire revivre les débats d’antan, et regrette

« une France où “l’ascenseur social fonctionnait encore”, où il y avait encore des stars, des réalisateurs de cinéma talentueux. Serait-il nostalgique, Pascal Praud ? C’est une évidence : “De quelque côté que je me tourne, je trouve que c’était mieux avant. Concernant le cinéma et en général. Je ne veux pas faire mon vieux con, mais c’est ce que je pense”… »

Le cinéma, il était aussi sur L’Heure des pros le 17 septembre 2020, quand Pascal et ses porte-flingues ont exécuté le rappeur Freeze Corleone, qui a dit des gros mots sur les juifs (« Adolf », « Rothschild », « rentiers », « 1921 », « Shoah »). Pour bien montrer qu’il est du bon côté de la bien-pensance, lui le mal-pensant (hum), Pascal établit un duplex avec Super Mario, le juge de paix qui passe son temps à faire des procès à ceux qui ne lui plaisent pas ou qui ne sont pas assez sionistes.

Alors que Pascal a fait sa réputation sur sa grande gueule, son goût de la contradiction, soudain la gueule se fait toute petite et la contradiction toute soumission. Nous sommes à 8’08, Pascal donne la parole à son supérieur idéologique. Après l’indignation habituelle de ce type à la tête d’une petite assoce de rien du tout mais au pouvoir de vie et de mort médiatique sur n’importe qui, Pascal renie sa magnifique déclaration du Figaro sur sa défense « des paroles contradictoires », de la « liberté de ton », et « une parole que l’on entend nulle part ailleurs », ce qui est bien, quoi qu’on en pense, la définition de la parole de Faurisson :

« Par exemple avec Faurisson on avait résolu le problème, il était invité nulle par et on ne lui donnait pas la parole. »

Super Mario rappelle toutefois la ligne du Parti sioniste à petit Pascal :

« Je pense, enfin j’imagine que vous pensez comme nous pensons... »

Pascal en perd sa liberté de penser :

« Vous avez parfaitement raison, vous avez parfaitement raison, Mario ! »

 

On est d’accord avec Pascal : c’était mieux avant.
Avant que le CRIF et la LICRA ne fassent les castings et les programmes télé.

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Super Mario Stasi, je m’y attendais pas. Je suis mort de rire.


  • Aujourd’hui, les journalistes sont des miliciens, la première digue de défense du système : taire la vérité, dénoncer les mal pensants ; sans doute parce que les politiques n’ont plus le niveau pour embobiner les masses et défendre le système ...


  • Mais comment font tous ceux qui écoutent ces bla-blateurs sur plateau télé ?? Praud est inécoutable avec son zozottement (décidément ils sont assez nombreux à l’avoir) et ses rubricards m’évoquent des morpions accrochés à leur gamelle.

    Nous n’apprenons jamais rien de profond ni d’élevé dans toutes ces émissions et le fait que je me sois débarrassé de la télé il y a 15 ans me confirme sa totale inutilité. Depuis, j’ai E&R et d’autres sites de réinformation !

     

  • Quel larbin ce pascal praud.
    Il déclarait hier encore que ce que ne pouvaoent supporter les français, c’était le deux poids deux mesures.
    Tu comprends donc pourquoi tu es si insupportable, pascal.


  • Malgré la présence de Riouffol, je ne regarde pas l’émission de Praud et pour cause, j’ai eu le malheurs de m’y essayer hier soir et qu’ai-je vu ?

    Un sujet sur les squatteurs qui volent la maison de vacanciers ou de retraités qui ont eu le malheur de regarder dans une autre direction 5 minutes, sans oublier la loi qui fait tout pour les rendre inexpulsables.
    Je me suis dit au premier abord : que c’est un vrai problème, il faut en parler, moi aussi j’ai une maison et je trouve ça révoltant que le prolo qui s’est cassé le c.. toute sa vie pour avoir un petit pavillon pas très clinquant mais qui lui appartient se retrouve à la rue ou au crochet de sa famille ... mais de quel cas on parle, là ? Alors que ce problème enfle depuis des années surtout avec l’arrivée en masse d’immigrés "Austro-Hongrois", de nouveaux Molières et autres chances pour la république ?
    Tout le monde en parle parce qu’ils ont réussi à trouver 2 blancs (2 anarchistes fumeurs chichons) qui se sont appropriés la maison d’une retraitée qui est en EPHAD !!!
    Il y a tous les jours des milliers de squatteurs Roumains, Nord-Africains ou mineurs Syriens du sud-Soudan ou du Mali âgés de 30 ans qui confisquent / réquisitionnent des maisons qui ne leur appartiennent pas avec la complicité de la loi Franco-Germano-Eurocratique et le seul cas dont ils arrivent à parler : c’est lorsque ce sont des blancs qui le font !!! INCROYABLE !

     

    • Pour une fois t’as parfaitement raison bayoung, bien vu ! Je me suis dit la même chose ! Pour une fois qu’on trouve 2 blancs qui parlent bien français et qui squattent, ça fait la une des média, avec reportage, indignation, et la préfète engage une procédure d’urgence et expéditive pour les faire dégager ! Alors que d’habitude c’est 3 ans de procédures, quand ce sont des exotiques !


    • Riouffol est devenu un gage de qualité pour vous..., avec le temps comme disait l’autre, paix à son âme,
      même si il s’en tape..., tout fout le camp...


  • Exposé magistral de la lame de fond qui a ravagé les media français. C’est un travail de longue haleine, et qui n’a pas fonctionné au début : souvenez-vous de Golnadel qui poursuivait inlassablement dans les tribunaux, il y a deja plus de 20 ans, tous les journalistes qui osaient une présentation impartiale sur ce qui se passait en Palestine.

    Au début ça ne marchait oas, il perdait ses procès. Mais, petit à petit, la patience aidant, ils sont parvenus à installer un état d’ "esprit" de peur et de soumission.

    Depuis Sarkozy il n’y a pratiquement plus d’invité de la cause palestinienne dans les media français, c’est le discours israélien qui prédomine.

    Il n’ a plus qu’E&R, et quelques media confidentiels. C’est aussi pour cela qu’on veut vous faire taire.

     

  • Je voudrais dire à cet abruti maire de Bordeaux que des arbres sur des hectares sont coupés tous les jours et collecté pour l’usine à papier "smurfait Kappa" de Biganos de 23 hectares dans les landes girondines et cela fait 90 ans avec 50 000 tonnes de papier annuel, 1500 tonnes de production journalière avec 250 camions chargés de bois qui viennent porter les grumes tous les jours .
    Et il vient nous faire un caca nerveux pour UN arbre de Noël .Mais quel est cet abruti !! d’où sort-il ? Est possible d’être aussi con ? connaît-il au moins la région et la tradition landaise ainsi que sa production .
    Un rigolo inculte comme ça, est élu maire d’une ville comme Bordeaux .Eh bien bon courage au Bordelais .

     

  • Personnellement je préfèrerais avoir un Praud comme "allié médiatique" potentiel plutot qu’un rappeur quelconque sans talent qui fait dans la provoc de rocker (voir Lemmy Kimister ou la plupart des groupes underground et de post punk des 80’s).
    En somme rien de nouveau sous le soleil.


  • Super article ! Il tombe très bien.


  • L’écologiste politique hypocrite fait semblant de ne pas savoir que
    - les arbres de Noël vivants et géants, fixes ou mobiles, existent depuis des décennies,
    - les sapins de Noël coupés n’existeraient pas si le commerce des arbres de Noël n’existaient pas car ils ont été plantés par des entreprises pour être coupés et commercialisés par elles avant chaque fête de Noël ;
    - le peuple préfère les arbres de Noël à l’art contemporain.


  • "Un jour, on a vu un présentateur de JT donner du « mon général » à un haut gradé de l’armée française, et l’animatrice de Canal Plus Maïtena Biraben donner du « Maître » à l’avocat Alain Jakubowicz. Pourquoi est-ce choquant ? Parce que le journaliste n’est ni le soldat du général ni le client de l’avocat, il a sa propre fonction, indépendante de l’Armée et de la Justice, et encore plus de leur hiérarchie."
    Une fois n’est pas coutume, je suis en total désaccord avec cette affirmation ! Il ne peut y avoir aucune suspicion de "larbinage" vis-à-vis des interviewés du simple fait de les appeler par le titre auquel ils ont droit du fait de leur fonction ! Il s’agit simplement, pour une fois, du strict respect par les journalistes des règles de bienséance lorsque l’on s’adresse à une personne (cf. guide de Guermantes).
    Le "mon" de "mon général" n’a rien à voir avec le pronom possessif, comme le laisse supposer le rédacteur lorsqu’il affirme qu’évidemment le journaliste n’est pas son soldat, mais la simple abréviation du mot "Monsieur". C’est d’ailleurs pour cela, que lorsque l’on s’adresse à une femme officier général ou titulaire d’un grade quelconque, on utilise les locutions "Générale" (ou Colonelle, ou Capitaine, ...) ou "madame" en omettant la locution "Mon".
    Il en va de même, quoi qu’on pense du personnage, pour Jaku ! Il est avocat, on doit donc l’appeler "Maître".
    Il s’agit donc simplement de marques d’une bonne éducation qui malheureusement se fait de plus en plus rare.
    Paradoxalement, ces appellations utilisées par les journalistes tendraient plutôt à démontrer la justesse de la devise d’ER, "Droite des valeurs", "Gauche du travail", dans ce qu’elle sous-entend du retour nécessaire à, entre autres, des valeurs comme la politesse. Il convient donc, de mon point de vue, de ne pas s’égarer dans de faux procès tant il y en a de vrais à dénoncer.

     

    • Il n’avait qu’à l’appeler général tout court, pas "mon" général


    • Faut tout lire, mon poulet ! L’appeler "Général" en lieu et place de "mon Général" eut été, sinon une faute, au minimum un manque flagrant d’éducation. Seules les femmes, civiles, peuvent s’émanciper de cette règle de bienséance dont, il faut bien le dire, moults tocards de journaleux ayant autant d’éducation ou d’instruction qu’un troupeau de gorets, s’affranchissent régulièrement sans même s’en soucier ! Pour une fois qu’un des leurs utilise correctement le français, on ne va quand même pas le lui reprocher !


  • "Pascal en perd sa liberté de penser"

    Mais il en garde sa place, futé la tique (malgré le fait que j’apprécie Praud pour, au moins, faire un peu de remous dans l’opinion, même si c’est malgré lui et ses invités, c’est toujours bon pour le changement).

     

  • Ouais j’ai pas mal tiqué en voyant l’émission hier ^^ Bon, j’ai encore de la sympathie pour Praud malgré son couchage devant la petite mais lourde licra.. ça reste un journaliste qui dit des vérités, c’est rare ( un des seuls dans les médias à dénoncer la gestion par l’amateurisme puis par la peur du couillonavirus ). Mais c’est clair qu’il manque un invité aux idées d’E&R sur ce plateau et ailleurs !!

     

    • @JX,
      bon, je suis d’accord avec vous, et je pense même que Praud est un demi-converti.
      Mais il est contre-productif pour lui d’en dire un peu de bien sur E&R.
      .
      N’oublions pas non plus les démélés (je crois même des coups) entre Pascal Praud et Bernard Tapy, il y a une vingtaine d’années.


  • Il est bon ce Stasi
    " Est ce que l’ antisémitisme est un bien culturel acceptable ? "
    " A partir du moment ou l’ antisémitisme est un bien inacceptable........"


  • praud ,rochebin et les autres il me donne envie de gerber et chier en même temps


  • Comme cela est régulièrement dit : "Un journaliste de grand média, c’est soit une pute, soit un chômeur..." Praud n’échappe pas à la règle...


  • Appeler "Maître" quelqu’un de déguisé déjà en 2020, déjà çà m’interroge...


  • La Stasi s’amusait à rentrer chez vous pendant que vous étiez en train de trimer dans votre usine favorite , et subtilisait UNE chose ... ou article ... l’histoire de vous rendre dingue ... petit à petit ...

    Les gens ont commencé à s’en rendre compte , et ils ont commencés à mettre une fine couche de farine par terre dans des endroits stratégiques pour voir si ils étaient passés !!!


  • Un petit mot sur l’histoire de l’arbre mort de Noël de l’écolo là ... Si c’est vraiment ça son problème il n’y a qu’a planter un arbre vivant sur cette place ! Ce sera un véritable geste écolo de planter un arbre et si son problème c’est de fêter noël plutôt qu’autre chose... Ma foi il a qu’a planter un arbre a peine plus haut qu’une feuille et d’ici à ce qu’on puisse mettre des guirlandes dessus il ne sera plus en poste. Dire qu’on ne va pas mettre un arbre mort en place publique alors que 99% de ses meubles sont soit en bois... soit en plastique, produit dérivé du pétrole... pour un écolo ça reste quand même de l’immense foutage de gueule !

     

  • Et pendant ce temps, ça gueule dans les discothèques... Peut-être un article ER sur ce sujet ? Je me demande pour qui ils ont voté ces « discothèqueurs » mais c’est un autre sujet. Quoique, désormais habitué aux inversions de valeurs chez certains (N’est pas ER qui veut), je précise que sauf à dire « Vous dansiez, j’en suis fort aise, eh bien chantez maintenant... », car l’apport Rodrigues du 12/9 n’aura pas aidé plus que ça.
    Pourquoi ne pas contacter ER qui continue à mener la danse, envers et contre tout ?


  • Bel article ! Mais molo sur les appellations « officielles » de bon ton. Un homme dit « Mon Général », une femme dit « Général », pour un Marin de ce niveau c’est plus simple on dit dans tous les cas « Amiral », pour un Avocat mâle ou femelle (humour), le mot Maître n’est pas incongru. Si Soral repassait sur leurs ondes, l’appeler « Président » ne me choquerait pas... Bon, ceci dit, c’est « détail »...


  • Pourquoi ce con de Maire ne plante t’il pas un sapin « vivant » à poste fixe à l’endroit habituel. un grand même, c’est faisable. Il suffit de creuser un grand trou, d’y mettre du bon terreau, de la tourbe, et du bon fumier (attention à pas tomber dans le trou à l’inauguration, il en faut pas trop sinon ça peut nuire au végétal !). Alors, tout le monde serait content !
    Au pied, une crèche vivante, avec à l’épiphanie les rois mages (promotion intelligente des migrants). Et, bien sûr, au sommet du sapin, une belle étoile (y’a plein de modèles).


  • On voit bien que le PRAUD suit le sens du vent mais est lucide sur le climat actuel qui l’oblige à tapiner pour avoir un steak dans l’assiette.
    Il sait au fond de lui que la liberté d’expression est morte


  • Cette chaîne cneuws hyper judéo sioniste et faussement patriote conservatrice pire que BFM !!
    bcp de gens avec qui je discute disent qu’on est passé du judéo gauchisme au judéo droitisme voir extrême droitiste ne pas le voir ou faire semblant c est être ou naïf ou trouillard point !!


  • "Mon général" n’est pas un signe possessif mais signifie en formule raccourcie "monsieur le général". Il n’y a rien de choquant à ce qu’un non militaire dise "mon adjudant", "mon colonel", "mon général", etc.....C’est une formule de politesse, rien de plus. Il existe toutefois des exceptions. Pour le général colin powell, on dira : "sale menteur sur les armes de destruction massive (un peu long, il est vrai). Pour l’adjudant chef chanal, on dira : "t’as un nom de parfum mais tu pues l’assassin". Pour ariel sharon, on dira : "tu as un prénom de lessive mais tu as les mains sales". Le milieu militaire est parfois compliqué.....

     

  • Avec un maire pareil, Bordeaux se nommera bientôt "Bordel"......


  • Cette émission est une des moins pire,
    mais la limite est vite atteinte.
    Quand ils ont invités le Pr Montagnier je
    me rappelle de Joffrin-mouchard entrain de
    farfouiller son smartphone pour trouver un
    moyen pour essayer de le discréditer.
    Et quand ils nous balancent :
    Par exemple avec Faurisson
    on avait résolu le problème,
    il était invité nulle par et on ne lui donnait pas la parole.

    Normal qu’ils ne donnaient plus la parole à
    Faurisson. A chaque fois sur le terrain des faits
    ils perdaient le débat.
    Je crois qu’il a pu s’exprimer 3 fois dans les médias
    mainstream.
    En décembre 1978, dans le journal Le Monde
    avec "Le problème des chambres à air".
    En 1980, sur Europe 1, face à Yvan Levaï,
    celui-ci se croyant "sur de lui-même" prit une belle
    leçon de la part du Professeur.
    Et en 1990, encore sur Europe 1 face à Vidal-Naquet.

    Idem quand il allait en justice.
    Là ils étaient obligés d’entendre sa défense.
    Et les magistrats obligés de vérifier si ce que disait
    Faurisson était vrai ou faux.
    C’est pour ça que Robert Faurisson n’a jamais fait de prison. Jamais pris à mentir.
    Pas comme ceux d’en face.


  • Maxime du jour :
    Praud ou pas Praud, si tu veux pas finir comme dieudo, fait bien le blaireau.

    Je pensais que "Mario Stasi" c’était de l’humour ER et j’ai tapé sur google pour m’apercevoir que ER ne fait pas de l’humour sur ce coup ... Le monde est bien fait quand même, n’est-il pas ?


  • praud a commencé sur telefoot (je vais concurrencer Faits et documents avec des infos de 1ère main de ce calibre). Il parlait mal du foot, il n’aimait pas ça. Je connais pas le bonhomme mais ça me suffit : même si on n’aime pas le sujet et qu’on a accepté par dépit après tapinage, on essaie de se renseigner et de faire passer à travers le foot, les bonnes valeurs de camaraderie, d’efforts, de synchronisation, de concentration mentale, etc...
    C’est un opportuniste encore un peu humain. Son maître sait qu’il faut lui raconter une histoire où praud est dans le camp des gentils. Même si praud sait que ce n’est pas vrai...
    Manque de coeur ou manque de couille...Une question à laquelle il n’est pas très utile de répondre. T’es pas le pire Pascal, il y a epstein, maxwell et pas la peine d’en rajouter. Au fond, t’étais un bon gars, je pense mais voilà toi même tu sais ce qu’il en est aujourd’hui. J’aimerais que tu me donnes tort. Je crois que t’as essayé, t’as hésité à rejoindre la résistance. C’est dur de voir des bons gars transformés de la sorte...
    La dissection de praud a été bien faite par l’article. L’utilisation du fumier télévisuel comme matériel démonstratif pour la résistance a été effectuée. Quelle démonstration ? Ben que les sionistes tiennent par les couilles les journalopes et la désinformation.

     

    • Non seulement il parlait mal de foot mais il n’y connait rien...et ça c’est gênant quand tu fais une émission sur le sujet..bref
      Il a aussi été dirigeant du FC Nantes,dont il est fan,a une époque...il n’a cessé de chier sur le passé de ce club historique pour le mené jusqu’en ligue 2..résultat il s’est fait lourder a coup de pompe dans l’oign’.. !! Un très bon !


  • #2549461

    Pascal praud est un tapin, un mec qui aurait vendu du beurre et meme le cul de la cremière aux allemands : si je puis dire : c’est un pleutre planqué dérrière son assurance de faux patriote ;


  • Arf ! et lorsque nous aurons remis la France à l’endroit ; il invitera Soral et dira " Vous avez raison, vous avez parfaitement raison, Alain ".
    [ Praud est le parfait faux-cul ( et aussi possiblement le meilleur traître ) ]



  • [...] se font du blé sur l’antisémitisme. Est-ce que l’antisémitisme est un bien culturel acceptable ?

    Mario Stasi, président de la LICRA.



    Fait-il une introspection ? L’antisémitisme est-il un bien ?
    Quid de la propriété ? Usus, fructus, abusus ?


  • L’heure des pros est juste la copie politique du concept hanouna, une manipulation de masse de plus. Répétitif, répétitif, répétitif, répétitif...


Commentaires suivants