Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qu’est-il arrivé à l’Occident dans lequel je suis né ?

"Je vois un troupeau conduit par de véritables psychopathes"

Franchement, je suis impressionné, étonné et même embarrassé. Je suis né en Suisse, j’y ai vécu la plus grande partie de ma vie, j’ai également parcouru la plus grande partie de l’Europe et j’ai vécu aux États-Unis pendant plus de 20 ans. Pourtant, dans mes pires cauchemars, je n’aurais jamais imaginé l’Occident sombrant aussi bas qu’aujourd’hui.

 

Je veux dire que oui, je sais les faux drapeaux, la corruption, les guerres coloniales, les mensonges de l’OTAN, la soumission abjecte des Européens de l’Est, etc. J’ai écrit à propos de tout cela à de nombreuses reprises. Mais aussi imparfaits qu’ils aient été, et c’est un euphémisme, je me souviens de Helmut Schmidt, Maggie Thatcher, Reagan, Mitterrand, et même Chirac ! Et je me souviens de ce qu’était le Canard Enchaîné, ou même la BBC. Pendant la Guerre froide, l’Occident n’était pas vraiment un chevalier en blanche armure, mais pourtant – la primauté du droit comptait, tout comme un certain degré de pensée critique.

Aujourd’hui, je suis profondément embarrassé par l’Occident. Et j’ai très, très peur.

Tout ce que je vois aujourd’hui, c’est un troupeau soumis conduit par de véritables psychopathes (au sens clinique du mot).

Et ce n’est pas le pire.

Le pire, c’est le silence assourdissant, la manière dont tout le monde regarde ailleurs, fait semblant que « ce n’est pas mon affaire » ou, pire encore, prend tout ce spectacle grotesque au sérieux. Qu’est-ce qui ne va pas chez vous, les gens ? Avez-vous tous été transformés en zombies ? RÉVEILLEZ-VOUS !!!

Permettez-moi de mesurer soigneusement mes mots et de vous dire la vérité sans détour.

Depuis le coup d’État néocon contre Trump, l’Occident suit exactement le même cours que l’Allemagne nazie au milieu des années 1930.

Bien sûr, l’idéologie est différente, le bouc émissaire désigné aussi. Mais la mentalité est exactement la même.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Mais cette fois, il y a des armes des deux côtés qui font ressembler l’holocauste de Dresde à une petite étincelle.

Donc maintenant nous avons cette démonstration touchante de « solidarité occidentale » non pas avec le Royaume-Uni ou avec le peuple britannique, mais avec la City de Londres. N’est-ce pas émouvant ?

Permettez-moi de vous poser la question suivante : quelle a été la caractéristique principale des politiques britanniques à l’égard de l’Europe, disons depuis le Moyen Âge ?

C’est ça : déclencher des guerres en Europe.

Et cette fois, pensez-vous que c’est différent ?

Est-ce que « la meilleur prédiction du comportement futur n’est elle pas le comportement passé » ne s’applique pas à la Grande-Bretagne ?

Permettez-moi aussi de vous dire ceci : lorsque Napoléon et Hitler ont attaqué la Russie, elle traversait des crises profondes et était objectivement faible (Vraiment ! Allez chercher vous-mêmes !). Dans les deux cas, la société russe était profondément déchirée par des contradictions internes et le moment de l’attaque était idéal.

Pas aujourd’hui.

Je pose donc cette simple question : voulez-vous vraiment entrer en guerre avec une Russie nucléaire totalement unie ?

Vous pensez que c’est une hyperbole ?

Réfléchissez encore.

La vérité est que la situation aujourd’hui est infiniment pire que la crise des missiles cubains. D’abord, pendant la crise des missiles, il y avait des gens rationnels des deux côtés. Aujourd’hui, IL N’Y A PAS UNE SEULE PERSONNE RATIONNELLE DANS UNE POSITION DE POUVOIR AUX ÉTATS-UNIS. PAS UNE SEULE ! Ensuite, pendant la crise des missiles cubains, ce qu’il y avait de nouveau, c’était la crise, toute la planète avait l’impression d’être au bord de l’abîme.

Aujourd’hui, personne ne semble conscient que nous sommes sur le point d’entrer en guerre, peut-être une guerre thermonucléaire, où les victimes se compteront par centaines de millions.

Tout cela à cause de quoi ?

Parce que les peuples d’Occident ont accepté, ou ne savent même pas, qu’ils sont gouvernés par une affreuse bande de psychopathes ignorants et arrogants.

Au moins, cette situation montre ceci :

- La démocratie représentative ne fonctionne pas.
- La primauté du droit ne s’applique qu’aux faibles et aux pauvres.
- Les valeurs occidentales ont été réduites à une triste plaisanterie.
- Le capitalisme a besoin de guerres et d’hégémonie mondiale pour survivre.
- L’Empire anglosioniste est sur le point de s’effondrer, la seule question qui reste est de savoir comment et à quel prix.

En ce moment, ils expulsent des diplomates russes en masse et ils se sentent très forts et virils. Les politiciens polonais et ukrainiens connaissent actuellement une explosion vraiment historique de courage et de confiance en eux (en se cachant, comme ils le font, derrière la puissance de feu des « anglos ») !

La vérité est que ce n’est que la pointe d’un iceberg beaucoup plus grand. En réalité, les consultations cruciales au niveau des experts, si vitales entre superpuissances, ont été interrompues il y a longtemps. Nous en sommes au plus haut degré d’appels téléphoniques. Ce genre de choses arrive lorsque les deux camps sont sur le point d’entrer en guerre. Depuis de nombreux mois maintenant, la Russie et l’OTAN ont fait des préparatifs de guerre en Europe. Et la Russie est prête. L’OTAN ne l’est sûrement pas ! Oh, ils ont le nombre et ils pensent qu’ils sont forts. La vérité est que ces nains de l’OTAN n’ont aucune idée de ce qui est sur le point de les frapper, lorsque les Russes entreront en guerre, ces petits États de l’OTAN ne comprendront même pas ce qui leur arrive. Très rapidement, la véritable action sera laissée aux États-Unis et à la Russie. Donc le conflit deviendra très vite nucléaire. Et, pour la première fois dans l’histoire, les États-Unis seront frappés très, très durement, non seulement en Europe, au Moyen-Orient ou en Asie, mais aussi sur le continent nord-américain.

Je suis né dans une famille militaire russe et j’ai étudié les questions militaires russes et soviétiques toute ma vie. Je peux absolument vous promettre ceci, n’en doutez pas une seconde : la Russie ne reculera pas et, si elle est acculée, elle anéantira toute votre civilisation. Les Russes ne veulent vraiment pas la guerre, ils en ont peur (comme ils le doivent !) et ils feront tout pour l’éviter. Mais s’ils sont attaqués, attendez-vous à une réponse d’une violence absolument dévastatrice. Ne le prenez pas de moi, prenez-le de Poutine, qui l’a clairement dit lui-même et qui, au moins sur cette question, est soutenu par environ 95% de la population. Des Croisades orientales à l’invasion nazie de l’Union soviétique, ça suffit, et les Russes n’accepteront pas une attaque occidentale de plus, en particulier pas une attaque soutenue par la puissance de feu nucléaire. Encore une fois, méditez très, très soigneusement les mots de Poutine : « Quel besoin aurions-nous d’un monde sans la Russie ? ».

Tout ça pour quoi ? Les États-Unis et la Russie n’ont AUCUNE raison objective de faire autre chose que de collaborer (les Russes sont absolument déconcertés par le fait que les dirigeants américains semblent totalement inconscients de ce simple fait). D’accord, la City de Londres a une quantité de raisons de vouloir que la Russie disparaisse et se taise. Comme l’a dit si élégamment Gavin Williamson, la demi-portion efféminée responsable de la « Défense » britannique, la Russie devrait « partir et se taire ». C’est vrai. Mais permettez-moi de vous dire – ça n’arrivera pas ! Britannia sera transformée en un tas de cendres radioactives longtemps avant que les Russes s’en aillent et se taisent. C’est tout simplement un fait.

Ce qui me déroute est ceci : les dirigeants américains veulent-ils vraiment perdre leur pays au nom d’une petite clique d’ânes pompeux britanniques qui pensent qu’ils sont toujours un Empire ? Avez-vous même jeté un coup d’œil sur Boris Johnson, Theresa May et Gavin Williamson ? Êtes-vous vraiment prêts à mourir pour défendre les intérêts de ces dégénérés ?

Je ne comprends pas et personne en Russie non plus.

Ouais, je sais, tout ce qu’ils ont fait, c’est expulser quelques diplomates. Et les Russes feront la même chose. Et alors ? Mais là n’est pas la question !

NE REGARDEZ PAS OÙ NOUS SOMMES MAIS OÙ NOUS NOUS DIRIGEONS !

Vous pouvez avoir 200 000 manifestants contre les armes à feu (soupir, yeux au ciel) à Washington DC, mais PERSONNE CONTRE UNE GUERRE NUCLÉAIRE ?

Qu’est-ce qui ne va pas chez vous, les gens ?

Qu’est-il arrivé à l’Occident où je suis né en 1963 ?

Mon Dieu, est-ce vraiment la fin de tout ça ?

Suis-je le seul à voir cet accident de train au ralenti qui nous entraîne dans le précipice ?

Si vous le pouvez, donnez s’il vous plaît une raison d’espérer encore.

Pour le moment, je n’en vois pas beaucoup.

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La chance qu’on a dans notre malheur ça reste quand même le duo Trump-Poutine. Deux défenseurs de leurs nations mais deux pragmatiques. Ils ont assez de jugeote pour savoir ce qu’implique une guerre nucléaire l’un et l’autre.

    Il est probable qu’on soit tranquille jusqu’en 2024.

    Par contre en France on risque de se retaper Macron ou son clone. C’est pas le "FN de Marine le Pen" qui pense qu’à zouker en buvant du champagne qui va sauver le pays.

     

    • #1936958

      A la différence que Trump a manifestement beaucoup moins de pouvoir que Poutine. Et comme l’amerlo de base n’entrave que dalle de ce qui passe en dehors des USA, tout peut arriver avec ces anglo-saxons lobotomisés à mort.

      Le champ de bataille sera l’Europe de l’Ouest, avec la France de facto en proue.

      Réminiscences :
      les très courageuses attaques aériennes anglo/amerlo, nos alliés, au-dessus de Dunkerque tuant en moyenne 5 français (un grand-père, une mère et trois enfants) pour max 2 allemands malencontreux.
      En sus :
      un gérontophile déviant à l’Élysée qui parle en anglais aux allemands, assumant que langue et culture françaises ne sont plus rien à l’internationale. Etc..

      C’est nous qui allons morfler en cas de conflit Ouest/Est, alors que nous morflons déjà de trop.

      Oui, trop c’est trop, il est grand temps d’éliminer ces machins qui nous souillent de leur crasse bêtise, de leur bassesse, et de leur incommensurable manque de goût.


    • #1937013

      J’ai peut-être tort mais je suis assez optimiste : en 2011-2012, alors qu’Obama (une super-marionette des banques) était au pouvoir ; les missiles ont volé très bas vers le littoral syrien et pourtant ... on a évité (de peu) la guerre thermo-nucléaire*, Obama s’est ravisé, toute la presse occidentale de gôshe (et Hollande en tête) ont crié que Obama s’était comporté en lâche et qu’il aurait dû envahir la Syrie.
      Je maintiens que ce n’est pas dans leur intérêt de déclencher une guerre thermo-nucléaire parce qu’une fois qu’ils sortiront de leur bunkers sous-terrains, ils feront quoi tous ces braves puissants ? Ils vont s’entretuer ? Se manger les uns les autres ? Leur pouvoir, ils le tirent de la soumission des peuples (qui ne sont que troupeaux humains à leurs yeux) : sans le cheptel, ils sont seuls et ils n’auront plus rien (parce qu’une guerre nucléaire ne tuera pas 500 ou 500 millions de gens...mais bien la totalité de la vie sur terre).

      Je table plus sur une nouvelle bulle spectaculaire (un subprime sur les emprunts automobiles américains) que sur une guerre nucléaire comme prochaine étape à venir. D’ici là, la Syrie va finir par se débarrasser de ses dernières vermines terroristes qui l’infestent et normalement ; on devrait voir une tentative dans pas longtemps de révolution colorée en Turquie (ou de tentative, du moins) et en Birmanie.

      * : curieux, on nous serine à longueur de temps sur la crise des missiles de Cuba et pourtant rien sur ce qui s’est passé en 2012. Il faut dire, pour rejoindre ce que dit l’auteur que pour moi aussi l’occident a pas mal changé entre mon enfance et maintenant. Je me souviens lorsque j’étais petit que l’on envoyait du riz à ces pauvres somaliens. Les grecs sont quasiment dans la même situation et tout le monde s’en branle, même que c’est de bon goût de se moquer de ces "sales parasites" tellement nuisibles pour le merveilleux modèle allemand devant lequel nous devons nous soumettre.


    • #1937219
      le 05/04/2018 par Le lobby juif et le lobby gay
      Qu’est-il arrivé à l’Occident dans lequel je suis né ?

      La Turquie, pourquoi pas ...
      Mais je vois plutôt l’Iran, regardez comment on essaie de le déstabiliser avec cette histoire de foulard et de femmes ou je ne sais quoi ...


  • Excellent article.
    Rien à ajouter.


  • des choses de plus en plus graves,de plus en plus fréquentes,dans un papiboom,ça donne une absence de réaction,les gens n’aiment pas la politique les média.
    isolés,dépressifs,surmenés,préoccupés...des truc de riches quoi...


  • Ne vous inquiétez pas, tant qu’il y a dialogue, il y a espoir. L’affront direct ne peut pas avoir lieu, sinon tout le monde sera perdant et ils le savent bien. Par contre, on assiste à des guerres asymétriques qui sont favorables aux Russes et les occidentaux le font savoir par des sanctions, l’affaire Skripal, bâtons dans roues pour le foot en Russie, etc. On est heureusement encore dans le diplomatique


  • Il est vrai que la Russie déclenche rarement une guerre, mais elle est toujours là pour la terminer. Ce pays immense, n’a ni besoin, ni intérêt à l’expansionnisme territorial. Pour le R-U c’est l’inverse ! D’autant plus que la menace de l’union eurasiatique se précise ! Si l’Allemagne rejoignait la Russie et la Chine, ça en sera fini de la domination anglo-saxonne sur le monde, puisque la maîtrise des océans ne servirait plus a rien, dès lors que "l’usine du monde" serait connectée par voies terrestres à l’Europe continentale. C’est tout le danger, nettement perçu par les anglais d’ailleurs. Si Mme May persiste dans ses rêveries elle finira comme Anthony Eden, bousillée et humiliée comme à Suez en 1956 ! Quant à la France, il serait temps qu’elle retourne à sa vieille amitié avec la Russie et les russes, c’est son intérêt objectif d’un point de vue économique, politique, militaire et surtout civilisationnel !


  • Je suis tout à fait d’accord avec le titre, et son contenu . Les gens ferment les yeux , et ne veulent pas croire à ce qui se trame, certainement par peur de voir la vérité en face..


  • “ La primauté du droit ne s’applique qu’aux faibles et aux pauvres.”

    Ah bon ?!!! Le droit s’appliquerait aux faibles et aux pauvres !!! ?

    Première nouvelle ! Il n’y a manifestement pas que ceux dont l’auteur parle qui participent du "troupeau" !

    L’a jamais eu à faire à l’institution judiciaire le gars ! Qu’il demande à AlainSoral si c’est le droit que les juges lui appliquent ?!!

    Le droit est à géométrie variable pour TOUT LE MONDE.

    Tout le monde sait cela depuis au moins Jean de la Fontaine :

    “Selon que vous serez puissant ou misérable Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

    Et ce n’est pas tant une question de forts ou de faibles (un freluquet demeuré bien né n’aura pas trop de problème pour s’en sortir) mais une question de POSITION de FORCE ou de FAIBLESSE.

    Ce qui est très différent : dans un cas vous naturalisez la structure hiérarchique - donc vous la justifiez - dans l’autre vous comprenez tout ce qu’elle doit à la chance, à la contingence socio-historique et au conformisme.

     

  • Que reprochent tous ces gens à la Russie, exactement ?

     

  • Pas de signature ?

     

  • Le plus grand succès de l’oligarchie, au-delà des manipulations médiatiques et de la domination exercée, c’est peut-être d’avoir dévirilisé l’homme en le rendant trop lâche pour se révolter.


  • #1936913

    Merci, ça m’a vraiment filé la pèche.


  • #1936918

    Et oui nos vrais ennemis sont bien les britanniques...."l’élite" britannique.

     

    • Ca me fait penser à une phrase que j’entendais souvent quand j’étais enfant ( je suis né en 1950) .
      "Si les femmes étaient au pouvoir il n’y aurait plus de guerre."
      J’avais le pressentiment à l’époque que cela sonnait faux, mais sans savoir pourquoi !
      Ca m’a pris 50 ans pour comprendre ... mieux vaut tard que jamais !


    • @ petithous : exact, et qu’on cite le nom d’une seule femme qui a été ou est au pouvoir et qui a fait DU BIEN !!!


  • #1936923

    Vu ce qu’est devenue l’Humanité aujourd’hui, la guerre nucléaire totale est la seule solution acceptable.

     

    • A choisir entre l’éradication thermonucléaire immédiate ou cette société dégénérée et zombifiée, dirigée par une élite de pédophiles satanistes pendant encore des siècles...
      Le doute s’empare de moi...


  • On sent que le Saker n’est pas joyeux en ce moment, et d’une certaine manière je le comprends. Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore, ne vous arrêtez pas à cet article "coup de gueule". Lisez le saker francophone, une bonne mine d’infos et d’analyses.

     

  • Je suis malheureusement de son avis !


  • #1936969

    Oui, je sens bien que tout va mal... et de plus en plus mal... mais après avoir lu cet article, je ressens un profond "mal aise"... Je ne suis pas une experte en stratégie militaire mais je reste persuadée que les Russes dominent le monde sur le plan militaire et nucléaire... Par ailleurs, je constate que Donald TRUMP a probablement compris que les américains devaient se calmer car il a déclaré dernièrement que ses soldats allaient quitter la Syrie et laisser "le terrain de jeu" à d’autres... On va morfler, c’est sûr...


  • #1937002

    je vois pas du tout de guerre nucléaire, où vont aller les puissants quand ça sera fini

    il va falloir dégraisser des gens, dans la masse , chez le populo, mais laisser relativement propre pour l’hyperclasse

    sinon je vois pas comment ça va se passer. un virus, si le choix doit se faire par les corps les moins résistants, mais c’est clair qu’on est à un seuil

     

    • #1937369

      Moi non plus je ne vois pas du tout de guerre nucléaire, je ne comprends de quoi ce type parle, et pourquoi on ramène çà sur le tapis.

      Pour moi il y aura un choc économique, qui servira de prétexte à la suppression du liquide, et là nous serons tous soumis totalement, pas besoin de guerre.


  • Mes Respects Monsieur Dominique VILLEPIN. Vous êtes si Patriote Français. Mais ne vous inquiétez pas ces Psychopathes mourons aussi, et les seuls survivants viendront les chercher par la peau du c...l dans leur Bunkers !!!!


  • #1937054

    Sur la photo, quoi qu’on en pense.
    C’est les deux dernières "couilles" qu’on ai eu au pouvoir...

     

    • #1937117

      N’importe quoi !
      Chirac est une pourrit... absolue et les seules c...qu’a jamais eu Galouzeau l’ont été dans son c...(et le sont probablement encore).
      Certes, ils ont eu un minimum de décence au moment de la deuxième guerre en Irak, mais ils restent comptables de leurs nombreuses autres soumissions, de l’état dans lequel ils ont laissé la France et de la corruption qui a été le sel de leur existence (surtout le grand conn... qui dans sa jeunesse vendait l’Humanité sur les marchés)


    • les "quatre" tu voulais surement dire !


    • #1937987

      Ghislain, deux paires de couilles pour êtres plus précis.
      Il en fallait pour s’opposer à "l’empire americano-sioniste".
      Le choix de la non intervention et la critique de celle-ci par la France a eu des conséquences terrible pour les américains.
      Aujourd’hui les USA nous font payer encore cette politique.


  • Houlala, pas très shoatique tout ça mais tellement vrai.


  • Dur, dur ! On va avoir droit à un super spectacle pyrotechnique au balcon...
    Faut s’ y préparer, amenez les petits fours.


  • Relax, vas te prendre une bière et des cacahuetes. Si tu vivais il y a dix mille ans tu écrirais un blog pour dire qu’il ne se passe rien.


  • #1937226

    Il y a peu, j’ai vu un débat en vidéo datant de 2015. Thierry Meyssan a déclaré à un moment que c’était la Russie le pays n°1 en matière d’équipement militaire. Je ne sais pas si c’est vrai ou pas mais il est clair que les Anglo-Saxons sont dans une logique suicidaire, résultat à mon avis de la décadence des états qu’ils dirigent et eux avec. Il suffit de voir la tête de May et Johnson, on se croirait dans un épisode des Monty Python ou de Mr Bean.... Et nous en France, nous sommes juste derrière. Pour ceux qui connaissent un peu d’histoire, on sait comment ça fini. Je ne suis pas sûre qu’on en arrive à un conflit nucléaire. Dans sa vidéo sur les entretiens de Poutine et d’Oliver Stone, Michel Drac en arrive à cette conclusion : la Russie essaye de patienter jusqu’à l’effondrement de l’Occident qui arrivera fatalement un jour, c’est juste qu’on ne sait pas quand. Ca parait plus réjouissant qu’une guerre nucléaire mais ce sera long et douloureux...

     

    • Comme le dit Regis Chamagne - expert militaire - la question n est plus savoir si le systeme va s’effondrer, ni même quand il commencera (c’est en train de se passer sous nos yeux) quand il se sera totalement effondré (d’apres lui horizon 2030/2040)....
      Il explique egalement - comme Dieudo et ER - qu’il ne sert à rien de vouloir combattre de face le systeme, il faut marcher à côté (changer de monde au lieu de vouloir changer le monde) en devenant autonome économiquement.
      Son analyse sur les forces militaires confirme la supériorité de la Russie et le "bougre" sait de quoi il parle (Colonel de l’armée de l’air, pilote de chasse, ingénieur de l’armement et j en passe et des meilleurs....).



  • Qu’est-ce qui ne va pas chez vous, les gens ?



    Voilà une question que je me pose au moins une fois par jour. On dirait que tout le monde se fout de tout, y compris parfois de sa propre personne (où quand pas plus tard qu’hier mon mari me racontait avoir vu un mec traverser tranquillou un rond-point les mains dans les poches). Les quelques personnes à qui j’ai essayé d’ouvrir les yeux, ben... Non. Des moutons zombifiés... Il n’y a pas si longtemps que j’ai commencé à considérer que j’avais peut-être eu tort de faire naître des enfants dans ce monde en perdition.

     

  • Pour sortir de cette confusion qui règne partout sur terre et dans tous les domaines (économie, sciences, politique, justice, philosophie, religion, société, etc.), il faut savoir quand et comment cet ordre de chose à commencé, quels ont été les mobiles de ces premières erreurs voulues et quels hommes ont eu l’audace, les premiers, de les commettre.
    Il faut donc remonter très, très, très loin dans le temps .


  • #1937749

    Cela fait longtemps qu’une réflexion m’anime afin de résoudre durablement ce genre de préoccupation :

    Inscrire dans les constitutions de chaque pays le fait d’envoyer en première ligne, j’entends par là d’endosser le risque physique de toute guerre,les fauteurs de guerres et leurs familles.

    Ils ne manqueront pas de le faire puisque ce sont des guerres justes, Gluksmann, BHL et m’ont convaincu (si,si je vous jure !).
    Jadis, les chefs de guerre étaient respectés car ils montraient l’exemple sur les champs de bataille, il serait souhaitable de mettre à jour cette exemplarité nécessaire des élites non ?


  • Je ne sais pas si vous êtes sincère quand vous dites que vous êtes nés dans une famille militaire russe, moi je suis fils de militaire, mon père est officier, lieutenant de régiment, il a participé entre autres, à la coordination de l’opération Barkhane avec le chef d’état-major ; donc je pense avoir de la crédibilité à mon témoignage ; d’abord tout pays possédant l’arme nucléaire a un potentiel de dissuasion envers n’importe quel pays du monde (selon la distance d’atteinte) ; ensuite si on doit classer militairement les puissances, les Etas-Unis sont largement devant tout le monde ; suivent les puissances secondaires (russie, chine, france, grande bretagne, inde).

     

    • #1937906

      Si les Etats-Unis dominaient militairement la Russie, cela ferait longtemps qu’Assad serait tombé.


    • Cher ami vous devriez vous recycler...
      Comme le dit Regis Chamagne - expert militaire - la question n est plus savoir si le systeme va s’effondrer, ni même quand il commencera (c’est en train de se passer sous nos yeux), mais plutot quand il se sera totalement effondré (d’apres lui horizon 2030/2040)....
      Son analyse sur les forces militaires confirme la supériorité de la Russie et le "bougre" sait de quoi il parle (Colonel de l’armée de l’air, pilote de chasse, ingénieur de l’armement et j en passe et des meilleurs....).


Commentaires suivants