Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Quand Le Monde dénonce la discrimination du tennis féminin

« Pourquoi les femmes jouent-elles en trois sets plutôt qu’en cinq ? » : une nouvelle tentative de manipulation idéologique par Asia Balluffier, journaliste du Monde qui n’est pas au chômage.

 

Plus technique, plus beau, plus fort, plus intense, plus spectaculaire : le tennis masculin attire évidemment plus de monde que le tennis féminin, au grand dam des égalitaristes forcenés du Monde [1] que les commentaires YouTube sous la vidéo doivent horrifier.

 

 

Notes

[1] Qui ne se rendent pas compte que ce serait tuer le tennis féminin que de le faire jouer en cinq sets.

Voir aussi, sur E&R :

L’idéologie contre l’ordre naturel,
à lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1976105

    Parce que regarder des vaches hurler en 2 sets gagnants c’est déjà bien suffisant !


  • la femme ne sera vraiment l’égale de l’homme que quand les équipes de rugby seront mixtes

     

    • On devrait également autoriser les combats de mma mixtes... Comme ça après deux ou trois combats les féministes arrêteront peut être de la ramener avec leur égalité homme femme dans le sport.
      Sinon pour le tennis ya déjà eu des confrontations homme / femme, en 1998 un certain Karsten Braasch (203ème au classement atp, donc loin du top mondial) à fait un match contre les soeurs Williams, qui sont parmi les meilleurs joueuses mondiales... Il a gagné les deux matchs facilement.


  • La bonne question est pourquoi les femmes jouent en jupe ou en petite tenu, pour attirer les hommes à s’ intéresser au sport féminin ?

    Le sport féminin manque de rage, d’impact, tout simplement de performance sportives.

     

    • Je préfère regarder un match de foot féminin plutôt que masculin pour la simple raison que les footeuses sont infiniment plus gracieuses que les footeux . Les supporters de matchs de foot masculins sont tout simplement des homosexuels qui s’ignorent, un homme "normal" déteste toujours les autres hommes, parce qu’il les connait .


    • c’est pas forcèment être une tafiole quand un gars regarde du sport masculin, c’est parce qu’il se projette et s’identifie, il se voit faire le geste.


    • @riton
      Je plaide alors coupable d’être l’une des plus grandes tafioles existante sur cette terre. Je ne regarde jamais, sportivement .-) j’entends, jamais jouer les femmes.
      Comparez la différence de puissance et de maîtrise sur la vidéo à 2"15 entre la finale féminine et masculine et vous comprendrez pourquoi.
      Regarder un Nadal/Federer, un GGG/Canelo, ou un Real/Barça est un extase ! C’est bien le seul moment où il est préférable pour nous de "mater" nos congénères.
      Il m’est arrivé de jouer à un match de foot sur demi-terrain de 50 mètres où les équipes étaient mixtes, je peux témoigner que les femmes étaient mangés toutes crues, il a fallu que j’y aille vraiment doucement tant la disproportion était grande dans l’impact physique. Au sortir du match, je me suis rendu compte qu’en fait elle était encore plus grande que ce que j’imaginais, notamment en me rappelant comment au moindre contact dans les duels, mon adversaire femme était violemment projetée.


  • Il faut se souvenir que durant les années 1990, le tennis féminin était souvent plus intéressant à regarder que les bucherons éphémères chez les hommes.
    Il y avait une palette fabuleuse entre Hingis la peste géniale et magnifique, Ko urnikova le top-model, Mauresmo la francaise homo, Seles qui continuer de crier, Graf qui imposait sa force...

    À part ca, le tennis féminin c´est de la merde. Le Top 10 mondiale ne jouerait pas première série en France -les 30 premiers du pays-, Elles seraient " négatives " je pense, mais c´est même pas sûre. Un gars avec une bonne patate au service et en coup droit peut inquiéter n´importe quelle joueuse.
    Le Top 10 féminin serait dans le Top 200 ou 500 de France.

    Mais, la femme consomme plus de maillots et de shorts que les hommes, et autant de raquettes, à 100 euros l´unité fabriquées en Chine. Une simple extension du marché, avec des calendriers pour les Grands Chelems que l´on a calqué sur les hommes, sinon personne ne regarderait.
    Il n´y a rien d´autres à expliquer.

    Hors exception de le tennis féminin c´est nul. Même si on vient de faire dire à Federer que la délicate S. Williams est la plus grande joueur-se-s de tous les temps.

     

  • Regarder du sport au lieu d’en faire (conseil à la présentatrice gaulée comme une amande amère) est déjà le summum de l’abêtissement. Mais si déjà on y est forcé (je ne vois pas d’autre raison), on va chercher la performance, pas des matches de gens (ici les femmes) qui ne savent pas jouer.
    Au lieu de s’intéresser aux problèmes de la majorité (le manque d’argent), on invente des faux problèmes concernant 1 personne sur un milliard.


  • Il faut aller plus loin. Pourquoi pas tout simplement un seul tournoi...hommes....femmes....trans ?


  • Ce matin chez Bourdin, compte-rendu, en gros, d’un sondage sur les "stéréotypes machistes" inculqués aux enfants, l’exemple édifiant "la définition d’un homme", kolossal catastrophe, la réponse étant "être viril" pour env. 80% des sondés (ouille, ça a dû leur faire mal ! aux sondés, s’entend...mais aussi aux commanditaires :) ).
    Soit, on peut discuter, qu’est-ce que la virilité ? un tel paraîtra viril, mais ne l’est pas, cf les pimpins bodybuildés tatoués des Anges et autres bouffonneries, ou Conchita Wurst qui en a les attributs pileux mais ne doit pas se revendiquer soi-même viril.e
    Non, ce qu’on pouvait en retenir était la réaction des chroniqueurs.queuses...


  • #1976147

    Déjà le tennis en trois sets c’est chiant, alors cinq...


  • #1976152

    Quelques éléments de réflexion (si c’est encore possible au sein de la rédaction de l’Immonde) pour la cruche qui se croit journaliste :
    1- Certes, un marathon fait 42,195 km pour les hommes et les femmes ... mais, sur cette distance, la meilleure mondiale prend 1/4 d’heure dans les mirettes par rapport au meilleur mondial ;
    2- Certes, un panier de basket est la même hauteur pour les hommes et les femmes ... mais la meilleure équipe féminine prendrait 80 points dans les dents si d’aventure on organisait un match contre la meilleure équipe masculine ;
    3- Alors certes, les femmes pourraient tenir 5 sets ... mais les deux sets supplémentaires ne seraient qu’un avantage, inutile, de plus pour les (la ?) joueuse qui a le meilleur "préparateur physique" (ou médecin, ou pharmacien ... au choix !) ... vous savez, celle qui fait attention à ne pas se gratter les c... lorsqu’elle passe à la télé ! Le tennis féminin n’a pas besoin de çà, comme de nombreux autres sports d’ailleurs, pour défendre une crédibilité déjà au plus bas !

     

    • Petite précision,
      A poids de corps égal , la femme est plus endurante que l’homme car elle a plus de fibres musculaires lentes. Si un homme et une femme doivent porter un poids égal, l’homme sortira vainqueur car il a une masse musculaire beaucoup plus importante. En revanche si le poids est proportionné à la masse musculaire respective c’est bien la femme qui l’emporte.
      La différence fondamentale est dans la masse musculaire supérieure des hommes et dans les fibres rapides utiles à l’explosivité qu’ils ont. L’homme est donc taillé pour faire un effort explosif, puissant et violent contrairement à la femme. Je vous laisse le soin de deviner dans quel but sont orientés ces dispositions physiologique.


  • Quoi ça veut les matchs féminins en 5 sets ? (désolé pas d’accès à la vidéo)
    Elle est où la pétition que je signe de suite ?!!!

    Bah oui qu’on leur donne satisfaction le plus vite possible, elles vont vite comprendre et ce sera donc tout aussi vite réglé...

    Par contre y a moyen de négocier pour en exempter les "Sharapova-like" ??
    Non parce que 5 sets à entendre ses hurlements, et je vous raconte même pas un match à 2 de la même "catégorie"... ça va traumatiser les mômes et faire plus de sourds que la génération walk-man ....


  • #1976156

    Je ne comprends pas l’intérêt de cet article tout juste bon pour un journal dit sportif, qui traite d’une profession insignifiante, si on l’évalue en nombre de professionnels.

    En pourcentage de l’ensemble des travailleurs, que représentent ces gens payés pour s’amuser, je veux dire jouer,ce qui revient au même ?

    Non sujet.


  • Oui en effet pourquoi pas mais peut-être que tout simplement les femmes qui jouent au tennis se rendent compte qu’un match en 5 sets serait vraiment très dur physiquement pour elles .


  • Avec le coup de raquette à la fin ... énervé.

    ...

    Depuis quand il n’ y a pas de différence d’endurance entre un homme et une femme ??


  • Qu’est-ce qu’il peuvent être cons ! Et pourquoi pas abolir la séparation des sexes pendant qu’on y est, comme ça on se rendra compte qu’une femme de dopée reste moins forte qu’un homme dopé !

     

    • Je rectifie mon propre commentaire : en fait les femmes dopées souvent n’arrivent même pas au niveau de performance de leurs homologues masculins non dopés même lorsque elles appartiennent à la même classe de poids.


  • Parce qu’on a pas envie de se faire chier plus longtemps !


  • Deux set de plus pour voir s’envoler leur jupette....SUPER !!!
    Vivement les match en dix set !


  • Il faut comprendre ! Elles sont jalouses au point d’absolument vouloir être des hommes comme les autres ; voyez la haine de soi ! En plus, si elles sont blanches et hétéro, vraiment, elles ont le pompon.


  • 1 set devrait suffir autant chez les hommes que chez les femmes
    déjà pour préserver la santé physique des joueurs ( bonjour les épaules , le dos et les genous en fin de carrieres )
    et puis c’est chiant

     

    • Quand j’étais étudiant un pote qui faisait du tennis à assez haut-niveau me disait qu’avec tous les changements de côté, les pauses, le temps que prends un service, etc ...
      Le temps effectif de jeu sur la durée totale d’un match n’est que (de mémoire) de 30% ou un truc comme ça.

      Puis attend faut pas charrier non plus, le Tennis c’est pas le Hockey non plus, là t’as 3x20min soit 1heure de temps effectif, le chrono étant stoppé à tout arrêt de jeu, qu’il soit d’une seconde ou de plusieurs minutes, et avec une dépense physique que peu de sport peut-être même aucun autre peut se targuer d’avoir.

       

      • #1976653

        Franchement le hockey... c’est à peine un sport. L’effort sur patin est minime, les distances ridicules, c’est bien pour ça que les joueurs sont des brutes et passent leur temps à faire de la boxe plutôt qu’à construire une stratégie. Le hockey, le basket et le baseball sont plutôt des jeux sociaux (jeune j’ai fait des 3).
        Je me souviens surtout des 2x45 minutes du foot + prolongations sur les 7000 mètres carrés !


    • @Silence Radio

      Ahah !!! Le gros cliché véhiculé par la NHL où il n’y a que là que les bastons, et encore en 1 VS 1 uniquement, sont "tolérées".
      Mais bon comme c’est au Hockey ce que la NBA est au Basket, tout le monde ne retient que ça.
      Par contre excuse-moi mais t’en as fais jusqu’à quel âge et à quel niveau du Hockey ?
      En club au moins d’ailleurs ?

      Parce que c’est pas réputé "le sport collectif le plus rapide du monde" pour rien, donc "effort sur patin" minimes ... bon je m’arrête là sur ce point je veux pas être désagréable ;)
      En sport individuel je crois bien que c’est le Squash, et moi le premier ça m’a longtemps fait sourire pour résumer, jusqu’au jour où un pratiquant m’y a fait jouer ...et là j’ai compris.
      Donc après faut pas confondre non plus "niveau amateur VS pros".

      Distances ridicules ?
      Alors les handballeurs avec leur physique de golgoth sur un terrain de playmobil c’est du chiqué, un sport de tapettes quoi.

      En plus faut rajouter les mises en échec, et pour le côté physique et tactique.
      D’ailleurs ça aussi ça participe à son image de sport violent.
      Même au Rugby t’as pas l’équivalent.

      Et en prime faut maîtriser le palais avec sa crosse, le tout en allant le plus souvent à fond les ballons, avec des changement d’appuis, d’accélérations, et j’en passe, tout en perdant pas de vue ce qui se passe sur le terrain et les positions des autres joueurs.
      Non faut être sérieux là quand même.... désolé mon ami ;)

      Mais bon, vu que pour toi le Basket est aussi un sport "social" ....même en NBA ? ...hum hum..
      En revanche le Baseball là c’est pas complètement faux, on imagine pas le nombre de joueurs pros avec un bide de pilier de bar et/ou qui ont la quarantaine ... oui oui chez les pros en Major League...

       

      • #1977002

        Non, pas joué en club aucun des 3, (juste 12 ans de foot entrecoupé des 3 autres), mais ce sont les sports locaux comme le foot l’est en France. Je connais justement la réalité du jeu entre les gens, et pas seulement l’image professionnelle ; le hockey nécessite un effort minime par rapport à la course à pied, les joueurs n’ont pas de cardio.
        Un gros porc avec une bedaine de bière est aussi avantagé qu’un petit jeune qui se croit vif. Sur la taille du terrain, par rapport à la vitesse de déplacement justement, rien ne peut se construire ; la brutalité des impacts est le seul spectacle puisque le reste du jeu ne peut pas se suivre (ne me dites pas le contraire ! c’est un des problèmes de ce jeu à la télé ! Elle est où la criss de puck ?!).

        Que vous le vouliez ou pas, la baston au jeu de hockey est l’attrait principal des gens pour le jeu, surtout les parties locales. Le simple fait que les règles officielles autorisent ce comportement me fait dire que ce n’est pas un sport entier, c’est un jeu de brute qui ne se joue que la moitié de l’année.

        Je suis d’accord avec vous pour le handball ;), ce serait beaucoup plus impressionnant si ils jouaient sur des distances sérieuses, idem pour le basket. Je persiste à dire que leurs terrains de jeu est de taille ridicule.


    • Pour le coup je vous trouve un peu dur. La vidéo n’est pas si mauvaise, elle dit simplement que les femmes jouent en 3 sets car c’est une économie pour les organisateurs du tournoi. C’est vrai ! Les femmes sont capables de jouer en 5 sets, au même titre qu’elles sont capables de jouer un match de foot de 90 minutes. Par contre, pas sûr qu’elles arrivent à tenir le même niveau que les hommes.


    • #1976201

      les femmes manquent tout simplement de "virilité " dans le sport car le sport c est aussi la continuation de la guerre. La guerre n etant pas une affaire de femme, elles sont donc boudées dans ce domaine...


    • Voir une jupe se soulever ça va un petit moment mais après on aimerait voir autre chose de mieux.

       

    • Un exemple bien concret de final mixte à distance égale.
      Le triathlon longue distance dite "Ironman" qui se traduit souvent au finish tragiquement pour les femme.
      https://www.youtube.com/watch?v=VvB...


    • Je suis assez d’accord avec la dame de la vidéo. Rien n’indique que les femmes ne peuvent pas jouer en 5 sets. Dans tous les sports les règles sont les mêmes pour les hommes et les femmes, sauf au tennis...

      Je ne vois pas en quoi ce serait tuer le tennis féminin que de le faire jouer en 5 sets...

       

      • Il est tout à fait exact que les femmes ont autant, voire plus selon les situations, d’endurance que les hommes, mais... on pourra retourner la question dans tous les sens, dès qu’il s’agit de compétition, le jeu des femmes est plus lent, plus chiant parce que plus classique. C’est normal. Permettez-moi de vous donner un autre exemple pertinent...

        Pionnière en France des matchs d’improvisation (époque âge d’or au Bataclan avec le Ligue d’Improvisation Française puis au Cirque d’Hiver), je peux vous affirmer que lorsque la FEDE de l’époque organisait des matchs spéciaux "femmes / femmes", donc sans homme, le public était toujours moins nombreux parce que les matchs étaient beaucoup moins éclatants qu’avec des hommes... désolée les filles, mais nous sommes douées ailleurs, mais pas dans ce genre de trucs !


      • Sev, je ne nie pas que le sport féminin soit moins spectaculaire et du coup moins populaire. Par contre dire que jouer en 5 sets tuerait le tennis féminin, je ne vois pas en quoi. Votre seul argument est économique ? Croyez-vous que les gens viendraient moins parce que les matchs seraient plus longs et du coup davantage ennuyants ? Si les spectateurs viennent pour un match en 3 sets ennuyant, ils viendront pour un match en 5 sets ennuyant. En plus avec la fatigue les matchs au contraire deviennent plus spectaculaires et intéressants. Il se passerait peut-être l’inverse du coup, un regain d’intérêt pour les matchs féminins.


      • Réponse à ouioui

        Je vais juste détailler mon premier commentaire.
        Qu’un match de tennis féminin se déroule en 3 ou 5 sets, cela ne changera rien à fait que nous sommes dans des compétition où l’action, la puissance, la réactivité physique dépendent bel et bien de la masse musculaire.
        Les femmes, sauf quelques exceptions qui confirment la règle, ont une masse musculaire moindre que celle des hommes. Conséquence logique : leur jeu, aussi travaillé soit-il, ne peut égaler celui des hommes parce qu’il se déploie tout naturellement au prorata de leur puissance musculaire.
        Ce constat est faisable avec n’importe quel sport. Voyez les basketteuses ou volleyeuses, pour ne citer que ces disciplines. Elles courent, les femmes, elles sautent aussi haut que certains hommes, personne ne le nie, mais... vérifier, l’ensemble est toujours plus lent, plus mou, moins spectaculaire.
        C’est la raison, consciente ou non, qui fait que moins de spectateurs viennent aux matchs féminins. Maintenir un échange tennis en 3 sets avantage les femmes en tennis... passons à 5 sets et vous aurez encore moins de monde.

        Il va bien falloir accepter qu’il y a bien des différences entre les hommes et les femmes !

        Prenons l’exemple de la cuisine...
        A l’évidence les hommes se sont emparé de ce domaine et nous avons pléthore de "chefs", même les femmes se font nommer "chefs"... ce qui confirme, entre autre, qu’elles n’ont plus la main sur la cuisine depuis longtemps. Mais qu’ont fait les hommes en s’emparant de la cuisine ? Il l’ont fourvoyée tout simplement. Pourquoi ? Parce qu’un homme ça ne peut pas agir autrement qu’en faisant la guéguerre ou la compétition. Résultat, on a des restaurants de "chefs" qui font des concepts culinaires prétentieux. On les voit à la télé faire des commentaires grotesques en parlant de juxtaposition du croquant et du mi-cuit, de la saveur safranée rehaussée par un jus léger revenu dans un sauté de petits légumes frais et bla bla bla......

        En clair, on est plus en cuisine mais en présence de techniciens de labos culinaires qui ont transformé ce que les femmes savaient faire (improviser, concocter, mitonner, inventer avec des ingrédients simples) en pathétique compétition poudre aux yeux.

        Que ça plaise ou non, il y a des domaines où les hommes excellent et d’autres où ce sont les femmes qui excellent. Rien de sexiste là dedans... un constat de bon sen basé sur des siècles d’observation de la nature.


      • #1981587

        @Sev Faux ! les femmes sont des quiches en cuisine.


    • #1976247
      le 30/05/2018 par Un machisme en colere
      Quand Le Monde dénonce la discrimination du tennis féminin

      Le problème est posé à l’envers par cette journaliste. La vraie question c’est pourquoi les autres sports ne prennent pas en compte la spécificité du sport féminin. Un match de football dure bien moins longtemps pour les jeunes et adolescents. Les tailles de terrain sont également plus réduites. Cela devrait être la même chose pour le foot féminin. Le rythme et l’intensité n’en seraient que meilleurs. Autre remarque, si l’on suit le raisonnement de la journaliste, aucune différence n’existe entre les hommes et les femmes, et le seul fair que le public s’intéresse moins au tennis féminin repose uniquement parce qu’elle joue en 3 sets au lieu de 5. Ce sont ses propos. Dans ce cas, s’il n’y aucune différence physique et qu’elles sont l’égale de l’homme, créons une compétition unique dans laquelle homme et femme joueront contre. Je crois que c’est le seul moyen pour faire comprendre et donner une bonne leçon à toutes ces extrémistes du genre !


    • " Pourquoi les compétitions d’haltérophilie ne sont-elles pas mixtes ?... Et même les matchs de foot ? Pourquoi maman les petits bateaux vont-ils sur l’eau ? "


    • Spécialiste du Sport , ancien prof d’EPS et sportif de haut niveau ( athlétisme )
      Pour information
      Le haut niveau féminin équivaut en terme de performance au haut niveau masculin Minimes ( 12/13 ans ) .


    • Aucune objection à ce que les matches féminins soient en 5 sets, mais pour la plupart des matches on risque de fort s’ennuyer !

      Le tennis est le seul sport dans lequel il y a égalité parfaite des salaires, c’est un acquis formidable pour la gente féminine et pourtant, personne ne s’offusque que sur les Grand Slam, elles travaillent moins pour gagner plus que les hommes ? Logiquement, les primes devraient être 3/5e de celui des hommes si effectivement on veut une égalité parfaite.


    • #1976303

      Encore une histoire qui va finir en " six sets " !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Qu’on leur mette donc leur 5 sets et qu’elles jouent aussi contre les hommes et on va bien rigoler puisqu’ils veulent l’égalité des sexes !

      Surtout elles car elles en gagneront plus rien et n’auront plus un rond. Voilà où ca va les mener leur égalité.

       

    • Une piste que cette chère "journaliste" a oublié : Ces dames supportent moins bien le dopage que ces messieurs.

      Je déconne, j’en sais rien.


    • Ah ouais... si on se pose de telles questions, alors c’est que le monde tourne... même pas oval. Dans la tête de ceux qui se posent de telles questions. Pauvre d’eux, ils doivent tellement s’ennuyer dans la vie...


    • Et pourquoi pas sept set ? Moi je ne vois pas pourquoi les femmes ne pourraient pas faire encore plus, et ce d’autant que j’en ai rien à branler de ce sport.


    • On leur offre le même prize money qu’aux hommes, pour des sacro-saintes raisons "d’égalité", alors qu’elles bossent autant pour le gagner !! C’est ça la vraie égalité. 2 sets gagnants pour récolter les mêmes gains qu’un homme qui aura joué ses matches en 3 sets gagnants, c’est de la discrimination "positive", et donc, à ce titre, de la pure discrimination !


    • La propagande est nécessairement racoleuse, elle s’invite dans tous les sujets y compris les plus stupides.
      Les femmes savent qu’elles sont moins fortes que les hommes et réciproquement. Se répandre en idioties n’y change rien.
      Il semble que la journaliste du monde soit anabolisée (nouveau terme pour l’accession à l’adoubement) par perfusion idéologique du moment. La pauvre !

      Il va falloir décider d’une journée internationale de l’homme blanc de tous les âges. Il s’agit bien du combat sous-jacent des sexes.
      Que les plus colorés d’entre nous ne s’en offusquent pas. Il s’agit d’une mesure de sauve-garde, les blancs étant en but à toutes les insultes internationales. Vous êtes d’ailleurs invités à les soutenir. Cette fête ne sera donc pas racialisée.


    • #1976445

      Que les bourgeoises en manque de « luttes » arrêtent de nous les râper menues.

      Elles veulent l’égalité ? D’accord. À quand 50 % de femmes en train de poser du parpaing, de ramasser les ordures, d’étaler le goudron sur les routes et de faire de la soudure sur des plates-formes pétrolières ? On entend toujours ces nanties chouiner pour se goinfrer et ramasser des salaires d’exception, à l’image de la donzelle du Monde les miches bien calées dans un fauteuil de la rédac’ qui n’a qu’à se donner la peine de réaliser une vidéo. Punaise, trop dure la vie : écrire une bafouille revendicatrice. Mais dès qu’il s’agit de se colleter avec le pénible, ça décanille sec.

      Comme le note un intervenant plus haut, qu’on organise des compétitions « non-genrées », non odieusement « discriminatoires », ce sera vite réglé. Équipes masculines contre équipes féminines, boxe femmes-hommes avec promo des combats en écriture « inclusive », tours éliminatoires mixtes des tournois de tennis, etc. Tu gagnes, tu palpes. Ex-æquo ? « À travail égal, salaire égal ».

      Une fois que ces branleuses de journalistes et d’universitaires constateront que les femmes seront toutes sorties des compétitions pour ne même plus exister à haut niveau, même aux échecs... eh bien, elles feront ce qu’elles savent le mieux faire, nier l’évidence pour jacasser. Ces connasse du XVIe arrondissement devraient arrêter de réclamer l’« égalité » parce que le jour où on va suivre jusqu’au bout leurs idéaux, elles risquent d’amèrement regretter la « sexiste » fin’amor à laquelle ces béotiennes n’ont décidément rien compris.


    • Concernant le Tennis, les rencontres masculines se disputent en 5 sets (3 sets gagnants) en Coupe Davis et lors des tournois du Grand Chelem. Ou en d’autres exceptions.
      Lors d’un tournoi du Grand Chelem, si les femmes jouent aussi en 5 sets (3 sets gagnants), ben il y aura un problème de programmation...
      Il a même été question que les matchs masculins se déroulent en 3 sets (donc en 2 sets gagnants) en raison de la trop grande longueur des matchs...
      Précision concernant Karsten Braasch qui avait battu les sœurs Williams en 98 ; ses revers étaient coupés (règle qui lui était imposée, je pense). Il avait joué tranquillement en retenant ses coups. Il paraît que c’était un gars qui fumait un paquet par jour, et qui n’a gagné qu’un seul match en 5 sets (à vérifier).
      Lorsque Connors et Navratilova se sont rencontrés alors qu’ils étaient loin de leur meilleur niveau, Connors a gagné avec des règles qui offraient à Navratilova les couloirs, et qui laissaient à Connors une seule balle de service... McEnroe avait déclaré il y a quelques années qu’il pouvait juste tenir un set face aux joueurs du circuit avant de s’effondrer... mais qu’il pouvait battre les femmes, même chaussé de "tongs"... ce sont presque des sports différents...


    • La bêtise féministe poussée au paroxysme serait de supprimer purement et simplement catégorie "féminine" qui est si discriminatoire au nom de " l’égalité des sexes".
      Et la t’es pas prêt de revoir une joueuse de tennis a la TV.

       

      • @nico.........c’est vrai camarade, et là çà nous priverait du charme ( aïe racisme sexiste de ma part ) indéniable que ces dames ou demoiselles apportent à ce sport...Christine Bravo avait déclaré il y a quelques années que lorsqu’on a connu le tennis des années 80, on pouvait plus regarder le regarder aujourd’hui, je pense pareil même s’il peut m’arriver de regarder quelques matches ou balles...nostalgie de mes Roland-Garros de l’âge d’or : Borg, Nastase, Villas, Clerc, Gerulaitis, Pecci, Willander, Lendl, Becker, Edberg, Mac Enroe, Connors, Noah, Leconte...et chez les femmes, Evert-Loyd, Navratilova, Sanchez, Graf...et Mandlikova et Sabatini pour le craquant !!!


    • #1976550

      L’égalité exige que dans TOUS les sports, hommes et femmes concourent ensemble.
      Le principe de réalité fera le tri.


    • Pourquoi les compétitions internationales d’échec ne sont elles pas mixtes ?

       

      • Les hystériques ne visent que ce qui touche au grand public, autrement à quoi leur servirait leur propagande.


      • #1976862

        Les femmes peuvent jouer contre les hommes si elles le souhaitent. Polgar en est un exemple. Mais quoiqu’elle soit une excellente joueuse, elle n’est pas allée jusqu’au sommet. Le fait est là, têtu. Quant aux joueuses qui la suivaient dans le classement à l’époque, elles étaient loin du niveau de leurs homologues masculins.

        D’après Ça m’intéresse c’est parce que le femmess subissent une oppression patriarcale depuis 1927. Les malheureuses ont été « empêchées de se mesurer aux meilleurs et donc de progresser ».

        Argument en béton armé. S’il n’y a pas d’équipes féminines dans l’élite du rugby mondial, c’est parce qu’on ne laisse pas assez les équipes féminines jouer contre les hommes. Ou on n’encourage pas assez les filles à pratiquer des activités masculines. Étant donné que les hommes ne sont pas encouragés à cuisiner, j’en viens quand même à me demander pourquoi l’écrasante majorité des grands chefs sont des hommes.


    • Karsten Braasch
      Joueur atypique, ce gaucher est surtout connu pour avoir répondu à la provocation des sœurs Williams qui prétendaient pouvoir battre des joueurs du top 200, lors de Open d’Australie 1998. Braasch, alors classé 203e joueur mondial et âgé de près de 15 ans de plus que les deux joueuses, accepta le défi et remporta les deux manches 6-1 et 6-2, respectivement face à Serena et Venus, en n’ayant qu’une seule balle de service, et non sans avoir grillé une cigarette lors d’un changement de côté, comme à son habitude. De ses propres dires, il s’était préparé au jeu en ayant participé à une partie de golf, tout en sirotant quelques panachés glacés

       

      • C’est connu, et mêmes les professionnelles le reconnaissent bien volontiers. Une joueuse du top 10 mondial a à peu près le même niveau qu’un joueur classé 0. Pour ceux qui ne connaissent pas bien, à 0 on est dans le ventre mou de le seconde série et pas encore professionnel. On trouve beaucoup d’excellents joueurs amateurs classés 0.


    • #1976686
      le 31/05/2018 par Athanase d’Alexandrie
      Quand Le Monde dénonce la discrimination du tennis féminin

      C’est étrange je ne me savais point l’égal de mon épouse
      Je peux donc allaiter mes enfants, accoucher, avoir des règles douloureuses et donc demander un arrêt chaque mois à mon docteur payer par la sécu, et ma femme peut pisser debout sans salir la cuvette
      Super pourquoi me l’avoir toujours cacher
      Des demain, je dis à mon épouse, tu vas bosser, moi je reste à la maison, je fais les courses avec la carte bleue et je vais boire un café avec mes copines , euuuh mais copains
      C’est beau, mais qu’est-ce que c’est con
      Je préfère la complémentarité , oui , je sais je suis un facho , un mâle blanc, obscurantiste et rétrograde, on s’refait pas


    • #1976724

      L’argument de la gonzesse ne me semble pas débile


    • Pourquoi ne pas faire un tournoi sans catégorie de sexe tant qu’on y est pour satisfaire Asia Ballufier ?


    • Précision pour le titre et pour l’auteur .
      En tennis on dit jouer en 2 sets ou 3 sets, pas en 3 sets ou 5 sets, la dénomination ne se fait pas en nombres de sets possibles mais en nombres de sets gagnants, c’est juste une convention.
      On avait toutefois compris le propos .


    • Hahahaha

      Alors moi j’ai un bon exemple, j’ai fait trois ans de jiu jitsu brésilien, j’ai du arrêter à cause de mon métier (plombier à mon compte) qui me permettait pas d’y être à l’heure et surtout aux séances, Mon premier combat la première séance fut contre une femme qui avait 11 ou 12 ans de plus que moi à l’époque, ( 33 34 ans a peu près, j’en avais 20 21 ), mon seul entraînement était mes nombreuses séances de manutentions du matériel à porter sur des centaines d’étages pendant plusieurs années dans Lyon centre dans les « vieux immeubles »

      Elle, elle était ceinture noire de judo (et professeur) et ceinture violette en jjb (3eme sur 5)
      j’ai tourné avec elle et comme vous l’avez deviner : pas besoin d’en dire plus ..... hahaha

      allé si je raconte, je l’ai maîtrisé en moins de 12 ou 13 secondes sans aucune technique malgré les nombreuses siennes qui n’empechaient en rien mon avancement dans la confrontation ...

      Le combat a fini en abandon de sa part car je l’avais trop pincé/empoigné en lui tirant sur le kimono
      Alors pour ma décharge, j’avais terminé à 19h (entraînement à 19h30) avec toute la violence du système quand on travaille dans le centre ville des grandes villes (embouteillages, feux rouge, piétons,cyclistes et motards encore dans la croyance que les routes appartiennent à leur père)
      sur ce, je vous laisse et bonne fin de soiree


Commentaires suivants