Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Laurent Ruquier a demandé à Raphaël Enthoven de remplacer le sioniste Yann Moix !

Dans la famille « si je prends encore un ultrasioniste à la place de Yann Moix je vais me faire défoncer par le fachosphère mais si je prends un antisioniste comme Aymeric Caron je risque de perdre mon émission », on demande Laurent Ruquier... bonne pioche !

 

C’est le cruel dilemme auquel est confronté le richissime animateur-producteur de France 2 Laurent Ruquier, qui officie par ailleurs sur la station privée RTL, mais le service public audiovisuel n’a aucune autorité, un peu à l’image de l’Éducation nationale.

Car voilà, lassé de se faire houspiller par les renards du Net, qui ne laissent rien passer, le partouzard sioniste Yann Moix a jeté l’éponge pour cette fin de saison ONPC 2017-2018. Figurez-vous que pour remplacer cet antisémite défroqué, Ruquier a pensé à Raphaël Enthoven, le fils du littérateur, lui-même devenu philosophe sur le service public, et autorisé depuis à donner son point de vue un peu partout, chez Cohen sur Europe 1, sur Arte avec Philosophie, puis dans la presse (L’Express jusqu’en 2011)...

 

JPEG - 36.1 ko
La propagandasphère prépare l’héritier de BHL

 

Est-ce parce que la ficelle communautaire aurait été encore plus grosse – pourtant avec le duo Moix-Angot on ne pouvait pas aller plus haut en la matière, ou plus bas –, toujours est-il que Rapha a décliné l’invitation chronique de Ruquier. Ce qui veut dire que Ruquier y a pensé, ou qu’on l’y a fait penser...
Et là, tous les regards convergent sur BHL, l’homme qui fait le casting de l’émission, Ruquier n’étant qu’un écran présentable : goy, blanc, demi-mâle de plus de 50 ans, il risque la peine de mort féministe mais il présente de sacrées références, étant homosexuel (une carte), pro-sioniste (deux cartes) ou en tout cas pas antiBHListe... faut ce qu’il faut si tu veux rester toucher tes patates à la télé !

« De son côté, Yann Moix a confié à Paris Match que Raphaël Entho­ven “aurait été un bon candi­dat” pour assu­rer la relève. Mais le philo­sophe ne semble pas être le seul sur la liste. “J’ai souf­flé un autre nom à Ruquier. Il l’avait aussi en tête, a pour­suivi l’écri­vain. Au final, c’est lui qui décide et qui l’an­non­cera”. (Voici)

Sachant que Moix c’est BHL, c’est donc BHL qui a soufflé à Moix de souffler Enthoven Jr à Ruquier. La télé, c’est simple comme un soufflé communautaire !

 

JPEG - 44.4 ko
Va falloir se fader ça, Rapha...

 

Pour en revenir au casting 2018-2019, le futur heureux élu devra quand même se cogner la crispante Angot, une femme à la fois malade des nerfs et de la comprenette. On souhaite bonne chance au marié de force avec la dingo de service, elle aussi imposée par BHL à Ruquier. Si l’émission perd des téléspectateurs, c’est peut-être à cause de cette consanguinité idéologique...

Vanity Fair, le mensuel mondialiste qui sert de relais culturel aux desiderata du pouvoir profond américain, a proposé une liste de 9 candidats à la productrice d’ONPC, Catherine Barma. Et un pourcentage de crédibilité pour chaque chroniqueur potentiel.

« C’est passionnant, il faut le dire, on se régale à lire les chroniques de Raphaël Enthoven ! » (Laurent Ruquier, le 6 janvier 2018)

JPEG - 44.6 ko
Laurent, au bord de l’orgasme, tient en tremblant le livre de chroniques de Raphaël Enthoven

 

Le philosophe sioniste Raphaël Enthoven, qualifié de « brillant agrégé » (où ils vont chercher tout ça ?), arrive en tête avec 80 % des suffrages de la rédaction, suivi par la très lisse Claire Chazal, qui n’a pas un profil assez clivant et qui est malheureusement journaliste, ce que Ruquier ne veut pas.
Numéro 3 sur la liste, le petit Raphaël Glucksmann, fils de son agent otano-sioniste de père, et qui gère le dossier ukrainien pour l’entité européiste. Rapha a mis la main sur le Magazine Littéraire pour en faire un brûlot otaniste de premier ordre. La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, disait Staline.

Le numéro 4 c’est la pro-pute Marcela Iacub, autre sorte de folle mais sans la haine des hommes à la Angot. Ensuite vient la grosse Roselyne Bachelot, jamais à court de saillies cochonnes. Avec elle, ce sera 100 % cul. La suivante est moins porno mais beaucoup plus bien-pensante : c’est la Belge Charline Vanhoenacker. Elle fait des blagues de gauche sur France Inter, et son logiciel est tellement prévisible qu’on peut dire à l’avance ce qu’elle va penser de l’invité de la matinale.

L’avant-dernier de Vanity, c’est le destructeur de la Libye en personne, BHL, le multimillionnaire du palais de Tanger. L’homme qui personnifie l’influence néfaste du lobby sioniste sur la République française, réduite au rôle de « conseillée ». En dernier se traîne Michel Onfray, l’intellectuel qui vient de faire sa reconversion pro-sioniste, peut-être un effet secondaire de l’AVC qu’il a subi récemment.

Voilà, vous savez tout sur le petit monde de la rue Krochmalna, autre nom de l’élite de la télévision « française ».

 

Raphaël Enthoven était l’invité de Laurent Ruquier dans ONPC du 6 janvier 2018, une émission qui avait valeur de test. Laurent, relativement inculte, est en extase devant le philosophe spécialiste du pipotage amphigourique :

Sur la privatisation de la parole publique,
lire sur Kontre Kulture

 

Raphaël Enthoven ou le nouveau BHL, sur E&R :

 






Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • J’en verrais un chroniqueur super moi mais il était même animateur avant Frédéric taddei, je pense que ça ne va pas l’intéresser ils lui ont foutu son émission en l’air ce soir ou jamais

     

    Répondre à ce message

  • #1976583
    Le 31 mai à 00:52 par PER CAPITA .................
    Laurent Ruquier a demandé à Raphaël Enthoven de remplacer le sioniste Yann (...)

    Quoi qu’il en soit, qui peut s’attendre à autre chose qu’à une émission de merde lorsque c’est mené par Ruquier et qu’il a en guise de couilles au cul celles de la mère Barma ?..
    Depuis le départ de Zemmour, j’avoue n’avoir regarder cette daube que 3 ou quatre fois tout au plus !..

     

    Répondre à ce message

  • un philosophe à l’avant-garde de la république...

     

    Répondre à ce message

  • Une personne n’a pas été mentionnée : Daniel Riolo de RMC. J’ecoute Tous les soirs l’after foot sur RMC et il a annoncé que le poste pouvait l’interesser. Il a très souvent des avis bien tranchés et il dirait ce qu’il pense. J’invite les gens à lire deux de ses bouquins : Racaille Football Club et Autopsie sur sport français.
    Lui serait une bonne recrue pour l’emission Mais pas dans la ligne Ruquier je penses.

     

    Répondre à ce message

  • #1976926

    A la place de Ruquier, perso, j’aurais pris Soral...

     

    Répondre à ce message

  • Enfant, Le Petit Prince était mon livre préféré.

    Selon Raphaël Enthoven, dit « le prodigieux », cela faisait de moi un enfant tellement con... qu’il est légitime d’affirmer que mon existence même doit être niée !
    Par ce négationnisme nouveau, le « vertigineux » philosophe me classe ainsi tout naturellement, avec beaucoup d’autres, dans « les gens qui ne sont rien ».

    De cette nouvelle catégorie républicaine (« La République est belle ! La République est magnifique ! »), dont la définition se précisant permet l’intégration généreuse d’une population toujours plus grande, le philosophe télévisuel permet de s’extirper, en suggérant la seule porte de sortie possible : l’abjuration, par l’exorcisme. Le reniement de ses propres sentiments et pensées, le renoncement de ce qui nous constitue, une conversion républicaine bien comprise, sorte de baptême inversé.

    Moi je l’aimais sincèrement, cette histoire. Je la comprenais à ma façon, et je confirme cette façon que j’avais de la comprendre quand je t’entends…
    « Les enfants sont plus sages que les adultes »…Aucun enfant ne serait assez con pour dire cela ? Mais Le Petit Prince n’est pas simplement un enfant… c’est « Le Petit Prince » ! En fait… tu n’as rien compris Raphaël !
    Je te donne un exemple : « Les enfants sont plus sages que les adultes »… en tout cas beaucoup plus sages qu’un moralisateur provisoire, qui explique à son fils que son père est plus sage que lui, bien qu’il ait fait sa maman de celle qui s’était tapé celui qui deviendrait son grand-père… Tu vois ? C’est pourtant simple !

    Pour appuyer cet argumentaire, vertigineux en effet, cet Œdipe décomplexé dénonce les principes mièvres et puérils qui ont influencés St Ex., venus de Platon et Pascal, philosophes d’un autre temps, apparemment trop « catholiques ».Des philosophes qui ne sont rien…

    En face, « les gens qui réussissent » se confinent, formés de la fine fleur des fiottes auto-glorifiées confondant philo et folie.
    « Allez… On oublie le Petit Prince ! Ce n’est qu’une chronique parmi tant d’autres… », en finit Ruquier.

    Le temps des héros est révolu. Mais moi je ne t’oublie pas…

     

    Répondre à ce message

  • Disposer d’une télé, c’était déjà prendre le risque d’avoir la probabilité de déverser un égoût dans le salon pour s’asseoir de manière inopportune, mais par hasard, sur la télécommande : fort heureusement, je ne possède pas cette lunette et je bénis ma mère de n’en avoir jamais voulu. Ce qui fait que, par manque d’habitude, je n’ai eu aucun mal à me séparer de cet objet que j’avais acheté comme tout un chacun, croyant qu’il pouvait manquer, avant qu’il ne m’apparaisse, dès les débuts, comme ultime point de fixation permettant aux couples (et aux potes) de regarder finalement dans la même direction, au gré d’un leurre annihilant toute réflection et imagination.
    Et puis cela file le cuI plat.
    Merci donc de vos articles qui préviennent, même, de ne pas aller se laisser surprendre par d’autress vecteurs de ce qu’ils entendent « de communication ».
    Aussi, peuvent-ils bien installer qui bon leur semble au sein de leurs organigrammes, je me tamponne de leurs conversations : en revanche, il est bon d’avoir les noms et les faciès.

     

    Répondre à ce message

  • Dans le sionisme on est jamais mieux servi que par les siens , comme dit Soral le goy une fois qu’il a servi on le jette comme un Kleenex. Logique.

     

    Répondre à ce message

  • Moi j’aurais bien vu Élisabeth Lévy, c’est pas juste.

     

    Répondre à ce message

  • Dire qu’on est passé de Platon/Aristote à ça

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents